► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 8 décembre 2011

Crossed [Matched #2]

11928912

  • Nom: Crossed (Matched #2) by Ally Condie
  • Lu en: anglais (367 pages) - Sorti en novembre 2011
  • VF: paru en 2012 sous le nom "Insoumise"
  • Ma Note

Chasing down an uncertain future, Cassia makes her way to the Outer Provinces in pursuit of Ky-taken by the Society to his certain death-only to find that he has escaped into the majestic, but treacherous, canyons. On this wild frontier are glimmers of a different life and the enthralling promise of rebellion. But even as Cassia sacrifices everything to reunite with Ky, ingenious surprises from Xander may change the game once again.

J'avais beaucoup apprécié Matched, mon tout premier roman anglais, pour sa simplicité, sa douceur, et ses sentiments transpirants. Tout le contraire de Crossed qui m'a, disons le franchement, deçue. Crossed a de nombreux défauts à commencer par sa transition avec Matched. Quelle cassure! L'auteure ne prend pas la peine de nous resituer et démarre son histoire dans un tout autre décor. Il m'aura fallu un moment pour m'y retrouver. Autre point décevant mais pourtant bien trouvé: l'alternance des points de vue entre Cassia et Ky. Rappellez vous, Ky a été envoyé en dehors de la Société à la fin de Matched  et Cassia a été reclassifiée et part elle aussi pour les Provinces Extérieures. De fait, on suit leurs pensées, chacun à leur tour. C'est assez reafraichissant d'autant plus qu'on apprend réellement qui est Ky: ses doutes, ses peurs, son passé, son histoire. Là où c'est décevant c'est qu'Ally Condie n'est pas arrivée à différencier les voix de ses personnages. Cassia et Ky parlent de la même manière, du coup j'ai dû regarder à deux fois qui parlait en début de chapitre. C'est assez frustrant, et c'est bien dommage que l'auteure ne soit pas arrivée à donner plus de profondeur. Ensuite, l'intrigue. Ce qui a pris tout le livre aurait pu se résumer en deux chapitres. Le début semblait prometteur avec la fuite de Cassia pour retrouver Ky. On voyage, au coeur de Canyons dont les paysages vous coupent le souffle. On suit alors les deux protagonistes dans leur progression respective. Au programme, doutes et questions. Et puis paf! Comme par hasard, dans cette immensité désertique, nos héros se retrouvent au détour d'une page. Les retrouvailles sont belles et sincères. A partir de ce moment, c'est comme si votre souflé au chocolat, bien monté, s'aplatissait en un coup d'oeil. Le livre est long et il ne se passe quasi rien. Même les nouveaux personnages n'arrivent pas à remonter la sauce. Indie est trop cliché, la fille rebelle qui est trop franche mais qui ne dit pas ce qu'elle pense, Eli, un jeune garçon bien trop effacé, Hunter, arrivé comme un cheveu dans la soupe et Vick, parti trop tôt. La quête du groupe reste également très floue: La Rébellion. Ce groupe de gens prêt à faire la guerre à la Sociéré mais qui reste caché. On en sait pas plus même si l'histoire tourne autour de ça. L'auteure ne donne pas plus d'explications qu'aux travers de souvenirs ou de morceaux par-ci par-là. Ce qui est le plus frustrant c'est qu'on en a pas eu vent de cette Rébellion, dans le tome 1. Sans parler des Ennemy, de la Societé, du Pilot. Des termes souvent employés mais qui restent mystérieux. Qui sont les ennemis? Est ce eux qui combattent les Abérations et Anomalies envoyés dans les Provinces Extérieures? Et la Société? Durant une bonne partie du livre, l'auteure nous fait croire que celle-ci va riposter suite à un événement. On sent alors un stress monter en se disant: attention, ça va chauffer. Mais il ne se passe rien. Notre groupe continue son chemin jusqu'à la Rebellion. Et là, c'est encore plus frustrant! Je me suis dit: tout ça pour ça? La fin m'a laissé les yeux tout ronds. Pour moi Crossed n'est qu'un livre de transition pour le tome 3. Il n'apporte malheureusement pas grand chose à l'histoire. Quant aux personnages, si j'ai apprécié Ky et découvrir son histoire, Cassia m'a semblée encore bien naive. L'auteure reste, à mon sens, trop en surface, s'étant focalisée sur l'essentiel. Enfin, un personnage manque à l'appel, mais quelque chose me dit qu'il sera la Star du dernier tome: Xander semble jouer un rôle déterminant. Ca sent aussi le triangle amoureux à des kilomètres. Enfin, alors que Matched faisait ressortir une certaine douceur, Crossed se révèle très sombre, voire déprimant. Je pense que ce livre aurait pu avoir un grand potentiel s'il avait été exploité autrement. L'univers de la Société reste encore très mystérieux et incomplet, je suppose qu'on aura toutes les réponses ainsi que l'action au coeur du troisième tome!

lecture-commune

 

Et parce que j'ai fait cette lecture commune avec Jordan, retrouvez son avis  totalement différent du mien sur son blog!


vendredi 2 décembre 2011

Silence [Hush Hush #3]

51Pliv5Fp4L

  • Nom: Silence (Hush Hush #3) by Becca Fitzpatrick
  • Lu en: anglais (432 pages) sorti en octobre 2011
  • VF: A paraitre courant 2012

The noise between Patch and Nora is gone. They've overcome the secrets riddled in Patch's dark past...bridged two irreconcilable worlds...faced heart-wrenching tests of betrayal, loyalty and trust...and all for a love that will transcend the boundary between heaven and earth. Armed with nothing but their absolute faith in one another, Patch and Nora enter a desperate fight to stop a villain who holds the power to shatter everything they've worked for—and their love—forever.

