► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 20 novembre 2013

Scarlet [Chroniques Lunaires #2]

CaptureScarletmini

 

  • Nom: Scarlet [Chroniques Lunaires #2] de Marissa Meyer
  • Lu en: français (476 pages)
  • Sorti en: novembre 2013
  • VO: paru sous le même nom en février 2013
  • Ma note

Depuis les lointaines étoiles jusqu'aux recoins d'une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés.
Alors que l'une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l'autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui pèse sur l'humanité se renforce.
Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister ?

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Même s'il m'a fallu carrément une semaine pour le lire, j'ai adoré ce second tome! D'ailleurs je regrette d'avoir mis aussi longtemps à le lire! Scarlet est vraiment excellent. Peut être un poil au-dessus du premier. Plus complexe. Plus intense. Moins gentil. Au départ, je vous avoue que je ne savais pas du tout où cette histoire allait nous mener. Suivre Scarlet, une jeune fille française, travaillant à la ferme, qui tente de retrouver sa grand mère kidnappée.... J'ai eu du mal. Il m'a fallu un petit moment d'adaptation avec Scarlet et son histoire. Je ne voyais pas son lien avec Cinder et ce qui s'était déroulé dans le 1er tome mais comme on dit, tout vient à point à qui sait attendre!

Scarlet a donc perdu sa grand mère et ça la rend folle de rage. Bon point pour elle, Scarlet se révèle être une jeune fille têtue qui n'attend pas bêtement que les choses se résolvent d'elles-mêmes. Nous avons donc là une héroine au fort caractère, débrouillarde comme je les aime. Même si elle m'a paru moins sympathique au départ, j'ai réussi à apprécier Scarlet des qu'elle s'est mise réellement en route à la recherche de sa grand mère avec un certain Loup. Ah le joli clin d'oeil... Forcément on ne pouvait pas y échapper... Scarlet la belle rouquine et sa grand mère, le Loup... La réécriture du Chaperon rouge a été ici magistrale. Oui magistrale. Je l'ai trouvée explosive! Encore une fois, cela a pris du temps. Beaucoup de temps, mais quand on arrive à la fin du roman et qu'on comprend enfin le sens de pas mal de choses on se dit: ah oui quand même. Chapeau l'auteure!

Heureusement, ce second tome ne se focalise pas tout à fait sur Scarlet. On retrouve aussi Cinder et ça (j'achète) j'ai apprécié. Je me suis fortement attachée à Cinder donc j'ai été heureuse de voir, de lire son histoire en parallèle avec celle de Scarlet. Cinder en bave, et tout est très complexe autour d'elle. Car il faut le dire, c'est la Star des Chroniques Lunaires, toute cette machination, toute cette intrigue n'a qu'un but: elle. Dit comme ça, Cinder en a gros sur les épaules! Mais elle est courageuse et à chaque chapitre lui étant consacré, j'ai juste adoré: son passé, sa détermination, son courage, sa recontre avec Thorne (ahaha alors celui-là, il m'a fait bien rire!), ses retrouvailles avec Iko... Quel plaisir, non vraiment.

L'intrigue est donc excellente. Elle prend un tout autre niveau que le premier tome. Plus riche, intense, stressante, on comprend les enjeux, on comprend les complots... tout est extrêmement bien pensé. Franchement au début j'ai eu peur, je me demandais clairement quel était le lien entre Cinder et Scarlet mais plus on avance, plus les pièces du puzzle s'emboitent et comme déjà dit, j'ai trouvé le tout magistral. L'auteure a une plume fantastique et une imagination débordante, sans parler de sa manière de revisiter les Contes. C'est purement génial!!! Ce second tome est bien plus prenant que son prédécesseur, savamment dosé, brillament écrit, tenant son lecteur en haleine tout le long. On s'attache à tous les personnages et on a qu'une seule hâte: les retrouver dans Cress, le troisième tome de la série!!

 


dimanche 27 octobre 2013

La Terre Brûlée [l'Épreuve #2]

epreuv10

  • Nom: La Terre Brûlée [L'Épreuve #2] de James Dashner
  • Lu en: français (416 pages)
  • Sorti en: aout 2013 
  • VO: paru sous le nom "The scorch trials" en janvier 2010
  • Ma note

Thomas et les autres survivants regretteraient presque la vie dans le Labyrinthe. Ils avaient de la nourriture, un abri et une certaine sécurité...
Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur a été ravagé par l’apocalypse. La terre est dépeuplée, brûlée par les éruptions solaires et par un nouveau climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine.
Au lieu de liberté, Thomas et les autres se trouvent confrontés à une nouvelle épreuve imaginée par le WICKED. Ils doivent traverser la Terre Brûlée, la zone la plus dévastée, pour atteindre un refuge sans doute paradisiaque. Mais l'atteindront-ils à temps malgré tous les obstacles qui se dressent sur leur route ?

