► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
lundi 22 avril 2019

La muse des cauchemars [Le faiseur de rêves #2] de Laini Taylor

la muse

  • Nom: La muse des cauchemars [Le faiseur de rêves #2] de Laini Taylor
  • Lu en: français
  • Pages:  628 pages
  • Sorti le: 4 avril 2019
  • Editeur: Lumen Editions
  • VO: paru sous le nom Muse of nightmares en octobre 2018
  • Tome Antérieur: Tome 1

Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde. Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l'Empire. A respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin. Très loin de là, à travers l'espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée - qu'après tant d'années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux -, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu'à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. A la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune homme va devoir choisir : sauver celle qu'il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu'au dernier. Sans compter qu'un danger plus grave encore menace... Car l'oiseau blanc qui surveille la citadelle depuis toujours veille, et il est grand temps pour lui de passer enfin à l'action. Dieux, monstres, fantômes, mondes étranges et guerre totale, La Muse des cauchemars clôt avec maestria une série aussi poétique que haletante. Qu'on se le tienne pour dit : l'univers de Laini Taylor n'a pas fini de hanter nos rêves...

 

J'avais été emporté par l'étrangeté et l'onirisme du Faiseur de rêves, je suis ravie de découvrir la fin de ce magnifique dyptique, atypique dans son écriture, riche et dense dans son intrigue. 

Ce deuxième tome est tout aussi merveilleux quoique très sombre puisque l'heure est à la vengeance, à la colère et à la guerre... l'oeuvre d'une enfant cruelle qui utilise les vivants comme les morts comme des pantins pour parvenir à ses fins. Le monde de Lazlo qui s'est découvert de nouveaux pouvoirs et celui de Sarai devenue muse des cauchemars et proie de cette enfant meurtrie, va changer, profondément, irrévocablement. 

Au niveau du contenu je ne veux pas trop vous en dire pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, sachez seulement que j'adore le fond, l'explication mystique de tous les pouvoirs surnaturels et dons, ainsi que l'idée et le concept des dieux. Nous avons toutes les réponses sur le métal précieux, ce matériau façonné par quelques hommes seulement et nommé Le Mésarthium. On découvre la réelle identité de Lazlo Lestrange et c'est très surprenant.

Les Séraphins, l'oeuvre et le destin du Tueur-de-Dieux Eril-Fane, les rejetons des dieux, de nouveaux personnages (deux soeurs)... l'auteure rajoute des choses nouvelles tout en répondant à nos attentes sur l'origine de son univers. Et surtout on comprend l'origine de la malédiction qui s'est abattue sur Désolation. La série se conclut merveilleusement bien.

Un univers mystique, mythologique, métaphorique, onirique et ô combien poétique, marqué par une plume qui inspire sérénité et envoûtement. Le Faiseur de rêves et La Muse des cauchemars, cette duologie est une histoire fantastique, charismatique qui a une âme et dont la délicatesse et la poésie n'ont d'égale que le raffinement de la plume de Laini Taylor.

On est un dans un roman fantasy onirique où l'on nage en plein rêve et peuplé de créatures incroyables : séraphins, anges, dieux, fantômes, papillons, humains mêlant magie, mystères et pouvoirs... La structure du récit dans ce tome 2 avec des flashbacks est tout aussi habile et permet de comprendre énormément de choses sur les personnages. 


En bref, une duologie dont je ressors enchantée, à la fois captivante et unique, riche d'un monde fantasy exceptionnel. Fantômes et magie, pouvoirs et dons, dieux et humains, émotion et romance, innocence et vengeance, et bien plus encore pour nous charmer et créer une expérience de lecture authentique!

chronique_lael


jeudi 24 mai 2018

Le faiseur de rêves de Laini Taylor

le faiseur de rêves

  • Nom: Le faiseur de rêves de Laini Taylor
  • Lu en: français
  • Pages: 670 pages
  • Sorti le: 19 avril 2018
  • Editeur: Lumen
  • VO: paru sous le nom Strange the dreamer le 28 mars 2017
  • Premier tome d'une duologie

Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme. Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s’obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère… Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ?

