► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 20 novembre 2016

[Cinéma] Les Animaux Fantastiques

lesanimauxfantastiques

  • Nom: Les Animaux Fantastiques
  • Genre: fantastique
  • Sorti le: 16 novembre 2016
  • Avec: Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Floger

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. 
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s'agit d'une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l'ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d'enquêtrice. 
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu'il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s'apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.

J'attendais avec impatience ce film, affectionnant comme beaucoup Harry Potter, un univers qui me marquera pour toujours. Quelle joie de replonger dans le monde des sorciers! Cela me manquait terriblement. Afin de garder plus de surprise quant aux animaux fantastiques, j'avais volontairement passé sous silence les dernières bandes annonces, me contentant du tout premier teaser. La découverte du film n'en fut que plus belle et palpitante! 

D'emblée, l'ambiance du film est très différente d'un certain Harry Potter, ce qui m'a beaucoup plu. On retrouve l'atmosphère particulière liée à la magie mais le New York des années 20 change tout. On est catapulté dans une histoire qui lui est propre, malgré quelques allusions à Poudlard ou à Dumbledore, les Animaux Fantastiques possède sa véritable identité. 

Cela commence donc très bien, avec le décor planté, on s'intéresse des lors aux personnages. J'ai eu un vrai coup de coeur pour Norbert Dragonneau, joué par un Eddie Redmayne époustouflant. Il a donné vie à son personnage de manière spectaculaire, avec une justesse étonnante. Que dire, Norbert est très attachant, à la fois réservé mais passionné, près à défendre la cause qui lui tient à coeur. Son périple à New York ne se passe pas comme prévu et sur sa route, il croise Tina, une ex Auror et Jacob, un non-maj' comme on dit en Amérique (je préfère nettement la version britannique!). Si je n'ai pas spécialement accroché à Tina que j'ai trouvé plus distante et froide dans son attitude, j'ai adoré Jacob. On sent qu'une belle amitié commence entre lui et Norbert, et la découverte du monde magique à travers les yeux de Jacob est unique! Enfin, Queenie arrive un peu plus tard, mais la jeune femme est tout aussi attachante, plus charismatique et douce. Entre elle et Jacob, on sent une vraie alchimie. Les 4 amis forment une très chouette équipe que j'ai sincèrement bien appréciée. 

Et si les personnages sont le point fort, l'intrigue reste un tout petit peu en retrait, disons que ce premier film pose les bases et qu'on découvre les nouveaux méchants. Avec ça, la quête de retrouver les animaux fantastiques échappés et nos héros n'ont plus une seconde à eux. On ne s'ennuie pas une minute dans ce film tantôt très coloré avec les animaux, tantôt très sombre avec cette chose qui détruit la ville. Le film est assez bien dosé sur cet aspect, mêlant l'humour et l'inquiétude avec habileté. J'avoue avoir été très surprise par rapport aux révélations des "méchants".

Mais ce qui m'a vraiment bluffée, ce sont les effets visuels. On se prend littéralement une claque!!! C'est juste magnifique. Les effets de magie sont grandioses, les animaux, comme je le disais, très colorés, ce fut un vrai régal pour les yeux! Sur ce point, je trouve que c'est encore mieux que dans les films Harry Potter! J'ai été vraiment émerveillée par ce que je voyais. Et avec ça, la bande son qui vient sublimer les images. Toujours au bon moment, toujours aussi magistrale. Mr Howard a un talent indéniable qui n'est plus à prouver depuis longtemps!  

En conclusion, j'ai été enchantée par ce nouvel univers qui nous rappelle bien évidemment Harry Potter, mais qui s'en détache sur tous les plans. Le film a tous les ingrédients pour convaincre, passant par l'émerveillement, au stress puis à l'humour. Les Animaux Fantastiques est un vrai régal, et je ne peux que le conseiller à tout amateur de magie d'abord et à tous les fans de notre petit sorcier préféré. Quelque chose me dit qu'il a désormais un rival de taille en la personne de Norbert Dragonneau!!


vendredi 19 août 2016

[Cinéma] me before you

Me-Before-You-Poster

 

  • Nom: me before you
  • Genre: Drame, Romance
  • Sorti le: 15 juin 2016 (Belgique) | 22 juin 2016 (France)
  • Avec: Emilia Clarke, Sam Claflin, Jenna Coleman

Une charmante petite ville de l'Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l'âme, Louisa "Lou" Clark, 26 ans, n'a aucune ambition particulière. Elle se contente d'enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts.
Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d'audace et d'optimisme jusqu'à ce qu'il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n'est plus que l'ombre de lui-même.
Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. Et peu à peu, les deux jeunes gens s'éprennent passionnément l'un de l'autre. La force de leur amour pourra-t-elle survivre à leur destin qui semble inexorable ?

J'avais hâte de voir ce film bien que j'aurai aimé trouver le temps pour lire - ou plutôt achever - le roman que j'avais commencé par hasard en juin dernier. Mais la curiosité fut plus forte et c'est avec plaisir que j'ai commencé le film, la boite de kleenex à portée de main. 

Me before you s'est révélé être un très beau film. Sam Claflin et Emilia Clarke m'ont de suite convaincue et je les ai trouvés parfaits dans leur rôle respectif. Emilia en particulier m'a bluffée en jouant une Lou avec une très grande justesse. J'ai trouvé qu'elle était restée naturelle tout en apportant la petite touche de folie qui va si bien au personnage. Lou est quelqu'un d'attachant qui n'a pas encore décidé de la vie qu'elle aimerait mener, sans doute car son quotidien l'accapare déjà assez, entre la cohabitation avec ses parents qui se reposent sur elle financièrement et un petit ami obsédé par la course et le sport en général, Lou se complait dans une routine bien huilée. Jusqu'à ce que sa route croise celle de Will, qui va tout changer.

