► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 10 avril 2018

Ellie [Il était une fois #3] de Emma Chase

ellie

  • Nom: Ellie [Il était une fois #3] de Emma Chase
  • Lu en: français
  • Pages: 301 pages
  • Sorti le: 5 avril 2018
  • Editeur: Hugo Roman
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Royally Endowed le 14 aout 2017
  • Tomes Antérieurs: Tome 1 Tome 2

Depuis que le prince Nicholas est entré dans la vie de sa soeur Olivia, l’existence d’Ellie a basculé dans un conte de fées moderne. En dehors des paillettes et des robes de princesse, la jeune New-Yorkaise a notamment fait la connaissance du sulfureux et sexy Logan, son garde du corps attitré. Pendant des années, Ellie a eu le béguin pour Logan, mais elle a toujours pensé que l’attention qu’il lui portait faisait partie de son travail de protection raprochée. Lorsque la reine de Wessco encourage Ellie à suivre les pas de sa soeur et à trouver un bon mari – au moins un duc ou un marquis… Ellie se rend compte que son attirance pour Logan est de plus en plus forte et irrépressible. Logan vient d’une famille de hors-la-loi, mais il recouvre ses tatouages et ses cicatrices avec un costume respectable. Il est beau, loyal et sexy. Et n’importe quelle femme serait fière de le présenter à sa famille… mais il n’a d’yeux que pour une seule… Pendant des années il a protégé Ellie et il donnerait sa vie pour elle, mais leur amour semble impossible. Car tout le monde connaît les règles des gardes du corps : ne la quitte pas des yeux, reste toujours sur tes gardes, et ne tombe jamais amoureux.

114149306

Si Henry fut un coup de coeur que j'ai dévoré très rapidement, j'ai été encore plus vite avec Ellie, lisant le roman en quelques petites heures, d'une seule traite. Autant vous dire que l'effet fut immédiat, j'ai adoré, en particulier cet épilogue magnifique qui mérite toutes les étoiles du monde.

Avant de parler de l'histoire, je tenais tout de même à faire une petite parenthèse, certes cela n'a pas énormément d'importance mais... Pourquoi avoir mis Ellie sur la couverture? J'aurai bien vu Logan, surtout que c'est lui qui mène la danse et qui clôture d'ailleurs l'histoire. Je ne sais pas, c'est un point qui me chiffonne un peu, de même que le choix du modèle pour Ellie, trop pompeuse, alors que notre héroine est petite, blonde, naturelle et pétillante. 

Une héroine que je savais attachante donc, et qui me l'a prouvée maintes fois. J'ai beaucoup aimé Ellie, une jeune femme très intelligente qu'on ne prend pas toujours au sérieux, mais qui se démène. Avec tous ces changements dans sa vie, elle essaie de faire au mieux, pour sa soeur, son père et elle-même. Alors qu'Olivia est partie passer l'été à Wessco, c'est un grand tournant pour Ellie qui doit endosser plus de responsabilités. Entre le lycée et le café, ce n'est pas toujours facile, mais elle peut compter sur une armée de gardes du corps, en particulier un certain Logan.

Beau, sexy, tattoué, plutôt ronchon, Logan est plus jeune qu'il n'y parait et prend son métier très au sérieux. Issu d'une famille désastreuse (pour ne pas dire mafieuse), c'est un moyen pour lui de faire les choses bien, d'appartenir à un cercle, une cause plus grande que lui. Même s'il était habitué à suivre le Prince Nicholas, surveiller Ellie n'est pas pour lui déplaire.

Entre eux, le courant passe bien, très bien même. Si Ellie peine à cacher son attirance, Logan reste impassible devant la jeune femme. Il risque de perdre tout ce qu'il a construit et ne peut se le permettre. Pourtant, leur histoire sera bien plus forte et solide qu'il ne pensait. Étalée sur 5 ans, les deux jeunes gens grandissent un peu ensemble finalement et peuvent compter l'un sur l'autre. Au début, j'ai pensé que la manière de présenter le récit était un peu trop décousue avec ces innombrables sauts dans le temps mais au final, ce fut une bonne chose. Car on saisit mieux les personnages et leur connexion toute particulière. 

Après autant d'années, on se doute que les choses vont évoluer, ce n'est pas un secret. Cela arrive assez tardivement dans le roman, car l'auteure a pris le temps de construire son ambiance. Avec Ellie et Logan, on quitte l'aspect royal qui était fort présent dans les tomes précédents. La personnalité des personnages est tout autre, plus brute, moins conforme. J'ai trouvé que ce tome se démarquait donc des autres, et donnait une autre vision des choses.

La romance est donc très belle, comme toujours avec Emma Chase, une fois le cap passé, les héros sont chauds comme la braise et on assiste à des scènes intimes explicites mais toujours avec ce respect mutuel, et cet amour qui transpire à chaque ligne. J'ai beaucoup aimé la complicité de Logan et Ellie ainsi que l'évolution de leurs comportements. 

Qui dit dernier tome, dit aussi un épilogue parfait. Il faut savoir qu'on retrouve bien avant cet épilogue tous les autres personnages: Nicholas et Olivia, Henry et Sarah...et même notre reine Lenora préférée. On sent que tout le groupe est proche, soudé, sur le point de former une véritable et grande famille. Et quand on lit ce dernier chapitre, on a le coeur rempli d'amour et un énorme, énorme sourire vissé sur le visage.


En bref, ce dernier tome de la saga Il était une fois a lui aussi su me charmer, présentant des personnages charismatiques et attachants qui tentent de trouver leur place au sein d'une royauté pas toujours évidente. Ellie et Logan partagent un amour fort et solide, les faisant grandir ensemble. Et si l'ambiance diffère des précédents tomes, l'auteure n'en oublie pas les autres couples, nous offrant par la même occasion un sublime épilogue qui clôture à merveille la série. C'est certain, ils vont tous me manquer.


samedi 24 mars 2018

The boy next door de Penelope Ward

the boy next door

  • Nom: The boy next door de Penelope Ward
  • Lu en: français
  • Pages: 340 pages
  • Sorti le: 8 mars 2018
  • Editeur: Hugo Roman
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Neightbor Dearest le 4 aout 2016
  • Tome Unique

Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l’intention de tourner la page lorsqu’elle déménage et s’installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d’éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n’avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s’entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort. Mais il n’est pas facile d’éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu’il n’est pas qu’un simple voisin mais également le propriétaire de l’immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu’elle pensait et elle commence à s’interroger sérieusement sur lui. Pourquoi a-t-il l’air si seul et semble refuser tout engagement ? Cette question devient de plus en plus importante quand Chelsea se rend compte qu’elle est en train de craquer pour Damien. Et si lui aussi tombe visiblement sous son charme, il garde une distance prudente avec elle qui l’inquiète. A-t-elle une chance de s’engager dans une liaison durable avec cet homme qui reste très mystérieux ? Leur amitié naissante a-t-elle une chance d’évoluer vers une relation amoureuse ?