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Après avoir lu le labyrinthe, qui a été un gros coup de coeur je tiens à le rappeler, j'attendais avec impatience de lire la suite! Et j'avoue d'emblée que j'ai été un peu moins emballée par ce second tome. Bon je m'explique: la terre brûlée est toujours aussi bien écrite, on avale les pages assez rapidement, du moins la moitié du roman. On retrouve l'ambiance bizarre du premier tome et comme les Blocards on ne comprend rien du tout à ce qu'il se passe. Une chose est sure, le WICKED ne nous laisse pas le choix et la seconde épreuve commence.

J'ai trouvé le début prometteur, toutes ces remises en question, puis ce souterrain menant à la terre brûlée plutôt flippant, c'était bien mené. Mais une fois arrivé dans ce désert solaire, le roman s'est quelque peu essoufflé. En effet, je ne cache pas que je lui ai trouvé pas mal de longueurs. En fait, le rythme et l'oppression qu'on a pu ressentir dans la première partie du roman disparaissent un peu. Les fondus représentaient la seule menace, et le but unique de cette épreuve était d'arriver au refuge, 160km plus loin. Rien de bien folichon finalement, d'autant plus que les rebondissements sont assez maigres, enfin je n'ai pas forcément adhéré à tout.

Notamment à tous ces nouveaux personnages. On finit par un peu s'y perdre et ils éclipsent bien trop les éléments forts du premier tome: Minho, Newt et Térésa m'ont manqué. Je sais pas, ils ont été relégué au second plan, et même si Minho fait office de chef, à part ouvrir sa grande gueule pour sortir des répliques sarcastiques ou des ordres, on a rien de plus. Newt est carrément transparent. Quant à Térésa, c'est une autre histoire. Les nouveaux personnages ne m'ont pas spécialement convaincue, surtout Brenda. D'emblée, je n'ai pas apprécié son personnage qui vient installer une sorte de triangle amoureux ou du moins ce qui s'en rapproche. Ca ne collait pas du tout au cadre du roman! Puis Thomas. Il est assez contrariant comme personnage! Tantôt pas sur de lui, tantôt prenant les devants.... Puis ne parlons pas de ses sentiments qui tournent comme une girouette! Un peu frustrant tout ça.

Mais le pire fut la décision de l'auteur quant à un des rôles d'un personnage. J'avoue que ça a mis de la tension dans le livre qui commençait vachement à tirer en longueurs, mais j'ai pas du tout aimé. Et surtout j'ai pas du tout compris le but de cette manoeuvre si ce n'est foutre le bazar dans la tête de Thomas et dans la nôtre! Un moyen de plus de nous déstabiliser je suppose! 

Un mal pour un bien certainement mais à force de vouloir trop se concentrer sur l'action ou sur le mystère du WICKED, les personnages manquent cruellement de profondeur. Dans le labyrinthe, cet aspect ne m'avait pas du tout dérangée mais ici ce fut différent. Vu le contexte, l'auteur aurait pu se permettre d'aller plus loin dans la psychologie de ses héros. C'est dommage mais comme beaucoup de tomes 2, l'auteur a préféré le présenter comme une transition, maintenant le suspens, pour qu'on en vienne à vouloir vite le tome 3. Ha ça marche, mais la sauce prend juste un peu moins bien que le premier tome.

Cela dit, cette série est vraiment à lire. Je suis un peu exigeante ici mais James Dashner avait placé la barre très haute avec le labyrinthe, du coup je m'attendais à grimper crescendo et c'est un peu l'inverse qui s'est produit. Néanmoins, c'est une suite qui se lit rapidement, qui présente toujours son côté addictif et on en ressort encore plus paumé qu'avant. Parce que oui, soulignons-le, on a pas appris grand chose sur le pourquoi du comment. Alors vite vite la suite!

lecture-commune

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche! Sans tarder, découvrez sa chronique sur le livre!

dimanche 6 octobre 2013

Mystic City

547056_10151899281051142_1926458242_n

  • Nom: Mystic City [Mystic City #1] de Théo Lawrence
  • Lu en: français (414 pages)
  • Sorti en: A paraitre le 2 janvier 2014
  • VO: paru sous le même nom en janvier 2012
  • Ma note

Aria Rose, la plus jeune héritière d’une des deux plus puissantes familles rivales de Mystic City, se retrouve promise à Thomas Foster, le fils des pires ennemis de ses parents. Leur union est sensée mettre fin à des décennies de vendetta politique, et réunir les habitants des Aeries, la classe dominante de la ville, contre les Mystiques bannis qui errent et fomentent dans ses bas-fonds.
Mais Aria ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ; de fait : elle se réveille un matin avec de grandes zones d’ombres dans sa mémoire. Et elle ne parvient pas à comprendre pourquoi ses parents auraient accepter de s’unir aux Foster en premier lieu. Quand Aria rencontre Hunter, un rebelle et séduisant Mystique des bas-fonds, elle commence à retrouver des bribes de souvenirs, et comprend qu’il détient la clé de son passé. 
Les choix qu’elle sera amenée à faire sauveront ou condamneront la ville – et sa propre existence.