Aaah, cette saga, je l'aime beaucoup. Elle a un univers bien complexe qui nous tient en haleine depuis 3 tomes déjà. Silence, le 3ème opus, devait à la base clôre l'histoire de Nora et Patch. Mais Becca a annoncé qu'il y en aurait un quatrième. Très honnêtement, j'aurai préféré que ça se dénoue ici dans ce 3ème tome et pas dans un 4ème. Revenons au début. Silence reprend 3 mois après la fin de Crescendo. L'auteure redémarre sur les chapeaux de roue, en proposant un revirement à 180 degrés! L'intrigue prend un tout nouveau souffle tout en restant dans la continuité de ce que nous connaissons. Pour tout dire, j'ai vraiment apprécié car Becca n'hésite pas à nous plonger dans une atmosphère lourde, tout comme dans le premier tome. Tous les ingrédients sont là pour qu'on tourne les pages encore et encore en compagnie d'une Nora bien changée. Exit la nunuche de service, Nora se rebelle et fonce! Certes, sa position est délicate, mais cette fois-ci, elle prend bien les choses en main et ça n'est pas pour nous déplaire, au contraire, je dois avouer que ça fait du bien! On retrouve peu Vee par contre, et c'est bien dommage car elle ajoutait sa touche de mordant. Cela dit, d'autres personnages sont mis en avant pour les besoins de l'intrigue. Sans oublier notre Patch, plus présent que jamais. Comme toujours, j'ai bien apprécié chacune de ses apparations. Patch reste à mon sens un grand mystère de cette saga. Ce 3ème tome se centre davantage sur l'intrigue, son avancement, et Nora. Les 3/4 du livre m'ont énormément plu car on avance et on apprend plein de choses. D'ailleurs, on arrive à une certaine conclusion, on ne peut sentir qu'à la base Becca avait décidé de terminer sa saga à ce moment. Le dernier quart m'a totalement déçu. Raison simple, comme je viens de le dire, l'auteure a besoin d'un nouveau rebondissement pour son 4ème tome, de fait j'ai trouvé son changement de direction un peu "tiré par les cheveux". Ca se précipite et hop voilà. On est face à un nouveau dilemne. Pas n'importe lequel cela dit et on saura le fin mot de l'histoire dans ce 4ème et dernier opus. Mon avis se retrouve alors un tout petit peu mitigé dû à ce changement d'orientation. Hormis cela, Silence est un excellent tome qui reprend les ingérédients de l'original, Hush Hush, et vous tiendra en haleine tout le long!

vendredi 18 novembre 2011

Vampire Academy: Last Sacrifice (VA #6)

9888165

  • Nom: Vampire Academy - Last Sacrifice (VA #6) by Richelle Mead
  • Lu en: anglais (594 pages) sorti en décembre 2010
  • VF: Vampire Academy - Sacrifice Ultime, à paraitre en janvier 2012

Rose Hathaway has always played by her own rules. She broke the law when she ran away from St. Vladimir’s Academy with her best friend and last surviving Dragomir Princess, Lissa. She broke the law when she fell in love with her gorgeous, off-limits instructor, Dimitri. And she dared to defy Queen Tatiana, leader of the Moroi world, risking her life and reputation to protect generations of dhampir guardian to come...

