► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 20 mai 2018

Fais moi taire si tu peux! de Sophie Jomain

fais moi taire si tu peux

  • Nom: Fais moi taire si tu peux! de Sophie Jomain
  • Lu en: français
  • Pages: 306 pages
  • Sorti le: 7 mars 2018
  • Editeur: Harlequin &H
  • Tome Unique

Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d'un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée... Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.

114149306

C'est la première fois que je lisais un titre de l'auteure et j'avoue que ce n'est peut être pas le meilleur choix. J'ai lu beaucoup de romances dernièrement, aussi, je peux comparer un peu avec d'autres lectures pour me prononcer. Hélas, si j'ai tout de même passer un bon moment, ce livre ne m'aura pas fait vibrer.

Le style de Sophie est vraiment agréable et fluide, sur ce point, je n'ai pas grand chose à lui reprocher, je pense qu'elle a vraiment bien maîtrisé son sujet et qu'elle savait où elle allait. Honnêtement, sa plume m'a bien plu, et me donnera certainement envie de découvrir d'autres romans.

Là où ça a un peu coincé avec moi, c'est au niveau de l'histoire. J'aime bien l'humour dans les romances mais ici j'ai eu un peu de mal. En fait, c'est comme dans les films, à force d'avoir trop de situations rocambolesques et un humour fort présent, je n'arrive pas à accrocher. Et c'est ce qui s'est passé ici. J'ai eu du mal avec toutes ces situations "catastrophes", c'était un peu trop pour moi.

De ce fait, l'histoire n'en est que plus classique. Une héroine célibataire dévouée à son travail, qui rencontre un beau gars qu'elle va détester d'emblée pour changer d'avis à la fin du roman, c'est du vu et déjà vu. Cependant, j'admets que Louise est attachante et fait de son mieux, surtout face au saboteur qu'est Loic. J'ai eu du mal avec ce personnage, qui a un rôle, il faut l'avouer, tout à fait particulier. Qui aurait l'idée de devenir Saboteur de mariages? Entre eux, c'est le feu et la glace, mais plus le temps passe, plus les deux jeunes gens s'apprivoisent, s'apprécient et plus si affinité.

Le contexte est néanmoins sympathique, je me suis retrouvée à nouveau dans l'organisation de mariages (et avec celui de Harry et Meghan ce weekend justement, ça tombait à pic!), ce qui m'a bien plu. J'avais déjà fort apprécié Once and for all, qui fait dans le même décor - à l'américaine bien sur - même si ici, Louise est plutôt fleuriste et sa tâche est d'embellir ce jour, pas vraiment de l'organiser. Et face à Loic, même fleurir un mariage va devenir plutôt compliqué. 

Une romance qui s'installe doucement mais sans surprise donc, mais qui se laisse bien lire, pour un moment détente garanti, c'est la lecture idéale, d'autant plus que le roman est assez court et se lit quasiment d'une traite.


En bref, j'ai passé un bon moment avec cette romance, même si j'en ai déjà lues de meilleures. Sophie Jomain nous livre une histoire sans surprises mais fraiche, légère et parfois un peu trop tordue. C'est amusant à lire, bien que j'ai souvent trouvé l'humour un peu trop lourd. Par contre, j'ai fort bien apprécié la plume de Sophie Jomain. Pour un premier roman lu de cette auteure, je suis certaine que ce ne sera pas le dernier!


jeudi 17 mai 2018

Le sportif et L'introvertie [Mis à l'essai #1] de L.H Cosway & Penny Reid

le sportif et l'introvertie

  • Nom: Le sportif et L'introvertie [Mis à l'essai #1] de L.H Cosway & Penny Reid
  • Lu en: français
  • Pages: 320 pages (numérique)
  • Sorti le: 9 mai 2018
  • Editeur: MxmBookmark Infinity
  • VO: paru sous le nom The hooker and The hermit le 2 février 2015
  • Premier tome d'une quadrilogie

