► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 17 décembre 2016

Une flamme dans la nuit [ Une braise sous la cendre #2] de Sabaa Tahir

flamme

  • Nom: Une flamme dans la nuit [Une braise sous la cendre #2] de Sabaa Tahir
  • Lu en: français
  • Pages: 540 pages
  • Sorti le: 17 novembre 2016 
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom A torch against the night en aout 2016

Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s’il l’aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff. Malgré le risque, Elias n’hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu’au coeur de l’Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent…

separator

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

 J'avais hâte de retrouver cet univers incroyable imaginé par Sabaa Tahir. Après un premier tome plus qu'original et surprenant, l'auteur a réussi le pari fou de faire encore mieux avec cette suite, haute en couleurs, en rebondissements et en révélations. De quoi maintenir le lecteur en haleine du début à la fin! 

Difficile de vous parler de l'histoire, très riche et relativement complexe où se mêlent avec habileté  le côté historique aux forces surnaturelles. Sur ce coup, Tahir a de nouveau fait preuve d'une superbe originalité qui donne au livre une tout autre dimension. On sent que le monde crée a été mûrement réfléchi, ce qui offre une très belle fluidité au récit. 

Une flamme dans la nuit reprend là où Une braise sous la Cendre se termine. Après l'exécution et le meutre ratés de Elias et Laia, ces derniers sont en fuite et recherchés par tout l'Empire. Une évasion dangereuse dont ne sortiront pas indemne nos deux héros, qui devront faire face à beaucoup de nouvelles épreuves. Alors qu'Elias est en grand péril, Laia découvre petit à petit son nouveau pouvoir et tente de s'affermir davantage. Malgré tout, la jeune fille n'évolue que trop peu à mon goût, restant très naive et ne remettant pas les choses en question. Un trait de caractère qui la rend faible et parfois bien énervante mais il faut tout de même lui reconnaitre des qualités comme la ténacité et le courage. Quant à Elias, je me suis encore plus attachée à lui, c'est un personnage très réaliste, très attachant qui arrive à nous toucher. On comprend ses choix, on comprend ses pensées, et ça ne le rend que plus humain encore. Le duo fonctionne bien, mais il m'a manqué une certaine complicité. Très vite cependant, les deux jeunes gens sont rejoints par Izzi et Keenan, rencontrés dans le tome précédent. Deux personnages dont j'ai du mal à parler, car très mystérieux. Je ne m'y suis pas attachée vraiment.

A eux 4, ils espèrent rejoindre la prison de Kauf et libérer Darin, le frère de Laia, qui représente à la fois l'espoir d'un futur meilleur mais aussi une grande menace pour l'Empire. Ainsi, Hélène, la nouvelle Pie de Sang, a pour rôle de traquer Elias et ses compagnons et de l'exécuter aux pieds du nouvel Empereur. Une tâche compliquée pour la jeune fille qui a du mal à assumer son titre. J'ai beaucoup apprécié que l'auteur dédie quelques chapitres à Hélène, pour nous offrir une vision plus large de ce qui se trame. La pauvre n'en mène pas large et va largement en baver, comme tout le monde d'ailleurs.

Car la violence est le maître mot du roman. Présente du début à la fin, elle alourdit considérablement l'ambiance déjà difficile de base. Je dois dire que ce fut rude, en particulier à certains passages où l'auteur dépasse carrément les limites. Je conçois que la violence fasse partie intégrante de l'histoire, après tout, c'est la guerre, mais nous assistons à de véritables massacres. C'est une monstruosité sans précédent, parfois même, à vomir. Je fus choquée que l'auteur n'épargne ni ses personnages ni ses lecteurs. La cruauté dépeinte fait froid dans le dos et je dois vous dire que je n'ai toujours pas trouvé les bons mots pour décrire les vilains qui sont diaboliquement atroces. 

A côté de ça, l'auteur a pris le temps de mieux développer son aspect surnaturel bien qu'il y ait encore pas mal de zones d'ombre. C'est une part du livre que j'ai beaucoup aimé et qui apporte vraiment de l'originalité. Les révélations qui en découlent sont plus que surprenantes et j'avoue que je n'avais absolument rien vu venir!! Bravo Sabaa Tahir, voilà un excellent coup de maître! 

Malgré la noirceur du roman et sa longueur, Une flamme dans la nuit se dévore. Impossible de le lâcher tant qu'on a pas fini. On ne s'ennuie pas une seule seconde et l'alternance des points de vue apporte beaucoup de dynamisme au récit. Un second tome excellent qui nous tient en haleine de bout en bout et qui promet une suite encore plus folle et riche en découverte. C'est sur, Sabaa Tahir est extrêmement douée pour écrire et je ne peux que vous conseiller de la découvrir. Ce second tome me confirme combien cette saga est une valeur sûre! 

***

Une flamme dans la nuit a été lu en Lecture Commune avec Olivia du blog La couleur des mots. Sans tarder, vous pouvez découvrir son avis sur ce livre directement sur son blog!


vendredi 11 novembre 2016

Les secrets de l'île [NIL #2] de Lynne Matson

Nil-Tome-2

  • Nom: Les secrets de l'île [NIL #2] de Lynne Matson
  • Lu en: français
  • Pages: 504 pages
  • Sorti le: 3 novembre 2016 
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom NIL Unlocked en mai 2015

L’île de Nil est plus dangereuse que jamais. De vieilles certitudes s’envolent, de nouveaux mystères s’installent. Rives s’est juré de percer à jour les secrets de Nil. Une arrivée inattendue – qui ne doit pourtant rien au hasard – remet tout en question et menace l’équilibre de la Cité. Avec l’aide de Skye, Rives se lance alors dans une course désespérée pour sauver tous les naufragés de Nil… et peut-être détruire l’île pour toujours !

separator

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

 Après l'incroyable découverte du premier tome, je n'avais qu'une hâte, me plonger dans celui-ci. Des les premières pages, j'ai su que j'allais adorer ce second tome qui était déjà très addictif. Un livre qu'on commence et qu'on ne lâche pas avant d'avoir fini, tant il est prenant et magnifiquement bien écrit! 