114149306

Je commence à développer une addiction à ce genre de livre, celui qui vous donne du baume au coeur, qui vous fait un peu rêver, qui vous donne envie de croire en l'amour, beau, sincère et véritable. Cette romance m'a vraiment surprise car je ne m'attendais pas à lire un récit aussi touchant, réaliste et superbe. 

Le début est assez banal. Chelsea vient d'emmenager dans un nouvel immeuble après une rupture douloureuse dont elle peine à se remettre. Suivant un psy, la jeune femme ne se pense pas capable d'aimer à nouveau un jour. Mais cette certitude vacille des l'instant où elle rencontre son nouveau voisin, Damien. Un poil arrogant, artiste, plutôt solitaire... Damien n'en dégage pas moins un certain charisme, en plus d'être très séduisant et sexy. 

Entre eux, c'est un peu le feu et la glace et le début de leur relation est assez drôle. On sent très vite qu'une amitié solide se construit, mais le coeur de Chelsea en décidera autrement. Avec cette complicité évidente, elle finit par tomber amoureuse de Damien. Un amour fort qui la surprend, elle qui pensait rester seule pour toujours. Mais le jeune homme est réticent. Si sa tête dit non, son corps dit oui et le couple ne sait comment réagir. Alors parfois, la seule chose à faire, c'est de prendre des distances...

Cette histoire m'a vraiment prise aux tripes, je l'ai dévorée très vite, lisant même jusqu'à tard dans la nuit, ce qui ne m'était plus arrivé depuis longtemps. J'avais envie de savoir pourquoi Damien repoussait Chelsea alors que son attraction était évidente. Alors quand la révélation tombe, c'est un peu le choc et cela remet tout le livre en perspective. Clairement, je ne m'attendais pas à ça. 

Des lors, le roman prend une nouvelle tournure, un peu plus dramatique, mais toujours belle, sincère. L'histoire n'en est que plus crédible, ainsi que les sentiments des personnages. C'est profond. Penelope Ward étale aussi son récit sur de nombreux mois, ce qui renforce cette impression. L'amour de Damien et de Chelsea est fort et peut surmonter même le plus difficile. 

J'ai adoré ces personnages, leur complicité, leur amitié, leur amour. Je ne sais pas, il y avait ce truc qui fait que notre coeur fond tout autant qu'il bat la chamade. Entre cette sensation de douceur et ce stress lié à la révélation, The Boy next door est un roman vraiment touchant. 

Enfin, outre notre couple favori, j'ai fort apprécié Jade et Tyler, frère et soeur de Damien et Chelsea. Les deux jeunes gens sont très présents et lorsqu'ils se rencontrent, ça fait des étincelles.... Secrètement, j'espère que l'auteure nous écrira un livre sur eux, car ça pourrait être bien intéressant et cela nous permettrait d'en savoir encore un peu sur Damien et Chelsea. 


En bref, j'ai adoré ce roman que j'ai dévoré en quelques heures, qui m'a autant surprise que stressée que charmée. The Boy next door conte l'histoire de deux jeunes gens que la vie n'a pas manqué de faire souffrir mais qui trouvent le véritable amour l'un dans l'autre. La relation est belle, profonde et sincère, on ne peut que se sentir heureux à la lecture, avec un sentiment que l'amour, le vrai, existe bel et bien quelque part. 

mercredi 14 mars 2018

Henry [Il était une fois #2] de Emma Chase

Henry

  • Nom: Henry [Il était une fois #2] de Emma Chase
  • Lu en: français
  • Pages: 310 pages
  • Sorti le: 1er mars 2018
  • Editeur: Hugo Roman
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Royally Matched le 21 février 2017
  • Tome Antérieur: Tome 1

Certains hommes sont nés responsables, d’autres subissent les responsabilités. C’est le cas de Henry qui vient de devenir l’héritier présomptif du royaume de Wessco suite à l’abdication de son frère aîné qui a choisi de renoncer au trône afin de pouvoir épouser l’amour de sa vie. Il se retrouve donc avec un poids considérable sur les épaules, et ne gère pas du tout le fait de devoir prendre des décisions politiques pour son pays et ses sujets. Mais Henry, ne prend pas la royauté très au sérieux et décide de devenir l’objet de tous les fantasmes des jeunes femmes de Wessco en devenant le héros d’une téléréalité… royale : un château, un prince, et vingt charmantes aristocrates prêtes à tout pour séduire Henry et devenir la future reine. Henry, le prince bad boy et play-boy se sent tout à fait dans son élément dans cet univers où des femmes se battent littéralement pour lui… jusqu’à ce que ses yeux se posent sur la soeur d’une des participantes : Sarah. Sarah est sensible et intelligente, le nez toujours dans les livres. Bien qu’elle soit riche et issue de la noblesse, elle s’assume seule grâce à son travail de bibliothécaire. Timide, ce qu’elle déteste le plus : être sous le feu des projecteurs…

separateur-3

Après avoir lu Nicholas, je vous avoue que j'étais plus qu'impatiente de lire Henry. Grâce à une sortie imprévue en ville, Henry m'attendait à la librairie, dernier exemplaire disponible, à croire qu'il était pour moi. Je n'ai franchement pas hésité une seconde, tant j'avais envie de lire l'histoire de ce prince longtemps dans l'ombre et pour qui, tout à coup, tout change. 

J'adore quand un livre m'embarque des les premières pages, à tel point que je n'en fais qu'une bouchée. Avec Henry, ce fut le cas et bien que j'aurai aimé savourer un peu plus son histoire, je me suis régalée. Ce second tome est, pour moi, bien meilleur que le premier. Il faut dire que Henry a une personnalité éclatante, bien différente de son frère, plus à vif, à coeur ouvert. 

