► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 21 novembre 2011

Seconde rencontre avec Ayumi Hamasaki à Londres

rencontre-avec-ayu 

Ah, quel weekend! Quoi de mieux que de partager avec vous ces deux jours magnifiques, qui me donnent le sourire quand j'y repense! Cette escapade londonienne, je la dois à ma chanteuse vénérée, Ayumi Hamasaki. Elle venait exprès pour enregistrer son prochain album, alors ni une ni deux, Ayu nous voilà! C'était l'occasion en or de la revoir une deuxième fois! En janvier 2010, lors de sa première venue à Londres, Ayu n'avait pas mesuré l'ampleur de son statut et du nombre de fans européens qu'elle a. Mais au fur et à mesure de ses sorties (je pense notamment à son enregistrement à Los Angeles), Ayu a compris. Et elle s'est rapprochée de ses fans, leur fixant carrément rendez vous!

Lorsque son annonce a été faite via twitter, ma Cousine du Sud, Lucie, m'a tout de suite dit: on y va! Il nous a fallu quelques jours pour mettre tout au point et réserver un hôtel proche de celui d'Ayu. Ca a été un peu le gros stress mais au final nous avions un hôtel super charmant à 10 minutes de marche de Miss Hamasaki. Notre joyeux groupe, composé de Lucie, Aurore, Laeti et moi, était prêt pour la grande aventure! 

On ne perd pas de temps et direction le Claridge's, l'hôtel d'Ayu! Nous sommes passées, pour l'occasion, par la très populaire Oxford Street et tous ses magasins à vous faire tourner la tête! Une fois arrivées au Claridge's, les choses se sont précisées très vite, on sera fixé sur la venue d'Ayumi. Mistu, son garde du corps, nous informe via twitter qu'Ayu sera là vers 14h30. C'est le moment pour nous de s'organiser et de manger pour être plein d'énergie! L'attente passe vite, les fans arrivent, le stress monte ainsi que l'impatience! Durant ce moment, c'était assez drôle puisque beaucoup de passants s'arrêtaient pour nous demander qui nous attendions. Certains pensaient qu'il s'agissait de Rihanna! Quand on a dit Ayu, imaginez leurs réactions! Ces passants, tellement surpris de voir autant de monde attendre une Star japonaise, ont été curieux et ont eux aussi attendus sur le trottoir d'en face pour voir!

Mais passons, 14h30, Ayu arrive! Elle est accompagnée de Tim Wellard et de son staff. Très vite les choses s'organisent: Tous les fans sont priés de se mettre en fille indienne pour rencontrer Ayu. L'adrénaline est présente mais tout le monde reste calme. En attendant notre tour, Tim Wellard a eu la gentillesse de papoter avec nous. Avec Lucie, nous n'avons pas hésité à lui demander une photo! Très sympa, il s'est prêté au jeu avec le sourire!

Lorsque vient mon tour de rencontrer Ayumi, on décide avec Lucie de se lancer à deux. Nous avions un cadeau pour elle et on voulait lui donner en premier. Ayumi, toujours aussi charismatique, m'aura encore une fois clouée sur place! Très gentille, elle a été très contente de recevoir mes chocolats belges et la bouteille de vin rouge française de Lucie. Vient alors le moment de mes autographes. Ayu signe MOON/Blossom et Rock'n'Roll Circus. Mon choix n'était pas par hasard puisque j'ai fait dans le sentimental: Rock'n'Roll Circus pour ma première rencontre avec elle, et l'édition limitée de MOON/Blossom parce que je l'ai achetée lors de son concert à Yoyogi. J'en profite pour lui montrer ma bannière. Ayu est impressionnée et me demande si c'est moi qui l'ai peinte. Je pense qu'ici vu ma confusion, j'ai à peine pu aligner deux mots sur ma phrase mais j'ai pu lui expliquer que je l'avais rencontrée l'année dernière et de ce fait, j'avais ensuite été la voir au Japon pour sa tournée 2010 et que ma cousine avait fait cette bannière expressément pour l'occasion! Ayu, très gentille, a été d'accord pour me la dédicacer....personnellement! Lorsqu'elle m'a demandé mon prénom, ça a été un moment fort et assez drôle! Il faut avouer que mon prénom n'est pas facile à prononcer pour les étrangers et il est long à écrire! Quand je lui ai dit "Geraldine", la réaction d'Ayu a été "ouaaaah what?" xD Avec l'aide de Mistu, je lui ai épelé mon prénom! Quel moment!

Enfin est venu le temps de la photo. Alors là c'est totalement indescriptible tant c'est incroyable: votre idole, Ayumi, qui vous prend dans ses bras c'est juste magnifique. Comme si on était deux amies proches. C'est surréaliste, magique, intense, c'est wow. Ma photo en poche, j'ai remercié vivement Ayu. Ca a été un moment fabuleux. Laissant le tour aux autres, je suis allée rejoindre la file pour attendre la photo de groupe que le Staff d'Ayu a prise (j'espère qu'Ayu la postera sur twitter bientôt!).

