► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 5 septembre 2017

Sword Art Online: Alicization Beginning [SAO #5] de Reki Kawahara

Alicization-beginning

Victime d'une agression par un ancien membre des Laughing Coffins, Kirito se réveille à l'intérieur de l'Underworld, une Réalité Virtuelle dont il était testeur. Ignorant comment il est arrivé là, et incapable d'entrer en contact avec le monde réel, il va parcourir Underworld pour chercher le moyen d'en sortir. Il fait alors la connaissance d'Eugeo, un jeune Entailleur, qui souhaite retrouver Alice, son amie d'enfance, enlevée quelques années plus tôt par un des représentants de la plus haute autorité de ce monde : un Chevalier Intègre. Résolus à élucider tous ces mystères, les deux garçons n'hésitent pas à unir leurs forces. Démarre alors une longue et périlleuse aventure vers la Capitale.

separator-2

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

J'ai grandement tardé à lire ce 5ème opus mais avec le recul je suis contente d'avoir attendu un peu car j'ai savouré ces nouvelles aventures. J'aurai toujours un lien particulier avec cette saga et je dois saluer le talent de Reki Kawahara sur le début de ce projet Alicization.

On décrit bien souvent cet Arc comme le meilleur et il est clair qu'il commence extrêmement bien. Je me demande d'ailleurs comment l'auteur a pu imaginer de telles choses tant c'est complexe... on est très loin du "simple" jeu Aincrad dont devaient sortir les joueurs.... Bien qu'avec les explications fournies par nos personnages qui assemblent petit à petit les pièces du puzzle, on comprend que SAO est une base indéniable et qu'il sera toujours le point de départ de tout. Kirito en fait d'ailleurs extrêmement souvent référence dans ses réflexions, pour mon plus grand plaisir. 

Alors que Kirito et Asuna tentent de se projeter dans l'avenir ensemble, le jeune homme est victime d'une agression qui le plongera dans une nouvelle dimension virtuelle: l'Underworld. Pas le monde des enfers comme on pourrait le penser mais le monde sous la réalité. Ignorant comme il atterrit là, Kirito avance à taton, comme le lecteur. Ensemble, on essaie de comprendre cette nouvelle réalité virtuelle qui semble bien plus aboutie que les autres...  Commence alors pour Kirito une nouvelle quête pour se sortir de là. Malgré le fil conducteur relativement simple, les choses sont bien plus complexes qui n'y parait. C'est là qu'on se rend compte de toute l'étendue que cet Arc a à nous offrir! 

Dans sa quête, Kirito deviendra très proche de Eugeo, un jeune homme de son âge qui n'a jamais rien connu d'autre que son petit village et sa Tâche Sacrée. L'arrivée de l'épéiste noir va bouleverser son existence et lui redonner espoir de trouver Alice, son amie d'enfance disparue. Eugeo se révèle être un personnage très doux et sage qui, au contact de Kirito, va un peu plus s'affirmer. Mais face au saveur de SAO, Eugeo manque malheureusement de présence. Cela étant, il reste très attachant. 

Si nous suivons nos deux amis à travers leur progression dans l'Underworld, l'auteur n'en oublie pas Asuna, prête à tout pour sauver celui qu'elle aime. Comme toujours, la demoiselle suscite mon admiration: déterminée, Asuna fait aussi preuve d'une extrême intelligence. Avec elle, on comprend tout un tas de choses très techniques liées à l'Underworld et son utilisation réelle. Un passage qui m'a autant plu que perdue tant c'est assez pointu. J'ai eu l'impression à ce moment de lire un manuel technique sur l'utilisation d'une machine révolutionnaire. Ceci dit, ces moments avec Asuna nous permettent de suivre l'évolution de l'histoire d'un tout autre point de vue et c'est hyper intéressant. 

L'Arc Alicization se défend très bien et j'ai énormément apprécié m'immerger dans cette nouvelle VR. Les combats d'épée me ravissent toujours autant, surtout quand on connait le talent de Kirito et son envie de toujours prouver qu'il peut réussir. Les nombreux clins d'oeil à SAO étaient géniaux et avaient totalement leur place ici. On sent à quel point cette aventure a marqué le jeune héros et par extension Asuna également. Je me réjouis de suivre les progrès de Kirito au sein de l'Underworld. Quelque chose me dit que l'épéiste n'en a pas fini de se donner en spectacle! 


