► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 31 mars 2015

Red Queen [Red Queen #1]

red queen

  • Nom: Red Queen [Red Queen #1] de Victoria Aveyard
  • Lu en: français
  • Pages: 444 pages
  • Sorti le: 11 mars 2015
  • VO: paru sous le même nom le 10 février 2015

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple...

Red Queen est un roman qui me tentait bien mais qui, paradoxalement, me freinait un peu. En effet, je lisais par ci, par là que le roman était un habile mélange entre Hunger Games et la Sélection. J'avais peur qu'on ne retombe alors dans quelque chose de déjà-vu. Et quand bien même ces "comparaisons" sont totalement justifiées (j'ajouterai même en plus la saga Shatter Me), Red Queen propose une atmosphère propre et intéressante qui en fait un livre très agréable à lire.

Ce ne fut pas un coup de coeur pour moi car j'ai trouvé que le livre souffrait de beaucoup de longueurs. Certes, l'auteure prend le temps de bien nous familiariser avec son univers mais quelques fois, je lâchais prise. Je m'étais attendue à légèrement plus d'action pour moins de politique. Car l'enjeu principal de Red Queen, comme le révèle sa phrase d'accroche, c'est le pouvoir. Dans le royaume de Norta, c'est la couleur de votre sang qui va déterminer votre existence. Si vous êtes un(e) Rouge, vous êtes promis à un avenir difficile, probablement envoyé dans une guerre sans fin et sans perspective bien heureuse. En outre, si vous êtes Argent, vous bénéficierez de tout le luxe qui existe. En effet, les Argents sont supérieurs, enfin c'est qu'ils pensent et appliquent dans les lois, notamment grâce à leurs pouvoirs uniques: chuchoteur, brûleur, magnetron.... on se croirait un peu dans la saga X-men. 

Mare Barrow, jeune fille de 17 ans, s'apprête à être enrôlée pour la guerre lorsqu'elle croise le chemin du mystérieux Cal, une nuit où elle tentait de voler le plus d'objets ou pièces pour survivre. Quelle ne fut pas sa surprise d'être engagée comme domestique des le lendemain pour les nobles Argents!! Alors que sa nouvelle mission commence devant une centaine de personnes de haut rang, Mare dévoile des pouvoirs aussi surprenants qu'inattendus. Son destin est donc chamboulé et avec elle, nous entrons de plein pied dans la vie royale. Adieux crasse et boue, bonjour robes somptueuses, bals et protocoles. Au sein de la communauté Argent, Mare devra se faire passer pour une autre et déjouer tous les pièges. Car sous les apparences se cachent des traites et des rebelles....

Toute l'intrigue est donc axée sur ces mouvements politiques et rebelles. On apprend à mieux cerner la société Argent, que ce soit la famille royale à travers la Reine Elara, le roi Tiberias et les deux princes Cal et Maven ou encore grâce aux nombreuses maisons nobles. Comme Mare, on commence à les connaitre, à en détester la plupart et en apprécier quelques uns. De fait, certains moments sont longs. J'admets qu'ils sont nécessaires pour la bonne forme de l'intrigue mais je pense que l'auteure aurait pu accélerer sur certains passages. Heureusement, elle se rattrape grandement lorsque l'action pointe le bout de son nez: lors des entrainements, des combats et... la fin. Cette fin épique qui m'a fait penser au film Gladiator. J'y étais, j'y ai cru et c'était sensationnel. J'ai adoré. Et j'espère sincèrement qu'on en verra plus sur les compétences uniques de Mare et des Argents dans le second tome.

Pour le reste, j'ai beaucoup apprécié le personnage de Mare, une fille courageuse, badass mais aussi timide et extrêmement naive. Dans ce jeu dangereux, elle tombera la tête la première et pourtant, tous les indices étaient là.... mais ni elle ni nous ne l'avons vu venir! De superbes retournements de situation que j'ai applaudi! Cal est un personnage que j'ai hâte de retrouver dans la suite, je pense qu'il a beaucoup à dévoiler. Les autres ne sont pas en reste mais comme la brochette est assez longue et que chacun cache bien ses secrets, c'est à vous de les découvrir.