OMG, OMG.... Voilà que je termine la saga....Et que dire? Encore une fois les mots vont me manquer, je pense que c'est toujours un peu le cas lorsqu'on doit décrire quelque chose qu'on aime. Vampire Academy est juste magnifique. Il m'a fallu du temps pour me mettre à la lire, mais comme vous avez pu le voir, j'ai enchainé tous les tomes à la suite. Je me suis plongée entièrement dans cet univers fascinant et prenant et c'est pour moi un énorme coup de coeur. Concernant Last Sacrifice, pour tout avouer, je n'ai pas pu le lâcher hier, lisant jusqu'à 2h du matin....Je voulais absolument savoir comment tout cela allait se dénouer. Et je n'ai pas été déçue! Last Sacrifice nous offre tout ce que les autres tomes nous proposaient déjà, mais à la puissance 1000: action, adrénaline, humour, stress, amour, amitié.... Tout est encore une fois habilement décrit. Au début ça m'a fait bizarre de me plonger dans ce tome en anglais! En effet, j'ai lu les autres en français, mais voulant absolument savoir la suite, j'ai décidé le lire en anglais. J'en suis bien heureuse car j'aime retrouver l'ambiance originale d'un livre. Mais revenons en à l'intrigue: elle est passionnante! Avec Rose, et sa fine équipe (Dimitri et Sydney), on voyage beaucoup à la recherche de réponses. Cette longue escapade sera difficile, avec beaucoup d'émotions. J'ai été très prise par l'histoire et j'ai eu du mal à lâcher le livre. Toutes les pièces du puzzle se mettent en place progressivement et on a enfin des réponses! Et wow! Je tire mon chapeau à Richelle qui a réussi à tenir en haleine le lecteur. Le suspense est insoutenable! Grâce au lien de Rose et Lissa, on peut également suivre celle-ci à la Court et voir qu'elle aussi mène ses petites enquêtes avec ses amis. Du coup, cette intrigue dédoublée est vraiment très prenante car chacun apporte un plus. Et puis outre le scénario bien présenté, il y a bien sur nos personnages. Rose est pour moi mon héroine préférée, toutes sagas confondues. Je n'ai jamais "rencontré" un personnage littéraire aussi fort qu'elle. Cette fille est incroyable, charismatique. Sans parler de Dimitri, qui m'a séduite dès le début. Son couple avec Rose est juste magnifique, et malgré les difficultés qu'ils rencontrent, les barrages qu'ils se mettent entre eux, l'amour est trop fort. Il transpire à chaque page où ils se retrouvent. C'est un duo de choc qui plus est, capable de se supporter et s'aider dans les combats, sans pour autant avoir besoin de parler. Quant aux autres, ils ne sont pas en reste. Je savais qu'Adrian souffrirait mais il savait dans quoi il s'embarquait je pense même s'il a tout fait pour ne pas le voir. Il mérite quelqu'un qui soit fait pour lui! Lissa m'a enfin convaincue. Je la trouve toujours un peu en retrait, mais j'avoue qu'elle a fait beaucoup de progrès dans ce tome! Enfin, je tiens à dire que je suis totalement fan d'Abe Mazur! Ce type apporte la touche d'humour et il m'a fait rire à chacune de ses apparitions! C'est une sacrée équipe qu'on retrouve dans ce dernier tome, sincèrement!  Richelle a terminé son histoire d'une main de maitre, même s'il reste des questions, je sais qu'on en trouvera les réponses dans Bloodlines, le Spin Off qui met en vedette Sydney, Adrian et d'autres..... Vampire Academy m'a vraiment fait vibrer, je suis passée par un déluge d'émotions. Que dire si ce n'est que cette saga entre directement à la 2ème place de mon top. J'ai adoré découvrir cet univers et progresser avec nos héros. Une belle aventure ♥

dimanche 13 novembre 2011

Vampire Academy: Lien d'Esprit (VA #5)

11211806

  • Nom: Vampire Academy - Lien d'Esprit (VA #5) by Richelle Mead
  • Lu en: français (447 pages) sorti en septembre 2011
  • VO: Vampire Academy - Spirit Bound, paru en 2010

C'est l'heure de la remise des diplômes à l'académie et une nouvelle vie attend Rose et Lissa. Pourtant... Pourtant Rose n'arrive pas à oublier l'homme qu'elle aime. Elle aurait dû trouver la force de tuer le monstre qu'il est devenu. La prochaine fois qu'ils se rencontreront, il ne lui laissera pas le choix: il fera d'elle sa compagne d'immortalité, qu'elle le veuille ou non.

ATTENTION SPOILERS

Encore une fois, ce tome m'a conquise même s'il était légèrement inférieur aux précédents. J'ai ressenti beaucoup d'émotions en le lisant, parce que mine de rien, il nous rapproche du dernier tome et du dénouement. Pour autant, Richelle Mead ne nous ménage pas. Contrairement aux précédents livres, l'action n'attend pas dans Lien d'Esprit et le tout démarre sur les chapeaux de roues. Rose et ses amis commètent la plus grosse des infractions....presque sans incidents. Je dois avouer que ce passage, stressant, est passé comme une lettre à la poste: trop facile. Néanmoins, il débouchera sur bien des choses.... L'intrigue continue de monter d'un cran sans épargner notre pauvre Rose. Cette fois ci, tout lui tombe dessus, je me demande comment elle arrive à tenir mentalement! Sans parler de sa motivation première, Dimitri, qui réapparait suite à un véritable miracle. Bon ok, ça se sentait à des kilomètres mais je m'attendais à ce que cela se produise plus loin dans l'histoire. J'ai été vraiment contente de cette tournure bien que Dimitri m'a franchement déçu dans son attitude. Certes, je comprends où il veut en venir, pourquoi il réagit comme ça, mais tout de même! Rose m'est vraiment apparue vulnérable. Dans ce tome, je l'ai trouvée terriblement seule et confuse. Confuse à cause de ses sentiments bien ancrés au fond d'elle même pour Dimitri, son amour pour Adrian auquel elle veut donner une chance sans pour autant que cela fonctionne vraiment bien. Seule, parce que Lissa m'a franchement énervée. Je ne l'ai pas toujours appréciée, pensant toujours à sa petite personne, et encore une fois, c'est le sentiment que j'ai ressenti ici. Certes, d'une certaine manière, elle aide Rose pour sauver Dimitri mais après....Il faut avouer que son attitude hautaine m'a dérangée. Pas une seule autre fois, elle se soucie véritablement de Rose. J'ai eu cette impression que c'était Rose qui faisait toujours ce premier pas vers elle, qui s'inquiétait en premier et non l'inverse, j'espère qu'elle fera un peu plus dans le tome 6. Quant à Adrian, il est remonté dans mon estime! Je pense qu'il mérite sincèrement quelqu'un qui lui portera toute son attention et je pense que Rose n'est pas cette personne. Le couple Rose et Dimitri est trop fort. Mais Adrian a réussi à me toucher et à se montrer sous un autre angle. Les scènes de tendresses entre lui et Rose sont belles et sincères. Enfin, je ne m'attendais pas au meurtre de la Reine. Pour l'instant, j'ai ma petite idée de qui l'a fait, mais c'est tout l'enjeu d'une partie du 6ème tome à mon avis. Du coup, la deuxième partie du livre se ramolit un peu puisqu'il se concentre entièrement à la politique Moroi. Je ne me suis pas ennuyée pour autant car on en apprend davantage sur ce mode de vie particulier qui était resté flou jusqu'à présent. Ca permet aussi à l'intrigue d'évoluer et de nous tenir en haleine. Il faut avouer que la fin nous laisse sur notre faim et que là, on a envie de savoir la suite! Heureusement, j'ai justement le tome 6 sous la main que je vais m'empresser de commencer. Cette saga m'a réellement conquise et chacun des tomes apportent son lot de suprises et d'adrénaline. C'est juste un pure régal!