Les secrets de l'île reprend peu après l'évasion de Thad et Charley. Rives, le nouveau leader est soulagé de savoir ses meilleurs amis en sécurité mais doit faire face au poids qu'exige sa nouvelle fonction. Pas facile de tout gérer, de répondre aux questionnements de chacun et de rester en vie. D'autant plus que Rives est appelé par NIL qui s'immice dans sa tête. Les secrets que cache l'île pourraient bien être la clé, mais comment les démasquer? Alors que Rives perd peu à peu ses repères, Skye, une petite nouvelle, débarque et pourrait bien redistribuer toutes les cartes. Un nouveau jeu contre NIL se met alors en place...

Je dois d'emblée vous dire que cette suite m'a régalée. J'ai adoré le personnage de Rives. Il est très charismatique, humain, sensible, réaliste, fort et beau. C'est un leader plus réfléchi et aussi mieux pensé que Thad. Sur ce point, j'ai trouvé que l'auteur avait vraiment fouillé son personnage en lui offrant une personnalité plus marquée. Avec lui, on essaie de comprendre NIL et on s'embarque dans des énigmes plus compliquées les unes que les autres. Le mystère est total et on veut en savoir plus.

Un point fort du livre selon moi, qui met l'accent sur l'intrigue et sur l'île, ses secrets, ses vérités, son origine. C'est plus complexe qu'on l'imagine et de fait, bien plus intéressant! Avec ce tome, Lynne Matson se focalise sur ce qu'il y a de plus important, laissant enfin de côté la romance, qui prenait, c'est vrai, bien plus de place dans le premier tome. Les personnages sont bien pensés et c'est un plaisir de retrouver certains de la bande comme Jillian ou Dex. Évidemment, personne n'est à l'abri, car sur NIL, le danger n'est jamais loin. Sur ce point, Matson ne ménage pas ses personnages. Certaines scènes m'ont vraiment autant choquée que émue! 

Quant à Skye, c'est un petit vent de fraicheur qui nous permet d'appréhender l'île différemment. Skye n'arrive pas sur NIL comme les autres, que du contraire. Arrivée par sa propre volonté - je ne vous en dis pas plus, pour vous permettre de découvrir le pourquoi du comment - Skye débarque avec un savoir colossal qui remet toutes les perspectives en question et qui offre peut être une vraie porte de sortie. Un chamboulement total, mais bienvenu car il permet à l'histoire de totalement évoluer! 

Son personnage est aussi fort intéressant, et à l'instar de Rives, très bien développé. Skye en veut, et le montre, c'est aussi une fille très intelligente. J'ai adoré son duo avec Rives, et bien qu'on se doute qu'il y a bien plus que l'amitié entre ces deux là, la romance arrive très, très tard. Matson a pris son temps sur cette relation qui se construit à son rythme et est de fait terriblement plus crédible. C'est un très beau lien qui unit Rives et Skye, auxquels je me suis grandement attachée, bien plus qu'à Charley et Thad. 

En conclusion, ce tome est pour moi une totale réussite, mêlant mystères, découvertes, amour et amitié de manière très habile. Lynne Matson a un certain pouvoir sur le lecteur qui nous empêche de reposer le livre tant qu'on ne l'a pas fini. Les secrets de l'île m'a enchantée et je n'ai qu'une hâte, lire le troisième tome qui promet de grands moments. Car NIL n'a pas dit son dernier mot.

jeudi 2 juin 2016

The Mirror King [The Orphan Queen #2] de Jodi Meadows

MirrorKing-HC

  • Nom: The Mirror King [The Orphan Queen #2] de Jodi Meadows
  • Lu en: anglais
  • Pages: 531 pages
  • Sorti le: 5 avril 2016
  • Editeur: Katherine Tegen Books
  • Niveau de compréhension VO: facile à moyen
  • VF: non prévue

HER FRIENDS HAVE TURNED. After her identity is revealed during the Inundation, Princess Wilhelmina is kept prisoner by the Indigo Kingdom, with the Ospreys lost somewhere in the devastated city. When the Ospreys’ leader emerges at the worst possible moment, leaving Wil’s biggest ally on his deathbed, she must become Black Knife to set things right. 

HER MAGIC IS UNCONTROLLABLE. Wil’s power is to animate, not to give true life, but in the wraithland she commanded a cloud of wraith mist to save herself, and later ordered it solid. Now there is a living boy made of wraith—destructive and deadly, and willing to do anything for her.

HER HEART IS TORN. Though she’s ready for her crown, declaring herself queen means war. Caught between what she wants and what is right, Wilhelmina realizes the throne might not even matter. Everyone thought the wraith was years off, but already it’s destroying Indigo Kingdom villages. If she can’t protect both kingdoms, soon there won’t be a land to rule.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

