► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 28 novembre 2018

Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri

commentnepasfairepitier

  • Nom: Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri
  • Lu en: français
  • Pages: 416 pages
  • Sorti le: 14 novembre 2018
  • Editeur: Milady
  • VO: paru sous le nom The most wonderful time of the year en octobre 2016
  • Tome Unique

Noël, le cauchemar de tout célibataire ! À trente-huit ans, Emily a un travail satisfaisant, des amis fabuleux, et surtout, un appart merveilleux, situé à 661 kilomètres de sa famille un peu trop intrusive. Sa seule source de stress est Evan, son jeune voisin, qui a tendance à écouter la musique à fond, et fait encore plus de bruit la nuit... Mais qu'importe ! Heureuse en couple avec Robert, Emily espère bien l'inviter chez elle pour Noël et lui présenter ses parents. Finies les questions indiscrètes ! Mais quand Robert rompt avec elle, Emily en est malade. Comment va-t-elle pouvoir affronter sa famille ? Bien déterminée à reconquérir Robert, Emily fait appel au fêtard d'à côté...

separator

C'est la couverture qui m'a tapé dans l'oeil, et vu la période, c'était la lecture tout à fait rêvée! Un super moment détente, avec quelques fous rire, c'est tout ce dont j'avais besoin ces derniers jours! 

Ce que j'ai apprécié le plus ici, ce n'est pas tellement le côté romance, mais plutôt le côté familial. A quelques jours de Noel, Emily voit sa relation avec Robert se terminer brutalement, alors qu'elle avait promis de l'amener pour les fêtes, chez elle, en Ecosse. C'est la grosse panique pour notre héroine, qui n'ose pas affronter ses parents ni ses frères et soeurs, de peur de passer encore pour la fille la plus pathétique du monde. A 38 ans, Emily en ramasse plein la figure à cause de son statut de célibataire, alors hors de question d'avouer que son histoire vient de se terminer.

Pour l'aider, Evan, son jeune voisin hyper sexy, va accepter sa demande de se faire passer pour Robert. Une demande totalement farfelue mais qui va fonctionner du tonnerre! Avec Evan, on découvre la famille de Emily, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est aussi critique que déjantée! J'ai eu de nombreux fous rire  et j'ai trouvé chaque membre des Carson hilarant! On se demande quand ils vont découvrir la supercherie et surtout, comment, ce qui nous tient en haleine tout le long. 

Honnêtement, le côté familial prend énormément le dessus et j'ai fort apprécié cet aspect du livre, car souvent, pour paraitre bien aux yeux de sa famille, on ose pas avouer nos faiblesses et nos échecs. C'est un peu la morale de cette histoire qui se révèle plus profonde qu'elle ne le prétend. De même, la relation d'Emily et Evan n'a rien de précipitée ou de superficielle. L'auteure est arrivée à construire un univers qui tient la route, avec des personnages assez développés et une plume des plus agréable. Je recommande!


En bref, une histoire de bons sentiments qui met surtout l'accent sur la famille et les attentes de celle-ci, tout ce qu'on est prêt à faire pour ne pas la décevoir... Avec une bonne dose d'humour et d'amour,  ce roman vous fait passer un excellent moment, parfait pour la saison des fêtes qui approche à grand pas!


Commentaires sur Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri

    Je vais peut-être me laisser tenter. J'avoue que la couverture et le titre avaient attiré mon regard mais le résumé m'avait totalement refroidi vu que c'est tellement du déjà vu et cliché.

    Posté par Yoake, vendredi 30 novembre 2018 à 09:54 | | Répondre
  • je pense que je le lirais si jamais j'en ai le temps d'ici noël, ta chronique donne envie et même si, oui, il y a un côté déjà vu, c'est le genre de lecture sans prise de tête sympa à lire

    Posté par lecture en blog, lundi 3 décembre 2018 à 17:34 | | Répondre
Nouveau commentaire