► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 12 octobre 2014

[RESULTATS] Gagnez 6 exemplaires de CRESS de Marissa Meyer!

concours-cress

  • Présentation

C'est avec une immense joie que je vous présente ce Concours Spécial Binôme qui me tient particulièrement à coeur. Siham et moi sommes ravies de nous associer pour vous proposer un concours unique et original, se partageant entre nos deux blogs. C'est avec plaisir que nous mettons en jeu, en partenariat avec PKJ que nous remercions chaleureusement, 6 exemplaires du tome 3 des Chroniques Lunaires - Cress de Marissa Meyer. 

  • Comment participer?

A LIRE: Le formulaire est identiquement le même pour les deux blogs, une seule participation suffit, soit ici, soit sur le blog de Siham!!! 

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Vous avez la possibilité de gagner 1 chance supplémentaire en aimant la page facebook du blog et la page facebook de ma binôme, profitez-en!
  4. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous  :)
  5. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique et à la France Métropolitaine seulement.
  6. Concours ouvert du 12 octobre au 25 octobre inclus

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Les gagnants seront désignés par random.org. Un mail sera envoyé aux gagnants grâce à leurs adresses mails. Vérifiez donc bien la validité de celle-ci! Les lots seront envoyés par la maison d'édition, aussi elle ne sera pas responsable d'une éventuelle perte de la poste.


 

  • Les résultats

Chers amis, je tenais à vous remercier pour votre enthousiasme! En effet, ce concours spécial binôme a enregistré 820 participations! Un truc énorme!!! Merci à tous ceux qui ont laissé un gentil petit mot, je pense que je peux dire pour Siham et moi que nous sommes ravies de voir que le binôme vous plait! Pour la réponse à la fameuse question concernant nos bannières, sachez simplement qu'elles représentent des mondes parralèles et le reflet de nos blogs! Bravo à ceux qui ont bien répondu! Sans plus tarder voici le nom de 3 gagnants (et oui pour découvrir le nom de 3 autres, il faut aller voir sur le blog de ma binôme!!!):

  1. Cécile Clérin
  2. Emilie Million
  3. Thierry Rouillon

Bravo à vous!!! Je vous remercie encore tous de votre participation! A bientôt pour un nouveau concours!!!


lundi 6 octobre 2014

The Iron Trial [Magisterium #1]

iron trial cover

 

  • Nom: The Iron Trial [Magisterium #1] de Cassandra Clare & Holly Black
  • Lu en: anglais
  • Pages: 295 pages
  • Sorti le: 9 septembre 2014
  • VF: A paraitre le 16 avril 2015 chez PKJ

La plupart des enfants feraient n'importe quoi pour passer le Iron Trial. Mais pas Callum. Non, lui il veut échouer. Toute sa vie, son père l'a mis en garde contre la magie. S'il réussi le test du Iron Trial et s'il est accepté au Magisterium, cela ne peut entrainer que de mauvaises choses.
Callum a tenté de faire tout échouer. Mais il a raté son coup. Maintenant le Magisterium l'attend, un endroit sombre mais sensationnel où se cachent de vieux secrets liés à son passé qui détermineront son futur....
Le Iron Trial n'est que le début, le plus grand des tests reste encore à venir...

Traduction personnelle du résumé.

First, a few words to thank netgalley for the numeric version. This book was beautifully written. I loved the atmosphere, the magical world. The Iron Trial was interesting from the beginning to the end. Well, I have to say a whole part of the book was a little slow but it is a first book so I understand the authors and the need to take time for explaining things. I was really surprised by the revelation at the end. It was phenomenal, well thought. I can't wait to read the sequel now because I really don't know where we are going....

***

Ce livre, il me rendait curieuse de part sa couverture et son résumé qui me faisait un peu penser à un certain Harry Potter. Ayant appris que Cassie venait en dédicace en Belgique, je n'ai pas résisté plus longtemps à l'acheter (bien que je l'avais en numérique grâce à netgalley). L'avoir en mains est autre chose, le livre est tellement beau que j'ai directement entamé la lecture. Et je n'ai pas pu m'arrêter. Le style de Cassandra Clare et Holly Black est tout simplement addictif, le tout couplé à une ambiance mystérieuse. On ne peut que tourner les pages encore et encore.