En tout et pour tout, Ayu est restée plus d'une heure avec nous. Pour moi cette rencontre a été beaucoup plus forte que l'année dernière et bien différente. Même si je l'avais déjà vue, sa présence m'a encore une fois scotchée. Je n'ai pas pu lui dire tout ce que j'avais préparé mais cette rencontre a été très intense. Lui parler, partager ce moment de rire avec mon autographe, cette photo bras dans les bras.... Je peine à trouver les mots justes. C'est une expérience magnifique, et j'admire Ayu. Sa disponibilité, sa douceur, non vraiment Ayu aime ses fans et nous le rend bien. Ce petit bout de femme est exceptionnel! Ayumi, encore une fois, merci pour tout ce que tu m'apportes.

Après notre magnifique rencontre avec Ayumi, nous nous sommes décidées pour un Starbuck, histoire de se réchauffer autour d'un bon chocolat chaud! Comme toujours, les Starbucks sont eux aussi blindés de monde, du coup nous nous sommes installées en terasse. Il ne faisait pas encore trop froid, le soleil était de la partie donc c'était tout à fait tolérable. Là, nous nous sommes détendues. Et surtout nous avons parlé, parlé parlé et encore parlé, de tout de rien, bref un très bon moment!

Comme on avait vu Ayu repartir en voiture, on avait décidé de retourner à l'hôtel Claridge's pour espérer la voir une deuxième fois. Là, une longue, très longue attente s'est profilée....Nous étions un petit groupe, beaucoup de francophones, et des asiatiques. On a fait la connaissance d'un autre fan français qui me "connaissait" grâce à mon site. Non mais je vous dis que je deviens populaire mais ça faisait la 2ème personne sur la journée à me demander "tu es CeReS, la webmiss d'Ayu Paradise?" Allez savoir comment ils savaient que c'était moi! Bref, on a passé un bon moment, entre les blagues pourries, les discussions sur les chansons et les concerts d'Ayu, la DS et son super jeu Mario.... C'était drôle. Sauf que le froid s'était installé et que de ce côté, c'était moins supportable. La fatigue se faisait également sentir et finalement, vers 23h30, un membre du Staff d'Ayu nous a dit qu'elle ne viendrait plus aujourd'hui! C'était donc l'heure du dodo dans notre petit hôtel vachement sympa et puis du retour le lendemain matin.

  • Galerie de photos

 307697_2543174812039_4341573_n 312105_2543173412004_1057124830_n  319177_2543291534957_934091079_n


jeudi 21 avril 2011

It's Rock'n'Roll Circus

14

Ma vue de la scène, le 25 juillet. Yoyogi, Japan. Voir mes fancams.

Je n'ai pas encore reçu mon DVD de l'Arena Tour 2010 d'Ayumi et je l'attends avec envie et impatience d'autant plus que le concert a quasi filtré sur youtube. Alors j'ai craqué. Bien que le concert n'ait aucuns secrets pour moi, car je m'en rappelle de bout en bout, j'ai voulu voir certaines performances. Quand j'ai découvert THE introduction et Microphone, j'ai pleuré. Parce que j'avais gardé en tête ma vision du show, celle vue du 2ème gradin côté gauche de la scène. Je me rappelerai toujours ce lever de rideau et notre excitation, à Rom et à moi. Me dire que j'ai vu ce concert en vrai, au Japon, à Tokyo, entourée de 13 000 japonais, chantant avec eux dans l'assemblée, et de revoir ça sur DVD, en détail, mon petit coeur s'en est affolé d'exitation. Parce que ce concert est et sera sentimental à mes yeux, me rappelant que mon rêve de visiter le Japon et de voir Ayu sur scène s'est réalisé. Et même si je n'ai pas osé tout regarder, pour avoir du plaisir à le voir sur grand écran (je crois que là je vais encore plus pleurer), ce que j'ai vu est totalement représentatif de ce que j'ai pu ressentir dans la salle. Tous les détails me sont revenus en tête, toutes les sensations vecues aussi. Ainsi, j'avais pleuré à chaudes larmes sur  BALLAD qui offre un sublime tableau visuel ainsi que sur Count Down ma chanson favorite qui m'avait scotchée en live de part sa puissance. Je suis heureuse de voir qu'à travers les performances DVD, ça me fait toujours le même effet. Sans parler de don't look back et INSPIRE deux moments que j'avais adoré et qui sont toujours aussi féériques, de Sexy Little Things et son côté kawaii, de Lady Dynamite et de ses effets visuels bluffants, de Until that day et sa nouvelle chorégraphie...bref, tout est là, tout est comme je m'en souviens. Je compte en faire une critique détaillée pour le site même si j'avais déjà écrit mon live report complet sur le concert (envie de le lire?). Je vais garder le reste quand j'aurai le DVD et il me tarde sincèrement de l'avoir entre les mains (et de voir si on voit ma bannière dans le public dans les bonus du 25 juillet aha) car c'est juste là, un must see!

