► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 1 juin 2015

L'éveil du dragon [Le Pays des Contes #3]

éveil du dragon

  • Nom: L'éveil du dragon [Le pays des contes #3] de Chris Colfer
  • Lu en: français
  • Pages: 441 pages
  • Sorti le: 15 mai 2015
  • VO: paru sous le nom "A Grimm Warning" en juillet 2014

Depuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Alex continue son apprentissage de la magie, et Conner est un collégien brillant. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse à travers l’Europe, prêt à tout pour prévenir ses amis et trouver le portail oublié qui lui permettra de les rejoindre. 
Mais le danger que craignait Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le Pays des contes : le dernier œuf de dragon.

Un grand merci aux éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

Plus on avance dans Le pays des contes, plus j'aime. C'est fou mais cet univers s'ettoffe de tome en tome, de fait il ne s'essoufle absolument pas, que du contraire! Ce fut un vrai régal pour moi de retrouver Alex et Conner ainsi que tous les habitants du pays des contes! 

Il serait difficile de vous parler de l'histoire parce qu'on est déjà trop loin dans la saga et je ne voudrai pas gâcher votre plaisir. Toujours est-il qu'on retrouve nos jeunes héros un an plus tard, alors âgés de 14 ans. Cette mention de l'âge est pour moi importante car il a clairement démontré que nos jumeaux ont bien grandi! On sent qu'ils ont mûri et vivent les choses autrement, ce qui amène toute une foule de nouvelles choses! 

Pendant une bonne partie du récit, Alex et Conner vivent séparés. Un mal pour un bien - il faut dire que j'adore le duo - car cela apporte un vrai souffle de fraîcheur au roman. D'un côté on suit Alex au pays des contes qui poursuit son apprentissage de la magie afin de devenir la prochaine Bonne Fée. Avec elle, on reprend facilement nos marques dans ce monde enchanté et on est ravi de recroiser les rois et reines des différents royaumes. Je pense notamment à Rouge que j'aurai encore une fois adorée. Elle est vraiment unique et à chaque tome, elle me fait toujours autant rire. Par ailleurs, on sent que les responsabilités d'Alex deviennent de plus en plus lourdes à mesure qu'elle s'entraîne pour être une fée.

De l'autre, Conner nous entraîne dans le monde réel. Sa partie à lui m'a beaucoup plu car elle nous a permis de voyager. Au coeur de cette intrigue, un voyage en Allemagne qui nous dévoilera 3 nouveaux contes des frères Grimm, gardés secrets pendant 200 ans. Sauf que Conner connait déjà 2 des 3 contes. Alors qu'il se sent piégé, le 3è conte révèle un avertissement de taille: la Grande Armée de l'Empire Français est prête à débarquer au pays des Contes.... Conner n'a d'autres choix que de prévenir sa soeur en toute vitesse, accompagné cette fois par Bree et Emmerich.

S'en suit une aventure encore une fois extraordinaire mettant l'armée française du 19ème siècle à l'honneur. C'est très original et du coup, bourré d'action. Impossible de s'ennuyer! On tourne les pages avidement pour voir comment les jumeaux vont affronter ce danger.... sans compter qu'un dragon s'est éveillé!! Une belle intrigue donc, écrite avec toujours autant de fluidité et de clarté. 

J'ai vraiment adoré ce tome. Je me suis encore plus attachée à Alex et Conner. J'ai beaucoup apprécié les suivre séparément mais j'avoue que j'ai été heureuse de les voir réunis. On sent vraiment tout l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre. Un lien fraternel très fort que j'admire énormément! A l'instar de la fin du second tome, Chris Colfer a encore joué sur l'émotion. Je n'ai pas pu retenir quelques petites larmichettes! Quant à la fin, elle nous laisse bouche bée avec une sacrée révélation. C'est là qu'on se dit qu'on aimerait déjà avoir le tome 4 entre les mains! L'attente va être longue! Mais dans tous les cas, je me réjouis car cette saga est une valeure sure, un vrai bonbon magique! 


dimanche 31 mai 2015

In My Mailbox (126)

Salut à tous! Cette semaine, je vous retrouve avec plaisir pour un nouveau IMM placé, majoritairement, sous le signe des manga! Mais avant d'y venir, je tenais à remercier Michel Lafon pour Le pays des Contes T3 - L'éveil du dragon de Chris Colfer. Un troisième tome que j'ai déjà lu et qui a été exquis! Mon avis à venir très vite!!