MESDAMES ET MESSIEURS ! J’ai une annonce à faire. Vous savez, ce type dont j’ai parlé il y a quelques mois ? Le très, très, très séduisant joueur de rugby irlandais qui joue pour la RLI ? Le joli cœur avec de gros problèmes de sang-froid, le corps d’un gladiateur, et le visage d’une star de cinéma ? Le sportif aux choix vestimentaires douteux, lesquels m’avaient poussée à supputer qu’il était le bâtard d’un Leprechaun et d’un Hobbit ? Ronan Fitzpatrick ? Ça y est, vous le replacez ? Eh bien, j’ai une confession à vous faire… L’INTROVERTIE Annie Catrel, petit génie des réseaux sociaux, est la star de l’agence de relations publiques Davidson & Croft le jour. De nuit ? Elle est la Bloggueuse Célébrité anonyme qui peut influencer l’opinion publique en deux coups de publications Instagram. Elle est la Cyber Espionne, la créatrice anonyme de New York Élite, et la coqueluche de la Toile. Annie domine le monde virtuel, mais la réalité ? Euh, pas vraiment. LE SPORTIF Ronan Fitzpatrick est le talonneur le plus talentueux que le rugby irlandais a connu, et il déteste les médias, papier ou digitaux. La presse lui a fait une réputation de tête brûlée qui lui colle à la peau. Suspendu de son équipe, Ronan vient chercher la paix et l’anonymat à Manhattan… Mais c’est sans compter sur l’œil de lynx de la Cyber Espionne. Il faut dire qu’on ignore difficilement un physique comme celui de Ronan. LE PLAN Quand Ronan arrive, réticent, à Davidson & Croft pour améliorer son image médiatique, il ne s’attend pas à rencontrer la timide et superbe Annie, et encore moins à l’attirance violente qu’il éprouve pour elle. Lorsqu’on leur propose de travailler ensemble, Ronan saute sur l’occasion. Jusqu’où Annie ira-t-elle pour sauvegarder son anonymat ? Et comment réagira le sportif quand il découvrira qui est vraiment l’introvertie ?

114149306

Bon j'avoue, je m'attendais à mieux. Je lis pas mal de romances depuis quelques mois donc c'est toujours avec plaisir que je me plonge dans un nouveau roman du genre. Mais des les premières pages, j'ai eu du mal avec les personnages, à tel point que j'ai repris ma lecture quelques jours plus tard. Passé ma première impression et j'ai pu me plonger dans cette romance qui me laisse, en fin de compte, mitigée.

Le contexte est un peu prévisible, la star du rugby qui tombe sous le charme de la charmante mais timide maladive Annie, travaillant dans l'agence médiatique chargée de lui redorer son image. Ronan est une tête à claque, certes passionné par le jeu, qui ne maitrise pas beaucoup ses accès de colère. Résultat? Son image publique est catastrophique et quand son ex le menace en plus, c'est un peu problématique.

Annie travaille partiellement chez Davidson & Croft, une agence réputée pour aider les stars à se refaire une image publique et ainsi se montrer plus appréciables. Si la jeune femme excelle dans son boulot, c'est aussi une introvertie qui n'arrive pas à se mêler aux gens, à parler devant une assemblée ou accepter un rendez-vous. Annie, très solitaire, tente par tous les moyens de se fondre dans le décor.

La rencontre des deux jeunes gens est plutôt sympa et direct, bien qu'Annie avait déjà croisé le beau gosse auparavant. Si dans la réalité Annie se cache, sur internet, c'est une vraie espionne qui traque les célébrités sur son blog. Avec un franc parlant étonnant, la Cyber Espionne étonne mais force l'admiration. Comment se douter qu'elle et Annie ne sont qu'une seule et même personne? 

D'emblée Ronan affiche une attirance déconcertante pour Annie et n'hésite pas à être cash avec elle. J'avoue, j'ai trouvé que par moment ce n'était pas très cohérent, la fille étant super timide, mais ça la dérange pas qu'un inconnu - star ou pas, on s'en fout - la mate et la tripote des leur première rencontre. Personnellement, j'aurai pas trop apprécié mais bon. La romance se développe du coup assez vite, avec une "intrigue" assez prévisible dans laquelle Annie jouera malgré elle, la vraie-fausse petite amie de Ronan. De quoi redorer son blason à lui, bien sur.

J'ai pas été super convaincue par leur romance, malgré le fait que les auteures tentent de nous transmettre cette alchimie, je n'ai rien ressenti. Tout ce que j'ai lu, c'est un gars assez arrogant qui boude quand il n'a pas ce qu'il veut, et une fille peu sûre d'elle qui doute et change d'avis comme une girouette. Un jeu du je t'aime moi non plus fatigant, entre les fuites constantes d'Annie et les petits caprices de Ronan. Dans tout ce bazar, Cosway et Reid essaient néanmoins de nous prouver que les sentiments d'Annie et Ronan sont sincères et durables, ce qui m'a laissée un peu perplexe.

Autre point qui ne m'a pas emballée, celle de la romance intime. J'aime bien lire des romances qui me font un peu rêver, je suis une romantique incorrigible et j'avoue que là, ça ne m'a guère plu. Encore une fois, si j'étais comme Annie, aussi timide et peureuse, le fait que mon nouveau mec m'attache avec les ceintures de la voiture pour me baiser (expression de Ronan, qui utilise peu l'expression de faire l'amour, lui ce qui l'intéresse, c'est la baise) m'enchanterait pas des masses. Et le fait qu'il veuille jouer les dominateurs à chaque fois non plus. Chacun ses gouts bien sur mais ce n'est pas mon idéal. Heureusement à la fin, la donne change un peu, ce qui m'a davantage plu. 

