► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 14 juin 2017

Alex, Approximately de Jenn Bennett

alex-approximately

  • Nom: Alex, Approximately de Jenn Bennett
  • Lu en: anglais
  • Pages: 388 pages
  • Sorti le: 14 avril 2017
  • Editeur: Simon Pulse
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: aucune info à ce jour.

Classic movie fan Bailey “Mink” Rydell has spent months crushing on a witty film geek she only knows online as Alex. Two coasts separate the teens until Bailey moves in with her dad, who lives in the same California surfing town as her online crush. Faced with doubts (what if he’s a creep in real life—or worse?), Bailey doesn’t tell Alex she’s moved to his hometown. Or that she’s landed a job at the local tourist-trap museum. Or that she’s being heckled daily by the irritatingly hot museum security guard, Porter Roth—a.k.a. her new archnemesis. But life is whole lot messier than the movies, especially when Bailey discovers that tricky fine line between hate, love, and whatever it is she’s starting to feel for Porter. And as the summer months go by, Bailey must choose whether to cling to a dreamy online fantasy in Alex or take a risk on an imperfect reality with Porter. The choice is both simpler and more complicated than she realizes, because Porter Roth is hiding a secret of his own: Porter is Alex…Approximately.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

 What an adorable book. I think it was the right time to read it, just before summer officially begins. It was the first time I read a book from this author but it will not be the last! I really appreciated this story, fresh and dynamic, full of love and sunshine even if there is always darkness in the corner. The concept was interesting, if you know the movie You've Got Mail, it will remind you of it. Bailey and Porter are great characters, as well others. I loved how Bennett wrote her love story without forgetting the family stuff, friendship and all. It is a realistic book and it was more credible this way. The romantic girl I'm is happy. This book was everything I love! 


J'avais envie de lire une romance contemporaine avant de débuter l'été, pour me mettre dans l'ambiance et je dois dire que cette lecture a totalement rempli son rôle. Sous le soleil de Californie, nous suivons l'histoire de Bailey et Porter, deux ados dont tout semble séparer mais qui les rapproche encore plus. 

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre, c'est le concept. Si vous connaissez le film "Vous avez un message" avec Meg Ryan et Tom Hanks, alors ce livre vous y fera penser plus d'une fois. Avant de déménager en Californie chez son père, Bailey entretenait une correspondance avec un certain Alex. L'ironie du sort est que Alex vit dans la même ville que le père de Bailey. Lorsque le jeune homme lui propose de venir passer l'été là-bas afin qu'ils puissent se rencontrer, Bailey n'ose pas se réjouir. Prenant peur, elle lui ment en lui disant qu'elle y réfléchira, sauf qu'elle a entre temps déménagé.

Commence alors une histoire plutôt prenante, entre les recherches de Bailey pour retrouver Alex incognito - après tout, et si c'était un vieux psychopathe? On est jamais sûr de rien, surtout quand les deux n'ont jamais échangé de photos ni rien - et son nouveau boulot au musée du coin. Là, elle y rencontre Porter et entre eux c'est le feu et la glace. Il y a d'excellentes réparties qui nous permettent de mesurer le caractère de chacun et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont une sacrée personnalité. 

Très vite cependant, l'attirance est plus forte. Bailey et Porter entame donc une histoire d'amour. Ce que les personnages ne savent pas mais que le lecteur sait, c'est que Porter est en réalité Alex. Et cela va bien compliquer les choses à un moment. Mais l'auteur prend son temps pour construire cette histoire, en omettant pas le plus important: la confiance. J'ai beaucoup aimé cet aspect, les personnages apprennent à se faire confiance, à se dévoiler l'un et l'autre. On découvre alors que chacun a vécu une expérience traumatisante mais que la vie continue et qu'elle vaut la peine qu'on en profite. 

Dans le même temps, l'amitié et la famille sont également bien mises en avant, pour mon plus grand bonheur. La valeur du respect est fondamentale et Jenn Bennett ne l'a pas oublié. Son livre est ainsi autant rafraîchissant que très réaliste, ce qui en fait une histoire crédible. Le style d'écriture est agréable et fluide, le tout est donc facile à lire.

Et quand vient le moment où les personnages comprennent, c'est trop mignon car plein d'amour et en même temps de questions. Porter et Bailey se rendent compte qu'ils sont réellement faits l'un pour l'autre et la romantique que je suis a totalement adoré. C'est franchement une belle petite histoire qui m'a fait passer un très bon moment et je ne peux que vous la recommander si vous avez envie d'un peu de soleil dans votre lecture! 