En bref, j'ai été complètement conquise. Ce nouvel opus nous embarque dans un Arc tout neuf qui rivalise d'ingéniosité, de mystère et de technologie. L'underworld s'annonce fascinant et c'est avec des personnages toujours aussi attachants et courageux que nous le découvrons. Offrant un tournant à la saga SAO, l'auteur n'en oublie pas pour autant son premier arc, base indéniable de tous les autres. A tous les fans de la série, ce tome devrait absolument vous ravir! 


mercredi 30 mars 2016

Sword Art Online: Phanthom Bullet [SAO #3]

SAOtome3

  • Nom: Sword Art Online - Phantom Bullet [SAO #3] de Reki Kawaha
  • Lu en: français
  • Pages: 520 pages
  • Sorti le: 25 février 2016
  • Editeur: Ofelbe
  • (note de 3,5/5 en réalité)

« Bande de fous… Rappelez-vous ce nom et craignez-le… Le nom de mon arme et le mien… Death Gun ! » 
Un an après son retour dans la réalité, Kazuto Kirigaya, connu sous le pseudonyme de « Kirito, l’épéiste noir », se voit confier une mission dans le nouveau VRMMO à la mode, Gun Gale Online, pour enquêter sur la mort réelle de joueurs tués virtuellement à l’intérieur du jeu. 
Il y rencontre Shinon, une mystérieuse jeune fille déterminée à remporter le fameux tournoi Bullet of Bullets, battle royale qui déterminera le meilleur joueur de GGO. S’amorce alors pour Kirito, équipé d’un sabre laser, et Shinon la snipeuse, une chasse à l’homme mortelle dans ce monde où les révolvers ont remplacé les épées.

 separator 

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

Étant une grande fan de SAO depuis sa découverte l'année dernière, j'attends chaque nouveau tome avec une énorme impatience. Pour autant, je me doutais que ce 3ème volume (qui reprend les 5è et 6è light novels japonais) allait moins me plaire. 

Et pour cause, je crois que le nouveau jeu présenté ne m'a pas vraiment plu. Gun Gale Online, est, comme son nom l'indique, un jeu où les armes à feu règnent. Un monde froid et calculateur, qui ne semble pas très sûr étant donné les récents événements. D'emblée, j'ai ressenti une certaine distance avec cette nouvelle histoire. L'équipe initiale de SAO ainsi que son côté fantasy/magie m'ont grandement manqué ici. De fait, j'ai eu un peu plus de mal.

Il faut dire que notre Kirito se fait voler la vedette par Sinon - ou Shino Asada de son vrai nom - une jeune fille redoutable dans GGO mais très fragile dans la vraie vie. Kawahara se consacre énormément à cette nouvelle venue et prend son temps pour développer le personnage. Malheureusement, je n'ai pas eu de sympathie pour Sinon, malgré son passé très douloureux. C'est un personnage très bien travaillé cela dit, qui présente deux facettes bien distinctes. Shino a vécu un traumatisme profond et il est intéressant de voir au fil des pages le combat de la jeune fille pour enfin passer à autre chose. Mais surtout que Shino puisse être aussi forte que son alter égo Sinon la gameuse qu'elle incarne dans GGO. 

De son côté, Kirito sera amené à entrer dans le jeu pour élucider certains mystères. Il semblerait que des Avatars se fassent tuer dans le jeu ET dans la vraie vie. Ce qui nous ramène un peu à Sword Art Online et la frontière exacte entre réel et virtuel. De ce point de vue, l'histoire est plutôt intrigante, je trouve que Kawahara a su innover et nous proposer une intrigue tournée plus vers le thriller et ainsi s'éloigner des précédents tomes. 

Kirito, qu'on connaissait surtout pour ses talents d'épéiste, va devoir s'adapter à ce monde d'arme. Clairement ce n'est pas son truc, mais ce gars là, c'est un master et très vite il s'accommedera à ce jeu. Avec Sinon, il formera un duo sympathique, mais pas aussi charismatique qu'avec Asuna. La demoiselle m'a d'ailleurs bien manqué ici, comme je le disais quelques lignes auparavant. En effet, il faut souligner que les amis de Kirito sont très peu présents, suivant uniquement la progression du jeune homme dans GGO. 