mercredi 22 décembre 2010

Ma petite entreprise

AP_blog


Hé oui, parce que le site c'est ma grande fierté du net mais aussi un boulot à temps plein, je voulais faire ce petit article pour remercier aussi tout ceux qui m'aident. Déjà plus de 4 ans que je me suis lancée dans l'aventure, ce qui m'a permis de connaitre par cœur la carrière d'Ayumi, d'apprendre le japonais, de m'améliorer en anglais, de découvrir le monde compliqué des sites web ainsi que celui du graphisme. Mais le plus important comme vous le savez c'est la rencontre des amis tout aussi passionnés. Et si je m'occupe en grande partie seule d'Ayu Paradise, certaines personnes m'aident et font de mon site, une référence. Car oui il y a ceux et celles qui ont donné de leur temps pour les traductions d'interviews, ceux qui partagent avec moi le gros boulot de la galerie (qui compte 40 000 photos grâce à ce travail déquipe). Et ce soir, d'autres personnes rejoignent l'équipe du site en tant que traducteur des paroles. Car oui il me manquait bien ça pour qu'AP soit complet en tout point. Et je suis ravie. Ravie que ce travail d'équipe existe, ravie de partager cette aventure avec des personnes que j'apprécie. Ce qui me motive toujours plus pour ce site, récompensé par ses visites incessamment croissantes! Merci à tous de suivre AP!

Posté par CeReSu à 18:45 - Commentaires [1]
Tags : ,
mardi 28 septembre 2010

Song(s) of the Week

Animation1

Ayumi Hamasaki - L single

Comme je suis fière de cette signature animée! C'est la 1ère fois que je me lançais là-dedans. J'ai travaillé avec 15 captures et rajouté quelques effets. Pour une première, elle est pas si mal! Elle illustre très bien le PV de virgin road, chanson titre du 50ème single d'Ayu "L", que j'ai décidé de mettre à l'honneur cette semaine. La piste principale, virgin road, est une magnifique ballade. Je suis très exigeante dans ce genre, même avec Ayumi. Mais virgin road fait partie de ces rares chansons qui arrivent à me transmettre de l'émotion. Une pure ballade comme Ayu savait les faire il y a quelques années, proposant une structure différente, une instrumentale travaillée. Les paroles sont aussi touchantes et bien écrites pour sa maman dont elle n'a pas toujours été proche (ça semble avoir changé maintenant!). Quant au PV, c'est du grand art. Bon, il est peut être un peu lent mais je le trouve extrêmement bien fait. Je n'aurai jamais imaginé Ayu dans un rôle comme celui-ci et encore moins ce genre d'ambiance pour la ballade qu'est virgin road. Qu'à cela ne tienne, j'ai accroché, avec une fin pas si prévisible que ça!

Je parlerai peu de Sweet Season (voir le clip ICI). Elle reste très jolie, avec une superbe instrumentale et cette légère pointe de country. Mais c'est sans doute la piste la moins convaincante du single. Quant à son PV, il peut paraitre assez niais (oui bon il l'est un peu quand même) mais la fin lui donne un tout autre sens. Peut être que la chanteuse y a mis ses propres sentiments? Enfin, attardons nous sur Last Angel (à écouter ICI), la claque du single. C'est une véritable surprise! Je désespérais de retrouver Ayu dans ce style de chanson! Last Angel est surprenante dans sa structure mais surtout dans son instrumentale. Le chant est parfait, les paroles un peu différentes de ce qu'elle peut écrire. On se surprend à "danser" sur ce morceau qui se faisait attendre depuis quelques mois (voire année?). Il est dommage que cette chanson ne bénéficie pas d'un clip! L est tout à fait digne d'être le 50ème single. Il est travaillé, il propose 3 chansons aux atmosphères bien différentes. C'est une réelle surprise et on se rend compte que quand Ayu veut, elle peut vraiment. Cela donne bon espoir pour le prochain album déjà en route!

mercredi 4 août 2010

Hello Japan: Part III ~ Concerts de ayumi hamasaki ARENA TOUR 2010

 

hello-japan

ayumi hamasaki ARENA TOUR 2010 ~ Rock'n'Roll Circus Final 

Il y a 6 mois, fin janvier 2010, je réalisais un de mes rêves: voir Ayumi Hamasaki à Londres. Suite à cette rencontre, Rom et moi avons préparé notre voyage au Japon: il était temps d'aller voir la reine de la Jpop sur scène et de découvrir ce fabuleux pays. Retour sur les deux derniers jours de concerts, à Yoyogi, le 24 & 25 juillet 2010.

