► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 17 juin 2017

Lord of Shadows [The Dark Artifices #2] de Cassandra Clare

lord of shadows

  • Nom: Lord of Shadows [The Dark Artifices #2] de Cassandra Clare
  • Lu en: anglais
  • Pages: 701 pages
  • Sorti le: 23 mai 2017
  • Editeur: Margaret K. McElderry Books
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: à paraitre chez PKJ prochainement (2018).

Emma Carstairs has finally avenged her parents. She thought she’d be at peace. But she is anything but calm. Torn between her desire for her parabatai Julian and her desire to protect him from the brutal consequences of parabatai relationships, she has begun dating his brother, Mark. But Mark has spent the past five years trapped in Faerie; can he ever truly be a Shadowhunter again? And the faerie courts are not silent. The Unseelie King is tired of the Cold Peace, and will no longer concede to the Shadowhunters’ demands. Caught between the demands of faerie and the laws of the Clave, Emma, Julian, and Mark must find a way to come together to defend everything they hold dear—before it’s too late.

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

 It is always difficult to write a review about a Clare's book. I don't know how the author did it again, but she did. Lord of Shadows, as the previous book, Lady Midnight as well as TMI and TID was exceptional. Right now, I still feel so much emotions! It was a powerful reading and I can't believe I have to wait 2 years to read the last book of the series. My heart is so heartbroken by the ending. But the book was incredible. I'm in love with Emma and Julian, these characters are so beautiful in their own way! Emma is fierce, brave, a magnificent warrior. Julian is more complexe but so intense and interesting! I think he is my favorite character! In this sequel, I was glad to see more Ty, Livvy and Kit. A trio I enjoyed a lot. On the other hand, I liked Cristina and Mark but less than the others this time. I miss something with them, some chemistry. The story isn't full of action but still, I didn't see the 700 pages, it was an easy read, I felt myself at home with "friends". Well done Cassie, this world you created is awesome.


C'est toujours compliqué d'écrire une chronique sur les livres de Cassie, parce que c'est tellement complexe et incroyable! Lord of Shadows ne déroge pas à la règle. Comme son prédécesseur, Lady Midnight, ce fut un gros coup de coeur. Cette troisième saga dans l'univers des Shadowhunters devient de plus en plus ma favorite. 

Vous parler de l'histoire serait risqué, car vous l'imaginez bien, sur 700 pages, il s'en passe des choses. Si le livre est plus lent, il reste néanmoins très bien dosé avec d'excellents moments d'action. Comme toujours, on redoute l'instant où il va se passer quelque chose qui nous brisera inévitablement le coeur. Après avoir lu 10 livres dans cet univers, je devrais y être habituée mais non, rien n'y fait. Le plus dur? Attendre 2 ans avant de pouvoir lire le dernier tome, et vu le chaos ambiant, cela fait un peu peur. Merci Cassie pour ce cliffhanger de fou. 

Ce qui fait toujours le point fort de cette série, ce sont ses personnages. Comme Lady Midnight, Cassie a bien travaillé les émotions et les sentiments de ses personnages, ce qui les rend toujours plus attachants. Je suis vraiment in love de Emma et Julian qui m'ont encore fait frissonner. Emma est une sacrée guerrière, qui nous démontre son incroyable talent. Majestueuse mais tellement humble. Quant à Julian, c'est un personnage complexe qui en a lourd sur les épaules mais qui fait de son mieux. Son dévouement est remarquable, rarement on avait vu ça. Leur amour est toujours autant mis à rude épreuve, qu'est ce qu'on souffre avec eux! Ils méritent tellement le bonheur! Ce sont de véritables âmes soeurs. 

J'ai beaucoup apprécié le fait que Ty, Livvy et Kit soient mis en avant. Un chouette trio, assez dynamique, qui apporte son lot d'aventure. Je me suis bien attachée à eux, et franchement je suis ravie qu'ils puissent s'investir davantage dans l'intrigue. A contrario, j'ai eu un peu de mal avec Mark et Cristina cette fois-ci. Il faut dire que la relation entre les deux est particulière mais même si les deux personnages sont attachants, il me manque un lien avec eux, plus particulièrement avec Cristina. Par contre, je ne cache pas que je suis fan de Kieran et que son duo avec Mark prend vraiment une tout autre dimension. Ensemble, on ne peut nier un certain charisme. 