Will est un personnage qu'on ne peut qu'aimer même si dans le film, je crois qu'on passe totalement à côté. J'ai adoré le jeu d'acteur de Sam qui prête très bien ses traits à Will mais il m'a manqué quelque chose. J'ai eu le sentiment que tout est resté superficiel, or Will doit pourtant vivre le pire des calvaires. Des émotions restées enfouies pour faire mieux passer l'handicap, je n'en sais rien, mais cela manquait de profondeur à mon sens. Du coup, j'ai eu un petit goût amer quant à ce personnage si atachant, et qui méritait tellement plus. Il n'y a pas de doutes, Emilia Clarke porte le film à elle toute seule.

Malheureusement ce sentiment m'accompagnera tout le long du film, que j'ai trouvé survolé, encore une fois ce n'est qu'une impression mais, de ce que j'avais lu, la psychologie était bien plus poussée, de même que la relation entre les personnages. Le film va à l'essentiel, voulant nous montrer le plus de choses, construire une relation sur les 6 mois impartis et puis c'est tout. C'est dommage car je m'attendais vraiment à être plus secouée.

Pour autant, le film reste émouvant à certains passages clés et je n'ai pas pu retenir quelques larmes. Etant sensible, le sujet du film m'a profondémment touchée et je regrette donc cette absence de profondeur. En tout cas, le film fait passer beaucoup de messages ainsi que de questions et ça c'est très important. 

Me before you est donc à voir, mais comme toute adaptation, je reste convaincue que le livre est bien plus intéressant. Ceci dit, j'ai passé un très bon moment, avec un casting de choix - mention à Matthew Lewis que je n'avais pas de suite reconnu! - et une superbe bande originale. C'est certain, ce film saura vous toucher même s'il manque parfois d'émotions, et les messages vous marquer. 

mercredi 27 avril 2016

[Cinéma] Le chasseur et la Reine des Glaces

affich_33470_1

 

  • Nom: Le Chasseur et la Reine des Glaces
  • Genre: fantastique 
  • Sorti le: 20 avril 2016 (France & Belgique)
  • Avec: Chris Hemsworth, Charlize Theron, Emily Blunt

Il y a fort longtemps, bien avant qu’elle ne tombe sous l’épée de Blanche Neige, la reine Ravenna avait dû assister, sans mot dire, à la trahison amoureuse qui avait contraint sa sœur Freya à quitter leur royaume, le cœur brisé. Celle que l’on appelait la jeune reine des glaces, à cause de son habilité à geler n’importe quel adversaire, s’employa alors à lever une armée de guerriers impitoyables, au fond d’un palais glacé. 
Mais au sein même de ses rangs Eric et Sara allaient subir son impitoyable courroux pour avoir enfreint l’interdit : tomber amoureux. 
Plus tard, à l’annonce de la défaite de sa sœur, Freya envoie ses guerriers récupérer le miroir dont elle est la seule à pouvoir catalyser les sombres facultés. Des tréfonds dorés de la psyché, elle réussit à ressusciter Ravenna. Les deux sœurs vont alors retourner leur puissance maléfique, décuplée par la rage, sur le royaume enchanté. Leur armée s’avèrera désormais invincible…à moins que… les deux proscrits qui avaient jadis trahi la règle d’or, subissant l’exil et la séparation, ne parviennent à se retrouver…

Ayant plutôt bien apprécié le 1er film de cette franchise, j'étais assez curieuse de voir cette suite. La bande annonce promettait du grand spectacle et pourtant, ce n'est pas vraiment ce que j'avais espéré. Si Blanche-Neige et le Chasseur était très sombre, inquiétant et stressant, sa suite est beaucoup plus légère, ce qui ne colle pas toujours au contexte. 

La construction du film est intéressante. En effet, nous suivons le Chasseur à l'enfance, son parcours et comment il est tombé sous la coupe d'une nouvelle venue dans ce paysage: La Reine des Glaces. Soeur de la Reine démoniaque, elle se montre néanmoins beaucoup moins cruelle dans sa manière de régner. Le coeur brisé, meutri, la Reine des Glaces ne croit plus en l'amour et veut à tout prix le bannir. Pour cela, elle arrache de jeunes enfants à leur famille et en fait de valeureux guerriers. Malgré sa politique, deux d'entre eux tomberont amoureux... Ne dit on pas que l'amour triomphe toujours? 

Les années passent et nous retrouvons le Chasseur après les événements de Blanche-Neige. La chronologie est donc tout à fait bien pensée et nous permet de comprendre bien des choses, notamment le comportement qu'a pu avoir le Chasseur dans le premier film. Pour autant, si je l'avais fortement apprécié, je dois avouer que j'ai été déçue de ce personnage dans cette suite.

En effet, le fil conducteur du film n'est autre que l'amour. Ce qu'il nous pousse à faire. Dans le cas des deux soeurs, il faut le bannir, le détruire. Dans le cas de Eric, il fait vivre et est porteur d'espoir. Le Chasseur devient alors plutôt guilleret tant il y croit, alors que l'ambiance ne s'y prête décidément pas. J'ai trouvé qu'il y avait un réel décalage. Chris Hemsworth voit son personnage légèrement diminué, moins crédible, moins charismatique. Il se fait même voler la vedette par la guerrière, qui n'est autre que sa femme. Jessica Chastain, alias Sara nous offre une performance sympathique mais totalement dénuée d'expression et de sentiments. L'actrice comme le personnage est froide, distante. Difficile alors de croire au couple qu'elle peut former avec le Chasseur tant les deux sont différents. Leur lien n'est décidément pas exploité correctement ni très approfondi même si on veut nous faire croire le contraire.

Par ailleurs, le scénario manque cruellement de profondeur et n'a pas de réel but. Ce n'est pas que l'on s'ennuie, mais on assiste plutôt à une succession d'événements. Les scènes de combat sont trop peu présentes, heureusement, elles sont très bien réalisées. Par contre, le film a perdu de son mystère, l'ambiance tournant souvent à la niaiserie ou à l'humour lourdingue. Je soupçonne le doublage VF d'y être aussi pour quelque chose, rendant les dialogues ridicules et plats. 