mercredi 2 novembre 2011

Vampire Academy: Promesse de Sang (VA #4)

5176NQZNwsL

  • Nom: Vampire Academy - Promesse de Sang (VA #4) by Richelle Mead
  • Lu en: français (442 pages) - sorti en mai 2011
  • VO: Vampire Academy - Blood Promise, paru en aout 2009

The recent Strigoi attack at St. Vladimir’s Academy was the deadliest ever in the school’s history, claiming the lives of Moroi students, teachers, and guardians alike. Even worse, the Strigoi took some of their victims with them. . . including Dimitri.

Hé bien....Que dire? Encore une fois, le tome 4 de Vampire Academy surpasse les autres. Après les événements du tome 3, il était important pour Rose de partir de l'Academie pour tenir sa promesse faite à Dimitri. Avec elle, on voyage alors en Russie. C'est assez agréable d'ailleurs, de sortir un peu des murs de l'école et de voyager. D'autant plus que la Russie est finalement un pays vaste, aux coutumes pas forcément bien connues. Dans VA, l'accent est évidemment mis sur les communautés des Dhampirs, assez nombreuses dans ce coin de l'Europe. Rose espère y trouver Dimitri mais la tâche s'annonce difficile. La première moitié du roman est, de fait, assez longue puisque Rose cherche un peu au hasard. Durant son voyage, elle rencontrera d'abord Sydney, une alchimiste dont on ignorait jusque là l'existance et son rôle. Sydney est une jeune fille un peu spéciale, pas très à l'aise avec les Vampires, mais comme c'est son boulot, elle aidera de son mieux Rose. Parenthèse ouverte, c'est aussi l'héroine du Spin Off, Bloodlines.  La quête de Rose l'emmenera également dans la famille de Dimitri où elle y restera un petit moment. Ce passage est assez intense car Rose est extrêmement sensible. On replonge alors dans certains de ses souvenirs avec Dimka et ça ne fait que nous briser le coeur. J'ai bien apprécié la famille de notre héros et découvrir un peu leur mode de vie. Bien entendu, les choses se compliquent et Rose décide de rejoindre un groupe de Dhampirs qui chassent les Strigoi. En arrivant dans une nouvelle ville, elle tombe au hasard sur Dimitri....A partir de là, c'est un déferlement d'émotions. Difficile de parler de l'histoire sans spoilers donc je n'en dirai pas plus. Juste que ça a été dur d'une manière émotionnelle. La pauvre Rose n'en mène pas large. On se débat avec ses pensées contradictoires et c'est assez dur. Pour se soulager un peu, Rose se glisse assez souvent dans l'esprit de Lissa. Ce qui n'est pas plus mal car on peut suivre les événements de l'Academie qui ne sont pas de tout repos. Cela permet à l'auteure de nous présenter une double intrigue tout à fait passionnante. Si la première partie est un peu lente et longue, la seconde n'est que pure adrénaline. Combien de fois n'ai-je pas stressé? Mon coeur s'est serré et les larmes me sont venues aux yeux plusieurs fois. Comme je l'ai déjà dit, ce tome est très intense. Car il y a bien plus que les sentiments décrits, il y a tout ce qui se passe entre les lignes. Pas moyen de lâcher prise sur le livre jusqu'à la fin, qui nous ramène à l'Academie, non sans péripéties avant. Richelle Mead prouve encore une fois tout son talent avec un 4è volume à la hauteur de ses prédécesseurs!


vendredi 28 octobre 2011

Vampire Academy: Baiser de l'Ombre (VA #3)

51bJ+3wXg6L

  • Nom: Vampire Academy - Baiser de l'Ombre (VA #3) by Richelle Mead
  • Lu en: français (448 pages) - sorti en janvier 2011
  • VO: Vampire Academy - Shadow Kiss, paru en novembre 2008

Rose va bientôt passer son diplôme. L'entraînement est difficile, elle manque de concentration et ses cauchemars l'empêchent de dormir. Mais ce qui la perturbe le plus, c'est qu'elle est amoureuse de Dimitri. Quand les Strigoï prennent la Vampire Academy comme cible pour l'attaque la plus dévastatrice de l'histoire Moroï, les choses se compliquent....

