► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 10 décembre 2019

Laisse tomber la neige ! de Cécile Chomin

laisse tomber la neige

  • Nom: Laisse tomber la neige ! de Cécile Chomin
  • Lu en: français
  • Pages:  317 pages
  • Sorti le: 7 novembre 2018
  • Editeur: J'ai Lu
  • Tome unique

Le jour où tout a commencé ? Celui où je me suis embourbée dans la neige, en pleine nuit, à 600 km de Paris, après avoir été plaquée devant l'autel. La Reine des neiges, c'était moi, version robe en lambeaux et pieds gelés. C'est là que j'ai cru voir un grizzly. Un plantigrade genre Chabal, debout sur ses pattes arrière et plein de poils, qui a rugi : " Qu'est-ce que vous faites sur ma propriété? . Hourra ! il y avait un habitant dans ce coin perdu. J'ai avisé la propriété : en fait, c'était un vieux chalet. Mais si je ne voulais pas mourir de froid, j'avais intérêt à convaincre l'autochtone de m'héberger pour la nuit...

 

Ce titre faisait partie de ma PAL de romance de Noël pour la période actuelle. Comme quasiment l'intégralité de cette PAL, je l'ai choisi pour sa fabuleuse couverture. Sauf que cette fois, j'ai bien lu et apprécié la quatrième de couverture. Ce livre raconte l'histoire de Claire qui, après avoir été abandonnée à l'autel le jour de son mariage, va décider sous les conseils de sa sœur d'aller passer quelques jours à la montagne pour se ressourcer. Et c'est à Cambairoux, dans ce petit cadre idyllique qu'elle va rencontrer Hugo...

Je ne vais pas y aller par quatre chemins et je vais tout de suite vous annoncer la couleur. J'ai adoré ma lecture, et je vais tout de suite vous dire pourquoi. Tout d'abord, si l'on oublie la couverture adorable, la première chose qui m'a plu c'est l'intrigue. Elle a le mérite d'être simple et efficace. De plus, elle pourrait très bien être le synopsis d'un ces films de Noël qui passe à la télé, et je vais vous dire : j'adore ces films tout mignons.

Laisse tomber la neige ! n'est pas seulement une histoire toute choue et mignonne. C'est avant tout une histoire franchement drôle et on s'en rend compte dés les premières pages. Claire, le personnage principal, est un peu, voire complètement folle et on adore ça ! Sa folie la rend totalement fun, rigolote et surtout attachante. Hugo lui est un peu différent, peut-être un peu plus censé mais en tout cas moins ouvert et moins joyeux. Du coup, évidemment ça matche complètement ! Je crois que c'est la première fois dans un livre que j'ai autant shippé deux personnages.

C'est une romance de Noël plutôt fun et drôle qui se lit très vite. Elle est fluide, légère et d'ailleurs j'ai adoré la narration. Celle ci alterne entre Claire et Hugo et c'est vraiment sympa d'avoir les deux points de vue constamment. De plus, la magie de Noël est bien présente, on ressent vraiment toute cette ambiance chaleureuse de Noël et c'est très appréciable.


En bref, Laisse tomber la neige est une romance de Noël adorable. Très drôle, très fraîche, elle fait clairement partie de ces romans feel good qui nous font du bien. Parfaite en cette période hivernale, je vous la conseille grandement.

chroniqueuses-ayat


vendredi 6 décembre 2019

Tu fais quoi pour Noel ? Je t'évite ! de Juliette Bonte

tufaisquoipournoel

  • Nom: Tu fais quoi pour Noel ? Je t'évite ! de Juliette Bonte
  • Lu en: français
  • Pages:  450 pages
  • Sorti le: 16 octobre 2019
  • Editeur: Harlequin Collection &H
  • Tome unique

Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien. Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas. Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéronés. Mais, quand les soirées évoluent dangereusement vers un projet de vacances en groupe pour les fêtes de fin d’année, Charlie comprend qu’elle est fichue. Car, s’il y a une chose qu’elle déteste encore plus que Blade, c’est bien Noël. Et, si Blade l’apprend, il va tout faire pour que ce séjour en Laponie devienne son pire cauchemar.

 

J'ai découvert la plume de Juliette Bonte l'an dernier, avec son titre Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige, et j'avais beaucoup aimé son style. Avec la promesse d'une réelle romance de Noel (le roman précité ne l'étant pas malgré la suggestion du titre), je me suis lancée avec enthousiasme dans cette nouvelle histoire.