The Iron Trial est un tome d'introduction, aussi les 3/4 du livre sont assez calmes. En effet, les deux auteures ont pris le temps nécessaire pour nous plonger dans leur univers. D'emblée, nous faisons la connaissance de Callum Hunt, ce petit garçon de 12 ans au genou défectueux qui lui vaut d'être le souffre douleur de tout le monde. Depuis longtemps, il sait qu'il devra passer le procès de Fer, un grand test magique qui lui ouvrira les portes de l'école Magisterium. Mais depuis toujours, il sait qu'il doit à tout prix échouer. Malheureusement, Call échoue à échouer et se retrouve embarqué pour le Magisterium.

Avec lui, on découvre alors cette école sous-terraine mais pas seulement. Comme dit précédemment, Cassie et Holly prennent le temps de nous expliquer les choses. Ainsi, les élèves sont répartis en groupes avec un Maitre. Si le groupe de Call n'est composé que de 3 élèves (lui inclus) d'autres groupes sont plus larges. Chaque groupe reste soudé car il est évalué comme un tout, une équipe. Ainsi, Call n'a d'autre choix que de nouer une bonne entente avec Aaron et Tamara, ses camarades.

Le trio est très sympa à suivre. Je vous arrête de suite, ce trio n'est pas à comparer avec Harry, Ron et Hermione. En fait, l'ambiance est tellement différente qu'on ne peut pas trouver des similitudes. Aaron, Call et Tamara mettent du temps à s'apprécier, à se rendre compte qu'ils forment une vraie équipe et que c'est comme ça qu'ils doivent agir, pour l'intérêt de chacun. On assiste à la formation de leur amitié et on ne peut que s'attacher à eux. D'autant plus qu'ils ont un rôle tout à fait particulier.... Oubliez les clichés, vous serez bien surpris.

Car oui, on est surpris. Abasourdis même. Alors que les 3/4 du roman nous proposent une routine composée de cours, de partages, de découvertes au sein de l'école, le danger n'est jamais loin. Depuis des années, l'Ennemi terrorise les Mages. Malgré qu'un traité ait été conclu, personne ne se sent à l'abri et il manque à nos mages un sauveur. Alors quand celui-ci se manifeste on est surpris. Mais quand nos croyances sont remises en question à cause d'un twist aussi énorme qu'inattendu, on reste là, bouche bée. C'est tellement bien pensé qu'on n'y croit pas au début. Et puis on se dit qu'on veut carrément la suite parce que c'est juste phénoménal.

Voilà un univers incroyable et original dans lequel on tombe avec notre trio et ses amis. Un univers passionnant qui prend le temps de se mettre en place mais qui offre une révélation bombesque qui fait de Magisterium un livre à lire absolument. Pour moi tous les éléments sont réunis pour en faire une saga inconournable. Je pourrai même avancer qu'on a là un digne successeur à un certain Harry Potter. Le monde imaginé, les plumes fluides des auteures, les personnages à la personnalité surprenante devraient plaire à un grand nombre de lecteurs en quête de magie et d'aventure. 

lundi 4 août 2014

How to Love

how to love

 

  • Nom: How to Love de Katie Cotugno
  • Lu en: français (380 pages)
  • Sorti le: 4 septembre 2014
  • VO: paru sous le même nom en octobre 2013
  • Ma note

Reena Montero aime Sawyer LeGrande depuis l’enfance. Un jour, l’impossible se produit : il tombe amoureux d’elle… La jeune fille se met à croire aux contes de fées. Mais le jeune homme s’en va sans un mot, laissant derrière lui sa petite amie enceinte.... Dévastée, Reena va découvrir avec leur fille, Hannah, que l’amour peut prendre bien des formes. Elle reconstruit sa vie, sans vraiment l’oublier. Mais un jour, Sawyer revient…

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

 Voilà un livre que je ne connaissais pas avant d'en découvrir les épreuves non corrigées. C'est le genre de roman qui m'attire, qui présage une belle histoire d'amour. Alors que le début s'annonçait très prometteur, j'ai un peu déchanté par la suite. En effet, How to love est compliqué, dans tous les sens du terme!

Le roman est construit d'une manière très originale. Il nous présente l'histoire de Serena - surnommée Reena - "avant" et "après". Avant et après quoi au juste? Facile, la naissance de son enfant (ceci n'est pas un spoiler). Reena, avant, est une jeune fille de 15 ans, folle amoureuse de Sawyer. Elle a une meilleure amie, Allie, avec qui elle passe tout son temps. Timide, Reena est un peu la fille asociale. De fait, sa meilleure amie en profite pour mettre le grapin sur Sawyer. Mais les choses tournent mal et tout est remis en question. L'après nous montre une Reena de 18 ans, jeune mère d'une petite Hannah et qui tente de se reconstruire un avenir. Mais c'est sans compter sur Sawyer qui débarque à nouveau dans sa vie. Et là c'est le bordel total dans la vie de la jeune femme.

