► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 10 mai 2018

L'atelier des sorciers vol.1 de Kamome Shirahama

L-Atelier-des-Sorciers

  • Nom: L'atelier des sorciers vol.1 de Kamome Shirahama
  • Lu en: français
  • Pages: 208 pages
  • Sorti le: 7 mars 2018
  • Genre: Seinen fantastique
  • Editeur: Pika Edition
  • Fiche: présentation officielle
  • Premier tome d'une série

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

114149306

Je me remets au manga et j'ai jeté mon dévolu sur L'atelier des sorciers. Pour ne pas bouder mon plaisir, je l'ai pris en version collector avec le Artbook et si comme moi vous aimez les dessins, les croquis, les artefacts de tout un nouvel univers magique, je vous le recommande chaudement.

J'ai tout aimé dans ce manga Seinen: les personnages tous très attachants et pour certains ambigüs et qu'on aimerait connaître davantage, jusqu'à l'intrigue elle-même qui n'est autre que celle de l'entrée de Coco, une fille humaine dans l'univers des sorciers. Dans un monde où la magie sépare les humains des sorciers, Coco a toujours rêvé d'être magicienne. Mais les élus sont choisis dès la naissance et Coco n'a pas eu cette chance. Elle se contente donc de se raccrocher à un souvenir d'enfance : celui du jour où elle a acheté à un inconnu, un livre de magie et un encrier.

Alors que le sorcier Kieffrey s'arrête dans l'échoppe de sa maman, Coco assiste en cachette à un tour de magie qui dévoile le secret des sorciers, à la confection même d'un sort. Excitée et fascinée, elle s'exerce dans sa chambre en décalquant la page d'un grimoire, mais elle n'imagine pas que son acte va provoquer un drame... Kieffrey décide alors d'emmener la jeune fille et de la prendre comme apprentie sorcière...

Ce que j'ai adoré dans l'univers de L'Atelier des Sorciers, c'est toute la dimension qu'il y a autour de la magie, de ses origines à son fonctionnement par des sortilèges qui s'effectuent par des dessins, des runes, des pentacles. L'univers est dense et on sent derrière que la mangaka a apporté une sacrée consistance à son univers magique autant dans les lieux, dans les objets, dans son exercice et son histoire, que dans son art graphique. Ainsi on sent qu'on est dans un manga à l'univers complexe, travaillé et mature.

J'ai adoré la finesse des traits, mais surtout toute l'iconographie des pentacles, des dessins fantastiques car c'est en dessinant qu'on révèle la magie et qu'on la créée. J'ai aussi aimé les lieux mystérieux et l'humour présent chez Coco. Les personnages ont chacun un caractère intéressant et les mimiques de Coco, de la fille excitée comme une puce ou complètement catastrophée, ou même émerveillée devant ce qu'elle découvre, m'ont beaucoup fait rire.


En bref, j'ai passé un excellent moment, à tel point que c'est un coup de coeur : aventures, magie, découverte exaltante, rites initiatiques, épreuves magiques, suspense (Oh là là là la fin est géniale et nous font poser beaucoup de questions) et lieux mystérieux, on entre dans un monde fantastique et riche. Les dessins sont superbes et l'édition collector en révèle toute la splendeur et la beauté grâce au Artbook. Je suis très exigeante en matière de manga mais là je me suis tellement amusée que pour le coup il s'agit d'un premier tome prometteur, idéal pour toute la famille!

chronique_lael


mardi 1 mai 2018

[Manga] Card Captor Sakura Vols 1 & 2 de CLAMP

card captor sakura card captor sakura volume 2

  • Nom: Card Captor Sakura Vols 1 & 2 de CLAMP
  • Lu en: français
  • Pages: 258 pages
  • Sorti le: 18 avril 2018
  • Editeur: Pika Edition
  • Fiche: présentation officielle
  • Série en 9 volumes

Alors qu’elle feuillette un livre mystérieux, Sakura laisse accidentellement s’échapper aux quatre vents des dizaines de cartes magiques ! La jeune élève de CM1 décide de les récupérer au plus vite. Mais les esprits farceurs des cartes sont peu enclins à se laisser capturer ! Accompagnée de Kélo, un petit animal étrange et de son amie Tomoyo, la jeune fille devra apprendre à maîtriser au mieux ses pouvoirs magiques pour devenir une vraie héroïne !

114149306

Card Captor Sakura, c'est un des manga qui a rythmé ma jeunesse. Je m'en souviens encore, j'étais à l'école et mes deux meilleures amies parlaient sans cesse de la jeune chasseuse de cartes. Voulant savoir de quoi il en retournait, j'ai pris au vol l'anime, qui passait quotidiennement à cette époque. Tombant amoureuse de l'univers, je me suis mise à acheter les manga...dans un sens chronologique particulier.

