► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 26 mai 2015

Accel World Vol.1

Accel World manga

  • Nom: Accel World de Hiroyuki Aigamo et Reki Kawahara
  • Lu en: français
  • Pages: 188 pages
  • Sorti le: 22 mai 2015
  • Genre: Shonen (action)
  • VO: paru sous le nom "Accel World - アクセル・ワールド" en juillet 2011

Chaque classe compte son souffre-douleur, quelle que soit l’époque...
Haruyuki est un collégien en première année, petit, gros et timide. Mais un jour, la fille la plus belle et la plus mystérieuse du collège, connue sous le surnom de Princesse Kuroyuki, pose les yeux sur lui et l’invite à jouer au jeu nommé « Brain Burst ».
C’est la découverte de l’univers fantastique d’« Accel World ». Le destin de Haru s’accélère brutalement et l’entraîne dans des combats à la vitesse de la lumière... !

Un grand merci à Ototo pour l'envoi de ce manga.

Depuis ma lecture du light novel Sword Art Online en mars dernier, un véritable intérêt (pour ne pas dire obsession) pour les oeuvres de l'auteur s'est développé. C'est en faisant mes nombreuses recherches sur SAO que j'ai découvert Accel World, cette autre série de Reki Kawahara. Très vite, j'ai remarqué le lien étroit qui relie ces deux sagas et pour cause: elles se déroulent dans le même univers, à 20 ans d'écart près.

Très vite, Accel World m'a intriguée. J'ai lu énormément de théories sur le lien des deux univers, toutefois, le mystère reste toujours entier. Ma curiosité piquée, je me suis lancée dans l'anime (que j'ai presque terminé) et j'ai de suite adoré. Alors quand le manga a été annoncé, j'ai sauté de joie: il me le fallait! Et aussitôt reçu, aussitôt lu, aussitôt chroniqué.

Je dois reconnaitre que l'anime m'a fournit une excellente base de compréhension. En effet, Accel World peut paraitre difficile au départ, tant on ingurgite des informations. Se passant dans les années 2040, les Japonais de cette époque vivent avec un neuro-linker, installé dans le cou. Ce "collier" permet à tout un chacun de profiter de la réalité virtuelle directement, en se connectant au réseau mondial. Très prisé, les collégiens et lycéens l'utilisent également en cours, en se connectant au réseau local de l'école. 

Haruyuki, notre héros, est malmené à l'école. Petit, gros, il est plutôt du genre à fuir. Préférant le virtuel à la vie réelle, Haru passe de nombreuses heures à perfectionner son avatar. Sans s'en rendre compte, il devient un grand joueur, doté d'une rapidité hors norme. Cette capacité l'amènera à rencontrer Kuroyuki, la vice présidente des élèves et accessoirement la fille la plus inaccessible et la plus jolie de l'école. Très vite, Kuroyuki propose à Haru de rejoindre le "Brain Burst", un jeu de combats qui permet à chaque utilisateur de profiter d'une réalité accélérée. Pour l'exploiter, rien de plus "simple": il suffit de gagner des duels, des combats à plus grande échelle, de monter en niveaux et de surtout garder ses points. Car ils sont l'essence même du jeu: s'ils tombent à zéro, le brain burst se désinstalle définitivement sans qu'on sache y revenir un jour. 

Mais Accel World n'est pas qu'un simple jeu et les personnages le savent. Mais quel est le but véritable? C'est toute la question. La seule chose qu'on sait, c'est qu'au niveau 10 (niveau ultime), le joueur pourra découvrir le créateur du jeu. Pourquoi tant de mystères? Et pourquoi Kuroyuki veut-elle à tout prix connaitre l'identité du créateur? Qui est-elle vraiment? C'est là que le lien entre Sword Art Online et Accel World refait surface. Et si Kirito n'était pas étranger à cette histoire? Après tout, son désir est de concevoir des jeux dont la frontière entre le virtuel et le réel serait quasi inexistante.... Il est plus que probable que l'auteur nous réserve une bonne surprise avec ces deux séries et rien que pour connaitre ce lien, cela nous pousse à vouloir lire la suite.

Au delà de ces interrogations, Accel World est un bon shonen. Il n'offre aucun répis, que ce soit dans la découverte des informations ou de l'action qui se présente au bon moment. Les graphismes sont très beaux et on s'y retrouve aisément. Enfin, comment ne pas s'attacher aux personnages? Si Haru est touchant, Kuroyuki dégage un charisme impressionant. Aussi improbable que puisse être ce duo, il fonctionne à merveille.

