► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 29 mars 2018

Le week-end de Natasha Preston

le weekend

  • Nom: Le week-end de Natasha Preston
  • Lu en: français
  • Pages: 378 pages
  • Sorti le: 28 février 2018
  • Editeur: Hachette
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom The cabin le 6 septembre 2016
  • Tome Unique

Ils pensent qu'ils sont invincibles. Ils pensent pouvoir faire et dire ce qu'ils veulent, sans jamais avoir à en assumer les conséquences. Ils ne m'ont pas laissé le choix. Il est temps pour eux de payer pour leurs péchés. » Une fête à la campagne, dans un chalet loin de tout, c’est exactement ce dont Mackenzie avait besoin. Peut-être aurait-elle attendu avec moins d’impatience ce week-end avec ses amis si elle avait su que, après une nuit aussi amusante qu’inoubliable, deux d’entre eux seraient retrouvés morts, sauvagement assassinés. Il n’y a aucune trace d’effraction, aucun signe de lutte, et les cinq survivants se suspectent les uns les autres. Quelqu'un ne dit pas la vérité. Et la première erreur de Mackenzie est de croire que ce cauchemar est terminé...

114149306

Je n'irais pas par quatre chemins mais je suis navrée, je n'ai pas aimé Le week-end. Je suis bien embêtée car j'avais aimé La cave du même auteur mais Le week-end est moins bon, nettement moins. Il y a un certain nombre d'incohérences et de choses peu crédibles.

D'ailleurs j'ai été bien en peine de découvrir le coupable mais au fur et à mesure qu'on avance dans l'intrigue, on s'aperçoit que l'héroïne vit dans le mensonge et les secrets. Là où l'auteure a cru voir du suspense en présentant chaque personnage comme potentiellement coupable, n'a en fait qu'accentuer le côté "tiré par les cheveux" de cette intrigue. Quand tout le monde a un alibi et que chacun a ses secrets finalement, trop de suspects tue le suspense.

Enfin tout ceci reste tout de même bien sommaire et immature car les secrets sont en fait des gamineries à mes yeux. Un tel couche avec une telle, un autre est amoureux d'elle, il sera question d'alcool, de drogue, de sexe et d'un accident etc... ça tourne principalement autour d'intrigues amoureuses, de coeurs brisés!!! Pas de quoi s'extasier. 

Par ailleurs, les personnages manquent de psychologie et de profondeur et si j'ai pu apprécier une partie du livre, le roman peine à décoller. De plus je n'aime pas du tout le genre d'adolescents décrits dedans. Il n'y a que des mauvais exemples. Je peux paraître vieux jeu mais je pense qu'il faut faire attention au message véhiculé dans les romans ados et YA.

En résumé, l'histoire est somme toute très classique. MacKenzie part en week-end dans un chalet reculé au coeur des bois en compagnie de sa meilleure amie Courtney, de son petit ami que tout le monde déteste, Josh. Il est accompagné par son frère aîné Blake et par deux autres amis : Megan et Kyle. MacKenzie tombe sous le charme de Blake et essaye de faire des efforts pour ne pas juger Josh. Ils passent leur soirée voire même la journée à boire de l'alcool (super!!!) et le lendemain matin le groupe retrouve Josh et Courtney sauvagement poignardés de plusieurs coups de couteau. La police enquête mais n'a trouvé aucun signe d'effraction. Le coupable se trouve donc parmi eux.


En bref, l'alibi manque d'approfondissement et j'ai envie de dire : "tout ça pour ça". Ah d'accord! Jusqu'à cette fin démentielle, précipitée et complètement invraisemblable qui annonce un second tome. STOP!! Sinon ça se lit bien car Natasha Preston a un style alerte même si je lui reproche l'immaturité de ses personnages. Alors certes ça se lit vite si on supporte de rester à la surface mais ça manque énormément d'originalité.

chronique_lael


dimanche 25 mars 2018

Le dernier saut de Alexandra Sirowy

le dernier saut

  • Nom: Le dernier saut de Alexandra Sirowy
  • Lu en: français
  • Pages: 416 pages
  • Sorti le: 1er mars 2018
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom The telling le 2 aout 2016
  • Tome Unique

Au début de l’été, Ben, le demi-frère adoré de Lana, disparaît sous ses yeux. Les vacances suivent leur cours, mais les fêtes sur la plage et les premiers émois amoureux sont teintés d’inquiétude. Quand Lana et ses amis trouvent le corps de Maggie, l’ex-petite amie de Ben, tout est remis en question : ce dernier est-il mort ? Maggie est-elle impliquée ? Et si Lana était la prochaine victime sur la liste ?