WHAT.AN.AMAZING.BOOK!!! The Mirror King was a wonderful read. This will not be simple to put into words my feelings, especially because the book is very complex and also very detailed. With this second and final book, Jodi Meadows gets to the bottom of things. The book is still over 500 pages so I was prepared for a lot of things to happen. The Mirror King is, like The Orphan Queen, cut into parts. This allows a fair and interesting evolution of the story. All parts are dynamic, with their discoveries and a lot of emotions. It would be difficult to talk about the plot, very well put together and very detailed. Jodi Meadows has planned everything and takes time to develop her story. Nevertheless, the situation remains critical for our characters facing the wraith increasingly threatening. It seems that nothing can stop it, except maybe magic. Our heroine Wilhelmina has a lot to face. She's a strong girl, a lovely character I liked so so much. She did inspire respect and courage.  Around her gravitate other characters I simply loved, especially James, an absolute support for Wil and of course Black Knife. Although his identity is revealed, I prefer to say nothing about this if you read this article without having read the first book. If James is loyal and very surprising (he has made me shed a tear), Black Knife is simply magnificent. I liked this character, both in its vigilante mask and his real identity. With Wilhelmina, they form an exceptional duo. Whatever they do, whatever the trials they go through, they always end up together. And together they get to fight the best. We feel a real alchemy that gives me again now chills. I loved how the author developed her story. Of course, at times I thought she chose the easy way, but to others, I simply was speechless. Many times I was surprised by the turn of events. This fantasy world is complex and leads us into an extraordinary adventure. It's about lots of things like politics, survival, power, devotion, friendship, love and the values ​​that we want to fight for. In conclusion, this second book has exceeded my expectations. Right now, I dream that there is a third book because it would be welcome. While the author answered all our questions, I remain convinced that it could go even further in its history. But our imagination will do that and I am more than satisfied. The universe is exciting and I must say that I already miss the characters terribly.

Quel coup de coeur, mais quel coup de coeur! The Mirror King a été une lecture magnifique. J'aurai voulu prendre plus mon temps, mais impossible de ralentir le rythme. Il fallait que je sache. Je n'avais qu'une envie, retrouver les personnages, tous les jours un peu plus. Cela ne va pas être simple de mettre des mots sur mon ressenti, surtout que le livre est très complexe et également très détaillé. 

Avec ce second et dernier tome, Jodi Meadows va au fond des choses. Le livre fait tout de même plus de 500 pages donc on est préparé à ce qu'il se passe pas mal d'événements. The Mirror King est, à l'instar de The Orphan Queen, découpé en plusieurs parties. Cela permet une évolution juste et très intéressante de l'histoire. Toutes les parties sont dynamiques, avec leurs lots de découvertes, et d'émotions. 

Il serait difficile de vous parler de l'intrigue, très bien ficelée et surtout très détaillée. Jodi Meadows a tout prévu et prend son temps pour développer son histoire. La situation reste néanmoins critique pour nos personnages qui font face au Spectre de plus en plus menaçant. Il semblerait que rien ne l'arrête, sauf peut être la magie, bannie il y a de ça 100 ans. Notre héroine Wilhelmina n'en mène pas large. Elle va devoir être sur tous les fronts et garder la tête haute. Je ne sais d'ailleurs pas comment elle a fait pour être aussi courageuse! Mais c'est une badass, prête à se battre et à se sacrifier. Ce qui la rend encore plus attachante et réelle. 

Autour d'elle gravitent d'autres personnages que j'ai tout simplement adorés. Mention spéciale pour James, d'un soutien absolu à Wil et bien évidemment Black Knife. Bien que son identité soit révélée, je préfère ne rien dire sur ce sujet si jamais vous lisez cette chronique sans avoir lu le 1er tome. Si James est loyal et très surprenant (il m'aura fait verser une petite larme), Black Knife est tout simplement grandiose. J'ai aimé ce personnage, tant sous son masque de justicier que sous sa réelle identité. Avec Wilhelmina, ils forment un duo exceptionnel. Quoi qu'ils fassent, qu'importe les épreuves qu'ils traversent, ils finissent toujours ensemble. Et c'est ensemble qu'ils arrivent à combattre le mieux. On sent une réelle alchimie qui me donne, là encore maintenant, de grands frissons.

J'ai adoré comme l'auteure a développé son histoire. Certes, par moments je me suis dit qu'elle avait choisi la solution de facilité, mais à d'autres, je suis tout simplement restée bouche bée. De nombreuses fois j'ai été surprise par la tournure des choses. Cet univers fantasy est complexe et nous entraine dans une aventure extraordinaire. Il est question de plein de choses comme la politique, la survie, le pouvoir, la dévotion, l'amitié, l'amour et les valeurs pour lesquelles on désire se battre. 

En conclusion, ce second tome a dépassé mes attentes. Là tout de suite, je rêve qu'il y ait une suite car elle serait bienvenue. En effet, si l'auteure a répondu à toutes nos questions, je reste persuadée qu'elle aurait pu encore aller plus loin dans son histoire. Mais notre imagination s'en chargera et je suis plus que satisfaite. L'univers est passionnant et je dois dire que les personnages me manquent déjà terriblement. 

 

vendredi 13 mai 2016

Gate, Au delà de la porte [T1 et T2] de Satoru Sao & Takumi Yanai

gate 1 gate 2

 

  • Nom: Gate, Au delà de la porte de Satoru Sao & Takumi Yanai
  • Lu en: français
  • Pages: 224 pages
  • Genre: Seiner (fantasy, action)
  • Sortis le: 13 mai 2016
  • Editeur: Ototo 

20XX, un été dans le quartier de Ginza en plein cœur de Tokyo, une mystérieuse porte donnant sur un monde parallèle apparaît brusquement. De celle-ci surgissent des monstres et des soldats d'un autre temps. Les Forces japonaises d'autodéfense, les FJA, interviennent et s'installent ensuite dans cet autre monde pour y entreprendre une mission d'exploration... 

 separator 

Un grand merci à Ototo pour l'envoi des mangas.

Je connaissais Gate grâce à sa version animée que j'ai découvert il y a quelques mois. Par manque de temps, j'ai pu voir que les deux premiers épisodes, mais j'avais bien apprécié. Il faut dire qu'une Porte qui débarque en plein milieu du quartier de Ginza à Tokyo, lâchant des chevaliers, des dragons et autres créatures tout droit sorties d'un film, cela a de quoi intriguer. Alors quand le manga a été annoncé, je me suis réjouie.