J'en ressors enchantée, ayant passé un délicieux moment. Au début, je l'avoue, j'ai eu un peu peur que les tours joués par Blade ou Charlie ne soient répétitifs et trop grotesques. A force de vouloir aller trop loin, j'en arrive souvent à ne plus trouver les situations drôles. Heureusement, ce ne fut pas le cas ici. Charlie et Blade se détestent et ne ratent pas une occasion de se le rappeler, au détriment de leurs amis communs. Lors d'une soirée qui tourne au vinaigre, le petit groupe d'amis tente de se rapprocher en lançant l'idée de vacances communes...Ils n'avaient cependant pas prévu de se retrouver en Laponie, brillante idée de Blade pour défier Charlie qui déteste le froid et la période de Noël.

J'ai adoré ce voyage sur la terre du Père Noel. L'auteure a une plume très visuelle et immersive, j'avais l'impression d'y être. De plus, elle distille ça et là quelques anecdotes sur la région très intéressantes. Cela a rendu le périple de nos personnages encore plus réel. Bien entendu, rien n'est simple puisque Blade et Charlie n'arrêtent pas de se tirer dans les pattes. Lors d'une randonnée cependant, les voilà coincés tous les deux lors d'une tempête...

A partir de là, les choses changent et pour le mieux. Blade et Charlie se dévoilent, et on se rend compte que ces deux-là sont peut-être faits pour s'entendre. L'évolution que propose Juliette Bonte est logique et crédible. Elle prend son temps. Et à travers les histoires respectives de chacun, on découvre leur vraie facette et on s'y attache. Même si le groupe d'amis reste légèrement en retrait, l'auteure ne les oublie pas et chacun apporte sa pierre à l'édifice. Malgré un fil conducteur simple, Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite est vraiment très bien écrit.

Voilà une bien jolie histoire à lire au coin du feu sous un bon plaid. Fous rire et sentiments sont au rendez-vous pour un bon moment de bonheur. 


 En bref, j'ai fortement apprécié cette romance de Noel, avec des personnages qu'on adore détester ! Juliette Bonte les a vraiment bien développés, avec une personnalité propre à chacun. Quant à l'histoire, elle propose une bonne évolution logique et crédible. Se perdre en Laponie a également permis au livre de nous proposer une réelle ambiance hivernale, ce fut très agréable et visuel. Le tout sous une plume très fluide! J'ai été conquise.

jeudi 5 décembre 2019

Let it Snow de John Green - Maureen Johnson et Lauren Myracle

9782017028420-001-T

  • Nom: Let it Snow de John Green - Maureen Johnson et Lauren Myracle
  • Lu en: français
  • Pages:  352 pages
  • Sorti le13 Novembre 2019
  • Editeur: Hachette
  • Tome unique

24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace ! John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle : les plumes de trois grands auteurs s’allient pour vous faire rire et rêver d’amour, créant un univers où les anges de Noël ne chôment pas !

 

J'ai rarement été aussi emballée par un recueil de nouvelles, recueil que j'avais déjà lu en version poche Le livre de poche jeunesse ! Pour vous dire, c'est un superbe coup de coeur et Hachette le republie suite au film Netflix que j'ai moyennement aimé ! Let it Snow c'est l'une de ces lectures qu'on affectionne au coin du feu ou blotti sous la couette, en mode cocooning. Pour cause, l'ambiance est délicieusement hivernale.

C'est le soir du réveillon de Noël et Jubilé doit se rendre d'urgence chez ses grands-parents (à cause d'une histoire farfelue!!). Mais une terrible tempête bloque le train au milieu de nulle part, face à une départementale où loge un restaurant "Waffle House" version "Maison de la gaufre". N'ayant pas d'autres choix, Jubilé quitte le train et s'y rend... Auparavant elle aura rencontrée Jed, un jeune homme vraiment mignon, assailli par un groupe de pom pom girls! mais incapable de se réjouir alors qu'il essaie de joindre son ex petite-amie au téléphone...

Non loin de là, pendant ce temps là, une bande de copains s'apprêtent à passer le réveillon seuls devant des James Bond...jusqu'au moment où ils reçoivent un coup de fil de leur ami. Ledit ami travaillant justement au Waffle House ! Complètement excité, le jeune homme leur demande de rappliquer illico presto au restaurant et d'apporter un jeu Twister pour l'entraînement de 14 pom pom girls, fraîchement arrivées. Le parcours risque d'être épique, car les routes sont impraticables mais l'appel du coeur et l'élan masculin n'ont pas de prix quand 14 superbes jeunes filles attendent impatiemment leur jeu!