J'ai volontairement changé le résumé car il en dit absolument de trop. De fait, je savais à quoi m'attendre. Cela dit, même si j'avais deviné la fin, je ne savais pas le déroulement et le stress a été intense. Il y a beaucoup de choses à dire sur ce tome qui prend un tournant. Je ne parlerai pas vraiment de l'intrigue en elle-même car on la connait depuis le début: les Strigoi. Ceux-ci se sont rassemblés et attaquent avec encore plus de violence. Tout le monde se croit en sécurité à l'Academie sauf qu'il y a quelques failles.... Face aux récents événements, beaucoup de monde espèrent que la façon de se comporter va changer et que tout le monde va se battre...ce n'était pas gagné d'avance. Mais tout vient à point à qui sait attendre! Bref, je n'ai pas envie de spoiler sur ce côté de l'histoire qui prend plus d'ampleur et de précisions. J'avais envie de parler de Rose. Je dois avouer qu'elle m'a un peu énervé dans ce tome. Elle a tellement vécu d'épreuves qu'elle voit des choses, qu'elle en perd le contrôle d'elle même. Durant la lecture j'ai eu envie de la secouer et de lui dire qu'elle n'était pas seule! Rose a tendance à s'oublier, ce n'est pas nouveau, mais là je l'ai trouvée à l'extrême, quitte à souffrir seule et à garder tout pour elle. Ce qui lui attire les ennuis bien entendu. Son sens du devoir est vraiment admirable, cette fille est courageuse, brave, prête à tout! C'est incroyable comme sa force de caractère est impressionnante. Mais paradoxalement, Rose est faible et ça se ressent via ses sautes d'humeur. Il y a une raison bien précise, évidemment, mais il n'empêche...Si Rose m'a un peu énervée, je n'ai pas vraiment beaucoup supporter Lissa. Je ne sais pas, je n'arrive pas à la trouver sympathique. Lissa me parait dans un sens égoiste. Elle a en elle l'envie, le besoin d'aider les gens grâce à son pouvoir, mais elle ne voit rien concernant Rose. C'est comme si le fait qu'elles soient liées soit acquis et que Rose n'ait à penser qu'à elle. Lissa est restée aveugle aux problèmes de Rose et pourtant, elle est censée être sa meilleure amie. Ca doit marcher dans les deux sens. Lorsque Rose finit enfin par se rapprocher de Dimitri, Lissa est mise de côté. On peut alors apprendre à connaitre Dimitri et à l'apprécier davantage. Que dire? Je ne peux que craquer pour ce personnage mature, puissant, doux, et refléchi. J'aime ce lien si étroit avec Rose....Sans parler du chapitre 23 (hein les twi-cops!). C'est un couple remarquable. J'ai apprécié aussi Christian qui a joué un rôle assez intéressant ici. J'espère qu'on le croisera encore beaucoup. Adrian ne me fait toujours pas d'effet même s'il a l'air sympathique et qu'on le verra sans doute prendre de l'ampleur dans les prochains tomes. Le livre prend le temps de reposer le contexte et d'avancer encore d'un cran. Le dernier tier est vraiment intense et je ne vous cache pas que j'en ai eu les larmes aux yeux. Même si je savais à quoi m'attendre, le déroulement m'a toute retournée. Encore une fois, Richelle Mead décrit avec justesse les sentiments des personnages. A la fin, Rose prend une décision courageuse au détriment de Lissa qui confirme ce que je pensais d'elle. J'ai été fière que Rose pense enfin un peu à elle et fasse enfin des choix un peu plus personnels. Même si Lissa ne l'a pas compris, Rose avait besoin de le faire et ça, c'est une belle preuve de courage. La suite promet encore nombres de rebondissements....

mercredi 26 octobre 2011

Vampire Academy: Morsure de glace (VA #2)

51xU0OU1WUL

  • Nom: Vampire Academy - Morsure de Glace (VA #2) by Richelle Mead
  • Lu en: français (315 pages) - sorti en novembre 2010
  • VO: Vampire Academy - Frostbite, paru en avril 2008

Quand amour et jalousie se rencontrent sur les pistes enneigées, les vacances d'hiver deviennent mortelles...
Les vacances de Noël ont débuté à Saint-Vladimir, mais Rose n'a pas la tête à s'amuser. Une attaque strigoï a mis l'école sur alerte rouge et des gardiens viennent renforcer la sécurité. Cette année, le séjour au ski de l'Academy est obligatoire pour tous alors que la menace se rapproche. Pourtant, Rose et Lissa ne sont pas à l'abri du danger pour autant. Quand trois de leurs amis partent à l'assaut, Rose doit se lancer à leur secours. Mais l'héroïsme a un prix.

