► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 16 mars 2018

My teen romantic comedy is wrong as I expected de Wataru Watari

my_teen_romantic_comedy

  • Nom: My teen romantic comedy is wrong as I expected de Wataru Watari
  • Lu en: français
  • Pages: 295 pages
  • Sorti le: 15 mars 2018
  • Editeur: Ofelbe
  • Fiche: présentation officielle
  • Premier tome d'une longue série

« L’insouciance de la jeunesse est une imposture ! » Le jeune Hachiman a une vision des plus pessimistes de la vie. De toute façon, sa situation actuelle ne le pousse guère à déborder d’optimisme : pas d’amis, pas de petite amie et sa capacité à envisager l’avenir est totalement nulle. Pour le faire changer, sa conseillère d’orientation le pousse à rejoindre le « Club des Volontaires » qui vise à aider les lycéens à résoudre leurs problèmes et à réaliser leurs rêves. Néanmoins, ses ennuis ne font que commencer : déjà forcé à se remettre en question, Hachiman apprend qu’il doit coopérer avec Yukino, une élève, aussi brillante que sarcastique et antipathique, qui ne lui laissera aucun répit. La rencontre de ces deux lycéens aux caractères si différents risque de créer des étincelles.

separateur-3

J'avais hâte de pouvoir découvrir ce nouveau light novel, très différent de ceux lus jusqu'à présent. Une comédie romantique contemporaine à la sauce japonaise? Oh que oui! Pensant lire un roman fun, léger, à la Kare First Love, c'est avec enthousiasme que j'ai commencé ma lecture... pour la finir complètement déçue. 

Je pense être totalement passée à côté de ce light novel. Je m'attendais vraiment à quelque chose de dynamique, drôle et surtout romantique. J'ai toujours bien apprécié les histoires d'ados au lycée et j'étais curieuse de faire la connaissance de ces protagonistes, m'imaginant rire avec eux, ou faire partie de leur club. Il n'en fut rien, que du contraire, je me suis sentie totalement étrangère à leur petite vie morne et ennuyeuse. 

Pourtant, l'idée de base est plutôt noble et le message que veut faire passer l'auteur est plus que bienvenu: dans la société actuelle, il est de plus en plus difficile d'évoluer en groupe, d'aider son prochain et d'être ouvert d'esprit et parfois, de voir la vie d'un oeil positif. C'est tout le problème de notre héros, Hachiman, très solitaire. Une nature que veut absolument changer sa prof principale (un peu fofolle si vous voulez mon avis) et qui l'oblige à intégrer le club des Volontaires. 

Je pensais qu'en intégrant le club, nous ferions la connaissance d'une myriade de personnages sympathiques. Si la prof de japonais ne m'avait déjà pas convaincue, je fus encore plus dépitée face au caractère glacial de Yukino, la seule autre membre du club. Avec elle, tout n'est que méprise et critique. J'avoue avoir eu du mal avec ce style et j'avais envie que Hachiman ait un peu plus de réparties pour se défendre. Mais face à sa prof et à Yukino, il s'écrase et subit. Une situation tout à fait controversée si on pense au message que veut faire passer l'auteur. Difficile de s'attacher ainsi aux personnages, froids qui restent campés sur leur position. 

Malgré tout, j'avais envie de voir où ce club nous emmènerait et force est de constater que ce fut l'ennui total. A chaque nouveau chapitre, son personnage. Chacun éprouve des difficultés dans un domaine ou un autre et c'est à travers le club qu'il essaiera de le résoudre. Encore une fois, l'idée est sympathique, qu'un groupe d'élève puissent s'aider, mais le tout est mal exécuté. C'est plat et il n'y a guère d'évolution, que ce soit dans l'histoire ou dans le caractère des personnages. 

Je suis extrêmement déçue de cette lecture qui ne m'a pas du tout enchantée. Je n'ai pas ri, ni souri, je n'ai pas éprouvé de sympathie, mais plutôt une très grande indifférence. J'apprécie le message que veut faire passer Wataru Watari mais j'aurai aimé un univers plus coloré, agréable et festif pour le transmettre. 


