► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 6 novembre 2017

Mirror Mirror de Cara Delevingne

mirror mirror

  • Nom: Mirror Mirror de Cara Delevingne & Rowan Coleman
  • Lu en: français
  • Pages: 414 pages
  • Sorti le: 4 octobre 2017
  • Editeur: Hachette Romans
  • Fiche: présentation officielle
  • Tome Unique

Une histoire passionnante qui explore les questions d'identité, de sexualité, d'amitié et de trahisons pour les fans de NOUS LES MENTEURS. Amis. Amant. Victime. Traître. Que voyez-vous quand vous regardez dans le miroir ? À 16 ans, Red, Leo, Naomi et Rose sont des ados de 16 ans comme tout le monde : ils tentent de savoir qui ils sont dans la jungle du lycée. La vie n'est pas parfaite, mais ils sont unis par leur amour pour la musique et pleins d'espoir quant au futur. Enfin, c'était vrai jusqu'à ce que Naomi disparaisse dans la nature. Quelle horrible vérité cachait-elle ? Quel sombre secret a dévoré sa personnalité solaire ? Et comment Red, la force protectrice du groupe, a pu passer à côté des signes du trouble de Naomi ? Alors que Rose se réfugie dans les soirées et que Léo se renferme, Red cherche à en savoir plus. Mais une fois qu'un miroir est brisé, il ne peut pas être réparé.

separator-2

 

Dans Mirror Mirror, on rencontre quatre amis adolescents. Chacun est confronté à de lourds problèmes privés. Mais grâce à la création et à la formation de leur Groupe de musique Mirror Mirror, Red, Rose, Léo et Naomi oublient leur quotidien pendant quelques instants. Pourtant, tout bascule quand cette dernière disparait et réapparait plusieurs semaines plus tard, entre la vie et la mort. Que lui est-il arrivé ? Qui est responsable de son état ? Naomi est-elle celle que ses amis pensaient qu’elle était ? Quelle est donc la vérité ?

L’intrigue est basée sur un mélange de sujets, aussi bien liés à l’adolescence qu’à des problèmes de société. Elle aborde des thèmes forts, sensibles et variés tels que : l’alcoolisme, l’absence d’un parent, l’influence néfaste d’un proche, les secrets que l’on essaie d’oublier, l’orientation sexuelle, les apparences trompeuses, l’amour, l’amitié, et la trahison. Grâce à ce scénario très riche, le roman passe d’un sujet à un autre de manière très fluide et naturelle. Son rythme est donné entre recherches et révélations et plus on avance dans l’histoire, plus l’envie d’en savoir plus est présente. Il n’y a pas de place pour l’ennui. Les pages se tournent donc rapidement sans s’en rendre compte.

Avant même d’arriver à la fin, j’avais compris qui était derrière la tragique situation de Naomi. Du coup, ce suspense n’était plus présent. Néanmoins, je m’interrogeais sur la façon dont ils allaient coincer le responsable. Du côté des protagonistes, rien ne destinait à ce que ces quatre adolescents s’entendent et deviennent de si proches amis. On a donc Red qui fait de son mieux pour protéger sa sœur de l’alcoolisme de leur mère. Léo qui est tiraillé entre sa loyauté fraternelle et son désir de vivre sa vie loin des embrouilles. Rose qui masque sa fragilité derrière une armure qu’elle s’est créée et Naomi qui possède un secret que ses amis cherchent à percer afin de découvrir la vérité sur son état.

Chacun d’eux possède des caractères et des personnalités très travaillés. Ils sont complémentaires et constituent ensemble une palette haute en couleurs que l’on trouve peu. C’est pour cette raison que c’était un vrai plaisir de les suivre. Pour finir, la plume des auteures est dynamique, percutante, sensible et addicitve. Leur choix de prendre Red pour raconter cette histoire est bien vu. Surtout qu’elles n’hésitent pas à mettre de l’ambiguïté sur le sexe de ce personnage.


En bref, ce premier roman de Cara Delevingne et cette écriture à 4 mains est très réussie. Les nombreux thèmes abordés sont forts, actuels et bien traités. Les protagonistes sont très travaillés et complémentaires. Sans oublier la plume des auteures qui est rythmée et addicitve. J’ai passé un très bon moment et si Cara Delevingne et Rowan Coleman décident de retenter l’écriture d’un nouveau roman, je serai présente pour le découvrir !

logo-Momoko

 


samedi 4 novembre 2017

Bilan des lectures (36|Octobre 2017)

bilan-lectures

La formule du bilan des lectures change à nouveau pour mieux s'accorder à l'organisation récente du blog. J'ai donc décidé de vous présenter cela autrement, j'espère, avec toujours autant de clarté! Le but est de vous partager mes dernières chroniques du blog, ainsi que les lectures en cours qui ne sont pas encore terminées. Bien entendu, place aux coups de coeur qui seront toujours bien mis en avant ! 