Ce qu'il faut surtout retenir de ce divertissement, ce sont les effets spéciaux. Visuellement c'est magnifique. Il y a un aspect assez onirique au film que j'ai énormément apprécié, de mêmes que les décors. Et si la musique ne s'est pas distinguée, elle s'est invitée aux bons moments. Enfin, il faut admettre que le film est totalement porté par la performance de Charlize Theron, aussi sublime, qu'époustoufflante, qu'effrayante. Quant à Emily Blunt en Reine des Glaces, il lui manquait ce petit truc pour vraiment s'imposer à l'écran, mais son interprétation était plutôt sympathique. Derrière sa froideur, la reine cache une douleur, un coeur brisé et on se rend compte que finalement, elle a un bon fond. 

Une suite pas vraiment folichonne mais qui reste néanmoins agréable. On ne voit pas le temps défiler, preuve qu'on passe tout de même un bon moment devant un divertissement qui en met plein la vue et qui promet peut être une suite si on en croit la fin. A voir au moins une fois pour tous ceux qui ont apprécié l'histoire de Blanche-Neige. 

samedi 26 mars 2016

[Cinéma] La 5ème Vague

5è vague film

 

  • Nom: La 5ème Vague
  • Genre: Science-fiction
  • Sorti le: 27 janvier 2016 (France) | 23 mars 2016 (Belgique)
  • AvecChloë Grace Moretz, Nick Robinson, Alex Roe

Quatre vagues d’attaques, chacune plus mortelle que la précédente, ont décimé la presque totalité de la Terre. Terrifiée, se méfiant de tout, Cassie est en fuite et tente désespérément de sauver son jeune frère. Alors qu’elle se prépare à affronter la cinquième vague, aussi inévitable que fatale, elle va faire équipe avec un jeune homme qui pourrait bien représenter son dernier espoir – si toutefois elle peut lui faire confiance…

J'attendais ce film avec grande, grande, grande impatience. Alors je ne vous raconte pas ma déception et ma colère quand j'ai vu qu'en Belgique il ne sortait qu'en mars, soit 3 mois après quasi tout le monde. Ma patience fut enfin récompensée et je peux dire que j'ai beaucoup apprécié ce film. Pas la sortie de l'année mais j'ai passé un très bon moment.

Ce qui m'a plu, c'est que le film soit resté fidèle au livre. J'ai lu ce dernier il y a un certain temps, mais j'ai tout de suite pu reprendre mes marques. Le fil conducteur est très bien respecté, franchement c'est une bonne adaptation! Par contre, elle n'est pas parfaite car j'ai trouvé que le film était un peu plat. Je me souvenais que durant ma lecture, j'avais ressenti beaucoup de stress, d'angoisses. Il y avait une grande tension qui émanait du livre qui est totalement absente du film. De fait, on a l'impression de suivre une succession d'événements.  Le film manque donc un peu de profondeur. Les 4 premières vagues sont expliquées très - trop - vite, on ne saisit pas les enjeux réels de cette invasion. L'émotion est aussi absente, dommage. 

Par ailleurs, si l'histoire manque d'adrénaline - on a parfois l'impression que Cassie et Evan font une marche rapide dans la forêt tant on ne ressent pas la traque ou la peur - j'ai bien aimé les acteurs. Mention à Chloé et Alex, alias Cassie et Evan que j'ai trouvés très convaincants. Cassie porte un peu le film à elle toute seule, il faut le reconnaitre! Quant à Evan, je suis encore plus fan de ce personnage! Ses moments de combat sont excellents, on sent qu'il n'est pas comme tout le monde....Et puis, dois-je mentionner que ce gars là est canon? En ce qui concerne l'unité de Zombie avec Nuggets, Teacup et Ringer, j'ai pas été très convaincue. J'aimais déjà pas trop Nick Robinson - qu'on retrouve dans Jurassic World - mais ça se confirme ici aussi. Ce type est juste hyper mono-expressif! Par contre, je redoute le second film car Ringer va être mise fortement en avant et je n'aime pas vraiment ce personnage... 

La bande son m'a vraiment plu également. Le film commence d'ailleurs très bien, marqué par une ambiance qui se veut inquiétante. Excellent choix des musiques, au bon moment. Visuellement, le côté post-apocalyptique était sympa, mais je pense qu'on aurait pu avoir mieux. Les effets du Tsunami n'étaient pas de grand niveau, par exemple. On avait parfois l'impression de faire une promenade dans une ville abandonnée, sans plus.  

Pour autant, j'ai passé un très bon moment, le film se regarde facilement, on est pris dans l'histoire des les premières minutes et on ne voit pas le temps passer. Clairement, il lui manque un petit quelque chose à ce film pour le qualifier de bombe, mais il vaut le détour quand même. Au final, j'en ressors plutôt contente, j'espère que la suite nous promettra un peu plus de tensions et surtout, de psychologie!

mercredi 30 décembre 2015

La Rétrospective 2015 de Mirrorcle World

retrospective-2015-blog

Une nouvelle année livresque se termine et c'est devenu maintenant une tradition d'en faire une rétrospective. L'année 2015 a été très riche pour moi au niveau de la lecture mais aussi en terme de musique. Le graphisme a aussi pris une importance capitale puisque j'ai réussi à lancer ma propre activité. Pour cette rétrospective 2015, j'ai décidé de reprendre le même principe que l'année dernière et vous présenter cela sous forme d'article accompagné d'une vidéo. En route pour découvrir mes nombreux coups de coeur! 