Le jeune homme a en effet des démons du passé qui l'empêche d'avancer. Aussi, quand Nicholas abandonne le trône pour Olivia et qu'Henry se retrouve soudainement sous les projecteurs, il ne sait comment réagir. Toute sa vie, il a vécu dans l'ombre dans un grand frère fort et destiné à devenir roi. Alors quand lui-même acquiert ces responsabilités, le poids est bien trop écrasant. 

Pour se divertir, il répond favorablement à Vanessa Steele, productrice d'une émission de télé-réalité. L'objectif? Mettre en scène le Prince entouré de charmantes demoiselles, prêtes à tout pour ses faveurs et ainsi récolter la couronne en guise de victoire. Un concept qui plait beaucoup à Henry au départ, jusqu'à ce qu'il pose les yeux sur la timide Sarah, soeur d'une des participantes. 

Sarah est le modèle type des personnages féminins que j'adore et auxquels je peux m'identifier. Son caractère doux, sa timidité, sa réserve, sa dévotion et son amour pour les livres, son honnêteté, son ignorance et ses blessures cachées... Sarah est une héroine qu'on ne peut qu'aimer. Je l'ai de suite comprise en bien des points, je dois admettre que je lui ressemble un peu. De fait, j'ai beaucoup aimé ses chapitres. 

Lorsque Sarah et Henry se rencontrent, on sent qu'il se passe quelque chose. Pourtant, entre le Prince sauvage indomptable et la Belle intelligente et passionnée, ce n'était pas gagné d'avance. Mais les contraires s'attirent et les deux jeunes gens ne peuvent y échapper. Leur complicité est magnifique à découvrir, tout en douceur malgré quelques maladresses. J'ai aimé voir l'évolution de Henry, le voir s'attendrir devant Sarah, voulant devenir meilleur pour elle, lui faire honneur. J'ai aimé voir la timide Sarah sortir de sa réserve, se montrer plus audacieuse au contact de Henry. 

Et lorsque l'amour l'emporte, la relation devient torride, sexy, mais toujours dans ce respect mutuel que j'ai tant apprécié. J'ai trouvé la relation de ce couple très différente de celle entre Nicholas et Olivia, elle m'a davantage plu, ayant un côté plus doux, moins provocateur quoique toujours aussi chaud. 

Encore une fois, Emma Chase se concentre sur un moment clé pour développer la romance des personnages, mais étale ensuite son récit sur plusieurs années. Cela renforce encore plus la crédibilité des personnages et de leur amour respectif, montrant que, même si chacun est confronté à des épreuves, l'amour, le vrai, peut toujours vaincre. 


En bref, ce second tome de la série Il était une fois est un gros coup de coeur. J'ai tellement adoré Henry et Sarah, leur personnalité respective, et leur amour grandissant, complice, réel et magique à la fois. Comme toujours avec Emma Chase, la romance est torride mais très respectueuse, aspect que j'ai beaucoup apprécié. J'ai passé un merveilleux moment avec ce couple qui fait désormais partie de mes préférés.

jeudi 8 mars 2018

Playboy Pilot de Vi Keeland & Penelope Ward

playboy pilot

  • Nom: Playboy Pilot de Vi Keeland & Penelope Ward
  • Lu en: français
  • Pages: 340 pages
  • Sorti le: 8 février 2018
  • Editeur: Hugo Roman
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Playboy Pilot le 9 septembre 2016
  • Tome Unique

Tout les oppose, et pourtant ils vont rejoindre le club du » mile high » ensemble. Fille d’une famille aisée, Kendall se retrouve à l’aéroport en quête d’une destination mystérieuse pour prendre la décision la plus importante de sa vie : faire un enfant pour toucher son héritage, ou tout laisser tomber ? Pour cela, elle a un plan. Subir une insémination artificielle et être la mère porteuse d’un couple d’homosexuels. Carter, pilote d’avion passionné par son métier, sillonne le monde afin d’oublier un passé douloureux, le suicide d’une femme qu’il a aimée et la solitude. Ainsi, l’un tente d’oublier son passé, tandis que l’autre essaye de se libérer de son avenir. Évidemment, c’est à l’aéroport que nos deux jeunes gens vont se rencontrer et se rejoindre sur un vol pour le Brésil, dans l’avion de Carter. Avion qui les mènera à Dubai, puis aux Pays-Bas, pour finir en Floride, dans la maison de Carter. D’aventures en aventure, leur relation va se construire. Kendall peine à prendre une décision face à ses sentiments pour Carter. Une rencontre décisive mettra un terme douloureux à leur relation. Mais c’est bien loin d’être la fin… Kendall et Carter mettront-ils leurs histoires personnelles de côté pour se rejoindre et vivre leur amour ?

separateur-3

J'avais entendu beaucoup d'éloges de ce roman et ça tombait bien, j'avais envie de continuer dans un registre romantique et léger. Que dire, malgré quelques longueurs au récit, j'ai beaucoup aimé ce roman qui propose une superbe évolution. 

Kendall et Carter se rencontrent dans un aéroport. Si l'un est pilote d'avion, l'autre fuit sa réalité pesante et est à la recherche d'une destination capable de lui faire tout oublier. Entre eux, c'est l'attirance immédiate, aussi quand Carter suggère à Kendall de se rendre au Brésil, il est loin de se douter qu'elle suivrait son conseil, de même qu'elle est loin de se douter qu'il est au commande du vol... 

Commence alors un voyage particulier, pour Kendall mais aussi pour Carter. Réputé homme à femmes, le jeune homme n'hésite pas à la sortir de son pantalon des que l'occasion se présente. Si l'effet est le même avec Kendall, quelque chose d'autre semble se créer entre eux: une connexion profonde et inexplicable, entraînant des sentiments réels et passionnés.

Avec Kendall, Carter va devenir un homme, un vrai. Celui qui entrevoit enfin un avenir, qui est prêt à certains sacrifices, qui veut se poser, changer. C'est une sacrée claque que se prend ce bourreau des coeurs. Mais comme on dit, quand on rencontre le grand amour, le vrai, on le sait. 

Quant à la jeune femme, il faut avouer qu'elle ne se présente pas sous son meilleur jour. Perdue à cause d'une situation familiale aussi compliquée que rocambolesque, Kendall n'arrive pas à se situer. Entre je te repousse mais je t'aguiche à mort, le pauvre Carter a du mérite et beaucoup de patience face à l'indécision de sa partenaire.