  • Mon coup de coeur 

 

the-last-magician

  1. The Last Magician de Lisa Maxwell: Une superbe lecture qui m'a embarquée dans le vieux New York du début des années 1900, mêlant magie, complots et mystère. Mené par des personnages charismatiques, ce roman est pour moi un sans fautes!

 

“ But then, liars do make the best magicians, and he happened to be exceptional.   — The Last Magician

 

  • Livres chroniqués
  1. What Light de Jay Asher
  2. Shadowcaster [Flamecaster #2] de Cinda Williams Chima
  3. The Last Namsara de Kristen Ciccarelli

Octobre suit le chemin des mois précédents avec 4 livres lus. Considérons en plus que dans ces lectures, deux furent de très gros pavés! J'ai donc pris le temps de les savourer. J'ai aussi privilégier la VO contre un seul VF mais celui-ci valait grandement la peine, j'ai adoré! En somme, je suis très contente de ce mois, si ce n'est ma petite déception face à The Last Namsara que j'ai trouvé trop prévisible. 

  • Et le reste ?

 

selection-musicale

  1. Sélection Musicale: La musique a fait son retour ce mois-ci avec une nouvelle sélection de titres que j'ai beaucoup appréciés écouter. Petit focus particulier sur les musiques US.

Je suis plutôt satisfaite du mois d'octobre car même si je n'ai pas lu en grande quantité, j'ai lu en qualité. J'ai pu savourer ces livres un peu tous les jours et cela me suffit!  Concernant mon challenge goodreads, j'ai été obligée de le revoir à la baisse, sachant très bien que je n'arriverai pas à 50, j'ai donc visé les 40 livres lus. Pour le moment j'en suis à 33 donc c'est faisable! 

jeudi 2 novembre 2017

The Last Magician de Lisa Maxwell

the-last-magician

  • Nom: The Last Magician de Lisa Maxwell 
  • Lu en: anglais
  • Pages: 500 pages
  • Sorti le: 18 juillet 2017
  • Editeur: Simon Pulse
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: non prévue
  • Premier Tome

Stop the Magician. Steal the book. Save the future. In modern-day New York, magic is all but extinct. The remaining few who have an affinity for magic—the Mageus—live in the shadows, hiding who they are. Any Mageus who enters Manhattan becomes trapped by the Brink, a dark energy barrier that confines them to the island. Crossing it means losing their power—and often their lives. Esta is a talented thief, and she’s been raised to steal magical artifacts from the sinister Order that created the Brink. With her innate ability to manipulate time, Esta can pilfer from the past, collecting these artifacts before the Order even realizes she’s there. And all of Esta’s training has been for one final job: traveling back to 1902 to steal an ancient book containing the secrets of the Order—and the Brink—before the Magician can destroy it and doom the Mageus to a hopeless future. But Old New York is a dangerous world ruled by ruthless gangs and secret societies, a world where the very air crackles with magic. Nothing is as it seems, including the Magician himself. And for Esta to save her future, she may have to betray everyone in the past.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

 I've wanted to read the book since it came out and after reading it, I can say it is a masterpiece. Lisa Maxwell introduces us to Esta, a young Mageus who can manipulate time. Under the wing of Professor Lachlan since childhood, Esta follows the old man on his quest to find The Book, The Ars Arcana, holding the deepest secrets of Magic. But according to the story, the Book was lost in 1902 ... Esta's mission? Go back to old New York and try to find it. Before diving into the heart of the 1900s with Esta, the author takes the time to set the scene and present us her characters. If Esta is our heroine who lives in our day, there are a whole range of other important people who live a century ago: Dolph, Harte, Viola, and others. At the beginning you have to really make your mark to know who is who, and who evolves when. I was a little scared that Maxwell was constantly jumping over time, but with Esta's mission, the majority of the book was set in the year 1902.  The Last Magician had a small taste of X-Men for me because the Mageus have each an Affinity. If Esta manipulates time, Harte, for example, can read your thoughts by touching you. Despite that, I found it very original in this context.  Because of these powers, the Mageus are feared, especially by The Order who wants to destroy each Mageus. Esta's mission then becomes much more dangerous than stealing a book: you have to not only be able to blend in with the scenery, but also thwart all the plots that are preparing. This mysterious side brings a lot of adrenaline to the reading. The characters too are all endearing, with a clean and well developed personality. Special mention to Esta who is a surprising heroine. I was seduced by Harte, a very charismatic character. Together they form a duo rather improbable but very convincing. We feel a special connection between them. However, the author does not focus on a romance and that I really appreciated. There was not really room for it and Lisa Maxwell understood it. Her story was then perfect from start to finish.