  • Côté lecture

Comme chaque année avec goodreads, je me lance le défi de lire un certain nombre de livres. En 2015, je m'étais fixée l'objectif de 60 livres et le bilan est plutôt excellent puisque j'en aurai finalement lu 8 de plus, soit 68 livres au total (bien qu'un 69ème est en cours!). Je suis ravie d'avoir eu un aussi bon rythme! Je dois également avouer avoir aimé beaucoup de romans, aussi j'ai décidé de me concentrer uniquement sur ces coups de coeur ou lecture à lire absolument! 

my year in books

Mes coups de coeur

son of neptune outrepasseurs je t'ai revé zodiaque iron warriorsnow like ashes une braise sous la cendre winner curse the-book-of-ivy-tome-1-lumen-editions sword-art-online-light-novel-volume-1-simple-217903

  1. Sword Art Online de Reki Kawahara: Un incontournable de cette année, sans surprise pour vous si vous me suivez régulièrement. Je remercie Ofelbe pour cette découverte fabuleuse pour laquelle j'ai eu le coup de foudre. A tel point que j'ai non seulement la saga principale de SAO mais aussi le Reboot, l'anime, la BO et les manga.  
  2. The Iron Warrior de Julie Kagawa: Le dernier tome de la saga de mon coeur, The Iron Fey. Il cloture avec délice cet univers qui me manque déjà mais que je relirai encore et encore et encore. Ce tome est une vraie apothéose et réunit tous les personnages depuis le début pour mon plus grand bonheur.
  3. Snow Like Ashes de Sara Raasch: Une vraie claque que ce roman fantasy qui m'aura enchantée! L'héroine badass, l'action et le background, tout y est pour offrir un roman digne de ce nom. 
  4. The Winner's Curse de Marie Rutkoski: Découvert au hasard, ce fut une vraie révélation, à tel point que j'ai enchainé avec le tome 2 que j'ai autant aimé. Je ne m'attendais pas à un tel univers, aussi original qu'imprévisible.  Vivement le dernier tome! 
  5. Une braise sou la cendre de Sabaa Tahir: Un ovni dans le genre young adult, ce roman est une vraie pépite. Original, il sort des sentiers battus.
  6. Les Outrepasseurs de Cindy Van Wilder: Très proche du coup de coeur, ce roman est une vraie perle. Il est construit d'une façon totalement unique, sublimé par la plume divine de l'auteure. Une merveilleuse découverte.
  7. Zodiaque de Romina Russell: Une excellente surprise, je suis tombée amoureuse de cet univers. Le background est juste impressionnant et nous emporte complètement ailleurs. L'action ne faiblit jamais et le tout est très fluide. 
  8. Je t'ai rêvé de Francesca Zappia: Une lecture très différente, très émouvante mais aussi très drôle. Ce livre m'a surpris et je m'y suis beaucoup attachée.
  9. The book of Ivy de Amy Engel: Dans le genre dystopique, ce dyptique a été magistrale! Le point fort réside incontestablement dans les personnages, tellement attachants. 
  10. The Son of Neptune de Rick Riordan: Un bonheur de replonger dans cet univers qui sera à mon avis très présent l'année prochaine. Rick Riordan me passionne toujours et est devenu une valeur sure pour moi.
  • Musique, Cinéma, Séries

Musique 

Cette année 2015 a été très chargée au niveau musique. J'avoue m'être beaucoup diversifiée. Tandis que je reste fidèle à la musique asiatique, j'ai aussi beaucoup écouté de musique américaine. De fait, je ne me suis jamais ennuyée musicalement en 2015. Voici les artistes que je retiens principalement:

  1. _genic de Namie Amuro: Cet album aura inévitablement marqué mon été. Namie ne me déçoit jamais et _genic a parfaitement rempli son rôle. Il tourne encore très régulièrement 6 mois après sa sortie! 
  2. Delirium de Ellie Goulding: Une superbe surprise que cet album! Il tourne depuis sa sortie et il est toujours aussi entrainant et raifraichissant. Ellie Goulding est pour moi une vraie révélation depuis que je l'ai découverte en 2014.
  3. Hawwah de Gain: La Kpop dans toute sa splendeur, la chanson titre Paradise Lost a marqué mon début d'année, un vrai coup de coeur. 
  4. Revival de Selena Gomez: Je ne peux pas nier mais la petite a des chansons d'extrêmes qualités. Depuis que je la suis, Selena ne me déçoit pas et son nouvel album est très agréable. 
  5. Me de Jin Akanishi: Je n'en ai pas parlé sur le blog parce qu'il est difficile de l'écouter en streaming mais cet album a été un vrai coup de coeur pendant l'été 2015. La musique japonaise sublimée par un artiste de talent.

Cinéma 

Du côté du cinéma, quelques déceptions à noter pour les adaptations de La Terre brulée ou Divergente 2. J'attendais beaucoup de ces films et franchement, je ne les retiendrai pas. Ceux qui ont attiré mon attention sont tout autres et bien plus féeriques et agréables ou aventureux.

  1. Cendrillon: De la magie, de l'amour, des étoiles plein les yeux, j'ai adoré ce film. Bien que le début est un peu longuet, la suite est féerique et fait rêver. 
  2. Pitch Perfect 2: Un vrai régal encore une fois, on est servi en matière de chant et danse à capella. Je me suis éclatée devant ce second opus toujours aussi bon que son prédécesseur. 
  3. Avengers 2 | l'ère d'Ultron: Un peu moins bon que le premier certes, mais du très grand spectacle avec des effets spéciaux grandioses et une équipe toujours aussi attachante!! 

Séries 

Cette année j'ai repris pas mal de séries ainsi que des animes japonais qui ont rythmé mes soirées! Tout d'abord, comment ne pas mentionner le fait qu'ici aussi Reki Kawahara a régné en maitre! Par ailleurs, j'ai testé et approuvé quelques nouveautés en matière de séries US.