L'enchaînement de ces trois nouvelles drôles et mignonnes ( Le Jubilé Express, Un miracle de Noël à pompons, Le Saint Patron des cochons ) est tout simplement impeccable et concoure à mon coup de coeur. Toutes les nouvelles se suivent de manière chronologique et les situations s'entrecroisent version "pendant ce temps-là". Ainsi on croise, on recroise les mêmes personnages qui en rencontrent d'autres et tout est lié


En bref, entre rires et larmes, le sujet principal est l'émoi adolescent, la jolie romance sous des paysages enneigés, les rencontres amicales et amoureuses mais aussi les situations rocambolesques et comiques. J'ai beaucoup ri, j'ai couiné, j'ai été attendri aussi. J'ai aimé la continuité entre les nouvelles, la grande cohérence dans la tonalité des auteurs qui racontent la "même histoire" au même moment, sous des points de vue différents. L'idée est vraiment sympa et l'exercice est réussi à la perfection. Chaque histoire a un petit quelque chose qui fait fondre le coeur, qui fait sourire et qui rend certains aléas de la vie absolument magique!! J'ai adoré!

chronique_lael

mardi 3 décembre 2019

Place Vendôme en hiver de Jo Ann Von Haff

place-vendome-en-hiver-1257031

  • Nom: Place Vendôme en hiver de Jo Ann Von Haff
  • Lu en: français
  • Pages:  256 pages
  • Sorti le: 20 novembre 2019 (ebook) - 23 décembre 2019 (papier)
  • Editeur: MxM Bookmark
  • Tome unique

Victor a caché une partie de lui toute sa vie. En instance de divorce, il essaie de reprendre pied entre sa carrière d'architecte-restaurateur qui décolle et sa fille Sarah de cinq ans. Tout change quand il est invité au gala de Noël des Aigall, famille de mécènes, pour la première fois. Mal à l'aise dans son smoking, mal à l'aise dans le plus bel hôtel particulier place Vendôme, quand il croise le regard bleu de Zacharie d'Aigall, le fils de son hôte, tout son être s'ébranle...

 

J'ai découvert ce livre grâce un article sur les romances de Noël sur le blog de A l’abordage de la culture. J'ai immédiatement craqué sur la couverture, et du coup je l'ai acheté sans savoir de quoi ça parlait. Place Vendôme en hiver raconte l'histoire de Victor Lévy, père en instance de divorce et architecte renommé, qui va tomber sous le charme de Zacharie d'Aigall, héritier d'une grande entreprise.

L'intrigue est très simple, c'est une romance entre deux hommes. Il faut savoir que je ne suis pas particulièrement fan des romances mais je trouve qu'en cette période, c'est idéal. Cela dit, je dois avouer que je m'attendais à une romance de Noël, et mise à part le fait que Victor et Zach se rencontre lors du réveillon, ce n'est pas vraiment ce que j’appelle une romance de Noël mais c'est plutôt bien écrit. Moi qui ai parfois du mal avec le côté cliché que peut avoir ce genre, j'ai été agréablement surprise de constater que cette romance là n'en avait aucun. Elle n'était pas particulièrement originale non plus mais elle sort de ce qu'on a l'habitude de voir et ça c'est un très bon point.

En ce qui concerne les personnages, je n'ai rien de négatif à dire. Victor et Zach sont des personnages assez réalistes, plutôt différent l'un de l'autre, ce qui n'est pas pour me déplaire. Et puis surtout, ils ont le mérite d'être assez touchants. Pour ce qui est des personnages secondaires, je les ai également appréciés. Le seul détail peut-être un peu gênant, c'est le fait qu'ils sont légèrement nombreux et j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver au début.

Place Vendôme en hiver n'est pas un roman particulièrement émouvant ni surprenant. Mais ce n'est absolument pas gênant parce que c'est une romance donc ce n'est pas vraiment ce qu'on recherche en lisant ce livre. C'est un roman plutôt fluide, qui se lit bien et vite sans être pour autant addictif. Pour être honnête, il n'y a pas beaucoup d'action ou de rebondissement ou je ne sais quoi mais ce n'est pas nécessaire parce qu'on ne s’ennuie pas pour autant.