Un grand merci à PKJ. pour l'envoi de ce livre

Mystic City fait partie de mes envies VO depuis sa sortie en janvier 2012. Mais je n'avais pas eu l'occasion de me l'acheter. La semaine dernière, quand PKJ a proposé des Epreuves Non Corrigées, j'ai sauté de joie et sur l'occasion! Je ne savais même pas qu'il sortait en français! Bref, il est arrivé rapidement à la maison et aussitôt reçu, aussitôt lu. Et ce fut un joli petit coup de coeur!

La phrase d'accroche sur la couverture du livre a visé juste: nous nous plongeons dans une histoire moderne de Roméo et Juliette. Mais quand je dis moderne, ça l'est vraiment! Après le réchauffement climatique et la montée des eaux, les villes ont du être revues...en hauteurs. Construites par un groupe de gens aux pouvoirs extraordinaires, les Mystiques, la ville de New York se pare maintenant de bâtiments aux étages infinis, aux passerelles, le tout à une hauteur vertigineuse. Seulement, si les Mystiques ont donné énormément de leur énergie pour bâtir les villes, ils ne vivent pas dans les Hauteurs, mais dans les Bas-Fonds. Etranges, puissants, avec leurs pouvoirs tout aussi fascinants qu'incroyables (je vous cite par exemple: passer entre les murs, guérrir, prendre l'apparence d'autrui), ils sont néanmoins craints par la société d'en haut. Relégués avec les pauvres, les Mystiques déclarés sont drainés de leur énergie pour s'assurer qu'ils ne feront de mal à personne. Sauf que bien sur, une poignée n'est pas pour ce système: les rebelles. Et c'est bien eux qui vont poser problème.

En haut, à contrario des bas-fonds où les gens côtoient les eaux sales, la chaleur suffocante et les quartiers en ruines, les gens des Hauteurs représentent la bourgeoisie. Elle est dirigée par deux familles extrêmement puissantes: Les Foster et les Rose. Ces deux familles se détestent. Enfin jusqu'à aujourd'hui: en effet, le mariage d'Aria Rose et de Thomas Foster vient d'être annoncé.

Voilà, il fallait un peu éclaircir le contexte qui est assez complexe mais très bien amené. Aria Rose est notre héroine et vient de subir une opération après avoir fait une overdose de stic (de la drogue conçue à partir d'énergie mystique). Les conséquences sont qu'elle ne se souvient plus de rien. Le réveil est d'autant plus brutal qu'on lui annonce son mariage avec Thomas Foster, le fils de la famille ennemie, qui pour l'occasion, a décidé de s'unir à la famille Rose. La jeune fille souffre beaucoup car elle ne se souvient pas de Thomas. Elle a beau chercher, elle ne comprend pas comment elle a pu tomber amoureuse de lui. Et la version de ses parents ne lui suffit pas. Aria n'est pas du genre à obéir: avec elle, on part à la recherche de ses souvenirs et on embarque pour une aventure superbement bien menée.

Je n'en dirai pas plus sur l'intrigue mais dites vous bien qu'elle est géniale. Aria est une héroine comme je les aime. Elle a beau vivre dans le luxe, elle n'est pas aveuglée par le pouvoir comme sa famille. Sensible, courageuse, elle partira à la recherche de ses réponses, quitte à se mettre en danger. On découvrira alors le monde cruel dans lequel elle vit. Je l'admire sincèrement pour avoir tenu le coup. Avec une famille comme la sienne, je serai partie en courant! Les Rose sont exécrables. Mais vraiment, c'est une horreur. J'ai été choquée plusieurs fois d'ailleurs par le comportement des parents, du frère, à vous glacer le sang. Le pouvoir, c'est tout ce qui les intéresse, et croyez moi, tout n'est que mensonges, manipulations. Le lecteur est comme Aria, à la recherche de la vérité et franchement, on se fait berner, on est surpris et on en redemande! L'intrigue est vraiment prenante, avec des enjeux politiques importants qui entrainent la folie. C'est dingue!