En conclusion, ce premier tome est une réussite. Il pose les bases de ce monde particulier et promet de nombreux rebondissements, de belles découvertes et encore plus de questions sur ce fameux brain burst. Même si j'ai une petite longueur d'avance grâce à l'anime, je me réjouis de lire le tome 2 car clairement, c'est un coup de coeur!


vendredi 3 avril 2015

[Focus] Ofelbe Editions: le light novel débarque!

ofelbe

Je prends le temps aujourd'hui de faire un article spécial consacré à Ofelbe Editions qui nous amène en France et en Belgique le Light Novel japonais. Moi qui suis passionnée de culture asiatique depuis longtemps, j'avoue que ce genre m'était plutôt inconnu (à la faveur des manga, animes, littérature classique, musique) et je suis ravie de pouvoir le découvrir.

  • Qu'est ce que le light  novel?

Le light novel japonais correspond à la littérature jeunesse et young adult et est écrit dans l'optique d'une distraction populaire.  Il est limité à 50 000 mots maximum, ce qui en fait un livre plutôt court. De fait, les séries sont assez longues et comptent pas mal de tomes (exemple, pour Spice & Wolf tout juste arrivé en VF en mars, la série compte 17 volumes au total). Des illustrations viennent accompagner notre lecture pour notre plus grand plaisir. 

Destiné à un public jeune, le LN offre donc un style d'écriture simple basé sur de nombreux dialogues et paragraphes courts. Il utilise en effet le furigana, aidant ainsi les plus jeunes qui n'ont pas la maitrise parfaite des kanjis. Tout comme le manga, le light novel est souvent prépublié dans un magazine avant d'être commercialisé sous forme de roman.

Très populaire au Japon, le light novel fait aussi l'objet d'un concours annuel où les auteurs viennent proposer leur oeuvre. A la clé pour le gagnant: la publication de son histoire (ce fut le cas pour Reki Kawahara - auteur de Sword Art Online - qui gagna le concours avec son titre Accel World). Heureux de ce succès, le light novel est alors très souvent adapté en manga et également en anime voire même en jeu vidéo! On peut ainsi dire que les 3 supports - s'ils existent simultanément - sont tout à fait complémentaires, le light novel restant évidemment le plus intéressant pour plus de détails sur une série qui nous plait. A noter que l'inverse est également possible: un light novel peut être l'adaptation d'un anime ou d'un manga ou d'un visual novel (exemple avec fate/zero qui est un LN servant de préquel à fate/stay night)

  • Ofelbe se lance!

Le nombre de LN est juste énorme et on en aurait pour de très longues années! Bien que d'autres maisons d'édition se soient essayées au genre (rendez vous ici pour une chronologie plus détaillée), sans toutefois en respecter le code propre et passant complètement l'origine du roman, Ofelbe Éditions tire son épingle du jeu en proposant un catalogue intéressant composé de titres très populaires au Japon. Ainsi, pour sa première année, Ofelbe débute avec 3 licences: Spice & Wolf (genre aventure, fantasy), Sword Art Online (genre action, fantasy, RPG) et LOG HORIZON (genre action, fantasy, RPG). Fidèle à leur politique éditoriale, Ofelbe propose des romans au format 15x21. Chaque tome français reprend 2 lights novels japonais et est proposé au sens de lecture occidental. Les couvertures d'origine sont respectées ainsi que la mise en place des illustrations (couleurs ou n/b). Prix d'un volume fixé à 19€90 (sachant que c'est tout de même un double volume!).

sao fiche

► Sword Art Online de Reki Kawahara: Un "game over" entraînera une mort réelle. Kirito a accepté cette certitude depuis qu'il a décidé de combattre en "solo" à l'intérieur de l'Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d'univers au plus redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c'est sans compter sur l'obstination d'Asuna une habile épéiste avec qui il va devoir s'allier. Démarre alors une course effrénée pour survivre dans un monde où l'art de l'épée fait loi.