Ainsi, l'histoire se focalise quasi exclusivement sur la relation de Serena et de Sawyer, que ce soit avant ou après. On apprend à connaitre leur personnalité, à les cerner dans leurs actions. On se rend compte que Reena est une jeune fille pleine d'ambition mais aveuglée par son amour pour Sawyer, finira par se laisser aller. Quant à Sawyer, c'est un personnage détestable, imbu de lui-même, très égoiste, pensant que tout lui est dû. Si Reena évolue bien entre l'avant et l'après, Sawyer reste toujours le gars qu'on a envie de baffer. 

Ce que j'ai apprécié dans cette relation, ce sont les situations réelles. Certes, j'ai eu envie de secouer Reena, en lui disant qu'elle méritait mieux que Sawyer mais que voulez-vous... quand on aime, on peut en perdre la raison! Cela dit, ce qui est intéressant, c'est de se mettre nous même dans le contexte. Là on se rend compte que c'est très complexe et on est plus très sûr de la manière dont nous, nous réagirions dans pareille situation.

Par contre, en refermant le livre, j'ai été très déçue que la fille de Reena ne soit pas plus mise en avant. Pour moi, Hannah est le fil conducteur de l'histoire, celle qui sépare l'avant de l'après. Mais elle n'est pas assez présente. Pire encore, je m'attendais à vivre pleinement la grossesse de Reena et ce ne fut pas le cas. L'auteure s'est un peu perdue dans des détails secondaires, finissant par tourner un peu en rond dans la partie d'avant et de fait, il manque vraiment l'essentiel au roman: cette naissance qui a tellement tout changé. Pour moi, c'est le gros point faible du livre. Car certaines réactions de l'après auraient du être expliquées dans l'avant. Et l'auteure est passé à côté. C'est dommage car j'ai terminé le roman avec un sentiment d'inachevé.

En conclusion, j'ai passé un bon moment lecture. Je n'ai pas réussi à m'accrocher aux personnages car je n'étais pas d'accord avec leurs agissements mais les situations réelles du livre font qu'il est crédible. J'aurai aimé moins de longueurs pour un peu plus de profondeurs mais dans l'ensemble, How to love porte très bien son nom. Il tente de nous montrer qu'aimer, ce n'est jamais facile.

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche (lire) et Justine du blog Lire-une-passion (lire) . Sans tarder, découvrez leurs avis sur leur blog!

samedi 14 juin 2014

Le remède mortel [L'Épreuve #3]

epreuve tome 3

  • Nom: Le remède mortel [L'Épreuve #3] de James Dashner
  • Lu en: français (381 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le nom "The death cure" en octobre 2011
  • Ma note

Thomas sait qu'on ne peut pas faire confiance à Wicked.
Pourtant, ils prétendent que le temps des mensonges est révolu. Il leur faut désormais s'appuyer sur les Blocards, de nouveau en possession de tous leurs souvenirs, pour achever leur mission : compléter le projet de Cure...
Ce que Wicked ignore, c'est qu'il est arrivé quelque chose que ni Epreuve ni Variable ne pourrait avoir prévu : Thomas a conservé bien plus de souvenirs qu'il ne l'aurait fallu, et il sait désormais qu'il ne peut pas faire confiance à leur propagande...
Les mensonges sont finis, mais la vérité pourrait bien être fatale à ceux qui s'en approchent de trop près.
Y aura-t-il des survivants à la Cure Mortelle?

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Énorme déception. James Dashner, qu'avez-vous fait là? Vous qui aviez proposé un premier tome brillant, qui m'avait captivée, enchantée, vous m'offrez un troisième tome insipide, long, et ennuyeux. Oui, durant ma lecture, j'ai pensé bien fort que ce tome aurait dû s'appeler "l'ennui mortel".  Misère. J'aurai préféré que l'auteur cloture sa saga au tome 2 tiens, tant celui-ci n'apporte rien du tout à l'histoire. Pire, c'est du n'importe quoi. Non mais sérieusement? WTF comme on dit quand on est frustré! Tout ça pour ça? Are you kidding me??? 