Ma chronique n'est pas élogieuse, je vous l'accorde, mais je pense que ce roman aurait pu être encore mieux exploité s'il y avait eu un peu plus d'évolution de la part des personnages. Cependant, avec une écriture fluide, et des chapitres qui s'altèrnent entre Annie et Ronan, le livre se lit rapidement. Globalement, même si j'avais plus d'attentes concernant ce titre, j'ai tout de même passé un bon moment de détente avec cette lecture.


En bref, j'ai passé un bon moment avec ce roman mais je m'attendais quand même à mieux. J'ai trouvé qu'il souffrait d'énormes longueurs et le jeu du je t'aime moi non plus m'a vraiment lassée. Les personnages sont sympathiques mais je n'ai pas vraiment réussi à m'y attacher, Annie changeant trop d'avis et Ronan étant trop arrogant pour moi. Néanmoins, l'écriture est tellement fluide que le roman se lit assez agréablement et rapidement. Si vous aimez les romances ce livre devrait tout de même vous plaire.

samedi 12 mai 2018

Éclore [Puisque c'est ma rose #1] de Jade River

eclore

  • Nom: Éclore [Puisque c'est ma rose #1] de Jade River
  • Lu en: français
  • Pages: 320 pages
  • Sorti le: 23 mai 2018 (ebook) 25 juin 2018 (papier)
  • Editeur: MxM Bookmark
  • Premier tome

Lectrice acharnée, boxeuse à ses heures perdues et lycéenne à peine studieuse... Abélia se sent en décalage avec les jeunes de son âge. Heureusement pour elle, sa nature discrète lui permet de rester à l'écart de l'agitation de ses camarades. Et surtout, loin des problèmes.Le jour où M. Valverde, son nouveau professeur de littérature, arrive au lycée, Abby est certaine qu'entre eux le courant ne passera pas. Mais au contraire, cette rencontre l'électrise et le contrôle qu'elle exerce tant bien que mal sur ses émotions vole bientôt en éclats. Conscients que le lien qui se tisse entre eux est interdit, tous deux vont s'efforcer de garder leurs distances. Mais pourront-ils lutter longtemps contre leurs sentiments ?

114149306

Éclore est un roman qui m'a attiré grâce à sa belle couverture. J'avais également très envie de me plonger dans un autre titre de la maison d'édition MxMBookmark et c'est en découvrant le résumé que j'ai fait ma demande. Je remercie d'ailleurs netgalley et l'éditeur pour m'avoir permise de lire cette merveille peu avant sa sortie officielle.

Je vous écris mon avis encore un peu à chaud, et la première chose que je peux vous dire, c'est que ce roman est un vrai coup de coeur. Je l'ai littéralement dévoré en quelques heures, je n'arrivais pas à penser à autre chose. Des les premières pages, j'ai su que j'allais adorer. Le style de l'auteure m'a pris aux tripes des les premiers mots, avec sa plume poétique, fluide, mélancolique, réaliste. J'ai ressenti comme une connexion avec cette histoire et ce fut comme un coup de poing.

Mais ce qu'ils vivent m'a touchée et la manière dont l'auteure raconte cela est si sincère que j'ai éprouvé énormément de sentiments à travers ma lecture. Si le roman est présenté comme une romance interdite, Jade River aborde beaucoup de thèmes d'actualité que j'ai jugés tout à propos ici, et décrits avec finesse. Entre le contexte familial d'Abelia, son harcèlement à l'école, la drogue de son meilleur ami, le jugement d'autrui et l'affrontement de ses angoisses, Éclore est pour moi bien plus qu'une romance. C'est un livre qui peut toucher n'importe qui grâce à cette diversité, le tout retranscrit avec justesse.

Et si certains de ces sujets ont trouvé écho en moi, j'avoue que j'étais curieuse quant à la romance et comment elle allait se développer. Il est clair que ce n'est pas évident à présenter, surtout lorsqu'il s'agit d'une élève de 17 ans et d'un professeur de 33 ans. A travers les yeux d'Abelia, j'ai eu cette impression que Mr Valverde - Arthur pour les intimes - était plus vieux, alors qu'en réalité il a mon âge (et je ne me considère pas vieille). La problématique ici, est donc la différence d'âge et le fait que notre héroine soit encore mineure. Pourtant, moi, ça ne m'a pas dérangée. Parce que l'âge n'est en soi pas une barrière quand l'amour peut être sincère et durable (et j'ai quelques réels exemples basés sur ce contexte qui ont bien fonctionné).

Entre Abelia et Arthur, au début, c'est un peu le feu et la glace mais très vite, ils vont se rendre compte qu'au delà d'une relation élève-prof, il y a plus, terriblement plus. Les deux jeunes gens se voient comme des égals, partageant des passions communes qui les emportent dans des échanges enflammés. Pour moi, avant cette attirance physique, la connexion d'Abelia et d'Arthur est sutout intellectuelle et c'est ça qui est beau. Ils apprennent à se connaitre, à discuter. Et c'est avec naturel que cette attirance nait, à travers des regards, des petits gestes... la tension devient palpable tant on ressent cet amour grandissant mais chacun sait où est sa place et on finit un peu frustrés quand même.

