► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 26 mars 2017

[JPOP] Koda Kumi - W FACE outside & inside

wfacewface2

  • Nom: W FACE outside & inside (13ème double album)
  • Artiste: Koda Kumi 
  • Genre: pop/dance/ballade 
  • Sorti le: 8 mars 2017
  • Pays: Japon 

Deux ans après la sortie de Walk of My Life, Koda Kumi revient enfin sur le devant de la scène avec non pas un album mais un double album! Présentant un concept très intéressant, l'artiste met en avant deux facettes de sa personnalité. Avec Outside, Kumi nous entraine dans des rythmes endiablés, qui nous donnent envie de danser, visitant ainsi plusieurs styles comme la dance, l'électro ou même le jazz et le rap. Avec Inside, c'est ce sont les ballades qui dominent largement. Moins surprenant, cet album propose néanmoins quelques pistes plus rythmées également. Avec un total de 20 chansons, Kuu signe là un très bon retour dans le paysage musical japonais. 

Outside est l'album que j'attendais le plus, étant plus attirée par la musique dansante en général. D'un point de vue global, Outside est un album relativement court aux sonorités très urbaines et américanisées. On le passerait à la radio que personne ne ferait la différence avec les chansons actuelles. En cela, outside n'est pas des plus original mais il tient la route. Chaque chanson a sa propre structure, et je dois avouer que l'idée des pistes courtes est une bonne idée. Cela évite trop de répétitions et on peut vraiment appécier ce qu'on entend.

Parmi les chansons qui constituent Outside, je retiens en premier lieu la chanson éponyme W FACE (ou Double Face). D'emblée j'ai su que j'allais aimer, avec ce riff de guitare imposant des le départ. La surprise fut totale au fur et à mesure de l'écoute, avec ses changements de rythmes inattendus. La chanson propose ainsi des couplets plus doux qui contrastent fortement avec la guitare électrique des refrains. Pour moi, c'est LA chanson de l'album. 

S'en suit Ultraviolet, qui a été fortement mise en avant par la chanteuse pour la promotion. La chanson a même droit à un clip pas très folichon mais entrainant avec une chorégraphie bien sympathique. En soi, Ultraviolet ne révolutionne rien et peut paraitre même générique mais elle fonctionne très bien. Après W FACE, on se laisse emporter par cette explosion de rythme.

Dans un genre totalement décousu mais qui tient ses promesses, je nomme Insane. Je ne savais pas du tout quoi m'attendre avec cette piste très particulière, qui peut d'ailleurs paraitre agressive à certains moments. Personnellement je crois que ce sont les refrains qui m'ont convaincue, car ils sont bien construits. Globalement la chanson se démarque des deux précédentes car peut être considérée comme plus "sombre". 

Mais la chanson qui m'a véritablement plu et qui fait partie de mes coups de coeur, n'est autre que Bassline. Quelle surprise de découvrir des sonorités jazzy! Ce changement est sincèrement très agréable. Le chant de Kumi s'adapte par ailleurs très bien, on sent une certaine sensualité se dégager de la chanson, si ce n'est pour le pont musical où Kuu s'essaie à une forme de rap. Pour moi c'est une totale réussite!

Si ces chansons représentent mes favorites, je me dois de mentionner également Shhh! avec son ambiance très retro ou Wicked Girls qui donne l'impression d'être une chanson d'ados prêts à sortir le vendredi soir. Enfin petite mention à Bangerang avec laquelle j'ai eu beaucoup de mal au départ mais qui me plait davantage après plusieurs écoutes. Je la trouve dans la lignée des précédentes et pourtant elle a ce je-ne-sais-quoi de différent. 

A l'exception d'une ou deux chansons, Outside m'a beaucoup plu et il s'écoute vraiment très facilement. Il n'est certes pas franchement original, ne révolutionne pas le genre, certains diront même qu'il peut paraitre surfait et beaucoup trop occidentalisé mais pour moi il remplit parfaitement sa mission! Homogène, rythmé, dansant, agréable, j'adhère et j'approuve! 

► Ecoutez l'album en entier

separator

Quant à Inside, j'avais quelques appréhensions bien fondées et pour cause, l'album est au 3/4 rempli de ballades et je dois dire que ce registre n'est absolument pas mon préféré. Malheureusement, je ne retiens pas énormément de cet album qui m'endort plus qu'autre chose, cela dit il contient heureusement deux ou trois pépites à écouter et musicalement parlant, il reste très bien produit.

Et celle que je retiens par dessus tout, qui est vraiment magnifique et qui m'a donné les frissons, c'est Promise You. Cette chanson est tout simplement sublime et on retrouve là les standards de la musique japonaise. Promise You est néanmoins moderne, avec une instrumentale riche qui va crescendo. Les refrains sont sublimes et l'émotion est présente. Un sans faute pour cette chanson à découvrir absolument. 

Dans un style très simple mais qui donne le sourire, je nomme BRIDGET SONG. Cette chanson respire vraiment la fraicheur et la joie de vivre! Quand on l'écoute, on imagine Kumi la chanter avec le sourire jusqu'aux oreilles. Je la trouve très agréable et unique en son genre. Clairement, elle se démarque totalement du reste de l'album, pour mon plus grand plaisir! 

Par ailleurs, une seule et unique ballade dite "classique" a retenu mon attention. Si toutes les autres se ressemblent, Kimi Omoi tire son épingle du jeu. On tombe vraiment dans ce qui se fait assez régulièrement dans la Jpop mais force est de constater que Kimi Omoi tient bien la route. L'instrumentale est vraiment magnifique, s'enrichissant en fur et à mesure de notre progression, et le chant de Kuu, posé. Le tout est donc très agréable et on évite le niais ou le larmoyant. 

Malheureusement, je ne retiens pas le reste de l'album, à l'exception de My fun qui est très particulière. J'aime son originalité, son instrumentale et le fait qu'elle cloture très bien l'album. Cela dit, je ne l'écoute pas systématiquement, étant freinée par le chant des enfants à l'arrière plan. Je préfère terminer sur What's Up que je trouve hyper sympathique! C'est le genre de chanson pop/rock qu'on écoute en été et qui donne la patate! Malgré la guitare bien présente, je lui trouve une légèreté irresistible! Une belle réussite! 

Inside s'est donc révélé beaucoup plus classique, collant plus à la mentalité japonaise que Outside. L'opus est bien réalisé, offrant des sonorités plus traditionnelles qui peuvent sonner plus authentiques. Malgré une bonne production, je ne retiens que très peu de chansons qui sont, heureusement, vraiment des valeurs sures. 

► Ecoutez l'album en entier

En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ce retour de la chanteuse. L'idée d'un double album est plutôt pas mal, mais après réflexion, un seul aurait suffit. Sur 20 chansons, j'en retiens à peine la moitié et cela est largement suffisant. Koda Kumi a néanmoins montré toute l'étendue de son talent en nous offrant divers styles très riches et variés!