Dans ce chaos, dans ce jeu des apparences, il y a aussi une très belle histoire d'amour, à la Roméo et Juliette donc. Même si on ne voit pas beaucoup Hunter, chacune de ses apparitions était un délice. J'ai adoré ce personne qui transpire le charisme. J'ai trouvé ce couple très convaincant et pourtant, leur histoire n'est pas simple. Elle est profonde et difficile mais sincère. Ensemble, ils forment un duo soudé et ça j'ai toujours aimé dans les livres. Les personnages secondaires ont également leur place dans le roman, bien que certains soient complètement transparents (comme Thomas ou Kiki, très cliché la meilleure amie) tandis que d'autres sont étonnants!!

Alors franchement entre amour, trahisons, action, passion, rébellion, ce livre est un condensé de bonheur! Certes le début est assez lent mais une fois que le contexte est posé, le rythme ne faiblit pas et on ne lache pas une seconde le livre! L'écriture de Théo Lawrence est aussi très plaisante: il sait doser son récit, entre descriptions et dialogues, les pages se tournent avec une aisance déconcertante. Bref, ce livre est vraiment magique. Il est bourré d'action et de sentiments, j'ai tout simplement adoré!

vendredi 4 octobre 2013

Le Labyrinthe [L'épreuve #1]

81QpAuOM1jL

  • Nom: Le labyrinthe [L'épreuve #1] de James Dashner
  • Lu en: français (416 pages)
  • Sortie en: octobre 2012
  • VO: paru en janvier 2009 sous le nom "The maze runner"
  • Ma note

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire...

Un énorme merci à PKJ. pour l'envoi de ce livre

Je dois vous avouer une chose. Quand le labyrinthe est sorti, PKJ me l'a proposé (partenaire du blog) et j'ai passé mon tour. La couverture ne m'attirait pas trop et le résumé n'avait pas capté mon attention. Je n'avais lu aucune chronique et j'avais carrément zappé ce livre. Jusqu'à ce qu'on m'en reparle cet été: en effet, son adaptation ciné sort le même jour que Vampire Academy (que j'adore). Et d'après les médias, The maze runner est l'événement de début 2014. Soudainement, j'ai eu envie de découvrir le phénomène. En lecture commune avec Siham (je m'excuse d'avance, ça n'aura pas été la LC du siècle...), j'ai commencé le livre au détour d'une après midi....et je ne l'ai plus lâché.

J'ai tout de suite ressenti un effet addictif. Je me sentais inexorablement attirée par lui et je n'arrivais pas à faire autre chose. Peu de livres peuvent se vanter de me faire cet effet! Le labyrinthe m'a complètement aspirée dans son univers au point de l'engloutir en deux après midi! J'ai tout adoré dans ce livre mais surtout son ambiance très particulière. En effet, le livre ne perd pas de temps et nous entraine dans son monde des les premières pages avec l'arrivée de Thomas au Bloc. Son prénom, c'est la seule chose dont Thomas se souvient, pour le reste...un rideau brumeux lui interdit l'accès à sa mémoire. Avec Thomas donc, on découvre le Bloc et ses occupants: une cinquantaine de garçons, tous des ados. Si Thomas se sent perdu, le lecteur aussi! Il m'a fallu, à moi aussi un petit temps d'adaptation. C'est comme si j'étais avec Thomas: les autres vous assaillent des votre arrivée, vous entendez des mots comme "tocard, bleu, bloc, boite, torcheur..." et vous ne comprenez rien, mais alors rien du tout.

Pourtant, il faut bien l'admettre: tout le monde est coincé ici. Autant Thomas que le lecteur doit s'habituer et accepter cette nouvelle vie très rapidement. Pas la peine de se lamenter, vaut mieux s'acclimater. Une fois cette prise de conscience, notre héros (ainsi que le lecteur toujours) commence à prendre ses marques et à mieux s'y retrouver. On s'habitue. Malgré tout, on ne peut s'empêcher de se poser des questions et Thomas va le faire pour nous: c'est assez agaçant d'ailleurs parce qu'on a aucune réponse, parce que Thomas ne s'arrête jamais et en même temps, on a besoin de savoir. Ben faudra prendre son mal en patience je crois...

Vous l'avez compris, le livre est une énigme. Envoyés au bloc depuis deux ans, les gars sur place ne savent qu'une chose: un labyrinthe les encercle et représente la porte de sortie. Sauf que les coureurs, l'élite du bloc, ont beau chercher, analyser, aucune issue n'a jamais été trouvée. Et pour cause, chaque soir, alors que les portes se referment, les murs changent de place et les Griffeurs rôdent. Autant dire: c'est peine perdue.