Je pourrai dire encore tellement de choses sur ce livre, combien j'ai aimé la relation entre Abelia et Arthur, mais aussi celle qu'Abelia a avec ses deux pères, ou celle qu'elle tente de garder avec ses amis. Il y a tellement à découvrir dans ce livre que je ne peux que vous conseiller de le lire, il vaut réellement le détour.


En bref, ce roman est un vrai coup de coeur. J'ai ressenti une grande connexion avec son histoire, Abelia m'a fortement touchée, dans ses ressentis, ce qu'elle refoule, ce qu'elle vit, tout simplement. Au delà de cette romance interdite qui se profile, Jade River aborde beaucoup de thèmes importants avec délicatesse et justesse, faisant résonner énormément de sujets d'actualité. Éclore est un livre à la diversité saisissante, il m'a fait passer par toutes les émotions. Je n'ai qu'une hâte, c'est de lire la suite.

mercredi 2 mai 2018

Lumière, Caméra, Action! de Shira Anthony

lumiere,-camera,-action

  • Nom: Lumière, Caméra, Action! de Shira Anthony
  • Lu en: français
  • Pages: 249 pages (ebook)
  • Sorti le: 25 avril 2018 (ebook) 25 mai 2018 (papier)
  • Editeur: MxM Bookmark
  • Fiche: présentation officielle
  • Tome Unique

Quand le professeur Wesley Coolidge accepte, pour l’été, un poste de conseiller historique sur un film de pirates tourné en Caroline du Nord, la dernière personne sur laquelle il s’attend à tomber est son futur ex-mari, l’acteur Sander Carson. Tout comme le pirate haut en couleurs qu’il incarne, Sander, alias Sam Carr, a l’habitude d’obtenir ce qu’il veut, et il fait bien comprendre qu’il veut à nouveau Wesley dans sa vie. Sam a perdu Wesley quand il a quitté leur vie new-yorkaise pour une carrière à Hollywood. Mais Wesley a enfin réussi à recoller tous les morceaux de son cœur et n’est pas intéressé par Sam et Wesley : Le Retour. Convaincre Wesley de donner une seconde chance à leur relation demandera à Sam bien plus que des excuses et des souvenirs du bon vieux temps. Si Sam veut que Wesley lui revienne, il va devoir lui montrer qu’ils peuvent réellement naviguer ensemble sous le soleil couchant – une vraie « happy end » qui ne se terminera pas après le défilement du générique de fin.

114149306

C'est en recevant un mail de MxM Bookmark que j'ai découvert Lumière, Caméra, Action! de Shira Anthony. Curieuse, j'ai été très heureuse de voir que netgalley m'accordait la chance de lire ce roman. Cela fait longtemps qu'on parle de la romance M/M autour de moi sans jamais avoir osé sauter le pas. Avec Lumière, Caméra, Action, j'ai pu me faire mon propre avis sur le genre et je peux vous dire que j'ai été convaincue.

Pour ma toute première romance M/M, je suis très contente d'avoir pu commencer avec ce roman. Il m'a de suite plu: son contexte, les personnages, le petit côté historique, et bien évidemment la romance. Elle est spéciale en son genre parce qu'il ne s'agit pas d'une romance classique mais plutôt un amour que deux êtres tentent de retrouver avant qu'il ne soit réellement trop tard. 

Wesley est un professeur respecté, dont la spécialité n'est autre que les Pirates. Lorsqu'on lui propose un poste estival pour être conseillé sur un tournage de film mettant en scène Stede Bonnet, un pirate des années 1700, Wesley hésite quelques secondes. Après tout, il adore ce sujet, il n'avait rien de prévu de particulier cet été et c'est fortement bien payé. 

Mais sa bonne humeur est de courte durée quand il se rend compte que son futur ex-mari n'est autre que la vedette du film et que tout ça n'est que pure manigance pour tenter de le récupérer. Car Sam Carr, alias Sander Carson, est têtu et veut absolument récupérer son mari avant que le divorce ne soit officiellement prononcé à la fin de l'été. 

J'avoue que j'ai trouvé l'ambiance excellente. Parlons d'abord du tournage, que j'ai trouvé bien fait même s'il sert un peu de prétexte à l'histoire entre Wes et Sam. J'ai néanmoins fort apprécié ce petit contexte historique entourant Stede Bonnet, et les lieux du tournage qui sont totalement réels. Je ne vous cache pas avoir été lire l'histoire de ce Pirate sur Wikipédia et de me rendre compte que l'équipe du tournage tentait de proposer quelque chose de crédible. C'était assez amusant et instructif, donnant une atmosphère unique au roman. 

Quant à l'histoire de Sam et Wes, elle m'a beaucoup touchée. Plus qu'une reconquête, les deux époux doivent faire face à une réalité difficile, à laquelle ils ne sont pas forcément prêts. Avec son métier d'acteur, Sam fut forcé de s'éloigner de son mari, qui a très mal vécu la distance. Mais pire encore, que devient un couple lorsque la communication n'existe plus, qu'on se sent étranger l'un pour l'autre, incapable de se soutenir ou de s'épauler? 

