► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 11 février 2018

[Cinéma] Le Labyrinthe 3: Le remède mortel

Le_Labyrinthe_Le_Remede_mortel

  • Nom: Le Labyrinthe 3: Le remède mortel
  • Avec: Dylan O'Brien, Thomas Brodie-Sangster, Kaya Scodelario
  • Genre: Science-fiction
  • Sorti le: 31 janvier 2018 (Belgique), 7 février 2018 (France)

Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

J'avais très hâte de pouvoir aller au cinéma voir Le remède mortel et pour cause, j'avais lu d'un avis que le film était totalement différent du livre. Une excellente nouvelle pour moi qui n'avait pas du tout apprécié le roman, que j'avais trouvé tordu et sans queue ni tête. 

Le film, quant à lui, offre un fil conducteur bien plus respectable avec un scénario qui tient la route et une fin bien plus cohérente. En général j'aime quand les adaptations de livres restent fidèles, mais il y a des cas, comme celui-ci, où il vaut mieux s'éloigner du support original pour proposer du grand spectacle et quelque chose de plus crédible. 

Crébible à la sauce américaine bien sur. Nous restons dans un blockbuster classique qui nous mène par des scènes d'action à n'en plus finir. Certaines sont tellement prévisibles qu'on en rit, d'autres sont tellement grotesques qu'on lève les yeux au ciel. Malgré tout, j'ai aimé ce rythme effreiné qui ne nous permet aucun répit. C'est prenant et le film défile sous nos yeux à vitesse grand V. 

Le scénario tient donc des grandes lignes du roman. Ce fut pour moi un des points forts du film car il nous offre une meilleure compréhension des enjeux. C'est aussi mieux amené, coordonné et bien que je sois contente que le livre soit un peu oublié, il y a certains passages clés que j'attendais avec impatience, inévitables, qui m'ont émue même si je savais déjà ce qu'il en retournait. Je pense que tout le monde sait à quel moment je fais référence. C'est pour moi LA scène du film, tout en émotion et rage et colère et tristesse. 

le-labyrinthe-3-le-remede-mortel

Thomas est aussi bien plus appréciable, plus altruiste, plus humain. Je me rappelle que dans le bouquin, je ne pouvais pas le supporter. Ici, il fait preuve de plus de maturité, il est aussi plus sociable, pensant à ses amis, se battant pour eux. Un gars courageux qui saura reconnaitre ses torts, ceux des autres et les pardonner. Bien évidemment, Thomas ne serait pas ce qu'il est sans ses amis, Newt, Minho et Fryepan pour ne citer qu'eux. Des personnages que j'adore. Du labyrinthe, il ne reste plus grand monde mais on ressent le lien avec tous les blocards. Et comme dirait Newt: "Nous avons commencé cette aventure ensemble, nous la finissons ensemble." L'amitié est donc le centre de cette trilogie, que ce soit entre les Blocards ou les nouveaux comme Brenda et Jorge, totalement plus sympas dans l'adaptation que dans l'oeuvre originale. 

Si dans le premier volume, nous étions un peu à l'âge de pierre, pour ensuite se retrouver sur des terres brulées, ce troisième film est assez violent - comme dirait Newt, encore une fois - et nous catapulte au coeur d'une ville dernier cri, très futuriste avec ses inombrables tours de verre. Le choc est intense mais ce changement totalement bienvenu. Les effets visuels, vous l'imaginez, sont grandioses. On en prend plein la vue. 

Enfin, mention tout de même au jeu d'acteurs que j'ai trouvé très bon, que ce soit Dylan, Thomas, Ki Hong ou Kaya, ils ont tous muris. C'est un plaisir de les revoir tous ensemble, on sent une réelle amitié et c'est pour moi le plus gros point fort de cette trilogie. Ils portent à eux tous toute l'histoire. 


En bref, cette conclusion m'a totalement ravie. Je suis très contente que le film se soit éloigné du roman pour offrir une histoire plus cohérente, moins fantasque et plus humaine. Malgré le côté prévisible du scénario, on en reste pas moins scotché par tant d'action et le temps passe à toute vitesse. Mention spéciale à certains passages très émouvants qui donnent plus de profondeur aux personnages et à l'histoire. Une trilogie bien amenée et qui se termine comme il se doit. 


lundi 30 juin 2014

Le Top et le Flop du mois (8 | juin 2014)

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Les Tops

Quel beau mois de juin! J'ai lu 8 livres en tout ce qui est un très beau record personnel! Cependant j'ai publié 7 chroniques et une 7ème est prévue pour le mois d'aout. Concernant les tops, je retiens principalement 2 superbes lectures: LUX T4 - Origin de Jennifer L. Armentrout et Les Montgomery et Les Armstrong T1 - Au delà des mots de Maya Banks.

Origin mini au-dela-des-mots-de-maya-banks-mini

Origin a été le tome le plus exceptionnel de la saga LUX. Jennifer Armentrout est vraiment une auteure douée que j'admire beaucoup! Au-delà des mots a été une découverte magnifique, une romance qui véhicule énormément de valeurs.