  1. Anime Sword Art Online: Un pur régal que j'ai déjà regardé plusieurs fois. Voir à l'écran ce que j'ai lu était tout simplement parfait. Je suis tombée encore plus amoureuse. 
  2. Anime Aldnoah.Zero: J'ai regardé les 2 saisons en un temps record, tellement j'ai été prise dans cette histoire originale, bourée d'action, le tout avec une BO à tomber par terre. 
  3. Anime Fate Stay Night Unlimited Blade Works: Quel coup de coeur! J'attendais les épisodes chaque semaine avec impatience! Le graphisme était tellement magnifique, les combats époustouflants, les personnages attachants, j'ai adoré!!!
  4. Quantico: Sans conteste ma série US 2015 coup de coeur! Quelle surprise! Le rythme effreiné m'aura totalement convaincue de même que l'histoire à deux points de vue. J'en redemande! 
  5. Blindspot: Une superbe découverte, avec son ambiance un peu mystérieuse, ses indices, et des personnages très attachants. Je ne pensais pas adhérer autant!
  • Rencontre

Cette année, je n'ai pas pu aller ni à Paris ni Montreuil pour les salons du livre. De fait, les amis m'ont beaucoup manqué. Et je n'ai pas pu voir certains auteurs. Mais comme on dit, ce n'est que partie remise. Quoiqu'il en soit, j'ai pu rencontrer une seule auteure et pas des moindres. Pour moi c'était inespéré. C'était comme un rêve. Oui, j'ai pu rencontrer Julie Kagawa, la maman de ma saga préférée The Iron Fey! Un échange magnifique, tout sourire et surtout plein d'émotions. Julie Kagawa a été formidable. Peut être la seule rencontre de 2015, mais surtout la plus belle! 

P1060794

  • Graphisme, mon métier 

C'est surement ma plus grande fierté de cette année! Avoir lancé mon activité en freelance en septembre dernier. Il m'aura fallu beaucoup de travail autant sur mes compétences que sur moi même et ma prise de confiance, mais j'y arrive petit à petit! Actuellement je compte pas mal de projets depuis mai dernier, pour mon plus grand bonheur! A cette occasion, j'ai donc refait tout mon site professionnel dont je suis très fière! Mirrorcle Imagination commence tout doucement à se faire connaitre, et ce sera mon objectif premier en 2016!

mirrorcle imagination google

Dans le même temps, il est bon de souligner que je continue le graphisme par pure passion. Ainsi, j'aurais réalisé 5 nouveaux designs pour le blog, 26 créations tout thèmes confondus dont 14 pour des blogs, mon forum et la page Colleen Hoover France; 12 wallpapers personnels. Vos retours sont comme toujours extrêmement importants! Je vous remercie pour votre enthousiasme! 

Book-boyfriend-ASH-copie kirito-et-asuna-copie the-portal-site

 

  • La vie du blog 

Le blog ne serait pas là aujourd'hui sans vous, c'est indéniable. Aussi, merci à tous pour votre participation quotidienne ou régulère, que ce soit sur le blog via les commentaires, sur la page facebook ou désormais sur Twitter où j'ai repris une forte activité! Je n'oublie pas non plus votre intérêt pour la chaine youtube qui grandit d'année en année. Je suis extrêmement heureuse de voir que mes vidéos vous plaisent autant! En terme de chiffres, les statsitiques sont excellentes: 

  • Le blog totalise 1055 articles dont 202 écrits en 2015
  • Il y a eu 40 000 visites uniques pour un total de 173 000 visiteurs
  • 52 000 pages ont été vues pour un total de 252 000 pages vues
  • Vous avez laissé sur le blog pas loin de 5400 commentaires 
  • La page facebook compte presque 2500 j'aime 
  • Mon twitter est passé à 715 abonnés 
  • La chaine youtube approche à très grands pas des 1000 abonnés 

Ces statistiques ne sont que des chiffres certes mais elles montrent une très belle activité cette année encore. Merci à tous de me suivre d'aussi près, ou parfois de loin. Dédicace spéciale à mes amis blogueurs les plus proches qui m'apportent tellement au quotidien! Votre amitié m'est précieuse et je ne vous le dirai jamais assez! Twitter m'a permis de faire de nouvelles rencontres virtuelles et de m'assurer d'excellentes soirées avec de très beaux échanges! Merci les filles, vous m'avez donné le gout de twitter à nouveau! Enfin, merci à tous ceux qui regardent mes vidéos, vos retours me font toujours chauds au coeur!!! J'essaie maintenant de compléter le blog par des vidéos pour vous proposer les deux supports.

Enfin, que serait le blog sans ses merveilleux partenaires qui m'ont faits confiance cette année encore. Tout d'abord, merci mes plus anciens partenaires La Collection R et Pocket Jeunesse. Vous m'avez permis de découvrir de merveilleux titres et votre enthousisme est toujours aussi communicatif. J'apprécie les échanges, les conseils, les découvertes que je peux faire avec vous! Comment ne pas citer Fleuve Editions et sa gentillesse incarnée qui m'a permis de me diversifier dans mes lectures en découvrant des titres plus contemporains. Michel Lafon pour son fabuleux partenariat qui a rythmé mon année avec de très belles lectures. Et enfin, une grande dédicace à Ofelbe Editions, qui a été ma plus belle découverte de 2015. Un énorme merci à l'équipe d'être venue à moi car grâce à vous, j'ai pu replonger dans la culture japonaise, découvrir enfin les light novels et surtout mon plus gros coup de coeur littéraire. Merci pour votre gentillesse et votre disponibilité. Je me réjouis de vous suivre en 2016.