Oui oui je suis en colère car j'avais tellement aimé l'originalité du tome 1, j'avais apprécié les épreuves du tome 2 et quand je vois pour quoi tout ça a été mis en place, j'ai envie de pleurer. Ou de rire! Le remède mortel a beau apporter quelques réponses, j'ai détesté la manière de faire de l'auteur. Déjà le livre est très long. Au début, le style me semblait addictif mais au bout de 100 pages, on se dit "ok, à quand l'action". A 200 pages, on attend toujours, à 300 pages on s'endort carrément. Ce livre tourne en rond, n'a vraiment pas de but précis. On aurait dit que James Dashner errait avec ses propres personnages, prenant les décisions sur le moment et puis improviserait... C'est le sentiment majeur que j'ai ressenti ici: de l'improvisation pour arriver à une certaine conclusion. 

Et les personnages ne rattrapent pas le niveau. Sauf Minho, fidèle à lui même. C'est le seul que j'ai continué à apprécier pleinement. Thomas est devenu imbuvable. Tu parles d'un héros! Il a été chiant tout le long. Il se croit un peu supérieur le monsieur mais quel boulet quand même! Il n'a aucun mérite. Grosse déception le concernant. A la fin j'en pouvais plus de le suivre! Quant aux autres, j'ai pas de mots. Encore une fois Dashner a voulu amener du mélodramatique à son histoire et j'ai crié au scandale. Trop facile. Sorti de nul part. Et vous savez le plus triste? Du coup, j'ai rien ressenti. Quel dalle. Quel gâchis....

Le style n'a pas non plus sauvé le roman, même si ça se lit très très vite. Les chapitres sont courts alors on enchaine relativement rapidement. Mais l'auteur a voulu surfer sur la vague du mystère du premier tome, et ça n'a plus pris. Au lieu d'évoluer dans son réçit, j'ai eu l'impression qu'on régressait. James Dashner avait mis la barre trop haute avec le labyrinthe. Au final, l'idée qu'il a eu se révèle banale, excepté le labyrinthe. Il conclut son histoire sans état d'âme, pensant apporter les réponses à nos questions mais sans vraiment creuser davantage.

En conclusion, je suis terriblement déçue par la fin de cette saga. Quel potentiel elle avait. Avec deux tomes assez addictifs, l'auteur se perd dans ses idées et offre une conclusion banale à une histoire qui aurait mérité tellement plus. Malgré cet avis assez négatif, je retiendrai principalement le premier tome qui sort véritablement du lot et qui porte à lui tout seul toute la saga. 

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!

 

vendredi 30 mai 2014

City of Heavenly Fire [ TMI #6]

CoHF_cover mini

 

  • Nom: City of Heavenly Fire [TMI #6] de Cassandra Clare
  • Lu en: anglais (725 pages)
  • Sorti le : 27 mai 2014
  • VF: A paraitre en juin 2015

Les ténèbres sont de retour dans le monde des Chasseurs d'Ombres. Comme la société s'écroule autour d'eux, Clary, Jace, Simon et leurs amis doivent s'unir pour lutter contre le plus grand mal que les Néphilims ont eu à faire face: le propre frère de Clary. Rien au monde ne peut le vaincre. Des lors, doivent-ils voyager dans d'autres dimensions pour trouver la clé? Des vies seront perdues, l'amour sera sacrifié, et le monde entier va changer....

Traduction personnelle du résumé.

Ce livre mérite tous les coeurs du monde. Car c'est plus qu'un coup de coeur, c'est un coup de foudre. J'ai toujours aimé cette saga, mais ce tome en particulier, confirme à quel point cet univers est juste extraordinaire. Rien qu'en vous écrivant cette phrase j'en ai des frissons. Oui parce que ça va être très difficile de mettre des mots sur ce que je ressents actuellement, tant c'est complexe. Tout ce que je veux partager, c'est mon amour pour ce livre, cette série, mais aussi vous convaincre de la lire, assurément.

Rassurez-vous, je ne vous parlerai pas de l'histoire. Ceux qui sont arrivés au tome 5 savent que la situation est critique, Sebastian a déclaré la guerre et il semble invincible. Les Chasseurs d'ombres sont perdus. Que faire contre une force comme celle-là? Se battre oui, mais efficacement et ce n'est pas vraiment la spécialité de l'Enclave dans ce tome. Heureusement, nos héros vont prendre les choses en main et nous entrainent dans une superbe aventure.

Une aventure qui vous prend aux tripes. Cassandra Clare prend le temps ici d'analyser la situation, de diviser son recit. Tantôt elle se focalisera sur les relations humaines, les sentiments des personnages, tantôt elle nous fera stresser tant l'action est intense. City of Heavenly Fire tient une cadence extraordinaire, les 725 pages passent à une vitesse phénoménale. Car oui, ce livre est un phénomène.