A noter: Premier tome (Aincrad) sorti le 12 mars 2015. Second tome (Fairy dance) prévu le 2 juillet 2015. Ces deux volumes contiennent donc 4 LN japonais. La série compte (pour le moment) 16 LN au Japon et est toujours considérée comme en cours. Un manga existe également (en cours de traduction en français) ainsi qu'un anime comprenant pour l'instant 2 saisons de 25 épisodes.

spice fiche

Spice & Wolf de Isuna HasekuraDéesse de la moisson, Holo est une louve qui peut prendre l’apparence d’une attirante jeune fille. Délaissée par les paysans de son village pour qui les vieilles légendes ne servent plus qu’à effrayer les enfants, Holo décide de rejoindre ses terres natales du Nord à bord de la carriole d’un marchand itinérant, l’énigmatique Lawrence Kraft. Tandis qu’ils découvrent de nouveaux horizons en troquant leurs cargaisons de ville en ville, le duo va apprendre à se connaître et rapidement devenir très complice. Mais méfiance : les faux-semblants, les arnaques et les pièges bordent leur chemin... Le talent divin de Holo pour comprendre la nature humaine leur sera bien utile pour reconnaître les bonnes affaires et déjouer les tromperies. 

A noter: Premier tome sorti le 12 mars 2015. Second tome à venir (pas encore de date précise) courant 2015. Ces deux romans contiennent 4 LN japonais. La série au Japon est désormais terminée et compte 17 volumes au total. Un manga existe également (en cours de traduction en français) ainsi qu'un anime comprenant 2 saisons de 12 épisodes.

log horizon

LOG HORIZON de Mamare Tonô: Shiroe est un grand amateur de jeux de rôle en ligne. Connecté à la dernière extension d’ Elder Tale, un MMO qui fait fureur, il se retrouve piégé avec 30 000 personnes à l’intérieur de ce monde virtuel sans aucun moyen de s’en échapper.
Contrairement aux autres joueurs qui perdent rapidement espoir, Shiroe décide, avec l’aide de plusieurs compagnons, de surmonter les obstacles de cet univers dangereux. Débute alors une longue quête périlleuse semée d’embûches.

A noter: Premier tome annoncé pour novembre 2015. Il contiendra 2 LN japonais. Au Japon, la série compte actuellement 9 tomes et est considérée comme en cours. Un manga existe également (en cours de traduction en français) ainsi qu'un anime comprenant 2 saisons de 25 épisodes.

Je suis vraiment ravie que cette littérature arrive chez nous et j'ai hâte de connaître d'autres licences, peut être dans des genres encore plus différents (notez que SAO et LH abordent le thème des MMO tous les deux mais de manière assez opposée; SAO se concentre sur divers jeux - Sword Art Online, Alfheim Online, Gun Gale Online, Alicization - tout le long de la série tandis que Log Horizon se concentre sur la stratégie et la vie quotidienne au sein du même jeu). En attendant, vous pouvez découvrir mon avis sur Sword Art Online - énorme coup de coeur - et mon avis sur Spice & Wolf - histoire rafraîchissante et intéressante - sur le blog. En espérant que cette littérature vous intéresse et qu'elle se fera une très belle place chez nous.

 

mercredi 1 avril 2015

Le Top et le Flop du mois (17|mars 2015)

le top flop du mois

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Le Top

En mars j'ai lu 6 livres, ce qui est raisonnable. Et pour une fois, ils sont tous majoritairement en VF! Je n'ai lu qu'un seul roman VO en mars, ce qui est plutôt rarissime chez moi et aussi tout l'inverse du précédent bilan où la VO avait primé.

En ce qui concerne mon top, aucune surprise si vous m'avez suivie ces derniers jours, il s'agit bien sur de Sword Art Online 001: Aincrad de Reki Kawahara. J'ai eu un énorme coup de foudre pour cet univers qui m'a fait replonger à fond dans la culture japonaise et surtout ses animes.

sword-art-online-light-novel-volume-1-simple-217903

Cet univers m'a complètement embarquée, à tel point que j'ai d'emblée commencé l'anime. Sword Art Online est écrit efficacement, et la narration se partage entre plusieurs protagonistes. Kirito et Asuna restent incontestablement les stars de ce roman et je me suis fortement attachée à ce duo. Le livre devrait ravir les fans de RPG en première ligne mais je lui souhaite de toucher un large public tant il mérite le succès. Vivement la suite car ce premier tome est un gros coup de coeur.

  • Le Flop

Un gros flop est à noter pour mars et il s'agit de The Fine Art of pretending de Rachel Harris.

fine art

 

The fine art of pretending est une vaste blague, une arnaque bien remplie de gros clichés, qui fait passer un message moral plutôt minable. Ce roman ne vaut pas un clou. Superficiel est le mot qui lui colle à la peau. Je n'ai malheureusement rien trouvé de bon dans cette histoire!