Malgré le fait que Sam nous sorte le grand jeu pour récupérer Wes et ainsi alléger l'histoire et nous faire rire, ce roman aborde pas mal de questions existentielles et les sacrifices que l'on peut faire par amour. Car ces deux là s'aiment comme des dingues depuis 10 ans. Mais que faire quand l'un vit à Los Angeles et l'autre à New York? Comment trouver des compromis?

C'est tout l'enjeu du récit et cela m'a beaucoup plu. Sam et Wes sont d'autant plus très attachants, humains, avec leurs qualités et leurs défauts. J'avais très envie que ça s'arrange entre eux car on ne peut nier la connexion qu'ils partagent, qu'elle soit plus spirituelle ou physique. Leur amour est fort et c'est au coeur de la tempête que les mariés trouveront la force de braver vent et marée. 


En bref, quel bonheur d'avoir découvert ce roman que j'aurai dévoré en quelques petites heures, incapable de le lâcher avant de connaitre le fin mot de l'histoire. Pour une première romance M/M, je suis comblée! J'ai de suite éprouvé de l'affection pour Wes et Sam, leur souhaitant vraiment de retrouver l'amour comme au premier jour. Plus qu'une reconquête, ce livre nous pousse à réfléchir sur les sacrifices qu'on est prêt à prendre pour l'être aimé. Dans une ambiance de tournage très sympathique amenant son petit contexte historique, Lumière, Caméra, Action est un superbe roman que je recommande chaudement.

mercredi 7 mars 2018

Rencontre dans l'Upper East Side [From New York with love #1] de Sarah Morgan

rencontre dans l'upper east side

  • Nom: Rencontre dans l'Upper East Side [From New York with love #1] de Sarah Morgan
  • Lu en: français
  • Pages: 461 pages
  • Sorti le: 7 mars 2018
  • Editeur: Harlequin (Collection &H)
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom New York, Actually le 26 janvier 2017
  • Premier tome d'une trilogie

NOTE: En français, ce tome est considéré comme le premier d'une nouvelle trilogie. Cependant dans sa version originale, ce tome est le 4ème de la saga Coup de foudre à Manhattan. En effet, nous y retrouvons certains personnages des 3 romans précédents (Nuit blanche à Manhattan, Rendez-vous à Central Park et Noel sur la 5ème Avenue). Vous pouvez cependant lire ce roman indépendamment des 3 autres sans aucune gêne, si ce n'est que vous passeriez à côté de pas mal de petits détails et clins d'oeil! 

Voici Molly. Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien. Et voici Daniel. Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien… Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

separateur-3

Devenue une grande fan de Sarah Morgan, j'attendais ce roman avec une très grande impatience. Grâce à netgalley, j'ai pu le lire en avant première, pour mon plus grand bonheur. Comme tous les autres romans de l'auteure, j'ai adoré cette nouvelle histoire. 

Avant toute chose, il faut donc savoir que ce roman suit la continuité de la trilogie Coup de foudre à Manhattan. C'est toujours bien d'être averti, même si Rencontre dans l'Upper East Side peut se lire indépendamment. J'ai néanmoins très apprécié le fait de croiser Eva, ou d'entendre parler de Matt, Chase et Matilda. Ce sont des petits clins d'oeil vraiment sympathiques. D'autant plus qu'en lisant les tomes précédents, on a déjà une vague connaissance des protagonistes mis en scène ici, à savoir Daniel et ses soeurs jumelles.

Si Daniel, Fliss et Harriet ne nous sont pas totalement inconnus, Molly, elle, est toute nouvelle. Anglaise d'origine, Molly habite New York depuis 3 ans, suite à une expérience traumatisante survenue dans le passé. Convaincue que ce qu'elle a subi est entièrement sa faute et totalement mérité, Molly s'est forgée une carapace énorme dans le but de se protéger et ainsi éviter de blesser les autres. 

Un passé troublant qui conditionne souvent ceux que nous sommes aujourd'hui. Et c'est tout à fait le cas de Molly. La jeune femme reste sur la réserve et fait peu confiance aux gens. Alors quand Daniel tente de rentrer en contact avec elle lors de ses séances de jogging, c'est un peu le parcours du combattant, la jeune femme ne se laissant pas approcher... 

J'ai adoré cette rencontre entre Molly et Daniel au parc. Il y avait quelque chose de spontané même si Daniel avait bien calculé son coup au départ. L'aisance naturelle entre eux se ressent de suite, de même qu'une attirance physique indéniable. Mais chacun présente des failles et pour les surpasser ce ne sera pas simple. Commence alors une histoire forte et passionnée, à la recherche d'un futur apaisant et la paix avec un passé accablant. 