Ce que j'ai le plus adoré ici, ce sont les personnages. Je les aimais déjà fort mais là ce fut l'explosion de sentiments. Nos héros sont enfin eux-mêmes, s'avouent les choses avec le coeur et leur âme, ils s'ouvrent aux autres, se soutiennent. Et c'est magique! Les non-dits, les tensions, tout cela disparaît et notre petit groupe n'en est que plus fort. Clary et Jace forment un duo extrêmement complice, tandis que Alec m'a énormément surprise. Quant à Simon, il aura encore une fois gagné mon coeur et je dois admettre que j'ai beaucoup apprécié Isabelle. Sans oublier Jocelyn, Luke, Magnus... et même d'autres personnages venus d'ailleurs... une vraie émotion et ceux qui ont lu les Origines comprendront toutes les subtilités qu'il y a dans ce sixième tome. J'ai eu maintes fois les larmes aux yeux de retrouver certains personnages, c'était très fort.

Et c'est là que Cassie se révèle brillante. Car City of Heavenly Fire, ce n'est pas que l'histoire du présent, avec Clary et Jace. C'est celle du passé, avec les Origines mais aussi celle du futur, avec The Dark Artifices. Et on se rend compte à quel point l'univers de l'auteure est pensé dans les moindres détails. Tout, absolument tout est relié et c'est un condensé de pur bonheur, vraiment. Je me réjouis de lire la prochaine saga avec les héros Emma et Julian, que l'on rencontre déjà ici.

Outre donc la force des personnages, mon petit coeur en a aussi bavé avec l'intrigue qui a été exceptionnelle. Cassie n'a pas fait l'erreur d'un remake du troisième tome, avec la bataille, et elle en surprendra plus d'un. J'ai aimé sa vision des choses, j'ai aimé le déroulement. J'ai aimé cette fin. Elle me réchauffe, quand j'y pense, je me sens légère. Elle ne fut pas sans difficultés mais elle est juste, magnifique, parfaite. Ce tome est à mon sens le meilleur de la série, il possède toutes les qualités d'un chef d'oeuvre young adult. Alors Cassie, merci. Merci pour cette saga fantastique qui m'aura fait vibrer de bonheur.

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune grandiose avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!


dimanche 25 mai 2014

In My Mailbox (95)

Hello tout le monde! Ce dimanche signe le retour du In My Mailbox ainsi que les vidéos!! Et oui, j'ai accumulé sur ces deux dernières semaines pas moins de 10 livres! Je pense que c'était l'occasion de vous en parler de vive-voix à travers une nouvelle vidéo, qui s'est fait longuement attendre! J'espère qu'elle vous plaira, il y a de quoi voir dans toutes ces belles réceptions livresques! Bon visionnage!

Icon in my mailbox ok

mercredi 21 mai 2014

Décroche moi la lune

décroche moi la lune mini

 

  • Nom: Décroche-moi la lune de Sarah Dessen
  • Lu en: français (479 pages)
  • Sorti le: 17 avril 2014
  • VO: paru sous le nom "The Moon and More" en juin 2013
  • Ma note(note de 3,5/5 en réalité)

Emaline a le petit ami idéal. Luke est beau, gentil et drôle, et ils se connaissent depuis toujours. Mais l'été qui précède l'entrée à l'université, Théo arrive en ville. Ambitieux, cool, New-Yorkais, sa présence chamboule le coeur d'Emaline... Surtout que Théo et le père de la jeune fille lui conseillent de partir étudier dans une université prestigieuse. Face à toutes ces promesses d'avenir, Emaline parviendra-t-elle à faire le bon choix ?

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Depuis bien longtemps, je vois sur la blogosphère un joli engouement pour les romans de Sarah Dessen. Avec la sortie de son dernier bébé, j'ai décidé qu'il était grand temps de découvrir sa plume. C'est avec Décroche-moi la lune que j'ai tenté l'aventure.

Le début de ma lecture m'a vraiment beaucoup plu. C'était léger, rafraichissant. J'ai découvert notre héroine, Emaline et sa vie. Son boulot à l'agence immobilière familiale, son avenir universitaire, ses deux meilleurs amis Daisy et Morris, son petit ami Luke depuis 3 ans, sa famille recomposée forte et soudée. Sans compter que nous sommes transportés au bord de mer, en pleine saison, et que les vacances se font sentir. J'avais l'impression d'y être et de sentir le soleil. Je m'étais bien intégrée au quotidien d'Emaline jusqu'à ce qu'elle croise Théo et Ivy, des New-Yorkais venus faire un documentaire sur un habitant de Colby.