L'intrigue reste très intéressante, elle nous catapulte à l'institut de Londres où beaucoup d'émotions liées à The Infernal Devices refont surface. C'est dans ces moments là qu'on se rend compte à quel point Cassie maitrise son univers et pense à tous les détails. C'est juste merveilleux et cela nous donne la belle sensation d'être à la maison, avec des amis. Vous l'avez compris, cette suite m'a conquise, j'ai tout aimé et je n'ai absolument pas vu défiler les pages. 

***

Lord of Shadows a fait l'objet d'une lecture commune avec ma binôme du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre directement sur son blog.


jeudi 2 juin 2016

The Mirror King [The Orphan Queen #2] de Jodi Meadows

MirrorKing-HC

  • Nom: The Mirror King [The Orphan Queen #2] de Jodi Meadows
  • Lu en: anglais
  • Pages: 531 pages
  • Sorti le: 5 avril 2016
  • Editeur: Katherine Tegen Books
  • Niveau de compréhension VO: facile à moyen
  • VF: non prévue

HER FRIENDS HAVE TURNED. After her identity is revealed during the Inundation, Princess Wilhelmina is kept prisoner by the Indigo Kingdom, with the Ospreys lost somewhere in the devastated city. When the Ospreys’ leader emerges at the worst possible moment, leaving Wil’s biggest ally on his deathbed, she must become Black Knife to set things right. 

HER MAGIC IS UNCONTROLLABLE. Wil’s power is to animate, not to give true life, but in the wraithland she commanded a cloud of wraith mist to save herself, and later ordered it solid. Now there is a living boy made of wraith—destructive and deadly, and willing to do anything for her.

HER HEART IS TORN. Though she’s ready for her crown, declaring herself queen means war. Caught between what she wants and what is right, Wilhelmina realizes the throne might not even matter. Everyone thought the wraith was years off, but already it’s destroying Indigo Kingdom villages. If she can’t protect both kingdoms, soon there won’t be a land to rule.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

WHAT.AN.AMAZING.BOOK!!! The Mirror King was a wonderful read. This will not be simple to put into words my feelings, especially because the book is very complex and also very detailed. With this second and final book, Jodi Meadows gets to the bottom of things. The book is still over 500 pages so I was prepared for a lot of things to happen. The Mirror King is, like The Orphan Queen, cut into parts. This allows a fair and interesting evolution of the story. All parts are dynamic, with their discoveries and a lot of emotions. It would be difficult to talk about the plot, very well put together and very detailed. Jodi Meadows has planned everything and takes time to develop her story. Nevertheless, the situation remains critical for our characters facing the wraith increasingly threatening. It seems that nothing can stop it, except maybe magic. Our heroine Wilhelmina has a lot to face. She's a strong girl, a lovely character I liked so so much. She did inspire respect and courage.  Around her gravitate other characters I simply loved, especially James, an absolute support for Wil and of course Black Knife. Although his identity is revealed, I prefer to say nothing about this if you read this article without having read the first book. If James is loyal and very surprising (he has made me shed a tear), Black Knife is simply magnificent. I liked this character, both in its vigilante mask and his real identity. With Wilhelmina, they form an exceptional duo. Whatever they do, whatever the trials they go through, they always end up together. And together they get to fight the best. We feel a real alchemy that gives me again now chills. I loved how the author developed her story. Of course, at times I thought she chose the easy way, but to others, I simply was speechless. Many times I was surprised by the turn of events. This fantasy world is complex and leads us into an extraordinary adventure. It's about lots of things like politics, survival, power, devotion, friendship, love and the values ​​that we want to fight for. In conclusion, this second book has exceeded my expectations. Right now, I dream that there is a third book because it would be welcome. While the author answered all our questions, I remain convinced that it could go even further in its history. But our imagination will do that and I am more than satisfied. The universe is exciting and I must say that I already miss the characters terribly.

Quel coup de coeur, mais quel coup de coeur! The Mirror King a été une lecture magnifique. J'aurai voulu prendre plus mon temps, mais impossible de ralentir le rythme. Il fallait que je sache. Je n'avais qu'une envie, retrouver les personnages, tous les jours un peu plus. Cela ne va pas être simple de mettre des mots sur mon ressenti, surtout que le livre est très complexe et également très détaillé. 

Avec ce second et dernier tome, Jodi Meadows va au fond des choses. Le livre fait tout de même plus de 500 pages donc on est préparé à ce qu'il se passe pas mal d'événements. The Mirror King est, à l'instar de The Orphan Queen, découpé en plusieurs parties. Cela permet une évolution juste et très intéressante de l'histoire. Toutes les parties sont dynamiques, avec leurs lots de découvertes, et d'émotions. 