En bref, je suis très dure avec ce roman que je n'ai pas tout aimé. Pensant lire une histoire de lycéens plutôt drôle, légère et romantique, c'est tout l'inverse qui s'est produit. Malgré le message noble que veut faire passer l'auteur, je ne me suis absolument pas sentie concernée par cette histoire, n'éprouvant aucune sympathie, mais bien une indifférence totale. Malheureusement, je ne lirai pas la suite.


mardi 5 septembre 2017

Sword Art Online: Alicization Beginning [SAO #5] de Reki Kawahara

Alicization-beginning

Victime d'une agression par un ancien membre des Laughing Coffins, Kirito se réveille à l'intérieur de l'Underworld, une Réalité Virtuelle dont il était testeur. Ignorant comment il est arrivé là, et incapable d'entrer en contact avec le monde réel, il va parcourir Underworld pour chercher le moyen d'en sortir. Il fait alors la connaissance d'Eugeo, un jeune Entailleur, qui souhaite retrouver Alice, son amie d'enfance, enlevée quelques années plus tôt par un des représentants de la plus haute autorité de ce monde : un Chevalier Intègre. Résolus à élucider tous ces mystères, les deux garçons n'hésitent pas à unir leurs forces. Démarre alors une longue et périlleuse aventure vers la Capitale.

separator-2

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

J'ai grandement tardé à lire ce 5ème opus mais avec le recul je suis contente d'avoir attendu un peu car j'ai savouré ces nouvelles aventures. J'aurai toujours un lien particulier avec cette saga et je dois saluer le talent de Reki Kawahara sur le début de ce projet Alicization.

On décrit bien souvent cet Arc comme le meilleur et il est clair qu'il commence extrêmement bien. Je me demande d'ailleurs comment l'auteur a pu imaginer de telles choses tant c'est complexe... on est très loin du "simple" jeu Aincrad dont devaient sortir les joueurs.... Bien qu'avec les explications fournies par nos personnages qui assemblent petit à petit les pièces du puzzle, on comprend que SAO est une base indéniable et qu'il sera toujours le point de départ de tout. Kirito en fait d'ailleurs extrêmement souvent référence dans ses réflexions, pour mon plus grand plaisir. 

Alors que Kirito et Asuna tentent de se projeter dans l'avenir ensemble, le jeune homme est victime d'une agression qui le plongera dans une nouvelle dimension virtuelle: l'Underworld. Pas le monde des enfers comme on pourrait le penser mais le monde sous la réalité. Ignorant comme il atterrit là, Kirito avance à taton, comme le lecteur. Ensemble, on essaie de comprendre cette nouvelle réalité virtuelle qui semble bien plus aboutie que les autres...  Commence alors pour Kirito une nouvelle quête pour se sortir de là. Malgré le fil conducteur relativement simple, les choses sont bien plus complexes qui n'y parait. C'est là qu'on se rend compte de toute l'étendue que cet Arc a à nous offrir! 

Dans sa quête, Kirito deviendra très proche de Eugeo, un jeune homme de son âge qui n'a jamais rien connu d'autre que son petit village et sa Tâche Sacrée. L'arrivée de l'épéiste noir va bouleverser son existence et lui redonner espoir de trouver Alice, son amie d'enfance disparue. Eugeo se révèle être un personnage très doux et sage qui, au contact de Kirito, va un peu plus s'affirmer. Mais face au saveur de SAO, Eugeo manque malheureusement de présence. Cela étant, il reste très attachant. 

Si nous suivons nos deux amis à travers leur progression dans l'Underworld, l'auteur n'en oublie pas Asuna, prête à tout pour sauver celui qu'elle aime. Comme toujours, la demoiselle suscite mon admiration: déterminée, Asuna fait aussi preuve d'une extrême intelligence. Avec elle, on comprend tout un tas de choses très techniques liées à l'Underworld et son utilisation réelle. Un passage qui m'a autant plu que perdue tant c'est assez pointu. J'ai eu l'impression à ce moment de lire un manuel technique sur l'utilisation d'une machine révolutionnaire. Ceci dit, ces moments avec Asuna nous permettent de suivre l'évolution de l'histoire d'un tout autre point de vue et c'est hyper intéressant. 

L'Arc Alicization se défend très bien et j'ai énormément apprécié m'immerger dans cette nouvelle VR. Les combats d'épée me ravissent toujours autant, surtout quand on connait le talent de Kirito et son envie de toujours prouver qu'il peut réussir. Les nombreux clins d'oeil à SAO étaient géniaux et avaient totalement leur place ici. On sent à quel point cette aventure a marqué le jeune héros et par extension Asuna également. Je me réjouis de suivre les progrès de Kirito au sein de l'Underworld. Quelque chose me dit que l'épéiste n'en a pas fini de se donner en spectacle! 