  • Autres livres lus et chroniqués
  1. Red Queen de Victoria Aveyard (4*) : une très bonne dystopie qui mise fortement sur le pouvoir et l'enjeu politique. Le petit côté x-men m'a beaucoup plu!
  2. Confess de Colleen Hoover (4*) : tout en douceur, le nouveau Colleen Hoover est, comme tous les autres, très agréable à lire. Léger, il m'a fait passer un très bon moment de lecture. L'art m'a séduit dans ce roman.
  3. The Vincent Boys de Abbi Glines (3*) : une romance toute mignonne mais un peu précipitée qui rentre dans la catégorie des livres à lire pour se détendre.
  4. Spice & Wolf de Isuna Hasekura (4*) : une belle découverte qui m'a plongé au coeur du mythe de La louve des blés, un concept très rafraichissant et intéressant que nous narre l'auteur japonais.

jeudi 26 mars 2015

[Anime] Sword Art Online - Saison 1

sao anime

 

  • Nom: Sword Art Online
  • Saison: 1 - 25 épisodes
  • Pays: Japon
  • Année de diffusion: 2012 

Aincrad (SAO - ARC 1): En 2022, l'univers du jeu vidéo écrit une nouvelle page de son histoire avec la sortie d'un MMORPG révolutionnaire intitulé "Sword Art Online", dans lequel le joueur voit son esprit être entièrement intégré à un monde virtuel. Ancien testeur de la version bêta, Kirito se replonge lors de la sortie officielle du jeu dans ce lieu fantastique où des dizaines de milliers de personnes l'ont rejoint. Cependant, l'engouement laisse place à une panique générale lorsque les joueurs apprennent qu'ils ne peuvent plus se déconnecter du jeu à moins de le terminer et qu'une quelconque mort lors de leur partie leur sera également fatale dans la réalité !

Alfheim (ALO - ARC 2): Kazuto Kirigaya, alias Kirito, est parvenu à terminer le célèbre et surtout terrible tout premier jeu en ligne immersif Sword Art Online. Tous les joueurs s'y étaient retrouvés piégés et perdre la vie dans le jeu signifiait mourir dans la réalité. Il aura fallu plus de deux ans pour que Kirito réussisse à vaincre son concepteur et puisse enfin sortir de son coma. Seulement à son réveil, Kazuto constate que le jeu n'est pas vraiment terminé pour tous. En effet, 300 joueurs n'ont pas repris connaissance, et notamment Asuna, l'élue de son coeur qui serait prisonnière du jeu successeur de SAO, ALfheim Online.

Après avoir découvert le roman deux semaines plus tôt, il était impossible que j'en reste là. L'univers de SAO m'ayant complètement emportée, j'ai décidé de m'y immerger totalement. J'ai fait de nombreuses recherches au risque de bien me spoiler sur la suite - hum - mais il fallait que je sache ce qu'il adviendrait des personnages, en particulier du couple Kirito/Asuna. Autant vous dire que la suite ne va épargner personne! En attendant, je me suis plongée dans l'anime en engloutissant la première saison en seulement quelques jours. Et elle a confirmé ce que je savais déjà: coup de foudre!!

La première saison est divisée en deux parties qui reprend en fait les 4 premiers light novels japonais - soit les 2 premiers tomes français - vous suivez? Ainsi, les 14 premiers épisodes sont consacrés au premier arc, Aincrad qui se passe dans Sword Art Online. J'ai énormément aimé cette première partie vu qu'elle correspond au premier tome paru chez Ofelbe. L'occasion était rêvée de comparer les deux supports et j'avoue que j'ai trouvé que la série complétait très bien le roman. 

En effet, l'anime propose une meilleure chronologie là où le roman mélange un peu tout à travers notamment quelques histoires courtes. Ainsi, dans l'anime, Kirito et Asuna se rencontrent assez tôt et on se rend compte qu'ils ont déjà partagé pas mal de batailles avant de vraiment former une équipe à la fin du jeu, deux ans après le lancement. C'est un fait agréable de même que la découverte des personnages secondaires. Dans le roman, si on sent que Kirito souffre de la disparition de Sachi, le sentiment est bien plus mis en avant dans l'anime. Paradoxalement, il est parfois difficile de cerner les émotions du jeune joueur à l'écran alors que dans le roman, il laisse libre court à ce qu'il ressent. Comme je vous disais, les deux supports sont étroitement liés. De même, les techniques de combat, alors bien expliquées dans le roman, sont mises à l'oeuvre dans l'anime et c'est un pur régal. 