Il serait difficile de vous parler de l'intrigue, très bien ficelée et surtout très détaillée. Jodi Meadows a tout prévu et prend son temps pour développer son histoire. La situation reste néanmoins critique pour nos personnages qui font face au Spectre de plus en plus menaçant. Il semblerait que rien ne l'arrête, sauf peut être la magie, bannie il y a de ça 100 ans. Notre héroine Wilhelmina n'en mène pas large. Elle va devoir être sur tous les fronts et garder la tête haute. Je ne sais d'ailleurs pas comment elle a fait pour être aussi courageuse! Mais c'est une badass, prête à se battre et à se sacrifier. Ce qui la rend encore plus attachante et réelle. 

Autour d'elle gravitent d'autres personnages que j'ai tout simplement adorés. Mention spéciale pour James, d'un soutien absolu à Wil et bien évidemment Black Knife. Bien que son identité soit révélée, je préfère ne rien dire sur ce sujet si jamais vous lisez cette chronique sans avoir lu le 1er tome. Si James est loyal et très surprenant (il m'aura fait verser une petite larme), Black Knife est tout simplement grandiose. J'ai aimé ce personnage, tant sous son masque de justicier que sous sa réelle identité. Avec Wilhelmina, ils forment un duo exceptionnel. Quoi qu'ils fassent, qu'importe les épreuves qu'ils traversent, ils finissent toujours ensemble. Et c'est ensemble qu'ils arrivent à combattre le mieux. On sent une réelle alchimie qui me donne, là encore maintenant, de grands frissons.

J'ai adoré comme l'auteure a développé son histoire. Certes, par moments je me suis dit qu'elle avait choisi la solution de facilité, mais à d'autres, je suis tout simplement restée bouche bée. De nombreuses fois j'ai été surprise par la tournure des choses. Cet univers fantasy est complexe et nous entraine dans une aventure extraordinaire. Il est question de plein de choses comme la politique, la survie, le pouvoir, la dévotion, l'amitié, l'amour et les valeurs pour lesquelles on désire se battre. 

En conclusion, ce second tome a dépassé mes attentes. Là tout de suite, je rêve qu'il y ait une suite car elle serait bienvenue. En effet, si l'auteure a répondu à toutes nos questions, je reste persuadée qu'elle aurait pu encore aller plus loin dans son histoire. Mais notre imagination s'en chargera et je suis plus que satisfaite. L'univers est passionnant et je dois dire que les personnages me manquent déjà terriblement. 

 

vendredi 29 avril 2016

The Heart of Betrayal [The Remnant Chronicles #2] de Mary E. Pearson

The-Remnant-Chronicles-2-The-Heart-of-Betrayal

  • Nom: The Heart of Betrayal [The Remnant Chronicles #2] de Mary E. Pearson
  • Lu en: anglais
  • Pages: 470 pages
  • Sorti le: 7 juillet 2015
  • Editeur: Henry Holt & Co
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: non prévue

Held captive in the barbarian kingdom of Venda, Lia and Rafe have little chance of escape. Desperate to save Lia's life, Kaden, has told the Vendan Komizar that she has the gift, and the Komizar's interest in Lia is greater than anyone could have foreseen. Now that she lives among them, however, she realizes that may be far from the truth. Wrestling with her upbringing, her gift, and her sense of self, Lia must make powerful choices that will affect her country... and her own destiny.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

Directly after reading The Kiss of Deception, I was not ready to leave our characters. So I read this second book to the speed of light. Do I have to say I loved it? It will be difficult to talk about The Heart of Betrayal without spoilers, so my review will be very short. It happened so much in this sequel that I'm still quite upset. It is very, very far from the nice first book. The Heart of Betrayal takes us this time in the heart of the kingdom of Venda, reputed to be barbaric. Without saying how Rafe, Lia and Kaden got there and why, all I can tell is that it is difficult to survive in this world if we aren't careful. Although we know who is the prince and the assassin between Rafe and Kaden, I want to keep the secret. Rafe has once again conquered my heart, even if he is somewhat less present for a very specific reason that I can not reveal without talking about the plot. I was looking forward to each of his appearances and his moments shared with Lia were as strong as stealth. As for Kaden, his love for Lia led him to behave differently. Kaden is in a complex situation and he does not always make the right choices, lacking judgment in certain situations. He was a sort of big disappointment. Basically, it's a friendly guy, but Rafe clearly overshadow him ... I have also been pleased and relieved that Lia sees him more as a friend than a potential lover. His heart is taken by Rafe and there is no one else. Lia was truly breathtaking. In this cruel world where all your actions are analyzed, monitored, Lia plays the game. She was brave and smart and I really liked her in this sequel. The novel progresses slowly enough to allow us to understand how Venda works. The politic of Venda is quite complex, but very well explained. Komizar, the supreme leader is a very enigmatic character that was extremely difficult to identify. Sometimes he surprises us as he terrorizes us. I must say I was a bit fascinated.  It was only towards the end that the pace intensifies to multiply our adrenaline, unable to let go of the book.  The Heart of Betrayal was for me a revelation. I loved the world imagined by the author, the characters, so much. I highly recommand this series and for now, I can't wait to put my hands on the third and final book to know the end of the story. I'm sure it will be full of surprises, suspens, mythology and love!