En effet, comme j'avais commencé l'anime à la seconde saison, j'ai fait de même avec le manga. Cette saison m'avait tellement enchantée que j'ai voulu voir ce que ça donnait sur papier! Résultat, je n'ai jamais lu les premiers tomes de Sakura... autant vous dire qu'avec cette édition anniversaire, c'était l'occasion rêvée de m'y mettre. 

Si l'univers m'est donc totalement familier, me plonger dans ces deux premiers volumes a été une véritable découverte! J'ai enfin pu reprendre les bases et entamer une réelle progression dans le monde magique de Sakura. Que dire, même après autant d'années, je me suis régalée. J'ai ressenti cette nostalgie liée à mon adolescence, ce fut assez fort et intense.

Sakura est une petite fille pleine d'énergie qui se voit confier une mission pas comme les autres: récupérer les cartes de Clow, un magicien hors norme, suite à l'ouverture d'un livre magique. Pour l'y aider, le gardien du livre, Kéro, rejoint notre monde sous la forme d'une peluche afin de guider Sakura. Mais que serait notre nouvelle héroine sans Tomoyo, sa meilleure amie, pour lui confectionner de beaux costumes et filmer ses exploits? 

Le rythme est assez soutenu, au cours des deux premiers volumes, Sakura arrive à attraper pas mal de cartes, malgré les embûches et l'arrivée de Shaolan Li, son rival dans la chasse aux cartes. Cela ajoute un peu plus d'adrénaline et oblige Sakura a se surpasser pour capturer les cartes le plus vite possible. C'est sur, on ne s'ennuie pas.

J'avais oublié comme le manga est drôle. Outre cette quête magique, il y a un humour décapant qui m'a fait rire pas mal de fois! Tous les personnages y mettent du leur, c'est hilarant. Bien entendu, d'autres moments sont plus sensibles, comme tout ce qui touche à la famille de Sakura. Les Clamp ont réussi le pari de nous emmener dans une aventure hors du commun tout en dosant leur récit pour offrir des temps de réflexion. Voir que la famille et l'amitié sont aussi mis en avant est un très gros point fort.

Autre gros plus du manga, ce sont bien évidemment les dessins. Le chara-design est splendide, propre à Clamp et on ne peut que succomber à tant de beauté scénaristique. C'est doux, précis, magique. J'ai toujours aimé le trait des Clamp, quel plaisir de le retrouver.


En bref, quel bonheur de me replonger dans l'univers de Sakura! Moi qui n'avais jamais lu les premiers tomes, malgré la familiarité du manga, ce fut une totale découverte. C'est comme si je retombais à l'adolescence mais que je lisais le manga avec un regard tout neuf. Ces deux premiers tomes ont été un vrai régal, entre magie, action, famille et un humour hilarant, voilà qui promet de passer un excellent moment!

lundi 4 décembre 2017

Card Captor Sakura - Clear Card Arc T1 de CLAMP

COUV_CARD_CAPTOR_SAKURA_CLEAR_CARD_ARC_T01_PIKA

  • Nom: Card Captor Sakura - Clear Card Arc T1 de CLAMP
  • Lu en: français
  • Pages: 160 pages
  • Sorti le: 15 novembre 2017
  • Editeur: Pika
  • Fiche: présentation officielle
  • Premier tome d'une nouvelle série

C’est le mois d’avril, les cerisiers sont en fleur et Sakura entame son année de cinquième. Tout semble se passer pour le mieux : Shaolan est de retour comme promis et fréquente le même collègue ! Mais une nuit, elle fait un rêve étrange... À son réveil, toutes ses cartes sont devenues transparentes et inutilisables ! Guidée par une clef apparue en rêve, Sakura est sur le point de débuter une nouvelle aventure !

separateur-3

Une fois n'est pas coutume, je vous parle manga, mais pas n'importe lequel!! Sakura a fait partie de mon adolescence et ce fut l'un de mes premiers mangas. Une série à laquelle je suis très attachée. Quand j'ai appris la sortie de ce nouvel arc, j'ai sauté de joie! Tellement de sentiments ont refait surface! Après lecture, je peux dire que ce premier tome m'a bien plu, même s'il reste très introductif. 

Trois ans ont passé et Sakura entame son année de 5ème au collège. Sur le chemin menant à l'école, la jeune fille ne s'attend pas à tomber sur Shaolan, de retour de Chine et bien décidé à poursuivre ses études à Tomoeda avec Sakura. Les retrouvailles sont magnifiques, tout en émotion, et sentiments. Que dire, mon petit coeur a fondu! 

Très vite cependant, Sakura doit faire face à une nouvelle quête. En effet, suite à un rêve étrange, toutes ses cartes deviennent transparentes... Pourquoi? Comment? Il semblerait que certains personnages soient au courant de quelque chose mais le mystère reste entier. En attendant, Sakura peut compter sur Tomoyo sa meilleure amie, et ses gardiens de toujours Kero et Yué. 