Mais Thomas n'est pas la par hasard, de même que Teresa, la mystérieuse fille débarquée juste après lui. Leur arrivée déclanche toute l'action du roman: on est englouti dans son histoire, à la recherche d'une issue, de réponses. Et c'est là toute la force du livre! L'univers est juste incroyable. L'auteur a construit son labyrinthe de telle sorte qu'on s'y perd, mais comme les blocards, on ne baisse pas les bras et on avance encore et encore dans notre lecture. Son écriture brute est très addictive tandis que l'intrigue nous fait vivre des milliers d'émotions. Le seul reproche que je peux faire à ce livre, ce sont ses personnages: il leurs manque cette pointe de sentiment qui fait qu'on s'attache profondément à eux. Qu'on se le dise, j'apprécie vraiment le petit groupe qui s'est formé mais il m'a manqué quelque chose: de la profondeur, en particulier pour Thomas. Heureusement, le reste compense largement ce bémol et fait de ce livre un incontournable!! J'éviterai de vous parler de la fin qui m'a soufflée et choquée. Il y en a eu des rebondissements dans ce livre, mais ça je l'avais pas vu venir! Vite la suite!!! Coup de coeur!!!

lecture-commune

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche! Sans tarder, découvrez sa chronique sur le livre!

  • Quelques avis partenaires

Découvrez aussi l'avis de mes partenaires Lire-une-passion | Wandering-World

vendredi 13 septembre 2013

[Résultats] Gagnez 3 lots de la saga Les gardiens de l'ombre!

concours_été

GRAND CONCOURS DE L'ÉTÉ!!!

Chose promise, chose dûe! Mirrorcle World est fier de vous proposer son tout premier concours de l'été!!! Et oui, en ce moment, tout le monde rêve de farniente, de plage, de détente et de...lecture bien sur! Alors qui dit été, dit concours! Content?

  • Présentation

En association avec Pocket Jeunesse, tentez de remporter 3 lots (comprenant les 3 premiers tomes) de la saga Les Gardiens de l'Ombre de Rachel Hawthorne! Cette série, très agréable, plaisante, mettant en avant la mythologie des lycans, vous emportera dans ses aventures. Légère, elle est idéale pour les vacances! Pour en découvrir davantage sur cet univers, n'hésitez pas à lire mes chroniques du TOME 1, TOME 2 et TOME 3.


  • Résultats!!

Tout d'abord, MERCI A TOUS pour votre participation! Ce concours a été un réel succès puisqu'il a attiré 150 personnes! C'est juste énorme! Aussi, merci à tous de suivre le blog, merci pour vos gentils mails! Vos petits mots me font très plaisir et je suis ravie de savoir que le blog vous plait à ce point! Merci aussi à PKJ pour m'avoir donné l'opportunité de faire ce concours! Sans plus tarder, voici les 3 gagnants, désigné par random.org!

Constance P.

Laetitia L.

Stéphanie D. (Au rendez vous littéraire)

Bravo à vous trois!!! Sachez que j'aurai aimé faire plaisir à tous mais c'est le jeu :p Les lots vous seront envoyés directement par Pocket Jeunesse, surveillez donc votre boite aux lettres! A très vite pour un nouveau concours!!!


vendredi 23 août 2013

Body Finder

17935280

  • Nom: Body Finder [Body Finder #1] de Kimberly Derting
  • Lu en: français
  • Sorti en: aout 2013 chez PKJ
  • VO: paru sous le même nom en mars 2010
  • Ma note: /

Violet Ambrose, 16 ans, a deux secrets : son attirance pour son meilleur ami, Jay, qu’elle ne veut surtout pas dévoiler et… sa faculté à repérer les cadavres d’oiseaux gracieusement laissés par sa chatte après la chasse. Mais lorsqu’un tueur en série sème la terreur dans sa petite ville, sa vie prend une tournure inattendue. Chaque jour, les esprits des jeunes filles qu’il a enlevées viennent hanter Violet et elle ressent les échos que les mortes laissent derrière elles. De plus en plus troublée, la jeune détective se rapproche du tueur, jusqu’à en devenir sa proie…

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre

Je crois que les romans de Kimberly Derting ne sont pas pour moi! Bon, le cas de Body Finder est différent de celui de The Pledge que je n'avais pas aimé. Ici, si je n'ai pas réussi à lire plus de 115 pages, c'est tout simplement parce que cet univers ne me correspond pas du tout. Ce livre est pourtant bon. Oui je suis objective: l'écriture est fluide, le roman assez court pour être vite englouti, les personnages sont attachants et la trame est plutôt originale.

Seulement voilà, le don de Violet m'a vraiment mise mal à l'aise. Le côté thriller du roman ne m'a pas forcément plu ici, surtout le don de Violet, assez malsain. En général, un roman qui tire sur ce genre ne me dérange pas plus que ça mais ici ça n'est pas passé. Sans oublier les pensées du psychopathe qui en rajoutent une couche au malaise. Cela dit, je dois reconnaître que c'est bien trouvé. Je crois que les amateurs vont se régaler, d'ailleurs les avis sont excellents. Mais parfois, on ne ressent pas de feeling avec un livre alors ça ne sert à rien de se forcer à le lire...