Ensuite, comme je vous disais, la semaine a été belle en réceptions de manga! Tout d'abord, je remercie énormément les éditions Ototo pour l'envoi de Spice & Wolf T11 de Isuna Hasekura. Bon, malheureusement je n'ai pas lu les 10 premiers mais avec ma lecture du light novel, je ne suis pas si en retard que ça! Enfin, celui que j'attendais avec grande impatience fut lu et chroniqué des qu'il est arrivé: Accel World de Reki Kawahara et Hiroyuki Aigamo m'a enchantée! Vous pouvez découvrir mon avis sur le blog!

On termine cet IMM avec un beau cadeau de la part d'Aurélie que je remercie également! The Heroic Legend of Arslan de Hiromu Arakawa et Yoshiki Tanaka est venu compléter ma collection. Un très bel objet édition limitée qui plus est, superbe. Le manga a déjà été lu aussi et fut une belle surprise, vivement la suite! En attendant, vous pouvez découvrir mon avis sur le blog! Voilà pour cette jolie semaine!

Icon in my mailbox ok

mardi 5 mai 2015

En route!

en route

  • Nom: En route! de Adam Rex
  • Lu en: français
  • Pages: 360 pages
  • Sorti le: 26 mars 2015
  • VO: paru sous le nom "The true meaning of Smerkday" en octobre 2007
  • (note de 3,5/5 en réalité)

Gratuity a 12 ans, un nom très étrange et surtout un objectif : retrouver sa mère enlevée par les aliens. Et lorsqu'on habite, comme elle, dans un pays envahi par les Boov, d'étranges extraterrestres à huit pattes, c'est plus facile à dire qu'à faire. Surtout que les envahisseurs ont non seulement renommé notre chère planète bleue Smekland mais aussi décidé de parquer toute la population dans une réserve naturelle d'humains : la Floride. Et les oranges, ça a du bon, mais seulement pendant un temps. À bord de sa voiture volante et accompagnée de son chat Porky et d'un Boov recherché par les siens, l'adolescente va traverser les États-Unis, déclencher un mouvement de résistance, et peut-être, en chemin, déjouer plus d'une invasion alien... 

Un grand merci à Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

Voilà un roman dont je n'avais jamais entendu parlé avant qu'il n'attérisse dans ma BAL. Le résumé me tentait plutôt bien et j'apprécie lire de temps en temps un livre jeunesse. C'est en recevant le roman que je me suis rendue compte que l'adaptation "Home" était tirée de là! Du coup, j'avoue avoir imaginé les personnages tel qu'ils sont présentés à l'écran.

Pour autant, le livre propose des illustrations par-ci par-là. De quoi s'imaginer nous même l'univers, sans penser au film. C'est très agréable car ces dessins offrent une belle coupure au texte. On se rend compte que les personnages évoluent dans un monde devenu complètement fou et c'est hilarant.  Gratuity et Oh mettent du coeur à l'ouvrage et on ne peut qu'apprécier cet aspect de l'histoire.

Quant à l'intrigue, j'avoue avoir eu du mal à rentrer dedans. Pourtant ce n'est pas l'humour qui manque, entre Gratuity et Oh c'est souvent l'incompréhension, du coup je vous laisse imaginer les situations déjantées. Mais le texte m'a d'emblée compressée. J'avais du mal à avancer dans l'histoire sans faire de pauses. Cela est sans doute dû au fait qu'il n'y a pas véritablement de chapitres car l'histoire est racontée à travers une longue rédaction rédigée par Gratuity. 