Heureusement, il y a beaucoup d'humour présent. L'atmosphère aurait pu se révéler plus lourde au fur et à mesure que les personnages se livrent et doivent prendre des décisions, mais les auteures ont réussi à garder une belle légèreté au texte. De plus, j'ai adoré voyager de ville en ville, il y a eu comme un dépaysement total. J'avais hâte de connaitre la prochaine destination et j'avoue ne pas avoir été déçue: Brésil, Dubai, Amsterdam... toutes des villes bien spécifiques au caractère bien unique. 

J'avais peur que le roman ne se concentre que sur quelques jours mais j'ai été vraiment agréablement surprise par l'évolution de l'histoire qui se déroule sur bien des mois. Cela a pour moi tout changé quant à ma perception des personnages et de leur amour respectif: c'était plus fort, plus sincère. Plus on s'approchait de la fin, plus mon coeur s'est gonflé d'amour. J'ai refermé le livre le sourire aux lèvres, heureuse. 


En bref, j'ai beaucoup aimé voyager avec Carter et Kendall mais plus encore assister à l'évolution de leur personnage et de leur histoire. Malgré quelques petites longueurs, le roman reste surprenant dans son avancée offrant une très belle crédibilité à l'histoire ainsi que beaucoup d'humour et de passion. Un roman agréable que je conseille car ce qui est sûr, c'est qu'on le referme le coeur gonflé d'amour. 

mercredi 7 mars 2018

Rencontre dans l'Upper East Side [From New York with love #1] de Sarah Morgan

rencontre dans l'upper east side

  • Nom: Rencontre dans l'Upper East Side [From New York with love #1] de Sarah Morgan
  • Lu en: français
  • Pages: 461 pages
  • Sorti le: 7 mars 2018
  • Editeur: Harlequin (Collection &H)
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom New York, Actually le 26 janvier 2017
  • Premier tome d'une trilogie

NOTE: En français, ce tome est considéré comme le premier d'une nouvelle trilogie. Cependant dans sa version originale, ce tome est le 4ème de la saga Coup de foudre à Manhattan. En effet, nous y retrouvons certains personnages des 3 romans précédents (Nuit blanche à Manhattan, Rendez-vous à Central Park et Noel sur la 5ème Avenue). Vous pouvez cependant lire ce roman indépendamment des 3 autres sans aucune gêne, si ce n'est que vous passeriez à côté de pas mal de petits détails et clins d'oeil! 

Voici Molly. Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien. Et voici Daniel. Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien… Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

separateur-3

Devenue une grande fan de Sarah Morgan, j'attendais ce roman avec une très grande impatience. Grâce à netgalley, j'ai pu le lire en avant première, pour mon plus grand bonheur. Comme tous les autres romans de l'auteure, j'ai adoré cette nouvelle histoire. 

Avant toute chose, il faut donc savoir que ce roman suit la continuité de la trilogie Coup de foudre à Manhattan. C'est toujours bien d'être averti, même si Rencontre dans l'Upper East Side peut se lire indépendamment. J'ai néanmoins très apprécié le fait de croiser Eva, ou d'entendre parler de Matt, Chase et Matilda. Ce sont des petits clins d'oeil vraiment sympathiques. D'autant plus qu'en lisant les tomes précédents, on a déjà une vague connaissance des protagonistes mis en scène ici, à savoir Daniel et ses soeurs jumelles.

Si Daniel, Fliss et Harriet ne nous sont pas totalement inconnus, Molly, elle, est toute nouvelle. Anglaise d'origine, Molly habite New York depuis 3 ans, suite à une expérience traumatisante survenue dans le passé. Convaincue que ce qu'elle a subi est entièrement sa faute et totalement mérité, Molly s'est forgée une carapace énorme dans le but de se protéger et ainsi éviter de blesser les autres. 

Un passé troublant qui conditionne souvent ceux que nous sommes aujourd'hui. Et c'est tout à fait le cas de Molly. La jeune femme reste sur la réserve et fait peu confiance aux gens. Alors quand Daniel tente de rentrer en contact avec elle lors de ses séances de jogging, c'est un peu le parcours du combattant, la jeune femme ne se laissant pas approcher... 

J'ai adoré cette rencontre entre Molly et Daniel au parc. Il y avait quelque chose de spontané même si Daniel avait bien calculé son coup au départ. L'aisance naturelle entre eux se ressent de suite, de même qu'une attirance physique indéniable. Mais chacun présente des failles et pour les surpasser ce ne sera pas simple. Commence alors une histoire forte et passionnée, à la recherche d'un futur apaisant et la paix avec un passé accablant. 

Outre l'histoire d'amour qui se met en place, j'ai beaucoup aimé la psychologie des personnages. Je ne sais pas si c'est parce que certaines choses font écho à mon quotidien, mais je me suis vraiment identifiée à ce roman. J'ai bien apprécié la capacité d'analyse de Molly - même si en ce qui la concerne, elle est incapable de se prodiguer les conseils qu'elle donne - et la détermination de Daniel. Le fait qu'ils puissent discuter de ce qu'ils ressentent, attendent... c'était fort pour moi. En plus, face à la fragilité et l'hésitation de Molly, Daniel se montre très patient. C'est pourtant un personnage très charismatique qui n'hésite pas sur ses intentions, mais il règne un profond respect mutuel qui m'a totalement conquise. 

Et si j'étais déjà charmée par ce que je lisais, Sarah Morgan ne s'est pas arrêtée là. Le fait que les animaux prennent autant de place dans ce livre a fait fondre mon petit coeur. Je ne sais pas, j'ai trouvé que cet élément donnait plus de profondeur aux personnages. Plus tendres, plus humains? C'était tellement bien de voir tout cet amour pour Valentin et Brutus, les deux chiens. Moi qui ai des animaux (des chats), je m'y suis encore plus attachée, à ce livre. C'était tellement beau et réaliste. 