The Last Magician est une lecture qui m'a fait envie des que j'ai vu la couverture et le résumé. J'en ressors totalement conquise et pourtant... J'avais une petite appréhension. En effet, j'avais découvert la plume de l'auteure l'année dernière et je n'avais pas été convaincue. J'avais peur que ce nouveau roman suive le même chemin mais il n'en fut rien, que du contraire. The Last Magician est pour moi un masterpiece. 

Aux premiers abords, l'histoire peut paraitre complexe tant il y a de personnages et de sauts temporels. Lisa Maxwell nous présente Esta, une jeune Mage capable de manipuler le temps et de se retrouver à n'importe quelle époque. Prise sous l'aile du professeur Lachlan depuis son enfance, Esta suit le vieil homme dans sa quête de retrouver Le Livre, l'Ars Arcana, détenant les secrets les plus profonds de la Magie. Mais d'après l'histoire, le Livre aurait été perdu en 1902... La mission d'Esta? Repartir dans le vieux New York et tenter de le retrouver.

Avant de plonger au coeur des années 1900 avec Esta, l'auteure prend le temps de poser le décor et de nous présenter ses personnages. Si Esta est notre héroine qui vit à notre époque, il y a toute une panoplie d'autres personnages importants qui vivent un siècle auparavant: Dolph, Harte, Viola, et les autres. Au début il faut vraiment prendre ses marques pour savoir qui est qui, et qui évolue quand. J'avais un peu peur que Maxwell ne fasse constamment des sauts dans le temps, mais avec la mission d'Esta, la majorité du livre se déroule en l'an 1902. 

J'ai adoré cette ambiance. C'est fou mais l'auteure a réussi son pari de nous transporter dans un New York plus jeune d'un siècle. On s'y croirait, que ce soit l'habillement, les rues, les mentalités... Je suis certaine que Lisa Maxwell a dû faire pas mal de recherches pour arriver à ce résultat plus que crédible. A cela s'ajoute la Magie, élément central du livre. Là encore, je fus bluffée par la maîtrise de l'auteure face à son sujet. Les sauts dans le temps ne sont pas toujours faciles à comprendre. Or ici, tout est fluide, concret, et bien expliqué. Chapeau!! 

The Last Magician a eu pour moi un petit goût de X-Men car les Mages possèdent chacun une Affinité. Si Esta manipule le temps, Harte, par exemple, peut lire vos pensées en vous touchant. Malgré ce petit côté déjà vu, moi j'ai trouvé ça très original dans ce contexte. Car les Mages sont détestés et l'Ordre, leur ennemi juré, fait tout pour détruire ce pouvoir ou... l'acquérir à leur cause. La mission d'Esta devient alors bien plus périlleuse que de voler un livre: il faut non seulement pouvoir se fondre dans le décor, mais aussi déjouer tous les complots qui se préparent. Ce côté mystérieux apporte énormément d'adrénaline à la lecture. Que dire, j'ai adoré! 

Les personnages aussi sont tous attachants, avec une personnalité propre et bien développée. Mention spéciale à Esta qui est une héroine surprenante et qui n'en mène pourtant pas large. J'ai de suite été séduite par Harte, personnage très charismatique. Ensemble ils forment un duo assez improbable mais très convaincant. On sent un lien particulier entre eux, une connexion. Pourtant, l'auteure ne se focalise pas sur une romance et ça j'ai fortement apprécié. Il n'y avait pas vraiment la place pour et Lisa Maxwell l'a bien compris. Son histoire était donc parfaite de bout en bout. 


En bref, The Last Magician fut une lecture délicieuse où s'invitent la magie, les complots et les voyages dans le temps. Même si le rythme du livre s'est avéré lent, il y a tellement de choses qui se passent qu'on savoure chaque page de ce livre. Avec une intrigue passionnante portée par des personnages très charismatiques, The Last Magician promet de passer un moment d'aventure et de mystère. La magie nous emporte, le vieux New York nous dépayse, c'est un sans faute. 

lundi 30 octobre 2017

What Light de Jay Asher

what light

  • Nom: What Light de Jay Asher
  • Lu en: français
  • Pages: 285 pages
  • Sorti le: 12 octobre 2017
  • Editeur: Michel Lafon
  • Fiche: présentation officielle
  • Tome Unique