Parlons-en justement de Gratuity, cette jeune fille de 12 ans très futée et intelligente. Ce n'est pas tous les jours que les enfants de cet âge savent conduire et traverser bon nombres d'états à la recherche de leur maman kidnappée par les Boov! Déterminée à sauver sa maman, Gratuity n'a pas froid aux yeux. Accompagnée de son chat Porky (peut être mon personnage favori - que voulez vous j'aime les chats), elle rencontrera sur sa route Oh, un Boov pas comme les autres.

Cet alien délirant est le meilleur personnage du roman car il apporte inévitablement la touche d'humour. Au début, l'entente n'est pas au beau fixe avec Gratuity mais au final, on assiste à la naissance d'une belle amitié. Malgré les difficultés, les obstacles posés devant eux, les deux amis se serreront les coudes jusqu'au bout.

En résumé, En route est une aventure hors du commun qui nous fait passer un très bon moment de lecture. Hilarant, il nous pousse aussi à se poser des questions sur notre mode de vie, et à qui on doit se fier. Les illustrations représentent un gros plus au roman, lui donnant une vraie identié. Ce roman devrait plaire à tous ceux qui souhaitent s'évader dans un monde tordu et bourré d'imagination, le tout porté par des personnages attachants. 

mardi 27 janvier 2015

Le silence de Mélodie

le_silence_de_m_lodie

  • Nom: Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper
  • Lu en: français
  • Pages: 278 pages
  • Sorti le: 22 janvier 2015
  • VO: paru sous le nom "Out of my mind" en mars 2010

Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête. Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.

Un grand merci à Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

Le silence de Mélodie est un livre magnifique qui transmet de nombreux messages et qui fait réfléchir. Grâce à son écriture fluide, sa dose d'humour et son style, le roman se lit d'une traite. On ne peut que plonger au coeur des pensées de Mélodie, cette petite fille forte et courageuse qui rêve que le monde l'aime pour ce qu'elle a à l'intérieur et qu'on accepte ce qu'elle montre à l'extérieur.

Mélodie, 11 ans, souffre d'une paralysie cérébrale. Cela l'empêche de faire quoi que ce soit comme manger, bouger, marcher, parler.... toutes les choses au quotidien. Et si de l'extérieur, Mélodie peut parfois sembler bizarre lorsqu'elle est heureuse et s'agite dans tous les sens ou bave un peu ou se tache le chemisier lorsqu'on la nourrit, à l'intérieur, c'est une petite fille hors du commun.

Ce roman, c'est son histoire, sa vie. On découvre avec elle sa famille: Maman, Papa, Penny, Madame V. L'amour de sa famille est magnifique. J'ai l'ai maintes fois ressenti. Voir ses parents se démener, découvrir le quotidien, l'organisation, les imprévus.... mais surtout assister au combat permanent des parents pour que Mélodie soit perçue et acceptée comme un être à part entière. J'ai adoré la maman qui n'hésite jamais à remettre un médecin ou un enseignant à sa place.

Et justement, le sujet principal du roman traite du regard des autres. Et c'est révoltant. Sous prétexte que Mélodie ne peut pas parler, elle est donc sans aucun doute une attardée mentale qui ne comprend rien. Sauf que Mélodie est un petit génie. Elle maitrise tous les mots, a une mémoire d'éléphant, adore les livres audios, les documentaires à la télé. Elle en sait plus que n'importe qui. Mais son silence la condamne au jugement des autres. Et c'est dur. 

Le lecteur assiste alors à son intégration partielle dans une classe "normale" de CM2. Par expérience (ayant enseigné quelques années), les enfants ne sont pas tendres entre eux. Alors imaginez quand la différence s'invite en classe: messes basses, critiques, méchancetés..... les enfants n'hésitent jamais. Mais Mélodie est forte et j'ai admiré sa détermination. Son savoir. Sa patience. Je me suis tellement attachée à elle! J'ai eu envie de m'exprimer pour elle à plusieurs reprises face à certains comportements. Le plus choquant restera probablement celui d'un de ses professeurs. 

