► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 8 avril 2018

L'horloge de l'apocalypse de Lorris Murail

horloge de l'apocalypse

  • Nom: L'horloge de l'apocalypse de Lorris Murail
  • Lu en: français
  • Pages: 331 pages
  • Sorti le: 5 avril 2018
  • Editeur: PKJ
  • Fiche: présentation officielle
  • Tome Unique

En cavale malgré elle, Norma, dix-neuf ans, abandonne tout pour se cacher dans une tiny house au fin fond du désert d’Arizona. À sa charge, Liz, sa nièce de huit ans qu’elle doit protéger. Pour survivre, elle trouve un boulot de serveuse dans le diner du coin. Alors que Norma peine à s’acclimater à sa nouvelle vie et aux habitants agressifs de la région, elle découvre un mystérieux canal radio. Elle se met alors à écouter en boucle un certain OT, jeune animateur qui mêle blues, anti-trumpisme et prêches apocalyptiques sur le dérèglement climatique et la fin du monde…

114149306

Avec une couverture pareille et un résumé tout aussi alléchant, je pensais sincèrement lire un roman pré ou post apocalyptique, avec une héroine prête à tout pour survivre quitte à être en cavale et se cacher au fin fond de l'Arizona. J'étais très loin du compte et j'ai malheureusement ce sentiment d'avoir été trompée. Car l'horloge de l'apocalypse n'est pas un roman d'action, d'aventure et de survie. C'est un roman engagé et moralisateur, et ça, ça fait toute la différence. 

Un roman engagé donc, qui nous conte, à travers une intrigue plate et ennuyeuse, les dégats que peut faire l'être humain sur sa planète. Objectivement, je suis d'accord avec l'auteur, je suis inquiète de voir à quel point notre planète va mal, entre le réchauffement climatique, la surpopulation et la consommation toujours plus accrue. C'est vrai qu'il faudrait se bouger les fesses. Parce qu'à l'heure actuelle, l'horloge de l'apocalypse, la vraie (concept créé en 1947 pendant la guerre froide), nous indique que nous sommes à minuit moins 2, chose qui n'était plus arrivée depuis 1953. 

Mais dans un roman YA, je m'attendais tout de même à quelque chose de plus attractif pour faire passer ce message sur l'écologie. Or, l'histoire est tout, sauf attractive. On suit Norma et sa nièce, Liz, en Arizona, en attendant que le frère de Norma sorte de prison. Forcée de se débrouiller pour offrir un minimum à la petite fille, notre héroine se dégote un job dans un resto ouvert 24h/24 et où les fréquentations ne sont pas toujours recommandées. 

J'avais espéré quelques rebondissements, en vain. Malheureusement, les personnages ne relèvent pas le niveau. Je me suis maintes fois demandée pourquoi Norma restait dans ce trou paumé alors que clairement, sa vie est menacée. OT et ses prédictions à la radio m'ont lassée (c'est bon, on a comprit que la planète se meurt!), Liz m'a carrément fait froid dans le dos et pour une petite fille de 8 ans, c'est quelque chose! Enfin, je n'ai pas spécialement adhéré à cette image des Américains ultra conservateurs. Certes, je sais que tout cela est réel, il n'empêche qu'à la lecture, ce fut assez usant de voir ces gens saccager, polluer pour le plaisir, enfermés dans leurs petites idées et pro-Trump. Plutôt dur à avaler...

Moi qui aime voyager, rêver, m'évader quand je lis, je dois avouer que ce roman fut un peu une torture. Je suis consciente des enjeux de la planète, mais ce n'est pas ce que je recherche quand je lis du young-adult. Je ne suis pas non plus certaine que ce livre arrivera à sensibiliser les plus jeunes sur la question tant l'éxécution de l'intrigue est mal faite. On a plus l'impression qu'on nous fait la morale qu'autre chose.


En bref, je n'ai pas du tout aimé cette lecture qui ne correspondait pas à ce à quoi je m'attendais. Pensant lire un roman dans une ambiance apocalyptique, je me suis retrouvée avec un livre très engagé et moralisateur sur l'écologie et le comportement humain. Un message en soit intéressant, qui repose d'ailleurs sur la réelle horloge de l'apocalypse, fondée en 1947, mais exploité plutôt de manière dure, cassante et peu optimiste. Sans réel but, l'histoire ne m'a vraiment pas captivée et c'est avec une grosse déception que j'ai refermé ce livre qui n'était pas fait pour moi.


Commentaires sur L'horloge de l'apocalypse de Lorris Murail

Nouveau commentaire