► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 25 mars 2015

Confess

confess

 

  • Nom: Confess de Colleen Hoover
  • Lu en: anglais
  • Pages: 306 pages
  • Sorti le: 10 mars 2015
  • Niveau de compréhension: facile - idéal pour débuter en VO
  • VF: A paraitre le 7 avril 2016

Auburn Reed a sa vie toute tracée. Ses objectifs bien définis, Auburn ne laisse aucune place à l'erreur. Mais quand elle entre dans un studio d'art de Dallas à la recherche d'un emploi, elle ne s'attend pas à ressentir une profonde attirance pour l'artiste énigmatique qui y travaille, Owen Gentry. Pour une fois, Auburn prend des risques et ouvre son coeur, seulement pour découvrir que Owen garde de précieux secrets. L'ampleur de son passé menace de détruire tout ce qui importe à Auburn, et la seule façon de remettre sa vie sur la bonne voie est de ne plus fréquenter Owen. La dernière chose que veut Owen est de perdre Auburn, mais il n'arrive pas à la convaincre que la vérité est parfois aussi subjective que l'art. Tout ce qu'il faudrait faire pour sauver leur relation est simplement de se confesser. Mais dans ce cas, la confession pourrait être beaucoup plus destructrice que le péché actuel ...

Traduction personnelle du résumé.

Après Maybe Someday et Ugly Love, difficile pour Colleen de les surpasser. C'est peut être un choix de sa part mais Confess est un roman beaucoup plus léger. Bien que le style soit toujours aussi addictif j'avoue avoir eu du mal au début jusqu'à une certaine révélation qui m'a donné le déclic.

Comme à son habitude l'auteure partage son récit entre les deux protagonistes principaux, à savoir Auburn et Owen. C'est toujours très plaisant de suivre les pensées de l'un ou l'autre, on arrive à mieux les cerner. Auburn est une jeune femme de tout juste 21 ans qui vient d'arriver à Dallas pour une raison bien précise. Sa vie est plutôt difficile avec un passé pas évident et des conséquences lourdes à porter. Pour autant, dans ce qu'elle croit être le chaos, il y a toujours cette lueur d'espoir qui la fait tenir. Sa rencontre avec Owen va chambouler sa vie et pour cause... si elle savait! 

Owen a le même âge et est un véritable artiste. Un soir, il engage Auburn pour l'aider à son studio. Entre eux l'attraction est immédiate mais Owen cache bien des choses..... Qu'à cela ne tienne, les deux héros ne pourront bientôt plus se passer l'un de l'autre, tout en restant sur leurs réserves. C'est une drôle d'histoire qui commence entre Auburn et Owen car tout un monde gravite entre eux. Il ne s'agit pas seulement de l'histoire de deux personnes, mais bien d'une histoire familiale, d'amour, de choix, de conséquences. 

Au début on ne sait pas trop où veut en venir Colleen Hoover et puis lorsque la première révélation arrive, c'est un peu la surprise. Un moment clé de l'histoire qui va en fait déverrouiller toute la suite. On sent ici que Colleen a voulu vraiment exploiter le filon familial et tout ce qui va avec. D'une certaine manière, même si l'auteure n'a pas trop poussé les choses profondément, c'est extrêmement touchant et frustrant. Pour moi, ça été le moment où j'ai ressenti le déclic. Je n'ai fait qu'une bouchée du reste tant je voulais savoir ce qui allait se passer.

Auburn et Owen sont deux personnages attachants qui ont vécu énormément de choses difficiles pour leurs jeunes âges. Ils ont été marqué mais essaient d'avancer tant bien que mal. Leur connexion est immédiate et très douce. J'ai beaucoup aimé comment l'auteure avait développé son histoire d'amour. Elle est au centre du livre mais elle ne nous suffoque pas. Elle fait partie d'un tout. Et c'est vraiment bien dosé. 

Ce qui fait l'originalité du roman c'est l'art. Cet élément créatif est également au centre de Confess et rend les choses encore plus expressives. J'ai adoré le fait qu'on retrouve ces créations dans le roman pour que nous, lecteur, nous puissions mieux comprendre toute la portée des messages. Les confessions qui accompagnent chaque canvas sont aussi très belles et riches en émotions. Cet aspect sublime indéniablement tout le roman. Encore une fois, la couverture et le titre sont en lien direct avec l'histoire. Rien n'est laissé au hasard.

Quand bien même j'ai trouvé que le roman se finissait un peu trop bien et trop vite à mon goût, j'ai tout de même fortement apprécié ma lecture. C'était léger mais prenant, aussi réaliste qu'abstrait. Beaucoup de douceurs, et une bonne dose d'émotions. Un roman toujours écrit avec fluidité qui confirme combien j'aime cette auteure. Je peux lire ses romans les yeux fermés, je sais que j'y trouverai toujours quelque chose d'original et de magnifique. 

Article rédigé par CeReS à 17:59 - - Vos Avis [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Confess

    Le résumé donne vraiment envie ! Merci de nous le faire découvrir! Petite question, la lecture en anglais est-elle abordable ou trop technique pour un niveau d'anglais correct ?

    Posté par Lau books, mercredi 25 mars 2015 à 18:44 | | Répondre
    • Le roman est super abordable, vraiment, on peut facilement y prendre ses marques, tu peux foncer!!

      Posté par CeReSu, mercredi 25 mars 2015 à 18:50 | | Répondre
  • Et bah voilà tu m'as donné envie !!
    Comme tu l'as dit ce que j'aime avec les romans que Colleen Hoover c'est que rien n'est laissé au hasard. On voit qu'elle va jusqu'au bout de ses idées et elle travaille avec le fond comme avec la forme. J'ai hâte de découvrir cette histoire !

    Posté par Lis-moi Lie-toi, mercredi 25 mars 2015 à 22:02 | | Répondre
Nouveau commentaire