En bref, j'ai été complètement conquise. Ce nouvel opus nous embarque dans un Arc tout neuf qui rivalise d'ingéniosité, de mystère et de technologie. L'underworld s'annonce fascinant et c'est avec des personnages toujours aussi attachants et courageux que nous le découvrons. Offrant un tournant à la saga SAO, l'auteur n'en oublie pas pour autant son premier arc, base indéniable de tous les autres. A tous les fans de la série, ce tome devrait absolument vous ravir! 

lundi 28 novembre 2016

{En Bref} Durarara de Ryohgo Narita

durarara

  • Nom: Durarara!! #1 de Ryohgo Narita
  • Lu en: français
  • Pages: 278 pages
  • Sorti le: 1er octobre 2016 
  • Editeur: Ofelbe

À Ikebukuro, les gangs, les gens étranges et les légendes urbaines sont monnaie courante... Mikado Ryûgamine, un lycéen d’apparence banale et sans histoires, est invité à s’installer dans le quartier tokyoïte d’Ikebukuro par son ami d’enfance. Son souhait le plus cher est de vivre des aventures extraordinaires et de découvrir l’ambiance des grandes villes ! Avec un type violent habillé en barman, un informateur fauteur de troubles, des vendeurs russes de sushis, le mystérieux gang des Dollars et une motarde sans tête qui rôdent dans le quartier, Mikado est loin de se douter que sa vie va prendre un étrange virage à 180 degrés...

separator

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

J'étais assez curieuse de lire ce light novel dont la réputation n'est plus à présenter. Je n'ai jamais regardé l'anime, mais qui ne connait pas, juste de nom, cet univers? Faisant partie de cette catégorie, le monde crée par Narita était donc une vraie découverte pour moi. Malheureusement, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout du livre, pourtant assez court. 

Mon avis sera assez direct mais des les premières pages, j'ai ressenti comme un malaise. J'avais même une sorte de petite boule en ventre, signe que l'univers me mettait pas vraiment en confiance. J'avais pourtant été prévenue mais rien n'y a fait.

La première chose que j'ai envie de dire c'est que le monde imaginé ici est complètement décalé, même what the fuck ! Une expression, certes très grossière, mais qui colle parfaitement à Durarara et qui ne m'a pas plu. J'avais la sensation d'être dans un film à la Tarentino et je suis  obligée d'admettre que ce n'est pas du tout ce qui me correspond. 

Pourtant, malgré le bazar que représente cette histoire, je suis certaine qu'elle a du potentiel, surtout que l'écriture est plutôt bien foutue et que le texte est assez fluide. Narita tient là un univers très original qui a su tirer son épingle du jeu, mais qui ne s'adresse pas à n'importe qui. 

Une lecture que je qualifierai donc de ratée en ce qui me concerne, l'atmosphère n'étant pas celle que j'affectionne en général. Mais j'ai essayé et si ce titre vous intrigue, n'hésitez pas à tenter l'aventure. Après tout, vous pourriez être surpris, qui sait ? 

En conclusion, Durarara n'est pas le genre que je recherche quand je lis, néanmoins, je lui reconnais une certaine qualité, dans le texte comme dans le scénario, qui sauront séduire, j'espère, d'autres lecteurs que moi!

***

Note: {En bref} présente en quelques petites lignes mes avis sur des lectures que je n'ai généralement pas pu terminer. Cela me permet de donner un court ressenti sur ces romans qui n'ont pas pu m'embarquer dans leur univers.

samedi 8 octobre 2016

[RESULTATS] Gagnez un des light novels Ofelbe parmi les 2 sélectionnés !!

concours-7-ans-2

  • Présentation

Pour continuer de fêter le 7ème Anniversaire de Mirrorcle World, je suis heureuse de vous présenter ce second concours, en partenariat avec la maison d'édition Ofelbe, qui propose des light novels. Je suis très contente de pouvoir mettre en jeu le tome 1 de DanMachi de Fujino Omori et en exclusivité le tome 1 de The Irregular at Magic High School de Tsutomu Sato à paraitre seulement fin octobre (cliquez pour plus d'infos sur le roman) !

  • Comment participer ?