Les deux tomes se lisent à la suite, car quand on a pris ses marques, l'histoire se lit facilement. Pour autant, le début du manga est beaucoup plus difficile que celui de l'anime. Le scénariste nous plonge directement au coeur de son histoire, sans transitions ni présentations. On suit des personnages un peu au hasard pour comprendre par la suite qu'il s'agit en fait de notre équipe de reconnaissance. J'avoue qu'il faut sincèrement s'accrocher tant on part dans tous les sens.

En effet, l'auteur ne prend pas le temps de poser ses bases. Une porte est apparue et avec elle un nouveau monde, il faut donc l'explorer et pour ça on envoie des militaires. BAM nous y sommes catapultés sans préparation et c'est assez violent. L'auteur s'éparpille beaucoup pour nous présenter l'autre monde et les personnages qui le peuplent. Il faut suivre car le rythme est soutenu. 

Malgré ça, j'ai trouvé le manga bien foutu dans son histoire. Entre fantasy et réalisme, tout le monde pourrait y trouver son compte. Au delà de la découverte de ce monde, peuplé d'elfes, de demi-dieux, de dragons cracheurs de feu et j'en passe, il y a aussi tout l'aspect politique très intéressant. En effet, une telle porte attise non seulement la curiosité mais aussi la convoitise. Les dirigeants internationaux sont plus qu'intéressés et on devine facilement que des tensions vont se créer entre le Japon et d'autres nations.

Et si l'histoire est sympathique, proposant un contexte original, l'humour vient alléger cette atmosphère particulière. Il faut dire que le manga, catégorisé seinen, est aussi assez violent et l'illustrateur a pris grand plaisir à dessiner cette ambiance. Le design n'est pas ce que j'ai préféré, le trouvant parfois "étouffant" dans les scènes de combats. De ce point de vue, le manga semble clairement destiné à un public majoritairement masculin. 

En conclusion, j'ai passé un bon moment mais je n'ai malheureusement pas développé d'affinités avec ce manga comme je l'aurais souhaité. Malgré tout, je pense que tous les ingrédients sont réunis pour plaire à un grand nombre de lecteurs et je ne m'inquiète pas quant à l'avenir de cette licence: elle trouvera son public assurément!

vendredi 29 avril 2016

The Heart of Betrayal [The Remnant Chronicles #2] de Mary E. Pearson

The-Remnant-Chronicles-2-The-Heart-of-Betrayal

  • Nom: The Heart of Betrayal [The Remnant Chronicles #2] de Mary E. Pearson
  • Lu en: anglais
  • Pages: 470 pages
  • Sorti le: 7 juillet 2015
  • Editeur: Henry Holt & Co
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: non prévue

Held captive in the barbarian kingdom of Venda, Lia and Rafe have little chance of escape. Desperate to save Lia's life, Kaden, has told the Vendan Komizar that she has the gift, and the Komizar's interest in Lia is greater than anyone could have foreseen. Now that she lives among them, however, she realizes that may be far from the truth. Wrestling with her upbringing, her gift, and her sense of self, Lia must make powerful choices that will affect her country... and her own destiny.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

Directly after reading The Kiss of Deception, I was not ready to leave our characters. So I read this second book to the speed of light. Do I have to say I loved it? It will be difficult to talk about The Heart of Betrayal without spoilers, so my review will be very short. It happened so much in this sequel that I'm still quite upset. It is very, very far from the nice first book. The Heart of Betrayal takes us this time in the heart of the kingdom of Venda, reputed to be barbaric. Without saying how Rafe, Lia and Kaden got there and why, all I can tell is that it is difficult to survive in this world if we aren't careful. Although we know who is the prince and the assassin between Rafe and Kaden, I want to keep the secret. Rafe has once again conquered my heart, even if he is somewhat less present for a very specific reason that I can not reveal without talking about the plot. I was looking forward to each of his appearances and his moments shared with Lia were as strong as stealth. As for Kaden, his love for Lia led him to behave differently. Kaden is in a complex situation and he does not always make the right choices, lacking judgment in certain situations. He was a sort of big disappointment. Basically, it's a friendly guy, but Rafe clearly overshadow him ... I have also been pleased and relieved that Lia sees him more as a friend than a potential lover. His heart is taken by Rafe and there is no one else. Lia was truly breathtaking. In this cruel world where all your actions are analyzed, monitored, Lia plays the game. She was brave and smart and I really liked her in this sequel. The novel progresses slowly enough to allow us to understand how Venda works. The politic of Venda is quite complex, but very well explained. Komizar, the supreme leader is a very enigmatic character that was extremely difficult to identify. Sometimes he surprises us as he terrorizes us. I must say I was a bit fascinated.  It was only towards the end that the pace intensifies to multiply our adrenaline, unable to let go of the book.  The Heart of Betrayal was for me a revelation. I loved the world imagined by the author, the characters, so much. I highly recommand this series and for now, I can't wait to put my hands on the third and final book to know the end of the story. I'm sure it will be full of surprises, suspens, mythology and love!

Directement après avoir terminé The Kiss of Deception, je n'étais pas prête à quitter nos personnages, surtout dans cette fâcheuse posture. J'ai donc englouti ce second tome à la vitesse de la lumière. Autant vous dire que j'ai adoré! 