Ce fut un immense bonheur de revoir Kero et de constater qu'il est toujours aussi goinfre (j'adore ses réactions!!) et Yué, toujours posé mais protecteur envers Sakura. Tomoyo, fidèle à elle-même avec sa caméra à la main et tous les autres amis Chiharu, Yamazaki, Eriol... On se retrouve vraiment "comme à la maison" et ça fait un bien fou!

CLAMP démontre toujours son talent au niveau du graphisme, magnifique, clair, fluide. Je suis toujours autant fan! Et si ce premier tome est relativement léger, ma curiosité est piquée, je veux en savoir plus sur cette nouvelle quête et ces nouvelles cartes. Je serai évidemment au rendez-vous pour la suite!


En bref, quel bonheur de retrouver Sakura, sa famille, ses gardiens et ses amis. C'est comme un retour à la maison qui fait du bien! J'ai beaucoup apprécié ce tome, certes très introductif, qui lance une nouvelle quête remplie de mystères et de questions. Pour les amoureux de cette série, vous allez adorer retrouver cet univers! 

lundi 27 avril 2015

Yona, Princesse de l'aube [Yona #1]

yona_princesse_de_l_aube_3594

  • Nom: Yona, Princesse de l'aube de Mizuho Kusanagi
  • Lu en: fançais
  • Pages: 189 pages
  • Sorti le: 28 mai 2014
  • Genre: shojo (action, fantasy, romance)
  • VO: paru sous le nom "Akatsuki no Yona - 暁のヨナ" en janvier 2010

Yona, princesse du royaume de Kôka, a grandi dans l’insouciance, choyée par le roi et protégée par son garde du corps et ami d’enfance, le puissant guerrier, Hak. À l’approche de ses 16 ans, Yona est heureuse : son cousin et amour secret, Soo-won, vient lui rendre visite pour célébrer son anniversaire. Mais ce soir-là, une terrible tragédie survient et sa vie va être bouleversée à jamais !

Cela faisait longtemps que je n'avais pas chroniqué de manga sur le blog! Mais voilà, vous l'avez remarqué, en plus des animes que je regarde énormément ces temps-ci, j'ai repris aussi la lecture des manga. J'ai donc sorti de ma pile Yona, princesse de l'aube. Autant vous dire que ce titre me faisait envie depuis sa sortie mais je n'avais jamais trouvé le bon moment pour le lire.

Il a fallu que je me réhabitue au genre mais très vite, j'ai été embarquée par l'histoire. J'ai beauoup apprécié la manière dont l'auteure l'a amenée. Entrecoupée de flahsback qui nous montre le passé de chacun, nous faisons la connaissance de nos personnages. Tout d'abord, il y a Yona, la princesse. Jeune fille douce, elle ne se préoccupe pas de grand chose dans ce premier tome si ce n'est de ses cheveux roux mal disciplinés! Toute son attention est absorbée par son cousin Soo-Won qui débarque au château de Kôka. Amoureuse de lui, Yona souhaite que son père, Empereur, lui accorde sa main. Mais un conflit familial passé empêche l'Empereur d'accéder à la demande de sa fille. 

Soo-Won est un personnage que je n'ai pas aimé. Déjà son apparence ne m'a pas plu, sous ses airs de gentil, je m'en suis directement méfiée. Il a l'air aussi d'accorder peu de considération à la Princesse malgré ce qu'il dit. Son personnage enfant est néanmoins plus attachant. Enfin, Hak est celui qui m'a le plus séduit (je dois finalement avoir un genre de mec littéraire moi!). Grand, noir de cheveux, rebelle mais terriblement fort et protecteur, c'est bon il ne m'en fallait pas plus. Hak est le garde du corps de Yona et un des généraux du royaume. Entre eux c'est un peu le feu et la glace, c'est assez marrant quelques fois. Cela dit, même si Hak apprécie de taquiner Yona, il fera toujours tout pour la protéger.

Ce premier tome met donc l'accent sur ce trio et ce qui les lie tous ensemble. On apprend à mieux les cerner grâce à ces fameux retours dans le temps: leurs rencontres, des moments clés qui forgeront à jamais une amitié.... c'est assez intéressant. Et puis au milieu de cette présentation, l'intrigue s'accélère et révèle un grand coup d'éclat que personnellement j'avais vu venir. Ce retournement de situation change toute la donne, en particulier pour la pauvre Yona. Une nouvelle aventure commence, non sans risques....

Et si l'histoire m'a bien plu, graphiquement je n'ai rien à redire. Le dessin est plaisant, raffiné, agréable. Par moment, ça me faisait même un peu penser au style de Yuu Watase (c'est sans doute pour ça que j'ai autant adhéré!). Les couvertures sont également superbes. Visuellement donc, c'est une grande réussite. 

En conclusion, Akatsuki no Yona promet de belles aventures. Je me suis déjà bien attachée aux personnages, du coup j'ai hâte d'en savoir plus les concernant. Un bon manga shojo au final qui saura sûrement s'ettofer et surprendre dans la suite!