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Vous pouvez jouer pour le livre de votre choix ou jouer pour tous. 
  4. Il y aura 1 gagnant par livre.
  5. Vous avez la possibilité de gagner 3 chances supplémentaires en aimant la page facebook du blog, le compte twitter et la chaine youtube, profitez-en!
  6. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous sur les réseaux sociaux :)
  7. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique, la Suisse, le Luxembourg et à la France Métropolitaine seulement.
  8. Concours ouvert du 8 octobre au 22 octobre inclus

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Les gagnants seront désignés par random.org. Un mail sera envoyé aux gagnants grâce à leurs adresses mails. Vérifiez donc bien la validité de celle-ci! Les lots seront envoyés par la maison d'édition, aussi elle ne sera pas responsable d'une éventuelle perte de la poste.


 

  • Résultats

Merci à tous pour votre participation! Tout de suite, place aux deux gagnants, bravo à vous!!! 

  1. Gekkou remporte DanMachi T1 
  2. Miyuneko remporte The Irregular at Magic High School T1

mercredi 28 septembre 2016

DanMachi, La légende des Familias #1 de Fujino Omori

Danmachi

  • Nom: DanMachi, La Légende des Familias #1 de Fujino Omori
  • Lu en: français
  • Pages: 296 pages
  • Sorti le: 30 juin 2016
  • Editeur: Ofelbe

Nombreux sont les dieux venus s'installer dans la Cité-Labyrinthe d'Orario, bénissant les mortels qui s'aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune... ou de filles ? ! C'est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l'impopulaire déesse Hestia. Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s'engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle. Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvelle qui ne manquera pas d'attirer l'attention de certains dieux.  

separator

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

J'étais très curieuse de découvrir ce nouveau titre de chez Ofelbe qui inaugure la nouvelle collection de Light Novels. DanMachi me séduisait déjà grâce à son joli graphisme de couverture et son résumé, mêlant aventure et mythologie.  Je ressors de cette lecture plutôt convaincue.

Ce premier opus d'une longue série nous plonge lentement mais surement dans son univers particulier. En effet, à première vue, on pourrait penser à une redite d'un certain Sword Art Online mais la grande différence réside dans le fait que DanMachi n'est pas un jeu. Sa ville, Orario, est bel et bien réelle et nous emmène dans un dédale de donjons et labyrinthes, tous cernés de monstres. Nombreux sont les aventuriers qui s'y risquent en quête de pouvoir, ou de fortune ou pour tout autre chose...

Bell, notre héros, est un jeune garçon de 14 ans, qui rêve de faire ses preuves au sein du Labyrinthe afin d'attirer....des filles. J'avoue que j'ai vraiment eu du mal au départ avec cette idée qui donnait un aspect bien trop jeunesse au roman. Bell est un personnage très immature au début qui n'a pas vraiment d'objectifs. J'avais un peu peur qu'il ne reste dans cette dynamique mais heureusement, il nous offre une très belle évolution tout au long du roman. Bell se rend compte qu'on ne plaisante pas avec les Donjons, et qu'il est temps de devenir un véritable aventurier.

De fait, on arrive à s'attacher à lui au fur et à mesure de notre progression. Tout autour de lui gravite un monde très intéressant que j'ai pris plaisir à découvrir. J'ai particulièrement aimé toute la mythologie mise en place, en lien direct avec des Dieux et Déesses. Ces divinités ont toutes une personnalité bien définie, et chacune apporte son soutien aux aventuriers, en créant des clans, ou plus communément appelés ici: des Familias. Cet aspect du livre représente véritablement son point fort, emportant le lecteur dans son histoire et lui donnant envie d'en découvrir plus. 

Le style est également très fluide, simple et clair, ce qui permet une lecture très agréable. L'auteur a aussi pas mal d'humour, donnant un ton encore plus léger à son roman. Le tout se lit relativement vite et même s'il n'y a pas vraiment d'action ou de grands rebondissements, on ne s'ennuie pas dans notre lecture. C'est un monde assez riche finalement, avec pas mal de personnages et d'histoires à découvrir et qui promettent de belles choses à venir.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment avec ce livre qui pose bien ses bases. Au delà de l'aspect plus jeunesse et du ton léger, DanMachi a un gros potentiel grâce à une mythologie très intéressante et encore mystérieuse. Ma curiosité est piquée! 


mercredi 4 mai 2016

Ofelbe lance une nouvelle collection pour sa maison d'édition!