Il sera difficile de parler de The Heart of Betrayal sans vous spoiler, aussi ma chronique sera très courte. Il s'est passé tellement de choses dans cette suite que j'en suis encore toute retournée. On est très, très loin du gentil premier tome. The Heart of Betrayal nous emmène cette fois au coeur du royaume de Venda, réputé pour être barbare. Sans vous dire comment Rafe, Lia et Kaden y sont arrivés et pourquoi, tout ce que je peux assurer c'est que ce second tome nous plonge au coeur d'un royaume particulier, dans lequel il est difficile de survivre si on ne s'impose pas très vite. 

Bien qu'on sache qui est le prince et l'assassin entre Rafe et Kaden, je tiens à maintenir le secret. Dans tous les cas, Rafe a encore une fois conquis mon coeur, même s'il est un peu moins présent pour une raison bien précise que je ne peux vous dévoiler sans parler de l'intrigue. J'attendais chacune de ses apparitions et les moments partagés avec Lia sont aussi forts que furtifs. Quant à Kaden, son amour pour Lia le pousse à se comporter différemment. Kaden est dans une situation complexe et il ne fait pas toujours les bons choix, manquant de jugement pour certaines situations. Il m'a beaucoup déçu je dois dire malgré ses quelques bonnes intentions. Au fond, c'est un gars sympathique, mais Rafe lui fait clairement de l'ombre... J'ai d'ailleurs été aussi heureuse que soulagée que Lia le considère plus comme un ami qu'un potentiel amoureux. Son coeur est pris par Rafe et il n'en est pas autrement. 

Parlons en d'ailleurs de Lia qui a été sincèrement époustouflante. Dans ce monde de brutes où tous vos faist et gestes sont analysés, surveillés, Lia se la joue audacieuse. Très vite, la jeune fille s'impose face au clan du Komizar et je vous avoue que par moments, j'avais très peur pour elle. Mais c'est une guérrière dans l'âme, qui a des convictions et qui ne se laisse pas démonter. Avec elle, on découvre peu à peu le peuple de Venda et on se rend compte qu'il est loin d'être comme on l'imaginait... Tout comme Lia, on se prend d'affection pour quelques personnages secondaires et on apprécie découvrir les coutumes de ce royaume, même s'il est préférable d'être toujours alerte et sur ses gardes. 

Le roman progresse assez lentement pour nous permettre de comprendre le fonctionnement de Venda. La politique est assez complexe, mais très bien expliquée. Le Komizar, chef suprême, est un personnage très énigmatique qu'on a extrêmement du mal à cerner. Tantôt il nous surprend comme il nous terrorise. Je dois dire qu'il m'a un peu fascinée. Entre lui et Lia s'installe un jeu dangereux et on tremble pour savoir qui va gagner...

Ce n'est que vers la fin que le rythme s'intensifie pour décupler notre adrénaline. Impossible de lâcher le livre. Rien que d'y penser j'en ai des frissons! On apprend tellement de choses sur la mythologie développée par l'auteure, le rôle de Lia, son don, sa destinée, et puis tout s'accélère et on est face à un affreux cliffhanger qui vous fait buguer pendant quelques minutes. Et là, vous vous rendez compte que vous n'avez pas la suite et que c'est une véritable torture.

The Heart of Betrayal a été pour moi une vraie révélation. J'ai adoré le monde imaginé par l'auteure, toute l'implication qu'il demande de la part des personnages. Ceux-ci ont extrêmement bien évolué et j'en suis venue à beaucoup m'y attacher. C'est une série tout à fait surprenante qui aura retenu toute mon attention. Vivement cet été pour que je puisse dévorer le tome 3 qui devrait apporter pas mal de réponses aux questions encore en suspens.


lundi 25 avril 2016

Voyageur [Les clans Seekers #2] de Arwen Elys Dayton

clan seekers 2

  • Nom: Voyageur [Clans Seekers #2] de Arwen Elys Dayton
  • Lu en: français
  • Pages: 432 pages
  • Sorti le: 21 avril 2016
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom Traveler en janvier 2016

 Quin Kincaid est une Seeker.Cet honneur est son héritage, une noble fonction transmise de génération en génération. Mais ce pour quoi elle a prêté serment n'est qu'une monstrueuse imposture : loin des idéaux chevaleresques, sa charge de Seeker la condamne à la barbarie. Son père se révèle être un tueur, son oncle un menteur, sa mère une victime collatérale. Et John, le garçon qu'elle a un jour aimé, ne vit plus que pour la vengeance. Quin ne peut guère se fier qu'à Shinobu, son plus vieux compagnon, l'unique personne aussi désespérément en quête de réponses qu'elle... Mais plus ils creusent dans le passé, plus le tableau s'assombrit.

 separator 

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Si vous vous souvenez bien, j'étais resté sur ma faim avec le premier tome des Clans Seekers, je l'avais trouvé presque mauvais mais cette suite m'a fait oublier cette déception. Voyageur s'est avéré être une excellente surprise !

 Il faut dire qu'après la catastrophe du premier tome, je n'attendais pas grand-chose de se second livre et pourtant, j'ai adoré ma lecture. L'auteure a corrigé tous les petits défauts du premier tome. L'histoire est intéressante et j'ai fini par trouver à quelle époque on se situe ( je ne vous le dirais pas, faudra lire le second tome pour le découvrir.). Dans Voyageur, tout a beaucoup été travaillé par rapport au premier roman pour notre plus grand plaisir.

 Premier bon point, l'histoire prend enfin son envol. L'action et l'intrigue sont mieux menées, on sent un réel suspens s'installer. Le tout m'a réellement passionnée, j'ai dévoré ce roman, et franchement, j'avais du mal à me dire qu'il était la suite d'une grosse déception.