La famille de Sierra gère une ferme de sapins de Noël dans l’Oregon. C’est un cadre plutôt bucolique pour une fille qui grandit ici. Sauf que chaque année ils rejoignent leur seconde maison en Californie pour vendre leurs lots de sapins de Noël pour la saison. Ainsi, Sierra vit deux vies: sa vie dans l’Oregon et sa vie à Noël. En laisser une, entraîne toujours un manque. Jusqu’à ce Noël particulier, quand Sierra rencontre Caleb, et une vie en éclipse une autre.

separator-2

J'ai toujours eu envie de lire ce roman des sa parution. La couverture, que je trouve sublime, dégage déjà une très belle atmosphère. Le lire à cette période de l'année est tout aussi bon car il nous plonge peu à peu dans l'ambiance de Noel que j'apprécie tant.  What Light est une vraie lecture doudou. C'est, pour moi, l'expression ultime pour décrire cette histoire. C'est le genre de roman que vous dévorez d'une traite et qui vous donne du baume au coeur. C'est exactement ce que j'ai ressenti durant ma lecture! Beaucoup d'amour, d'émotions et de gentillesse. 

Il est vrai que What Light n'est pas de ces romans ultra développés qui s'éternise sur chaque détail. Le rythme est donné, plutôt fluide, avec un but. Comme chaque année, Sierra part entre fin novembre et fin décembre en Californie pour vendre des sapins de Noel avec ses parents. Propriétaires d'une ferme à sapins dans l'Oregon, la famille a toujours fonctionné comme ça. Sierra, notre jeune héroine, est tout aussi impliquée dans le commerce familial que ses parents. Elle nous raconte alors l'organisation de la ferme, et la mise en place du Parc en Californie pour la vente des sapins.

Cela peut paraitre ennuyeux peut être mais j'ai beaucoup apprécié cet aspect du roman qui nous permet de nous imprégner de l'ambiance des les premières pages. Avec Sierra, on pouvait aisément s'imaginer dans ce parc à sapins, à la recherche du plus beau, le tout en sirotant un bon chocolat chaud. Cette atmosphère fut vraiment très agréable. 

Bien entendu, que serait une histoire de Noel sans une jolie romance? Si mon petit coeur a aimé, j'avoue que Jay Asher aurait pu aller plus loin. En effet, les deux amoureux ne se côtoient finalement que quelques semaines, durant des moments précis. Je trouve qu'il est des lors difficile d'affirmer au bout de quelques jours qu'on connait bien la personne en face de soi. Cela manquait donc de profondeur à mon sens mais heureusement, dans le contexte, cette romance s'est révélée très mignonne.

L'aspect familial n'est pas oublié, pour mon plus grand bonheur. J'ai toujours eu un faible pour les histoires où la famille est respectée et a son rôle à jouer. Cela démontre que le héros ou l'héroine a des valeurs et qu'il peut aussi se reposer sur son entourage. Qu'il n'est pas seul à tout supporter. 

Les personnages se sont tous révélés attachants, en particulier Sierra, Heather et Caleb. Le livre tourne principalement autour d'eux et chacun a montré sa personnalité propre. J'aurai juste aimé que le livre s'étale sur plus de temps ou détaille un peu plus de scènes afin qu'on puisse réellement trouver sa place dans ce petit groupe nous aussi. 


En bref, What Light est une lecture doudou parfaite pour cette fin d'année. Elle vous donnera du baume au coeur et un sourire aux lèvres. Écrit de manière fluide, le roman se dévore d'une traite, nous entrainant dans son ambiance parfaite de Noel. Un roman tout doux qui fait passer un excellent moment de détente.

dimanche 29 octobre 2017

In My Mailbox (158)

in-my-mailbox

Hello les amis! Ce dimanche je vous présente un bel IMM... en vidéo! Cela faisait longtemps mais j'ai pu trouver un moment pour vous tourner cette vidéo qui me tenait à coeur! En effet, je voulais absolument vous montrer la sublime édition anniversaire de City of Bones de Cassandra Clare. A côté de ça, j'ai été gâtée au niveau des réceptions VF, je vous laisse découvrir tout ça! 

Livres cités:

♥ Everything Everything de Nicola Yoon
♥ What Light de Jay Asher
♥ La fille qui n'existait pas de Nathalie C. Anderson
♥ City of Bones 10th anniversary de Cassandra Clare


vendredi 27 octobre 2017

Sélection Musicale (6) - Focus Jpop et US

selection-musicale

En dehors des livres, vous connaissez également mon amour pour la musique asiatique. Cette musique fait partie de ma vie depuis maintenant une grosse dizaine d'années et je ne m'en lasse pas. Cette année, j'ai bien envie de mettre cette passion un peu plus en avant avec deux "systèmes": Tout d'abord, j'essaierai chaque mois de vous présenter une sélection musicale des titres ou artistes qui m'ont plu. Ce seront principalement des nouveautés. Par ailleurs, je continuerai à vous proposer des critiques d'albums plus complètes comme je l'ai souvent fait jusqu'ici. Ce seront des albums coups de coeur, nouveaux ou pas! 