114149306

Après avoir dévoré et apprécié Dans l'ombre de Stella qui fut un coup de coeur, il me fallait découvrir le nouveau thriller de Alexandra Sirowy. Comme pour son précédent roman, Alexandra Sirowy a l'art et la manière de nous plonger dans une ambiance à la fois angoissante mais tellement bien cachée et dissimulée dans le quotidien que rien n'est choquant. Pourtant une légère tension est palpable.

L'héroïne s'appelle Lana. Elle n'était pas très populaire mais l'arrivée de son demi-frère Ben change un peu la donne. Lorsque celui-ci est décédé dans des circonstances terribles, sauvagement assassiné, Lana attire l'attention d'une bande d'amis dont elle a toujours rêvé de faire partie. Ils se rendent souvent près d'une falaise, souvent théâtre de plongeons mortels mais Lana se remémore ses souvenirs avec Ben. Elle n'hésite pas, par défi ou pour échapper au poids de la mort de Ben, elle plonge... sous la surface de l'eau elle retrouve le corps de Maggie... l'ex petite-amie de Ben...

 Je ne vous en dis pas plus car je ne veux pas vous gâcher la surprise et les nombreux effets/ rebondissements de cette intrigue soigneusement menée. Encore une fois Alexandra Sirowy fait attention à l'ambiance, aux décors et apporte à ses thrillers une dimension addictive. Le rythme est sacrément efficace et nous tient en haleine. Le lecteur se demande pourquoi Ben a été tué de cette manière, quel est le lien avec Maggie.

On va donc suivre le déroulement de l'enquête de la police depuis le meurtre de Ben jusqu'à la disparition de Maggie. Si on comprend vite que les deux affaires sont liées, on est complètement perdu lorsqu'il y a une nouvelle victime, amie avec Lana. Est-ce que tout ça a à voir avec Lana ? Est-ce une vengeance habilement orchestrée ? Mais pourquoi ? Il nous manque quelque chose ainsi qu'à Lana pour tout mettre le puzzle en ordre. Mais Lana possède des réponses : Maggie et son amie ont été empoisonné et la mise en scène du dernier meurtre fait froid dans le dos car elle est tirée d'une histoire que Ben racontait à Lana... Alors Ben est-il réellement mort ?

 Mais rien ne vous prépare à ce que l'on va découvrir. Le point fort et l'originalité de l'auteure est de nous proposer certes un thriller addictif, intense, dans des ambiances sombres, inquiétantes... mais il y a aussi une dimension folklorique ou fantastique dans ses histoires. Des becs d'oiseaux retrouvés dans la gorge d'une victime, des empoisonnements, des découvertes macabres auréolées d'histoires racontées pour se faire peur. Et tout s'embrouille, tout est confus, tout se confond pour l'héroïne qui essaye de démêler la logique des meurtres.

Au final j'ai plus apprécié cette intrigue dont le final reste ancré dans un réel, bien glauque où le monstre à proprement parler l'est d'une manière inattendue et choque aussi par cette noirceur de l'âme humaine. On frôle parfois des situations invraisemblables mais l'ensemble est prenant avec un style hyper marquant. Et peu importe si l'alibi est exagéré.


En bref, tout contribue à faire grimper le suspense au plus haut point avec de plus, des décors qui accentuent l'angoisse et la tension ! L'auteure arrive à distiller des indices qui sèment le trouble dans les hypothèses les plus folles. L'héroïne, que j'ai adoré, développe une ambiguïté qui déroute plus d'une fois avec un jeu très convaincant, entre les indices qu'elle découvre, qu'elle cache et sa mémoire qui revient par bribes, ses souvenirs avec Ben, ses sentiments compliqués et contradictoires. Il y a beaucoup de choses à découvrir dans ce roman. Elle aborde dans ce thriller les thèmes des relations fraternelles, des secrets inavouables et horrifiques de famille, de l'enfance volée, perturbée et d'une innocence violentée. Pour moi Alexandra Sirowy est en train de devenir la reine du thriller YA tellement c'est bon.

chronique_lael

lundi 12 décembre 2016

Phobos #3 de Victor Dixen

phobos 3

  • Nom: Phobos #3 de Victor Dixen
  • Lu en: français
  • Pages: 624 pages
  • Sorti le: 24 novembre 2016 
  • Editeur: Collection R
  • Fiche: présentation officielle

Fin du programme Genesis dans 1 mois... 1 jour... 1 heure... Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau. Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge. Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre. Elle est prête à mourir pour sauver le monde. Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ? Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.

separator

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

 

J'ai eu un presque coup de cœur pour ce troisième tome que je pensais être le dernier. Mais il y a quelques jours, Victor Dixen a confirmé qu'il y aurait un quatrième tome. Je ne vous cache pas que le trois peut se lire comme un final, avec une fin très ouverte, mais une fin quand même. Je pense que je lirais avec plaisir le prochain volume de Phobos.

