► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 4 novembre 2017

Bilan des lectures (36|Octobre 2017)

bilan-des-lectures

La formule du bilan des lectures change à nouveau pour mieux s'accorder à l'organisation récente du blog. J'ai donc décidé de vous présenter cela autrement, j'espère, avec toujours autant de clarté! Le but est de vous partager mes dernières chroniques du blog, ainsi que les lectures en cours qui ne sont pas encore terminées. Bien entendu, place aux coups de coeur qui seront toujours bien mis en avant ! 

  • Mon coup de coeur 

 

the-last-magician

  1. The Last Magician de Lisa Maxwell: Une superbe lecture qui m'a embarquée dans le vieux New York du début des années 1900, mêlant magie, complots et mystère. Mené par des personnages charismatiques, ce roman est pour moi un sans fautes!

 

“ But then, liars do make the best magicians, and he happened to be exceptional.   — The Last Magician

 

  • Livres chroniqués
  1. What Light de Jay Asher
  2. Shadowcaster [Flamecaster #2] de Cinda Williams Chima
  3. The Last Namsara de Kristen Ciccarelli

Octobre suit le chemin des mois précédents avec 4 livres lus. Considérons en plus que dans ces lectures, deux furent de très gros pavés! J'ai donc pris le temps de les savourer. J'ai aussi privilégier la VO contre un seul VF mais celui-ci valait grandement la peine, j'ai adoré! En somme, je suis très contente de ce mois, si ce n'est ma petite déception face à The Last Namsara que j'ai trouvé trop prévisible. 

  • Et le reste ?

 

selection-musicale

  1. Sélection Musicale: La musique a fait son retour ce mois-ci avec une nouvelle sélection de titres que j'ai beaucoup appréciés écouter. Petit focus particulier sur les musiques US.

Je suis plutôt satisfaite du mois d'octobre car même si je n'ai pas lu en grande quantité, j'ai lu en qualité. J'ai pu savourer ces livres un peu tous les jours et cela me suffit!  Concernant mon challenge goodreads, j'ai été obligée de le revoir à la baisse, sachant très bien que je n'arriverai pas à 50, j'ai donc visé les 40 livres lus. Pour le moment j'en suis à 33 donc c'est faisable! 


jeudi 2 novembre 2017

The Last Magician de Lisa Maxwell

the-last-magician

  • Nom: The Last Magician de Lisa Maxwell 
  • Lu en: anglais
  • Pages: 500 pages
  • Sorti le: 18 juillet 2017
  • Editeur: Simon Pulse
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: non prévue
  • Premier Tome

Stop the Magician. Steal the book. Save the future. In modern-day New York, magic is all but extinct. The remaining few who have an affinity for magic—the Mageus—live in the shadows, hiding who they are. Any Mageus who enters Manhattan becomes trapped by the Brink, a dark energy barrier that confines them to the island. Crossing it means losing their power—and often their lives. Esta is a talented thief, and she’s been raised to steal magical artifacts from the sinister Order that created the Brink. With her innate ability to manipulate time, Esta can pilfer from the past, collecting these artifacts before the Order even realizes she’s there. And all of Esta’s training has been for one final job: traveling back to 1902 to steal an ancient book containing the secrets of the Order—and the Brink—before the Magician can destroy it and doom the Mageus to a hopeless future. But Old New York is a dangerous world ruled by ruthless gangs and secret societies, a world where the very air crackles with magic. Nothing is as it seems, including the Magician himself. And for Esta to save her future, she may have to betray everyone in the past.

separator-2

~ ENGLISH REVIEW~ 

 I've wanted to read the book since it came out and after reading it, I can say it is a masterpiece. Lisa Maxwell introduces us to Esta, a young Mageus who can manipulate time. Under the wing of Professor Lachlan since childhood, Esta follows the old man on his quest to find The Book, The Ars Arcana, holding the deepest secrets of Magic. But according to the story, the Book was lost in 1902 ... Esta's mission? Go back to old New York and try to find it. Before diving into the heart of the 1900s with Esta, the author takes the time to set the scene and present us her characters. If Esta is our heroine who lives in our day, there are a whole range of other important people who live a century ago: Dolph, Harte, Viola, and others. At the beginning you have to really make your mark to know who is who, and who evolves when. I was a little scared that Maxwell was constantly jumping over time, but with Esta's mission, the majority of the book was set in the year 1902.  The Last Magician had a small taste of X-Men for me because the Mageus have each an Affinity. If Esta manipulates time, Harte, for example, can read your thoughts by touching you. Despite that, I found it very original in this context.  Because of these powers, the Mageus are feared, especially by The Order who wants to destroy each Mageus. Esta's mission then becomes much more dangerous than stealing a book: you have to not only be able to blend in with the scenery, but also thwart all the plots that are preparing. This mysterious side brings a lot of adrenaline to the reading. The characters too are all endearing, with a clean and well developed personality. Special mention to Esta who is a surprising heroine. I was seduced by Harte, a very charismatic character. Together they form a duo rather improbable but very convincing. We feel a special connection between them. However, the author does not focus on a romance and that I really appreciated. There was not really room for it and Lisa Maxwell understood it. Her story was then perfect from start to finish.