A travers ce livre, Mélodie nous offre une vraie leçon de vie et de beaux moments d'émotion. Ce roman démontre le comportement humain, le bon comme le mauvais, et nous propose un autre angle de vue. Ne jamais jugez quelqu'un sur son apparence. Ne jamais se sentir supérieur, parce qu'on a tous quelque chose à apporter. Et même si le quotidien est difficile pour cette petite fille, elle ne lâche jamais. Et c'est un superbe message d'espoir! 

mardi 16 décembre 2014

Le retour de L'enchanteresse [Le pays des Contes #2]

PAYS DES CONTES_T2-1400px

  • Nom: Le retour de l'enchanteresse [Le pays des contes #2] de Chris Colfer
  • Lu en: français
  • Pages: 478 pages
  • Sorti le: 14 mai 2014
  • VO: paru sous le nom "The Enchantress returns" en aout 2013

Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes. Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

J'avais beaucoup aimé le premier tome et je n'attendais qu'une chose: me plonger dans celui-ci. Seul achat au salon de Montreuil, je n'en ai fait qu'une bouchée. Ce second tome est encore meilleur que son prédécesseur. Une vraie bulle de petit bonheur.

Cela fait un an que Alex et Conner ont visité le pays des contes et un an qu'ils souffrent de l'absence de ce monde. En particulier Alex, qui se sent plus isolée que jamais. Pas d'amies à l'école, sa grand mère La Bonne Fée qui lui manque... même ses bonnes notes et ses cours à l'université n'arrivent pas à lui remonter le moral. Quant à Conner, le jeune homme a beaucoup mûri et trouve refuge dans les histoires qu'il écrit sur ses aventures. Alors que les jumeaux tentent d'avancer, au pays des contes, en revanche, une grande menace plane: c'est le retour de l'enchanteresse.

Malgré eux, les jumeaux sont également liés à toute cette histoire et bien vite, les voilà catapultés au coeur du danger au pays des contes. Alex plus que ravie de se retrouver "chez elle" est prête à vivre une nouvelle aventure avec son frère, véritable petit leader en son genre et leurs amis retrouvés: Jack, Boucle d'or, Grenouille et Rouge. 

Avec le petit groupe, on plonge dans une nouvelle quête pour sauver le pays des contes des griffes de l'enchanteresse et c'est un vrai régal. Non seulement c'est agréable de reprendre ses marques mais de revoir les personnages des contes. le petit Chaperon Rouge est sans conteste la Star de ce second tome. Qu'est ce qu'elle m'a fait rire avec sa naïveté, son égocentrisme! Jack, Boucle d'or et Grenouille ne sont pas en reste, on s'y attache aussi tellement qu'on a l'impression nous mêmes de faire partie de la bande. Ensemble, ils voyageront  de Royaume en Royaume, de danger en danger mais rien ne les arrêtera. Quant aux jumeaux, ils sont encore plus adorables. Conner m'avait sacrément manqué, surtout son humour douteux qui vient alléger la tension. Un régal!!! 

Bien sur, la quête n'en reste pas moins intéressante et surprenante sur la fin, même si le déroulement s'est révélé prévisible, j'avoue avoir été beaucoup émue. Nos personnages portent indéniablement cet univers et lui donne beaucoup de charisme. Rien n'est laissé au hasard et tout à du sens. L'écriture de Chris Colfer, maîtrisée, renforce cette impression. Non vraiment, ce livre, c'est un vrai moment de petit bonheur. A lire absolument!


lundi 15 décembre 2014

La véritable histoire de Noel

veritable histoire

  • Nom: La véritable histoire de Noel de Marko Leino
  • Lu en: français
  • Pages: 298 pages
  • Sorti le: 13 novembre 2014
  • VO: paru sous le nom "Joulutarina" en 2007

Au cœur d'une Laponie aux neiges éternelles se niche un petit hameau. Nicolas y grandit paisiblement avec ses parents et sa petite sœur. Mais lorsque l'hiver emporte cruellement tous ceux qu'il aime, il se retrouve seul au monde et personne au village n'est assez riche pour l'adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera à la veille de Noël. Malgré sa situation difficile, Nicolas ne perd jamais espoir, et il continue de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Avec ses maigres moyens d'enfant et une étincelle de joie de vivre, le jeune garçon va réussir à raviver l'émerveillement au cœur de cette région glacée. 

