► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 3 novembre 2018

Quand fainéantise rime avec magie [Ivy Wilde #1] de Helen Harper

HARPER-Helen-Ivy-Wilde

  • Nom: Quand fainéantise rime avec magie [Ivy Wilde #1] de Helen Harper
  • Lu en: français
  • Pages: 400 pages
  • Sorti le: 24 octobre 2018
  • Editeur: MxmBookmark - Collection Infinity
  • VO: paru sous le nom Slouch Witch en juin 2017
  • Premier tome d'une trilogie

Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n'est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d'une aide magique, malgré ses talents. Si ça ne tenait qu'à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu'à ce que mort s'en suive. Mais quand elle se retrouve victime d'une erreur d'identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d'investigation de l'Ordre Hermétique du Crépuscule d'Or. Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l'Ordre ; et le fait d'être liée magiquement à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu'empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d'un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu'il y a de soporifique dans le boulot de sorcier. Et s'il l'oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.

separator

En cette période d'Halloween, Ivy Wilde était pour moi la lecture idéale! Que dire, cela faisait longtemps que je n'avais pas lu d'Urban Fantasy et j'ai été plus que conquise par ce titre. 

Ce que j'ai aimé c'est notre héroine, Ivy. Au début, elle a tout l'air d'une anti-héroine, mais très vitre, on se rend compte à quel point cette jeune sorcière est douée. Son parcours nous est révélé au fil des pages et on peut dire que Ivy réserve bien des surprises. Voilà un personnage que j'ai adoré, du début à la fin, avec son grain de folie, sa répartie d'enfer, son entêtement, son humour, sa fainéantise et son dévouement. 

Quant à l'intrigue, elle est extrêmement bien menée, car elle nous permet de rencontrer d'autres personnages et d'en apprendre plus sur l'Ordre, auquel Ivy appartenait autrefois. Par un (mal)heureux hasard, Ivy se retrouve liée à Raphael Winter, un sorcier respecté - et un peu coincé - pour mener des enquêtes. Entre eux, ça ne démarre pas fort, mais très vite, le duo va former une équipe redoutable.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Winter, il parait inaccessible, mais en réalité, c'est quelqu'un d'assez ouvert, qui essaie juste de faire son travail de la meilleure façon possible. Opposé d'Ivy, les deux feront des étincelles pour notre plus grand plaisir! On a absolument pas le temps de s'ennuyer avec ce duo plus que charmeur et efficace. 

L'histoire mise en place reste intéressante quoiqu'un peu simple mais très prenante. Il n'y a aucun temps mort, du coup, on est tenu en haleine tout le long et le livre se dévore à vitesse grand V. Grâce à cette enquête, on en apprend plus sur le monde des Sorciers et le rôle de chacun. C'est assez riche, et je suis certaine que la suite nous réserve pas mal de surprises et de rebondissements!


En bref, j'ai adoré Ivy, sa personnalité, son caractère, sa repartie... Voilà une héroine géniale qui vous fera bien rire!! L'univers est franchement intéressant et grâce à une intrigue bien menée, on en apprend plus sur l'Ordre et ses membres. Voilà un premier tome plein de potentiel, porté par une héroine fantastique et un héros au charme plus que ravageur! La suite promet des étincelles!


jeudi 17 mai 2018

Le sportif et L'introvertie [Mis à l'essai #1] de L.H Cosway & Penny Reid

le sportif et l'introvertie

  • Nom: Le sportif et L'introvertie [Mis à l'essai #1] de L.H Cosway & Penny Reid
  • Lu en: français
  • Pages: 320 pages (numérique)
  • Sorti le: 9 mai 2018
  • Editeur: MxmBookmark Infinity
  • VO: paru sous le nom The hooker and The hermit le 2 février 2015
  • Premier tome d'une quadrilogie