Quant à l'intrigue, elle suit parfaitement le roman. Mais comme je vous disais, parfois c'est moins poussé. Certaines scènes sont aussi différentes et plus simplifiées mais dans l'ensemble on retrouve tout du light novel. Cette première partie évolue donc bien, entre combats pour la survie, et la romance entre Kirito et Asuna qui est décidément aussi belle à l'écrit qu'à l'écran! La fin du premier arc est aussi assez déchirante en images..... 

sao142

La seconde partie de l'anime est consacrée à l'après SAO. Une suite totalement logique qui va se dérouler dans un autre arc nommé Alfheim Online. Il met l'accent sur le monde des fées. Celui-ci est divisé entre plusieurs races et les joueurs peuvent voler également. Si Kirito est amené à entrer dans ce jeu c'est uniquement pour retrouver Asuna. Sa quête ne tourne qu'autour d'elle et c'est vraiment beau. On sent alors tout son amour pour elle et sa loyauté est sans failles malgré le fait que Kirito est un gars bien populaire auprès des filles. Le harem prend décidément trop de place à mon goût et apparemment je suis pas au bout de mes peines d'après ce que j'ai lu! Fairy Dance introduit, en plus des personnages déjà connus dans SAO, aussi Leafa/Suguha, la soeur de Kirito, qui, pour se rapprocher de lui, s'immergera dans le monde virtuel. Elle l'aidera dans sa quête pour retrouver Asuna, sans pour autant savoir que Kirito est en fait son frère.... je vous laisse imaginer au moment des révélations! La fin de la première saison est grandiose, magnifique et tout en émotions. Que vous dire, j'ai adoré, j'ai vraiment hâte de lire le second tome en juillet car je suis sure qu'il sera encore plus complet, notamment sur les sentiments des personnages ou sur les différentes races du jeu et techniques de combat.

sao-arunskip

Niveau graphisme, je n'ai rien à redire le tout est superbe, les expressions sont bien représentées, les personnages sont parfaits, les scènes de combat bien amenées. Les décors sont grandioses que ce soit dans Aincrad ou Alfheim. Le tout regardé en japonais sous titré français et c'est un vrai bonheur. Il existe bien une VF mais je vous conseille la VO, les voix sont plus adaptées! Vous pouvez regarder en streaming les deux premières saisons (VF/VO pour la première et VO pour la seconde)! Foncez!

Enfin, mention spéciale à la BO de l'anime qui se décline en deux OST. Les musiques sont tout simplement grandioses!!! Que ce soit les différents génériques ou les instrumentales qui rythment l'anime, c'est un régal. Elles apportent indéniablement un plus, une véritable atmosphère qui sublime encore plus la série. N'hésitez pas à les écouter. Certaines musiques sont tantôt entrainantes, tantôt inquiétantes, tantôt si émotionnelles. Je pense notamment à la chanson She is still sleeping qui m'a bouleversée! Elle prend encore plus de sens quand elle est associée aux images dans l'anime.

En conclusion, j'ai plus qu'aimé cet anime et croyez moi ça faisait longtemps que je n'avais plus ressenti un tel engouement. Si vous aimez les animes, je ne peux que vous le conseillez, sachant en plus que la saison 2 est déjà dispo et qu'on parle de saisons 3 et 4 à venir. Sinon, foncez sur le roman, il est juste parfait. Quelque chose me dit que vous n'avez pas fini d'entendre parler de cet univers sur le blog!!!

samedi 7 mars 2015

Sword Art Online [SAO #1]

sword-art-online-light-novel-volume-1-simple-217903

  • Nom: Sword Art Online [SAO #1] de Reki Kawahara
  • Lu en: français
  • Pages: 510 pages
  • Sorti le: 12 mars 2015
  • VO: paru sous le nom "ソードアート・オンライン" en 2009

Un "game over" entraînera une mort réelle. Kirito a accepté cette certitude depuis qu'il a décidé de combattre en "solo" à l'intérieur de l'Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d'univers au plus redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c'est sans compter sur l'obstination d'Asuna une habile épéiste avec qui il va devoir s'allier. Démarre alors une course effrénée pour survivre dans un monde où l'art de l'épée fait loi.

Un grand merci à Ofelbe pour l'envoi de ce livre.

Tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement Ofelbe Éditions pour m'avoir permise de découvrir ce titre en avant première grâce à ce partenariat. Lorsque j'ai découvert la fiche de présentation de Sword Art Online, j'ai de suite été attirée par sa couverture et son résumé. De fait, des que je l'ai reçu, je n'en ai fait qu'une bouchée. Le roman objet est aussi magnifique, présentant des illustrations tout le long du roman, que ce soit en couleurs au début et à la fin du livre ou en noir et blanc à l'intérieur même des chapitres.

Des les premières pages, j'ai su que j'allais adorer. En effet, SAO m'a rappelée combien j'aimais la culture asiatique, en particulier le Japon, avec sa musique, ses mangas, ses jeux vidéos et ses light novels. Étant une ancienne joueuse de FF, me plonger dans Sword Art Online fut un véritable régal. Le fait de connaitre les RPG m'a permise de prendre mes marques très rapidement et d'être totalement imergée dans ce monde virtuel avec aisance.

En 2022, le Japon lance le plus grand jeu de rôle multi-joueurs en immersion complète au monde. Sword Art Online, déjà populaire lors de sa version bêta n'offre que 10 000 exemplaires. La bataille est rude pour se procurer le jeu mais Kirito, notre héros, l'avait déjà testé et gagna rapidement sa copie officielle. Alors que 10 000 joueurs se connectent au lancement, c'est d'emblée la panique: personne ne peut quitter le monde virtuel. Après un message de l'administrateur du jeu, ce qui devait être une partie de plaisir entre gamers confirmés se transforme en combat mortel.

Très vite on plonge dans l'ambiance particulière de SAO en compagnie de Kirito, notre joueur pro et solitaire. Étant un bêta -testeur, il n'est pas très apprécié des autres joueurs, aussi il décide de se la jouer solo. Pendant 2 ans, Kirito se perfectionne au point d'être le meilleur joueur de tout l'Arc. Sa détermination sans faille en séduit beaucoup tout comme il peut inspirer la crainte. Mais c'est sans compter sur Asuna, la sous-chef d'une guilde puissante qui décide de faire équipe avec lui...

Comment vous dire à quel point j'ai aimé ce duo? Kirito est un joueur complexe qui n'ouvre pas facilement son coeur. Mais Asuna arrivera à percer sa carapace et les deux guerriers ne pourront plus se passer l'un de l'autre. Au début, on est un peu surpris par l'attirance soudaine des deux joueurs mais dans un monde aussi éphémère qu'étrangement réel, on ne réagit pas de la même façon. Asuna et Kirito ne forment plus qu'un et j'ai complètement fondu. Ils se complètent et se protègent mutuellement, mais ils n'hésitent jamais à braver le danger, ensemble. Une telle connexion était juste magique et j'ai vraiment aimé les voir évoluer ensemble.

A côté, l'auteur n'épargne pas le lecteur concernant le background. En lisant, on a l'impression d'être nous même un joueur. Tout est expliqué avec fluidité et clairvoyance. Les illustrations viennent apporter un plus à toutes les explications parfois plus techniques. SAO est un univers réfléchi mais complètement addictif. Aussi, on comprend les joueurs sur leurs doutes à vouloir quitter le jeu après 2 ans de vie forcée à l'intérieur. 

L'action ne faiblissant jamais, on tourne les pages avidement. La première partie du roman se finit d'ailleurs bien trop tôt à mon goût! Quelle surprise de voir que l'auteur avait décidé de clôturer l'aventure de SAO directement dans son premier light novel. Quant à la seconde partie, elle se découpe en quatre courtes histoires narrant les aventures de différents personnages qui ont croisé à un moment donné notre héros Kirito. Même si j'ai moins apprécié ces personnages, ces flash-back apportent encore plus de poids à Kirito qui est décidément bien charismatique. Aussi, l'auteur n'oublie aucun détail quant à l'univers du jeu, des quêtes. Il n'hésite pas non plus à pointer du doigt les choix que font les joueurs et les conséquences de ceux-ci.

En bref, cet univers m'a complètement embarquée, à tel point que j'ai d'emblée commencé l'anime. Sword Art Online est écrit efficacement, et la narration se partage entre plusieurs protagonistes. Kirito et Asuna restent incontestablement les stars de ce roman et je me suis fortement attachée à ce duo. Le livre devrait ravir les fans de RPG en première ligne mais je lui souhaite de toucher un large public tant il mérite le succès. Vivement la suite car ce premier tome est un gros coup de coeur.

Note: Pour les moins initiés à ce genre d'univers, sachez qu'un lexique est proposé à la fin du roman. De même, les notes de l'auteur permettent de mieux comprendre la découpe du livre.