LN light novel

Vous connaissez maintenant mon attachement pour la maison d'édition Ofelbe qui propose depuis mars 2015 de découvrir la culture japonaise à travers ses light novels. Si la ligne éditoriale standard offre deux light novels regroupés en un seul tome (Sword Art Online, Spice&Worlf, LOG Horizon et bientôt The Irregular at Magic High School), en juin Ofelbe inaugure sa toute nouvelle collection sobrement intitulée LN - Light Novel.

Pour rappel,  et pour reprendre les mots de l'éditeur, outre son format qui évolue, cette nouvelle collection permettra à la ME de se donner davantage de liberté au niveau de sa ligne éditoriale. La collection LN – Light Novel a pour objectifs de montrer toute la diversité des Light Novels et d’apporter aux lecteurs de nouvelles expériences littéraires !

Notez bien que ces light novels proposeront des couvertures à rabats pour se différencier de la collection classique. Chaque tome fera plus ou moins 300 pages pour la somme de 12,99€. Il est utile de préciser qu'un tome français équivaut ici à un seul light novel japonais. Le format sera quant à lui plus compact mais contiendra toujours les illustrations propres aux light novels!

Ainsi, dès le 30 juin 2016, découvrez une saga immersive où la singularité de la culture pop japonaise rencontre les dieux de diverses mythologies ! Attention, les Light Novels n’ont pas fini de revisiter les littératures de l’imaginaire !

  • DanMachi – La Légende des Familias

danmachi_cover_vol1

Il s'agit du premier titre à paraitre dans cette collection! Ce light novel présente un savoureux mélange d'aventure, d'action, de comédie, le tout dans une ambiance résolument fantasy qui ravira les fans du genre. En attendant le 30 juin pour son lancement, voici le résumé:

Nombreux sont les aventuriers d’Orario à partir en quête de pouvoir et de fortune dans ce dédale infesté de monstres. Face à ces braves guerriers regroupés en guildes et protégés par de puissantes divinités, Fujino Ômori part à contre-courant et décide de nous faire suivre les péripéties de Bell Cranel, un jeune garçon fraîchement arrivé de la campagne qui ne souhaite qu’une chose : rencontrer des filles !
Entre affrontements contre des monstres impressionnants, et machinations de déesses intriguées par ce petit novice... la nouvelle vie d’aventurier de Bell ne sera pas de tout repos !

Intrigués? N'hésitez pas à visiter le site consacré à cette annonce pour en savoir davantage sur l'univers de DanMachi ainsi que la nouvelle collection LN qui continuera sur sa lancée avec Durarara!! comme second titre en septembre prochain.

mercredi 23 décembre 2015

LOG Horizon [LOG Horizon #1] de Mamare Touno

log

 

  • Nom: LOG Horizon [LOG Horizon #1] de Mamare Touno 
  • Lu en: français
  • Pages: 472 pages
  • Sorti le: 26 novembre 2015
  • Editeur: Ofelbe 
  • VO: paru sous le nom ログ・ホライズン1 en mars 2011

Shiroe est un grand amateur de jeux de rôle en ligne. Connecté à la dernière extension d’ Elder Tale, un MMO qui fait fureur, il se retrouve piégé avec 30 000 personnes à l’intérieur de ce monde virtuel sans aucun moyen de s’en échapper.
Contrairement aux autres joueurs qui perdent rapidement espoir, Shiroe décide, avec l’aide de plusieurs compagnons, de surmonter les obstacles de cet univers dangereux. Débute alors une longue quête périlleuse semée d’embûches.

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

Après avoir découvert Sword Art Online et ayant eu le coup de foudre pour cet anivers, je me réjouissais de découvrir LOG Horizon, dont les bases sont très similaires à SAO. En effet, les deux sagas nous plongent au coeur d'un MMO virtuel mais bien réel dont il faut pouvoir s'adapter si on veut y survivre. Mais à contrario de Sword Art Online, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à l'univers de Mamare Touno.

Avant de commencer, je tenais tout de même à parler du livre objet. Comme toujours, Ofelbe offre un roman de qualité. Moi qui ne suis pas fan du vert, j'avoue que j'ai trouvé la couverture originale. Mais ce n'est pas tout, à l'intérieur nous avons droit à des posters dépliants en couleurs, une carte d'Akiba pour nous repérer, et des fiches des personnages entre les chapitres. De ce côté, c'est visuellement magnifique et cela donne clairement envie de se plonger dans cette aventure.