En bref, j'ai adoré ce nouveau roman de Sarah Morgan, m'y identifiant avec force. Cette histoire a fait écho en moi sur de nombreux points, notamment la psychologie des personnages, le passé qui les façonne malgré tout et les animaux qui font partie intégrante de leurs vies. Un récit d'amour, d'amitié, de reconnaissance et de famille. Comme toujours, Sarah Morgan offre de jolis messages, le tout avec beaucoup de passion.


jeudi 1 mars 2018

Nicholas [Il était une fois #1] de Emma Chase

il-etait-une-fois-tome-1---nicholas-

  • Nom: Nicholas [Il était une fois #1] de Emma Chase
  • Lu en: français
  • Pages: 360 pages
  • Sorti le: 1er février 2018
  • Editeur: Hugo Roman
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Royally Screwed le 16 octobre 2016
  • Premier tome d'une trilogie

Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant… en même temps, comment ne pas l’être quand tout le monde s’incline constamment devant vous ? Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence… mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins. Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n’avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu’aucune tête n’est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n’entend pas accepter de roturière sur le trône. Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd’hui c’est pire, avec l’échéance d’un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu’il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi…ou l’homme qui aimera Olivia pour toujours.

separateur-3

En ce moment, je suis sur une belle lancée où je n'arrête pas de lire de la romance. Lorsque j'ai découvert Une lueur d'espoir il y a quelques semaines, j'ai également découvert Nicholas de Emma Chase. Et chose rare, je suis tombée sous le charme de cette magnifique couverture. Superficielle vous avez dit? J'assume totalement! Les premiers avis étant très bons, je n'ai pas résisté face à Nicholas lorsque je l'ai trouvé à la foire du livre de Bruxelles. 

J'ai commencé directement ma lecture des mon entrée à la maison. J'ai de suite aimé le style de l'auteure que je retrouvais après plusieurs années. J'avais en effet lu le premier tome de Tangled et si la plume de l'auteure m'avait plu, je n'avais pas adhéré à l'histoire. Avec Nicholas cependant, ce fut différent. J'ai adoré ce côté royal qui nous rappelle sans difficultés une certaine famille anglaise ainsi que l'ambiance à la Cendrillon des temps modernes. 

Nicholas est l'héritier du trône de Wessco et, en cette qualité, doit répondre à des exigences particulières dont un mariage planifié par son (adorable) grand mère la reine. Mis au pied du mur, le jeune prince décide de profiter des 5 mois de liberté qui lui restent pour s'amuser un peu. Se rendant à New York pour assumer quelques réunions, Nicholas rencontre Olivia, un soir, et c'est littéralement le coup de foudre. 

J'ai beaucoup aimé leur rencontre qui a fait plein d'étincelles. Il faut dire que Nicholas, bourré, n'a pas hésité à faire une proposition indécente à Olivia qui démontrera à ce moment précis sa force de caractère. J'ai vraiment apprécié la jeune femme, courageuse, très altruiste, au grand coeur. Olivia n'aspire qu'à la gentillesse. On a envie d'être son amie. Par contre, je lui ai trouvé un côté assez naif et parfois trop faible devant les frasques de Nicholas. Pas certaine que j'aurai été aussi clémente. Mais l'amour rend aveugle, c'est bien ce qu'on dit non? 

Quant à Nicholas, j'ai eu plus de mal face à son arrogance et sa vulgarité. D'accord le mec est l'hériter d'un pays entier mais son ton autoritaire et sa façon de penser m'ont souvent tapé sur les nerfs. J'ai trouvé qu'il voulait trop commander Olivia et oui, j'ai douté de son amour jusqu'à la fin. J'ai eu l'impression que pour lui ce n'était pas sérieux, que c'était juste une passade, un bon moment pour s'envoyer en l'air. Heureusement, il a pu me surprendre et faire le bon choix à la fin, ce qui m'a réconciliée avec lui. 

L'histoire d'amour en elle-même reste sympathique, j'aurai aimé que le background soit un peu plus approfondi mais Chase se concentre énormément sur la romance. C'est chaud, c'est sexy, c'est vulgaire, parfois limite crade. A mi chemin entre Princesse malgré elle pour le côté mignon et paillettes, et Cinquantes nuances pour les scènes de sexe. Je ne suis pas prude face aux détails, mais il m'a manqué de la sensualité. J'ai trouvé que les expressions des personnages étaient loin d'être élégantes et ça cassait un peu l'image de beau prince (fleur bleue un jour, fleur bleue toujours!). C'était aussi assez répétitif, tels deux chauds lapins jamais rassasiés. 

Malgré tout j'ai beaucoup aimé l'ensemble, même si l'histoire n'est pas spécialement creusée. Je ne vous cacherai pas que j'ai hâte de découvrir Henry, qui m'a fait grande impression et qui semble présenter une personnalité plus marquée, ainsi que Ellie, toute pétillante. C'est sur, je lirai la suite sans hésiter!


En bref, j'ai passé un très bon moment aux côtés de Nicholas et Olivia. Si le caractère de la jeune femme m'a plu, j'ai eu plus de mal avec l'arrogance de Nicholas. Cependant le parralélisme avec la famille royale anglaise et cette ambiance à la Cendrillon m'ont convaincue et c'est avec le sourire que j'ai refermé ce roman. Je lirai la suite avec plaisir.

jeudi 22 février 2018

Une lueur d'espoir de K.A Tucker

une lueur d'espoir

  • Nom: Une lueur d'espoir de K.A Tucker
  • Lu en: français
  • Pages: 596 pages
  • Sorti le: 1er février 2018
  • Editeur: Hugo Roman
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Until it fades le 27 juin 2017
  • Tome Unique

Catherine Wright habite en Pennsylvanie, dans une petite ville où la population atteint tout juste deux mille habitants en dehors de la saison touristique. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard d’un énième » blind date » organisé par sa patronne et amie Lou, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase. Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national. Mais Catherine a déjà eu son heure de gloire quelques années auparavant, et la dernière des choses qu’elle souhaite, c’est d’être à nouveau sous la lumière des projecteurs et de voir son passé ressurgir. Elle ne révèle pas son identité. Et ça marche. Un moment… Jusqu’au jour où elle trouve l’homme qu’elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie. L’amitié qu’ils ressentent l’un pour l’autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond que ni l’un ni l’autre ne s’attendait à ressentir. Un sentiment que Catherine n’est pas certaine de pouvoir gérer, un sentiment auquel elle a du mal à croire… Comment une superstar comme Brett Madden pourrait-il s’intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu’elle voit briller dans ses yeux ne s’éteigne ?

separateur-3

Depuis que je me suis remise à la romance contemporaine fin de l'année dernière avec les fabuleux Sarah Morgan, j'avoue que je m'intéresse de très près à ce genre qui me plait beaucoup actuellement. C'est léger, rêveur, tout ce qu'il me faut. Une lueur d'espoir m'a fait envie des que j'ai lu les premiers avis. C'était comme une évidence: il me le fallait. 