J'avais moyennement aimé le second tome, mais ce tome 3 a plutôt bien fonctionné sur moi, je reconnais que Victor Dixen a souvent choisi la facilité dans son récit, mais malgré cela l'histoire reste très sympa et il y a toujours cette tension due au suspens. L'intrigue se poursuit et beaucoup de questions trouvent des réponses, mêmes s'il en reste qui attendent encore d'être résolues. Ce troisième opus de Phobos est riche en rebondissements et en révélations chocs.

On le sait maintenant, Victor est un auteur qui ne cache pas son sadisme, il en fait baver à ses lecteurs, mais surtout à ses personnages. Léonor subit beaucoup de choses dans ce tome, surtout vers la fin où tout s'enchaîne, j'en suis restée sur les fesses. J'ai trouvé que le final était vraiment grandiose, on ne le voit absolument pas arriver, il y a énormément d'éléments du récit que je n'avais pas vu venir. Le mot qui résumerait bien mon état dans la fin de Phobos, c'est la surprise, et un peu d'imcompréhension du à la rapidité de l'enchainement des faits.

La fin du tome est très frustrante, tout comme chaque fin dans cette série, mais du coup, cela se comprend vu qu'il y aura une suite. Je suis curieuse de voir ce qu'il va bien pouvoir nous offrir étant donné que pour moi le trois pouvait vraiment servir de fin. Je sais que je me répète, mais cette annonce d'un quatrième tome ma totalement prise au dépourvu.

Avec ma légère déception du second tome, je ne m'attendais absolument pas à autant aimer ce troisième Phobos. Je n'ai pas vu les 620 pages passer tant j'étais happée par la force du récit. La plume de Victor est toujours aussi efficace. Et puis, petit coup de cœur pour cette magnifique couverture qui colle encore mieux que les deux premières à l'histoire.

J'ai passé un formidable moment et je vous recommande très fortement ce tome ! Par contre, je vous conseille absolument de lire les origines avant de vous lancer dans ce troisième opus, pour la bonne et simple raison que certains éléments de l'histoire renvoient à des séquences de Phobos Origine.

Chronique rédigée par Olivia.

mardi 1 novembre 2016

The Outliers de Kimberly McCreight

outliers

  • Nom: The Outliers de Kimberly McCreight
  • Lu en: français
  • Pages: 384 pages
  • Sorti le: 20 octobre 2016 
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom The Outliers en mai 2016

Un conseil: suivez votre instinct. Tout commence par un texto : Wylie, stp, j'ai besoin de ton aide. Cassie a disparu et ses SMS laissent craindre le pire à son amie... Qu'est-elle partie faire dans les denses forêts du Maine ? A-t-elle été kidnappée ? Est-elle en danger de mort ? Aidée de Jasper, le petit ami de Cassie, Wylie surmonte son agoraphobie pour se lancer à sa recherche. Mais son mauvais pressentiment ne faiblit pas, loin de là : et si de bien plus noirs secrets se cachaient derrière la disparition de Cassie ? Des secrets à même de bouleverser l'équilibre du monde ?

separator

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Après ce que j'avais entendu sur Outliers, j'avais un peu peur de le commencer. Mais j'ai été agréablement surprise par cette lecture qui s'avère être une plutôt bonne découverte. J'ai été surprise d'autant adhérer à ce thriller YA, d'autant plus que c'est un genre que je ne porte pas forcément dans mon cœur. Mais la couverture m'a tellement accroché que je devais le lire !

Dans l'ensemble l'histoire est bien ficelée et assez captivante, je n'ai pas vu les chapitres passer ! Ça se lit vraiment très vite. Pour tout dire, il m'a fallut moins d'une après midi pour le dévorer tellement j'ai été embarquée par ce récit.

Les personnages sont intéressants et plaisants, bien qu'un peu trop simples à mon goût, j'aime les personnalités complexes. On apprend très peu de choses sur eux au fil du roman mais malgré cela, on s'attache facilement. Je me suis assez bien identifiée à Weslie, surtout dans sa façon de se voir par rapport au regard des autres. C'est le genre de personnages avec de vraies angoisses que l'on croise rarement mais dans lequel on se reconnaît parfaitement.

J'ai été franchement surprise par le Plot Twist que je ne voyais absolument pas venir, même si au départ je l'ai trouvé un peu tiré par les cheveux. J'ai fini par vite y adhérer. Outliers est typiquement le genre de livre ou il faut entrer sans apriori, sinon vous passez à côté de votre lecture.

Par ailleurs, je ne m'attendait pas du tout à ce que le côté Road Trip du roman m'attire autant, j'ai souvent été déçu par cette aspect là dans mes précédentes lectures. Mais pas du tout dans Outliers, le Road Trip est vivant, bourré d'action. On retient son souffle du début à la fin.

