► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle

|| Mirrorcle World ||

dimanche 20 janvier 2019

In My Mailbox (178)

in-my-mailbox

L'In My Mailbox a pour principe de vous partager les réceptions livresques de la semaine, principalement en format papier, avec de temps en temps des réceptions numériques à montrer. C'est le blog Lire ou Mourir qui reprend aujourd'hui tous les liens.


IMG_20190119_150904

Hello tout le monde! Après quelques semaines, je reviens avec nouvel in my mailbox! Il est principalement centré sur ce que j'ai reçu à Noel! J'ai été gâtée avec le reste de la collection Collector de Card Captor Sakura de Clamp qui est décidément magnifique. J'ai presque fini la relecture et c'est toujours un régal, même autant d'années après! Ensuite, j'ai reçu Clair de Lune à Manhattan de Sarah Morgan. Je l'avais déjà lu en numérique grâce à Netgalley et je suis heureuse d'avoir cette merveilleuse version papier! Vous pouvez découvrir mon avis sur le blog. 

Côté VO, j'ai eu The fate of the Tearling de Erika Johansen qui clôture ainsi la saga. Je vais pouvoir découvrir cet univers au complet, en espérant aimer! Enfin, je me suis prise Starry Eyes de Jenn Bennett, que j'avais déjà acheté en numérique en juin dernier, mais vu le coup de coeur, et le prix très bas sur la version hardback, je n'ai pas résisté! Vous pouvez lire aussi mon avis sur le blog! 

Article rédigé par CeReS à 09:49 - - Vos Avis [3]
Tags : ,

vendredi 18 janvier 2019

Fleurir [Puisque c'est ma rose #2] de Jade River

fleurir

  • Nom: Fleurir [Puisque c'est ma rose #2] de Jade River
  • Lu en: français
  • Pages: 570 pages
  • Sorti le: 14 janvier 2019
  • Editeur: MxMBookmark - Collection Infinity
  • Tomes antérieur: Tome 1 

La fin de l'année scolaire approche, Abby et Arthur seront bientôt séparés. Mais si le départ de la jeune fille en Irlande se précise, ses préparatifs sont perturbés par les mensonges et les secrets qui l'entourent, par la mystérieuse voiture qui la suit depuis des mois et par son ami Noah, dont les décisions nocives l'affectent. Elle se voit également contrainte de composer avec Ophélie, qui menace de révéler au grand jour sa relation avec Arthur. Prise dans ce tourbillon, Abby se bat, suivant ses convictions et ses envies, peu importe les conséquences. Mais comment trouver sa voie lorsque la voix des autres nous étouffe ?

separator

Le premier tome avait été un énorme coup de coeur. J'avais vibré avec les personnages, si attachants. C'est tout naturellement que j'attendais de lire cette suite et des que je l'ai reçue, je n'ai pas attendu pour le dévorer. Malheureusement, je dois admettre que je suis un peu déçue. 

Parlons peu, mais parlons bien, ce qui m'a franchement déplu dans le roman, c'est toute l'ambiance très pesante. Jade River aborde beaucoup de sujets sensibles et délicats - et pour ça, je lui tire mon chapeau car cela reste très intéressant et tout à fait crédible et actuel - mais le récit est considérablement alourdi par une atmosphère déprimante. La pauvre Aby n'en mène pas large, et alors qu'elle se débattait déjà avec des sentiments interdits pour son professeur, elle est loin de s'imaginer toute la misère qui l'attend encore. 

En soi, je ne reproche pas à l'auteure d'avoir abordé ces sujets très difficiles, ils sont d'actualité et chacun a déjà peut-être pu y être confronté de près ou de loin dans sa vie. C'est la manière dont tout cela est amené. C'est très lourd et on se demande sincèrement quand est ce que ça va s'arrêter. A un moment, je n'avais qu'une hâte, c'était de finir le roman. Je me sentais trop écrasée par les épreuves des personnages. J'avais perdu cet attrait que j'avais ressenti dans le premier tome, et le côté addictif, mystérieux et interdit de la romance a, pour moi, complètement disparu dans cette suite.

En effet, on s'éloigne vraiment du sujet principal qu'est la romance interdite entre Aby et Arthur. Même si dans le premier tome, Jade River aborde déjà des sujets sensibles, il m'avait semblé que les deux personnages étaient son point central. Or ici, avec Fleurir, on s'éparpille un peu, l'attention est focalisée sur d'autres, en particulier Noah, au détriment de la relation Aby/Arthur. Même l'histoire du beau professeur, pourtant peu anodine, n'a pas réussi à me toucher autant. C'est comme si Arthur s'était effacé. Du coup, j'ai trouvé que le lien entre Aby et lui perdait de sa superbe. 

Je suis donc très peinée de ne pas avoir apprécié cette lecture comme je m'y attendais. L'épilogue n'a malheureusement pas su me réconcilier avec le reste, l'espoir et la lumière arrivants trop tard selon moi. Je pense retenir de ce dyptique principalement le premier tome que j'avais trouvé magnifique et plus léger. Ceci étant dit, Jade River ayant une très belle plume, je continuerai à suivre ses prochains écrits car je suis certaine qu'elle nous livrera encore de belles histoires!


En bref, une suite et fin un peu en demi-teinte pour moi. Si j'ai apprécié les risques pris par l'auteure d'aborder tous ces sujets difficiles, j'ai trouvé que l'ambiance en prenant sacrément un coup, rendant le récit lourd et déprimant. Je suis assez peinée de le dire, mais j'avais hâte de le terminer. Je n'ai pas retrouvé ce côté adictif du premier qui entourait la relation de Aby et Arthur, Jade River ayant privilégié d'autres aspects dans son livre. J'ai eu la sensation qu'on s'éloignait du sujet principal pour y revenir un peu trop vite sur la fin. Globalement, c'est un dyptique que je conseille, mais j'avais espéré un peu plus de cette suite.

jeudi 17 janvier 2019

De brume, De métal et De cendre de Gwendolyn Clare

de brume

  • Nom: De brume, De métal et De cendre de Gwendolyn Clare
  • Lu en: français
  • Pages:  480 pages
  • Sorti le: 17 janvier 2019
  • Editeur: Lumen
  • Tome Antérieur: Tome 1

Et si on pouvait vraiment créer un monde avec de l'encre et du papier ? En s'armant d'encre et de papier, il est désormais possible de voir naître sous ses doigts des univers entiers. Il suffit, pour accomplir ce miracle, de respecter les règles complexes d'une discipline toute récente, la scriptologie. Elsa est l'un de ces nouveaux savants aux pouvoirs vertigineux. Quand elle découvre avec stupeur que sa mère a mis au point un livre capable de modifier le monde réel, elle n'a plus qu'une idée en tête : récupérer ce dangereux ouvrage avant que ne survienne un drame irréparable. Mais il est déjà trop tard... Non content de la trahir, Leo, l'ami le plus cher d'Elsa, s'est emparé du précieux livre-monde pour le remettre à son père, le terrible Garibaldi. Ce fou furieux entend bien unifier l'Italie, quel qu'en soit le prix. Dès lors, il ne reste plus qu'un espoir à la jeune fille – et à l'humanité tout entière : celui que ses ennemis échouent à déchiffrer le manuscrit qui pourrait bien réduire à néant la planète... Saura-t-elle réparer par l'écriture un monde devenu fou ? Une multitude d'univers créés de toutes pièces entrent en collision dans ce deuxième et dernier tome de la duologie. Passé tragique et ténébreuses conspirations, univers de poche et armes ultimes : suivez cette héroïne armée d'encre et de papier à travers une ribambelle de mondes réels et inventés !

separator

J'avais bien aimé le premier tome D'encre, de verre et d'acier avec un univers fantastique original et accrocheur, celui de la formation de mondes parallèles grâce à des pouvoirs scriptologiques. Un peu à la manière d'un Coeur d'encre de Cornelia Funke, les personnages évoluaient dans un monde parallèle, appelé Veldane. Mais suite à un complot, Jumi, la mère de Elsa se fait kidnapper avec le livre-monde. Elsa est contrainte de fuir son univers pour aller dans notre réalité, en Italie et faire appel à de l'aide extérieure. Nous allons suivre Elsa qui est la fille de Jumi, une créatrice d'univers, une scriptologue et nous la retrouvons au début de ce tome 2, dépitée et déçue de la trahison de Leo.

