► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 19 avril 2012

La Sélection

 

13563599

  • Nom: La Sélection de Kiera Cass
  • Lu en: français (344 pages) - Sorti chez la Collection R
  • VO: The Selection, à paraitre le 24 avril

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. Quand la dystopie rencontre le conte de fées!
Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

La première chose qui m'a donné envie de lire La Sélection est sa couverture magnifique! Tellement belle que je n'ai pas résisté à la retravailler pour le blog. Mais si le contenant est séduisant, le contenu m'a un peu laissée sur ma faim. Pour mettre à profit les points positifs, je vais m'empresser de dire ce qui m'a gênée. D'emblée, je n'ai pas pu nier une certaine ressemblance avec HUNGER GAMES. Entendons nous bien, Hunger Games est sombre, oppressant, stressant, bouleversant. La Sélection est léger, coloré, drôle, sentimental. L'ambiance des deux livres est totalement opposée mais le monde dans lequel évolue América n'est pas sans rappeler celui de Katniss. Illéa, tout comme Panem, est régie par un système de castes allant du plus riche au plus pauvre. Tous les vendredis, la famille royale oblige son peuple à regarder le bulletin diffusé par un certain Capitole, dont le présentateur Gravil m'a fait penser à Caesar. Si ces quelques similitudes (concentrées surtout au début du roman) m'ont fort gênée au départ, je me suis finalement prise au jeu de La Sélection qui prend une toute autre tournure. On en vient alors à oublier ces comparaisons - même si je prends le soin de les souligner - et on entre dans la compétition. J'ai beaucoup apprécié suivre América, une héroïne qui a ses propres valeurs et qui les défend coute que coute. Elle sait qui elle est et qui elle ne veut pas devenir. C'est un côté du personnage très intéressant car disons le, elle est assez brut de décoffrage, ce qui fait tout son charme. Alors que la demoiselle vient de se faire larguer par Aspen, elle ne pensait pas être retenue par la Sélection. Ses premiers pas en tant que Selectionnée sont timides, visiblement, la jeune fille ne sent pas à sa place. Sa seule motivation étant de rapporter de l'argent pour faire vivre sa famille, América n'avait pas prévu que le Prince serait aussi....attractif. Un Prince qui m'avait semblé ennuyeux au départ mais qui s'est révélé touchant. Un peu "effacé", Maxon n'a pas d'expérience en amour et ça se ressent, du coup, le personnage peut être qualifié de "mignon". Malgré ses lacunes sentimentales, c'est un Prince qui a le sens du devoir et qui s'intéresse à son peuple, prêt à changer les lois. plutôt admirable non? Sa relation avec América est vraiment intéressante, elle se construit à chaque page et évolue étonnamment bien. Leurs moments partagés étaient les points forts du livre! Mais c'est sans compter sur Aspen, engagé au Palais comme officier suite aux trop nombreuses invasions....Se profile alors l'inévitable et déjà-vu triangle amoureux qui sera surement au coeur du deuxième tome. Malgré que je n'apprécie pas spécialement les triangles, celui-ci m'a fait bien sourire. J'avoue que moi-même j'ai du mal à prendre parti pour l'un ou l'autre....Ca risque d'être amusant pour la suite!  Je m'attendais sincèrement à plus de compétition entre les filles, des coups bas par exemple mais cela reste suffisamment gentil tout comme l'aspect "télé-réalité" trop peu mis en avant. Les attaques renegats restent également en surface, et pourtant, ça m'aurait bien plu d'avoir un soupçon d'adrénaline. Vous l'aurez compris, l'histoire de La Sélection, c'est avant tout une recherche d'amour et j'ai passé un bon moment de lecture. Je me suis tout de suite attachée à America, à Maxon et Aspen qui constituent un trio original qui nous promet des rebondissements dans le deuxième tome de la trilogie!

Article rédigé par CeReS à 14:09 - - Vos Avis [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur La Sélection

    Merci pour cette chronique très bien construite et intéressante CeReS, mais le thème ne m'attire pas particulièrement. Peut-être me laisserai-je tenter un jour, mais beaucoup d'autres lectures m'attendent auparavant.
    Bisous

    Posté par Erika, jeudi 19 avril 2012 à 18:32 | | Répondre
  • Ah ce que je voulais rajouter en revanche, c'est que j'adore ce que tu as fait de cette couverture, je préfère largement les couleurs et effets que tu as travaillés à ceux d'origine. Tu as magnifié une couverture déjà jolie à la base. Bravo !!!

    Posté par Erika, jeudi 19 avril 2012 à 18:35 | | Répondre
  • Coucou CeReS !
    Ce livre à l'air pas trop mal mais bizzarement le thème ne m'attire pas. Ensuite, les comparaisons avec Hunger Games (même s'il y en a peu) m'on un peu refroidie... Je pense me laisser tenté mais pas tout de suite : j'ai d'autres lectures prioritaires
    Bisous

    Posté par Elenah, jeudi 19 avril 2012 à 19:29 | | Répondre
  • Coucou les filles!!
    En tout cas, après vos lectures prioritaires, si vous cherchez une lecture agréable, La Sélection est tout indiquée pour passer un bon moment )

    Erika, je suis ravie si la bannière te plait autant avec toutes ces couleurs!

    Gros bisous!

    Posté par CeReS, jeudi 19 avril 2012 à 20:19 | | Répondre
  • Ta bannière est magnifique ♥
    Et je suis en tout point d'accord avec ta chronique, on a globalement pensé les mêmes choses pour ce livre

    Posté par cho0kette, vendredi 20 avril 2012 à 09:34 | | Répondre
Nouveau commentaire