Pour une fois, j'ai privilégié la version française, inaugurant ainsi ma collection Hugo Romans. Si la couverture donne bien en vrai, je regrette néanmoins les nombreuses fautes présentes dans la traduction. Un point qui me semble important de souligner car cela aurait pu être évité. De plus, cela m'a un peu gâché mon plaisir. Plus j'avançais, plus j'avais peur de découvrir d'autres coquilles. Heureusement, l'histoire est suffisamment prenante pour qu'on arrive à passer au-dessus. 

Parlons-en justement de l'histoire. Elle m'a vraiment enchantée. Nous suivons Catherine, une jeune femme de 24 ans qui tente de se construire une vie normale après le désastre survenu 7 ans plus tôt, en 2010.  Aujourd'hui maman d'une petite fille, Catherine reste traumatisée de cet épisode de sa vie, qui aura tout chamboulé: en plus de l'arrivée de Brenna, Cath a dû abandonner le lycée et ses relations familiales se sont dégradées. Pour autant, la jeune maman essaie de tout faire pour offrir un maximum à son enfant, à commencer par se démener à son travail de serveuse. Elle était loin de s'imaginer que cette petite routine bien huilée allait voler en éclat au moment où sa bravoure lui dictera de sauver la vie d'un homme d'un accident de voiture grave. 

Cet homme, c'est Brett Madden, joueur de hockey très connu. Passionné, doux, altruiste, compétitif et beau à tomber par terre. Lorsque les deux jeunes gens se rencontrent enfin, c'est l'étincelle. Mais est-elle réellement sincère, ou seulement sous le coup de l'émotion? Car il faut l'avouer: ils vivent dans deux mondes totalement opposés. Pourtant, quelque chose de fort se crée et c'est tout ce que j'ai aimé dans ce livre. Brett et Catherine apprennent à se connaitre lentement mais surement, il y a une certaine progression dans leur amour, et cela ne le rend que plus beau. Parce qu'au début, on doute un peu, comme eux, sur la viabilité de ces sentiments. Vont-ils perdurer dans le temps? Brett est-il vraiment sincère ou n'est qu'une passade suite au choc de l'accident? 

A travers ces doutes, ces changements, on assiste aussi à la transformation de Catherine, jusque là très renfermée. Elle va prendre conscience que sa vie peut s'améliorer, que rien n'est écrit dans le marbre et que l'avenir peut réserver de belles surprises. C'est une jeune femme blessée qui va s'ouvrir peu à peu et qui se montre des lors, très touchante. 

J'ai beaucoup aimé Brett aussi - il peut aussi venir se présenter spontannément à ma porte quand il veut - qui dégage beaucoup de sensibilité. C'est sincèrement le trait de caractère que je retiendrai de ce beau gosse, outre son courage et sa passion pour le hockey. Avec Catherine, je les ai trouvés plutôt complémentaires. 

Au délà d'une histoire d'amour, Une lueur d'espoir, c'est aussi une histoire de famille, de pardon. Ce roman porte tellement bien son nom. Et même si je n'aurai pas été contre une centaine de pages supplémentaires, j'ai refermé ce livre avec le sourire et du baume au coeur. 


En bref, j'ai adoré ce roman plein d'espoir, d'amour et de sentiments. C'est une lecture doudou qui donne le sourire et qui réchauffe le coeur, portée par des personnages crébibles et attachants. Avec une plume simple et très fluide, Une lueur d'espoir se savoure, et nous promet de passer un moment fabuleux aux allures de conte de fées.

jeudi 18 janvier 2018

Rendez-vous à Central Park [ Coup de foudre à Manhattan #2] de Sarah Morgan

rendez vous a central park

  • Nom: Rendez-vous à Central Park [ Coup de foudre à Manhattan #2] de Sarah Morgan 
  • Lu en: français
  • Pages: 480 pages
  • Sorti le: 31 mai 2017
  • Editeur: Harlequin
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Sunset in Central Park le 30 aout 2016
  • Tome Antérieur: Tome 1

Depuis le désastreux divorce de ses parents, Frankie a un avis arrêté sur l’amour : ce n’est pas pour elle. La vie qu’elle s’est construite à New York, entre son passionnant métier de botaniste et son indéfectible groupe d’amis, lui convient parfaitement. Et si Matt, le frère aîné de sa meilleure amie, est le portrait-robot de l’homme idéal – célibataire, fiable et furieusement sexy –, elle se contente très bien de leur relation platonique. Mais, quand ce dernier décide de briser ce fragile équilibre en lui proposant un rendez-vous, Frankie sait qu’elle a un choix à faire : affronter ses peurs ou laisser l’homme parfait sortir de sa vie.

separateur-3

Quand vous avez besoin d'une lecture doudou, rien de tel qu'un roman de Sarah Morgan! C'est l'assurance de passer un bon moment et de se sentir bien. J'ai donc commencé ce second tome avec joie mais aussi avec un peu d'appréhension. En effet, je n'étais pas certaine d'apprécier Frankie que j'avais trouvé très froide dans le livre précédent. Quelle erreur de jugement! J'ai adoré ce personnage auquel je me suis grandement identifiée.

Frankie reste traumatisée par le divorce de ses parents qui lui a donné une image terriblement négative de l'amour. Avec un père inexistant et une mère qui s'envoie en l'air tous les hommes qui passent, la jeune femme se sent honteuse mais surtout, pense que les histoires d'amour, ça finit toujours mal. Très peu à l'aise dans ce domaine, Frankie a appris à se barricader derrière une forteresse impossible à franchir afin de se protéger. La peur de ressembler à sa mère la tenaille et tout stratagème est bon pour faire l'inverse. Alors qu'elle se pensait à l'abri, ses certitudes vacillent quand Matt, son meilleur ami et le frère de Paige, lui donne un rendez-vous...

J'ai franchement adoré découvrir l'histoire de Frankie et Matt qui évolue avec une certaine lenteur et logique. Frankie est une jeune femme à laquelle je me suis fortement identifiée. Comme elle, j'ai du mal à saisir l'instant présent et le vivre pleinement. Comme elle, j'ai une image de l'amour assez catastrophique. Comme elle, je suis persuadée que ça finit toujours mal et que ça sert à rien de tenter si c'est encore pour avoir le coeur brisé. Comme elle, je n'y connais rien au jeu du flirt et de la séduction. Comme elle, je me laisse guider par ma peur et non mes sentiments. 