En bref, j'ai bien aimé ce livre, ces personnages et tout ce qui va avec. Mais ce n'était pas non plus une lecture transcendante. Non c'était léger, simple, bien fait et appréciable 

chroniqueuses-ayat

mardi 19 février 2019

Starlight de Cristina Chiperi

starlight

  • Nom: Starlight de Cristina Chiperi
  • Lu en: français
  • Pages:  240 pages
  • Sorti le: 8 novembre 2018
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • Premier tome d'une duologie

Au détour d’un couloir de l’université, Daisy tombe sur celui qu’elle aurait préféré ne plus jamais revoir : Ethan. Ethan, son ex-meilleur ami passionné par les étoiles et les galaxies. Ethan, le responsable du divorce de ses parents. Six ans après, la colère de Daisy n’a pas faibli et la jeune fille est bien décidée à ignorer l’étudiant. Mais son coeur n’est pas du même avis…

 

J'ai reçu Starlight complètement au hasard (appelez ça une erreur de casting) et comme il avait l'air sympa, je me suis lancée à sa découverte. Au début, j'ai plutôt bien accroché à ce roman aux thèmes plutôt intéressants, mais très vite mon intérêt est retombé face à une romance trop simple, brouillonne et peu convaincante.

Ce qu'il faut absolument savoir pour éviter trop d'attentes, c'est qu'il s'agit d'une duologie et que la fin propose un joli cliffhanger qui ne va pas en ravir beaucoup. Ce premier tome est donc tout en superficialité histoire de pouvoir tenir la suite. Je vous avoue que je trouve ça dommage car l'idée d'un one-shot me plaisait bien. 

Parlons peu mais parlons bien, ce que je retiendrai ici, ce sont les thèmes abordés: l'astronomie et la philosophie apportent un gros plus à ce livre, ce qui a réussi à maintenir mon intérêt. J'étais curieuse de découvrir les petites citations, réflexions et autres secrets de l'univers. Bien que ça reste léger et peu aprofondi, j'ai vraiment bien aimé cet aspect et ce concept de réunir ces sujets ensemble. 

Pour le reste, je ne peux pas en dire autant de bien, j'ai trouvé les personnages clichés, leurs liens cousus de fils blancs, des dialogues creux, des réactions immatures...Le seul que j'ai pu supporter c'est Ethan, véritable passionné et ami fidèle. Ce garçon a du potentiel, à contrario de Daisy que j'ai trouvée très centrée sur elle-même, capricieuse et cachotière. Je n'ai pas franchement adhéré à son comportement face à ses amis, elle qui pourtant en a bavé plus jeune. C'est toute l'ironie de l'histoire! 

Un roman très superficiel donc, qui a un certain potentiel mais qui se limite au strict minimum, avec des codes déjà vu des centaines de fois. Cependant, si vous voulez une lecture qui reste agréable, n'hésitez pas à lire Starlight, détente garantie. 


En bref, un roman qui fait passer un bon moment, abordant des thèmes très intéressants comme l'astronomie et la philosophie. C'est pour moi le gros point fort du livre, à contrario de la romance cliché et cousue de fils blancs. J'avoue que je m'étais attendue à un tome unique et à plus de profondeur dans le développement mais attendez-vous à une suite qui, selon moi, ne laisse présager rien de bien folichon.


vendredi 18 janvier 2019

Fleurir [Puisque c'est ma rose #2] de Jade River

fleurir

  • Nom: Fleurir [Puisque c'est ma rose #2] de Jade River
  • Lu en: français
  • Pages: 570 pages
  • Sorti le: 14 janvier 2019
  • Editeur: MxMBookmark - Collection Infinity
  • Tomes antérieur: Tome 1 

La fin de l'année scolaire approche, Abby et Arthur seront bientôt séparés. Mais si le départ de la jeune fille en Irlande se précise, ses préparatifs sont perturbés par les mensonges et les secrets qui l'entourent, par la mystérieuse voiture qui la suit depuis des mois et par son ami Noah, dont les décisions nocives l'affectent. Elle se voit également contrainte de composer avec Ophélie, qui menace de révéler au grand jour sa relation avec Arthur. Prise dans ce tourbillon, Abby se bat, suivant ses convictions et ses envies, peu importe les conséquences. Mais comment trouver sa voie lorsque la voix des autres nous étouffe ?

 

Le premier tome avait été un énorme coup de coeur. J'avais vibré avec les personnages, si attachants. C'est tout naturellement que j'attendais de lire cette suite et des que je l'ai reçue, je n'ai pas attendu pour le dévorer. Malheureusement, je dois admettre que je suis un peu déçue. 

Parlons peu, mais parlons bien, ce qui m'a franchement déplu dans le roman, c'est toute l'ambiance très pesante. Jade River aborde beaucoup de sujets sensibles et délicats - et pour ça, je lui tire mon chapeau car cela reste très intéressant et tout à fait crédible et actuel - mais le récit est considérablement alourdi par une atmosphère déprimante. La pauvre Aby n'en mène pas large, et alors qu'elle se débattait déjà avec des sentiments interdits pour son professeur, elle est loin de s'imaginer toute la misère qui l'attend encore. 