Malheureusement, je n'ai pas vraiment adhéré à cet univers. Je ne vous cache pas avoir eu extrêmement du mal à avancer, mettant ma lecture en pause après 120 pages pour prendre un peu de recul. Cette distance m'a fait beaucoup de bien car j'ai pu m'y replonger plus facilement et finir quasiment d'une traite le roman. Comme quoi, il faut toujours sentir le bon moment pour commencer un livre.

La première partie est très introductive. Un mal pour un bien car Mamare Touno prend son temps pour nous décrire Elder Tale et ses personnages. Pour les novices du genre, c'est très intéressant et enrichissant. On peut sans peine s'imaginer ce monde virtuel particulier. Pour les connaisseurs, c'est un peu trop détaillé et de fait, la lecture en devient très longue et très lente. Il m'aura fallu attendre 150 pages pour vraiment m'immerger à fond et profiter de cette dimension parallèle.

LOG Horizon valorise en particulier le côté stratégique du jeu  et la vie au quotidien des personnages. A travers ces derniers, on comprend mieux l'espace qui nous entoure. Nos héros sont très attachants. Plus on apprend à les connaitre, plus ils sont agréables à suivre. Que ce soit Shiroe - et son esprit vif - , Naotsugu - et son humour douteux- , Akatsuki ou les personnages un peu plus secondaires mais tout de même bien présents, on a l'impression de faire nous aussi partie de l'équipe. Chacun apporte sa pierre à l'édifice, et surtout, chacun a sa propre personnalité bien définie et complexe. Les personnages sont donc le gros point fort de ce light novel. C'est grâce à eux qu'on arrive à prendre nos marques. 

Quant à l'intrigue, elle manque cruellement d'un fil rouge conducteur, ce qui peut être déstabilisant. Ici, on s'attarde davantage sur la vie quotidienne de ce jeu devenu réalité. Les personnages ne semblent pas si affectés par leur nouvelle vie, ce qui est un peu dérangeant. L'action est très peu présente mais arrive toujours au bon moment. J'ai particulièrement apprécié les combats, très bien expliqués. Ils mettent en valeur l'esprit d'équipe et l'entraide, ainsi que la stratégie. J'espère que cet aspect sera plus développé par la suite! Par ailleurs, j'ai été agréablement surprise par la signification du titre choisi pour cette saga. 

En bref, le côté très narratif et le peu de dynamisme du récit m'ont largement freinée au départ. Malgré tout, je reconnais que LOG Horizon est un roman solide, dont l'auteur connait tous les secrets, les rouages. Prenez ce tome pour une grande introduction, qui vous prépare à l'immersion complète. 

mardi 3 novembre 2015

Spice & Wolf T2 [Spice & Worlf #2] de Isuna Hasekura

spice_wolf_2

 

  • Nom: Spice & Wolf T2 de Isuna Hasekura
  • Lu en: français
  • Pages: 455 pages
  • Sorti le: 24 septembre 2015
  • Editeur: Ofelbe
  • VO: reprend les 3è et 4è light novel japonais

Holo est une déesse louve de la moisson qui peut prendre l’apparence d’une jeune fille. Décidée à rejoindre ses terres natales, elle demande à Lawrence Kraft, un énigmatique marchand itinérant, de l’y conduire.
Après avoir échappé de peu à la ruine Lawrence, toujours accompagné de Holo, quitte la ville de Rubin Heigen et se dirige vers le nord, à la recherche d’informations sur le village natal de la Louve sage. En chemin, ils rencontrent Amati, un jeune marchand qui succombe au charme de Holo, tandis que Lawrence se lance une nouvelle fois dans un pari audacieux. 
S’apercevra-t-il à temps qu’il risque de perdre bien plus que de l'argent ?

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

J'avais beaucoup aimé le premier tome paru en mars dernier chez Ofelbe. Spice & Wolf s'était révélé être une lecture très différente de mes univers habituels. Dans une ambiance moyenâgeuse, j'avais rencontré Lawrence, un marchand itinérant et Holo, une Louve sage. Avec eux, j'avais été embarquée dans une aventure particulière, mêlant affaires, argent, amitié et fantastique.