  • Avant les concerts

L'ambiance avant les concerts est aussi unique que les concerts eux-mêmes. Le samedi 24, Rom & moi arrivons deux heures avant l'ouverture officielle des goodies. Nous sommes relativement tôt car nous assistons à la mise en place des goodies par le staff. Nous en profitons pour admirer les quelques vans. Peu après, nous rejoignons la fille d'attente déjà bien commencée. Il est 9h30 et le temps nous semblera long, jusqu'à 11h30, sous un soleil de plomb vraiment insoutenable (voir ma vidéo). Malgré le monde qui ne cesse d'arriver, les stands ouvriront pile à l'heure. On nous fait alors avancer par petits groupes. Munis d'une feuille où nous avons préalablement cochés nos goodies, l'achat se fait relativement vite. Au programme pour moi: l'indispensable éventail, un phone strap blanc et la serviette, bien utile en cette chaleur. Nous en profitons pou acheter le nouveau single en édition limitée. Nous découvrons par la même occasion la toute nouvelle campagne publicitaire pour la marque RIMMEL!

C'est aussi l'occasion de rencontrer des fans, dont un membre de mon forum mais aussi quelques-uns du grand forum international: AHS. On découvre également des Cosplays plutôt réussis, comme ces demoiselles: l'une porte la tenue de Microphone, l'autre (avec moi sur la photo) porte celui de Sexy Little Things! Enfin, je n'ai pas hésité à me balader avec ma petite bannière pour supporter Ayu! Le moment d'entrer dans la salle approche. A notre passage, nous recevons un sac avec les publicités promotionnelles des dernières sorties d'Ayu. On découvre enfin le fameux stade de Yoyogi (voir ma vidéo), celui qui est filmé pour chaque DVD. Et si celui-ci donnait l'image d'être énorme, le stade est construit d'une telle manière que où que l'on soit placé, la vue est superbe. Le 25, nous étions encore plus près, ce qui nous a permis de vivre pleinement le show et d'en voir plus de détails, avec une foule en délire!

  •  Les concerts

Les deux dates ont été exceptionnelles. Il est vrai que nous avons mieux profité de la seconde date, le dimanche 25, car nous connaissions un peu le déroulement et nous avons pu nous concentrer sur les détails des performances. Quand on va voir Ayu, je pense que le mieux est de prévoir au moins deux dates pour saisir pleinement l'occasion d'en profiter.

Je suis heureuse d'avoir pu assister à cette tournée. Déjà parce que j'ai toujours aimé l'album mais surtout parce qu'Ayu a vraiment offert un live de qualité, sublimé par un fil conducteur vraiment bien pensé. L'ambiance fut magique, les transitions entre les chansons, excellentes. Je n'ai pas vu le temps passer, tant j'étais prise dans le live, à regarder Ayu!  Ce qui est drôle en revanche, ce sont les Japonais que j'ai trouvés très calmes durant la partie principale du live mais plutôt déchainés sur le Encore, avec les titres phares de la discographie d'Ayu. Une ambiance survoltée à ce moment, c'était juste dingue! Mais toujours dans ce profond respect. 

L'Arena Tour 2010 fut une superbe surprise, je ne m'attendais pas à vivre un tel concert. Vocalement c'était très bien maitrisé et Ayu a sincèrement mis le paquet pour sa mise en scène, sublime. C'est sur, le plus beau concert de ma vie! 

  • Après les concerts

Après le concert du 24, Rom et moi étions exténués. L'excitation de la journée, l'attente pour les goodies sous un soleil de plomb et la découverte du concert nous a lessivés. Ce n'est que le 25 que nous avons apprécié à 1000% le concert. On se rend compte que 2 dates sont nécessaires pour l'apprécier à sa juste valeur. Le soir après le dernier concert, nous avons pris le temps de (re)découvrir certains vans tous aussi impressionnants les uns que les autres.

Avançant au doux rythme de la foule (13 000 personnes tout de même) en direction de la gare d'Harajuku, nous découvrons enfin les fameux stands des goodies non officiels. De quoi ruiner encore plus les fans inconditionnels!

Mon avis est probablement un peu subjectif car c'est la première fois que je voyais Ayumi en concert mais ce fut là un des moments magiques de mon voyage. Ayumi est fidèle à elle-même, elle est généreuse et charismatique. On sent que la scène est son lieu préféré. Sa communication avec le public est sincère et intense. Non vraiment, Ayumi c'est une artiste à part entière. Et en plus de tout ça, cet Arena Tour a été exceptionnel, travaillé, soigné. On ne s'ennuie pas une seconde, les jeux de lumières sont parfaits, l'utilisation des écrans juste efficace. Quant à l'interprétation vocale, Ayumi a incontestablement assuré offrant un spectacle digne du nom. Vraiment Ayu, merci...