Et même si j'avais quasiment deviné qui se cachait derrière la menace, il faut cependant avouer que Reki Kawahara a réussi à me surprendre. Les révélations sont prenantes, et totalement crédibles. Avec GGO, l'auteur pose encore une fois de bonnes questions quant à notre implication dans le monde virtuel, quel qu'il soit. On sent également que la série évolue et qu'on ne parle plus que d'un simple jeu - SAO - qui aurait mal tourné à cause d'un seul et unique gars. 

Non, avec Phantom Bullet, on amorce un tournant qui promet de grandes et nouvelles aventures, avec également encore plus de questions sur l'impact du virtuel sur le monde réel.

vendredi 26 juin 2015

Sword Art Online Progressive Vol.1

sao_progressive_vol01_jaq

  • Nom: Sword Art Online Progressive de Reki Kawahara, Kiseki Himura
  • Lu en: français
  • Pages: 188 pages
  • Sorti le: 25 juin 2015
  • Editeur: Ototo manga
  • Genre: Shonen (action, RPG)
  • VO: paru sous le même nom en juin 2013

Tout comme dix mille autres joueurs, Asuna Yûki est piégée dans la forteresse d’Aincrad au cœur du monde virtuel de Sword Art Online. Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais très vite sa volonté farouche de survie la pousse à combattre en première ligne. Elle y rencontre Kirito, un mystérieux joueur solo bien résolu à terminer le jeu.
Suivez Asuna et Kirito dans leur conquête de l’Aincrad, étage par étage.

Un grand merci à Ototo pour l'envoi de ce manga.

QUEL.BONHEUR. Comme j'attendais cette sortie avec impatience! Pendant de nombreuses semaines, j'ai longuement hésité à craquer pour le light novel en anglais. Mais des que la sortie française du manga a été annoncée, j'ai attendu. Et j'ai bien fait! Ce manga est un pur régal, comme je m'en étais doutée. Il faut dire que ce reboot de l'histoire originale nous emmène au coeur même de l'Aincrad. On reprend les mêmes et on recommence.

Alors que le light novel "classique" est conté par Kirito, ici, c'est Asuna notre héroine. J'ai trouvé ce changement de narrateur très réfléchi car il apporte une autre dimension à l'histoire. Alors que Kirito est un joueur sure de lui, Asuna est une jeune fille qui a peur. Je l'admirais déjà beaucoup mais ce sentiment s'est intensifié. Asuna n'était pas destinée à être coincée dans SAO, prenant par hasard la place de son frère et la peur l'étreinte. Quand bien même, cette fille dont la vie réelle ne tournait qu'autour de ses performances scolaires pour faire honneur à sa famille, va démontrer à quel point elle en veut. Pas question de se morfondre, il faut se battre! 

L'intrigue nous ramène donc au point de départ. La bataille du premier boss se prépare et plusieurs protagnistes sont introduits. Si je n'ai eu aucune surprise - il faut dire que l'épisode 2 de l'anime exploite déjà tout ce scénario - j'ai bien aimé découvrir tous les nouveaux détails. Car dans SAO Progressive, on prend le temps. C'est fouillé, expliqué. C'est un plus indéniable à l'univers que l'on connait déjà! L'adrénaline monte, jusqu'au premier combat. Les joueurs découvrent que rien n'est jamais acquis dans ce jeu et qu'il faut pouvoir faire équipe. Ensemble, pour être plus fort! 

Quant à Kirito, il tient un rôle plutôt secondaire. Il est bien sur présent des le départ mais on en a une autre vision. Il semble plus cool, léger, voire même carrément drôle! Sa rencontre avec Asuna est épique. On sent d'emblée que ces deux là n'en ont pas fini l'un avec l'autre! J'ai beaucoup apprécié cette nouveauté dans le scénario d'origine. La relation entre les deux héros devient encore plus crédible à mes yeux. On se rend compte du nombre d'épreuves qu'ils vont traverser ensemble. Leur lien n'en est que renforcé. Quel régal!! Il faut dire que j'affectionne tout particulièrement ce duo! 