Il y a de ces livres qui vous font passer par toutes les émotions. Ces mêmes livres auxquels vous pensez encore et encore et dont vous voulez savoir la suite. Le premier tome de Vampire Academy m'avait déjà fait l'effet d'une petite giffle tant j'avais apprécié l'univers, mais Morsure de Glace me laisse....sans mots. Ce deuxième tome nous fait passer par toutes les émotions. Etant très très sensible, j'ai été très émue par la fin du livre, intense.  Lu en une petite journée, je n'ai pas pu décoller de cet univers. Nous retrouvons bien entendu nos personnages: Rose, Lissa, Christian, Dimitri... C'est fou de voir comment chacun a évolué! En particulier Rose. Ca c'est une héroine! Rose a changé, Rose grandit, se pose des questions, essaie d'agir au mieux. Bien entendu, on est pas à l'abri de ses sautes d'humeur où elle agit comme une petite fille, mais vraiment, Rose a appris à se contrôler et à devenir maitre d'elle même. Ce tome est d'ailleurs bien plus centré sur elle et ça n'est pas plus mal. Ainsi on découvre mieux ses amis qui gravitent autour d'elle. Lissa est un peu moins présente, occupée à sortir avec Christian. Ce dernier se révèlera également bien plus présent ici et c'est un personnage vraiment intéressant. Et notre Dimitri! On ne l'a pas vu beaucoup mais chacune de ses apparitions est toujours empreinte d'un certain charisme.... Sans oublier bien sur, la nouvelle brochette d'autres personnages comme la mère de Rose ou le fameux Adrian. Au premier abord, il ne m'a pas encore convaincu mais je sens un certain potentiel vu le rôle qu'il tient et le lien étroit qu'il "partage" avec Lissa! Concernant l'intrigue, elle m'a tenu en haleine tout le livre. Ici tout se met en place rapidement: la menace Strigoi agit et l'academie devient dangereuse. C'est ainsi que tout le monde partira aux sports d'hiver, à l'abri dans une résidence pour Moroi riches. Malgré la légereté de certains passages, on sent que le danger n'est pas loin et le stress monte. L'adrénaline explose carrément à la fin, nous laissant face à l'action et à un mélange d'émotions assez fort. Je ressors de cette lecture lessivée et perdue, c'est souvent ce que je ressens quand un livre me fait cet effet. Richelle Mead est décidément très très douée. Je n'ai pas vraiment d'autres mots pour décrire le livre, mais je pense que les choses vont largement se préciser dans le tome 3. Réellement touchant et captivant.

lundi 24 octobre 2011

Vampire Academy [Vampire Academy #1] de Richelle Mead

books_vampireacademy_big

  • Nom: Vampire Academy de Richelle Mead
  • Lu en: anglais
  • Pages: 334 pages
  • Sorti le: 16 aout 2007
  • Editeur: Razorbill
  • VF: paru sous le même nom en octobre 2010

Lissa Dragomir is a Moroi princess: a mortal vampire with a rare gift for harnessing the earth's magic. She must be protected at all times from Strigoi; the fiercest vampires—the ones who never die. The powerful blend of human and vampire blood that flows through Rose Hathaway, Lissa's best friend, makes her a dhampir. Rose is dedicated to a dangerous life of protecting Lissa from the Strigoi, who are hell-bent on making Lissa one of them. After two years of freedom, Rose and Lissa are caught and dragged back to St. Vladimir's Academy, a school for vampire royalty and their guardians-to-be, hidden in the deep forests of Montana. But inside the iron gates, life is even more fraught with danger…and the Strigoi are always close by. Rose and Lissa must navigate their dangerous world, confront the temptations of forbidden love, and never once let their guard down, lest the evil undead make Lissa one of them forever…

separator

Après cette lecture je me demande comment je n'ai pas plongé dessus plus tôt, quel excellent premier tome! D'emblée j'ai été séduite par l'univers de Richelle Mead. Si je n'ai pas lu VA avant aujourd'hui, c'est tout simplement parce que j'appréhendais de me replonger encore dans un univers vampirique. Mais force est de constater que la mythologie proposée par l'auteure est juste très originale et dépasse ce qu'on savait déjà sur les vampires.

Avec ce premier tome, on tombe dans un monde bien défini, où chacun a sa place. Entre les Morois, les Dhampirs et les Strigois, Richelle Mead va plus loin. J'ai beaucoup aimé cet aspect de l'histoire qui en fait probablement une saga vraiment unique. La première partie du livre prend d'ailleurs le temps de nous expliquer le rôle de chacun, sans pour autant que ça soit long ou ennuyeux. Ainsi, les Morois se trouvent être l'élite chez les Vampires. C'est parmi eux qu'on retrouve les 12 familles de sang royal. Les Morois maitrisent tous un des 4 éléments. Ils vivent la nuit, se nourissent de sang grâce aux sources mais tolèrent une très faible lumière. Les Dhampirs sont nés de l'union avec un Moroi. Ainsi, ils sont aussi rapide que leurs semblables mais ils sont aussi à moitié humain: pas de sang pour eux, sans compter la tolérence du soleil. Leur rôle est très important puisqu'il s'agit des gardiens des Morois. Enfin, les Strigois se révèlent être de véritables vampires comme on peut en connaitre, sans états d'âmes et surtout cruels.