Pour moi, c'était donc vraiment très fort. Pour d'autres, Frankie a sans doute pu se révéler fatigante avec ses incertitudes. Tout dépend de ce que chacun a déjà vécu ou pas. J'ai donc beaucoup aimé la voir s'ouvrir, certes avec panique, mais aussi avec courage et honnêteté. Confronter son passé, accepter la réalité et embrasser pleinement ses sentiments. Cela prend du temps mais avec Matt, Frankie sent qu'elle peut enfin aller de l'avant. 

Et on la comprend, Matt est un homme qui fait rêver. Bosseur, surprotecteur, honnête, doux, il incarne un peu un certain idéal. Connaissant Frankie depuis de nombreuses années, il sait comment se comporter avec la femme qui l'aime. Pour autant, Matt était loin de se douter des traumatismes de Frankie. Ce sera d'abord un choc puis une révélation: c'est la femme de sa vie. 

J'ai totalement fondu pour Matt qui se montre extrêmement patient même si il essaie aussi d'ouvrir les yeux à Frankie de manière parfois un peu brute. Une stratégie comme une autre qui fonctionnera et qui démontrera à quel point les deux sont faits pour être ensemble. On ressent toute leur complicité sur bien des sujets - que ce soit leur travail respectif, les films, ou encore Central Park - ainsi qu'une énorme confiance, base vitale pour toute relation. 

Comme toujours avec Sarah Morgan, on termine sur le grand final. Si, dans certains de ses livres cela est très précipité, ici il n'en est rien. Matt et Frankie se connaissent depuis longtemps et s'aiment depuis tout autant. Cette fin m'a parue logique et donc très belle. 


 En bref, j'ai eu un petit coup de coeur pour Rendez-vous à Central Park. Je ne m'attendais pas à autant m'identifier à Frankie, ses peurs, ses doutes, ses barrières. Mais quand l'amour, le vrai, est là, il peut nous donner la force et le courage de regarder ses angoisses en face, et de saisir enfin le moment présent. Voilà une histoire d'amour tout en douceur et confiance qui fait encore une fois rêver. 

mardi 2 janvier 2018

Nuit blanche à Manhattan [Coup de foudre à Manhattan #1] de Sarah Morgan

nuit blanche à manhattan

  • Nom: Nuit blanche à Manhattan [Coup de foudre à Manhattan #1] de Sarah Morgan
  • Lu en: français
  • Pages: 460 pages
  • Sorti le: 1er mars 2017 
  • Editeur: Harlequin
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom Sleepless in Manhattan en mai 2016
  • Premier tome d'une trilogie

Un nouveau projet, une nouvelle vie, et le ciel de Manhattan pour seule limite. Même si l’entreprise d’événementiel qu’elle vient de lancer avec ses deux meilleures amies est encore au point mort, Paige veut y croire. Mieux, elle a un plan : ne plus jamais laisser la peur de l’échec la paralyser, manger sainement et se tenir aussi loin que possible de Jake Romano – mieux connu sous le nom de « Celui qui lui brisa le cœur ». A partir d’aujourd’hui, Paige ne pense plus au passé, seulement à l’avenir. Sauf que, dès sa première commande, son passé et son avenir se télescopent violemment.

separateur-3

Après avoir dévoré la série Snow Crystal, il était quasiment impératif pour moi de lire cette autre série de Sarah Morgan. Avec Nuit blanche à Manhattan, on quitte les sommets enneigés pour la grande ville qui bourdonne d'activité, qui scintille de mille feux la nuit et qui oblige ses habitants à vivre à un rythme effréné. 

Paige, Franckie et Eva sont trois amies d'enfance venues s'installer à New York pour se construire une nouvelle vie. Travaillant dans l'événementiel, Paige est certaine d'obtenir une promotion après tous ses efforts. Mais alors que la jeune femme a rendez-vous avec sa boss, elle apprend qu'elle et ses amies sont toutes les 3 virées sur le champ. Une catastrophe pour notre héroine principale qui panique à l'idée que sa vie si bien contrôlée ne le soit plus du tout.

Heureusement, les 3 amies peuvent compter sur Matt, le frère de Paige et Jake, le meilleur ami de ce dernier - et accessoirement le crush de Paige depuis toujours - pour les aider à aller de l'avant: pourquoi ne pas monter sa propre agence? Une idée aussi plausible que dangereuse mais qui séduira le trio. 

Le roman s'axe alors au début sur cet aspect du travail. Comment se lancer dans la jungle des entreprises, surtout à New York? A quoi faut-il penser, anticiper? Un concept intéressant qui m'a bien plu et en même temps qui m'a un peu ennuyée. Oui j'avoue que d'un point de vue personnel, revivre ces étapes de la création de business ne m'a pas sincèrement emballée. J'ai pu néanmoins compatir à l'angoisse des filles quant au démarrage compliqué auquel il faut s'accrocher. Heureusement, Jake est un chef d'entreprise assez prisé qui bosse dur. Grâce à son aide, la société de Paige est très vite lancée.

Démarre alors une certaine routine de travail dans laquelle on suit les filles, leur rôle au sein d'Urban Genie. Bien entendu, c'est autour de Paige que l'histoire est centrée et celle-ci prend rapidement un tournant plus sensuel. En effet, avec Sarah Morgan, il faut d'attendre à de la romance. Et de la romance, on en a avec Paige et Jake. Amis depuis longtemps, les deux jeunes gens sont toujours attirés l'un par l'autre sans pour autant l'assumer. Mais lors d'un événement particulier, Jake ne peut s'empêcher d'embrasser Paige qui en avait toujours rêvé. 

J'ai bien aimé leur histoire car on sent qu'il y a une base solide entre eux. Ils ont un passé commun et une histoire propre qui les rendent attachants, parfois énervants mais très humains. Chacun partage ses appréhensions et ses peurs mais au fond, l'amour est plus fort. Enfin, d'abord le sexe. Car entre Paige et Jake, c'est chaud brûlant et les jeunes gens s'accomodent très bien de cette relation. Mais c'est bien connu, les sentiments finissent par se manifester et ce qu'on croyait sans danger le devient. 

