► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 4 novembre 2015

Cité 19 de Stéphane Michaka

cite-19-691976

 

  • Nom: Cité 19 de Stéphane Michaka
  • Lu en: français
  • Pages: 348 pages
  • Sorti le: 15 octobre 2015
  • Editeur: Pocket Jeunesse

Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l'a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifier le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu'il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d'un inquiétant personnage. Elle suit l'homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille... 150 ans plus tôt !Pour Faustine, c'est le début d'une série d'aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l'Histoire.

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Ce livre, il m'a intriguée des que j'ai posé les yeux sur sa couverture. Une ambiance historique sublimée par une phrase d'accroche qui attire le regard et pique la curiosité. J'ai commencé ce roman sans vraiment savoir où j'allais mettre les pieds. Je m'étais sans doute attendue à tout, sauf à ça! Si Cité 19 est très bien écrit et offre une certaine originalité, j'en ressors un peu mitigée.

Objectivement - d'où ma note - ce livre est très bon. L'auteur manie avec excellence son sujet, maîtrise la langue française avec aisance: que ce soit à notre époque ou au 19è siècle, la différence est clairement marquée. De fait, nous plongeons la tête la première dans cet univers très spécial et inattendu. J'avoue que j'ai été surprise par plusieurs révélations, ce qui a tenu en haleine mon intérêt. Le rythme s'essouffle peu, aussi, on lit Cité 19 à vitesse grand V. 

Jusqu'ici, rien d'anormal. Je pense juste que je m'attendais à un autre type d'atmosphère. Cité 19 est pour moi un peu déprimant car son ambiance est pesante. Lorsque Faustine fait un bon dans le temps de 150 ans, j'avais espéré suivre un autre genre d'aventure. C'est ce point en particulier qui fait que je suis un peu mitigée. En effet, la jeune fille trouve très vite ses marques, étant une grande passionnée de cette époque. Intelligente, elle apprend à se fondre dans la masse pour mieux garder le contrôle de ses mouvements. Mais une vague de crimes affreux l'avale tout entière et l'entraine, ainsi que le lecteur, dans une enquête aussi dangereuse que sombre. 

C'est précisément ce que je n'ai pas vraiment apprécié. Je m'imaginais découvrir cette époque autrement que par le biais d'une investigation sanglante et macabre. Mon sentiment de malaise s'agrandissait de même que mon envie d'avancer plus vite. La cause? L'oppression. Bien que l'enquête de Faustine soit très rythmée, et qu'on ne s'ennuie pas, je n'ai pas adhéré à ce pan de l'histoire et à la manière d'aborder ce siècle. A titre indicateur, le résumé nous mène plutôt sur une fausse piste...

De même que j'ai eu du mal à accrocher aux personnages. La faute souvent, à ces romans qui exploitent leur récit à la 3è personne. Un mal pour un bien, qui nous permet une vue d'ensemble plus étendue mais qui installe une certaine distance. Faustine est néanmoins une héroine très intéressante, passionnée mais solitaire, mal dans sa peau mais courageuse. J'ai trouvé qu'elle dégageait une belle présence et que sa vivacité d'esprit lui permettait d'aller très loin dans son enquête. Les autres personnages sont encore trop secondaires à mon goût pour vraiment pouvoir écrire à leur sujet. 

Ce qui m'a réellement plu, c'est le nombre de rebondissements et le véritable but de l'histoire. Au delà d'un retour dans le temps, Stéphane Michaka évoque un tout autre sujet que j'ai trouvé passionnant. Sa conception est d'ailleurs très  intéressante et tout à fait réaliste. Difficile de vous en parler sans vous spoiler, aussi vaut il mieux pour vous de faire la découverte pendant votre lecture.

Malgré quelques points en demi teintes, d'autres attisent suffisamment ma curiosité pour lire la suite. Mine de rien, j'ai bien envie de savoir comment tout cela va évoluer et surtout finir. Le suspens reste entier!

Article rédigé par CeReS à 15:05 - - Vos Avis [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires sur Cité 19 de Stéphane Michaka

Nouveau commentaire