► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 9 avril 2019

La voix des ombres de Frances Hardinge

006025450

  • Nom: La voix des ombres de Frances Hardinge
  • Lu en: français
  • Pages:  512 pages
  • Sorti le: 24 janvier 2019
  • Editeur: Gallimard Jeunesse
  • Tome Unique

La jeune Makepeace avait pourtant appris à se défendre contre les fantômes. Mais aujourd'hui un esprit habite en elle. Il est sauvage, fort, en colère... et il est aussi son seul rempart contre la cruelle dynastie de son père. Dans un pays déchiré par la guerre, Makepeace va devoir faire un choix difficile : la liberté ou la vie.

 

J'avais beaucoup aimé L'Ile aux mensonges, étonnamment conquise et subjuguée par l'ambiance instaurée dans ce livre. Je suis moins séduite par La Voix des ombres car j'ai eu énormément de mal à m'imprégner des personnages. L'ambiance est tout aussi réussie pour ce conte sombre, axé sur le surnaturel mais un fantastique assez glauque et effrayant. Bref je ressors partagée de cette lecture car j'ai lu ce roman sans vraiment m'y attacher.

Je n'ai pas forcément compris le lien avec la guerre civile anglaise du XVIIe siècle... si ce n'est pour servir une violence de certains faits et donner plus d'impact et d'urgence à la situation de Makepeace. Makepeace est maltraitée par sa mère qui décède brutalement suite à une révolte dans la rue. Recueillie par un oncle éloigné, Makepeace a un pouvoir secret : celui de voir les fantômes. En effet parfois quand quelqu'un décède, son esprit s'échappe à la recherche d'un endroit à hanter ou d'une personne. Makepeace détient un espace en elle pouvant recueillir ses défunts mais attention à la possession... L'Ours vient en elle. Il est sauvage, et en colère mais c'est aussi et bizarrement son seul refuge et soutien face à la famille de son père...

Manipulation, malédiction et possession, bienvenue dans les rouages et mécaniques de l'esprit. Et celui de Makepeace est étonnant mais porteur de choses terrifiantes et de mystères. Je vous l'ai dit, je n'ai pas été vraiment attirée ni captivée par ce roman. Je peux simplement vous dire que j'apprécie néanmoins l'écriture de l'auteure, à la fois sombre, spirituelle, métaphorique et immersive. Il y a une bonne ambiance et si vous recherchez une lecture différente, avec un univers de fantômes original et atypique, alors il vous faut lire du Frances Hardinge.

Mais j'ai préféré L'île aux mensonges et le roman que je lis en VO Fawkes. C'est d'autant plus dommage pour moi car la couverture est juste époustouflante et en fait un magnifique livre à avoir dans sa bibliothèque.


En bref, encore une lecture surprenante, pas forcément des plus agréables en ce qui concerne mon expérience mais j'apprécie toujours autant la plume de Frances Hardinge. Ici dans les marais humides d'Angleterre, elle est empreinte de mystères et de secrets à ne pas dévoiler. Le côté fantastique n'étant pas aussi présent que le côté historique, je reste un peu sur ma faim sur ce titre mais je suis néanmoins ravie de cette impression étrange dans laquelle je ferme les dernières pages.

chronique_lael


Commentaires sur La voix des ombres de Frances Hardinge

Nouveau commentaire