Outre l'histoire d'amour qui se met en place, j'ai beaucoup aimé la psychologie des personnages. Je ne sais pas si c'est parce que certaines choses font écho à mon quotidien, mais je me suis vraiment identifiée à ce roman. J'ai bien apprécié la capacité d'analyse de Molly - même si en ce qui la concerne, elle est incapable de se prodiguer les conseils qu'elle donne - et la détermination de Daniel. Le fait qu'ils puissent discuter de ce qu'ils ressentent, attendent... c'était fort pour moi. En plus, face à la fragilité et l'hésitation de Molly, Daniel se montre très patient. C'est pourtant un personnage très charismatique qui n'hésite pas sur ses intentions, mais il règne un profond respect mutuel qui m'a totalement conquise. 

Et si j'étais déjà charmée par ce que je lisais, Sarah Morgan ne s'est pas arrêtée là. Le fait que les animaux prennent autant de place dans ce livre a fait fondre mon petit coeur. Je ne sais pas, j'ai trouvé que cet élément donnait plus de profondeur aux personnages. Plus tendres, plus humains? C'était tellement bien de voir tout cet amour pour Valentin et Brutus, les deux chiens. Moi qui ai des animaux (des chats), je m'y suis encore plus attachée, à ce livre. C'était tellement beau et réaliste. 


En bref, j'ai adoré ce nouveau roman de Sarah Morgan, m'y identifiant avec force. Cette histoire a fait écho en moi sur de nombreux points, notamment la psychologie des personnages, le passé qui les façonne malgré tout et les animaux qui font partie intégrante de leurs vies. Un récit d'amour, d'amitié, de reconnaissance et de famille. Comme toujours, Sarah Morgan offre de jolis messages, le tout avec beaucoup de passion.

mercredi 14 février 2018

Les Belles de Dhonielle Clayton

Les Belles

  • Nom: Les Belles de Dhonielle Clayton
  • Lu en: français
  • Pages: 486 pages
  • Sorti le: 22 février 2018
  • Editeur: Collection R
  • Fiche: présentation officielle
  • VO: paru sous le nom The Belles le 6 février 2018
  • Premier tome d'une série

Dans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences. Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent…

separateur-3

J'avais repéré Les Belles depuis son annonce en VO il y a de cela de nombreux mois. J'avoue que j'étais très curieuse de lire ce roman qui traitait la Beauté comme sujet. A l'heure où nous vivons dans une société qui privilégie l'image à d'autres traits plus importants, il était quasiment impératif que je découvre ce livre. 

Imaginez un monde gouverné par la Beauté. La légende raconte que le Dieu du Ciel tomba amoureux de la Déesse de la Beauté. Il lui offrit le soleil, la lune, et tout ce dont elle rêvait. Le temps passa et la Déesse devint plus attachée à ses enfants. Furieux et jaloux d'être délaissé, le Dieu lança une malédiction sur les futures générations: à partir de maintenant ils seront tous gris et ternes. Pour essayer de réparer cela, la Déesse créa alors les Belles, ces êtres magnifiques pouvant rendre la Beauté aux gens au moyen de puissantes Arcanes. 

Des générations et des générations plus tard, Camélia Beauregard, et ses autres soeurs, s'apprête à vivre le moment le plus important de sa vie: se présenter au monde et devant la famille royale d'Orléans. A l'issue de son passage, la reine devra élire la Favorite, soit la meilleur d'entre toutes. Camélia, assez audacieuse, espère obtenir ce rôle qu'elle convoite depuis toujours. Elle est très loin de se douter que tout ne va pas se dérouler comme prévu et pire encore... 

L'intrigue est vraiment excellente. Au départ, j'avoue avoir été septique, ayant peur de suivre une réplique de La Sélection mais il n'en fut rien. Si le début est un peu long, passés les 40% de lecture, on ne lâche plus le livre. Au fil des pages, le scénario s'intensifie, se complexifie, s'horrifie pour nous tenir en haleine jusqu'à la fin. Vous vous en doutez, à la Cour, tous les coups sont permis. Et notre pauvre Camélia va l'apprendre à ses dépends.

La jeune fille est un personnage assez controversé. Tantôt courageuse, tantôt naive, Camélia ne maitrise pas son jeu. D'un certain point de vue, on peut la comprendre, vu qu'elle a toujours rêvé d'être la favorite. Son image de ce rôle est tellement précis que Camélia - dite Camille pour les intimes - ne prend pas la mesure des enjeux. Heureusement, il faut avouer que son caractère têtu lui vaudra pas mal de bonnes réparties et son intelligence lui permettra d'y voir clair dans les machinations qui l'entourent, même si c'est parfois avec un temps de retard. J'admets que durant la lecture je ne savais pas trop si je l'appréciais ou non mais elle a réussi à me convaincre.