Deuxième bon point pour Voyageur, le fait que les personnages soient bien plus intéressants que dans le premier tome, c'est le jour et la nuit. J'ai d'ailleurs complètement accroché à Quin, de même j'ai éprouvé beaucoup d'affection pour Shinobu, alors même que c'est un personnage qui a un talent incomparable pour s'attirer des ennuis. Même John a fini par trouver grâce à mes yeux, j'en suis la première surprise, c'était un personnage qui m'avait rebuté dès le début et pourtant, dans Voyageur, on le découvre sous un nouveau jour.

Troisième bon point, le fait que la romance s’efface progressivement au profit de l'exploitation de l'univers, c'était un truc qui m'avait dérangé dans le premier tome, l'univers était très intéressant mais quasiment inexploité, et, dans ce tome-ci, l'auteure nous offre une vue plus complète de l'histoire des Seekers et de la mythologie. Je pense que le fait que j'ai autant apprécié ma lecture vient de ce point-là. Je suis quelqu'un qui adore les backgrounds, je m'intéresse énormément aux univers et à leurs mythologies.

Pour en revenir à la romance, je trouve qu'elle tient plus facilement la route que celle du premier tome qui faisait trop «carton», dans le sens où elle était trop simple et trop aisée, je ne dis pas qu'une romance doit être forcément compliquée, mais pour accrocher le lecteur, elle doit avoir de la profondeur et de la matière, ce qui n'était pas le cas dans celle du premier tome.

 En bref Voyageur fut une surprise très agréable et inespérée. Je m'attendais à rester sur mon premier avis à savoir que Les clans Seekers aurait pu être quelque chose de très bon si l'auteure avait mieux travaillé son roman. Pourtant, le second tome m'a complètement fait changer d'avis à un point que j'attends le troisième tome avec grande impatience. D'autant plus que la fin est époustouflante, on ne s'y attend pas du tout.

Même si le premier opus vous avait carrément laissé sur votre faim, je vous conseille fortement de laisser une petite chance à ce second livre, cette série m'a tout l'air de celles qui se bonifient au fils des tomes!

Chronique rédigée par Olivia.

mardi 5 janvier 2016

Split Second [Pivot Point #2] de Kasie West

splitsecond

 

  • Nom: Split Second [Pivot Point #2] de Kasie West
  • Lu en: anglais
  • Pages: 360 pages
  • Sorti le: 11 février 2014
  • Editeur: Harper Teen
  • Niveau de compréhension VO: facile
  • VF: non prévue

Addie a toujours été en mesure de voir l'avenir face à un choix, mais cela ne rend pas le présent plus facile. Son ex petit ami l'a utilisée. Sa meilleure amie l'a trahie. Alors, quand le père de Addie l'invite à passer sa pause hivernale avec lui dans le monde "normal" hors de l'Enceinte, elle saute sur l'occasion. Là, elle rencontre le beau Trevor. Il est un étranger pour elle, alors pourquoi son cœur réagit-il d'une manière incontrôlée à chaque fois qu'elle le voit? Mais après avoir été témoin des secrets qui étaient censés rester cachés, Trevor semble rapidement plus soupçonneux envers Addie que intéressé par elle. Elle veut changer cela.

Laila, sa meilleure amie, a un secret bien gardé: elle peut restaurer les souvenirs de Addie. . . une fois qu'elle aura appris comment. Mais il ya des gens puissants qui ne veulent pas que cela se produise. Désespérée, Laila essaie de manipuler Connor, un bad boy, mais qui semble être le seul garçon immunisé contre son talent et donc le seul à pouvoir l'aider.

Traduction personnelle du résumé.

A peine avais-je fini le premier tome que j'ai enchaîné avec celui-ci. Sachant que c'est un dytpique, il me tardait de connaitre la suite et fin de cette superbe aventure! Et que vous dire, je n'ai pas du tout été déçue par Split Second qui offre une très belle continuité. Un pur régal. 

Ce second tome reprend là où Pivot Point s'achève. Parfait pour reprendre ses marques. Addie a quitté Duke qui s'était rapproché d'elle uniquement pour servir son propre intérêt. Dans le même temps, sa relation avec sa meilleure amie en a pris un gros coup mais quand l'amitié est plus forte, on arrive à surmonter les différends. Pour autant, Addie accepte avec empressement d'aller passer ses longues vacances d'hiver chez son père, dans le monde normal. 

Si, dans le premier tome, on ne suivait que Addie à travers ses deux futurs potentiels, ici l'auteure introduit Laila à la narration. Un point de vue alternatif très intéressant au final, qui nous permet de suivre Addie à l'extérieur de l'Enceinte et Laila, restée à l'intérieur. 

En ce qui concerne Addie, j'ai tout  de suite apprécié son histoire. Et pour cause, on sait qu'elle va inévitablement revoir Trévor, qui faisait partie d'un de ses futurs. La jeune fille ayant oublié cette Recherche, elle ressent néanmoins qu'avec lui, il ya bien plus que de la simple attirance. Et pour le coup, elle n'a pas tort! Car Addie va se faire remarquer de Trévor par une manière assez spéciale, qui les mettra en danger et les rapprochera.

Du côté de Laila, au début j'ai eu un peu de mal. Mais très vite, la demoiselle présente une personnalité forte, bien différente de sa meilleure amie. Il est donc aisé de passer de l'une à l'autre en conservant ses marques. Avec Laila, on découvre les enjeux exacts de cette société secrète et on comprend que rien n'est aussi simple que tout le monde le pense. Laila n'a pas non plus une vie simple. Et pour couronner le tout, elle espère se racheter auprès de Addie, en apprenant à avancer son talent. Ce qui nous mène sur la piste de Connor, un beau bad boy....

J'ai adoré les deux histoires. Au final, tout est mêlé car les deux amies se parlent régulièrement et se voient également. L'intrigue devient alors globale et concerne tous les personnages, qui finissent par former une belle équipe. La romance est aussi présente mais de manière bien réfléchie, assez discrète. Que ce soit la connexion entre Trévor et Addie ou Connor avec Laila, j'ai été conquise.