Ce tome 2 et dernier de la duologie est plus axé sur la scriptologie que j'ai adoré car l'auteure étoffe son univers notamment la manière dont on rédige et invente les éléments d'un livre-monde ou méta-livre. Elle donne énormément de détails tous plus intéressants et passionnants les uns que les autres. C'est aussi un roman de réflexion car on suit attentivement les pensées d'Elsa et ses préoccupations qui sont de libérer sa mère, sauver son monde parallèle Veldana, en même temps que le nôtre, tout en déjouant les complots politiques de l'Italie moderne et ceux de Garibaldi, le père de Leo qui veut avoir Elsa sous le coude car c'est une polynathe. Elle décide ainsi de se livrer à Garibaldi, de rentrer dans son jeu afin de mieux le berner et revoler le livre-monde.

On fait des découvertes surprenantes dans ce tome avec pas mal de révélations et d'explications. J'ai adoré la tournure des évènements et la surprise venant de Casa qui apporte son lot de suspense et de rebondissements. On retrouve tous nos personnages préférés dans leurs choix, décisions et même si certains font des erreurs, on est pris d'affection pour eux.

Puis il y a le climat de guerre sous-jacent et dans ce jeu de pouvoir, Elsa est au centre, entre ses sentiments confus pour les frères Leo et Aris et son rôle déterminant dans la destruction du plan de Garibaldi. Loyauté ou amour, devoir ou coeur, quelle voie empruntera-t-elle ? J'ai par contre totalement déchanter sur la fin... le tome est censé être le dernier et je vous avoue que je n'ai rien vu venir. La fin est totalement ouverte et laisse même présager une suite à la fois explosive... cette fin est hallucinante et s'engage pleinement dans le conflit... je suis scotchée et déconfite car du coup je m'attends à une suite.


En bref, un univers sympathique et passionnant, avec des rebondissements, des trahisons, des révélations choc, des réconciliations. On ne s'ennuie pas une seconde et j'ai trouvé que ce tome 2 était bien plus dans l'action pour l'intrigue et extrêmement copieux en termes de description des pouvoirs alchimiques et scriptologiques. Cette suite gagne en maturité et en détails mais je suis un brin décontenancée par cette fin totalement ouverte voire trop qui me laisse sur ma faim...

chronique_lael

lundi 7 janvier 2019

Le prix du sang [Une braise sous la cendre #3] de Sabaa Tahir

une braise T3

  • Nom: Le prix du sang [Une braise sous la cendre #3] de Sabaa Tahir
  • Lu en: français
  • Pages: 570 pages
  • Sorti le: 22 novembre 2018
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom A reaper at the gates en juin 2018
  • Tomes antérieurs: Tome 1 - Tome 2

Helene Aquilla, la Pie de sang, est assaillie de toute part, elle doit protéger les habitants de l’Empire contre les forces du mal et déjouer les plans de la Commandante. Au même moment, à l’est, Laia cherche à éliminer le terrible Semeur de Nuit et reçoit des menaces inattendues de la part de ses alliés. Quant à Elias Veturius, quelque part entre le monde des morts et celui des vivants, il rejoint les Attrapeurs d’Âmes, sacrifiant sa liberté et son humanité. Au sein de l’Empire et au-delà, la guerre est imminente…

separator

J'attendais cette suite avec impatience, et le moins que l'on puisse dire c'est que la barre est toujours aussi haute et que j'ai bien accroché à ma lecture. Sabaa Tahir a du talent et le démontre encore une fois ici.

Des le début on prend ses marques très rapidement. Les événements nous reviennent facilement en mémoire et on prend le rythme avec aisance. J'ai de suite ressenti le côté addictif du bouquin, ce qui fait que j'ai lu les 40% quasiment d'une traite. Le milieu souffre un peu de longueurs, ce qui m'a fait traîner, mais plus j'avançais, plus la fin me tenait, jusqu'à ce que je termine. Un bon dosage donc, qui m'a tenu en haleine tout le long. 

La force de ce troisième tome réside en deux points: son intrigue et ses personnages. Côté intrigue, Sabaa Tahir s'est plus orientée vers la stratégie politique, ce qui n'est pas pour me déplaire, tandis que la magie et le surnaturel s'y joignent sans difficultés. C'est surprenant mais terriblement bien amené, tout coule de source. J'ai été vraiment happée par l'histoire, les révélations arrivants au bon moment, l'action toujours présente. 

Quant aux personnages, ils sont de plus en plus complexes et j'ai aimé les retrouver. Mes préférées ont été La pie de sang et Laia, qui apportent beaucoup de dynamise au roman. La pie de sang s'est révélée être un personnage très attachant, malgré son rôle. Laia, elle, est toujours aussi sensible, mais gagne en maturité. Enfin, Elias, qui a vu sa vie changer. J'avoue que j'ai moins aimé ses chapitres, moins adhéré à ce qu'il est devenu, mais pour l'ensemble de l'histoire, c'était nécessaire. Objectivement, c'est bien pensé, et comme je le disais, tout est tellement maîtrisé, que tous les enchaînements d'événements paraissent naturels. 

Voilà une série qui va crescendo, qui ne s'essoufle pas, au contraire. Je ne peux que saluer l'auteure, qui a fait un travail remarquable sur sa série et j'ai vraiment hâte de lire le dernier tome qui sera forcément très explosif et plein de surprises. 


En bref, un troisième tome toujours aussi addictif que ses prédécesseurs, une intrigue plus stratégique et politique, des révélations intéressantes, le tout écrit avec brillance et intelligence. On sent que Sabaa Tahir maitrise son univers. Malgré quelques longueurs, j'ai beaucoup aimé la tournure des choses ainsi que les personnages. La pie de sang et Laia ont été mes préférées, apportants beaucoup d'action et de dynamisme au roman. Quant à Elias, si je suis un peu déçue de son histoire, elle est néanmoins nécessaire et je suis curieuse de voir son évolution prochaine. Le quatrième et dernier tome s'annonce tout aussi explosif pour un final passionnant.

dimanche 6 janvier 2019

[TAG PKJ] 12 livres à lire en 2019

tag_12_livres_2019_dekstop

Comme les années précédentes, je me prête au jeu du tag des 12 livres à lire en 2019! On va essayer de s'y tenir! N'hésitez pas à reprendre ce tag proposé par PKJ sur votre blog!

1) Le livre le plus attendu de l'année.

serious moonlight

Serious Moonlight de Jenn Bennett. J'ai adoré ses deux autres romans et j'ai tellement hâte pour celui-ci, je suis certaine qu'il sera au top!!

2) Un livre PKJ.

La-memoire-des-couleurs_5200

La mémoire des couleurs de Stéphane Michaka. J'en ai discuté avec l'auteur lors du salon de Montreuil et il m'a bien donné envie de découvrir son nouveau titre. 