En conclusion, cette année livresque a été excellente. J'ai lu beaucoup de magnifiques romans, que ce soit en français ou en anglais. Bien que je n'ai pas pu revoir les amis en vrai, les échanges virtuels sont tout aussi importants pour moi et je ne vous remercierai jamais assez, vous qui me suivez, échangez, riez avec moi au quotidien. L'année 2016 s'annonce magistrale dans ses sorties et j'ai hâte de continuer à partager cette grande passion avec vous. Quant au graphisme, ce sera là mon plus beau challenge de la nouvelle année. Je ferai tout pour continuer à vous faire rêver à travers de nouvelles créations et sites internet! 


mardi 15 décembre 2015

Cinéma: Fantastic Beasts and Where to find them

fantastic beasts

Si vous êtes fans de l'univers de J.K Rowling, la maman de Harry Potter, vous connaissez sûrement l'existance de ce livre compagnon Fantastic Beasts ou Les Animaux Fantastiques en français. En 2013, nous apprenions que le roman serait adapté au cinéma pour un long métrage. Mais en 2014, il a été annoncé que ce serait une trilogie! La première partie, prévue pour le 16 novembre chez nous et le 18 novembre 2016 aux Etats-Unis, a été réalisée par David Yates qui a produit quelques Harry Potter. On retrouve d'ailleurs l'ambiance très caractéristique de HP dans le trailer du film. De quoi donner des frissons!!!! 

Pour rappel, ce livre (très court) est directement lié à Harry Potter puisqu'il se trouve à la bibliothèque de Poudlard. Le livre présente d'ailleurs des annotations de Harry et Ron concernant les animaux qu'ils ont déjà rencontrés! Ce nouvel univers s'annonce très intéressant, dans tous les cas! Vivement!

La première bande-annonce des #AnimauxFantastiques est arrivée ! #JKRowling #HarryPotter

Posté par Les Animaux Fantastiques sur mardi 15 décembre 2015

samedi 26 septembre 2015

[Cinéma] Le labyrinthe 2: La terre brûlée

the scorch trials

 

  • Nom: La Terre brûlée [Le Labyrinthe #2] 
  • Sorti le: 23 septembre 2015 (Belgique) | 7 octobre 2015 (France)
  • Avec: Dylan O'Brien, Ki Hong Lee, Thomas Brodie-Sangster 

Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

Je l'avoue, je suis très déçue par ce film. La lectrice en moi est totalement frustrée devant une adaptation aussi éloignée du roman. Non en fait, il n'y a pas de roman. Avec le film La terre brûlée, on découvre un tout nouveau scénario. Amis lecteurs, si vous aussi, vous aimez comparer les supports films/livres, vous allez être déçus. Oubliez le roman et aller voir le film de manière totalement indépendante.

La bande annonce m'avait déjà fait craindre le pire mais je ne m'étais pas attendue à ce que ce soit à ce point. Je comprends la nécéssité de changer des choses lorsqu'on adapte à l'écran. Pour plus de dynamique, de fluidité, de facilité. Mais je ne comprends pas qu'on puisse réécrire tout un script alors que le roman offre une base vraiment solide.  Au début, le fait que l'histoire change ne m'a pas encore dérangée. Mais plus on avançait, plus je perdais mes repères. Le coup de grâce fut la fin, totalement réinventée. 

Pris de manière indépendant, le film est pas trop mal foutu, il est même bon. Superbes effets spéciaux, histoire intéressante, excellents décors et belle bande originale. Pour celui qui ne connait pas, ce film est un pur diverstissement. Cela étant, le mystère que présentait le livre a disparu: ici on sait qui on doit combattre et on sait ce que l'ennemi recherche. J'avoue que ce second volet perd donc d'intensité et devient à sa manière assez prévisible. Il est aussi très très long et n'hésite pas à spoiler des éléments du tome 3. Je vous avoue que je n'ai aucune idée, mais alors aucune, de ce que nous réserve le prochain film. Ce sera surprise. 

De ce fait, je ne sais pas quoi penser de ce film. Il n'est pas mauvais, bien sur, et il plaira aux amateurs du genre qui viennent découvrir la suite du premier film. L'action est assez bien présente et pour les fans de la série The Walking Dead, vous allez être servis tant les fondus sont atrocement moches! Quant aux lecteurs, c'est une autre histoire, et ce, dans tous les sens du termes. Je suis très déçue que l'auteur ait accepté ces changements qui dénaturisent l'univers qu'il a créé. Pire, on lâche la grosse révélation qui constituait le tome 3. Tout prend une autre direction et c'est dommage. 

Heureusement, si le scénario est donc flambant neuf, j'ai été heureuse de retrouver nos personnages. Comme dans le livre, ils manquent cruellement de profondeur mais on s'attache à cette petite bande et j'ai beaucoup apprécié l'amitié qui les lie. On sent bien qu'ils sont soudés et ça c'est peut être le plus gros plus du film. Quant aux nouveaux personnages, il y en a de trop, certains ont été inventés pour le film, aussi je ne retiendrai que Brenda et Jorge. Ayant en horreur Brenda dans le roman, j'avoue qu'ici, elle a été bien plus supportable. Mention aussi à la Chancelière dont on entend parler normalement que dans la seconde partie du tome 3 et qui a déjà ici une présence déterminante. Les rôles des personnages ont été pas mal modifiés donc, qu'on se le dise. 

En conclusion, avec ce second volet, j'ai découvert une histoire alternative du roman. Du tout neuf, à découvrir en oubliant son support de base. En sachant cela, vous allez peut être bien plus apprécier le film pour ce qu'il est: un divertissement très sympa bourré d'action, le tout joué par de bons acteurs. 

samedi 15 août 2015

[Cinéma] Pitch Perfect 2

pitch-perfect-2-movie-poster-2-01-3158×5000

 

  • Nom: Pitch Perfect 2 (ou The Hit Girls 2 pour faire le lien avec le 1er)
  • Sorti le: 22 juillet 2015
  • Avec: Anna Kendrick, Rebel Wilson, Brittany Snow

Cela fait trois ans que les Bellas se sont imposées comme le premier groupe exclusivement féminin à remporter un titre national grâce à leurs voix, leur style et leur attitude reconnaissables entre toutes. Mais lorsqu’elles se retrouvent radiées suite à un scandale qui risque de compromettre leur dernière année à Barden, nos trois championnes à l’esprit combatif estiment que, cette fois, elles ont perdu la partie. Alors qu’il ne leur reste qu’une occasion de reconquérir leur titre, les Bellas doivent se battre pour avoir le droit de concourir au championnat du monde de chant a capella de Copenhague. Entre la pression de la compétition musicale et la peur de rater leur année de Terminale, les Bellas devront se serrer les coudes pour retrouver leur voix et remporter le championnat…

Aaah Pitch Perfect... un film que je connais par coeur depuis sa sortie. C'est donc avec grande impatience que j'attendais cette suite. Et que dire, je n'ai pas du tout été déçue même si sur certains aspects j'en attendais tout de même un peu plus.