MESDAMES ET MESSIEURS ! J’ai une annonce à faire. Vous savez, ce type dont j’ai parlé il y a quelques mois ? Le très, très, très séduisant joueur de rugby irlandais qui joue pour la RLI ? Le joli cœur avec de gros problèmes de sang-froid, le corps d’un gladiateur, et le visage d’une star de cinéma ? Le sportif aux choix vestimentaires douteux, lesquels m’avaient poussée à supputer qu’il était le bâtard d’un Leprechaun et d’un Hobbit ? Ronan Fitzpatrick ? Ça y est, vous le replacez ? Eh bien, j’ai une confession à vous faire… L’INTROVERTIE Annie Catrel, petit génie des réseaux sociaux, est la star de l’agence de relations publiques Davidson & Croft le jour. De nuit ? Elle est la Bloggueuse Célébrité anonyme qui peut influencer l’opinion publique en deux coups de publications Instagram. Elle est la Cyber Espionne, la créatrice anonyme de New York Élite, et la coqueluche de la Toile. Annie domine le monde virtuel, mais la réalité ? Euh, pas vraiment. LE SPORTIF Ronan Fitzpatrick est le talonneur le plus talentueux que le rugby irlandais a connu, et il déteste les médias, papier ou digitaux. La presse lui a fait une réputation de tête brûlée qui lui colle à la peau. Suspendu de son équipe, Ronan vient chercher la paix et l’anonymat à Manhattan… Mais c’est sans compter sur l’œil de lynx de la Cyber Espionne. Il faut dire qu’on ignore difficilement un physique comme celui de Ronan. LE PLAN Quand Ronan arrive, réticent, à Davidson & Croft pour améliorer son image médiatique, il ne s’attend pas à rencontrer la timide et superbe Annie, et encore moins à l’attirance violente qu’il éprouve pour elle. Lorsqu’on leur propose de travailler ensemble, Ronan saute sur l’occasion. Jusqu’où Annie ira-t-elle pour sauvegarder son anonymat ? Et comment réagira le sportif quand il découvrira qui est vraiment l’introvertie ?

114149306

Bon j'avoue, je m'attendais à mieux. Je lis pas mal de romances depuis quelques mois donc c'est toujours avec plaisir que je me plonge dans un nouveau roman du genre. Mais des les premières pages, j'ai eu du mal avec les personnages, à tel point que j'ai repris ma lecture quelques jours plus tard. Passé ma première impression et j'ai pu me plonger dans cette romance qui me laisse, en fin de compte, mitigée.

Le contexte est un peu prévisible, la star du rugby qui tombe sous le charme de la charmante mais timide maladive Annie, travaillant dans l'agence médiatique chargée de lui redorer son image. Ronan est une tête à claque, certes passionné par le jeu, qui ne maitrise pas beaucoup ses accès de colère. Résultat? Son image publique est catastrophique et quand son ex le menace en plus, c'est un peu problématique.

Annie travaille partiellement chez Davidson & Croft, une agence réputée pour aider les stars à se refaire une image publique et ainsi se montrer plus appréciables. Si la jeune femme excelle dans son boulot, c'est aussi une introvertie qui n'arrive pas à se mêler aux gens, à parler devant une assemblée ou accepter un rendez-vous. Annie, très solitaire, tente par tous les moyens de se fondre dans le décor.

La rencontre des deux jeunes gens est plutôt sympa et direct, bien qu'Annie avait déjà croisé le beau gosse auparavant. Si dans la réalité Annie se cache, sur internet, c'est une vraie espionne qui traque les célébrités sur son blog. Avec un franc parlant étonnant, la Cyber Espionne étonne mais force l'admiration. Comment se douter qu'elle et Annie ne sont qu'une seule et même personne? 