Et pour vous dire que ce n'est juste qu'une question de goût, Violet et Jay sont deux personnages très attachants. Ils sont super mignons et ils détendent l'atmosphère. L'écriture est aussi fluide, simple, elle facilite la lecture. Donc tous les éléments y sont pour faire passer un bon moment. Maintenant, tout n'est qu'une question de sentiments, moi j'aime rêver quand je lis et ce roman m'a plus procuré un sentiment de malaise que de rêverie d'où mon arrêt de la lecture. A vous de juger :)

mardi 30 juillet 2013

Léviathan

8257926

  • Nom: Léviathan [Lévianthan #1] de Scott Westerfeld
  • Lu en: français (439 pages)
  • Sorti en: septembre 2010 chez PKJ.
  • VO: paru sous le même nom en septembre 2009
  • Ma note

1914. Aventures et histoire d'amour dans une Europe réinventée.

- Chargez le canon ! rugit maître Klopp.
Alek se retrouva projeté dans le siège du commandant tandis que la machine s'ébranlait. Il s'efforça de boucler ses sangles, mais une pensée terrible l'occupait tout entier et lui engourdissait les doigts.
S'ils essayent de me tuer... c'est que tout est vrai.
Le comte Volger s'accroupit près de lui, criant pour couvrir le vacarme des moteurs et des coups de canons.
- Voyez le bon côté des choses, Alek. Si on vous tire dessus, c'est bien que vous représentez une menace pour le trône !

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre!

Je ne connaissais pas du tout cette saga jusqu'à ce que quelques blogueurs en parlent. Et je vous dis ça maintenant, mais cette découverte remonte il y a déjà quelques mois!! Et oui j'ai pris du retard n'est ce pas??? Il faut dire que cet univers est vraiment très spécial! Honnêtement je pense qu'il s'agit là d'un très bon livre, riche, intéressant, bien construit. D'un point de vue totalement personnel, je dois admettre que ce n'est pas mon genre d'univers. Quand je lis, j'ai envie de rêver et là, cet aspect m'a manqué!

Nous sommes en 1914 et nous sommes en pleine guerre qui oppose les Clankers (géographiquement on dira Allemagne et Autriche/Hongrie) et les Darwinistes (géographiquement on dira Angleterre, France et Russie). Le jeune Alek, fils de l'archi-duc d'Autriche-Hongrie François Ferdinand, vit dans un monde réinventé, où les machines à grosses pattes et les espèces hybrides prennent beaucoup de place. D'ailleurs le roman est catégorisé Steampunk, ce qui n'est pas pour rien! Après avoir affronté une tragédie familiale, Alek est au coeur de tous les complots...Dans cette jungle, il est secondé par Volger et Klopp qui tentent de lui enseigner le maniement des machines et comment se défendre face aux réalités du monde.

De son côté la jeune anglaise Deryn rêve de rentrer dans l'Air Service. Mais bien sur, à cette époque, aucune jeune fille n'est autorisée. Sauf que Deryn n'est pas n'importe qui! S'étant entrainée longuement, la jeune fille décide tout de même de se présenter....sous l'apparence d'un garçon prénonné Dylan! Et vous savez quoi? Tout le monde n'y voit que du feu! Une aventure commence alors pour la jeune fille jusqu'à sa rencontre avec Alek...

Le point de vue alternatif des deux jeunes héros nous permet de les suivre chacun de leur côté et de découvrir toute l'histoire qui les entoure. C'est plaisant à lire, plutôt instructif puisque l'auteur revisite la première guerre mondiale d'une manière originale. Puis comment ne pas mentionner les illustrations qui accompagnent notre lecture? J'ai trouvé ça vraiment ingénieux! Et pratique car on a parfois du mal à s'imaginer où on est exactement.

leviathan1

 

En effet, c'est l'un des bémols du livre, son aspect mécanique peut freiner votre lecture. C'est un vocabulaire assez spécifique et pour les novices du genre comme moi, je n'arrivais pas toujours à m'imaginer les machines. Heureusement donc que les illustrations viennent donner un coup de pouce! Et puis il faut avouer qu'elles subliment un peu le roman, ce qui en fait un bel objet.