Il est clair que ce second volet reprend exactement la même trame que son prédécesseur. De ce point de vue, il manque d'originalité et de profondeur. La progression du film est identique: on commence par un désastre musical avec les Bellas, et puis une remise en question pour tenter de revenir sur le devant de la scène. Pour reconquérir leur titre, le petit groupe va devoir être plus soudé que jamais. Entre le match d'impro qui est bien peu naturel comparé au premier film et les performances live mal pensées par les filles, la storyline est très peu surprenante. Cela étant dit, les moments de chant et de danse sont toujours sublimes, magiques et très bien représentés.

Sur ce point d'ailleurs, j'ai trouvé que les performances étaient bien plus crédibles que dans le premier film. Alors je ne sais pas si cela vient de moi, mais il semblerait que les acteurs aient vraiment rechanté les chansons en direct, donnant un aspect live très intéressant qu'il manquait au premier film où j'avais l'impression d'entendre juste le CD de la BO. Après je fais peut être fausse route mais les moments de chant étaient vraiment vivants et plein d'énergie! En bref, les chansons m'auront encore convaincue, que ce soit celles interprétées par les Bellas ou leur groupe rival, Das Sound Machine qui est tout de même doué, il faut le reconnaitre! 

Pour le reste, même si le scénario est plutôt prévisible, quel plaisir de retrouver la troupe! J'adore toujours ce groupe de filles hilarantes. Si le personnages de Becca évolue bien, vers ses objectifs dont elle a toujours rêvés, les autres filles restent trop en retrait, exepté Amy la baleine qui monopolise un peu trop l'attention. Rebel Wilson en fait des tonnes (sans mauvais jeu de mots) et son humour devient parfois assez lourd. Par contre le moment du bateau m'a fait bien rire, je dois lui reconnaitre cela. Concernant les autres, j'ai été un peu déçue que Cynthia Rose, Lilly, Stacie soient si peu mises en avant. Elles méritaient bien plus de lignes de texte que ce qu'elles ont eu. Non, malheureusement, c'est la petite nouvelle qui vole la vedette: Emily. Un personnage censé amener de la fraîcheur, mais qui n'est pas toujours hyper crédible. Emily est une héritière et on comprend qu'elle reprendra le flambeaux une fois les Bellas diplômées. Son introduction est intéressante mais mal exploitée selon moi. Emily reste sympathique mais manque de charisme à mon sens. Enfin, grand absent, Jesse m'a grave manqué! On le voit peu et sa relation avec Beca est totalement oubliée, quel dommage.... cela méritait plus de profondeur également!

En conclusion, ce second volet reste très agréable. Encore une fois on en prend plein les oreilles. C'est crédible, maîtrisé, excellent, drôle, émouvant, envoûtant, bref un sans faute musical. Il est juste regrettable que cette suite n'ait pas pris plus de risques pour se démarquer davantage de son prédécesseur. Cela étant dit, on est replongé directement dans l'ambiance et il est facile de reprendre ses marques. Même si l'histoire manque clairement de profondeur, on ne s'ennuie pas du tout, mieux, nous aussi, on chante!

samedi 1 août 2015

[Cinéma] La Face cachée de Margo

face cachee margo

 

  • Nom: La face cachée de Margo (Paper Towns)
  • Sorti le: 17 juillet 2015 (Belgique) - 12 aout 2015 (France)
  • Avec: Nat Wolff, Cara Delevingne, Austin Abrams

D’après le best-seller de John Green, La Face Cachée de Margo est l’histoire de Quentin et de Margo, sa voisine énigmatique, qui aimait tant les mystères qu’elle en est devenue un. Après l’avoir entraîné avec elle toute la nuit dans une expédition vengeresse à travers leur ville, Margo disparaît subitement – laissant derrière elle des indices qu’il devra déchiffrer. Sa recherche entraîne Quentin et sa bande de copains dans une aventure exaltante à la fois drôle et émouvante. Pour trouver Margo, Quentin va devoir découvrir le vrai sens de l’amitié… et de l’amour.

Je vous l'avoue, à la base je n'étais pas censée aller voir ce film. Mais voilà celui que j'avais en tête n'était plus disponible, aussi La Face cachée de Margo m'a semblé le meilleur choix. Je voyais plusieurs blogs en parler, sans pour autant piquer ma curiosité. C'était vraiment l'occasion de découvrir une autre adaptation d'un roman de John Green et j'en suis ressortie plutôt satisfaite. 

Autant l'admettre, on est très loin d'un certains Nos étoiles contraires. Ici, on joue vraiment sur la légèreté et ça m'a parfaitement convenu. La petite bande qu'on suit tout le long est touchante et nous fait sourire. Le film propose beaucoup d'humour mais aussi une morale très sympathique sur l'amitié, l'amour et la recherche de soi. 