  •  Galerie de photos

145 217 218 336 346 323 326 334 351  

  • La vidéo du weekend

Note: La vidéo n'a aucun zoom pour vous montrer comment je voyais réellement de ma place la scène! Nous ne pouvions normalement pas filmer c'est pour ça que je n'ai pas la performance au complet. 


dimanche 18 juillet 2010

Du son, Du son, Du son ♫

jolin_vogue_copie_ok

Hier M'sieur Ipod a enfin été remis au gout du jour et est prêt pour son voyage au Japon! Non parce qu'en juillet, on ne sait plus où donner de la tête côté musique (asiat' bien sur)... coréenne évidemment! Il fut un temps ou le Japon tenait ce rythme effréné de sorties que tiennent aujourd'hui les Coréens, et outre les 3 têtes d'affiches d'avex (Ayu avec MOON | Kuu et Gossip Candy  | Namie et Break it) et quelques autres, je m'en détache de plus en plus! Au programme donc: du son pop commercial ultra efficace à vous faire danser toute la nuit! J'commence donc avec la K-pop et pas moins de 3 nouveaux albums! Inutile de dire que mon préféré reste celui de Narsha, membre des Brown Eyed Girls, qui débute en solo avec une chanson "Bbi-ri-bop-a"excellente, entêtante et un clip des plus mystérieux visuellement! S'en suit Son Dambi qui nous sort "The Queen" de la pop plus commerciale encore mais plutôt sympa et sans prise de tête, sans oublier le premier album Solar de Tae Yang dont la chanson titre "I need a girl' est plutôt tournée vers la ballade r'n'b sage. Mais ça ne s'arrête pas là, les 4Minute reviennent encore avec un nouveau single nommé "Superstar", une surprise inattendue un mois après la sortie de leur 2ème album! Enfin, ma chanteuse préférée après Ayu hors Japon nous revient enfin avec un tout nouvel album, j'ai nommé Jolin Tsai! Intitulé Vogueing, une des pistes principales "美人計" est déjà disponible et personnellement, elle m'a déjà conquise! Un titre dansant comme Jolin sait si bien les faire, à écouter en boucle! Vivement le reste de l'album! Bref on ne s'ennuie en cet été 2010!

samedi 6 février 2010

Version 6 - Over The Clouds

MW_TMS_copie

Version 6 - Over The Clouds

Ça faisait quelques jours que l'envie de changement me trottait dans la tête. Seulement, aucune inspiration ne m'est venue. Pour le moment, c'est la panne. Tant niveau article (et pourtant j'en ai des choses à dire) que niveau graphisme. Cela dit j'avais vraiment besoin de changer. C'est la première fois que j'éprouve autant de difficultés à réaliser une bannière. J'avais bien quelques idées mais rien n'allait comme je le voulais. Finalement, le résultat est frais, reflète mes habitudes et me convient très bien pour le moment. S'il n'y a rien de bien nouveau côté couleur, en revanche c'est la première fois que je mets alan à l'honneur: d'une part, je trouve cette photo vraiment magnifique et d'autre part, j'aime énormément son dernier single. Il était aussi évident que je fasse référence à ma rencontre avec Ayumi et ces photos en noir et blanc sont mes préférées. Enfin, l'arrière plan montre une vue de Tokyo...la ville qui m'accueillera pendant quelques jours dans quelques mois! A très vite dans de prochains articles qui ne sauraient tarder!

lundi 25 janvier 2010

Rencontre avec Ayumi Hamasaki à Londres

rencontre-ayu

Il y a 5 ans, lorsque j'ai eu ce coup de foudre pour Ayumi Hamasaki, j'étais bien loin de me douter que j'allais la rencontrer de cette manière. Sa venue à Londres fut pour moi une deuxième chance, l'ayant manquée à Paris en 2008. Un voyage, une expérience grandiose qui restera à jamais gravée dans mon coeur. Retour sur une épopée londonienne hors du commun...

Il y a une quinzaine de jours, lorsque 912rs avait annoncé la venue d'Ayumi à Londres, mon meilleur ami Rom et moi avions déjà pensé à partir à l'aventure si cela se confirmait. Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour qu'Ayumi confirme elle-même son voyage...Tout commence jeudi lorsqu'Ayu dévoile l'adresse de son studio d'enregistrement. Rom et moi pensons alors à faire un voyage "à l'arrache" le weekend. Après tout, Londres n'est qu'à 2h20 de Paris. Plus la journée avançait plus ce projet se concrétisait. Ce n'est finalement qu'en soirée qu'on a réellement décidé de partir: réservation des billets et de l'hôtel, préparation rapide des valises, nous partions vendredi et samedi à la rencontre d'Ayumi Hamasaki...