Avec ce second tome, je ne savais pas trop comment le récit allait évoluer et j'avoue être heureuse du chemin qu'a pris l'auteur avec son histoire. Si, dans le 1er tome, il avait énormément insisté sur le rôle et la valeur de l'argent, ici, Hasekura s'en éloigne et se concentre bien davantage sur ses personnages. Les relations sont mises en avant, et j'ai adoré cet aspect. Bien entendu, l'auteur n'en oublie pas le commerce, qui restera toujours le point central, mais il est arrivé à nous embarquer dans une quête bien plus spéciale: celle des origines de Holo. 

La première partie se concentre alors sur cet élément. Avec cela, la relation entre Lawrence et Holo change, se complique, s'intensifie. Les reparties entre les deux jeunes gens sont toujours aussi piquantes. Malgré tout, on sent qu'une attache plus profonde se forme entre les deux. En particulier lorsqu'un tiers veut mettre la main sur notre Louve préférée.... Là, nos deux protagonistes ne peuvent encore se l'avouer mais pas question pour eux de se quitter.

C'est vraiment un des points forts de ce second tome, qui apporte un nouveau vent de fraîcheur. Après la dure réalité du marchandage, Lawrence découvre que les relations humaines (ou fantastiques comme on veut) sont bien plus complexes qu'il n'y parait. Dans ce tome, j'ai trouvé que le jeune homme avait mûrit, bien qu'il reste encore trop timide à mon goût. 

Quant à la seconde partie, elle étonne davantage car Isuna Hasekura s'éloigne encore plus de son point de départ. L'ambiance se transforme et nous emmène au coeur des mythes et légendes. A travers cette nouvelle étape, Lawrence et Holo se rapproche de leur but mais en sont finalement encore loin. Cela étant, les informations partagées sont aussi précieuses pour eux que pour nous. Cela nous promet encore de belles choses pour la suite.

En conclusion, ce second tome est vraiment très bon, peut être même, avec du recul, bien meilleur que son prédécesseur. Lawrence et Holo sont très attachants et s'équilibrent l'un l'autre. Ils constituent le pilier de cette histoire fantastique et malgré leur entêtement, on ne peut que les apprécier. Au delà des apparences, Spice & Wolf est vraiment un light novel fouillé et complexe qui offre à son lecteur un dépaysement total et bienvenu. 

mercredi 12 août 2015

Mes conseils livresques (10)

mes-conseils-livresques

Je suis ravie de vous présenter un nouveau rendez-vous sur le blog: Mes conseils livresques. A travers des vidéos, je vous ferai découvrir les sagas que j'aime tout particulièrement et qui méritent selon moi d'être lues absolument. Les vidéos suivront seront découpées en 3 parties: ma découverte de la sagapourquoi je la conseille et les infos pratiques. J'espère que ces conseils vont plairont et vous donneront envie de découvrir les sagas présentées!


Après une pause vacances, je vous retrouve avec un conseil livresque qui me tient à coeur, puisque je vous présente enfin Sword Art Online de Reki Kawahara! Je profite de cette vidéo pour faire un point rapide sur le light novel en lui même ainsi ce sera plus clair pour vous. Pour le reste, je mets en avant les deux premiers tomes que je trouve indissociables, en attendant la suite des parutions dans les prochains mois et années! Bonne découverte!

 

jeudi 6 août 2015

Sword Art Online : Fairy Dance [SAO #2]

11403384_1657033117845198_458523559383762165_n

  • Nom: Sword Art Online - Fairy Dance [SAO #2] de Reki Kawahara
  • Lu en: français
  • Pages: 464 pages
  • Sorti le: 2 juillet 2015 
  • Editeur: Ofelbe
  • Ma note

Kazuto Kirigaya, plus connu sous le pseudonyme de Kirito, revient sain et sauf de sa quête de la forteresse d’Aincrad, alors qu’Asuna « l’Éclair Fulgurant », la fille dont il est tombé éperdument amoureux à l’intérieur de SAO ne se réveille malheureusement pas de son long coma...
Kazuto se rend à l’hôpital autant qu’il le peut pour veiller sur elle, soutenu par sa soeur Suguha.
C’est lors d’une de ces visites que Kazuto apprend de la bouche même de Nobuyuki Sugô, un ingénieur-programmeur, que ce dernier est sur le point de se marier avec Asuna sans attendre son réveil. Au même moment, Agil, un ancien compagnon de lutte de Kazuto, lui signale qu’un avatar ressemblant étrangement à Asuna, serait retenu prisonnier dans un nouveau VRMMO qui fait fureur : « ALfheim Online » !