Un grand merci à Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

J'ai à peine refermé le livre hier soir mais j'ai l'impression d'y être encore.... La véritable histoire de Noël est un livre à contre courant, si réaliste et si féerique à sa manière qu'on ne peut qu'être embarqué dans son univers. Malgré tout, il me laisse un grand sentiment de tristesse.

Je m'étais imaginée lire une histoire joyeuse sur la naissance du Père Noël. Mais sa véritable histoire est tout autre. Plus triste, plus réaliste. Nicolas, 5 ans, perd toute sa famille peu avant Noël lors d'une tempête. Obligé de quitter son île, il rejoint un petit village de pêcheurs alors composé seulement de 8 maisons. Très pauvres, les familles ne savent que faire du petit orphelin. Il est alors décrété que Nicolas changerait de famille d'accueil chaque année, à Noel.

Le roman nous conte alors l'histoire de Nicolas. Sa solitude, et son refus de s'attacher aux gens qui l'entourent. Les saisons et les années passent et Nicolas s'attache malgré lui à toutes ses nouvelles familles. Pour les remercier, chaque année, à Noël, il fabrique des jouets aux enfants du village. Cette passion sera son seul but et on comprend très vite que la vie de Nicolas ne s'accroche plus qu'à ce moment. Fabriquer des jouets aux enfants lui permet de sourire et d'être heureux, à sa manière.

Mais le temps passe et Nicolas doit sans cesse affronter de nouvelles situations. Sa vie change lorsqu'il devient l'apprenti d'un ébéniste qui vit en ermite dans la montagne. Nicolas y développe tout son talent et avec celui qu'il considère comme un second père, il se construira une nouvelle vie... jusqu'à d'autres événements. Ceux-ci vont rythmer les saisons, les années... Le temps passe, Nicolas vieillit, son entourage change, mais son rêve de distribuer des cadeaux reste intact. 

Dans ce tourbillon qu'est la vie de Nicolas, et bien que les saisons et les années défilent très vite, on s'attache aux personnages de ce roman. L'auteur a ce don pour nous communiquer les émotions à une puissance inimaginable. J'ai eu souvent la larme à l'oeil tant ce roman nous fait passer des messages. A travers le personnage de Nicolas, on ne peut que se poser des questions sur la vie, la perte, le bonheur... c'est un tout qui est renforcé par le fait que nous vivons reclus, au fin fond d'un petit village du Nord. 

En conclusion, ce roman nous conte une superbe histoire à laquelle on veut croire. Même si elle est remplie de tristesse à sa manière, la véritable histoire de Noel nous apporte aussi beaucoup d'espoir et de féerie. C'est un très beau roman qui ne peut laisser indifférent.

mardi 28 octobre 2014

Les brumes d'Avallach [Clair de Lune #1]

les brumes d'avallach

  • Nom: Les brumes d'Avallach [Clair de Lune #1] de Marah Woolf
  • Lu en: français
  • Pages: 348 pages
  • Sorti le: 23 octobre 2014
  • VO: paru sous le nom "MondSilberLicht" en 2011 

Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort. Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

Un grand merci à Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

Aie. Vous le savez, je me plais à le répéter mais chacun attend toujours quelque chose de différent d'un autre lecteur dans un roman. Et moi, j'attendais énormément des brumes d'Avallach. Il avait tout pour me plaire: une couverture splendide, un résumé attractif, l'Ecosse, les légendes (oui, depuis que j'ai vu/lu Outlander je suis un peu amoureuse de l'Ecosse!) et une histoire d'amour. Malheureusement, je n'ai pas du tout accroché à l'univers. Il m'a fallu aller jusqu'au bout, mais ce fut avec peine.

Des le début j'ai senti que ce livre ne serait pas pour moi. J'ai eu d'emblée du mal à apprécier le style de l'auteure. En effet, elle divise ses chapitres en de très nombreux petits paragraphes. Cela lui permet de ne pas s'aventurer trop loin dans les explications, émotions et de passer facilement d'un jour à l'autre, sans transition. De fait, j'ai trouvé que l'histoire était restée bien trop en surface, totalement superficielle.

