► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 23 décembre 2014

Les P'tites Poules [album collector #2]

ptites poules 2

  • Nom: Les P'tites Poules [album 5 à 8] de Christian Jolibois et Heinrich
  • Lu en: français
  • Pages: 192 pages
  • Sorti le: 6 novembre 2008

Au poulailler, c'est le défilé des joyeux fêlés de la coquille : coqs et poulettes transformés en glaçons, chat ayant peur des souris, jeune renarde qui copine avec les poules, vieux Rat conteur désireux de prendre sa retraite, sans oublier le célèbre chevalier Lancelot qui perd ses boulons...
De quoi rire, sourire ou frémir. Voilà ce que vous découvrirez dans ces quatre savoureuses aventures des P"tites Poules !

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de cet album.

Ah Les P'tites Poules, c'est un régal. Après avoir rencontré les auteurs au salon du livre de Montreuil, j'avais bien envie de continuer les aventures de nos p'tites poules. Et force est de constater que les deux Christian maitrisent leur univers avec brillance. Cet album collector devrait ravir les plus petits comme les plus grands.

Autant vous dire, je suis toujours autant sous le charme des illustrations. Les P'tites Poules sont extrêmement attachantes. Dans ces 4 nouvelles aventures, les auteurs revisitent quelques histoires bien connues... Ainsi, on assiste à la naissance du Chat Botté (alors des chats avec des poules, moi, j'ai adoré lol), on croise le chevalier Lancelot ou encore celui qui deviendra Jean de la Fontaine... Ecrites et illustrées avec humour, ces histoires sont réfléchies et amusantes. De quoi passer un très bon moment lecture avec ses enfants, neveux ou nièces... ou même pour soi! 

En conclusion, je ne peux que vous conseillez de lire Les P'tites Poules. Ces histoires sont amenées avec intelligence, mais avec légèreté également. Les illustrations sont superbes et sont accompagnées de dialogues tordant et modernes. Vraiment, à lire!


samedi 18 octobre 2014

Si je reste

si je reste pkj

  • Nom: Si je reste de Gayle Forman
  • Lu en: français
  • Pages: 186 pages
  • Sorti le: 11 aout 2014 pour cette édition tie-in
  • VO: paru sous le nom "if i stay" en avril 2009

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis... Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Lorsque le film a été annoncé, ce livre m'a plutôt intrigué. Les affiches promos étaient sublimes mais l'histoire, difficile, me freinait un peu. Finalement je me suis lancée dans la découverte de cette histoire, en commençant par le film. J'avais espéré lire le roman avant mais je m'y suis prise un peu sur le tard. De fait, lorsque j'ai enfin lu le livre, j'avais tout le film qui défilait.

Alors que j'avais beaucoup apprécié l'adaptation, je dois avouer ne pas avoir été embarquée dans ce roman. Pourtant je m'y suis d'emblée retrouvée car l'essentiel est très bien retranscrit à l'écran. Mais voilà, dans le roman, tout se passe vite et à une certaine distance. Mon gros problème ici, c'est que je n'ai rien ressenti. Avec du recul, je trouve que l'actrice a apporté bien plus d'émotions à son personnage qu'elle était censée le faire. La Mia du livre se veut être dans un état fantôme et ne ressent rien. Elle nous raconte ce qui se passe avec détachement. Du coup, je suis restée aussi détachée qu'elle.

Je pense que le fait d'avoir vu l'adaptation a joué aussi. Finalement, quand on regarde cette histoire à l'écran, on a la musique qui accompagne le tout, on perçoit les sentiments. Ici, j'ai trouvé l'écriture fluide mais encore une fois, lointaine. Je n'ai absolument pas ressenti l'amour d'Adam et Mia. Je n'ai pas vibré avec notre héroine pour son instrument. Tous ces éléments pourtant forts de l'histoire - et encore une fois, bien mis en avant dans le film - sont ici atténués. Les flashbacks m'ont du coup un peu ennuyée car je ne me sentais pas concernée.

Ce sont plutôt les moments présents qui ont été les plus intenses et malgré ma distance par rapport à ça, on ne peut s'empêcher de penser aux questions existentielles de la vie. Même si le livre retranscrit mal l'émotion à mon sens, Gayle Forman nous livre tout de même un roman important traitant de la vie, de la famille, de la perte, de l'amour, les croyances. C'est plein d'espoir et de chagrin à la fois.

En conclusion, je n'ai malheureusement pas ressenti grand chose à ma lecture, ayant largement préféré ce que j'ai vu à l'écran. Le livre et le film se complètent néanmoins très bien et sont à lire/à voir au moins une fois.

dimanche 12 octobre 2014

[RESULTATS] Gagnez 6 exemplaires de CRESS de Marissa Meyer!

concours-cress

  • Présentation

C'est avec une immense joie que je vous présente ce Concours Spécial Binôme qui me tient particulièrement à coeur. Siham et moi sommes ravies de nous associer pour vous proposer un concours unique et original, se partageant entre nos deux blogs. C'est avec plaisir que nous mettons en jeu, en partenariat avec PKJ que nous remercions chaleureusement, 6 exemplaires du tome 3 des Chroniques Lunaires - Cress de Marissa Meyer. 