Je reviens en cette fin du mois d'octobre avec une nouvelle sélection musicale. Quelques nouveautés qui m'ont plu, en attendant les albums complets de tous ces artistes, je vous propose donc quelques extraits avec les clips assortis.

  • Focus JPOP

1. Koda Kumi - HUSH

Koda Kumi revient avec le second single de sa trilogie nommé HUSH. Un titre totalement dansant, pop/électro auquel je ne m'attendais pas! J'aime vraiment Kuu dans ce style qui lui va vraiment bien. Le clip reste simple mais je le trouve en total accord avec la chanson!

 

  • Focus US 

1. Charlie Puth - How Long

J'apprécie le chanteur depuis ses débuts, je trouve qu'il a un style très particulier qui lui va comme un gant! How Long est un nouvel extrait de son nouvel album prévu en janvier 2018. Même si la chanson est dans la même veine de ce qu'on a déjà entendu chez lui, il y a toujours ce petit côté d'hyper addictif et d'entrainant que j'aime tant!

2. Taylor Swift - Ready for it?

Second extrait de son nouvel album qui arrive en novembre, Ready for it est pour moi un coup de coeur. J'adore totalement ce genre de chanson, il y a vraiment un côté badass!! Le clip est esthétiquement génial, très futuriste et collerait bien pour une série ou un film mais je m'attendais à autre chose pour cette chanson.

3. Selena Gomez - Wolves

La chanteuse américaine prépare son comeback avec une nouvelle chanson intitulée Wolves. Si le clip est extrêmement décevant, j'apprécie ce nouveau style musical que propose Selena. Il y a un petit nostalgique sur les couplets que j'aime beaucoup.

4. Lindsey Stirling - Mirage

La chanson n'est pas nouvelle puisqu'elle fait partie de l'album Brave Enough sorti déjà en 2016 mais le clip tout neuf permet de remettre cette piste sur le devant de la scène! Je trouve le clip superbe et puis il m'a fait redécouvrir le titre aux belle sonorités orientales!

5. Lindsey Stirling - Dance of the sugar plum fairy

L'artiste ne chôme pas puisqu'elle vient de sortir son album de Noel, Warmer in the Winter, et la promotion commence avec ce titre. J'aime beaucoup la chanson originale et je trouve que Lindsey la sublime complètement avec son style! Que dire du clip qui est magnifique et rêveur! Une réussite! 

lundi 23 octobre 2017

Shadowcaster [Shattered Realms #2] de Cinda Williams Chima

shadowcaster

  • Nom: Shadowcaster [Shattered Realms #1] de Cinda Williams Chima
  • Lu en: anglais
  • Pages: 548 pages
  • Sorti le: 4 avril 2017
  • Editeur: Harper Collins
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: non prévue
  • Tomes antérieurs: Tome 1

Alyssa ana’Raisa, the reluctant princess heir to the Gray Wolf throne of the Fells, feels more comfortable striking with a sword than maneuvering at court. After a brush with death, Lyss goes on the offensive, meaning to end the war that has raged her whole life. If her gamble doesn’t pay off, she could lose her queendom before she even ascends to the throne. Across enemy lines in Arden, young rising star Captain Halston Matelon is being sent on ever more dangerous assignments. Between the terrifying rumors of witches and wolfish warriors to the north and his cruel king at home, Hal is caught in an impossible game of life and death. Lyss and Hal’s intricately linked fates become inseparable when they fall under the shadow of a new enemy—a force that threatens to extinguish the last rays of hope in the Shattered Realms.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

 After reading Flamecaster this summer, I decided not to wait too long before reading more. It is true that the construction of the book is original and that at the beginning, we are completely lost. Taking Place exactly at the same time as Flamecaster, we follow Adrian's sister (who was then the main character of the first book) Alyssa, heir to the Northern Kingdom, Fells. Nicknamed The Gray Wolf, Lyss feels more like a warrior than a princess. The young woman is also Captain and is very respected by his soldiers. But like many, Lyss can not stand this war that has lasted 25 years. After an attack that almost cost her life, Captain Gray decides to take over a strategic city that could well reduce the power of the King of Arden, their nemesis. Very quickly, the tone is given. Lyss is a true warrior and because of this, we are immersed in the heart of political strategy and fighting. The atmosphere is therefore very different from the first book. With this change, we meet a lot of new characters. As I said, at first it's a bit confusing as there are names to remember! But the more we advance, the more we take our marks. I loved Lyss and her direct entourage. Determined, Lyss takes a lot of risks to get things done and just for that, she deserves all the respect we owe her! In the battle of Delphi, the Princess will cross path with Hal Matelon, the Captain of the enemy army. A completely unexpected meeting that will weave very special links between the two young people. Hal is a character still relatively discreet but I liked each of his appearances. If during the first part of the novel, the plot takes place at the same time as Flamecaster, the elements of the two books eventually come together. This is a really interesting second book that greatly enriches the universe. 