Quant à nos personnages, je n'ai pas vraiment éprouvé de sympathie, même si la famille d'Emma est plutôt cool. Je crois que c'est notre héroine qui m'a réellement énervée. La jeune fille est d'un égoïsme sans nom durant tout le livre. Elle ne pense qu'à sa petite personne et ses intérêts. Elle vient de perdre sa maman tragiquement mais c'est à peine si elle en souffre. Oh oui, l'auteure se sent obligée de rappeler ce drame de temps en temps pour qu'on ressente de l'empathie envers Emma mais c'est trop furtif. Et puis il y a cette romance que j'ai trouvé sincèrement ridicule. Dommage, Calum avait beaucoup de potentiel.

Mais vous savez moi, les héroines qui tombent amoureuses des le premier regard, qui nous décrivent le mec comme étant "le plus beau garçon qu'elle ait jamais vu, et de près il était encore plus fascinant avec son regard bleu acier impénétrable". Au secours. Sans oublier, avec tout ça, que Emma sera quasiment obsédée par Calum. Calum, Calum, Calum, Calum. Tout tourne autour de Calum. Le reste - comme apprendre sur le tas que la demoiselle fait des compétitions de natation, peint ou fait de la guitare - c'est relégué au troisième plan. Non, c'est Calum. Ce mec plutôt imbuvable au départ qui repousse Emma aussi vite qu'il lui court après la seconde suivante. Ce petit jeu va durer un certain temps et était franchement fatigant. Suivre les pensées d'Emma était éreintant, puisqu'elle ne cesse de se demander pourquoi Calum agit comme ça. Et quand ils se rapprochent un peu, là c'est plutôt la panique. 

Vous l'avez compris, l'histoire tourne autour de Emma et Calum. Aors qu'ils se rapprochent, c'est le drame et leur séparation est exigée de tous. Après plus du 3/4 du roman, l'auteure décide de nous balancer le pourquoi du comment. BAM! On se ramasse alors toutes les explications. Et on entre enfin dans la partie que j'attendais depuis le début: les légendes surnaturelles réelles. Cela aurait pu être tellement mystérieux et magique. Mais non. La réaction d'Emma est au début légitime mais très vite, elle s'acclimate. Pire encore, la fin que je pensais dangereuse et stressante est retombée comme un soufflé. On rencontre une panoplie de créatures et alors que vous devriez être apeurés, émerveillés, intrigués, méfiant, perdus, Emma elle, banalise complètement la découverte. Du grand gâchis.

Oui ma chronique n'est pas du tout élogieuse mais c'est mon ressenti. Les ingrédients étaient là pour faire des brumes d'Avallach un livre plein de mystères, de découvertes et de légendes. Mais l'auteure n'a pas osé aller trop loin se focalisant sur une romance d'ados plutôt banale et ennuyeuse. L'héroine est carrément imbuvable tandis que le héros voit son potentiel réduit. Ce livre, très basique en matière de YA, devrait néanmoins plaire à tous ceux qui cherchent une histoire à la Twilight. Et comme je dis toujours, dans ces cas là, vaut mieux se faire son propre avis. Les brumes d'Avallach a été apprécié par bien d'autres blogueurs (n'hésitez pas à lire le bel avis de Mylène) !

mercredi 30 juillet 2014

Le Sortilège Perdu [Le pays des Contes #1]

Pays des contes mini

  • Nom: Le sortilège perdu [Le pays des contes #1] de Chris Colfer
  • Lu en: français (414 pages)
  • Sorti le: 17 octobre 2013
  • VO: paru sous le nom "The Wishing Spell" en juillet 2012
  • Ma note(4,5/5 en réalité)

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Un grand merci aux éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.