3) Une série que vous aimeriez terminer.

deathcaster

Shattered Realms de Cinda Williams Chima. J'ai adoré les 3 premiers tomes et c'est sur que je me jette sur le dernier tome, Deathcaster, à sa sortie!

4) Une nouvelle série que vous aimeriez découvrir.

spin the dawn

Spin the dawn de Elizabeth Lim, une nouvelle série fantasy qui me tente bien, surtout la petite phrase d'accroche qui rappelle Mulan. Là, mon intéret est piqué! 

5) Un livre d'un auteur que vous n'avez jamais lu auparavant.

warrior of the wild

Warrior of the Wild de Tricia Levenseller, auteure de la série Daughter of the Pirate King, qui me tentait bien mais que je n'ai jamais lue. Avec ce nouveau roman, je suis très intriguée car on part à l'ère Viking, et j'adore ça!

6) Un livre que vous vouliez lire en 2018 mais dont vous avez repoussé la lecture.

QoAaD_cover_01

Queen of Air and Darkness de Cassandra Clare. J'en ai lu 30% mais vu le pavé, j'avançais trop lentement, et je n'avais pas assez de temps avec les fêtes. J'ai donc mis en pause en attendant de reprendre avec un rythme plus régulier.

7) Le nouveau livre d'un auteur dont vous avez lu tous les livres (ou presque).

soul of the sword

Soul of the Sword de Julie Kagawa. Bon je n'ai pas encore Shadow of the fox, le premier de cette nouvelle série, mais ça sera fait pour la sortie du second tome en juin prochain!

8) Un livre qui sort un peu de vos lectures habituelles (genre différent).

la noirceur des étoiles

La noirceur des étoiles de Jessica Naide, un M/M, genre que je lis peu, mais c'est du space opéra avec un personnage principal japonais, alors forcément, ça m'intrigue!

9) Un livre qu'on vous a conseillé.

a curse so dark and lonely

Je l'ai plutôt repéré sur le blog de Lulais Lis, il s'agit de A curse so dark and lonely de Brigid Kemmerer, un roman qu'elle a beaucoup aimé et qui me tente bien aussi, surtout qu'il s'agit d'une réécriture de la Belle et la Bête.

10) Un livre qui vous fait envie à cause de sa couverture.

sorcery of thorns

Sorcery of thorns de Margaret Rogerson me fait bien envie, la couverture est canon.

11) Un livre écrit par un auteur de votre nationalité.

Aucun à noter, malheureusement.

12) Un livre que vous avez déjà lu en 2019.

une braise T3

Une braise sous la cendre T3: Le prix du sang de Sabaa Tahir. Quelle sacrée lecture!!! 

Article rédigé par CeReS à 13:49 - - Vos Avis [1]
Tags : , ,

jeudi 3 janvier 2019

Dry de Neal & Jarrod Shusterman

dry

  • Nom: Dry de Neal & Jarrod Shusterman
  • Lu en: français
  • Pages:  445 pages
  • Sorti le: 16 octobre 2018
  • Editeur: Collection R
  • Tome Unique

La sécheresse s'éternise en Californie et le quotidien de chacun s'est transformé en une longue liste d'interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches... Jusqu'à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre. Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.

separator

J'étais très impatiente de lire du nouveau Shusterman après mon coup de coeur pour La faucheuse 2 (Thunderhead) alors quand j'ai lu le résumé de DRY, je me suis dit que c'était très prometteur. Et pour cause, l'intrigue de départ est flippante et carrément crédible : imaginez que la Californie soit en pénurie d'eau potable. Après les restrictions d'eau, les hypermarchés se trouvent également en rupture de stock de bouteilles.

La panique s'amplifie lorsque les robinets domestiques ne coulent plus. Alyssa explique ainsi comment petit à petit, le climat environnant devient instable et de plus en plus violent. Soif, désespoir, jalousie, le coté sombre des gens fait surface lorsqu'il faut survivre...

 Non seulement l'intrigue est canon, celle d'un roman catastrophe tout à fait probable où chaque action et drame peut se révéler être vrai de nos jours. Il suffit de voir comment les gens réagissent lorsqu'on parle d'argent, de salaires, les manifestations etc... pour se rendre compte que DRY n'exagère pas et cible avec précision ce que l'on peut devenir face à notre survie.

Tout est permis, et tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins. Autrement dit plus d'une fois ce roman m'a bluffé et j'ai adoré suivre Alyssa qui est une héroïne brillante et intelligente. Ses pensées et ses réactions sont justes et réfléchies. Elle sait réagir dans l'urgence.

Toute la question de ce roman pré-apocalyptique est de trouver de l'eau, retrouver les parents de Alyssa et son petit frère. On s'attache très vite à tous les personnages, à ce qu'ils vivent. La montée d'adrénaline est là, entre coups de stress, tension dramatique et rebondissement de folie. J'ai adoré ma lecture 100% rythmée par une écriture addictive, géniale et haletante. 


En bref, j'ai littéralement dévoré ce roman. Le rythme et l'intrigue sont excellents, les personnages sont pris dans des situations complexes mais ils ont de bons réflexes, agissent plutôt que d'attendre la fin du monde. Sans compter la réflexion sous-jacente sur notre société de consommation, nos habitudes et notre propre utilisation de l'eau courante... tout ce que raconte les auteurs est totalement juste et flippant. Les réactions des gens font froid dans le dos et si l'on peut être choqué, on se demande ce que l'on aurait fait à leur place. Le scénario catastrophe est mené avec brio et goût du sensationnel... j'ai été scotchée et j'ai adoré ! 

chronique_lael

mardi 1 janvier 2019

La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard

la vie

  • Nom: La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard
  • Lu en: français
  • Pages:  297 pages
  • Sorti le: 16 octobre 2018
  • Editeur: Charleston
  • Tome Unique

« Il me reste quelques rêves à réaliser et le moment est venu de m'y atteler. Je vous aime très fort. À très bientôt ! Maman. » Léna n'en revient pas. Comment sa mère, qui l'a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu'elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins... haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu'on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d'avancer...

separator

C'est la première fois que je lis un roman de Clarisse Sabard et je ne suis pas déçue. J'avais envie de découvrir cette auteure dans une ambiance spéciale de Noël et La vie est belle et drôle à la fois retranscrit l'ambiance d'une famille qui se retrouve pour les fêtes de fin d'année. Léna déteste Noël. Elle a horreur de toute cette période et déteste tous les préparatifs qui s'y rapportent.

Pourtant elle accepte de venir à Vallenot, un petit village des Alpes de Haute-Provence pour revoir sa mère, sa grand-mère, son oncle et son frère. Mais à son arrivée, sa mère est absente et a laissé un petit mot énigmatique. Léna se retrouve coincée avec son oncle curé, son frère en pleine dispute conjugale, sa grand-mère pétillante et fofolle et sa nièce, blasée et adolescente. Puis elle va revoir des amis d'enfance et même un amour manqué d'adolescente...

Noël au coeur d'un petit village typique français et au coeur d'une famille qui a ses secrets ! Dès le début du roman j'ai été séduite par l'ambiance tantôt intimiste, tantôt festive de la famille de Léna. Je me suis attachée à elle, bien que je ne comprenais pas pourquoi elle ne supportait pas Noël. Le suspense est latent car justement, l'intrigue fait place aux cauchemars de Léna, et petit à petit on va comprendre pourquoi elle n'aime pas cette période.