Après avoir lu Flamecaster cet été, j'ai décidé de ne pas trop attendre avant de lire la suite. J'avais entendu dire que ce second tome offrait une construction inédite à l'histoire et j'étais curieuse d'en savoir plus. Si, au départ, j'ai eu un peu de mal, j'avoue que j'ai beaucoup apprécié cette lecture au final.

Il est vrai que la construction du livre est originale et qu'au début, on est complètement perdu. Se passant exactement au même moment que Flamecaster, nous suivons la soeur d'Adrian (qui était alors le personnage principal du premier tome) Alyssa, héritière du Royaume du Nord, Fells. Surnommée Le Gray Wolf, Lyss se sent plus l'âme d'une guerrière que d'une princesse. La jeune femme est d'ailleurs Capitaine et est très respectée de ses soldats. Mais comme beaucoup, Lyss ne supporte plus cette guerre qui dure depuis 25 ans. Après une attaque qui a failli lui couter la vie, Capitaine Gray décide de prendre d'assault une ville stratégique qui pourrait bien réduire le pouvoir du Roi d'Arden, leur ennemi juré. 

Très vite, le ton est donné. Lyss est une vraie guerrière et de ce fait, nous sommes plongés au coeur de la stratégie politique et des combats. L'atmosphère est donc très différente du premier tome. Avec ce changement, nous rencontrons une panoplie de nouveaux personnages. Comme je le disais, au début c'est un peu confus tant il y a de noms à retenir! Mais plus on avance plus on prend ses marques. 

J'ai beaucoup aimé Lyss et son entourage direct. C'est une jeune femme qui en a gros sur les épaules mais qui ne se laisse pas démonter. Déterminée, Lyss prend beaucoup de risques pour faire avancer les choses et rien que pour ça, elle mérite tout le respect qu'on lui doit! Dans la bataille de Delphi, la Princesse va croiser le fer avec Hal Matelon, le Captinaire de l'armée ennemie. Une rencontre complètement inattendue qui va tisser des liens très particuliers entre les deux jeunes gens. Hal est un personnage encore relativement discret mais j'ai aimé chacune de ses apparitions. C'est un soldat intelligent qui sait se remettre en question. Sensible, prévenant, aidant, Hal est un personnage auquel on s'attache d'emblée. Le lien qui se créé entre lui et Lyss est tout aussi intéressant et je suis curieuse de voir comment il va évoluer. 

Si pendant la première partie du roman, l'intrigue se passe au même moment que Flamecaster, les éléments des deux livres finissent par se rejoindre et offrir une seule et même lignée. On retrouve avec beaucoup de plaisir Jenna, rencontrée dans le tome précédent. Si la demoiselle a un rôle plus basique ici, elle permet de faire avancer l'histoire et de constater que tout est finalement relié. Certains personnages que je pensais inutiles ont en fait leur rôle à jouer. J'aime me rendre compte qu'en fait, toute cette saga est hyper complexe mais tellement bien imaginée! 

C'est un second tome vraiment intéressant qui enrichit considérablement l'univers. Je suis certaine que le troisième tome va tout autant nous surprendre en nous dévoilant son lot de révélations. Dans un style purement fantasy, Shadowcaster devrait vraiment plaire aux fans du genre!


En bref, Shadowcaster apporte énormément à l'univers déjà très complexe introduit dans le premier tome. Avec une panoplie de nouveaux personnages, il faut se donner le temps de prendre ses marques mais force est de constater que Lyss et ses amis sont aussi féroces qu'attachants. Plus stratégique, cette suite nous permet de comprendre l'étendue de la guerre et ô combien ce monde imaginé par Chima est très riche et unique.

dimanche 22 octobre 2017

In My Mailbox (157)

in-my-mailbox

Hello tout le monde! J'ai le plaisir de vous retrouver pour un nouvel IMM, certes plus léger mais avec deux magnifiques réceptions qu'il me tarde de lire très prochainement!!! 

IMG_20171022_095808

Après des semaines d'attente (merci Book Depository qui m'a expédié le roman deux bonnes semaines après sa sortie, sans compter la semaine d'attente le temps que le livre arrive... tout ça pour une précommande en plus!) j'ai enfin reçu le tome 2 de Three Dark Crowns: One Dark Throne de Kendare Blake! J'ai très hâte de retrouver les trois Reines et de voir l'évolution de l'histoire! 

