► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 1 février 2018

Le Gang des Prodiges [Renegades #1] de Marissa Meyer

le gang des prodiges

  • Nom: Le Gang des Prodiges [Renegades #1] de Marissa Meyer
  • Lu en: français
  • Pages: 608 pages
  • Sorti le: 1er février 2018
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Renegades le 7 novembre 2017
  • Premier tome d'une série

l y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d’hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains. Ils font désormais régner la paix et la justice. Mais les super-vilains n’ont pas disparu… Parmi eux, Nova, qui a dédié sa vie à la lutte contre les Renégats, responsables de la mort de sa famille. Prête à tout, elle se fait passer pour l’un d’entre eux et infiltre leur repaire afin de les espionner. Mais lorsqu’elle se lie d’amitié avec le fils adoptif des deux principaux Renégats, ses certitudes vacillent…

separateur-3

Marissa Meyer fait désormais partie de mes auteurs incontournables. Ayant adoré les Chroniques Lunaires et trouvé beaucoup de potentiel à Heartless, j'avais hâte de découvrir sa plume dans un univers tout beau, tout neuf, bien loin des contes revisités. Le moins que l'on puisse dire c'est que Meyer a réussi son pari en proposant un livre original et totalement addictif. 

Malgré ses 600 pages, Le Gang des prodiges se dévore. Pas une seule fois je me suis ennuyée dans cet univers fascinant et très bien construit. Tous les éléments ont leur place pour qu'on puisse vraiment saisir toute la complexité et l'étendue du monde imaginé par l'auteure. 

L'histoire commence dix ans avant le contexte actuel. Nova, alors agée de 6 ans, assiste à la disparition brutale de sa famille. Alors que la petite fille attendait d'être sauvée par les Renégats, réputés pour protéger la population, c'est l'Anarchiste Ace qui la prend sous son aile. Elevée au sein des super-vilains, Nova entretient une vengeance personnelle envers les Renégats qui ont non seulement oublié sa famille mais qui ont finalement réussi à reprendre le pouvoir aux Anarchistes. 

Dix ans plus tard, toujours animée de ce sentiment, Nova et ses compagnons échaffaudent un plan afin d'exterminer une bonne fois pour toute cette bande de super-héros qui n'ont en tête que le pouvoir. Du moins, c'est ce que Nova croit dur comme fer jusqu'à ce qu'elle intègre le quartier général en tant que nouvelle Rénègate, mais agissant pour le compte des super-vilains...

J'ai adoré cette stratégie de l'auteure de nous faire découvrir tout le fonctionnement de cette organisation par le biais de Nova qui n'y connait rien. On se retrouve sur le même pied d'égalité et ainsi, on arrive à mieux cerner les choses. Ou à se sentir encore plus ébranlé. Du point de vue de la jeune fille, les Renégats ne sont pas dignes de confiance... et pourtant! En découvrant les équipes, le Conseil, on a un tout autre sentiment. Si le Conseil se fait plus discret, j'ai été prise d'affection par l'équipe de Nova, à commencer par Adrian, ce jeune homme très créatif qui a un sens aigu de la justice et de bien faire les choses. Timide, altruiste, drôle, Adrian est devenu rapidement mon personnage préféré. Il a évolué dans un environnement radicalement opposé à celui de Nova mais c'est bien connu... les contraires s'attirent. 

Quant à Nova, j'ai eu un peu plus de mal avec elle. J'ai bien saisi son sentiment de vengeance, sa déception et sa colère constantes mais j'ai parfois trouvé qu'elle restait trop froide, trop distante. De fait, je n'ai pas pu vraiment m'y attacher. J'avais espéré voir ses idéaux un peu plus secoués mais la jeune fille campe fermement sur ses positions... ou presque. Au fond, je crois qu'elle n'ose admettre que son équipe de Renégats lui plait bien. 

Outre Nova - alias Nightmare - et Adrian - alias Sketch -, on rencontre une foule de monde et j'avoue que j'étais à chaque fois très curieuse de découvrir le pouvoir de chacun. Du côté des Anarchistes, j'ai bien aimé Honey et Leroy. L'une contrôle les abeilles, guêpes, tandis que l'autre est un master en poisons. Malgré leur statut de super-vilains, ils restent plutôt sympas, réalistes et attachants. Du côté des Renégats, j'ai beaucoup apprécié le duo Oscar/Ruby, plus connus sous les noms de Smokescreen et la Tueuse Rouge. Par contre j'ai détesté Frost qui, comme son nom l'indique, maitrise la glace. Comme quoi, il n'y a pas que des gentils chez les Renégats! 

Malgré un fil conducteur qui peut paraitre simple - l'infiltration de Nova - on se rend compte à quel point tout est bien plus compliqué que cela. Je crois que la première guerre a laissé pas mal de traces des deux côtés et que finalement, il n'y a peut être pas un camp de gentils et un camp de méchants bien défini. C'est tout l'enjeu du roman et l'auteure arrive bien à nous faire douter.  Le final nous laisse dans un suspens terrible que je n'avais absolument pas vu venir. Autant dire que toutes les cartes vont être redistribuées! 


En bref, Le Gang des Prodiges est un roman qui m'a énormément plu grâce à son univers particulièrement bien développé, une action bien présente et une équipe de super-vilains et super-héros à rencontrer. C'est passionnant, prenant et il y a tellement à découvrir qu'on ne peut lâcher le livre. Porté par des personnages à la personnalité bien définie, ce roman pose les bases d'un monde complexe qui nous promet bien des retournements de situation et de belles surprises. 


Commentaires sur Le Gang des Prodiges [Renegades #1] de Marissa Meyer

Nouveau commentaire