► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 15 septembre 2015

Une braise sous la cendre [Une braise sous la cendre #1]

une braise sous la cendre

 

  • Nom: Une braise sous la cendre [une braise sous la cendre #1] de Sabaa Tahir
  • Lu en: français
  • Pages: 525 pages
  • Sorti le: 15 octobre 2015
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom An ember in the ashes le 28 avril 2015

Autrefois l'Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, ouverts et gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'Empereur. Mais les soldats ont pris le dessus et, désormais, quiconque est surpris en train de lire ou écrire est voué aux châtiments les plus durs. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté et sauver ceux qu'ils aiment.

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Quelle claque, mais quelle claque! Quelques jours après avoir terminé ce roman, je ne m'en suis toujours pas remise. C'est véritablement LA sortie à ne pas manquer chez Pocket Jeunesse en cette fin d'année 2015. Fermez les yeux et foncez, vous ne le regretterez pas! 

Vous parler de l'histoire serait vraiment difficile. La cause? Tout simplement parce que le monde imaginé par l'auteure est aussi complexe, que détaillé, qu'original. Voilà encore (à l'image d'un certain The Winner's Curse) un YA qui se démarque grandement de ce qu'on voit défiler. Une braise sous la cendre, c'est un livre marquant, brillant mais surtout très violent. Attention, je ne le mettrai pas dans toutes les mains.

Sabaa Tahir donne le ton des les premières pages de son roman: ça va faire mal, très mal. La violence, aussi bien physique ou morale est présente et nous frappe des les premiers mots. C'est puissant, et un peu déprimant mais l'auteure a un style d'écriture totalement addictif qui fait qu'on ne peut pas s'arrêter de lire. De plus, la double narration, partagée entre Laia, une érudite et Elias, un martial, nous donne une sacrée dynamique. Aussi bien sadique avec ses personnages qu'avec ses lecteurs, Tahir n'hésite jamais à finir un chapitre consacré à l'un des protagonistes de manière abominable. Un stratagème qui fonctionne à merveille et nous pousse à lire encore et encore.

Avec une braise sous la cendre, nous sommes embarqués au coeur d'un monde sans pitié. Laia et Elias vont chacun nous raconter leur histoire, leurs croyances, et leur survie. En écrivant ces lignes, j'en ressens encore des frissons. Car ces deux personnages si différents ont un but commun: la liberté. Laia et Elias sont des personnages très attachants qui se complètent parfaitement. Issus de deux peuples opposés, on attend avec impatience le moment de leur rencontre. Comment  leurs chemins vont-ils se croiser? Dans quelles circonstances? 

Si Laia est une jeune fille paralysée par la peur, Elias est le soldat parfait par excellence. Mais sous les apparences, chacun cache soit une force ou une faiblesse. Ainsi, Laia ira à l'encontre de tous ses sentiments pour aller au bout de sa mission. Son courage est totalement admirable. Quant à Elias, il déteste l'empire et ne rêve que de liberté. Mais les sacrifices vont être nombreux et nos deux héros ne seront pas au bout de leur peine....

Et si on apprécie nos deux protagonistes, on ne peut pas rester indifférents aux personnages secondaires. Les amies esclaves de Laia. Hélène et la section de bataille d'Elias. Ceux là mêmes ont tout à fait leur place dans cette histoire. Ils sont aussi intéressants que les héros et les rendent encore plus forts. Cela étant, il y a un personnage dont on ne peut ne pas parler: La Commandante. De toutes mes lectures, je n'ai jamais rencontré un personnage aussi exécrable, horrible et détestable. Et encore ces mots sont si faibles! Cette femme n'est tout simplement pas humaine! 

Et c'est là que Sabaa Tahir va vous surprendre. Au delà du schéma classique de la fantasy dystopique présenté dans ce roman, l'auteure instaure bien plus. Ces éléments, dont je tairais la nature, apportent une énorme touche d'originalité et rendent ce livre unique. Quand je vous disais que c'était une sacrée claque!

Alors accrochez vous car Une braise sous la cendre va vous donner la boule au ventre. Entre complots, esclavage, quête de liberté, sacrifices, meurtres, amitié, amour et courage, vous n'allez pas en sortir indemne. Dans tous les cas, ce roman est absolument à découvrir parce qu'il est juste exceptionnel. Prévoyez juste une petite lecture légère quand vous aurez terminé, vous en aurez besoin!

 


Commentaires sur Une braise sous la cendre [Une braise sous la cendre #1]

    Merci de ton avis ça me donne vraiment envie !!

    Posté par KokoroNoTsuki, mardi 15 septembre 2015 à 08:57 | | Répondre
  • Et bien ... avec un avis pareil comment résister ???
    Dis moi, il s'agit d'un tome unique ou d'une série? Le roman est plutôt jeunesse ou YA ?
    Merci à toi en tous cas pour cette très belle critique

    Posté par Izabulle, mardi 15 septembre 2015 à 11:22 | | Répondre
    • Comme tu le vois, j'ai indiqué "#1" près du titre ce qui veut dire que c'est un premier tome
      Pour le moment la saga est considérée comme un dyptique (le second tome a été annoncé il y a peu, aucune idée s'il y en aura un 3è plus tard)!
      C'est du pur YA, comme je le dis dans la chronique, à ne pas mettre dans toutes les mains, certainement pas des plus jeunes ados, c'est assez violent, il faut s'accrocher!

      Posté par CeReSu, mardi 15 septembre 2015 à 11:58 | | Répondre
  • Coucou, bon ben encore un roman qui va se retrouver du bas de la wish list au top 5. Merci pour cet avis, tu m'as convaincue de me jeter dessus. Bonne semaine et bonnes lectures!!!!

    Posté par Valou, mercredi 16 septembre 2015 à 00:21 | | Répondre
    • J'espère que tu aimeras autant que moi Val!! Bonne découverte!!!

      Posté par CeReSu, mercredi 16 septembre 2015 à 08:41 | | Répondre
  • Ouahhhhhhh splendide chronique qui ne donne qu'une envie acheter et lire ce roman qui a l'air sublime. Merci pour cette superbe chronique.
    Gros bisous

    Posté par le monde de pitc, lundi 21 septembre 2015 à 19:43 | | Répondre
Nouveau commentaire