Le scénario en lui-même est relativement simple mais adapté à l'écran, j'ai trouvé qu'il passait très bien. Pas sure qu'en format livre cela m'aurait plu mais ici, le rythme est bon et on se prend au jeu. Quentin, notre personnage principal, est amoureux depuis toujours de l'insaisissable Margo, sa voisine. Alors qu'au fil des années, ils perdent le contact, Margo débarque une nuit et l'embarque dans une aventure nocturne. Alors que Quentin est quelqu'un de timide, sérieux, Margo elle, est tout son contraire. Après cette expédition, la jeune fille disparaît de la ville, mais laisse derrière elle des indices. Quentin, convaincu que ces indices lui sont adressés, se lance dans la plus grande aventure de sa vie, en compagnie de ses meilleurs amis. 

Avec Quentin, Ben et Radar, on s'amuse alors à décrypter les indices. Sur le chemin menant à Margo, Lacey et Angela se joignent au trio. On embarque alors avec une bande de jeunes très sympathique, attachante. J'ai beaucoup apprécié les 3 garçons. On sent une réelle complicité entre ces 3 là. Après tout, ils ont toujours tout fait ensemble. Et alors que le lycée se termine et qu'en général on parle de "dernière fois", ensemble, ils vont expérimenter un bon nombre de "premières fois": première fête, premier séchage de cours, premier road trip... une sensation extraordinaire qui aura permis aux 3 amis de grandir et de prendre conscience que la vie doit être vécue! Quant à Margo, elle représente le fil conducteur du film. Je vous avoue qu'elle ne mérite absolument pas toute cette attention! Elle m'est apparue égoïste et froide, distante, hautaine. Au final, j'étais bien contente qu'elle ne soit pas plus présente. 

Pour le reste, j'ai passé une moment très sympa. C'est assurément un film d'été, de détente qui délivre de jolis messages. On rit, on s'amuse, on se prend au jeu des indices... Que demander de plus? Le casting est également très bon ce qui ne gâche rien. Je pense que les fans du roman et de John Green devraient vraiment apprécier cette adaptation. Quant à moi, je vais m'en tenir au film que j'ai trouvé très bien dosé et bien construit. 

 

samedi 25 juillet 2015

[Cinéma] Cendrillon

affich_25264_1

 

  • Nom: Cendrillon
  • Sorti le: 25 mars 2015
  • Avec: Lily James, Richard Madden, Cate Blanchett

Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme soeur. Une lueur d’espoir brûle dans son coeur, car toutes les jeunes filles du pays ont été invitées à assister à un bal au palais...

Ah Cendrillon... ce n'est pas mon dessin animé préféré (je pense qu'il a mal vieilli personnellement), mais quand le film a été annoncé, ma curiosité a été piquée. Il faut l'admettre, je suis totalement fleur bleue et romantique! D'emblée je savais que ce film me plairait et je n'ai pas été déçue.

Je dois dire que je suis surprise que le film soit aussi fidèle à l'oeuvre animée de 1950, en mieux. Bien entendu, pour coller à une certaine réalité, quelques détails ont été changé, rendant le film plus crédible encore. Si le début est ce qui m'a le plus ennuyé, avec la mise en place du petite monde d'Ella notre héroine, la suite m'a complètement charmée. Je me suis prise au jeu et je me suis sentie aussi conquise par le prince que notre chère Ella! 

Ella a toujours vécu dans une bulle de bonheur, jusqu'à ce qu'elle perde ses deux parents. Se retrouvant coincée entre son affreuse belle mère et ses stupides deux demi-soeurs, la jeune fille essaie de garder espoir en étant courageuse et gentille. Malheureusement, son dévouement ne lui apportera que du rejet et du mépris de la part de sa belle famille. Désemparée, Ella s'enfuit le temps d'une ballade à cheval et rencontre le Prince. N'ayant aucune idée de son identité, si ce n'est qu'il travaille au Palais, Ella a le sentiment qu'elle a trouvé son âme soeur. L'occasion est trop belle de le revoir lorsque le Roi et le Prince annoncent un bal ouvert à toutes les jeunes filles du Royaume. 

Niveau scénario, inutile d'aller plus loin. Sur ce point, il n'a absolument rien d'original ou de plus par rapport au dessin animé. Comme je vous disais, le film est une amélioration du dessin animé, ayant retravaillé certaines scènes pour une meilleure concordance et fluidité. On est alors peu surpris et le démarrage semble un peu long. C'est sans doute mon seul gros reproche au film mais pouvait-il en être autrement? Après tout, Cendrillon doit rester Cendrillon! 

Par ailleurs, j'ai été émerveillée par les décors. C'est tellement magique, magnifique, somptueux. La scène du bal est juste grandiose et on s'en prend plein la vue. Le travail a été énorme et cela se ressent. L'ambiance du film est sincèrement féerique! Pour les rêveuses comme moi, on ne peut qu'adhérer!! A cela s'ajoute un excellent casting et un bon jeu d'acteurs. Si Lily James transpire l'innocence et la pureté (parfois un peu trop d'ailleurs), la belle mère ne m'aura pas surprise. Une petite déception concernant Cate Blanchett qui aurait pu aller encore plus loin dans ce rôle infâme de la marâtre jalouse. Quant aux deux soeurs, elles sont à oublier. Stupide est le mot qui convient le mieux pour les décrire mais honnêtement, elles sont bien plus tolérantes que dans le dessin animé (et surtout moins moches!). Enfin, comment ne pas mentionner le prince, incarné par un Richard Madden à tomber par terre? Bon sang, il faut avouer qu'il dégage un charme de dingue! Bien entendu, ce n'est pas le rôle de sa vie, mais j'ai trouvé ce prince très convaincant. C'est sur, il peut aussi venir frapper à ma porte quand il veut!! 

En conclusion, j'ai passé un très très bon moment devant ce film. C'est beau, niais, rêveur et féerique. On ne peut que s'attacher à Ella et au Prince, tandis qu'on est charmé par l'esthétique du film. A tous ceux qui sont romantiques dans l'âme, n'hésitez surtout pas à donner sa chance à Cendrillon!