Enfin, petit mot sur le graphisme que j'ai trouvé tès agréable, quoiqu'un peu trop sombre concernant les scènes de combat. L'illustration se rapproche énormément de celle d'abec ou de l'anime, ce qui rend le manga très beau visuellement (et nos personnages sont enfin eux mêmes!). L'objet quant à lui est toujours aussi bien présenté, propre et soigné, avec du papier de qualité. Que demander de plus, si ce n'est d'avoir déjà la suite? Vivement!

jeudi 26 mars 2015

[Anime] Sword Art Online - Saison 1

sao anime

 

  • Nom: Sword Art Online
  • Saison: 1 - 25 épisodes
  • Pays: Japon
  • Année de diffusion: 2012 

Aincrad (SAO - ARC 1): En 2022, l'univers du jeu vidéo écrit une nouvelle page de son histoire avec la sortie d'un MMORPG révolutionnaire intitulé "Sword Art Online", dans lequel le joueur voit son esprit être entièrement intégré à un monde virtuel. Ancien testeur de la version bêta, Kirito se replonge lors de la sortie officielle du jeu dans ce lieu fantastique où des dizaines de milliers de personnes l'ont rejoint. Cependant, l'engouement laisse place à une panique générale lorsque les joueurs apprennent qu'ils ne peuvent plus se déconnecter du jeu à moins de le terminer et qu'une quelconque mort lors de leur partie leur sera également fatale dans la réalité !

Alfheim (ALO - ARC 2): Kazuto Kirigaya, alias Kirito, est parvenu à terminer le célèbre et surtout terrible tout premier jeu en ligne immersif Sword Art Online. Tous les joueurs s'y étaient retrouvés piégés et perdre la vie dans le jeu signifiait mourir dans la réalité. Il aura fallu plus de deux ans pour que Kirito réussisse à vaincre son concepteur et puisse enfin sortir de son coma. Seulement à son réveil, Kazuto constate que le jeu n'est pas vraiment terminé pour tous. En effet, 300 joueurs n'ont pas repris connaissance, et notamment Asuna, l'élue de son coeur qui serait prisonnière du jeu successeur de SAO, ALfheim Online.

Après avoir découvert le roman deux semaines plus tôt, il était impossible que j'en reste là. L'univers de SAO m'ayant complètement emportée, j'ai décidé de m'y immerger totalement. J'ai fait de nombreuses recherches au risque de bien me spoiler sur la suite - hum - mais il fallait que je sache ce qu'il adviendrait des personnages, en particulier du couple Kirito/Asuna. Autant vous dire que la suite ne va épargner personne! En attendant, je me suis plongée dans l'anime en engloutissant la première saison en seulement quelques jours. Et elle a confirmé ce que je savais déjà: coup de foudre!!

La première saison est divisée en deux parties qui reprend en fait les 4 premiers light novels japonais - soit les 2 premiers tomes français - vous suivez? Ainsi, les 14 premiers épisodes sont consacrés au premier arc, Aincrad qui se passe dans Sword Art Online. J'ai énormément aimé cette première partie vu qu'elle correspond au premier tome paru chez Ofelbe. L'occasion était rêvée de comparer les deux supports et j'avoue que j'ai trouvé que la série complétait très bien le roman. 

En effet, l'anime propose une meilleure chronologie là où le roman mélange un peu tout à travers notamment quelques histoires courtes. Ainsi, dans l'anime, Kirito et Asuna se rencontrent assez tôt et on se rend compte qu'ils ont déjà partagé pas mal de batailles avant de vraiment former une équipe à la fin du jeu, deux ans après le lancement. C'est un fait agréable de même que la découverte des personnages secondaires. Dans le roman, si on sent que Kirito souffre de la disparition de Sachi, le sentiment est bien plus mis en avant dans l'anime. Paradoxalement, il est parfois difficile de cerner les émotions du jeune joueur à l'écran alors que dans le roman, il laisse libre court à ce qu'il ressent. Comme je vous disais, les deux supports sont étroitement liés. De même, les techniques de combat, alors bien expliquées dans le roman, sont mises à l'oeuvre dans l'anime et c'est un pur régal. 