The Last Magician est une lecture qui m'a fait envie des que j'ai vu la couverture et le résumé. J'en ressors totalement conquise et pourtant... J'avais une petite appréhension. En effet, j'avais découvert la plume de l'auteure l'année dernière et je n'avais pas été convaincue. J'avais peur que ce nouveau roman suive le même chemin mais il n'en fut rien, que du contraire. The Last Magician est pour moi un masterpiece. 

Aux premiers abords, l'histoire peut paraitre complexe tant il y a de personnages et de sauts temporels. Lisa Maxwell nous présente Esta, une jeune Mage capable de manipuler le temps et de se retrouver à n'importe quelle époque. Prise sous l'aile du professeur Lachlan depuis son enfance, Esta suit le vieil homme dans sa quête de retrouver Le Livre, l'Ars Arcana, détenant les secrets les plus profonds de la Magie. Mais d'après l'histoire, le Livre aurait été perdu en 1902... La mission d'Esta? Repartir dans le vieux New York et tenter de le retrouver.

Avant de plonger au coeur des années 1900 avec Esta, l'auteure prend le temps de poser le décor et de nous présenter ses personnages. Si Esta est notre héroine qui vit à notre époque, il y a toute une panoplie d'autres personnages importants qui vivent un siècle auparavant: Dolph, Harte, Viola, et les autres. Au début il faut vraiment prendre ses marques pour savoir qui est qui, et qui évolue quand. J'avais un peu peur que Maxwell ne fasse constamment des sauts dans le temps, mais avec la mission d'Esta, la majorité du livre se déroule en l'an 1902. 

J'ai adoré cette ambiance. C'est fou mais l'auteure a réussi son pari de nous transporter dans un New York plus jeune d'un siècle. On s'y croirait, que ce soit l'habillement, les rues, les mentalités... Je suis certaine que Lisa Maxwell a dû faire pas mal de recherches pour arriver à ce résultat plus que crédible. A cela s'ajoute la Magie, élément central du livre. Là encore, je fus bluffée par la maîtrise de l'auteure face à son sujet. Les sauts dans le temps ne sont pas toujours faciles à comprendre. Or ici, tout est fluide, concret, et bien expliqué. Chapeau!! 

The Last Magician a eu pour moi un petit goût de X-Men car les Mages possèdent chacun une Affinité. Si Esta manipule le temps, Harte, par exemple, peut lire vos pensées en vous touchant. Malgré ce petit côté déjà vu, moi j'ai trouvé ça très original dans ce contexte. Car les Mages sont détestés et l'Ordre, leur ennemi juré, fait tout pour détruire ce pouvoir ou... l'acquérir à leur cause. La mission d'Esta devient alors bien plus périlleuse que de voler un livre: il faut non seulement pouvoir se fondre dans le décor, mais aussi déjouer tous les complots qui se préparent. Ce côté mystérieux apporte énormément d'adrénaline à la lecture. Que dire, j'ai adoré! 

Les personnages aussi sont tous attachants, avec une personnalité propre et bien développée. Mention spéciale à Esta qui est une héroine surprenante et qui n'en mène pourtant pas large. J'ai de suite été séduite par Harte, personnage très charismatique. Ensemble ils forment un duo assez improbable mais très convaincant. On sent un lien particulier entre eux, une connexion. Pourtant, l'auteure ne se focalise pas sur une romance et ça j'ai fortement apprécié. Il n'y avait pas vraiment la place pour et Lisa Maxwell l'a bien compris. Son histoire était donc parfaite de bout en bout. 


En bref, The Last Magician fut une lecture délicieuse où s'invitent la magie, les complots et les voyages dans le temps. Même si le rythme du livre s'est avéré lent, il y a tellement de choses qui se passent qu'on savoure chaque page de ce livre. Avec une intrigue passionnante portée par des personnages très charismatiques, The Last Magician promet de passer un moment d'aventure et de mystère. La magie nous emporte, le vieux New York nous dépayse, c'est un sans faute.