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

Sans surprise, ce second tome de Sword Art Online est un coup de coeur. Ce fut avec bonheur que je me suis plongée dans cette suite, et bien qu'elle n'égale pas Aincrad - qui reste pour le moment mon arc favori -, elle fut tout aussi magique. Car Fairy dance est une continuité parfaite à Aincrad, lui mettant, si je peux dire, un point final. 

Deux mois se sont écoulés depuis le retour de Kirito - alias Kazuto dans la vraie vie - dans le monde réel. Après une rééducation pénible, le jeune homme ne parvient pas à reprendre ses marques et pour cause: l'amour de sa vie, Asuna, ne s'est toujours pas réveillée. Au cours d'une de ses nombreuses visites à l'hopital, Kazuto apprend une terrible vérité. Dans le même temps, il se murmure que l'esprit d'Asuna serait enfermé dans un nouveau jeu virtuel: l'ALfheim Online. Kazuto, au bord de l'explosion, ne va pas hésiter une seconde. C'est avec courage et détermination que notre héros se replonge ainsi dans un nouveau jeu virtuel, dans le seul et unique but de sauver Asuna. Arrivé dans ce pays des fées, Kirito, le joueur, fera la connaissance de Leafa, une Sylphe, qui l'aidera dans sa quête...

Le scénario de Fairy Dance est donc très fluide et efficace. Avec Kirito, on découvre un nouveau jeu virtuel qui met en avant les fées. Plusieurs races se partagent le territoire et chacune a ses propres lois. Il est vraiment intéressant de voir comment ce monde tourne. Avec Alfheim, on expérimente la magie et aussi le vol, qui n'existaient pas dans Aincrad. Les combats sont toujours aussi prenants et détaillés, pour notre plus grand bonheur. Par ailleurs, ce jeu pose les bases d'un questionnement pertinent: et si l'immersion complète servait à autre chose que le simple plaisir jouer? Je suis certaine que Kawahara nous éclairera sur ce point dans le prochain volume.

Ce qui m'a beaucoup plu dans ce second tome, ce sont les personnages. Reki Kawahara prend le temps de développer les sentiments de ses héros, en particulier ceux de Kazuto. Le jeune homme m'aura une nouvelle fois charmée grâce à sa loyauté, sa détermination et son amour sans limite pour Asuna. Avec du recul, on ne peut qu'être admiratif devant lui, qui n'hésite pas à remuer ciel et terre pour celle qui l'aime. Comme dirait l'auteur, l'âme voyage en quête de son âme soeur et ces deux là se sont trouvés. Le côté romantique est indéniablement aussi magnifique que nostalgique car on se replonge aussi quelques fois dans les souvenirs d'Aincrad. 

Et si Kazuto prend donc une belle importance au réçit, sa soeur, Suguha, est notre nouvelle héroine. Si j'ai eu du mal à accrocher avec elle dans l'anime (qui, j'en profite pour le souligner, est extrêmement fidèle au roman, aux dialogues près!), j'avoue que je l'ai mieux appréciée dans le roman. La raison est très simple, dans l'anime, impossible de connaitre les véritables questionnements des personnages. Ici, Kawahara prend encore le temps de nous exposer les pensées et les sentiments de cette jeune fille dont le monde a bien changé depuis 2 ans. Suguha apparait donc plus sensible et moins puérile qu'à l'écran. Pour autant, elle ne pourra jamais rivaliser avec Asuna. Cette dernière m'a beaucoup manqué d'ailleurs. Bien qu'elle perde ici son statut de guerrière, son charisme reste intouchable et chacune de ses apparitions ont prouvé à quel point elle était forte. Un personnage que je ne peux qu'admirer.

En conclusion, je ne peux que vous inciter à découvrir cet univers. Il est magique, prenant, intense. De plus, je trouve que ces deux premiers tomes sont indissociables. Ils sont dans la continuité l'un de l'autre et mieux encore: Fairy Dance offre pour moi une vraie fin à ce jeu mortel commencé deux ans auparavant, celle qui va permettre à nos amis d'aller de l'avant, vers de nouvelles aventures. Une page se tourne, mais rien ne s'oublie.