Ce que j'ai apprécié particulièrement, c'est ce mythe sur Les Belles. On en sait pas encore grand chose mais les quelques brides sont fascinantes. J'ai beaucoup aimé aussi le lien qu'entretiennent toutes les soeurs de cette génération. A travers des ballons-postes, elles s'écrivent, s'encouragent, ne s'oublient pas. J'ai vraiment très hâte d'en apprendre davantage sur leurs pouvoirs, leurs aptitudes car de ce qu'on en voit, c'est déjà phénoménal. 

Dans un monde où la Beauté règne, les Belles peuvent vous changer votre apparence au gré de vos envies. C'est un rituel particulier et il faut se montrer assez résistant à la douleur pour espérer être beau. Un adage bien connu encore aujourd'hui et qui pose toujours autant question. Dans ce roman, outre une intrigue fictive et fantasy, on ne peut s'empêcher de s'interroger sur le pouvoir qu'à la Beauté. Quel prix est-on prêt à payer pour se faire remarquer? A quel jeu est-on prêt à jouer pour être au coeur des tendances et écraser ses concurrents? Car dans cet univers, chacun veut pouvoir surpasser l'autre. Cela entraine la folie, voire pire encore. En est-on si loin aujourd'hui? Sous une autre forme, l'image nous poursuit partout, nous forçant à être plus beau, plus mince, toujours plus au top. 

Les Belles est donc un roman passionnant où se mêle action, jeu de pouvoir et questions d'actualité. Je suis agréablement surprise par cette histoire qui va crescendo plus on avance, finissant en apothéose, avec la promesse d'une suite palpitante et pleine de nouvelles révélations. 


En bref, j'ai adoré découvrir ce livre passionnant et original qui va crenscendo au fur et à mesure de notre progression. Si la mythologie des Belles reste encore un peu discrète, l'action et les complots compensent notre curiosité et nous tient en haleine. Avec un sujet plus que d'actualité sur la Beauté et l'image que l'on revoie, Les Belles se révèle être un roman bien dosé et intelligent. 

mardi 22 septembre 2015

The Iron Warrior [The Iron Fey #7]

iron warrior

 

  • Nom: The Iron Warrior [The Iron Fey #7] de Julie Kagawa
  • Lu en: anglais
  • Pages: 384 pages
  • Sorti le: 27 octobre 2015
  • Editeur: Harlequin TEEN
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: non prévue pour le moment


Ethan Chase se réveille un mois plus tard et est stupéfait d'apprendre que le voile qui maintenait les Fées invisibles des humains a été détruit, le temps de quelques secondes. Mais ce bref moment a plongé le monde dans un nouveau chaos, réveillant la peur des humains. Une source de pouvoir indéniable pour la Reine des Oubliés qui en profite pour attaquer les fées d'Eté et d'Hiver. Un cataclysme pour le NeverNever est sur le point de se produire.
A la tête de l'armée, Keirran lui-même, le neveu d'Ethan et fils de Meghan Chase, la Reine des fées de fer. Pour sauver tout le monde, Ethan doit une nouvelle fois désobéir aux ordres de sa soeur. Avec sa petite amie Kenzie, il part à la recherche de réponses auprès des oubliés. Ses ennemis doivent impérativement devenir ses alliés. Le NeverNever va changer à tout jamais....

Traduction personnelle du résumé.

First thing first, I have to thank Harlequin UK and netgalley for allowing to read The Iron Warrior before his official release next october. I was honored, I was happy and I was afraid but here I am... It's time for me to say goodbye to The Iron Fey even if it's difficult. These books, these characters, they took a very big place in my life. The Iron fey is the most extraordinary, the most beautiful and amazing series I've ever read. I will read it again and again, be sure of that.

The Iron Warrior ends the Iron Fey series brilliantly. From the start to the very end, Julie Kagawa amazed me with her story. I was so glad to meet again with Ethan, Kenzie, Razor.... and especially with Meghan, Ash, Puck and others (like a famous cat!). I loved that Julie reunited all of the characters together. The Iron fey, it's not just Meghan and Ash's story in the first 4 books and then Ethan's story in the last 3 books, it's much more than that. A wonderful journey, a family story with love, friendship, sacrifices but always the family first. 

It's difficult to write about the last book because I don't want to spoil you. The Iron Warrior was fantastic. Julie did it again! I love her writing, everybody is this series has a personnality of his own. I loved each character. Of course, I'm very attached to Meg, Ash and Puck. But Ethan and Kenzie surprised me a lot, especially in this last book. Kenzie is a very great girl, smart and sweet. Ethan was brave and I liked when he finally realizes how much he loves his sister, how much he is a part of faery. Ethan grown up and I really appreciate him. The only one I despised is Keirran. But I won't talk about him, you have to read the book to know!

This book was filled with sweet moments, bad moments, action, love, sacrifices. It was stressful most of the time. Especially toward the end. I was afraid to read the last page, the last words. I didn't know what Julie imagined but I can tell you: it's much better than what I imagined. Julie Kagawa, you created an amazing world and I wanted to thank you because these books made me dream these past 4 years. Amazing world, perfect ending.