Les secrets de famille refont surface... le passé, l'enfance et les non-dits. Tout cela a été écrit et décrit avec originalité, justesse, sensibilité et tendresse, si bien que j'ai passé un excellent moment. J'aurais aimé que le roman dure encore et que la romance soit encore plus traitée... mais l'ensemble est parfaitement dosé.

Une petite romance très légère et romantique vient aussi faire son apparition dans l'univers de Léna et tous les ingrédients sont réunis pour en faire une histoire de Noël attachante, tour à tour, drôle et émouvante avec des petits rebondissements appréciables. D'ailleurs j'ai eu parfois l'impression de lire un roman de Lucinda Riley, et comme j'aime beaucoup ses thématiques, j'ai également apprécié ce roman qui parle de passé, de traumatismes, d'amour et de protection familiale.


En bref, une jolie histoire dont on ressort totalement heureux et confiants, plein d'espoir de se dire que les personnages ont vécu ce qu'ils devaient vivre et vont pouvoir désormais avancer sans encombre, et que le destin fait bien les choses malgré la tristesse de certains évènements.

chronique_lael

samedi 29 décembre 2018

La Rétrospective 2018

retrospective-2018

Il est déjà temps de faire la rétrospective de cette année 2018 qui touche à sa fin! Le blog a vécu au ralenti une bonne partie de l'année mais globalement, je suis très contente de mes découvertes livresques, parsemées de beaux coups de coeur! Comme chaque année, je prends plaisir à rédiger et partager cet article avec vous!

  • Les livres

goodreads 2018

Vous connaissez le principe, depuis 2011, je participe au challenge goodreads. J'aime beaucoup ce site sur lequel je note toutes mes lectures et voir un peu mon rythme d'année en année. En 2018, j'avais établi mon challenge à 45 livres (basé sur l'année précédente qui fut un peu plus laborieuse) et je suis ravie de vous annoncer qu'il a été dépassé de 10 livres!! J'ai donc lu 55 romans/mangas pour mon plus grand plaisir! Cette fois, j'ai pu m'immerger dans la lecture même quand l'humeur ne suivait pas, et apprécier chaque moment à lire!

top 2018

J'ai décidé cette année de vous proposer un top 10 tout confondu, VO et VF, sans distinction particulière, ni ordre prédéfini! 

  1. La magie d'une rencontre de Susan Wiggs Une délicieuse histoire en compagnie de Sophie et de sa famille! J'ai adoré suivre son évolution, le tout dans un contexte très hivernal qui ajoute la touche de magie dont j'avais besoin!
  2. Clair de lune à Manhattan de Sarah Morgan Un énorme coup de coeur pour ce roman de Sarah Morgan que j'ai trouvé magnifique, porté par une héroine sensible qui tente de trouver sa place et qui donne tout pour y arriver. Une romance simple mais rêveuse qui a conquis mon coeur!
  3. Trouver les mots de Julie Buxbaum Une lecture arrivée à point nommé, elle m'a permise de m'évader complètement. Même si l'histoire en elle-même n'est pas si joyeuse, je l'ai trouvée magnifique, portée par des personnages très attachants et au charisme impressionnant!
  4. Starry Eyes de Jenn Bennett Une lecture tout en perfection qui aura illuminé mon été. J'ai adoré les personnages et le dépaysement.
  5. One small thing de Erin Watt Ce roman m'a bouleversée par son intensité et ses messages. C'est une histoire très difficile et magnifique à la fois qui saura vous toucher et que je recommande chaudement.
  6. Eclore de Jade River C'est un gros coup de foudre pour ce roman magnifique, que j'ai lu d'une traite. Au-delà d'une romance interdite qui fait palpiter nos petits coeurs, l'auteure aborde plein de sujets d'actualité avec beaucoup de justesse.
  7. Inferno de Julie Kagawa j'ai adoré ce dernier tome qui clôture de manière explosive la saga Talon. Une série qui s'est montrée très riche et complexe dans son intrigue, portée par des personnages qui ont su évoluer pour endosser leurs dures responsabilités.
  8. Sky in the Deep de Adrienne Young: Un roman à l'ère des Vikings, très surprenant et sortant des sentiers battus. Je me suis extrêmement attachée à Eelyn et Fiske, que j'ai trouvés aussi courageux que magnifiques.
  9. Une lueur d'espoir de K.A TuckerUn roman merveilleux que j'ai adoré lire, qui m'a fait rêver et que j'ai trouvé tout tendre. Une très belle romance des secondes chances aux allures de contes de fées! 
  10. Trois de tes secrets de Julie BuxbaumUn roman qui m'a agréablement surprise, drôle, sérieux et intelligent à la fois. J'ai adoré l'histoire de Jessie et surtout découvrir son mystérieux interlocuteur. Un petit coup de coeur! 
  • Musique, Cinéma, Séries

► Musique

uglyy

J'avoue cette année, je n'ai pas présenté énormément d'albums, mais plutôt des sélections musicales. Ceci dit, je retiens surtout  l'album de Jolin Tsai: Ugly Beauty, que j'ai présenté il y a quelques jours. Il y a eu un véritable concept autour de cet opus et les chansons sont toutes très travaillées, offrant une ambiance très homogène. Bon je mentionne tout de même les albums AND et DNA de Koda Kumi que j'apprécie énormément et qui tournent très régulièrement encore.

► Cinéma

remede mortel

J'ai été un peu plus souvent au cinéma en 2018, 8 fois pour être exacte, et si j'ai eu pas mal de déceptions (Jurassic World 2, Les Animaux Fantastiques 2), j'avoue que le film que je retiendrai surtout est Le labyrinthe 3: Le remède mortel. Ce dernier film de la trilogie a été une véritable réussite à mes yeux, rehaussant même le niveau du livre que j'avais trouvé ennuyeux au possible. Le film m'a réconciliée avec la saga et j'ai adoré retrouver les personnages. Par ailleurs, je note tout de même Wonder que j'avais trouvé magnifique, ainsi que l'adaptation netflix de To all the boys I've loved before que j'ai fort appréciée.

► Séries

sabrina adventure

Avec Netflix, je me suis lancée dans quelques séries cette année (Greenhouse Academy S2, Atypical S2, The 100 S5), mais celle qui a véritablement retenu mon attention, c'est Chilling Adventures of Sabrina. J'étais une fan de la première heure et j'avoue que ce reboot sombre m'a enchantée! Tout y est bien dosé et j'ai été convaincue par les personnages. J'ai déjà hâte de voir la saison 2... et les deux suivantes qui ont déjà été annoncées! 

  • Autour du blog 

wizard-wallpaper-copie

Cette année, le blog a tourné un peu au ralenti en seconde partie d'année, principalement parce que j'ai trouvé du boulot en entreprise. C'était mon rêve depuis longtemps et lorsque j'ai décroché le job en août, le blog en a pris un coup, le temps que je m'adapte! Cela a été une expérience très intéressante mais avec le recul, le poste ne me convenait pas vraiment. De fait, je commence dans une nouvelle entreprise en janvier 2019, tout juste à côté de chez moi, autant vous dire que je suis ravie et impatiente! 

Par ailleurs, Mirrorcle World a vu son équipe changer début d'année, notamment avec quelques départs mais aussi l'arrivée de Laetitia qui a vous proposé pas mal de chroniques, m'épaulant ainsi dans le contenu du blog. J'aime beaucoup notre collaboration, simple et naturelle, selon l'emploi du temps de chacune. Allez on remet le couvert en 2019, avec toujours plus de chroniques à partager!! 