En soi, je ne reproche pas à l'auteure d'avoir abordé ces sujets très difficiles, ils sont d'actualité et chacun a déjà peut-être pu y être confronté de près ou de loin dans sa vie. C'est la manière dont tout cela est amené. C'est très lourd et on se demande sincèrement quand est ce que ça va s'arrêter. A un moment, je n'avais qu'une hâte, c'était de finir le roman. Je me sentais trop écrasée par les épreuves des personnages. J'avais perdu cet attrait que j'avais ressenti dans le premier tome, et le côté addictif, mystérieux et interdit de la romance a, pour moi, complètement disparu dans cette suite.

En effet, on s'éloigne vraiment du sujet principal qu'est la romance interdite entre Aby et Arthur. Même si dans le premier tome, Jade River aborde déjà des sujets sensibles, il m'avait semblé que les deux personnages étaient son point central. Or ici, avec Fleurir, on s'éparpille un peu, l'attention est focalisée sur d'autres, en particulier Noah, au détriment de la relation Aby/Arthur. Même l'histoire du beau professeur, pourtant peu anodine, n'a pas réussi à me toucher autant. C'est comme si Arthur s'était effacé. Du coup, j'ai trouvé que le lien entre Aby et lui perdait de sa superbe. 

Je suis donc très peinée de ne pas avoir apprécié cette lecture comme je m'y attendais. L'épilogue n'a malheureusement pas su me réconcilier avec le reste, l'espoir et la lumière arrivants trop tard selon moi. Je pense retenir de ce dyptique principalement le premier tome que j'avais trouvé magnifique et plus léger. Ceci étant dit, Jade River ayant une très belle plume, je continuerai à suivre ses prochains écrits car je suis certaine qu'elle nous livrera encore de belles histoires!


En bref, une suite et fin un peu en demi-teinte pour moi. Si j'ai apprécié les risques pris par l'auteure d'aborder tous ces sujets difficiles, j'ai trouvé que l'ambiance en prenait sacrément un coup, rendant le récit lourd et déprimant. Je suis assez peinée de le dire, mais j'avais hâte de le terminer. Je n'ai pas retrouvé ce côté adictif du premier qui entourait la relation de Aby et Arthur, Jade River ayant privilégié d'autres aspects dans son livre. J'ai eu la sensation qu'on s'éloignait du sujet principal pour y revenir un peu trop vite sur la fin. Globalement, c'est un dyptique que je conseille, mais j'avais espéré un peu plus de cette suite.

mercredi 28 novembre 2018

Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri

commentnepasfairepitier

  • Nom: Comment ne pas faire pitié à Noel quand on est célibataire de Joanna Bolouri
  • Lu en: français
  • Pages: 416 pages
  • Sorti le: 14 novembre 2018
  • Editeur: Milady
  • VO: paru sous le nom The most wonderful time of the year en octobre 2016
  • Tome Unique

Noël, le cauchemar de tout célibataire ! À trente-huit ans, Emily a un travail satisfaisant, des amis fabuleux, et surtout, un appart merveilleux, situé à 661 kilomètres de sa famille un peu trop intrusive. Sa seule source de stress est Evan, son jeune voisin, qui a tendance à écouter la musique à fond, et fait encore plus de bruit la nuit... Mais qu'importe ! Heureuse en couple avec Robert, Emily espère bien l'inviter chez elle pour Noël et lui présenter ses parents. Finies les questions indiscrètes ! Mais quand Robert rompt avec elle, Emily en est malade. Comment va-t-elle pouvoir affronter sa famille ? Bien déterminée à reconquérir Robert, Emily fait appel au fêtard d'à côté...

separator

C'est la couverture qui m'a tapé dans l'oeil, et vu la période, c'était la lecture tout à fait rêvée! Un super moment détente, avec quelques fous rire, c'est tout ce dont j'avais besoin ces derniers jours! 

Ce que j'ai apprécié le plus ici, ce n'est pas tellement le côté romance, mais plutôt le côté familial. A quelques jours de Noel, Emily voit sa relation avec Robert se terminer brutalement, alors qu'elle avait promis de l'amener pour les fêtes, chez elle, en Ecosse. C'est la grosse panique pour notre héroine, qui n'ose pas affronter ses parents ni ses frères et soeurs, de peur de passer encore pour la fille la plus pathétique du monde. A 38 ans, Emily en ramasse plein la figure à cause de son statut de célibataire, alors hors de question d'avouer que son histoire vient de se terminer.