Enfin, j'ai également reçu Heartless de Marissa Meyer. Il est franchement magnifique! Dans la lignée des Chroniques Lunaires (à ne pas confondre cela dit, Heartless ne fait pas partie de la saga!), j'adore la couverture. Le livre est un vrai pavé, ça promet!! 

mardi 17 octobre 2017

[TAG PKJ] Les livres préférés

tag-livres-préférés

1) Quel est votre livre one-shot préféré (livre en un seul volume qui n'a pas de suite)?

maybe someday

Maybe Someday de Colleen Hoover sans hésiter! Ce livre m'a fait tellement passer par toutes les émotions, c'était si beau!

2) Quelle est votre série préférée? (Si vous répondez Harry Potter, citez également votre 2e série livresque préférée.)

the iron fey

*Roulement de tambours* The Iron Fey de Julie Kagawa. Quoi? Vous le saviez déjà? lol. Aucune surprise ici, c'est LA saga de mon coeur!

3) Quel est votre auteur préféré?

P1060794

Forcément j'ai envie de dire Julie Kagawa. En plus des Iron Fey, j'ai adoré ses deux autres séries. J'ai eu la chance de la rencontrer et cette auteure est non seulement talentueuse et imaginative mais en plus elle est trop trop gentille! 

4) Quelle est votre meilleure lecture de l'année en cours?

dernier ete à tokyo

Dernier été à Tokyo de Cecilia Vinesse. Enorme coup de coeur pour cette lecture qui m'a fait revivre tout mon voyage dans la capitale japonaise. Ce fut plein d'émotions. C'est rare mais j'ai le livre en VO et VF, c'est pour dire!! 

5) Citez un livre dont vous n'attendiez pas grand chose et qui est finalement devenu l'un de vos livres préférés.

OrphanQueen-HC-C

The Orphan Queen de Jodi Meadows. Le livre n'avait pas d'excellents avis sur goodreads donc je l'ai commencé sans vraiment en attendre grand chose. Verdict? Gros coup de coeur!!! Cette série fait partie de mes favorites!

6) Quel est votre PKJ préféré?

NIL

C'est question est vraiment difficile lol car j'aime beaucoup mes PKJ. Mais une de mes sagas préférées chez c'est NIL de Lynne Matson (bon j'avoue j'ai aussi pensé aux Chroniques Lunaires!)

7) Quel livre conseillez-vous souvent autour de vous?

Sword_Art_Online_Volume_01

Sword Art Online de Reki Kawahara!! Je ne rate jamais l'occasion d'en faire un peu la promotion!!

8) Quel était votre livre préféré lorsque vous étiez enfant?

la-maison-des-petits-bonheurs-161547

Je ne sais pas mais j'ai toujours en tête La Maison des petits bonheurs de Colette Vivier.

9) Citez un de vos livres préférés dans un genre que, normalement, vous aimez moins.

pays des contes 1

J'adore la saga jeunesse Le Pays des Contes de Chris Colfer. Les middle grade ne m'attirent pas toujours à cette exception près!

10) Citez un de vos livres préférés que peu de gens connaissent.

half blood

J'ai envie de citer The Covenant de Jennifer Armentrout, justement parce que le 1er tome est sorti et qu'il souffre d'une comparaison (totalement justifée) à Vampire Academy. J'ai juste envie que les gens donnent sa chance à la série tellement elle est merveilleuse!

vendredi 13 octobre 2017

The Last Namsara [Iskari #1] de Kristen Ciccarelli

the last namsara

  • Nom: The Last Namsara [Iskari #1] de Kristen Ciccarelli
  • Lu en: anglais
  • Pages: 432 pages
  • Sorti le: 3 octobre 2017
  • Editeur: Harper Teen
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: pas d'infos pour le moment
  • Premier tome d'une trilogie

In the beginning, there was the Namsara: the child of sky and spirit, who carried love and laughter wherever he went. But where there is light, there must be dark—and so there was also the Iskari. The child of blood and moonlight. The destroyer. The death bringer. These are the legends that Asha, daughter of the king of Firgaard, has grown up hearing in hushed whispers, drawn to the forbidden figures of the past. But it isn’t until she becomes the fiercest, most feared dragon slayer in the land that she takes on the role of the next Iskari—a lonely destiny that leaves her feeling more like a weapon than a girl. Asha conquers each dragon and brings its head to the king, but no kill can free her from the shackles that await at home: her betrothal to the cruel commandant, a man who holds the truth about her nature in his palm. When she’s offered the chance to gain her freedom in exchange for the life of the most powerful dragon in Firgaard, she finds that there may be more truth to the ancient stories than she ever could have expected. With the help of a secret friend—a slave boy from her betrothed’s household—Asha must shed the layers of her Iskari bondage and open her heart to love, light, and a truth that has been kept from her.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