  • Comment participer?

A LIRE: Le formulaire est identiquement le même pour les deux blogs, une seule participation suffit, soit ici, soit sur le blog de Siham!!! 

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Vous avez la possibilité de gagner 1 chance supplémentaire en aimant la page facebook du blog et la page facebook de ma binôme, profitez-en!
  4. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous  :)
  5. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique et à la France Métropolitaine seulement.
  6. Concours ouvert du 12 octobre au 25 octobre inclus

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Les gagnants seront désignés par random.org. Un mail sera envoyé aux gagnants grâce à leurs adresses mails. Vérifiez donc bien la validité de celle-ci! Les lots seront envoyés par la maison d'édition, aussi elle ne sera pas responsable d'une éventuelle perte de la poste.


 

  • Les résultats

Chers amis, je tenais à vous remercier pour votre enthousiasme! En effet, ce concours spécial binôme a enregistré 820 participations! Un truc énorme!!! Merci à tous ceux qui ont laissé un gentil petit mot, je pense que je peux dire pour Siham et moi que nous sommes ravies de voir que le binôme vous plait! Pour la réponse à la fameuse question concernant nos bannières, sachez simplement qu'elles représentent des mondes parralèles et le reflet de nos blogs! Bravo à ceux qui ont bien répondu! Sans plus tarder voici le nom de 3 gagnants (et oui pour découvrir le nom de 3 autres, il faut aller voir sur le blog de ma binôme!!!):

  1. Cécile Clérin
  2. Emilie Million
  3. Thierry Rouillon

Bravo à vous!!! Je vous remercie encore tous de votre participation! A bientôt pour un nouveau concours!!!

lundi 6 octobre 2014

The Iron Trial [Magisterium #1]

iron trial cover

 

  • Nom: The Iron Trial [Magisterium #1] de Cassandra Clare & Holly Black
  • Lu en: anglais
  • Pages: 295 pages
  • Sorti le: 9 septembre 2014
  • VF: A paraitre le 16 avril 2015 chez PKJ

La plupart des enfants feraient n'importe quoi pour passer le Iron Trial. Mais pas Callum. Non, lui il veut échouer. Toute sa vie, son père l'a mis en garde contre la magie. S'il réussi le test du Iron Trial et s'il est accepté au Magisterium, cela ne peut entrainer que de mauvaises choses.
Callum a tenté de faire tout échouer. Mais il a raté son coup. Maintenant le Magisterium l'attend, un endroit sombre mais sensationnel où se cachent de vieux secrets liés à son passé qui détermineront son futur....
Le Iron Trial n'est que le début, le plus grand des tests reste encore à venir...

Traduction personnelle du résumé.

First, a few words to thank netgalley for the numeric version. This book was beautifully written. I loved the atmosphere, the magical world. The Iron Trial was interesting from the beginning to the end. Well, I have to say a whole part of the book was a little slow but it is a first book so I understand the authors and the need to take time for explaining things. I was really surprised by the revelation at the end. It was phenomenal, well thought. I can't wait to read the sequel now because I really don't know where we are going....

***

Ce livre, il me rendait curieuse de part sa couverture et son résumé qui me faisait un peu penser à un certain Harry Potter. Ayant appris que Cassie venait en dédicace en Belgique, je n'ai pas résisté plus longtemps à l'acheter (bien que je l'avais en numérique grâce à netgalley). L'avoir en mains est autre chose, le livre est tellement beau que j'ai directement entamé la lecture. Et je n'ai pas pu m'arrêter. Le style de Cassandra Clare et Holly Black est tout simplement addictif, le tout couplé à une ambiance mystérieuse. On ne peut que tourner les pages encore et encore.

The Iron Trial est un tome d'introduction, aussi les 3/4 du livre sont assez calmes. En effet, les deux auteures ont pris le temps nécessaire pour nous plonger dans leur univers. D'emblée, nous faisons la connaissance de Callum Hunt, ce petit garçon de 12 ans au genou défectueux qui lui vaut d'être le souffre douleur de tout le monde. Depuis longtemps, il sait qu'il devra passer le procès de Fer, un grand test magique qui lui ouvrira les portes de l'école Magisterium. Mais depuis toujours, il sait qu'il doit à tout prix échouer. Malheureusement, Call échoue à échouer et se retrouve embarqué pour le Magisterium.