D'un point de vue plus personnel, il y a eu énormément de changements dans ma vie, principalement sur le plan amoureux et amical. C'est fou comme l'expression c'est quand tu t'y attends le moins que ça arrive est vraie!! Par contre, je ne cache pas avoir essuyé beaucoup de déceptions amicales, ne comprenant d'ailleurs pas très bien comment on en est arrivé là, mais c'est la vie et les amitiés changent. J'ai d'ailleurs pu rencontrer de charmantes nouvelles personnes et consolider des liens déjà bien présents. Je pense notamment à la foire du livre de Bruxelles et le salon du livre de Montreuil où j'ai passé un super moment en excellente compagnie!! 

Enfin, j'ai décidé de ne pas m'attarder sur les statistiques cette année. Bien entendu, elles ont augmenté, et vous êtes toujours plus nombreux à me suivre sur les réseaux, mais les chiffres ne sont plus ma priorité désormais. Je ne vise que le partage et les échanges, comme ce fut le cas ces derniers mois, à travers mes différentes plateformes. C'est bien plus agréable!! Je tiens juste à remercier mes partenariats pour les beaux titres découverts en 2018 et leur confiance en mes avis et mes retours. 

Pour terminer, je vous remercie vous de m'avoir accompagnée en 2018 et j'espère de tout coeur vous retrouver en 2019 pour de nouveaux articles et de nouvelles lectures à découvrir! 

jeudi 27 décembre 2018

[Musique CPOP] Jolin Tsai - Ugly Beauty

ugly beauty cover

  • Nom: Ugly Beauty
  • Artiste: Jolin Tsai
  • Genre: Pop
  • Sorti le: 26 décembre 2018
  • Pays: Chine

Quatre ans après son dernier album, Jolin Tsai revient enfin avec un nouvel opus au concept très original et travaillé. L'attente fut très certainement très longue mais après plusieurs écoutes, je dois admettre qu'elle en valait la peine! Très homogène, Ugly Beauty offre une réelle identité visuelle et musicale.

Pour promouvoir ce nouvel album, Jolin a choisi la chanson éponyme, Ugly Beauty. Un titre qui m'a particulièrement surprise, je ne m'attendais pas à ce que l'artiste prenne cette direction. Au début, je n'ai pas trop accroché, trouvant le lead single un peu faible par rapport aux albums précédents. Mais avec la découverte du clip et des paroles, j'ai eu le déclic. Je vous invite sincèrement à regarder le clip avec les sous-titres anglais, car ce sont des paroles très fortes qui feront échos à pas mal de monde à mon avis.

Visuellement, la chanteuse a aussi mis le paquet, faisant référence à ses anciens travaux, ses problèmes personnels (avec la nourriture, l'obsession de son poids, le perfectionnisme, l'acceptation de soi...). Pour moi, c'est un des meilleurs clips de sa discographie, rien que pour ça il vaut le détour. 

C'est sur cette note que l'album va se décliner, Jolin ayant décidé d'explorer le concept de beauté laide et d'acceptation de soi dans une société qui vise sans cesse la perfection et le rendement. La chanteuse a aussi eu beaucoup de mal à supporter les critiques mais a visiblement trouvé la paix avec elle-même et cet album en est le représentant. 

Parmi les chansons qui m'ont vraiment séduite, j'ai noté KARMA que je trouve très entrainante. Objectivement, elle n'est pas originale, mais plutôt efficace et bien travaillée. Dans le même style, Womxnly et Life Sucks tirent très bien leur épingle du jeu également.

ugly beauty album

Dans une ambiance plus malsaine et plus sombre, j'ai adoré Lady in Red, qui est vraiment unique dans la discographie de Jolin. J'adore la production sur ce titre et la manière de chanter de Jolin. On sent vraiment bien l'atmosphère plus oppressante. Sweet Guilty Pleasure est un peu dans le même genre, peut être plus en séduction. Quoiqu'il en soit, c'est pour moi un des titres forts de l'album. 

Il reste bien quelques chansons mais je vous ai présentées mes préférées. Je terminerai avec Shadow Self, qui cloture à merveille l'album, le titre n'étant pas tout à fait une ballade classique, mais permet tout de même de se reposer avec sa mélodie très agréable et le chant mesuré de Jolin.

En conclusion, Jolin Tsai revient avec un album solide et extrêmement travaillé, au concept abouti, démontrant encore tout son talent et sa capacité à se renouveller, pour ainsi proposer un opus très différent des précédents. L'attente fut longue mais vaut largement le détour!

► Ecoutez l'album en entier

Article rédigé par CeReS à 14:44 - - Vos Avis [0]
Tags : , , , , ,
samedi 15 décembre 2018

[Cinéma] Les Animaux Fantastiques 2: Les crimes de Grindelwald

affich_52124_5

  • Nom: Les Animaux Fantastiques 2: Les crimes de Grindelwald
  • Avec: Johnny Depp, Eddie Redmayne, Jude Law
  • Genres: Aventure, Fantastique
  • Sorti le: 14 novembre 2018

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

On m'avait prévenue: avec ce second volet des Animaux Fantastiques, soit ça passe, soit ça casse! J'avais bon espoir d'accrocher, mais au final, ce fut une véritable déception! 

Que le film m'a semblé long... en terme d'action, il y a de très belles scènes clés avec des effets visuels magnifiques mais globalement, j'ai trouvé ce second opus relativement creux et plat. Même les informations proposées et les quelques révélations (notamment celle de la fin à laquelle je m'attendais), n'ont pas suffit à garder mon intérêt. 

Honnêtement, je m'attendais à tellement mieux... je n'arrive toujours pas à écrire un avis objectif tant ma déception est grande. Alors que le premier film avait eu le mérite de se construire sa propre identité, j'ai trouvé que cette suite n'avait aucun charisme... les personnages sont sous exploités, voire rendus complètement cul-cul entre Norbert qui semble éperdu d'amour pour une Tina toujours aussi antipathique, tandis que Jacob perd de sa spontanéité et que Queenie se voit aveuglée par l'ennemi. Le groupe, auquel je m'étais attachée dans le premier film, m'a paru bien ennuyeux ici. Pire encore, la notion des Animaux Fantastiques a complètement déserté le film! On oublie la découverte des créatures avec Norbert, cette magie exceptionnelle que j'aimais tant, ici il n'y a rien! 

animaux_fantastiques_-_les_crimes_de_grindelwald_2018-visuel_01_0

Malheureusement, Jude Law et Johnny Depp alias Dumbledore et Grindelwald ne sauvent pas plus le film que les autres. Certes, on sent une relation complexe entre les deux, et on s'attend à une bataille épique entre ces sorciers mais finalement toute l'intrigue autour d'eux reste bien maigre... On suppose que cela sera gardé pour les derniers films, ce qui risque d'être long. 

La seule chose que je retiendrai est le visuel. On s'en prend plein la vue, même si, sur quelques scènes, il y a tellement d'images à la minute qu'on se sent noyé et qu'on ne voit pas grand chose. Les effets magiques sont magnifiques, le tout est soigné. J'ai bien aimé aussi les clins d'oeil à Harry Potter, bien qu'ils ne soient pas nécessaire à mon sens. Les Animaux Fantastiques a justement besoin de se démarquer, or tout a été fait pour rappeler le plus célèbre sorcier à ce jour. Peut être pas la meilleure idée. 

A l'heure actuelle, je ne suis pas certaine de regarder la suite, sachant qu'il y a encore 3 films, je me demande vraiment ce qu'ils pourront inventer pour garder l'intérêt des spectateurs jusqu'à la bataille finale. 