  • Le Flop

Grande, grande, grande déception pour L'Épreuve T3 - Le remède mortel de James Dashner. J'en attendais tellement de ce tome, surtout après les deux précédents qui avaient été excellents. Ce 3ème tome m'a laissée totalement frustrée! Du gachis!

epreuve tome 3

 

Autres livres lus: Imposteur (4*) | The Fault In Our Stars (non noté) | Diabolique (4*) | Tangled (3*)

dimanche 15 juin 2014

In My Mailbox (97)

Et la voici, la voilà, la fameuse vidéo In My Mailbox Spéciale Anniversaire!! Vous allez voir qu'après mon anniversaire (dimanche dernier) j'ai encore reçu pas mal de choses! J'en suis extrêmement heureuse, donc encore merci à tous mes amis pour ces fabuleux livres! Je me réjouis de les lire tous! En plus des livres reçus en cadeaux, découvrez aussi ce que j'ai reçu cette semaine par mon partenaire Pocket Jeunesse! Bon visionnage! 

Icon in my mailbox ok

samedi 14 juin 2014

Le remède mortel [L'Épreuve #3]

epreuve tome 3

  • Nom: Le remède mortel [L'Épreuve #3] de James Dashner
  • Lu en: français (381 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le nom "The death cure" en octobre 2011
  • Ma note

Thomas sait qu'on ne peut pas faire confiance à Wicked.
Pourtant, ils prétendent que le temps des mensonges est révolu. Il leur faut désormais s'appuyer sur les Blocards, de nouveau en possession de tous leurs souvenirs, pour achever leur mission : compléter le projet de Cure...
Ce que Wicked ignore, c'est qu'il est arrivé quelque chose que ni Epreuve ni Variable ne pourrait avoir prévu : Thomas a conservé bien plus de souvenirs qu'il ne l'aurait fallu, et il sait désormais qu'il ne peut pas faire confiance à leur propagande...
Les mensonges sont finis, mais la vérité pourrait bien être fatale à ceux qui s'en approchent de trop près.
Y aura-t-il des survivants à la Cure Mortelle?

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Énorme déception. James Dashner, qu'avez-vous fait là? Vous qui aviez proposé un premier tome brillant, qui m'avait captivée, enchantée, vous m'offrez un troisième tome insipide, long, et ennuyeux. Oui, durant ma lecture, j'ai pensé bien fort que ce tome aurait dû s'appeler "l'ennui mortel".  Misère. J'aurai préféré que l'auteur cloture sa saga au tome 2 tiens, tant celui-ci n'apporte rien du tout à l'histoire. Pire, c'est du n'importe quoi. Non mais sérieusement? WTF comme on dit quand on est frustré! Tout ça pour ça? Are you kidding me??? 

Oui oui je suis en colère car j'avais tellement aimé l'originalité du tome 1, j'avais apprécié les épreuves du tome 2 et quand je vois pour quoi tout ça a été mis en place, j'ai envie de pleurer. Ou de rire! Le remède mortel a beau apporter quelques réponses, j'ai détesté la manière de faire de l'auteur. Déjà le livre est très long. Au début, le style me semblait addictif mais au bout de 100 pages, on se dit "ok, à quand l'action". A 200 pages, on attend toujours, à 300 pages on s'endort carrément. Ce livre tourne en rond, n'a vraiment pas de but précis. On aurait dit que James Dashner errait avec ses propres personnages, prenant les décisions sur le moment et puis improviserait... C'est le sentiment majeur que j'ai ressenti ici: de l'improvisation pour arriver à une certaine conclusion. 

Et les personnages ne rattrapent pas le niveau. Sauf Minho, fidèle à lui même. C'est le seul que j'ai continué à apprécier pleinement. Thomas est devenu imbuvable. Tu parles d'un héros! Il a été chiant tout le long. Il se croit un peu supérieur le monsieur mais quel boulet quand même! Il n'a aucun mérite. Grosse déception le concernant. A la fin j'en pouvais plus de le suivre! Quant aux autres, j'ai pas de mots. Encore une fois Dashner a voulu amener du mélodramatique à son histoire et j'ai crié au scandale. Trop facile. Sorti de nul part. Et vous savez le plus triste? Du coup, j'ai rien ressenti. Quel dalle. Quel gâchis....

Le style n'a pas non plus sauvé le roman, même si ça se lit très très vite. Les chapitres sont courts alors on enchaine relativement rapidement. Mais l'auteur a voulu surfer sur la vague du mystère du premier tome, et ça n'a plus pris. Au lieu d'évoluer dans son réçit, j'ai eu l'impression qu'on régressait. James Dashner avait mis la barre trop haute avec le labyrinthe. Au final, l'idée qu'il a eu se révèle banale, excepté le labyrinthe. Il conclut son histoire sans état d'âme, pensant apporter les réponses à nos questions mais sans vraiment creuser davantage.

En conclusion, je suis terriblement déçue par la fin de cette saga. Quel potentiel elle avait. Avec deux tomes assez addictifs, l'auteur se perd dans ses idées et offre une conclusion banale à une histoire qui aurait mérité tellement plus. Malgré cet avis assez négatif, je retiendrai principalement le premier tome qui sort véritablement du lot et qui porte à lui tout seul toute la saga. 

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!