 I  was really excited to read The Last Namsara thanks to the great reviews shared accross the web. It is enthusiastic that I started to read the book to finish it rather disappointed. Let's be honest, the book has a very interesting background. I loved the stories about dragons and the beliefs about the Namsara and the Iskari. It is truly the most attractive - if I can say that - thing in this book. For the plot I found it very predictable and I was bored for the most part of it. That's a pity because I really wanted to love this story! But the characters didn't help either. Asha is maybe a badass heroine but she's also very cold and unfriendly. Her love interest had a lot of potentiel, but unfortunately there wasn't an once of alchemy between them. Not even a spark. I didn't feel anything toward any of the characters, I didn't care much for them. And for me, it is the biggest disappointment of all. I always rely on characters, especially if I have trouble with the story but here, there was nothing for me to hold on.  I have to say I'm pretty sad because I waited for this book for so long and I didn't enjoy it as much as I wanted to. The background is the only thing that I truly loved. That being said, I'm not sure to read the sequel.

J'avais hâte de lire The Last Namsara vu l'engouement provoqué par le livre chez nos amis Américains. La couverture et le speech m'avaient séduite, de même que la très belle chronique de Lulai Lis. C'est enthousiaste que j'ai commencé le livre, pour le terminer assez déçue. 

The Last Namsara est un fantasy YA tout ce qu'il y a de plus classique. S'il commence sur les chapeaux de roue, son rythme s'essoufle très vite pour finir sur une note, ma foi, un peu baclée. Une grosse déception pour moi qui en attendais énormément. Malheureusement, ce premier tome s'est montré extrêmement prévisible et sans surprise. 

Mettant en scène les dragons, j'étais très curieuse de découvrir comment l'auteure allait exploiter ce thème. Je n'ai lu que deux sagas sur ce genre et j'avoue que j'affectionne tout particulièrement ces créatures. Sur ce point, Ciccarelli a bien rempli la part du contrat. Le background proposé est sincèrement intéressant et réfléchi, la mythologie qui entoure les dragons est bien exploitée, de même que les croyances liées au Namsara et à son opposé, l'Iskari. Ce sont vraiment les gros points forts du roman et ce sont les éléments qui ont maintenu ma curiosité. 

Cela démarrait donc très bien, et je pressentais que l'histoire serait riche en rebondissements. Malheureusement, si les révélations se font ici et là, on les devine assez facilement et l'effet retombe complètement à plat. Pire, la fin fut complètement bâclée anéantissant mes derniers espoirs d'accrocher grâce à un final explosif. 

Les personnages n'arrangent pas les choses, ce qui m'attriste davantage. Asha se veut être une héroine badass, crainte de tous à cause de son statut d'Iskari. Tueuse de dragons, Asha est sans pitié envers ceux-ci et compte bien les exterminer tous pour se débarrasser des vieilles croyances. Mais voilà, Asha, si elle montre de jolis talents de guerrière, est un personnage très froid. Je n'ai absolument pas ressenti un quelconque attachement envers elle. Son histoire ne m'a pas plus touchée que ça. J'avais plutôt envie de la secouer et de lui dire de s'ouvrir un peu à tous ces gens qui semblent beaucoup la considérer et se sacrifier pour elle. Malgré les témoignages d'amour, Asha reste trop en retrait, trop renfermée sur elle-même. 

Ses amis ne brillent pas plus par leur présence, malgré la panoplie de personnages proposée. Le plus grand gâchis fut pour moi le love interest de Asha, qui offrait beaucoup de potentiel mais qui fut mal exploité. Entre les deux, il n'y a aucune alchimie, aucune complicité, ni réelle attirance même si l'auteure fait tout pour nous faire ressentir le contraire. Quant aux méchants, j'avoue que j'ai ri car rien ne m'a fait vraiment stresser ou tenir en haleine. 

The Last Namsara est donc pour moi une déception, surtout à cause de ses personnages. Je retiens le background intéressant et original, mais je ne suis pas certaine de lire la suite.


En bref, je m'attendais à beaucoup mieux de la part de ce livre qui a fait un joli buzz outre Atlantique. Si le background reste très intéressant et unique, je n'ai malheureusement pas pu m'accrocher aux personnages ni à l'intrigue sans réelle surprise. La lenteur du récit ne m'a pas aidée à m'immerger davantage mais le style d'écriture sympathique permet de lire de manière fluide. Amateurs de dragons, The Last Namsara devrait vous intriguer, et peut être vous plaire bien plus qu'à moi!