C'est une jolie romance que nous offre Sarah Morgan car les deux personnages sont obligés d'affronter leur ressenti, de les assumer et d'accepter que la vie peut être surprenante, et dans le bon sens. J'ai particulièrement apprécié Jake qui arrive enfin à s'ouvrir sur la fin. Certes, peut être rapidement mais avec l'auteure, cela ne m'a pas surpris, que du contraire. 

Nuit blanche à Manhattan n'est peut être pas un coup de coeur mais c'est encore une fois une vraie lecture doudou bien écrite, crédible et adorable. Si j'ai une petite réserve sur l'histoire de Franckie, j'ai hâte de découvrir celle d'Eva, qui semble être si douce et rêveuse. Dans tous les cas, j'ai aimé les différents thèmes mis en avant ici, que ce soit la ténacité au travail, l'amitié solide et l'amour magique.


En bref, Nuit blanche à Manhattan fut une lecture très agréable mettant en avant des personnages très attachants, humains et crédibles, qui évoluent au sein d'un New York magique. Si les thèmes de la ténacité au travail, croire en ses rêves et l'amitié ont une place de choix, c'est toujours l'amour qui occupe le centre avec une très belle histoire tout en passion et confiance. Que dire, j'ai passé un excellent moment!

dimanche 17 décembre 2017

Merry and Bright de Debbie Macomber

merry and bright

  • Nom: Merry and Bright de Debbie Macomber
  • Lu en: anglais
  • Pages: 224 pages
  • Sorti le: 3 octobre 2017
  • Editeur: Ballantine Books
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: pas d'infos
  • Tome Unique

Merry Knight is pretty busy these days. She’s taking care of her family, baking cookies, decorating for the holidays, and hoping to stay out of the crosshairs of her stressed and by-the-book boss at the consulting firm where she temps. Her own social life is the last thing she has in mind, much less a man. Without her knowledge, Merry’s well-meaning mom and brother create an online dating profile for her—minus her photo—and the matches start rolling in. Initially, Merry is incredulous, but she reluctantly decides to give it a whirl. Soon Merry finds herself chatting with a charming stranger, a man with similar interests and an unmistakably kind soul. Their online exchanges become the brightest part of her day. But meeting face-to-face is altogether different, and her special friend is the last person Merry expects—or desires. Still, sometimes hearts can see what our eyes cannot. In this satisfying seasonal tale, unanticipated love is only a click away.

separateur-3

~ ENGLISH REVIEW~ 

Well, I wanted to love this book, but I'm really disappointed. The story was cute, yes, but too much superficial. There was nothing magic or dreamy. I was eager to finish the book. Everything remained on the surface. As if the author had a starting point and an end point and between the two, she did not know what to write. Many people meet through Internet and I know from experience that we can go much further in this kind of story. 

Merry and Bright est la nouvelle romance de Noel de Debbie Macomber et comme j'avais fortement apprécié celle de l'an dernier, je me suis jettée dessus. Le livre étant assez court, il se lit d'une traite. Pour autant je boude, cette lecture m'a parue trop superficielle. Avec un sujet pourtant assez intéressant, à savoir les rencontres sur Internet, j'avais bon espoir de lire une petite romance sympathique voire même surprenante. Mais des le départ, c'est extrêmement prévisible et un peu ennuyeux. 

Merry travaille dans une société  dont le dernier contrat est crucial pour l'entreprise. Engagée comme intérimaire pour un an, Merry se donne néanmoins à fond dans ce travail en faisant des heures supplémentaires à n'en plus finir. Sa vie sociale en prenant un coup, sa mère et son frère décident de l'inscrire sur un site de rencontres. Au départ pas très enthousiaste, Merry finit par se prendre au jeu et discute très rapidement, via son écran, avec Jay. Très vite le courant passe entre les deux mais le mystère reste entier: ni Merry ni Jay n'a mis de photos, ainsi ils ne savent pas quelle apparence ils ont. 

Un point obligé si l'auteure voulait garder du suspens mais qui fut un peu gâché par l'identité de Jay révélée d'emblée. Quelles chances avez-vous de vous inscrire sur un site de rencontres et de papoter avec votre boss que vous voyez tous les jours et que vous n'appréciez même pas ? Et oui, le monde est petit du côté de chez Merry. Le seul atrait était donc de découvrir le Jay en ligne et le Jayson de la vraie vie. Il faut avouer que le gars se montre assez froid et impersonnel avec ses amis, sa famille et ses employés. Grâce à la franchise et la douceur de Merry, il va cependant s'ouvrir peu à peu via ses discussions en ligne.

La suite, je vous la laisse deviner... La rencontre semble inévitable mais ne se passe évidemment pas comme prévu. Je n'ai pas trouvé le déroulement très attractif et j'avoue que j'avais hâte de le finir. La romance ne m'a pas fait rêver. La famille, pourtant très présente, n'a pas été assez développée. Tout est resté en surface. Comme si l'auteure avait eu un point de départ et un point final et qu'entre les deux, elle n'avait pas su quoi écrire. Pourtant ce genre de sujet est plus que d'actualité. Beaucoup de gens se rencontrent via ce biais. Et je sais par expérience qu'on peut aller bien plus loin dans ce genre d'histoire. Que les interrogations personnelles sont bien plus nombreuses. Les interprétations aussi. Le stress d'une rencontre, l'appréhension, le jugement. 

J'aurai aussi aimé que l'auteure passe outre l'apparence. Si les deux jeunes gens ne savent pas à quoi ils ressemblent au départ, il était peu probable que l'un des deux aient des défauts physiques. A quand une héroine avec plus de formes ou plus petite? A quand un héros portant des lunettes et s'habillant classe mais pas forcément en costume trois pièces hyper couteux et de surcroit super riche? Au final, j'ai trouvé ce roman très stéréotypé malgré quelques petits efforts ici et là. 


En bref, Merry and Bright ne m'a pas convaincue, étant trop lisse, trop prévisible et trop stéréotypé. La romance, pourtant le sujet phare du livre, ne m'a pas fait rêver. L'auteure s'est contentée d'une petite histoire mignonne sans trop réfléchir à la développer, pensant qu'à cette période de Noel, on se contenterait de quelque chose de chou, sans réelle consistance. Dommage car l'auteure m'avait agréablement surprise l'an dernier et j'attendais cette sortie avec impatience.