► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 28 mars 2018

The Vanishing Girl de Laura Thalassa

the vanishing girl

  • Nom: The Vanishing Girl de Laura Thalassa
  • Lu en: français
  • Pages: 365 pages
  • Sorti le: 8 mars 2018
  • Editeur: Michel Lafon
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom The Vanishing Girl le 15 mars 2014
  • Premier tome d'une trilogie

Chaque nuit, Ember disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger ou dans la chambre du garçon qui lui plaît… Après dix minutes, elle réapparaît là où elle s’est évaporée. La jeune femme a toujours réussi à dissimuler ce don incroyable, jusqu’au jour où le séduisant Caden la kidnappe. Elle comprend alors que son pouvoir est une arme et que certains sont prêts à tout pour se l’approprier. Enfermés dans une base secrète du gouvernement, Ember et Caden s’allient contre leur gré pour assurer des missions de téléportation toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember est prête à tout pour retrouver sa liberté. Même si cela signifie un dangereux rapprochement avec Caden…

114149306

The vanishing girl me tentait depuis quelques années, sans pour autant que je saute le pas. Avec l'arrivée du livre dans nos contrées, ce fut pour moi l'occasion de le découvrir, non sans appréhension suite à quelques avis bien mitigés. Après un début effectivement difficile, que je trouvais assez décousu, la suite m'a autant surprise que régalée: j'ai adoré. 

 Il faut dire que The vanishing girl a ce côté addictif qui fait qu'on ne peut lacher le livre avant de l'avoir fini. Dévoré quasiment d'une traite, je ne m'attendais pas à autant accrocher à cette histoire mêlant science-fiction et romance de manière assez habile et bien dosée. 

Des le départ, nous savons que Ember peut se téléporter depuis le début de son adolescence. La jeune femme, aujourd'hui âgée de 18 ans, a toujours pris soin de rester discrète sur ce don aussi particulier qu'inexplicable. Mais ces derniers temps, ses téléportations sont différentes, il semblerait que quelqu'un l'aiguille dans ses déplacements jusque là anodins. Est ce possible? Une question à laquelle Ember ne va pas tarder à avoir une réponse, puisqu'un beau jour, le gouvernement vient la réclamer, comme étant sa propriété. 

C'est un choc pour cette dure à cuire au caractère bien trempé. Que vient faire le gouvernement? Et quel lien a-t-il avec son don? C'est tout l'enjeux du livre que nous allons tenter de découvrir avec Ember, mais la partie s'avère corsée. De ce côté, l'auteure a encore gardé pas mal de suspens, se concentrant sur l'adaptation d'Ember à sa nouvelle vie au centre et les missions qu'on lui affecte. Ce pan de l'histoire est assez prenant, avec pas mal de mystère et d'action. On ne s'ennuie pas une seconde, mieux encore, à chaque nouvelle mission, l'adrénaline grimpe en flèche. 

Pour contrebalancer cette intrigue, Laura Thalassa introduit une romance assez présente. Autant être au courant de suite auquel cas vous n'êtes pas fan de ce mélange. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé la relation que développent Ember et son partenaire Caden. Le jeune homme est vraiment très attachant et charismatique, il m'a de suite plu. Leurs échanges sont drôles et sarcastiques, mais on sent d'emblée l'attirance. Il est vrai que cela peut sembler extrêmement rapide mais dans le contexte, cela ne m'a pas gênée. Je crois que les personnes vivent les émotions différemment vu leur quotidien et le risque lié à chaque mission.

Entre Ember et Caden se crée une véritable complicité. Personnellement j'ai adoré que ces deux là puissent autant se faire confiance, n'aient pas peur de parler franco et de se confier l'un à l'autre. Si Ember a peur, Caden lui témoigne un amour sans failles et c'est souvent chaud entre eux, il faut l'avouer (l'auteure n'hésite pas à détailler les scènes d'amour). Sa protection est admirable et c'est en tadem qu'ils vont finalement avancer, jusqu'à échafauder un plan de fuite suite à des révélations plus que dangereuses... 

Plus on avance, plus le roman va crescendo et comme je le disais, c'est très addictif. Le style s'affirme également au fil des pages, et bien qu'il reste beaucoup de zones d'ombre, le roman est plutôt fluide. J'ai franchement hâte de retrouver cet univers dans le second tome, surtout à cause de la teneur du cliffhanger.


En bref, The vanishing girl est une sacrée surprise. Je ne m'attendais pas à aimer autant, surtout que le roman est assez addictif en soi. Le côté science-fiction m'a énormément plu même s'il reste encore assez mystérieux; de quoi attiser ma curiosité. Enfin, j'avais peur face à la romance mais elle a bien fonctionné avec moi. J'ai beaucoup aimé les caractères de Ember et Caden, assez opposés, mais qui se complètent à la perfection. Un amour sincère mis à l'épreuve par la dureté de leurs missions. Que dire, avec un tel cliffhanger, vivement la suite!