Pour l'aider, Evan, son jeune voisin hyper sexy, va accepter sa demande de se faire passer pour Robert. Une demande totalement farfelue mais qui va fonctionner du tonnerre! Avec Evan, on découvre la famille de Emily, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est aussi critique que déjantée! J'ai eu de nombreux fous rire  et j'ai trouvé chaque membre des Carson hilarant! On se demande quand ils vont découvrir la supercherie et surtout, comment, ce qui nous tient en haleine tout le long. 

Honnêtement, le côté familial prend énormément le dessus et j'ai fort apprécié cet aspect du livre, car souvent, pour paraitre bien aux yeux de sa famille, on ose pas avouer nos faiblesses et nos échecs. C'est un peu la morale de cette histoire qui se révèle plus profonde qu'elle ne le prétend. De même, la relation d'Emily et Evan n'a rien de précipitée ou de superficielle. L'auteure est arrivée à construire un univers qui tient la route, avec des personnages assez développés et une plume des plus agréable. Je recommande!


En bref, une histoire de bons sentiments qui met surtout l'accent sur la famille et les attentes de celle-ci, tout ce qu'on est prêt à faire pour ne pas la décevoir... Avec une bonne dose d'humour et d'amour,  ce roman vous fait passer un excellent moment, parfait pour la saison des fêtes qui approche à grand pas!

mercredi 21 novembre 2018

La magie d'une rencontre de Susan Wiggs

la magie d'une rencontre

  • Nom: La magie d'une rencontre de Susan Wiggs
  • Lu en: français
  • Pages: 448 pages
  • Sorti le: 1er novembre 2018
  • Editeur: Harlequin - Hors Collections
  • Tome Unique

Sur la route d’Avalon où elle revient au terme d’une longue absence, Sophie retrouve avec émotion sa petite ville des Catskills couverte d’un manteau de neige épais et soyeux. Après des années passées à voyager pour son travail, elle souhaite maintenant se consacrer à sa famille. Mais comment pallier une si longue absence auprès de ceux qu’elle a toujours aimés ? Plongée dans ses réflexions sur la route qui la conduit au lac des Saules, partagée entre la joie de retrouver les siens et les doutes qui malgré elle s'insinuent dans son esprit, Sophie se retrouve soudain prise dans une tempête de neige. Et c’est là, en plein blizzard, qu’elle fait la rencontre d’un homme venu la secourir. Un homme qui, très vite, éveille en elle des sensations oubliées : l’appétit de l’instant présent et, par-dessus tout, le désir d'aimer...

separator

Ce sont la couverture et le résumé qui m'ont convaincue de lire ce livre, et après l'avoir reçu d'abord en numérique grâce à netgalley, je suis allée l'acheter et je peux vous dire que l'édition collector est magnifique. J'aimerai que tous mes livres français soient comme ça!! 

C'est avec empressement que j'ai commencé cette histoire, et je dois dire qu'elle m'a de suite embarquée. Pourtant, le début est assez difficile, décrivant un contexte particulièrement douloureux mais nécessaire finalement dans la construction du personnage de Sophie. Découvrir son histoire m'a fascinée, je me suis beaucoup attachée à elle. A 39 ans, l'avocate accomplie décide de revenir à Avalon auprès de ses deux enfants, Daisy et Max, et d'enfin leur consacrer le temps qu'ils méritent. 

Voilà donc une belle histoire de famille, mais aussi une quête de soi. On pense parfois que notre chemin est tout tracé lorsqu'un événement vient remettre tout en question et change notre vision de la vie. A l'aube de ses 40 ans, Sophie se rend compte à quel point elle est passée à côté de sa vie de famille au profit d'une carrière brillante. Revenir à Avalon n'est pas la décision la plus simple, mais sans doute la plus juste. 

Avec notre héroine, on découvre alors cette petite ville, on fait connaissance avec Daisy, la fille ainée de Sophie et jeune maman, et de Max, pré-ado. Pour cette maman, c'est tout le défi de retrouver la complicité avec ses enfants et j'ai adoré suivre Sophie dans son évolution, assister à ses doutes, faire face à ses peurs, et avancer. Les autres personnages mis en avant sont tout aussi attachants, que ce soient les enfants, ou encore le beau Noah, qui va faire chavirer le coeur de Sophie.