Léviathan est donc un livre intéressant. Je pense qu'il est difficile de parler de l'histoire en elle-même car elle est très complexe, mêlant comme vous l'avez compris des faits réels à une touche de sciences-fiction. On ne s'ennuie pas dans cette lecture et on prend plaisir à connaitre nos deux héros qui sont touchants et agréables à lire! De fait, si les romans plus historiques vous plaisent, le roman de Scott Westerfeld devrait trouver sa place dans votre bibliothèque. Quant à moi, même si j'ai trouvé le tout très intéressant, et très bien écrit, documenté et illustré, l'univers ne m'a pas fait vibrer! Mais cela reste une lecture très sympathique!

samedi 27 juillet 2013

L'ombre de la lune [Les gardiens de l'ombre #3]

9782266199070

  • Nom: L'ombre de la Lune [Les gardiens de l'ombre #3] de Rachel Hawthorne
  • Lu en: français (205 pages)
  • Sorti en: juin 2013
  • VO: paru sous le nom "Dark of the moon" en aout 2009
  • Ma note

Brittany Reed s’apprête à subir sa première transformation pour devenir le loup-garou dont elle a toujours rêvé. Petit problème : elle ne s’est trouvé aucun compagnon pour l’assister et le beau Connor a déclaré sa flamme à une autre fille… Mais tout se complique lorsque la transformation tant attendue ne survient pas. Et que dire de Bio-Chrome, dont l’obsession pour les Lycans met la meute en danger pour de bon ? Alors, quand Brittany et Connor se font enlever par Bio-Chrome, la jeune fille est prête à tout pour se prouver qu’elle est une vraie Lycan, capable de gagner l’affection du garçon qu’elle aime.

Un grand merci à PKJ. pour l'envoi de ce livre!

 La série des Gardiens de l'Ombre est vraiment très agréable à lire. Surtout maintenant, en période de vacances! Comme les précédents tomes, celui-ci se lit très vite, à peine deux grosses heures pour moi! Après avoir suivi les histoires respectives de Kayla et Lindsey, c'est autour de Brittany de prendre la narration. Je dois avouer que je n'aimais pas spécialement son personnage dans les précédents volumes, aussi j'étais curieuse de la découvrir un peu plus ici.

Après une expérience catastrophique le soir de la pleine lune, Brittany revient au camps avec un secret lourd à garder. Mais face aux conséquences que cela pourrait avoir, Brittany choisit le silence et le mensonge pour se préserver. Dans le même temps, elle espère résoudre ce problème par elle-même avec que la supercherie ne soit découverte.... Alors qu'elle pensait se dérober facilement, la menace Bio-Chrome se fait une nouvelle fois sentir et la jeune fille est en danger...

Côté intrigue on a déjà vu vachement mieux. Bio-Chrome n'est franchement pas l'ennemi qui me fait peur. L'auteure veut faire sentir que sa menace plane tout le long du livre mais au fond on sait déjà comment ça va se dérouler. Toutefois, les événements s'enchainent alors on ne s'ennuie pas du tout et on tourne les pages rapidement pour savoir la suite. C'est surtout la romance qui domine encore une fois ce livre. Et je ne sais pas, elle m'a un peu dérangée.

Brittany est folle de Connor, mais celui-ci a toujours été avec Lindsey. Autant dire que c'est peine perdue. Mais les choses changent et rien n'est acquis.... Avec Brittany, on va rêver de Connor, on va croiser Connor, on va connaitre un peu plus Connor. C'est vraiment tout mignon mais un élément m'a un peu gênée, c'est la rapidité des sentiments, des réalisations amoureuses. Vous comprendrez après la lecture du tome 2. Cela dit, on se laisse bercer et on se retrouve souvent avec un petit sourire niais sur le visage. 

Car oui cette série est vraiment toute mignonne. Alors n'hésitez pas si vous cherchez une lecture sympathique qui vous détendra. Ce tome est peut être en-deçà des précédents, il n'en reste pas moins très agréable et plein de bons sentiments!

dimanche 5 mai 2013

In My Mailbox (59)

P1020177 P1020205

Que de belles choses encore cette semaine! Mes partenariats m'ont bien gâtée. Je tiens tout d'abord à remercier la Collection R pour m'avoir envoyé ce fabuleux colis comprenant les épreuves non corrigées de La 5e Vague de Rick Yancey. Le livre paraitra le 16 mai! Et comme il s'agit du livre événement, la Collection a joué le jeu jusqu'au bout en nous offrant le kit de survie: boussole, lampe torche, sac à dos et barre protéinée! J'adore!!! Ensuite, je remercie aussi vivement Pocket Jeunesse pour m'avoir envoyé les épreuves non corrigées de Body Finder de Kimberly Derting. Le livre paraitra quant à lui le 14 aout prochain!!

P1020206

Enfin, cette semaine j'ai craqué pour deux marques-page "gourdmands" réalisés par Lilou Delicacies! Nh'ésitez pas à visiter sa page et à découvrir ses créations!! Voilà et vous, qu'avez vous eu? Bon  dimanche!