En bref, grosse déception pour ce second volet des Animaux Fantastiques. Au-delà d'effets visuels magnifiques, j'ai trouvé le scénario creux, plat et sans intérêt. Malgré les quelques révélations, la trame n'avance pas. Les personnages ne sont pas exploités, pire ils m'ont semblés plus "cul-cul" qu'autre chose. Alors que le premier film avait fait l'effort de se construire son identité à lui, cette suite multiplie les clins d'oeil à Harry Potter, ce qui n'est pas pour l'aider à se démarquer véritablement. Avec encore 3 films à suivre, je me demande comment cela va évoluer, même si, honnêtement, je ne suis pas certaine de regarder.

dimanche 9 décembre 2018

In My Mailbox (177)

in-my-mailbox

L'In My Mailbox a pour principe de vous partager les réceptions livresques de la semaine, principalement en format papier, avec de temps en temps des réceptions numériques à montrer. C'est le blog Lire ou Mourir qui reprend aujourd'hui tous les liens.


IMG_20181209_094733

Je suis ravie de vous retrouver pour un nouvel IMM, avec de très belles réceptions VF et VO! On commence par mon seul et unique achat au salon du livre de Montreuil: Never Again de Sarah Dessen. Je n'ai pas résisté, il a déjà été dévoré! Vous pouvez lire mon avis concernant le roman sur le blog.

Ensuite, j'ai eu la chance de gagner au grand concours facebook organisé par Alice Neverland, et j'ai remporté Invincible de Stuart Reardon dédicacé!!! Dire que c'est l'auteur sur la couverture... il est plutôt pas mal! J'avais déjà commencé par curiosité ce roman en numérique, mais je l'avais mis en pause quand j'ai appris que j'avais gagné pour le continuer en format papier. 

Enfin, j'ai reçu de la part de PKJ, le tant attendu tome 3 d'Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir. Malgré la signification derrière le changement de couverture, j'admets que je ne m'y fais toujours pas. Par contre, je suis certaine que le contenu sera à la hauteur!!! 

IMG_20181209_094647

Du côté de la VO j'ai reçu deux livres que j'attendais avec une énorme impatience. Deux pavés aussi, qui me prendront très certainement beaucoup de temps à lire. J'ai donc eu The Devil's Thief de Lisa Maxwell (The Last Magician tome 2) qui est franchement magnifique - la couverture française devrait être la même - et le Graal avec Queen of Air and Darkness de Cassandra Clare (The Dark Artifices tome 3). Je l'ai commencé et je vous avoue que je stresse un peu car, connaissant Cassie, cela va encore être une lecture très très intense!!! En tout cas, le livre est magnifique, avec des illustrations à l'intérieur!

Article rédigé par CeReS à 10:05 - - Vos Avis [4]
Tags : , ,
samedi 8 décembre 2018

[Live Report] Salon du livre et de la presse jeunesse - Décembre 2018

slpj2018

Cette année, j'ai pu me rendre une nouvelle fois (la 3ème pour être précise) au salon du livre de Montreuil et comme les deux éditions précédentes auxquelles j'ai participé, ce fut une véritable petite bulle de bonheur. Revoir les ME préférées, faire de belles rencontres avec les auteurs et passer d'excellents moments avec les copines, ce weekend fut vraiment exceptionnel!


Tout démarra le samedi 1er décembre à 6h17, heure de mon premier train vers Bruxelles où m'attendait le Thalys. Le voyage de ma maison à Paris fut sans encombres, je fus bien installée et j'en ai profité pour me reposer un maximum avant d'attaquer la grosse journée. Arrivée à Gare du Nord, Justine (Lire une Passion) m'attendait et avait réservé un taxi. Cette année, hors de question de s'embêter avec les métros, surtout mon expérience d'il y a deux ans. Nous avions opté pour la compagnie Marcel Cab et honnêtement, je l'ai trouvée très bien et abordable. 

Le temps d'aller déposer nos valises à l'hotel Ibis - véritable repère des blogueurs ce weekend là - nous arrivons au salon un peu plus en retard que prévu: il est déjà midi. Dans notre course, Justine part vite faire une dédicace, tandis que moi, je me dirige en vitesse sur le stand PKJ pour récupérer mes tickets pour les dédicaces de Julie Buxbaum et Sara Wolf. Hors de question de les manquer! Mais à cette heure, j'avoue que j'avais un peu peur... mais heureusement, on peut toujours compter sur les amis!! Valérie (Voyageuse des Mots) qui m'attendait, a eu la magnifique idée de me prendre les tickets!!! Je ne la remercierai jamais assez! En tout cas mon soulagement fut intense et j'ai pu directement me détendre. 

montreuil_1

J'avoue que par la suite, je ne sais plus trop l'organisation de l'après midi, mais tout ce que je peux dire c'est que j'ai passé un super moment. Déjà, je fus super heureuse de revoir Marie (PKJ) et discuter un peu, comme si on s'était vues hier... Le stand PKJ était magnifique, le plus beau pour moi, avec ses lumières, c'était un peu LE point de rendez-vous du salon! J'ai aussi été plus que ravie de discuter longuement avec Camille (Michel Lafon) et de découvrir le programme de 2019. Nous étions arrivées en retard pour le petit déjeuner des blogueurs mais Camille nous a expliqué ce qui nous attendait et le programme est plus qu'allechant! En plus, j'ai pu avoir le petit cadeau offert aux blogueurs: un calendrier de l'Avent! Le tout premier que je possède!!! 

Après une pause déjeuner, l'après midi bien entamée, il est temps de s'organiser pour les dédicaces. Justine et moi n'avions pas le même programme (j'avoue, je regrette amèrement de ne pas avoir été avec elle voir Sean Easley chez Lumen, il avait l'air tellement sympa! Mais avec mon numéro pour la dédicace chez PKJ, j'ai vraiment eu peur de ne pas être dans les temps), aussi j'ai suivi Valérie en attendant mon tour pour Julie Buxbaum. Là je me rends à la dédicace de Stéphane Michaka et quelle surprise! L'auteure me reconnait facilement (nous nous étions vus début 2016 à la foire du livre de Bruxelles, puis au SLPJ de la même année) et nous entamons une discussion bien sympathique! Pour moi, ce sont sincèrement des moments privilégiés, j'ai trouvé cet échange génial et puis l'auteur est adorable. J'espère trouver du temps pour lire son nouveau roman, afin d'en discuter avec lui au prochain salon de Bruxelles! 

montreuil_2

Puis vient le moment de la dédicace de Julie Buxbaum, l'auteure de Trois de tes secrets et Trouver les mots. Dans la file, je rencontre Ophélie, avec qui je sympathise très vite. On se met d'accord pour prendre les photos pour l'une et l'autre. Par la suite, on passera l'après midi ensemble, ayant le même programme de dédicaces. Quand je rencontre Julie Buxbaum, je suis tellement contente que j'en profite pour lui dire à quel point j'ai aimé ses livres, que là je suis devenue une fan. Julie, d'une gentillesse incroyable, toute souriante, m'a remerciée et m'a dit que son prochain roman paraitra en français en 2020... que c'est long, mais si c'est du calibre des deux autres, alors l'attente vaudra le détour!! 

