► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 1 mai 2016

Unhooked de Lisa Maxwell

unhooked-9781481432047_hr

  • Nom: Unhooked de Lisa Maxwell
  • Lu en: anglais
  • Pages: 342 pages
  • Sorti le: 2 février 2016
  • Editeur: Simon Pulse
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: non prévue

For as long as she can remember, Gwendolyn Allister has never had a place to call home—all because her mother believes that monsters are hunting them. Now these delusions have brought them to London, far from the life Gwen had finally started to build for herself. The only saving grace is her best friend, Olivia, who’s coming with them for the summer. But when Gwen and Olivia are kidnapped by shadowy creatures and taken to a world of flesh-eating sea hags and dangerous Fey, Gwen realizes her mom might have been sane all along.
The world Gwen finds herself in is called Neverland, yet it’s nothing like the stories. Here, good and evil lose their meaning and memories slip like water through her fingers. As Gwen struggles to remember where she came from and find a way home, she must choose between trusting the charming fairy-tale hero who says all the right things and the roguish young pirate who promises to keep her safe.
With time running out and her enemies closing in, Gwen is forced to face the truths she’s been hiding from all along. But will she be able to save Neverland without losing herself?

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

I expected a lot from this book. I wanted to love this book. But it wasn't the case. Because the plot was lacking, because I felt nothing. NOTHING. And then Lisa Maxwell wrote a dark fairytale, build a world where things are far from nice. It's sad but I felt no sympathy towards the characters. I wasn't involved in the story. It was so predictable! The book turns to be boring. I just wanted to finish it. All of this because of our stupid heroine, Gwen. I really didn't like her unfortunately. She woke up too late in the story I think. Before that, she made the wrong choices, trusted the wrong guy. About the guys, I must say that I fall for the Captain Rowan. He was just the perfect one, human but a bit wild, cruel but with feelings and empathy and even love towards his crew. I didn't understand how Gwen didn't see that directly. Pan was so obviously the villain here. He tried to be charming but just played for his own interests. He was blind to his powers, the need to have more and more and more. He didn't care about others. Such an egoist character.  The plot wasn't very interesting, things went so fast we didn't have time to adjust, to feel something. It's a pity because I think this book had great ideas but weren't well gathered. On the other hand, the writing style was nice and I must admit the author had a vivid imagination to describe the world she created. 

Le conte de Peter Pan n'est pas mon préféré. Mais ce livre me tentait beaucoup car il semblait offrir une ambiance plus sombre. De même, la couverture et le fait que ce soit un one-shot ont fait pencher la balance en sa faveur. Si le début m'a plu, arrivée à la moitié, j'ai nettement eu plus de mal. Au final, je ressors de cette lecture plutôt déçue.

Le livre manque cruellement de profondeur. J'estime qui lui aurait fallu une centaine de pages ou carrément un second tome pour qu'on puisse vraiment comprendre toute cette histoire. Pour moi, c'était tellement rapide qu'au final, ça m'a même semblé décousu de sens. L'auteure a pris trop son temps au départ pour accélérer vers la fin, comme si elle s'était rendue compte qu'il ne lui restait que 10 pages pour clôturer son histoire.

Histoire qui débutait bien selon moi, proposant une ambiance sombre. Gwen, jeune ado, vient de déménager à Londres avec sa mère. Elle ne compte plus les déménagements et le sentiment de n'appartenir à aucune maison, aucune place fixe lui pèse. Mais sa mère fuit des monstres et pour préserver sa dignité, Gwen ne dit rien et suit le mouvement. Mais ce soir là, à peine débarquées à Londres, les choses tournent mal pour Gwen et Olivia, sa meilleure amie venue l'aider pour s'installer. En effet, lors de la première nuit, les deux jeunes filles se font enlever.

Très vite, le lecteur comme les deux filles sont catapultés dans ce monde bien connu appelé Neverland. Sa découverte débute grâce au Capitaine Hook qu'on rencontre tout de suite. D'emblée j'ai aimé ce personnage au charisme impressionnant. C'est sans conteste lui qui porte tout le livre sur ses épaules. Et encore, je pense que l'auteure aurait pu aller plus loin dans son développement. Hook, ou communément appelé Rowan, n'est pas celui qu'on croit. Il est certes violent car le monde dans lequel il vit l'y oblige, mais il est surtout attentionné et fait preuve de beaucoup d'empathie. 

A l'inverse, celui qui se nomme Pan est juste insupportable et le plus grand manipulateur que Neverland ait porté. Je n'ai absolument pas aimé ce personnage, et la manière dont il a été exploité. Une scène en particulier avec Olivia - qu'il tient sous son emprise - m'a même assez choquée, vu le contexte. La pauvre fille fait figure de personnage tertiaire et l'auteure la manipule d'une manière particulière histoire à ne pas approfondir le personnage.

Mais celle que je n'ai pu supporter, c'est Gwen, notre héroine. Au début, je lui ai accordé le bénéfice du doute, parce qu'il faut bien admettre que débarquer dans un monde comme Neverland, c'est très.... perturbant. On a tendance à ne pas y croire ou à vouloir se référer au conte pour enfants et ça je peux le concevoir. Mais très vite Gwen s'est révélée être une héroine ennuyeuse qui n'a pas beaucoup de jugement. Elle a très peu de présence et franchement je l'ai trouvé très pénible à suivre. Elle est censée être un personnage clé qui définira le futur de Neverland et pourtant... il n'y avait rien. Même à la fin, quand elle se réveille, c'est beaucoup trop rapide, peu crédible et creux. 

Quant à l'intrigue, elle ne relève pas vraiment le niveau, on a pas le temps de se familiariser avec Neverland qu'on doit faire face au grand méchant qui faisait aussi peur que du vide. C'était inconsistant et cela m'a paru extrêmement long. Les événements s'enchainent, on ne ressent aucune émotion et pourtant il y avait matière à exploiter ce filon vu l'ambiance du livre très sombre et inquiétante. 

En bref, Unhooked avait pour moi un beau potentiel malheureusement gâché par la plupart des personnages et une intrigue qui sonne creux et qui nous laisse un gout d'inachevé. Amateur du conte de Peter Pan, peut être que vous y trouverez votre compte mais pour ma part, ce fut une jolie déception.

Article rédigé par CeReS à 18:15 - - Vos Avis [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Unhooked de Lisa Maxwell

    Aie ton avis m'a un peu refroidie mais j'ai quand même bien envie de Le lire. Je verrais

    Posté par Olivia, dimanche 14 mai 2017 à 08:13 | | Répondre
Nouveau commentaire