D'emblée Ronan affiche une attirance déconcertante pour Annie et n'hésite pas à être cash avec elle. J'avoue, j'ai trouvé que par moment ce n'était pas très cohérent, la fille étant super timide, mais ça la dérange pas qu'un inconnu - star ou pas, on s'en fout - la mate et la tripote des leur première rencontre. Personnellement, j'aurai pas trop apprécié mais bon. La romance se développe du coup assez vite, avec une "intrigue" assez prévisible dans laquelle Annie jouera malgré elle, la vraie-fausse petite amie de Ronan. De quoi redorer son blason à lui, bien sur.

J'ai pas été super convaincue par leur romance, malgré le fait que les auteures tentent de nous transmettre cette alchimie, je n'ai rien ressenti. Tout ce que j'ai lu, c'est un gars assez arrogant qui boude quand il n'a pas ce qu'il veut, et une fille peu sûre d'elle qui doute et change d'avis comme une girouette. Un jeu du je t'aime moi non plus fatigant, entre les fuites constantes d'Annie et les petits caprices de Ronan. Dans tout ce bazar, Cosway et Reid essaient néanmoins de nous prouver que les sentiments d'Annie et Ronan sont sincères et durables, ce qui m'a laissée un peu perplexe.

Autre point qui ne m'a pas emballée, celle de la romance intime. J'aime bien lire des romances qui me font un peu rêver, je suis une romantique incorrigible et j'avoue que là, ça ne m'a guère plu. Encore une fois, si j'étais comme Annie, aussi timide et peureuse, le fait que mon nouveau mec m'attache avec les ceintures de la voiture pour me baiser (expression de Ronan, qui utilise peu l'expression de faire l'amour, lui ce qui l'intéresse, c'est la baise) m'enchanterait pas des masses. Et le fait qu'il veuille jouer les dominateurs à chaque fois non plus. Chacun ses gouts bien sur mais ce n'est pas mon idéal. Heureusement à la fin, la donne change un peu, ce qui m'a davantage plu. 

Ma chronique n'est pas élogieuse, je vous l'accorde, mais je pense que ce roman aurait pu être encore mieux exploité s'il y avait eu un peu plus d'évolution de la part des personnages. Cependant, avec une écriture fluide, et des chapitres qui s'altèrnent entre Annie et Ronan, le livre se lit rapidement. Globalement, même si j'avais plus d'attentes concernant ce titre, j'ai tout de même passé un bon moment de détente avec cette lecture.


En bref, j'ai passé un bon moment avec ce roman mais je m'attendais quand même à mieux. J'ai trouvé qu'il souffrait d'énormes longueurs et le jeu du je t'aime moi non plus m'a vraiment lassée. Les personnages sont sympathiques mais je n'ai pas vraiment réussi à m'y attacher, Annie changeant trop d'avis et Ronan étant trop arrogant pour moi. Néanmoins, l'écriture est tellement fluide que le roman se lit assez agréablement et rapidement. Si vous aimez les romances ce livre devrait tout de même vous plaire.

samedi 12 mai 2018

Éclore [Puisque c'est ma rose #1] de Jade River

eclore

  • Nom: Éclore [Puisque c'est ma rose #1] de Jade River
  • Lu en: français
  • Pages: 320 pages
  • Sorti le: 23 mai 2018 (ebook) 25 juin 2018 (papier)
  • Editeur: MxM Bookmark
  • Premier tome

Lectrice acharnée, boxeuse à ses heures perdues et lycéenne à peine studieuse... Abélia se sent en décalage avec les jeunes de son âge. Heureusement pour elle, sa nature discrète lui permet de rester à l'écart de l'agitation de ses camarades. Et surtout, loin des problèmes.Le jour où M. Valverde, son nouveau professeur de littérature, arrive au lycée, Abby est certaine qu'entre eux le courant ne passera pas. Mais au contraire, cette rencontre l'électrise et le contrôle qu'elle exerce tant bien que mal sur ses émotions vole bientôt en éclats. Conscients que le lien qui se tisse entre eux est interdit, tous deux vont s'efforcer de garder leurs distances. Mais pourront-ils lutter longtemps contre leurs sentiments ?