Du coup, cette lecture est une excellente découverte, malgré le fait qu'elle avait une assez mauvaise notation sur le réseau goodreads, je n'attendais pas grand chose et j'ai finalement passé un bon moment avec cette petite nouveauté de la collection R.

Chronique rédigée par Olivia.

jeudi 15 janvier 2015

Deux nouvelles trilogies chez la Collection R!

partenairesbis_R

Vous le savez, j'affectionne tout particulièrement la Collection, aussi je me réjouis de vous apprendre que 2 nouvelles trilogies vont arriver déjà courant 2015! Deux trilogies pour deux styles bien différents.... Voici les présentations des deux premiers tomes.

seeker consipracy of us

 

Seeker de Arwen Elys Dayton s'inscrit dans le genre YA fantasy. Après La fille de braises et de ronces, cela fait du bien de retrouver ce genre dans la Collection. Prévu en VO le 10 février prochain, voici son résumé (on copie, on crédite):

Quand Quin Kincaid prendra son serment, elle deviendra ce pour quoi elle a été entrainée toute sa vie: une Chercheuse. Cet héritage est un immense honneur. En tant que chercheur, Quin se battra aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, afin de protéger les plus faibles. Ensemble, ils représenteront l'espoir dans un monde obscur. Et elle sera avec le garçon qu'elle aime - qui est aussi son meilleur ami. Mais la nuit où Quin prend son serment, tout change. Être un chercheur n'est pas ce qu'elle pensait. Sa famille dévoile son vrai visage. Même le garçon qu'elle aime n'est pas comme elle le croyait.... Mais il est trop tard pour faire machine arrière.

Quant à The Conspiracy of us de Maggie Hall, il s'agit d'un roman YA contemporain orienté thriller. Le roman vient tout juste de sortir en VO le 13 janvier 2015. Il est prévu en juin 2015 chez nous!!  Voici son résumé (on copie, on crédite):

La nouvelle famille d'Avery Ouest est très puissante. Elle peut aussi bien faire son shopping chez Prada sur demande ou encore commander une bombe pour lancer une guerre. Membres d'une société secrète et dangereuse appelée Le Cercle, ils croient qu'Avery est la clé d'une ancienne prophétie. Certains veulent l'utiliser comme un pion. Certains veulent sa mort. Pour percer le mystère, Avery doit suivre une piste d'indices allant des monuments de Paris aux ruelles sombres d'Istanbul avec deux garçons qui travaillent pour le Cercle - Stellan volatile et mystérieux et  Jack, magnétique. Mais alors que les indices exposent un complot qui pourrait plonger le monde dans une Troisième Guerre Mondiale, elle découvre que les deux garçons cachent eux aussi des secrets. Maintenant, elle devra choisir entre la liberté et la famille - mais aussi le garçon qui pourrait l'aider à sauver le monde, ou celui dont elle est amoureuse.

Avez vous hâte? Personnellement, je suis ravie! Les deux me tentent beaucoup, mais j'avoue que le thriller avait déjà retenu mon attention il y a quelques semaines! Je me réjouis de les voir arriver chez nous!

mardi 25 février 2014

[Cover Reveal] Black Ice de Becca Fitzpatrick

Black-Ice

Connue pour sa fameuse quadrilogie "Hush Hush", Becca Fitzpatrick revient enfin avec un tout nouveau roman! Intitulé Black Ice, ce livre aura pour genre le thriller YA, une ambiance donc bien différente de sa première saga! Black Ice est pour le moment décrit comme one-shot (une seul tome) et est prévu pour le 7 octobre 2014! Aujourd'hui, EW a dévoilé la très belle couverture du livre! C'est sur, l'ambiance est déjà glaciale! Voici le résumé de cette nouvelle sortie (traduite par mes soins, on copie, on crédite):

Dans les montagnes, une tempête de neige inattendue oblige Britt à se réfugier dans une cabane isolée, en acceptant l'hospitalité de ses deux très beaux occupants, mais ces hommes sont des fugitifs, et ils la prennent en otage. En échange de sa vie, Britt accepte de guider les hommes sur la montagne.  Britt sait qu'elle doit rester en vie assez longtemps pour que Calvin, pour qui elle a développé des sentiments récents, la retrouve. La tâche est rendue encore plus compliquée lorsque Britt trouve des preuves d'une série de meurtres qui ont eu lieu là-bas ... et pourrait de fait devenir la prochaine cible du tueur. Mais rien n'est comme il paraît dans les montagnes, et tout le monde cache bien des secrets, y compris Mason, l'un de ses ravisseurs. Sa gentillesse est source de confusion pour la jeune fille. Est-il un ennemi? Ou un allié?

Par ailleurs, le prochain roman de Becca est déjà annoncé et sera également un stand alone nommé Sapphires Skies. Il s'agira d'un autre thriller, prévu pour fin 2015 dont je reparlerai en temps voulu! 

Icon news