► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 1 août 2018

Dividing Eden de Joelle Charbonneau

dividing eden

  • Nom: Dividing Eden de Joelle Charbonneau
  • Lu en: français
  • Pages: 312 pages
  • Sorti le: 6 juin 2018
  • Editeur: Milan
  • VO: paru sous le même nom le 6 juin 2017
  • Premier tome d'une duologie

Lorsque leur père le roi et leur frère aîné meurent, les jumeaux Carys et Andreus doivent s’affronter dans une série d’épreuves pour déterminer lequel des deux régnera sur le royaume d’Eden. Eux qui n’ont jamais pensé à accéder au pouvoir et qui ont passé toute leur vie à se protéger mutuellement se retrouvent en concurrence pour la première fois. Andreus bénéficie du soutien du Conseil, Carys de celui du peuple. Impossible a priori de les départager, mais, dans l’ombre, chacun intrigue pour voir son favori monter sur le trône. Malgré leur attachement, s’engage une bataille sans merci entre le frère et la sœur. Jusqu’où sont-ils capables d’aller pour obtenir la couronne ? Peuvent-ils continuer à se faire confiance ? Doivent-ils écouter les conseils de ceux qui, prétendument pour leur bien, les éloignent l’un de l’autre ?

114149306

J'avais repéré ce roman en VO et quand j'ai su qu'il sortait chez Milan, j'ai attendu la version française. Je trouve le choix de la couverture malheureux mais passons. Le début de l'histoire m'a littéralement endormi et au bout de 100 pages j'ai cru que j'allais abandonner ma lecture. Nous évoluons dans un univers très classique, celui d'une royauté, le Royaume d'Eden qui va connaître de grands bouleversements à la "Game of Thrones"... complots, trahisons, empoisonnements, assassinats.

Les enfants jumeaux Carys et Andreus vont devoir s'affronter lors d'un tournoi d'épreuves organisé par le Conseil des Anciens. Carys est une femme et malgré son intelligence, sa dextérité en matière d'armes, elle ne part pas favorite... Andreus, le dernier homme de la famille royale est atteint d'une étrange malédiction et Carys ne cesse de le protéger. Dans cet univers d'apparence médiéval, il y a le côté magique avec des créatures fantastiques : les xhelozis. 

Pour ce qui est de l'intrigue, il n'y a pas franchement de révolution ni d'originalité. On semble évoluer dans un univers de type fantasy avec des points de modernité que sont l'utilisation de l'électricité mais nous n'avons aucune information sur les origines de cette utilisation au sein d'un château royal. Les personnages sont également un peu convenus hormis Carys qui est courageuse, pertinente, fidèle et intelligente face à un frère qui va se monter la tête et monter sur ses grands cheveux. Arrogant, amoureux transi, aveuglé par ses désirs, la tournure qu'il prend est surprenante mais négative. Du moins c'est grâce à lui que se révèle une fin beaucoup plus mordante et glaçante, ce qui n'était pas gagné.

Le côté "compétition pour le trône" est bien exploité et dans l'ensemble on passe un bon moment à partir de la 150ème page! Le rythme s'intensifie au fur et à mesure que les épreuves défilent, laissant une tonalité de plus en plus prenante, sombre et pleine de suspense. Les rebondissements sont pas mal une fois la seconde moitié entamée et c'est là que je n'ai pas pu lâcher le roman.


En bref, l'entrée en matière dans ce nouvel univers a été difficile mais heureusement la fin est bien meilleure. Je pense lire la suite car je me suis tout de même prise au jeu du pouvoir, j'ai envie de savoir ce qu'il va advenir de Carys, comment la situation va-t-elle retourner à son avantage. J'aurais aimé que le côté fantastique soit un peu plus accentué et le background mieux étoffé parce que l'auteure ne nous donne aucune clé pour apprécier son monde à sa juste valeur. Ce premier tome est plus centré sur les personnages, leurs secrets, les enjeux de pouvoir, la manipulation et leur côté trouble. C'est pas mal mais pas suffisant pour que ça soit original!

chronique_lael