Quant à l'intrigue, elle suit parfaitement le roman. Mais comme je vous disais, parfois c'est moins poussé. Certaines scènes sont aussi différentes et plus simplifiées mais dans l'ensemble on retrouve tout du light novel. Cette première partie évolue donc bien, entre combats pour la survie, et la romance entre Kirito et Asuna qui est décidément aussi belle à l'écrit qu'à l'écran! La fin du premier arc est aussi assez déchirante en images..... 

sao142

La seconde partie de l'anime est consacrée à l'après SAO. Une suite totalement logique qui va se dérouler dans un autre arc nommé Alfheim Online. Il met l'accent sur le monde des fées. Celui-ci est divisé entre plusieurs races et les joueurs peuvent voler également. Si Kirito est amené à entrer dans ce jeu c'est uniquement pour retrouver Asuna. Sa quête ne tourne qu'autour d'elle et c'est vraiment beau. On sent alors tout son amour pour elle et sa loyauté est sans failles malgré le fait que Kirito est un gars bien populaire auprès des filles. Le harem prend décidément trop de place à mon goût et apparemment je suis pas au bout de mes peines d'après ce que j'ai lu! Fairy Dance introduit, en plus des personnages déjà connus dans SAO, aussi Leafa/Suguha, la soeur de Kirito, qui, pour se rapprocher de lui, s'immergera dans le monde virtuel. Elle l'aidera dans sa quête pour retrouver Asuna, sans pour autant savoir que Kirito est en fait son frère.... je vous laisse imaginer au moment des révélations! La fin de la première saison est grandiose, magnifique et tout en émotions. Que vous dire, j'ai adoré, j'ai vraiment hâte de lire le second tome en juillet car je suis sure qu'il sera encore plus complet, notamment sur les sentiments des personnages ou sur les différentes races du jeu et techniques de combat.

sao-arunskip

Niveau graphisme, je n'ai rien à redire le tout est superbe, les expressions sont bien représentées, les personnages sont parfaits, les scènes de combat bien amenées. Les décors sont grandioses que ce soit dans Aincrad ou Alfheim. Le tout regardé en japonais sous titré français et c'est un vrai bonheur. Il existe bien une VF mais je vous conseille la VO, les voix sont plus adaptées! Vous pouvez regarder en streaming les deux premières saisons (VF/VO pour la première et VO pour la seconde)! Foncez!

Enfin, mention spéciale à la BO de l'anime qui se décline en deux OST. Les musiques sont tout simplement grandioses!!! Que ce soit les différents génériques ou les instrumentales qui rythment l'anime, c'est un régal. Elles apportent indéniablement un plus, une véritable atmosphère qui sublime encore plus la série. N'hésitez pas à les écouter. Certaines musiques sont tantôt entrainantes, tantôt inquiétantes, tantôt si émotionnelles. Je pense notamment à la chanson She is still sleeping qui m'a bouleversée! Elle prend encore plus de sens quand elle est associée aux images dans l'anime.

En conclusion, j'ai plus qu'aimé cet anime et croyez moi ça faisait longtemps que je n'avais plus ressenti un tel engouement. Si vous aimez les animes, je ne peux que vous le conseillez, sachant en plus que la saison 2 est déjà dispo et qu'on parle de saisons 3 et 4 à venir. Sinon, foncez sur le roman, il est juste parfait. Quelque chose me dit que vous n'avez pas fini d'entendre parler de cet univers sur le blog!!!

samedi 7 mars 2015

Sword Art Online [SAO #1]

sword-art-online-light-novel-volume-1-simple-217903

  • Nom: Sword Art Online [SAO #1] de Reki Kawahara
  • Lu en: français
  • Pages: 510 pages
  • Sorti le: 12 mars 2015
  • VO: paru sous le nom "ソードアート・オンライン" en 2009

Un "game over" entraînera une mort réelle. Kirito a accepté cette certitude depuis qu'il a décidé de combattre en "solo" à l'intérieur de l'Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d'univers au plus redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c'est sans compter sur l'obstination d'Asuna une habile épéiste avec qui il va devoir s'allier. Démarre alors une course effrénée pour survivre dans un monde où l'art de l'épée fait loi.

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

Tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement Ofelbe Éditions pour m'avoir permise de découvrir ce titre en avant première grâce à ce partenariat. Lorsque j'ai découvert la fiche de présentation de Sword Art Online, j'ai de suite été attirée par sa couverture et son résumé. De fait, des que je l'ai reçu, je n'en ai fait qu'une bouchée. Le roman objet est aussi magnifique, présentant des illustrations tout le long du roman, que ce soit en couleurs au début et à la fin du livre ou en noir et blanc à l'intérieur même des chapitres.