A la seconde partie du roman, j'ai trouvé que l'auteure installait progressivement une sorte de "drama sentimental". Bon le terme est un peu fort (à défaut d'en trouver un autre) mais il n'était pas nécessaire selon moi. Je veux dire, le personnage de Théo aurait pu apporter plus à Emaline si Sarah Dessen n'avait pas décidé d'en faire un couple aussi rapidement (si vous le lisez vous comprendrez). J'aurai largement préféré voir Emaline pleurer sur sa relation avec Luke que de se mettre avec un gars comme Théo. Certes, on comprend que son intérêt pour lui n'est limité qu'au présent, qu'aux vacances, mais justement, ça rendait la chose encore plus inutile. D'autant plus que le gars était carrément imbuvable. Oh misère, je ne pourrai jamais être attirée par un gars comme ça. Je vous épargne les détails mais Théo est un peu imbu de lui-même et voit les choses en grand. Trop grand si vous voulez mon avis! 

Heureusement, la romance n'est pas le point central de cette histoire, bien qu'elle en soit le fil conducteur. A côté, Emaline doit aussi faire face à sa situation familiale. Un père qu'elle n'a vu que trop peu, un demi frère hyper attachant, pour elle ce n'est pas évident. C'est un peu l'été où elle perd tous ses repères mais tente d'avancer. c'est cet aspect du roman que j'ai préféré car il enseigne quelques jolis messages. On s'attache malgré nous aux personnages (excepté Théo of course) et je dois avouer que la fin a fait remonter le niveau. 

Je crois que j'ai donc principalement bloqué sur la romance qui a un peu enlevé le cachet au livre, d'où ma note revue à la baisse. Hormis cela, j'ai passé un bon moment de lecture. Le style est simple, fluide, on ne s'attarde pas beaucoup sur les événements. Parfois ça laisse le sentiment qu'on survole trop l'histoire mais en refermant le livre, et avec un peu de recul, cela ne m'a finalement pas dérangée. J'ai mis de côté ce qui m'a déplu pour ne retenir que les bons côtés de Décroche-moi la lune: une histoire d'un été, d'un avenir, d'une famille et d'une fille qui tente de garder ses repères. Une lecture parfaite à lire nous mêmes en vacances, c'est la détente assurée!

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Laura du blog L0raah Books. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!

dimanche 18 mai 2014

[Résultats] Gagnez 3 exemplaires de Eleanor & Park

concours-eleanor-et-park

 

"Je veux que tout le monde te rencontre. Tu es ma personne préférée de tous les temps."

 

  • Présentation

J'ai l'immense plaisir de vous présenter le Grand Concours Eleanor & Park sur Mirrorcle World! Ayant eu le privilège de découvrir Eleanor & Park de Rainbow Rowell en avant première, et ayant eu un immense coup de coeur pour cette histoire d'amour hors du commun, je suis très heureuse de pouvoir vous en offrir 3 exemplaires! Je remercie grandement Pocket Jeunesse qui me permet encore une fois de réaliser ce concours!!

  •  Comment jouer?

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète ATTENTION mettez bien votre pays - sinon votre participation ne sera pas validée!
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Vous devez répondre à une question! Ma chronique vous aidera pour la réponse!
  4. Vous avez la possibilité de gagner 1 chance supplémentaire pour le tirage au sort en aimant la page facebook, , profitez-en!
  5. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous :)
  6. Le concours est ouvert à la France Métropolitaine, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg seulement.
  7. Concours ouvert du 18 mai au 1er juin inclus.

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

Les Résultats: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours et avant la sortie officielle du roman le 5 juin. Les gagnants seront désignés par random.org. Je me chargerai d'envoyer un mail aux gagnants grâce à leurs adresses mails. Vérifiez donc bien la validité de celle-ci! Les lots seront envoyés par PKJ, aussi ni moi ni la maison d'édition ne sommes responsables d'une éventuelle perte de la poste!


Les Résultats

Encore une fois, votre engouement pour ce concours m'aura laissée bouchée! Merci à tous pour votre participation ainsi que vos petits mots chaleureux qui me sont allés droit au coeur! Sans tarder, voici donc les 3 gagnants de ce très beau concours:

  1. Tyfaandbooks
  2. Ambryarock
  3. doty1980

Un grand bravo à vous 3!! Pour les autres, je vous promets qu'un nouveau concours arrivera très vite! Les gagnants ont été prévenus par mail, aussi j'attends un retour avant d'envoyer vos coordonnées à PKJ. Si je n'ai pas de retour avant le vendredi 6 juin, je referai un tirage au sort! Merci encore à tous pour votre participation!