Mais plus que tout, j'ai été emportée par cette intrigue que j'ai trouvée géniale! A un moment, on ne peut tout simplement plus lâcher le livre tant c'est prenant! On a peur avec les personnages, on est scotché par le comportement des uns et des autres, on est surpris des révélations. En bref, c'est un véritable cocktail. J'aurai apprécié un troisième tome ou tout du moins un épilogue pour avoir ce sentiment de vraie fin, mais sincèrement j'ai beaucoup aimé le déroulement.

Split Second est un excellent second tome qui offre une belle continuité et une intrigue passionnante. Le tout est mené par des personnages très attachants. Ce monde là est fascinant et m'a complètement charmée. Depuis le temps que je voulais lire ce dyptique, je suis heureuse de l'avoir découvert. Alors en un mot, foncez, cette petite merveille n'est pas traduite mais reste très accessible en anglais, n'hésitez plus!

jeudi 19 novembre 2015

La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass

histoires_secretes

 

  • Nom: La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 180 pages
  • Sorti le: 21 octobre 2015
  • Editeur: Collection R 
  • VO: paru sous le nom The Queen & The Favorite en mars 2015

Ce hors-série exceptionnel vous invite à remonter le temps : des années avant America, une jeune femme de caste inférieure est déjà venue au Palais dans l'espoir de conquérir la main du Prince. Découvrez dans « La Reine » comment Amberly, une fille ordinaire, est devenue souveraine d'Illeá.
La nouvelle exclusive « La Préférée » vous révèle les coulisses de l'histoire de Marlee : si America a longtemps hésité entre Aspen et Maxon, sa meilleure amie, elle, a su immédiatement ce qu'elle voulait... ou plutôt qui elle voulait. Quitte à tomber en disgrâce.
En bonus, Kiera Cass revient sur ce qu'il est advenu des autres candidates de l'Élite, et sur bien d'autres choses encore...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'aime bien l'univers de La Sélection. C'est un peu une lecture doudou, qui reste mignonne, avec des personnages attachants. Ces deux nouvelles me rendaient curieuse, en particulier celle consacrée à Amberly, la reine. Dans cette nouvelle, on fait la connaissance de la jeune femme lors de sa participation à la Sélection.

C'est probablement le plus intéressant car on découvre un peu la vie à cette époque et surtout on se rend compte comment le roi Clarkson s'est peu à peu forgé ce caractère froid et distant. Clarkson est un jeune prince qui tente de garder la tête haute malgré le déchirement permanent de ses parents. Le jeune homme montre peu ses sentiments et n'inspire aucune sympathie. De même que la Sélection qui se révèle tendue et ennuyeuse, la faute à la Reine Abby, exécrable.  Dans ce méli-mélo, Amberly semble néanmoins sure d'une chose: elle aime Clarkson de tout son coeur. Son amour est aveuglant, c'est très beau. Heureusement que le Prince s'en rend compte assez rapidement. Cela étant dit, je n'ai pas compris ce qu'elle lui trouvait, tant ce personnage est distant. 

La Préférée met en vedette Marlee, au temps de la Sélection d'America. Rien de bien neuf sous le soleil, Kiera Cass ayant choisi le moment de haute trahison pour revenir sur ce personnage. On revit donc la punition sur la place publique du point de vue de la jeune femme ainsi que ses maigres souvenirs sur sa rencontre avec Carter. Pour le coup j'ai trouvé que c'était très superficiel même si ces deux là sont attachants et surtout....très amoureux! La suite n'est pas très surprenante, elle apporte juste quelques détails sur la vie du couple jusqu'au couronnement de Maxon et l'abolition des castes. 

Ce receuil de nouvelles est pour moi un plus pour les fans de la série, et permet de compléter ainsi sa collection. La nouvelle consacrée à la reine reste le point fort, car elle apporte une nouvelle perspective à cet univers. Pour le reste, cela reste très sympathique mais pas non plus indispensable.

vendredi 13 novembre 2015

The Revolution of Ivy [The book of Ivy #2] de Amy Engel

the revolution of ivy

 

  • Nom: The Revolution of Ivy [The Book of Ivy #2] de Amy Engel
  • Lu en: français
  • Pages: 322 pages
  • Sorti le: 5 novembre 2015
  • Editeur: Lumen 
  • VO: sorti sous le même nom le même jour 

Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d'un coup d'État, et le chaos ne tarde pas à régner. C'est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s'est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d'une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu'elle compte faire : se venger ou... faire la révolution ?

Quelle ne fut pas ma joie de gagner ce livre au concours Lumen! Aussitôt reçu, aussitôt lu. The Revolution of Ivy se lit d'une traite. Un cran en dessous de son prédécesseur, j'ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture. Ce second et dernier tome clôture très bien le dyptique.

A la fin de The book of Ivy, la jeune femme se retrouve de l'autre côté de la barrière. Un moment insoutenable mais qui débouche sur une partie de l'intrigue plutôt prévisible: la survie et l'adaptation d'Ivy à cette nouvelle vie. Le début est des lors un peu lent. Ivy, seule, tente de rester debout dans un monde hostile. Mais c'est sans compter sur la faim qui la tenaille et le danger qui l'entoure. Après une très mauvaise rencontre, Ivy tombe sur deux petits nouveaux, qui feront partie de ce second tome.

Grâce à Ash et Caleb, Ivy se reconstruit peu à peu. Ces deux personnages sont assez attachants quoi qu'un poil clichés. Leur personnalité reste en surface mais ils dégagent assez de présence pour qu'on les apprécie. Pendant un temps, Ivy va évoluer avec le duo avant d'intégrer la vie au Camp. Jusqu'à ce que Bishop ne fasse sa réapparition et que les événements s'enchainent...