Je n'ai quasiment pas dormi et c'est stressée et angoissée que j'ai pris mon Thalys direction Paris rejoindre Rom. Nous étions relativement en avance et heureusement! Notre réservation des billets ayant échoués, nous avons du les reprendre juste avant l'embarquement...Ça commençait fort! Après être passé dans le terminus de l'Eurostar, échangé nos euros et pris nos billets de métro, nous étions prêts à embarquer. Durant le trajet, nous nous mettons déjà dans l'ambiance en regardant le Dome Tour 2001. Arrivés à 12h30, c'est avec une facilité déconcertante que nous arrivons à notre hôtel.

Surexcités, nous repartons direction le studio Metropolis. A 3 stations de métro de là, nous arrivons à bon port très facilement. Le temps n'est malheureusement pas avec nous, il pleut, il vente et il fait froid. Munis d'un plan (imprimé de google u_u) nous arrivons à nous diriger directement dans le bon sens. Un petit quart d'heure de marche plus tard, nous arrivons devant l'adresse indiquée...Mais! Ou est passé le grand bâtiment rouge qu'Ayu avait pris en photo? A ce moment on réalise qu'on s'est surement trompé de direction...On décide alors de repartir dans le sens inverse. Il faut savoir que King Street est une rue immensément longue....Après avoir atteint l'autre bout sans trouver ce fameux bâtiment, nous commençons à désespérer. Une analyse minutieuse de notre vieux plan nous indiquera qu'on se trouvait déjà à la bonne adresse à notre arrivée....Mon dieu qu'avons nous fait là? Le chemin inverse nous semblait interminable, la pluie battait l'air, mais c'était avec détermination que nous avons marché. Arrivés de nouveau au même endroit, nous avons perdu beaucoup de temps pour comprendre que le studio était en fait une propriété privée bien cachée dans une allée....Réalisant qu'on était bien devant ce qu'on cherchait, le soulagement nous a alors envahit! Nous étions devant le bâtiment où Ayu se cachait!

Sur place, il n'y avait quasiment personne hormis un autre fan londonien qui attendait là depuis des heures. L'euphorie arrivée, on s'imaginait alors voir sortir Ayu à tout moment. Malheureusement nous avons vite déchanté. Il faut souligner que le personnel du studio a été vraiment antipathique. Après une grosse demi heure d'attente, on nous a d'abord demandé d'attendre à l'entrée de l'allée pour ensuite nous annoncer qu'Ayumi était partie. Sur le moment nous ne savions que penser. Plus tard nous avons appris que le personnel nous avait tout simplement menti....

Rentrés bredouille à notre hôtel, nous avions décidé d'y rester afin de se reposer pour le lendemain jusqu'à ce que je consulte les news sur différents sites....Et là, surprise! Ayu avait posté l'adresse de son hôtel qui se situait non loin du nôtre dans le centre de Londres (plus précisément à Oxford Street)! Après un petit moment d'hésitation, on décide de partir en repérage. Après tout il n'était que 18h. Arrivés sur place une demi heure plus tard c'est avec ahurissement que nous découvrons la rue la plus célèbre du centre de Londres....

Des visiteurs par millier étaient présents et profitaient des joies du shopping. Un peu perdus, nous avons malheureusement pris la mauvaise direction. Marchant très vite dans un bain de foule impressionnant nous étions en réalité à l'opposé de l'hôtel. Tombant au hasard sur un plan du quartier, nous nous sommes rendus compte de notre bêtise...L'hôtel se situait vraiment au Nord d'Oxford Street. Marchant d'un pas rapide et déterminé, nous y sommes finalement parvenus vers 19h15. L'hôtel, imposant, est légèrement reculé du reste du quartier et est de ce fait relativement calme. C'est épuisés mais heureux que nous nous installons sur la petite place juste en face de l'hôtel pour attendre Ayumi.

 A ce moment là nous n'étions que deux mais rapidement, un fan polonais, cronopl (membre AHS) nous a rejoints. Le froid commençait à se faire sentir, nous étions trempés jusqu'aux os mais nous n'avions qu'une chose en tête: espérer voir Ayumi. Une petite heure plus tard, deux autres fans ont complété le groupe: Laura et Gigi (membre AHS) arrivaient tout droit de Barcelone! C'est avec plaisir que nous avons discuté tous ensemble dans un anglais plus ou moins correct (lol). L'ambiance était bon enfant, chacun était surexcité à l'idée de peut être apercevoir notre chanteuse préférée!

Mais plus le temps passait plus la fatigue se faisait ressentir. Rom et moi arrivions vraiment au bout de nos limites. Il était déjà 22h15 et rien n'avait bougé. Exténués et d'un commun accord, nous avons décidé de rentrer à l'hôtel. Nous avions convenu avec Laura et Gigi de se retrouver le lendemain à 6h00 du matin.