En bref, malgré quelques longueurs et parfois une ambiance pesante, j'ai beaucoup aimé ma lecture. Red Queen n'est peut être pas innovant mais il est intéressant et il offre des moments d'action qui sont un pur régal. Je suis très curieuse de voir comment l'auteure va faire évoluer son récit, quelque chose me dit qu'on ne va pas du tout s'ennuyer!


mercredi 26 mars 2014

Reboot [Reboot #1]

reboot

 

  • Nom: Reboot [Reboot #1] de Amy Tintera
  • Lu en: français (326 pages)
  • Sorti le: 12 février 2014
  • VO: paru sous le même nom en mai 2013
  • Ma note

Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est revenue à la vie, plus forte, plus rapide, plus résistante à la douleur et aux émotions. Elle est devenue une Reboot. Plus le temps de mort clinique est long, plus l'adolescent reboot est puissant et insensible. 120 minutes suffisent déjà à faire d'un adolescent normal un robot guerrier. Ce qui fait de Wren 178 l'arme la plus dévastatrice de la république du Texas. Aujourd'hui âgée de dix-sept ans, elle est l'un des meilleurs soldats de la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation) et forme les nouvelles recrues d'une main de fer. Le dernier en date est loin de satisfaire ses exigences. Callum n'est qu'un 22, encore quasiment humain. Ses réflexes sont ceux d'un nouveau-né, il a peur de tout et semble destiné à faire sortir Wren de ses gonds. Sans trop savoir pourquoi, la jeune Reboot accepte pourtant de le prendre sous son aile. Si elle n'arrive pas à le former correctement, elle devra l'anéantir elle-même. Wren n'a jamais désobéi à un ordre, et, si elle le fait, elle subira le même sort que le jeune 22. Mais comment oublier cette incroyable sensation d'être toujours en vie, celle qui l'étreint quand elle est en compagnie de Callum ?

Je le voulais depuis sa sortie. Et je l'avais mis en tête de liste concernant mes achats au Salon du Livre. Et quand bien même j'avais déjà une lecture en cours, je n'ai pas résisté à plonger sur Reboot, que j'ai fini par engloutir! Je suis pourtant devenue très exigeante en matière de dystopie mais Reboot a su innover avec son concept original.

Avec Reboot, on plonge dans un univers sombre. Un univers fascinant conduit par les reboots, ces adolescents revenus à la vie après avoir été tués. Plus le temps de mort clinique est long plus le reboot est puissant, rapide et sans émotions. Wren est notre héroine et aussi la reboot la plus redoutable de sa base. Personne n'ose s'approcher d'elle. Froide et distante, elle ne désobéit jamais à un ordre. En mission? Vaut mieux ne pas la contrarier. Wren, c'est comme une machine de guerre qui ne discute pas les ordres qu'on lui donne.Ca fait depuis longtemps qu'elle a accepté le monde dans lequel elle vit.

Mais lorsque Callum 22 arrive, son monde change. Le jeune homme, encore proche de ses sentiments humains, désarçonnera Wren... quitte à même le former!! Ce choix l'étonne la première, elle qui ne forme que les numéros les plus élevés, mais Callum a quelque chose de spécial. Entre eux se développe alors un lien très fort et intéressant, brisant toutes les règles imposées par les boss et par Wren elle-même.

Avec nos deux héros, on plonge alors dans une histoire sans répit. Reboot offre un rythme effréné, tenant le lecteur en haleine. On ne s'ennuie jamais. Même si c'est parfois un peu brut, j'ai vraiment beaucoup apprécié découvrir cet univers. Je ne pensais d'ailleurs pas que l'intrigue évoluerait aussi vite, proposant des twits dans l'histoire. Le récit ne s'essouffle donc jamais, amenant toujours un élément nouveau. Parfois, je l'avoue, j'ai trouvé ça trop rapide. Les événements s'enchainent les uns à la suite des autres et on peut se dire que ça manque de profondeur. Mais on est tellement embarqué dans cette histoire que ce bémol est vite mis de côté. Le livre est donc à peu près découpé en trois parties. L'intrigue évolue vraiment bien et nous laisse sur notre faim quand on arrive déjà à la dernière page.

Et si l'intrigue tient en haleine, les personnages sont tout aussi importants. J'ai adoré Wren. Son évolution est spectaculaire. Je trouve juste que ses barrières se brisent un peu trop vite mais bon, elle est super attachante. Il émane d'elle un certain charisme, on ne peut que la respecter. J'ai beaucoup aimé son côté reboot, la manière dont elle est confrontée aux émotions face à Callum. Quant à ce dernier, il est trop mignon. On ne peut que fondre devant lui tellement il dégage de sentiments sincères. Son duo avec Wren est aussi improbable que magnifique. Je les ai de suite aimés. Par contre, les autres personnages sont restés trop en retrait et à la fin on rencontre une floppée de nouveaux. J'attends donc la suite pour voir si l'auteure va rester bien concentrée sur nos deux héros ou si elle va prendre un peu plus le large.

Reboot est donc un livre à lire assurément. Même si le schéma de base reste classique en matière de dystopie, le concept du reboot est excellent et permet à ce livre de se démarquer. Ses héros méritent d'être en haut de l'affiche et l'intrigue nous embarque dans une aventure palpitante. C'est sur, vivement le second - et dernier - tome!

Posté par CeReSu à 16:03 - - Commentaires [6]
Tags : , , ,