 

mardi 6 mai 2014

Le cercle des 17 [Michael Vey #1]

cercle des 17 bis

  • Nom: Le cercle des 17 [Michael Vey #1] de Richard Paul Evans
  • Lu en: français (443 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le nom "The prisoner of cell 25" en aout 2011
  • Ma note

Michael Vey ressemble à n’importe quel lycéen de 14 ans. Sauf qu'il souffre du syndrome de la Tourette. Qu'il est régulièrement tourmenté par les caïds de son école. Que son meilleur ami est un geek. Que ses parents sont fauchés. Et surtout, il possède un super pouvoir : il irradie d'électricité. Il croit être unique en son genre, jusqu’à sa rencontre avec Taylor, une pom-pom girl qui lui révèle qu'elle possède les mêmes pouvoirs. C’est le début d’une quête pour découvrir si d’autres êtres électriques existent, aux côtés de son meilleur ami, Ostin, et de Taylor. Mais les adolescents attirent l'attention d'un groupe qui vise à contrôler les êtres électriques... Michael va devoir rassembler tous ses talents et pouvoirs pour leur faire face.

Un grand merci à PKJ. pour l'envoi de ce livre.

Lire un jeunesse de temps en temps, c'est plutôt relaxant! Et dans cette catégorie, je dois dire que Le cercle des 17 remplit bien son contrat! J'ai passé un très bon moment en compagnie de Michael et de ses amis.

Notre héros, à peine agé de 15 ans, est le souffre douleur du bahut. Cette situation est très difficile à supporter d'autant plus que Michael a un super pouvoir et qu'il pourrait aisément se défendre. En effet, Michael est un enfant dit "électrique". Il peut générer une dose de volts et ainsi se battre contre les petits caïds. Mais jusqu'ici, le jeune garçon a tout fait pour garder son secret.... un secret. Mais lors d'une énième altercation avec les p'tits morveux du bahut, Michael utilise son pouvoir et se met alors à jour.

Il rencontre Taylor, une pom-pom girls qui lui apprend qu'elle est comme lui sauf que ses pouvoirs diffèrent. Aussi étrange qu'excitant, Michael et Taylor décident de monter un club pour ainsi mieux comprendre leurs origines. Aidés d'Ostin, le meilleur ami de Michael, complètement balèze en science, ils découvrent que leurs pouvoirs ne sont le fruit d'une machination abominable. Malheureusement, les jeunes gens se font traquer...

Le livre est divisé en 4 parties. Les deux premières mettent en lumière la vie de Michael, son passé, ses journées à l'école.... On apprend tout simplement à faire sa connaissance. Le roman est alors classique et on attend le moment où cette fameuse organisation va passer à l'action. En attendant, notre héros se lie d'amitié avec Taylor qui sera elle aussi un fil conducteur de l'intrigue. Quant aux autres parties du roman, elles nous mènent au coeur de ce groupe machaviélique, prêt à contrôler les êtres électriques. 

Si la première moitié du roman est donc relativement calme et classique, j'ai beaucoup apprécié la seconde moitié. L'action se met en place et le rythme s'accélère. On en apprend plus sur cette organisation et c'est franchement intéressant. Le tout est réellement bien amené, on ne s'ennuie pas une seconde. On tourne les pages encore et encore et nous aussi, on se sent faire partie du groupe de Michael. Même si c'est relativement facile pour nos héros, on ne peut que se prêter au jeu et stresser en espérant qu'ils sauront faire face aux dangers.

Les personnages sont d'ailleurs très attachants, j'ai beaucoup aimé le héros, il se prend pas la tête, est très attaché à sa famille et ses amis et n'hésite pas à foncer pour les protéger. Ostin est un peu le meilleur ami cliché - vous savez celui qui pense qu'à bouffer, qui est ultra transparent dans une foule mais qui est un véritable génie - tandis que Taylor se révèle plutôt sympathique (mais sans plus pour ma part). L'organisation est aussi très intéressante à suivre, Hatch est un véritable taré et ça se sent à chaque fois qu'il apparaît, à vous donner des frissons dans le dos. J'ai hâte d'en savoir plus dans le prochain tome!