Levés à 5h00 du matin, c'est avec beaucoup d'entrain (bien que les courbatures se faisaient un malin plaisir de me faire souffrir à chaque pas xD) que nous rejoignons l'hôtel vers 6h30. Laura et Gigi étaient déjà là. De très bonne humeur, elles nous annoncent qu'Ayumi est arrivée à l'hôtel juste 3/4 d'heure après notre départ....Abasourdis, nous étions à la fois dégoutés mais heureux pour elles. Il ne nous restait plus qu'à espérer que la chance soit avec nous le samedi! A partir de ce moment, l'attente fut vraiment très difficile. Le froid, le vent (plus présent que jamais!), la fatigue, le fait de n'avoir rien mangé ni bu, tout ce faisait ressentir. Pour se réchauffer, nous avions mis des chansons d'Ayu que l'on fredonnait tous ensemble. Vers 8h00 d'autres fans sont arrivés dont une compatriote francophone, Lily, nous étions 3 à représenter la communauté francophone d'Ayu! Mais rien ne bougeait encore.

Vers 9h30 les choses ont commencé à s'animer. En effet, le staff d'Ayumi était en effervescence et prêt à partir. L'excitation fut immédiate dans notre petit groupe composés à ce moment d'une petite vingtaine de fans. Malheureusement cet engouement est vite retombé. Le staff était déjà revenu à l'hôtel une demi heure plus tard. La peur de ne pas voir Ayu m'envahit alors à ce moment précis. Me sentant très mal, nous avons vite été chercher de quoi se réchauffer pour tenir le coup (ne plus rien manger pendant deux jours c'est dur...). Il m'en fallait peu pour me remettre sur pieds et c'est motivée que je repris l'attente dans le froid en compagnie des autres fans. Quand par miracle, vers 11h30, le staff complet d'Ayu ressort! Tout était prêt pour laisser penser qu'ils allaient partir. C'est à ce moment que nous avons vu Stan arriver. Le bonheur! Si Stan est dehors c'est qu'Ayumi va forcément suivre! Nous avons alors décidé de former une ligne bien disciplinée devant l'hôtel pour qu'Ayu nous remarque. En attendant son arrivée, tout le monde chantonnait de bon cœur et d'excitation.

L'attente à ce moment là est la plus insupportable. Se dire qu'Ayumi va sortir d'un moment à l'autre est incroyable. Nous voyant aussi motivés, beaucoup de passants ou de clients de l'hôtel s'arrêtaient pour nous demander qui nous attendions tous. Les réactions sont assez comiques à voir, certains nous souhaitent bonne chance et sont plus curieux, d'autres repartent aussi vite en rigolant. Soulignons aussi l'échange sympathique avec un des photographes officiel d'Ayu. Venu attendre à côté de Rom et de moi, il m'a gentillement demandé de lui montrer le photobook que j'avais amené. Il a ensuite regardé celui de Lily. On en a profité pour lui dire qu'on attendait Ayu depuis 6h...
Mais pas le temps d'en dire plus, à ce moment là il nous crie qu' Ayumi arrive....et effectivement, elle descendait les marches de l'hôtel. Je ne peux décrire ce que j'ai ressenti à ce moment là mais celle que j'admire avec passion était entrain de traverser la petite rue, enjouée et très souriante, pour venir à notre rencontre.

La suite n'est qu'une succession de joie et de bonheur. Tout ce passe relativement vite. A peine traversés, Stan crie qu'on ne peut pas prendre de photos. Je suis malheureusement mal placée et je commence à paniquer. Et si je la loupais? Sans réfléchir plus longtemps, j'ai vite été me placer devant Ayu. A ce moment Gigi faisait signer son album. J'en ai profité pour glisser mon photobook de (miss)understood. Ayu l'a pris et Gigi m'a laissé la place. Ce fut un moment intense. Ayumi se tenait là, à deux centimètres de moi entrain de signer mon photobook. Dans la précipitation, elle faillit se planter et elle me lança un regard en faisant un "oooooh" dans le sens "oups, encore un peu je me trompe!" Me le rendant, je lui dis un vague "thank you" et je me recule pour laisser place aux autres.

J'en ai profité pour réaliser mes vidéos. Je pensais en rester là mais il s'est avéré que le groupe s'était élargi. Je me tenais exactement en face d'Ayumi. La contemplant, j'ai remarqué qu'elle n'avait presque plus rien à signer. Ne réfléchissant pas, j'ai sorti mon photobook de GUILTY et je lui ai tendu. Non seulement Ayu était toute proche de moi, je n'avais pas un autographe, mais deux! Les autres fans ont imités mon geste et ont pu avoir plusieurs autographes également...