L'écriture, si fluide et agréable, sublimée par un contexte hivernal enchanteur et magique, m'a permis de dévorer cette histoire, de m'y plonger avec tout mon coeur et de faire un peu partie de l'histoire de Sophie. Je m'y suis sentie intégrée, ressentant beaucoup d'émotions à la lecture des pages. Je ne pensais pas aimer autant, mais voilà, cette histoire, aussi classique peut-elle paraitre, m'a beaucoup touchée. J'ai vraiment adoré.


En bref, ce livre fut une véritable découverte, j'ai passé un délicieux moment en compagnie de Sophie, découvrir son histoire, assister à son évolution, faire connaissance avec sa famille et rencontrer le beau Noah, qui va changer sa vie. Le contexte hivernal m'a aussi énormément plu, ajoutant cette touche de magie tant attendue. Voilà un livre mature, différent de ce que j'ai pu lire, que je recommande chaudement!

mardi 13 novembre 2018

Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige de Juliette Bonte

les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige

  • Nom: Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige de Juliette Bonte
  • Lu en: français
  • Pages: 368 pages
  • Sorti le: 31 octobre 2018
  • Editeur: Harlequin - Collection &H
  • Tome Unique

Ils n’étaient pas censés s’aimer… Dès leur première rencontre, une complicité naturelle les relie. Dès leur premier fou rire, leur amitié devient une évidence. Mais, lorsque le désir s’immisce entre eux, tout se complique… Depuis qu’elle a menacé Luke avec une fourchette lors de leur première rencontre – épique –, Allison le considère très naturellement comme son meilleur ami. Il aime se moquer de son obsession pour les cookies maison et de sa façon de manger les hot-dogs ; elle adore l’écouter parler d’architecture et le remettre à sa place. Mais plus ils passent du temps ensemble, et plus Allison prend conscience que Luke est bien plus qu’un ami… À ses côtés, elle découvre de nouveaux sentiments, plus intenses, plus troublants. Des sentiments qu’elle ne devrait pas éprouver. Car Luke est le seul homme qu’elle n’a pas le droit d’aimer.

separator

A l'approche de Noel, avec les téléfilms qui passent, j'ai toujours cette envie de me plonger dans de jolies romances à cette période de l'année. Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige m'a de suite tapé dans l'oeil grâce à cette magnifique couverture. Que dire, je m'attendais à lire une belle histoire un peu guimauve et le moins que je puisse dire c'est que je fus très surprise du contenu.

En effet, autant que vous le sachiez, ce titre est déjà sorti l'an dernier sous le nom Because of You, avec une couverture plus sexy et plus sombre. Avec le recul, je me dis qu'elle est bien plus adaptée que l'actuelle, reflétant réellement le contenu du roman. Oubliez la guimauve, la neige ou Noel et son esprit festif, Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige est en réalité une romance mais pas si facile que ça. 

Alors que Allison est en couple avec Carl - cet architecte prétentieux qui ne vit que pour son boulot -, elle ne s'attendait pas à devenir aussi complice avec son meilleur ami, Luke. Entre eux, l'amitié est immédiate et fait plaisir à voir. Les deux jeunes gens sont sympathiques et on sent qu'ils apprécient la compagnie de l'autre, que c'est naturel.

Tout le contraire de Carl. Sa relation avec Allison m'a de suite dérangée, je me suis sentie mal à l'aise. Chapeau à l'auteure qui a su décrire un personnage froid et calculateur, se cachant derrière cadeaux et costumes hors de prix.  J'avoue que je n'ai pas compris comment notre héroine pouvait autant hésiter, d'emblée, j'ai senti que Carl était louche. En tout cas moi, je serai partie en courant depuis bien longtemps! 

Mais Allison est un personnage un peu fragile finalement. Sous ses bonnes réparties, elle hésite énormément et ne dit pas vraiment ce qu'elle pense, ne l'assume pas. On peut remercier Luke de l'aider à sortir de sa coquille. Voilà un personnage que j'ai apprécié même si il est un peu cliché: beau gosse, boss de son cabinet, terriblement sexy qu'il se tape minimum 3 femmes différentes sur la semaine... un tableau classique qui, personnellement, ne me fait pas rêver, mais j'ai bien aimé le voir tomber amoureux et comprendre ce que cela implique. 

L'histoire est donc surprenante car un peu "sombre" avec même quelques violences inattendues. La plume de l'auteure permet une lecture fluide et rapide, et même si je regrette que la couverture m'ait induite en erreur sur le contenu, je vous recommande tout de même ce roman. La tournure des événements, les personnages et le style de Juliette Bonte m'ont convaincue et au final, j'ai passé un bon moment.