114149306

Vous faire une chronique de ce roman va être compliqué tellement il est exceptionnel, dense, complexe et extraordinaire dans son écriture et son intrigue, dans sa quête d'identité et sa poursuite d'un rêve incroyable.Vous faire également un résumé des faits qui s'y déroulent serait également une erreur dans la mesure où Le Faiseur de rêves se lit et offre une belle expérience littéraire.

Nous faisons la connaissance de Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans qui va grandir à la Grande Bibliothèque de Zosma et va lire tout ce qui lui passe par les mains. Lazlo est un rêveur. Il aime lire, il est fasciné par les contes et les légendes oubliées. Les bibliothécaires sont au service des savants et la grande intelligence de Lazlo le conduit à découvrir un secret puissant lui permettant de lier son destin à Thyon, l'alchimiste de Zosma... Lazlo est également obsédé par La Cité Oubliée ou Désolation. Un jour, une caravane de guerriers Tizerkane arrive à Zosma avec pour chef Eril-Fane. Un recrutement étrange a lieu pour servir un projet mystérieux à la Cité Oubliée... Plusieurs savants sont demandés : alchimistes, astronomes, scientifiques, ingénieurs, mathématiciens... tous les savants ayant une solide connaissance des sciences. Le but de leur mission sera révélée une fois à la Cité Oubliée... Lazlo, fasciné ne veut pas laisser passer sa chance et saisit son destin en s'adressant en Inouï, la langue de la Cité Oubliée. Il fera partie du voyage...

Le Faiseur de rêves est une histoire fantastique, charismatique qui a une âme et dont la délicatesse et la poésie n'ont d'égale que le raffinement de la plume de Laini Taylor. On est un dans un roman fantasy onirique où l'on nage en plein rêve peuplé de créatures incroyables : séraphins, anges, dieux, fantômes, papillons, humains mêlant magie, mystères et pouvoirs... Ce qu'il y a de captivant dans ce récit, c'est que tout est expliqué dans une sorte de sérénité qui imprègne le lecteur. Tout est fait pour nous envoûter, nous enchanter, nous dérouter et nous dépayser pour entrer dans un univers sublime mais difficile et injuste.

Certes il y a une mythologie, une guerre ayant jadis opposés des anges déchus aux guerriers Tizerkane. Et ces actes auront des répercussions... Mais en lisant Le Faiseur de rêves, j'avais l'impression de plonger au coeur d'un récit intemporel ou bien universel, babylonien ou d'une Tour de Babel, à la fois linguistiquement captivant et saisissant. C'est parfois terrifiant ou inquiétant car il y a des images et des impressions qui restent gravées puis c'est parfois dur dans le propos, grave et dramatique.

Laini Taylor ne fait pas que nous offrir une intrigue fantasy foisonnante, elle trouve également le moyen d'aborder des thèmes forts comme la différence, le racisme, le poids de nos actes, l'injustice, la guerre, les préjugés des peuples les uns sur les autres. Puis dans toute cet univers, il y a l'amour que se porte deux êtres dont les différences vont s'unir, qui ne se rebutent pas mais au contraire se lient dans une innocence magnifique. L'amour dans toute sa pureté, sa simplicité, son essence et sa sincérité. L'amour qui s'oppose à la haine, à l'esprit vicieux de vengeance, à la méchanceté. On passe par de nombreux sentiments et d'émotions fortes mais on vit tout ça dans un calme étrange et quasi mystique.


En bref, je ne vais pas vous en dire plus. J'ai énormément aimé Le Faiseur de rêves car l'intrigue est dense et les personnages ont une psychologie étoffée. Les images qu'inspire l'univers de la Cité Oubliée sont incroyables et sublimes. Le dépaysement est garanti et n'ayez pas peur de la longueur car ici elle sert l'histoire car tout est lié de manière subtile et habile. J'ai passé un bon moment et j'ai aimé être ainsi dans un monde qui paraît éphémère mais ô combien pénétrant.Une écriture unique pour un récit rare et précieux!

chronique_lael