Le roman se lit extrêmement vite avec tous ces bons ingrédients réunis. Le récit propose énormément de dialogues à contrario de descriptions, ce qui rend le style dynamique mais également très jeunesse. On peut avoir le sentiment de rester en surface mais l'histoire est tellement sympathique qu'on y fait plus attention. Quoique... j'avoue que j'aurai aimé avec plus de diversité face à certaines expressions, j'ai fait une grosse fixation sur "envoyer la sauce" qui revenait à chaque page! L'alernance des points de vue après une centaine de pages peut aussi être déroutante au départ (passant de la 1ère personne pour Michael à la 3ème personne pour Taylor) mais se révèle très utile par la suite. Hormis cela, le cercle des 17 promet un très bon moment de divertissement!

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!

lundi 5 mai 2014

Eleanor & Park

eleanor_couv_mini

  • Nom: Eleanor & Park de Rainbow Rowell
  • Lu en: français (380 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le même nom en février 2013 (seconde édition)
  • Ma note

1986. Lorsqu'Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon timide, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par un amour commun pour les comics et les Smiths... Et peu importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et que sa vie chez elle est un véritable enfer : Park, pourtant si solitaire et secret, est prêt à tout pour la sortir de là. 

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Je ne sais pas comment je vais écrire cette chronique. J'ai tellement aimé ce livre. Non c'est plus que ça, ce livre m'a fait vibrer. Il est tellement magnifique, que j'en ai des frissons rien qu'à vous écrire, là maintenant. C'est une histoire hors du commun, passionnante et passionnée. Eleanor & Park, voilà des personnages que je n'oublierai pas de sitôt.

L'histoire se déroule en 1986. Eleanor débarque dans son nouveau lycée. Dans le bus, elle se retrouve coincée à côté de Park, ce débile d'asiat' comme elle dit. Pourtant, c'est le seul qui lui a proposé de venir s'asseoir. Tous les autres se sont moqués d'elle. L'ont reluquée comme si elle était une chose venue d'une autre planète. Évidemment, quand on est rousse, les cheveux sauvages, un peu trop ronde et qu'on a une dégaine vestimentaire qui fait plus homme que femme, on ne passe pas inaperçu. Sauf que tout cette façade cache quelque chose. Un passé terrifiant. Un présent douloureux. Un futur incertain. Et seul Park percera les remparts d'Eleanor.

J'ai adoré leur rencontre. Ce lien qui se créé chaque matin et chaque soir dans le bus. Le fait qu'ils se découvrent des points communs. Qu'ils en viennent à penser l'un à l'autre pendant la journée. Qu'ils attendent le moment du bus avec impatience. Cette découverte de l'autre se fait tellement en douceur qu'elle est magnifique. En même temps, elle est tellement forte. Eleanor et Park deviennent dépendants l'un de l'autre. Ils ne peuvent plus se passer de la compagnie de l'autre. Mais tout ça, se fait dans la subtilité. Dans le temps. Ce qui est puissant.

Le roman ne tourne alors qu'autour des vies de Eleanor & Park. Eleanor et sa drôle d'attitude. Park et ses origines asiatiques. Eleanor et son lourd secret. Park et son identité. Croyez moi, leurs histoires respectives sont touchantes. Surtout Eleanor. Mon dieu, elle prend aux tripes. Elle fait peur. Oui, on a peur pour Eleanor chaque jour. Je ne sais pas comment elle a fait. Peut être que finalement, c'est Park qui lui a donné toute cette force. Parce que tout ce qu'elle représente découle de ce qu'elle vit. Mais personne ne le voit. Sauf Park. Qui fera tout pour l'aider. Qui l'intégrera à sa famille. Qui assurema le fait d'aimer une fille pas comme les autres. 

Je pourrai vous parler des heures de ce roman, de cette histoire d'amour, mais tout ce que je peux vous dire c'est de le lire. C'est un amour si puissant, hors du temps, qu'il ne peut que vous toucher. Quand vous refermez le livre, vous êtes frustrés qu'il soit fini. Vous avez même envie de pleurer. Les émotions sont intenses et vous emmènent dans un tourbillon dévastateur. J'ai pleinement vécu ce livre et j'y repense encore presque tous les jours. Comme si Eleanor & Park étaient devenus des modèles. 

Rainbow Rowell offre donc ici une histoire sublime, unique, qui nous fait complètement rêver. Comme quoi, quand l'amour, avec un grand A, vous tombe dessus, vous êtes prêts à tout surmonter.

lecture-commune

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche! Vous pouvez découvrir son avis sur le livre sans plus tarder!