***

Et voilà, une grande aventure se termine. J'ai découvert The Iron Fey en 2011, alors que je reprenais la lecture. Je me souviens encore du coup de foudre que j'avais eu pour les couvertures. Je ne lisais pas en anglais et pourtant, il me fallait cette série. Au final, j'ai lu les 3 premiers tomes d'une traite. Avec le recul, et après maintes relectures, j'étais passée à côté de plein de choses. Mais le coup de coeur était là et il est toujours présent aujourd'hui, bien que maintenant, il faut dire au revoir à la saga.

The Iron Warrior conclut la série brillamment. Du début à la fin, j'ai été stressée de connaitre le déroulement. Julie prend le temps de nous replacer dans le contexte mais très vite, l'intrigue reprend le dessus. Cette fois, c'est la fin et il est grand temps d'affronter la menace qui pèse sur le Nevernever et sur notre monde. La guerre est déclarée.

C'est difficile de parler de ce dernier tome parce que je ne veux pas vous spoiler. Mais j'ai adoré cette conclusion. Julie Kagawa réunit tous ses personnages, pour mon plus grand bonheur. Parce que The Iron Fey, c'est un tout. Et Julie nous le rappelle. Il y a beaucoup de souvenirs liés aux tomes précédents dans The Iron Warrior. Des moments d'émotions qui m'auront donné les larmes aux yeux. Pour moi, même si l'histoire d'Ethan porte un autre nom - Call of the forgotten - il s'agit d'une suite pure et simple de la première quadrilogie. Il faut tout lire pour comprendre les enjeux réels de cette série époustouflante. 

C'est donc avec un immense plaisir qu'on retrouve non seulement Ethan, Kenzie, Razor, mais aussi Meghan, Ash, Puck, Mab, Oberon, Grimalkin... tout le monde est là. Et quel régal!!! Comme je vous le disais, dans ce tome, ce n'est plus seulement l'histoire d'Ethan, tout le monde est impliqué. Julie Kagawa dose son récit avec brillance. Tantôt on assiste à de doux moments, tantôt on est pris dans le tourbillon de l'action. C'est une lecture assez intense et palpitante. Qu'imagine l'auteure pour la toute fin? 

J'ai vraiment aimé ce tome, parce que les personnages grandissent, surtout Ethan et Kenzie. Ethan prend enfin conscience qu'il aime sa soeur et que malgré son statut d'Iron Queen, elle reste sa famille. Cette réalisation est très importante et m'a beaucoup émue. Le côté familial est extrêmement mis en avant dans cette saga et c'est un aspect que j'ai toujours aimé. Quant à Kenzie, si elle m'avait énervée lors de son apparition deux tomes plus tôt, je dois dire que j'ai appris à l'apprécier. C'est une personne douce, extrêmement intelligente et très courageuse. Son duo avec Ethan n'est pas sans rappeler Meghan et Ash... Le seul que j'ai sincèrement détesté est Keirran. Jusqu'au bout il m'aura déçue. Voilà un personnage très énigmatique et plutôt égoiste qui se réveille beaucoup trop tard. Les sacrifices sont nombreux, l'amour est mis à rude épreuve, comme l'amitié et la loyauté. Je vous laisse imaginer....

Et cette fin.... j'avais peur de lire les derniers mots. Je ne savais pas à quoi m'attendre et je dois vous avouer que je suis heureuse du chemin pris par l'histoire. La fin écrite par l'auteure est encore mieux que la fin que j'avais imaginée. Je ne peux pas vous en dire plus, pour que vous puissiez ressentir toutes les émotions que j'ai vécues à travers cette lecture. 

Mais sincèrement, Julie Kagawa nous offre une superbe série, parfaite de bout en bout, tout en cohésion. Quand je repense que cette série m'a fait rêver pendant 4 ans!! Un monde incroyable, fantastique, unique et sublime où se cotoyent des personnages aussi charismatiques qu'inoubliables. La série de mon coeur ♥

dimanche 30 août 2015

In my mailbox (130)

winner curse winner crime

Hello! Cette semaine, je vous présente un IMM plutôt spécial, vu qu'il est numérique! Je lis peu en ebook/kindle mais là j'avais très envie de tester une certaine saga que l'on voit partout en ce moment: The Winner Trilogy. De fait, j'ai donc pris les deux premiers tomes: The Winner's Curse et The Winner's Crime. J'ai presque terminé The Winner's Curse, aussi vous devriez avoir la chronique très vite. J'aime tellement que je vais surement craquer pour la version paperback! I need this trilogy!!! 

gilded earth and sky

Je remercie grandement netgalley pour me permettre de lire ces romans! Tout d'abord Gilded T1 de Christina Farley et ensuite Earth and Sky de Megan Crewe! Deux romans qui me faisaient de l'oeil depuis très longtemps! En tout cas, les couvertures sont magnifiques!! Voilà pour cette semaine spéciale "numérique" et surtout spéciale VO ;-)