En bref, j'ai passé un bon moment avec ce livre, grâce notamment à la plume de l'auteure, très agréable et aux personnages principaux plutôt attachants. Cependant, je m'attendais à une histoire plus romantique et acidulée, ne prêtez donc pas attention à la couverture qui pourrait induire en erreur. Ce roman est en effet un poil plus sombre qu'on ne le pense et a déjà été commercialisé l'an dernier sous le nom Because of You. 

vendredi 26 octobre 2018

Clair de Lune à Manhattan [From New York with Love #3] de Sarah Morgan

clair de lune à manhattan

  • Nom: Clair de Lune à Manhattan [From New York with love #3] de Sarah Morgan
  • Lu en: français
  • Pages: 486 pages
  • Sorti le: 31 octobre 2018
  • Editeur: Harlequin - Collection &H
  • VO: paru sous le nom Moonlight over Manhattan en novembre 2017
  • Tomes antérieurs: Tome 1 - Tome 2

« Je ne veux plus être une “gentille fille”. Je veux être une fille qui n’a peur de rien ! » Harriet Knight le reconnaît volontiers, elle a toujours laissé la peur guider ses choix. Résultat : elle a l’impression d’avoir une vie ennuyeuse à mourir. Alors cette année, c’est décidé, elle va s’offrir un cadeau de Noël d’un nouveau genre : du courage ! Elle a donc prévu de faire chaque jour, jusqu’au 25 décembre, une chose qui l’effraie et, elle s’en est fait la promesse, elle ne laissera rien ni personne l’intimider. Enfin, ça, c’était avant qu’elle ne rencontre Ethan qui, d’un seul regard, a fait vaciller toutes ses certitudes. Elle l’a alors aussitôt compris : le séduire sera son plus grand défi.

separator

Mon ressenti risque d'être assez court et pour cause: je suis amoureuse de ce roman!! Clair de lune à Manhattan est un énorme coup de coeur, qui m'a séduite des les premières pages et qui clôture à merveille la saga. 

Lorsque Harriet fut brièvement présentée dans les tomes précédents, j'avoue que j'ai eu une petite appréhension quant à son personnage fort timide et renfermé. Mais à la lecture, ce fut une vraie claque! Harriet est un personnage que j'ai adoré, auquel j'ai pu m'identifier tout de suite et qui m'a grandement inspirée.  A 30 ans, la jeune femme se rend compte que sa vie est faite d'un cocon douillet qu'il serait facile de suivre toute sa vie, au risque de finir seule dans son appartement entourée d'une centaine de chiens et de chats. Une perspective d'avenir qui déprime notre héroine, d'autant plus que son frère et sa jumelle filent le parfait d'amour. Alors pourquoi eux, et pas elle? 

C'est tout le défi que va s'imposer la jeune femme. Et je peux vous dire que j'ai adoré. Harriet évolue de manière fulgurante à travers les différents chapitres et elle m'a vraiment conquise. Même si l'histoire reste fictive, elle m'a donné à réfléchir. Le courage et l'envie d'Harriet d'avancer dans la vie, de sortir de sa zone de confort, de voir ce que le monde a à offrir au delà des murs de son appartement, je pense que cela peut "parler" à toutes celles qui se sentent timides et qui ont peur de se lancer. 

Dans cette quête, Harriet va rencontrer Ethan, un médecin urgentiste. J'ai aussi énormément apprécié ce personnage, découvrir sa personnalité, son travail très difficile. Il amène une touche de réalisme incroyable! Ethan ne fait peut être pas rêver mais il m'a semblé correspondre à Harriet. Après tout, comme on dit, les contraires s'attirent, les opposés se rapprochent! Et cette rencontre va les changer tous les deux sur bien des points. 

Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est finalement la quête de soi, bien plus que la romance. Sarah Morgan a déjà écrit plus chaud bouillant, or ici elle est restée plutôt soft, privilégiant le développement des personnages. Enfin, mon petit coeur fut ravi de retourner à Snow Crystal et de croiser à nouveau les frères O'Neil. Sarah Morgan ne pouvait pas mieux conclure sa saga que de rassembler pendant un temps tous ses personnages ou presque. Un régal.


En bref, un tome coup de coeur qui cloture à merveille la saga, me laissant totalement rêveuse. J'ai adoré le personnage d'Harriet auquel j'ai pu grandement m'identifier et même s'il s'agit d'une fiction, elle m'a permis de réfléchir. Le cadre enchanteur de l'hiver m'a aussi séduite, de même que les clins d'oeil de l'auteure à d'autres personnages bien connus. C'est sur, les livres de Sarah Morgan sont comme des petites douceurs: à consommer sans modération!