Durant ce moment, j'ai pu admirer Ayumi. Ce petit bout de femme perchée sur ses talons était telle que je me le suis toujours imaginée. Sa présence dégage un charisme impressionnant de sorte qu'il est impossible de lui adresser un mot, j'en étais bouche bée. Sa générosité, sa patience, sa gentillesse, sa timidité font d'elle une artiste à part entière, une femme extraordinaire. Perdue dans ma contemplation, Stan a annoncé que la séance étai finie. Toujours à la même place, je restais à la fixer jusqu'à ce qu'elle se retourne pour nous crier un "Bye Bye"....tout en plongeant son regard dans le mien. A ce moment là, toute l'émotion m'a submergée. Ayumi Hamasaki me regardant droit dans les yeux, sourire aux lèvres en faisant signe de la main, c'était incroyable, inexplicable, magique. La pression était telle que je n'ai pas pu retenir mes larmes de bonheur.

Le groupe s'est relativement dispersé assez vite. Certains fans, comme moi, pleuraient à chaudes larmes. L'émotion présente était vraiment intense. Surréaliste. Notre rêve de voir Ayumi venait de se réaliser, de la plus belle manière qui soit.....
Le temps pour nous de nous remettre de ce qu'on venait de vivre, bien au chaud, Rom et moi devions déjà reprendre le chemin du retour. C'est exténué et heureux que nous avons fait le chemin inverse jusque Paris, des souvenirs, des fous rire, des embuches plein la tête, mais totalement sur un petit nuage. Nous étions dans notre bulle et fier d'appartenir à la communauté des fans d'Ayumi Hamasaki.

A l'heure où j'écris ces lignes, je ne réalise toujours pas ce que je viens de vivre. Et pourtant, l'émotion me submerge, intense. Il y a 5 ans j'étais fan d'Ayumi, aujourd'hui, je l'admire encore plus, avec passion. Ayumi fait inévitablement partie de ma vie et cette expérience restera toujours un moment fort et important gravé dans mon coeur. Je voulais dire en particulier (même s'il le sait déjà), un énorme merci à mon meilleur ami Rom sans qui ce voyage n'aurait pas eu lieu. Merci d'avoir partagé ce moment avec moi, nos galères, mais aussi cette rencontre fabuleuse. Merci aussi à tous les fans et à toute la communauté qui suit chaque jour notre chanteuse préférée. A Ayumi, Merci.

  • Galerie de photos

19470_1322261889979_1841895_n 19470_1322266930105_2658877_n 19470_1322261929980_6698927_n

 

  • La vidéo du jour

dimanche 20 décembre 2009

Quart d'heure de gloire

Allez autant passer par toutes les plateformes pour promouvoir la toute nouvelle version d'Ayu Paradise! J'avoue que c'est la première version que je mets en ligne si vite! Alors qu'hier je commençais un nouveau design avec d'autres photos, j'ai littéralement flashé pour ce nouveau shoot! Ayumi y apparait enfin elle-même et est sublime! Sans doute le meilleur magazine promo de cette année!
Enfin bref, tout ça pour dire que le site s'habille donc de sa 37ème version réalisée par mes soins, toujours aux couleurs de l'hiver!


header_version_37

Et puisqu'on est dans la publicité, sachez que le site se retrouve désormais sur Facebook! Vous ne pouvez plus louper une seule news à partir de maintenant! Petit clin d'œil à Rom qui m'a suggéré cette brillante idée! Si vous aimez Ayu et que vous êtes sur facebook, on vous attend! Cliquez ici:

Ayu Paradise sur Facebook

dimanche 6 décembre 2009

Je dis oui au NEXT LEVEL!

Wow deux articles en un jour, faut le faire! Il faut avouer que j'avais très envie de parler d'Ayumi ce weekend. Revenons une semaine en arrière lors de la diffusion de l'Arena Tour 2009 ~ NEXT LEVEL. Pas moyen de le voir en streaming live, j'attends donc avec patience que quelqu'un l'upload. Mardi matin, avant de partir bosser, je le vois: ni une ni deux je le télécharge pour le regarder dans l'après midi. Après l'heure habituelle des devoirs je m'installe confortablement devant mon écran d'ordinateur. Pendant l'heure et demi de concert je fus scotchée. Moi qui n'en attendais rien, c'était la claque intégrale! La chanteuse a assuré d'une main de maitre vocalement, ne présentant quasiment pas de playback. Même si la mise en scène est moindre et déjà vue (on passera sous silence le couple désespéré Ayumi-Shuya), les effets visuels sont d'une totale réussite! On ne s'ennuie pas une seconde durant le concert tant il y a de choses à voir. Ayumi est énergique, heureuse, fofolle, bref ça fait plaisir. On se dit que finalement quand Ayumi veut, elle le peut vraiment! En attendant, ce concert est à voir et revoir et pourquoi pas, à acheter, en DVD!

..:Mes Moments favoris:..

  • Rule
  • LOVE 'n' HATE
  • identity
  • In the Corner
  • GREEN
  • rollin'
  • Sparkle
  • NEXT LEVEL