Retrouver Bishop fut une véritable bulle de tendresse et d'amour. J'aime beaucoup ce personnage. Il fait complètement rêver. C'est rare un héros masculin dans son genre. Bishop est droit, respectueux mais surtout doux envers les autres. Il irradie d'amour et ça se ressent à des kilomètres. Ivy a énormément de chance! Et il lui en a fallu du temps pour enfin l'admettre et l'accepter. Dans ce tome, la jeune fille ne fait pas toujours les bons choix. Elle veut s'endurcir et se montre parfois détestable. Je ne l'ai pas toujours approuvée surtout en ce qui concerne Bishop. Heureusement, elle se rend vite compte que ce gars là, il est unique et qu'il est  tout ce qui compte. Petit à petit Ivy ouvre son coeur et ose penser à un avenir avec sa nouvelle famille. 

Ce tome met encore une fois en avant les liens familiaux. Nous définissent-ils? Doit on agir selon eux? Pas vraiment. Se libérer d'un passé, construire un futur, choisir celui qu'on aime et ceux qu'on considère comme sa famille malgré l'inexistance de liens de sang, c'est le gros message de The Revolution of Ivy. A travers les révélations et rebondissements, on comprend que ce sont nos choix à nous, qui nous définissent.

Malgré une intrigue plus lente, et un peu prévisible, ce dernier tome conclut très bien la série à mes yeux. Amy Engel ne s'encombre de pas de détails superflus et va à l'essentiel. Bien qu'une certaine superficialité existe dans les événements, les sentiments et les émotions sont fortement présents. Que demander de plus? Tout y est pour en faire un dyptique vraiment à découvrir. 

lecture-commune

The Revolution of Ivy a fait l'objet d'une lecture commune avec Mathieu du blog The Shadow Books! Découvrez sans tarder son avis sur le roman!

mardi 3 novembre 2015

Spice & Wolf T2 [Spice & Worlf #2] de Isuna Hasekura

spice_wolf_2

 

  • Nom: Spice & Wolf T2 de Isuna Hasekura
  • Lu en: français
  • Pages: 455 pages
  • Sorti le: 24 septembre 2015
  • Editeur: Ofelbe
  • VO: reprend les 3è et 4è light novel japonais

Holo est une déesse louve de la moisson qui peut prendre l’apparence d’une jeune fille. Décidée à rejoindre ses terres natales, elle demande à Lawrence Kraft, un énigmatique marchand itinérant, de l’y conduire.
Après avoir échappé de peu à la ruine Lawrence, toujours accompagné de Holo, quitte la ville de Rubin Heigen et se dirige vers le nord, à la recherche d’informations sur le village natal de la Louve sage. En chemin, ils rencontrent Amati, un jeune marchand qui succombe au charme de Holo, tandis que Lawrence se lance une nouvelle fois dans un pari audacieux. 
S’apercevra-t-il à temps qu’il risque de perdre bien plus que de l'argent ?

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

J'avais beaucoup aimé le premier tome paru en mars dernier chez Ofelbe. Spice & Wolf s'était révélé être une lecture très différente de mes univers habituels. Dans une ambiance moyenâgeuse, j'avais rencontré Lawrence, un marchand itinérant et Holo, une Louve sage. Avec eux, j'avais été embarquée dans une aventure particulière, mêlant affaires, argent, amitié et fantastique.

Avec ce second tome, je ne savais pas trop comment le récit allait évoluer et j'avoue être heureuse du chemin qu'a pris l'auteur avec son histoire. Si, dans le 1er tome, il avait énormément insisté sur le rôle et la valeur de l'argent, ici, Hasekura s'en éloigne et se concentre bien davantage sur ses personnages. Les relations sont mises en avant, et j'ai adoré cet aspect. Bien entendu, l'auteur n'en oublie pas le commerce, qui restera toujours le point central, mais il est arrivé à nous embarquer dans une quête bien plus spéciale: celle des origines de Holo. 

La première partie se concentre alors sur cet élément. Avec cela, la relation entre Lawrence et Holo change, se complique, s'intensifie. Les reparties entre les deux jeunes gens sont toujours aussi piquantes. Malgré tout, on sent qu'une attache plus profonde se forme entre les deux. En particulier lorsqu'un tiers veut mettre la main sur notre Louve préférée.... Là, nos deux protagonistes ne peuvent encore se l'avouer mais pas question pour eux de se quitter.

C'est vraiment un des points forts de ce second tome, qui apporte un nouveau vent de fraîcheur. Après la dure réalité du marchandage, Lawrence découvre que les relations humaines (ou fantastiques comme on veut) sont bien plus complexes qu'il n'y parait. Dans ce tome, j'ai trouvé que le jeune homme avait mûrit, bien qu'il reste encore trop timide à mon goût. 

Quant à la seconde partie, elle étonne davantage car Isuna Hasekura s'éloigne encore plus de son point de départ. L'ambiance se transforme et nous emmène au coeur des mythes et légendes. A travers cette nouvelle étape, Lawrence et Holo se rapproche de leur but mais en sont finalement encore loin. Cela étant, les informations partagées sont aussi précieuses pour eux que pour nous. Cela nous promet encore de belles choses pour la suite.

En conclusion, ce second tome est vraiment très bon, peut être même, avec du recul, bien meilleur que son prédécesseur. Lawrence et Holo sont très attachants et s'équilibrent l'un l'autre. Ils constituent le pilier de cette histoire fantastique et malgré leur entêtement, on ne peut que les apprécier. Au delà des apparences, Spice & Wolf est vraiment un light novel fouillé et complexe qui offre à son lecteur un dépaysement total et bienvenu.