Des les premières pages, j'ai su que j'allais adorer. En effet, SAO m'a rappelée combien j'aimais la culture asiatique, en particulier le Japon, avec sa musique, ses mangas, ses jeux vidéos et ses light novels. Étant une ancienne joueuse de FF, me plonger dans Sword Art Online fut un véritable régal. Le fait de connaitre les RPG m'a permise de prendre mes marques très rapidement et d'être totalement imergée dans ce monde virtuel avec aisance.

En 2022, le Japon lance le plus grand jeu de rôle multi-joueurs en immersion complète au monde. Sword Art Online, déjà populaire lors de sa version bêta n'offre que 10 000 exemplaires. La bataille est rude pour se procurer le jeu mais Kirito, notre héros, l'avait déjà testé et gagna rapidement sa copie officielle. Alors que 10 000 joueurs se connectent au lancement, c'est d'emblée la panique: personne ne peut quitter le monde virtuel. Après un message de l'administrateur du jeu, ce qui devait être une partie de plaisir entre gamers confirmés se transforme en combat mortel.

Très vite on plonge dans l'ambiance particulière de SAO en compagnie de Kirito, notre joueur pro et solitaire. Étant un bêta -testeur, il n'est pas très apprécié des autres joueurs, aussi il décide de se la jouer solo. Pendant 2 ans, Kirito se perfectionne au point d'être le meilleur joueur de tout l'Arc. Sa détermination sans faille en séduit beaucoup tout comme il peut inspirer la crainte. Mais c'est sans compter sur Asuna, la sous-chef d'une guilde puissante qui décide de faire équipe avec lui...

Comment vous dire à quel point j'ai aimé ce duo? Kirito est un joueur complexe qui n'ouvre pas facilement son coeur. Mais Asuna arrivera à percer sa carapace et les deux guerriers ne pourront plus se passer l'un de l'autre. Au début, on est un peu surpris par l'attirance soudaine des deux joueurs mais dans un monde aussi éphémère qu'étrangement réel, on ne réagit pas de la même façon. Asuna et Kirito ne forment plus qu'un et j'ai complètement fondu. Ils se complètent et se protègent mutuellement, mais ils n'hésitent jamais à braver le danger, ensemble. Une telle connexion était juste magique et j'ai vraiment aimé les voir évoluer ensemble.

A côté, l'auteur n'épargne pas le lecteur concernant le background. En lisant, on a l'impression d'être nous même un joueur. Tout est expliqué avec fluidité et clairvoyance. Les illustrations viennent apporter un plus à toutes les explications parfois plus techniques. SAO est un univers réfléchi mais complètement addictif. Aussi, on comprend les joueurs sur leurs doutes à vouloir quitter le jeu après 2 ans de vie forcée à l'intérieur. 

L'action ne faiblissant jamais, on tourne les pages avidement. La première partie du roman se finit d'ailleurs bien trop tôt à mon goût! Quelle surprise de voir que l'auteur avait décidé de clôturer l'aventure de SAO directement dans son premier light novel. Quant à la seconde partie, elle se découpe en quatre courtes histoires narrant les aventures de différents personnages qui ont croisé à un moment donné notre héros Kirito. Même si j'ai moins apprécié ces personnages, ces flash-back apportent encore plus de poids à Kirito qui est décidément bien charismatique. Aussi, l'auteur n'oublie aucun détail quant à l'univers du jeu, des quêtes. Il n'hésite pas non plus à pointer du doigt les choix que font les joueurs et les conséquences de ceux-ci.

En bref, cet univers m'a complètement embarquée, à tel point que j'ai d'emblée commencé l'anime. Sword Art Online est écrit efficacement, et la narration se partage entre plusieurs protagonistes. Kirito et Asuna restent incontestablement les stars de ce roman et je me suis fortement attachée à ce duo. Le livre devrait ravir les fans de RPG en première ligne mais je lui souhaite de toucher un large public tant il mérite le succès. Vivement la suite car ce premier tome est un gros coup de coeur.

Note: Pour les moins initiés à ce genre d'univers, sachez qu'un lexique est proposé à la fin du roman. De même, les notes de l'auteur permettent de mieux comprendre la découpe du livre.