Avec Ophélie, nous allons ensuite attendre pour rencontrer Laura Sebastian, l'auteure de Ash Princess. Je ne pensais sincèrement pas qu'il y aurait autant de monde! Nous avons attendu une très grosse heure quand même. Il faisait tellement chaud ce fut pénible et l'attente un peu vaine, je ne cache pas ma déception. L'auteure, plutôt réservée, a signé à la chaine, sans trop s'attarder. Pour combler un peu ce "vide" je lui ai juste dit qu'elle signait là la version anglaise et que j'attendais le tome 2 avec impatience. Elle m'a juste demandé si j'avais vu la couverture et j'ai répondu qu'elle était magnifique. Ca s'est arrêté là... Heureusement ma déception fut vite remplacée par un beau moment avec la prochaine rencontre.

montreuil_3

Ma dernière dédicace de prévue fut celle de Sara Wolf, auteure notamment de Je te hais...passionnémment. Honnêtement, ce fut là la plus belle rencontre à mes yeux. J'ai trouvé que Sara Wolf rayonnait. Elle était si spontannée, enjoyée, heureuse, c'était un vrai bonheur de la rencontrer! Nous avons échangé quelques mots, je lui ai dit que j'avais lu le premier tome de sa trilogie, que je l'avais trouvé très addictif et que la suite attendait! Elle m'a fait promettre de la lire et aussi de découvrir son autre titre. C'était tellement adorable! On a pris une chouette photo ensemble et c'est les étoiles plein les yeux que j'ai été me poser pour souffler un peu.

montreuil_4

En papotant avec les copines devant le stand de la Collection R, nous remarquons que Neal Shusterman et Kass Morgan sont... seuls. Si je n'ai pas osé aller discuter avec Neal Shusterman pour la simple raison que je n'ai lu aucun de ses livres, je n'ai pas hésité à aller voir Kass Morgan! C'est tout de même la maman de ma série TV préférée The 100 (j'ai moins aimé les livres mais bon, ils sont à l'origine quand même!). Encore un beau moment surprenant, Kass parlant français, c'était trop trop mignon. Je l'ai d'ailleurs complimentée et comme je n'avais pas mes livres, elle m'a dédicacé un marque page et nous avons fait une belle photo. J'ai trouvé ça génial!!!! Les dédicaces finissaient vraiment bien. 

copines

Ce fut un samedi bien rempli donc, avec de très belles rencontres. Le dimanche, je n'avais rien de prévu, j'ai donc flâné un peu en achentant Never Again de Sarah Dessen et surtout papoter avec les copines avant de repartir vers midi. Les copines, c'est aussi très important pendant ce salon et je me dois d'abord de remercier Justine pour ce weekend terrible! On ne s'était plus vues depuis quelques années, mais nous avons vite retrouvé notre complicité! C'était super!!! Et puis, dédicace à ce petit groupe qui a partagé une bonne partie du salon avec moi: Jessica (Alice Neverland) - toujours un plaisir de te voir, tu es une belle personne que j'apprécie énormément!! - Momoko (Mo Comme Mordue) - Une amitié toujours aussi forte après autant d'années, tu auras toujours mon soutien, surtout ne lâche rien, tu es une battante - Perrine (Lecture en Blog) et Clémence - Je suis vraiment très heureuse de vous avoir rencontrées les filles, j'ai passé un super moment avec vous et j'espère vous revoir bientôt! - Valérie (Voyageuse des Mots) - Une superbe rencontre, merci encore pour ton amitié et ton soutien depuis quelques mois, c'est très précieux!!! - Anne So (Les chroniques aléatoires) - On n'a pas pu passer énormément de temps ensemble mais ce fut un plaisir de te voir!!! Merci les filles!


Je retiens vraiment cette édition 2018, je me suis sentie bien, heureuse d'être là, bien entourée et prête à faire de belles rencontres. Je suis vraiment très heureuse d'avoir pu voir les auteurs PKJ, c'est pour moi le point fort de ce salon. Et puis quel plaisir de revoir les éditeurs et de rire autant avec les copines... En bref, ce salon fut en tout point une réussite et j'y pense encore avec bonheur! 

 

vendredi 7 décembre 2018

Never Again de Sarah Dessen

never-again

  • Nom: Never Again de Sarah Dessen
  • Lu en: français
  • Pages: 476 pages
  • Sorti le: 15 novembre 2018
  • Editeur: Lumen
  • VO: paru sous le nom Saint Anything en mai 2015
  • Tome Unique

Comment pardonner l'impardonnable ? Le frère de Sydney, beau et charismatique, domine depuis toujours sa petite famille : Peyton monopolise toute l'attention de leurs parents et se taille la part du lion quel que soit le domaine. Mais quand il atterrit en prison après avoir provoqué un accident grave, la jeune fille, au lieu de retrouver un peu d'air, se sent au contraire de plus en plus invisible, comme si elle errait à la dérive dans sa propre vie, perdue, sans attaches. Elle s'inquiète surtout du désintérêt des siens pour la véritable victime, le garçon que Peyton a condamné à vivre dans un fauteuil roulant. Après avoir changé de lycée, elle se lie d'amitié avec un frère et une sœur dont elle ne tarde pas à rencontrer la famille. Excentriques et accueillants, blessés par la vie mais infiniment joyeux, les Chatham vont l'aider à se trouver une place dans son nouvel environnement. Rompre définitivement ou pardonner, forcer ses parents à la regarder en face au moins une fois, choisir son chemin et parvenir à s'avouer les sentiments qu'elle sent naître en elle... Autant de défis qu'ils vont l'aider à relever à leur manière.

separator

Un nouveau roman de Sarah Dessen au résumé intéressant et à la couverture sublime? Il ne m'en fallait pas plus pour craquer. Après lecture, je peux vous dire que je ne regrette pas un seul instant la découverte de cette histoire. Elle m'a happée des le début et je n'ai pas pu lâcher mon livre.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui se centre sur Sydney, une jeune fille ayant du mal à trouver sa place au sein de sa famille depuis que son frère a été envoyé en prison. Le récit est vraiment intéressant, chaque membre essayant de combler le vide du jeune homme. Se sentant invisible auprès de ses parents qui ne pensent qu'à Peyton, Sydney va se rapprocher de la famille Chatham qui va l'aider à voir les choses sous un nouvel angle.

Le contraste entre les deux familles est plutôt saisissant et c'est que donne beaucoup de force au roman. On navigue entre deux modes de vie très différents mais qui permettent à Sydney de tout doucement trouver sa place. Je me suis beaucoup attachée à la jeune fille qui tente de répondre aux exigences de ses parents, sans toutefois être vue pour qui elle est. Avec les Chatham, elle va pouvoir grandir, se sentir aimée et comprise, une belle évolution pour notre héroine plutôt effacée au début du roman. 

J'ai vraiment apprécié les Chatham, que ce soit Mac, Layla, ou même l'égocentrique Eric. Chacun apporte quelque chose à Sydney, l'aide à avancer, à découvrir une autre facette - moins noire - de la vie. On ne peut que s'attacher à tout ce petit monde. 

Avec une écriture toute en finesse et justesse, Sarah Dessen nous conte une belle histoire de famille, les difficultés de la vie et comment y faire face. Que malgré la douleur, les regrets, la culpabilité, nous n'avons d'autres choix que de s'accrocher et d'avancer. Ce n'est pas facile, mais bien entourés, nous pouvons y arriver. Les liens familiaux sont les plus complexes qui puissent exister et chacun doit y mettre du sien. Une famille, on en a qu'une, il ne faut pas l'oublier. 

Enfin, bien que la couverture française soit magnifique, la couverture originale fait terriblement plus écho à l'histoire, avec son carrousel emblématique et le titre, tout à fait approprié. Un petit bémol, mais heureusement, cela reste minime à côté de la qualité de ce livre. Je ne peux que le recommander. 


