► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 26 mai 2015

Accel World Vol.1

Accel World manga

  • Nom: Accel World de Hiroyuki Aigamo et Reki Kawahara
  • Lu en: français
  • Pages: 188 pages
  • Sorti le: 22 mai 2015
  • Genre: Shonen (action)
  • VO: paru sous le nom "Accel World - アクセル・ワールド" en juillet 2011

Chaque classe compte son souffre-douleur, quelle que soit l’époque...
Haruyuki est un collégien en première année, petit, gros et timide. Mais un jour, la fille la plus belle et la plus mystérieuse du collège, connue sous le surnom de Princesse Kuroyuki, pose les yeux sur lui et l’invite à jouer au jeu nommé « Brain Burst ».
C’est la découverte de l’univers fantastique d’« Accel World ». Le destin de Haru s’accélère brutalement et l’entraîne dans des combats à la vitesse de la lumière... !

Un grand merci à Ototo pour l'envoi de ce manga.

Depuis ma lecture du light novel Sword Art Online en mars dernier, un véritable intérêt (pour ne pas dire obsession) pour les oeuvres de l'auteur s'est développé. C'est en faisant mes nombreuses recherches sur SAO que j'ai découvert Accel World, cette autre série de Reki Kawahara. Très vite, j'ai remarqué le lien étroit qui relie ces deux sagas et pour cause: elles se déroulent dans le même univers, à 20 ans d'écart près.

Très vite, Accel World m'a intriguée. J'ai lu énormément de théories sur le lien des deux univers, toutefois, le mystère reste toujours entier. Ma curiosité piquée, je me suis lancée dans l'anime (que j'ai presque terminé) et j'ai de suite adoré. Alors quand le manga a été annoncé, j'ai sauté de joie: il me le fallait! Et aussitôt reçu, aussitôt lu, aussitôt chroniqué.

Je dois reconnaitre que l'anime m'a fournit une excellente base de compréhension. En effet, Accel World peut paraitre difficile au départ, tant on ingurgite des informations. Se passant dans les années 2040, les Japonais de cette époque vivent avec un neuro-linker, installé dans le cou. Ce "collier" permet à tout un chacun de profiter de la réalité virtuelle directement, en se connectant au réseau mondial. Très prisé, les collégiens et lycéens l'utilisent également en cours, en se connectant au réseau local de l'école. 

Haruyuki, notre héros, est malmené à l'école. Petit, gros, il est plutôt du genre à fuir. Préférant le virtuel à la vie réelle, Haru passe de nombreuses heures à perfectionner son avatar. Sans s'en rendre compte, il devient un grand joueur, doté d'une rapidité hors norme. Cette capacité l'amènera à rencontrer Kuroyuki, la vice présidente des élèves et accessoirement la fille la plus inaccessible et la plus jolie de l'école. Très vite, Kuroyuki propose à Haru de rejoindre le "Brain Burst", un jeu de combats qui permet à chaque utilisateur de profiter d'une réalité accélérée. Pour l'exploiter, rien de plus "simple": il suffit de gagner des duels, des combats à plus grande échelle, de monter en niveaux et de surtout garder ses points. Car ils sont l'essence même du jeu: s'ils tombent à zéro, le brain burst se désinstalle définitivement sans qu'on sache y revenir un jour. 

Mais Accel World n'est pas qu'un simple jeu et les personnages le savent. Mais quel est le but véritable? C'est toute la question. La seule chose qu'on sait, c'est qu'au niveau 10 (niveau ultime), le joueur pourra découvrir le créateur du jeu. Pourquoi tant de mystères? Et pourquoi Kuroyuki veut-elle à tout prix connaitre l'identité du créateur? Qui est-elle vraiment? C'est là que le lien entre Sword Art Online et Accel World refait surface. Et si Kirito n'était pas étranger à cette histoire? Après tout, son désir est de concevoir des jeux dont la frontière entre le virtuel et le réel serait quasi inexistante.... Il est plus que probable que l'auteur nous réserve une bonne surprise avec ces deux séries et rien que pour connaitre ce lien, cela nous pousse à vouloir lire la suite.

Au delà de ces interrogations, Accel World est un bon shonen. Il n'offre aucun répis, que ce soit dans la découverte des informations ou de l'action qui se présente au bon moment. Les graphismes sont très beaux et on s'y retrouve aisément. Enfin, comment ne pas s'attacher aux personnages? Si Haru est touchant, Kuroyuki dégage un charisme impressionant. Aussi improbable que puisse être ce duo, il fonctionne à merveille.

En conclusion, ce premier tome est une réussite. Il pose les bases de ce monde particulier et promet de nombreux rebondissements, de belles découvertes et encore plus de questions sur ce fameux brain burst. Même si j'ai une petite longueur d'avance grâce à l'anime, je me réjouis de lire le tome 2 car clairement, c'est un coup de coeur!


Commentaires sur Accel World Vol.1

    Haha, c'est chouette que tu ai aimé toi aussi

    Je vois que tu as soumis la même théorie que moi a propos de Kirito !!

    Je veux la suite !!!

    Posté par YamiShadow, mardi 26 mai 2015 à 17:59 | | Répondre
    • Quelle question :p
      Je suis persuadée (après si je me trompe, tant pis xD) que Kirito a un lien avec cette histoire! Bon, on sait que Kuroyuki n'est pas la fille de Kirito/Asuna donc l'hypothèse la plus probable c'est qu'il soit le créateur. Après si ça tombe, l'auteur n'a fait aucun lien entre ses deux séries mais ce serait dommage xD

      Posté par CeReSu, mardi 26 mai 2015 à 18:05 | | Répondre
Nouveau commentaire