Au coeur de tout ce petit monde, se construit l'intrigue et évoluent nos personnages. Rose, une dhampir et Lissa, une moroi, sont les vedettes du livre. J'ai adoré le personnage de Rose. Cette fille est juste incroyable! Bornée, courageuse, tête à claque, touchante mais aussi très drôle grâce à ses répliques, j'ai été vraiment séduite par cette héroine au fort caractère. Toute sa vie est quasi dédiée à Lissa, de sang royal, qu'elle doit protéger. Par moment, le fait qu'elle pense trop à elle est agaçant car elle s'oublie elle même. C'est aussi là la preuve de leur lien puissant et d'une amitié exemplaire. J'ai un peu moins apprécié le personnage de Lissa pourtant extrêmement complexe. C'est une fille douce et calme, souvent vulnérable et influencable mais qui a des pouvoirs extraordinaires. En les utilisant, elle devient alors courageuse, forte et déterminée. J'ai bien évidemment craqué pour le personnage masculin qui fera tourner la tête de Rose: Dimitri. J'ai aimé son calme, son assurance, son savoir, et son amour dévorant pour la jeune fille. Entre eux on sent que le courant passe par le biais de petites attentions, jusqu'à ce que ça chauffe un peu plus.... J'ai hâte d'en découvrir plus sur ce couple impossible!

Par ailleurs, nous ne sommes pas en reste concernant les personnages secondaires. Richelle Mead en propose une belle brochette! Comme dit précédemment, tout et tout le monde a sa place dans ce 1er tome. Alors qu'on découvre  peu à peu cet univers fascinant, l'action se met tout doucement en place, pour prendre son envol durant la seconde partie du roman! L'auteure met davantage d'adrénaline tout en restant concentrée sur les sentiments de ses personnages. Résultat? On ne peut pas lâcher le livre. La fin ouvre grand la porte à la suite qui promet de nombreux rebondissements. Enfin, petit mot sur l'écriture et le style de Richelle que j'ai adoré! Ici pas de gants, l'auteur utilise un vocabulaire un peu plus osé et actuel. Non vraiment, rien à redire, ce premier tome m'a totalement conquise! 

mardi 18 octobre 2011

Epic Fail

9266776

  • Nom: Epic Fail by Claire Lazebnick
  • Lu en: anglais (295 pages) sorti le 2 aout 2011
  • VF: non prévue

Will Elise’s love life be an epic win or an epic fail? At Coral Tree Prep in Los Angeles, who your parents are can make or break you. Case in point: As the son of Hollywood royalty, Derek Edwards is pretty much prince of the school—not that he deigns to acknowledge many of his loyal subjects. As the daughter of the new principal, Elise Benton isn’t exactly on everyone’s must-sit-next-to-at-lunch list.When Elise’s beautiful sister catches the eye of the prince’s best friend, Elise gets to spend a lot of time with Derek, making her the envy of every girl on campus. Except she refuses to fall for any of his rare smiles and instead warms up to his enemy, the surprisingly charming social outcast Webster Grant. But in this hilarious tale of fitting in and flirting, not all snubs are undeserved, not all celebrity brats are bratty, and pride and prejudice can get in the way of true love for only so long.

Etant plongée dans des romans YA plutôt légers en ce moment, j'avais très envie de découvrir Epic Fail. Ce livre me tentait depuis longtemps, sans compter les très bons avis dessus. C'est avec plaisir que j'ai lu cette histoire bien sympathique qui revisite de manière moderne le célèbre Pride & Préjudice. N'ayant pas lu ce dernier, je ne peux pas faire la comparaison. Toujours est-il qu'Epic Fail est vraiment très bon, dans l'air du temps. Elise et toute sa petite famille débarque à LA, la ville qui ne dort jamais, où les saisons n'existent plus et où tous les excès sont permis. En réalité, si la famille Benton débarque à LA, c'est bien parce que les parents sont promus: ainsi maman devient directrice de l'établissement uppé de Coral Tree et papa devient prof au sein de cette même école.  C'est au coeur de ce nouveau petit monde qu'Elise et Julianna débarquent. Pas facile d'être les nouvelles, surtout quand on est les filles de la directrice et que la moitié des élèves est riche. Mais très vite, Juliannia s'entiche de Chase, un gentil garçon dont le meilleur ami n'est autre que Derek Edwards dont les parents sont des Stars très célèbres au sein d'Holywood. Elise, notre héroine, est très proche de sa grande soeur. Elles se confient toujours tout et partagent une grande complicité. C'est donc tout naturellement qu'Elise va cotoyer le petit couple ainsi que notre Derek... Personnage enigmatique, Derek ne se dévoilera pas si facilement. Fils de Stars, toutes les filles en sont raides dingues, sauf Elise. Entre eux, ce sera assez tendu car Elise se fait de lui une opinion toute faite. Après tout comment imaginez vous un fils de Star autre qu'un sale petit prétentieux? Elise se braquera avec cette image du garçon et n'ira pas voir plus loin, lui préférant Webster Grant, un garçon gentil d'apparence.... Epic Fail est comme je l'ai dit, léger, on passe un agréable moment en compagnie de nos personnages. Cela dit, ça va un peu plus loin que ça et ça n'est pas pour déplaire! En effet, l'auteure est arrivée à nous expliquer de manière simple qu'il ne suffit pas de s'arrêter aux apparences ou aux réputations toutes faites pour juger quelqu'un. Dans un monde comme celui de Coral Tree, nos héroines vont se heurter à une population complètement hors du temps. La confrontation de leurs mondes ne sera pas facile mais elles finiront pas s'y adapter tout en conservant leurs valeurs. Car chez les Benton, on ne rigole pas: les téléphones portables sont interdits, l'internet limité, et les sorties doivent être justifiées. J'ai bien aimé découvrir cette famille un peu bizarre. Entre les deux ainées qui s'épaulent quoi qu'il arrive, les parents un peu extrême (bon voir beaucoup par certains moments!) et les deux petites soeurs qui tentent de faire les rebelles, on ne s'ennuie pas. C'est toute la diversité du livre qui met vraiment en avant les sentiments de tous les personnages. Il y a une belle progression dans l'histoire ainsi qu'une morale à retenir. Le tout écrit avec un style fluide et simple qui fera qu'on tournera les pages sans s'en apercevoir! Le livre est donc vraiment rafraichissant et je vous le conseille si vous cherchez une histoire intéressante et légère à la fois.