Cela faisait très longtemps que je voulais me plonger dans cet univers et j'ai été ravie de le découvrir. J'ai passé un très bon moment, retombant en enfance le temps de quelques centaines de pages. Je dois dire que j'affectionne beaucoup les Contes, que ce soit les vrais contes ou ceux à la sauce Disney, au final mon âme d'enfant se régale toujours. Et que dire! Chris Colfer, surtout connu pour son talent d'acteur et son rôle dans Glee, m'a bluffée! J'ai d'emblée adoré son style d'écriture! Simple, fluide, adapté à la jeunesse, bourré d'humour. Sa ré-interprétation des contes m'a tout simplement enchantée.

Alex et Conner sont jumeaux. Comme tous frères et soeurs, ils se chamaillent beaucoup mais au fond, ils s'adorent. Après une année difficile, les jumeaux tentent de garder le rythme d'une vie normale, tout en souhaitant qu'elle soit meilleure. Pour s'aider, ils se remémorent souvent les histoires que leurs racontait leur papa. Des histoires de contes avec lesquelles ils ont grandi. Ainsi, quand ils héritent du fameux livre ancien du Pays des Contes, Alex et Conner ne se doutent pas qu'ils vont y tomber... et vivre d'incroyables aventures.

Car le roman, un peu longuet au départ, prend du rythme lorsque les enfants arrivent au Pays des Contes. Il n'y a plus un moment de répit et cela entraine le lecteur à tourner les pages. On a envie de voir qui vont rencontrer les jumeaux et chaque rencontre est un régal. J'ai vraiment énormément apprécier l'imagination de l'auteur en nous présentant l'après "et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants." On se rend compte que tout n'est pas rose dans le Pays des Contes, bien loin de là! Chaque personnage raconte son histoire, celle que tout le monde connait mais aussi la face cachée de l'iceberg. On passe de Royaumes en Royaumes et on se délecte de ces aventures. 

Sans oublier le fait que Chris Colfer mélange habilement le monde du Pays des Contes avec notre monde. Certaines révélations m'ont beaucoup plu, en plus je ne les avais pas vu venir. Il y a donc de tout dans ce roman et on ne peut que passer un excellent moment. Je me suis bien attachée aux jumeaux que j'ai trouvé adorables. Chacun a sa personnalité et j'avoue avoir eu un faible pour Conner qui a un humour terrible! Il dit les choses sans filtre et avec logique, j'ai adoré ses réparties!! 

Quant aux personnages des Contes, j'avoue que celle qui m'a le plus fait rire c'est le Petit Chaperon Rouge!! Une sacrée égocentrique celle-là! J'ai adoré Boucle d'or et son côté guerrière, rencontrer la Petite Sirène dans sa vraie forme, connaitre la véritable histoire de la Méchante Reine... Un sacré tour de main de la part de l'auteur qui n'a rien laissé au hasard!

J'ai très hâte de suivre la suite des aventures des jumeaux, quelque chose me dit qu'ils ne sont pas au bout de leurs surprises! Dans tous les cas, si vous aimez les Contes revisités, si vous aimez les romans jeunesses bien écrits, n'hésitez plus, le Pays des Contes est un très bon livre à découvrir!

mardi 18 février 2014

Le jour où j'ai largué mon ex!

largué

 

  • Nom: Le jour où j'ai largué mon ex! de Emma Mclaughlin & Nicola Kraus
  • Lu en: français (245 pages)
  • Sorti le: 14 mars 2013
  • VO: paru sous le nom "Over You" en aout 2012
  • Ma note

Avec ce programme quasi magique, Max devient la coqueluche du Tout-New York. Jusqu’au jour où Hugo, le Seul, l’Inégalable, ressurgit dans sa vie. Mais comment oublier l’unique garçon qu’elle a jamais aimé ? D’autant qu’avec tous les efforts qu’elle fait pour l’éviter, elle n’a plus le temps de s’occuper de qui que ce soit ! Son plus gros défi est peut-être bien celui-ci : reprendre enfin son cœur à celui qui l’a volé.

Voilà une petite lecture bien sympa. Bon honnêtement, elle casse pas des briques mais elle était bienvenue dans mon programme lecture: fraîcheur, légèreté, c'est tout ce que je recherchais et ce roman me l'a donné. Court, il se lit quasi d'une traite, ce qui est à rajouter à la liste des bons points. Cela dit, j'ai tout de même trouvé cette histoire complètement farfelue.