Directement après avoir terminé The Kiss of Deception, je n'étais pas prête à quitter nos personnages, surtout dans cette fâcheuse posture. J'ai donc englouti ce second tome à la vitesse de la lumière. Autant vous dire que j'ai adoré! 

Il sera difficile de parler de The Heart of Betrayal sans vous spoiler, aussi ma chronique sera très courte. Il s'est passé tellement de choses dans cette suite que j'en suis encore toute retournée. On est très, très loin du gentil premier tome. The Heart of Betrayal nous emmène cette fois au coeur du royaume de Venda, réputé pour être barbare. Sans vous dire comment Rafe, Lia et Kaden y sont arrivés et pourquoi, tout ce que je peux assurer c'est que ce second tome nous plonge au coeur d'un royaume particulier, dans lequel il est difficile de survivre si on ne s'impose pas très vite. 

Bien qu'on sache qui est le prince et l'assassin entre Rafe et Kaden, je tiens à maintenir le secret. Dans tous les cas, Rafe a encore une fois conquis mon coeur, même s'il est un peu moins présent pour une raison bien précise que je ne peux vous dévoiler sans parler de l'intrigue. J'attendais chacune de ses apparitions et les moments partagés avec Lia sont aussi forts que furtifs. Quant à Kaden, son amour pour Lia le pousse à se comporter différemment. Kaden est dans une situation complexe et il ne fait pas toujours les bons choix, manquant de jugement pour certaines situations. Il m'a beaucoup déçu je dois dire malgré ses quelques bonnes intentions. Au fond, c'est un gars sympathique, mais Rafe lui fait clairement de l'ombre... J'ai d'ailleurs été aussi heureuse que soulagée que Lia le considère plus comme un ami qu'un potentiel amoureux. Son coeur est pris par Rafe et il n'en est pas autrement. 

Parlons en d'ailleurs de Lia qui a été sincèrement époustouflante. Dans ce monde de brutes où tous vos faist et gestes sont analysés, surveillés, Lia se la joue audacieuse. Très vite, la jeune fille s'impose face au clan du Komizar et je vous avoue que par moments, j'avais très peur pour elle. Mais c'est une guérrière dans l'âme, qui a des convictions et qui ne se laisse pas démonter. Avec elle, on découvre peu à peu le peuple de Venda et on se rend compte qu'il est loin d'être comme on l'imaginait... Tout comme Lia, on se prend d'affection pour quelques personnages secondaires et on apprécie découvrir les coutumes de ce royaume, même s'il est préférable d'être toujours alerte et sur ses gardes. 

Le roman progresse assez lentement pour nous permettre de comprendre le fonctionnement de Venda. La politique est assez complexe, mais très bien expliquée. Le Komizar, chef suprême, est un personnage très énigmatique qu'on a extrêmement du mal à cerner. Tantôt il nous surprend comme il nous terrorise. Je dois dire qu'il m'a un peu fascinée. Entre lui et Lia s'installe un jeu dangereux et on tremble pour savoir qui va gagner...

Ce n'est que vers la fin que le rythme s'intensifie pour décupler notre adrénaline. Impossible de lâcher le livre. Rien que d'y penser j'en ai des frissons! On apprend tellement de choses sur la mythologie développée par l'auteure, le rôle de Lia, son don, sa destinée, et puis tout s'accélère et on est face à un affreux cliffhanger qui vous fait buguer pendant quelques minutes. Et là, vous vous rendez compte que vous n'avez pas la suite et que c'est une véritable torture.

The Heart of Betrayal a été pour moi une vraie révélation. J'ai adoré le monde imaginé par l'auteure, toute l'implication qu'il demande de la part des personnages. Ceux-ci ont extrêmement bien évolué et j'en suis venue à beaucoup m'y attacher. C'est une série tout à fait surprenante qui aura retenu toute mon attention. Vivement cet été pour que je puisse dévorer le tome 3 qui devrait apporter pas mal de réponses aux questions encore en suspens.