 

Posté par CeReSu à 18:02 - - Commentaires [0]
Tags : ,
lundi 10 octobre 2011

Lola and the Boy Next Door

9961796

  • Nom: Lola and the Boy Next Door (compagnon novel d'Anna and the French Kiss) by Stéphanie Perkins
  • Lu en: anglais (338 pages) - sorti le 29 septembre 2011
  • VF: A paraitre

Budding designer Lola Nolan doesn’t believe in fashion . . . she believes in costume. The more expressive the outfit -- more sparkly, more fun, more wild -- the better. But even though Lola’s style is outrageous, she’s a devoted daughter and friend with some big plans for the future. And everything is pretty perfect (right down to her hot rocker boyfriend) until the dreaded Bell twins, Calliope and Cricket, return to the neighborhood...

Aaaah que dire, que dire? Fabuleux. Etoiles plein les yeux. Sourire jusqu'aux oreilles. Gros coup de coeur. Oui, ce livre est un énorme coup de coeur! J'avais découvert l'auteur avec son premier livre, Anna and the French Kiss (lire ma chronique) et j'avais déjà été embarquée par son univers unique! Je me languissais donc de lire le compagnon à ce premier tome, Lola and the Boy Next Door. Il ne s'agit pas d'une suite mais Stéphanie Perkins n'a pas fait les choses à moitié: retrouver Anna et St Clair dans ce livre le temps de quelques lignes semées par-ci, par-là, un an après leur recontre à Paris, c'est juste un régal. Encore une fois, l'univers de Lola est juste unique, comme elle. C'est une héroine vraiment adorable. Lola a 17 ans et adore la mode. Elle aime créer ses vêtements elle-même, elle aime être tous les jours quelqu'un d'autre tout en restant elle même sous ses perruques de toutes les couleurs, ses vêtements totalement bizarres mais assortis qui font d'elle une personne à part entière. Avec elle,on découvre alors ce côté de sa personnalité qui est important, on voyage dans la mode, on s'imagine créer notre propre garde robe. Lola est juste passionnée. Comme elle est aussi amoureuse. Son petit ami, Max est un rockeur de 22 ans. Autant vous dire que cette différence d'âge gêne un peu l'entourage de la jeune fille. Qu'à cela ne tienne, Lola fera des pieds et des mains pour que Max soit accepté, parce qu'il est..."The One". Enfin du moins jusqu'à ce que Cricket et Calliope Bell, ses voisins et jumeaux, reviennent vivre juste à côté. Entre Lola et Cricket, c'est une longue histoire qui a démarré il y a de longues années. Avec notre héroine, nous faisons des bonds dans le temps pour en apprendre plus sur leurs liens étroits et comprendre que Cricket n'est pas que le boy next door. Il est plus que ça. J'avais déjà fondu pour St Clair mais Cricket l'égale tout autant. Ce garçon m'a donné des frissons. Il est timide, incroyablement intelligent, beau, serviable...bref xD Son histoire avec Lola est vraiment très belle car elle évolue vraiment agréablement sur quelques mois. Lola, malgré elle, se pose plein de questions à propos de Max, de Cricket, de ce qu'elle veut. Stéphanie Perkins arrive ici à décrire avec justesse les sentiments de son héroine mais également de tous les personnages. Car si Lola et Cricket sont bien sur mis en avant, les autres personnages ne sont pas en reste. A vrai dire, c'est une petite famille complexe à laquelle on a à faire: des parents gays, une mère complètement out, une meilleure amie détective privée avec qui Lola forme un duo de choc, sans oublier la famille Bell et le petit copain Max. Non, vraiment, comment ne pas aimer ce livre qui nous livre une histoire de la vie quotidienne, qui met encore une fois l'accent sur des principes importants à tous: amour, amitié, famille. Un livre qui suit la continuité du premier mais qui est unique, un livre qui m'a scotché et que j'ai tout simplement adoré. Si vous lisez en anglais, je vous conseille vraiment de découvrir la saga de Stéphanie Perkins, elle en vaut largement le coup!