En effet, Maxine, surnommée Max, 17 ans, quitte son lycée prématurément pour rejoindre sa mère à New York. La jeune fille ne supportant plus la vie à son internat britannique, a  "profité' d'une rupture avec son copain pour tout quitter. Et là voilà, dans la Grosse Pomme, tranquille, à monter une affaire: Ex & Cie. Son rôle est d'aider les jeunes filles venant de se faire larguer. Son programme, conçu pour faire oublier rapidement l'ex de ces demoiselles semble même intéresser un docteur à la prestigieuse NYU. En somme c'est tout bénéf pour Max.

Avec ce tableau, il ne faut pas vraiment chercher bien loin concernant la crédibilité du scénario. C'est un peu gros comme une maison. Du coup, on se concentre sur ce que le livre offre: une belle distraction. 

On plonge alors dans le programme de Max, rencontrant divers personnages: les meilleurs amis de Max, qui sont aussi ses assistants, Bridget, la fille qui vient de se faire larguer, son ex Taylor et le meilleur pote de celui-ci, Ben. Tout ce petit monde va inter-agir d'une manière ou d'une autre et c'est finalement assez drôle. Certes on lève souvent les yeux au ciel mais il faut bien reconnaître un truc: face à la rupture, nous les filles, réagisssons quasi toutes de la même manière. En lisant ce livre on se dit qu'on doit être vraiment grotesque! Bien entendu, le garçon endosse le rôle du méchant, ce qui fait très cliché, mais au fond, je suis sure qu'encore une fois la gente féminine a cette vision des mecs lors des ruptures: le mec libre, peut enfin mater toutes les nanas du coin et retrouver ses potes pour les surprises partys et tout le tralala. Avouez que c'est carrément ça non? 

Si les 3/4 de l'histoire surfent donc sur cette sympathique thématique, la fin m'a quelque peu insatisfaite. Je trouvais déjà les personnages assez superficiels mais je dois dire que Max, notre héroine m'a carrément déçue. Face à son propre ex, un friqué de la haute société, elle ne replonge pas ni une, ni deux mais bien trois fois. La fille qui tient haut et fort son discours face à ses clientes, incapable de respecter ses lois. Pire, elle va même trop loin à mon goût, dé-crédibilisant le personnage. Tout ce qu'elle a pu dire ou faire devient faux et ridicule. Et malgré le rachat d'une bonne conduite à la fin, je suis restée sur cette note déplaisante. Dommage car le reste du livre est vraiment très sympa, comme je le disais.

En bref, ce n'est absolument pas la lecture du siècle. Mais si vous l'avez sous la main et que vous cherchez quelque chose de fun, léger et sans prise de tête, faisant passer un bon moment, alors cette lecture est à ne pas manquer. Elle remplit dignement ce rôle!

dimanche 16 février 2014

In My Mailbox (87)

P1030404

Coucou tout le monde! Cette semaine, j'ai reçu plein de jolies choses! Tout d'abord, le colis de la vente privée Michel Lafon est arrivé! J'avais craqué moi aussi (comme pas mal de monde à mon avis) et j'avais choisi deux livres: Sentiment 26 de Gemma Malley et Le jour où j'ai largué mon ex de Emma Mclaughlin! Il me tarde de lire ces deux romans en tout cas!!

P1030403 P1030401

 Ensuite j'ai aussi été gâtée niveau "goodies"! Tout d'abord, j'avais gagné au grand concours de Noel organisé par Carina Rozenfeld la sublime affiche du tome 2 de Phaenix. Elle est enfin arrivée et que vous dire! Je suis fan et en plus j'ai droit à une jolie dédicace! Enfin, Aurélia, copine blogueuse, m'a fait réaliser ce dessin de mon Ash chéri (The Iron Knight de Julie Kagawa) et je suis complètement sous le charme de ce dessin, de ce talent! Un grand merci à Aurélia en tout cas

Icon in my mailbox ok