Icon in my mailbox ok

dimanche 17 mars 2013

La révolte de Maddie Freeman [Awaken #1]

la revolte

  • Nom: La révolte de Maddie Freeman [Awaken #1] de Katie Kacvinsky
  • Lu en: français (382 pages)
  • Sortie: en mai 2013 chez Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom "Awaken" en mai 2011
  • Ma notenotation 2

Maddie vit dans un monde où tout est virtuel, les arbres, l'école, les flirts...on ne s'aventure jamais au-dehors. Et elle se satisfait plus ou moins de cette existence. 
Jusqu'au jour où elle rencontre Justin. Celui-ci l’entraîne dans un univers inconnu, où les gens se voient sans le filtre de l'écran, se parlent, se touchent...Maddie découvre alors un mode de vie différent de celui de la société et ses parents lui ont imposé. Pour changer sa destinée, elle devra apprendre à se rebeller, à ses risques et périls.

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre.

Étant une gourmande de dystopie, je n'ai pas résisté à l'appel de ce livre quand PKJ me l'a proposé. Awaken, de son nom original, a d'emblée su captiver mon attention. L'univers particulier et original aura eu raison de moi: en à peine deux petits jours, j'ai dévoré ce petit bijou! Maddie Freeman a 17 ans et vit en 2060. A cette époque, tout à bien évolué, voire peut être de trop. Non les voitures ne volent pas (mais elles servent de sous-marin à certaines occasions :D) par contre, les arbres et les pelouses sont devenus synthétiques. Oubliez la bonne odeur de la nature et dites bonjour au plastique. Fallait s'en douter, à force d'abattre des arbres, ceux-ci sont quasi inexistants. Du coup le synthétique est la solution idéale. Pratique aussi. Et comme une chose en amène une autre, le vrai papier n'existe plus ou alors est très rare. Non, en 2060, les gens vivent à travers un écran.

Imaginez vous connectés partout, tout le temps, à travers un ordinateur, une tablette, des écrans muraux...Vous prenez vos cours via l'école numérique, bien en sécurité chez vous. Vous allez boire un verre virtuel avec vos amis virtuels du monde entier dans un chouette café virtuel. Vous ne lisez plus, vous écoutez parler le livre. Vous ne cuisinez même plus, tous les plats sont préparés, congelés, prémâchés. Votre vie se résume à vous et votre "moi" virtuel. Vous vous cachez derrière des avatars, vous modelez vos paroles, vous vous construisez une meilleure vie. Oui, c'est celle-là que les gens de 2060 vivent. Votre confort et votre sécurité avant tout! Et pour cela, oubliez tout contact avec vos voisins.

Dans ce monde où la technologie fait de l'homme une version numérique de lui-même, il y a Maddie. Cette jeune femme au passé trouble essaie de suivre cette vie toute tracée. Il faut dire que Maddie n'a pas vraiment le choix vu son statut actuel! Punie, Maddie se fait suivre par son père quoiqu'elle fasse. Entre eux, c'est tendu, froid. Et pour cause, Kevin Freeman n'est autre que l'inventeur de l'école numérique! Cet homme assoiffé de pouvoir est donc très influent et quelque peu terrorisant. Quitte à choisir entre son succès et sa famille, il n'hésiterait pas à sacrifier cette dernière. Si Maddie a réussi à se faire discrète ces 2 dernières années, c'est sans compter sur sa rencontre avec le beau Justin...

Justin est le personnage qui fera prendre au livre toute son importance. Ce gars là joue un rôle pas croyable et va entrainer Maddie dans son monde... A partir de là, je vous laisse découvrir. On est alors submergé par l'histoire et on veut en savoir toujours plus. Qui est Justin? Pourquoi s'intéresse-t-il à Maddie? Quel est son but? Alors qu'on nage en pleine confusion, on redécouvre le monde à travers les yeux de Maddie. Comment une simple poignée de main peut être si puissante? Comment une conversation honnête et sincère peut elle être si révélatrice? Comment les émotions peuvent-elles être si authentiques? Sans un ordinateur, nous sommes nous mêmes et Maddie va vite comprendre que ce n'est pas toujours simple. Mais cette fille là, c'est une courageuse, une têtue aussi et elle va toujours dépasser ses limites. Avec elle, on rencontrera d'autres gens et on se rendra compte que chacun a un rôle important à jouer....

L'intrigue est donc excellente. On sait où on va, mais pas tout à fait. On se pose plein de questions et là, on a juste envie de lire la suite! Outre son histoire convaincante, ses personnages intéressants, le livre fait passer un message plutôt interpellant: et si la technologie prenait trop le pas sur nos vies? Les réseaux sociaux en sont une bonne preuve: vous avez peut être 400 amis mais qui sont les vrais? On se cache tous derrière un ordinateur, mais n'oublions pas que les vraies rencontres sont les meilleures!