114149306

Éclore est un roman qui m'a attiré grâce à sa belle couverture. J'avais également très envie de me plonger dans un autre titre de la maison d'édition MxMBookmark et c'est en découvrant le résumé que j'ai fait ma demande. Je remercie d'ailleurs netgalley et l'éditeur pour m'avoir permise de lire cette merveille peu avant sa sortie officielle.

Je vous écris mon avis encore un peu à chaud, et la première chose que je peux vous dire, c'est que ce roman est un vrai coup de coeur. Je l'ai littéralement dévoré en quelques heures, je n'arrivais pas à penser à autre chose. Des les premières pages, j'ai su que j'allais adorer. Le style de l'auteure m'a pris aux tripes des les premiers mots, avec sa plume poétique, fluide, mélancolique, réaliste. J'ai ressenti comme une connexion avec cette histoire et ce fut comme un coup de poing.

Mais ce qu'ils vivent m'a touchée et la manière dont l'auteure raconte cela est si sincère que j'ai éprouvé énormément de sentiments à travers ma lecture. Si le roman est présenté comme une romance interdite, Jade River aborde beaucoup de thèmes d'actualité que j'ai jugés tout à propos ici, et décrits avec finesse. Entre le contexte familial d'Abelia, son harcèlement à l'école, la drogue de son meilleur ami, le jugement d'autrui et l'affrontement de ses angoisses, Éclore est pour moi bien plus qu'une romance. C'est un livre qui peut toucher n'importe qui grâce à cette diversité, le tout retranscrit avec justesse.

Et si certains de ces sujets ont trouvé écho en moi, j'avoue que j'étais curieuse quant à la romance et comment elle allait se développer. Il est clair que ce n'est pas évident à présenter, surtout lorsqu'il s'agit d'une élève de 17 ans et d'un professeur de 33 ans. A travers les yeux d'Abelia, j'ai eu cette impression que Mr Valverde - Arthur pour les intimes - était plus vieux, alors qu'en réalité il a mon âge (et je ne me considère pas vieille). La problématique ici, est donc la différence d'âge et le fait que notre héroine soit encore mineure. Pourtant, moi, ça ne m'a pas dérangée. Parce que l'âge n'est en soi pas une barrière quand l'amour peut être sincère et durable (et j'ai quelques réels exemples basés sur ce contexte qui ont bien fonctionné).

Entre Abelia et Arthur, au début, c'est un peu le feu et la glace mais très vite, ils vont se rendre compte qu'au delà d'une relation élève-prof, il y a plus, terriblement plus. Les deux jeunes gens se voient comme des égals, partageant des passions communes qui les emportent dans des échanges enflammés. Pour moi, avant cette attirance physique, la connexion d'Abelia et d'Arthur est sutout intellectuelle et c'est ça qui est beau. Ils apprennent à se connaitre, à discuter. Et c'est avec naturel que cette attirance nait, à travers des regards, des petits gestes... la tension devient palpable tant on ressent cet amour grandissant mais chacun sait où est sa place et on finit un peu frustrés quand même.

Je pourrai dire encore tellement de choses sur ce livre, combien j'ai aimé la relation entre Abelia et Arthur, mais aussi celle qu'Abelia a avec ses deux pères, ou celle qu'elle tente de garder avec ses amis. Il y a tellement à découvrir dans ce livre que je ne peux que vous conseiller de le lire, il vaut réellement le détour.


En bref, ce roman est un vrai coup de coeur. J'ai ressenti une grande connexion avec son histoire, Abelia m'a fortement touchée, dans ses ressentis, ce qu'elle refoule, ce qu'elle vit, tout simplement. Au delà de cette romance interdite qui se profile, Jade River aborde beaucoup de thèmes importants avec délicatesse et justesse, faisant résonner énormément de sujets d'actualité. Éclore est un livre à la diversité saisissante, il m'a fait passer par toutes les émotions. Je n'ai qu'une hâte, c'est de lire la suite.