 


jeudi 13 octobre 2016

PS: I like you de Kasie West

psilikeyou_finalcvr-1

  • Nom: PS I like you de Kasie West
  • Lu en: anglais
  • Pages: 330 pages
  • Sorti le: 26 juillet 2016 
  • Editeur: Point
  • Niveau de compréhension VO: facile
  • VF: paru sous le même nom le 8 juin 2017 (Hugo Romans)

While spacing out in chemistry class, Lily scribbles some of her favorite song lyrics onto her desk. The next day, she finds that someone has continued the lyrics on the desk and added a message to her. Intrigue! Soon, Lily and her anonymous pen pal are exchanging full-on letters—sharing secrets, recommending bands, and opening up to each other. Lily realizes she’s kind of falling for this letter writer. Only, who is he? As Lily attempts to unravel the mystery and juggle school, friends, crushes, and her crazy family, she discovers that matters of the heart can’t always be spelled out…

separator

J'apprécie beaucoup Kasie West qui a une jolie plume et qui offre de belles histoires. Proposant depuis un temps que des one shot contemporains, il est agréable de se plonger dans un livre qui propose une vraie fin sans attendre de suite. Commencé un peu au hasard un soir, je n'ai pas pu lâcher ma lecture, totalement prise par l'histoire de Lily. 

Lily, notre héroine est une passionnée de musique. Compositrice, elle rêve que quelqu'un interprète un jour ses chansons. Mais il n'est pas évident d'écrire des paroles et l'inspiration lui manque. De même, du temps et de l'intimité. Quand on vit dans une famille nombreuse, difficile de trouver sa place et aussi de pouvoir évoluer par et pour soi-même. Lily, habituée à se dévouer pour sa famille, se promène partout avec un carnet au cas où l'inspiration s'inviterait. 

Malheureusement prise en flagrant délit au cours de chimie, Lily est obligée de rendre des compte à son professeur en lui prouvant qu'elle prend bien des notes. L'effort étant vain, la jeune fille se met à écrire des paroles de chanson à même la table. Quelle surprise lorsqu'elle découvre que quelqu'un lui a répondu au cours suivant! Prise par ce petit jeu, Lily et son inconnu(e) se mettent à échanger des lettres à chaque période de chimie...

J'ai plus qu'adoré ce concept autour des lettres. D'une part parce qu'on ne sait pas qui est le correspondant de Lily (même si, avec le reste de l'histoire, on a des soupçons), de l'autre parce qu'on apprend à connaitre ces personnages d'une manière particulière. A travers leurs mots, ils se dévoilent, osent ouvrir leur coeur, partager leurs passions, leurs doutes, leurs pensées, sans avoir peur d'être jugés. Comme Lily, on attend le cours de chimie avec impatience. J'ai trouvé que l'auteur avait bien dosé l'échange et pose la question de la rencontre au bon moment. Une rencontre qui fait peur car, comme le virtuel, on s'imagine la personne à travers les mots et la déception peut être au rendez-vous. 

Alors que Lily et le lecteur vivent ces échanges avec passion, le reste n'en est pas pour autant oublié. Autour de Lily gravite plusieurs personnages dont sa meilleure amie et son ex, Cade. Si Isabelle est plutôt sympa, Cade est le mec le plus exécrable qui puisse exister. Lui et Lily se détestent et Isabelle a fini par rompre à cause de cela. Depuis, les deux jeunes gens ne cessent de s'envoyer des piques et c'est plutôt hilarant. Heureusement, à côté, il y a le beau Lucas dont rêve Lily...

Une histoire d'amour qui se met doucement en place et qui tient bien la route malgré le fait qu'elle soit prévisible. En soi, le livre ne révolutionne pas du tout le genre. Mais je me suis vraiment attachée à Lily. Une jeune fille qui tente de trouver l'amour, dévouée à sa famille et ses amis, passionnée par la musique... il est très facile de s'y identifier. 

J'ai donc passé un excellent moment avec PS I like you qui est pour moi comme une bulle de fraîcheur. Ce concept de lettres m'a charmée car il est très actuel si on le transpose au virtuel. Se cacher derrière des mots est bien plus facile qu'une réelle confrontation, de même que d'assumer ses sentiments... toutes des questions simples mais qui feront certainement écho chez pas mal d'entre nous. Avec un style d'écriture très fluide, l'auteur propose encore une fois un très bon roman que je recommande sans hésiter.