En bref, une histoire écrite avec finesse, concentrée sur Sydney et son besoin de trouver sa place au sein de sa famille, et dans la vie en général, après un drame qui a envoyé son frère en prison. La reconstruction est difficile, de même que la culpabilité et l'invisibilité que ressent l'adolescente face à ses parents, mais Sarah Dessen arrive toujours à laisser une belle note d'espoir à travers son recit. La vie peut être bien compliquée, mais nous n'avons pas d'autres choix que d'avancer. Ecrit avec justesse, voilà un nouveau roman de l'auteure qui a réussi à me séduire.

vendredi 30 novembre 2018

Bilan des lectures (48|Novembre 2018)

bilan-lectures

La formule du bilan des lectures change à nouveau pour mieux s'accorder à l'organisation récente du blog. J'ai donc décidé de vous présenter cela autrement, j'espère, avec toujours autant de clarté! Le but est de vous partager mes dernières chroniques du blog, ainsi que les lectures en cours qui ne sont pas encore terminées. Bien entendu, place aux coups de coeur qui seront toujours bien mis en avant ! 

  • Mon coup de coeur  

la magie d'une rencontre

  1. La magie d'une rencontre de Susan Wiggs C'est le roman que je retiens le plus pour novembre! Une délicieuse histoire en compagnie de Sophie et de sa famille! J'ai adoré suivre son évolution, le tout dans un contexte très hivernal qui ajoute la touche de magie dont j'avais besoin!
  • Livres chroniqués
  1. Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri
  2. As She Ascends (Fallen Isles #2) de Jodi Meadows
  3. Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige de Juliette Bonte
  4. Fandom de Anna Day (Chronique de Lae)
  • Blabla

Je suis plutôt contente du mois de novembre au niveau des lectures (au niveau personnel, des hauts et des très bas, aussi heureusement que la lecture était là entre autres)! Certes, je n'ai lu que 4 romans (un 5ème est en cours) mais c'est un peu ce que je vise en lisant un livre par semaine. A l'approche de Noel, je me suis décidée pour des contemporains et des romances, parfaites en cette saison! 

J'ai commencé le mois avec Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige de Juliette Bonte, et, même si j'ai aimé cette lecture, la couverture m'a induite en erreur sur le contenu. On a en effet à faire à une romance plus sombre qu'une romance de Noel. La magie d'une rencontre de Susan Wiggs rentrait déjà plus dans ce cadre, bien que ce soit l'hiver qui soit mis à l'honneur. J'ai adoré ce roman qui m'a beaucoup touchée et que j'ai trouvé très mature, ça m'a changé. Enfin, j'ai quasi terminé le mois avec Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri et ce fut une excellente surprise! Parfaite pour la saison des fêtes, cette lecture a tout autant été touchante qu'hilarante!

Dans le lot, j'ai quand même lu un VO, que j'avais déjà commencé en octobre. As She Ascends de Jodi Meadows est un beau petit pavé de plus de 500 pages et j'avais vraiment envie de le terminer. Cette parenthèse fantasy m'a aussi fait du bien parmi tous ces contemporains et j'ai bien apprécié cette lecture.

Pour le reste, j'ai donc passé pas mal de temps sur Netflix, pour regarder Les nouvelles aventures de Sabrina, que j'ai beaucoup aimé ainsi que Stranger Things. J'avoue que j'en attendais plus vu les bons avis, mais la première saison fut bien sympa tout de même!! Je n'ai pas eu le temps d'aller voir les Animaux fantastiques 2 mais ce sera pour début décembre. Enfin, ce weekend, je serai à Montreuil avec Justine de Lire une Passion pour passer un super moment avec d'autres copines et les auteurs, éditeurs!! J'ai hâte!!

 

  • Et le reste?

sabrina adventure

  1. Chilling Adventures of Sabrina: J'ai regardé le reboot de Sabrina façon netflix et j'ai été totalement convaincue pour l'histoire, l'ambiance et les personnages! La série vaut vraiment le coup d'oeil! Hâte de voir la saison 2.

Novembre a été un chouette mois au niveau des lectures et des séries, et rien que pour cela, je suis ravie, en espérant tenir ce même petit rythme sympathique en décembre et finir l'année en beauté!! Concernant mon challenge goodreads, j'ai décidé de le mettre à 45 cette année. Et je suis heureuse de vous annoncer qu'il a été complété! A ce jour, j'ai même lu 51 livres sur les 45 initiallement prévus!!

Article rédigé par CeReS à 11:51 - - Vos Avis [4]
Tags : ,
mercredi 28 novembre 2018

Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri

commentnepasfairepitier

  • Nom: Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri
  • Lu en: français
  • Pages: 416 pages
  • Sorti le: 14 novembre 2018
  • Editeur: Milady
  • VO: paru sous le nom The most wonderful time of the year en octobre 2016
  • Tome Unique

Noël, le cauchemar de tout célibataire ! À trente-huit ans, Emily a un travail satisfaisant, des amis fabuleux, et surtout, un appart merveilleux, situé à 661 kilomètres de sa famille un peu trop intrusive. Sa seule source de stress est Evan, son jeune voisin, qui a tendance à écouter la musique à fond, et fait encore plus de bruit la nuit... Mais qu'importe ! Heureuse en couple avec Robert, Emily espère bien l'inviter chez elle pour Noël et lui présenter ses parents. Finies les questions indiscrètes ! Mais quand Robert rompt avec elle, Emily en est malade. Comment va-t-elle pouvoir affronter sa famille ? Bien déterminée à reconquérir Robert, Emily fait appel au fêtard d'à côté...

separator

C'est la couverture qui m'a tapé dans l'oeil, et vu la période, c'était la lecture tout à fait rêvée! Un super moment détente, avec quelques fous rire, c'est tout ce dont j'avais besoin ces derniers jours! 

Ce que j'ai apprécié le plus ici, ce n'est pas tellement le côté romance, mais plutôt le côté familial. A quelques jours de Noel, Emily voit sa relation avec Robert se terminer brutalement, alors qu'elle avait promis de l'amener pour les fêtes, chez elle, en Ecosse. C'est la grosse panique pour notre héroine, qui n'ose pas affronter ses parents ni ses frères et soeurs, de peur de passer encore pour la fille la plus pathétique du monde. A 38 ans, Emily en ramasse plein la figure à cause de son statut de célibataire, alors hors de question d'avouer que son histoire vient de se terminer.

Pour l'aider, Evan, son jeune voisin hyper sexy, va accepter sa demande de se faire passer pour Robert. Une demande totalement farfelue mais qui va fonctionner du tonnerre! Avec Evan, on découvre la famille de Emily, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est aussi critique que déjantée! J'ai eu de nombreux fous rire  et j'ai trouvé chaque membre des Carson hilarant! On se demande quand ils vont découvrir la supercherie et surtout, comment, ce qui nous tient en haleine tout le long. 

Honnêtement, le côté familial prend énormément le dessus et j'ai fort apprécié cet aspect du livre, car souvent, pour paraitre bien aux yeux de sa famille, on ose pas avouer nos faiblesses et nos échecs. C'est un peu la morale de cette histoire qui se révèle plus profonde qu'elle ne le prétend. De même, la relation d'Emily et Evan n'a rien de précipitée ou de superficielle. L'auteure est arrivée à construire un univers qui tient la route, avec des personnages assez développés et une plume des plus agréable. Je recommande!


En bref, une histoire de bons sentiments qui met surtout l'accent sur la famille et les attentes de celle-ci, tout ce qu'on est prêt à faire pour ne pas la décevoir... Avec une bonne dose d'humour et d'amour,  ce roman vous fait passer un excellent moment, parfait pour la saison des fêtes qui approche à grand pas!