Avec lui, on découvre alors cette école sous-terraine mais pas seulement. Comme dit précédemment, Cassie et Holly prennent le temps de nous expliquer les choses. Ainsi, les élèves sont répartis en groupes avec un Maitre. Si le groupe de Call n'est composé que de 3 élèves (lui inclus) d'autres groupes sont plus larges. Chaque groupe reste soudé car il est évalué comme un tout, une équipe. Ainsi, Call n'a d'autre choix que de nouer une bonne entente avec Aaron et Tamara, ses camarades.

Le trio est très sympa à suivre. Je vous arrête de suite, ce trio n'est pas à comparer avec Harry, Ron et Hermione. En fait, l'ambiance est tellement différente qu'on ne peut pas trouver des similitudes. Aaron, Call et Tamara mettent du temps à s'apprécier, à se rendre compte qu'ils forment une vraie équipe et que c'est comme ça qu'ils doivent agir, pour l'intérêt de chacun. On assiste à la formation de leur amitié et on ne peut que s'attacher à eux. D'autant plus qu'ils ont un rôle tout à fait particulier.... Oubliez les clichés, vous serez bien surpris.

Car oui, on est surpris. Abasourdis même. Alors que les 3/4 du roman nous proposent une routine composée de cours, de partages, de découvertes au sein de l'école, le danger n'est jamais loin. Depuis des années, l'Ennemi terrorise les Mages. Malgré qu'un traité ait été conclu, personne ne se sent à l'abri et il manque à nos mages un sauveur. Alors quand celui-ci se manifeste on est surpris. Mais quand nos croyances sont remises en question à cause d'un twist aussi énorme qu'inattendu, on reste là, bouche bée. C'est tellement bien pensé qu'on n'y croit pas au début. Et puis on se dit qu'on veut carrément la suite parce que c'est juste phénoménal.

Voilà un univers incroyable et original dans lequel on tombe avec notre trio et ses amis. Un univers passionnant qui prend le temps de se mettre en place mais qui offre une révélation bombesque qui fait de Magisterium un livre à lire absolument. Pour moi tous les éléments sont réunis pour en faire une saga inconournable. Je pourrai même avancer qu'on a là un digne successeur à un certain Harry Potter. Le monde imaginé, les plumes fluides des auteures, les personnages à la personnalité surprenante devraient plaire à un grand nombre de lecteurs en quête de magie et d'aventure. 

lundi 4 août 2014

How to Love

how to love

 

  • Nom: How to Love de Katie Cotugno
  • Lu en: français (380 pages)
  • Sorti le: 4 septembre 2014
  • VO: paru sous le même nom en octobre 2013
  • Ma note

Reena Montero aime Sawyer LeGrande depuis l’enfance. Un jour, l’impossible se produit : il tombe amoureux d’elle… La jeune fille se met à croire aux contes de fées. Mais le jeune homme s’en va sans un mot, laissant derrière lui sa petite amie enceinte.... Dévastée, Reena va découvrir avec leur fille, Hannah, que l’amour peut prendre bien des formes. Elle reconstruit sa vie, sans vraiment l’oublier. Mais un jour, Sawyer revient…

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

 Voilà un livre que je ne connaissais pas avant d'en découvrir les épreuves non corrigées. C'est le genre de roman qui m'attire, qui présage une belle histoire d'amour. Alors que le début s'annonçait très prometteur, j'ai un peu déchanté par la suite. En effet, How to love est compliqué, dans tous les sens du terme!

Le roman est construit d'une manière très originale. Il nous présente l'histoire de Serena - surnommée Reena - "avant" et "après". Avant et après quoi au juste? Facile, la naissance de son enfant (ceci n'est pas un spoiler). Reena, avant, est une jeune fille de 15 ans, folle amoureuse de Sawyer. Elle a une meilleure amie, Allie, avec qui elle passe tout son temps. Timide, Reena est un peu la fille asociale. De fait, sa meilleure amie en profite pour mettre le grapin sur Sawyer. Mais les choses tournent mal et tout est remis en question. L'après nous montre une Reena de 18 ans, jeune mère d'une petite Hannah et qui tente de se reconstruire un avenir. Mais c'est sans compter sur Sawyer qui débarque à nouveau dans sa vie. Et là c'est le bordel total dans la vie de la jeune femme.

Ainsi, l'histoire se focalise quasi exclusivement sur la relation de Serena et de Sawyer, que ce soit avant ou après. On apprend à connaitre leur personnalité, à les cerner dans leurs actions. On se rend compte que Reena est une jeune fille pleine d'ambition mais aveuglée par son amour pour Sawyer, finira par se laisser aller. Quant à Sawyer, c'est un personnage détestable, imbu de lui-même, très égoiste, pensant que tout lui est dû. Si Reena évolue bien entre l'avant et l'après, Sawyer reste toujours le gars qu'on a envie de baffer. 

Ce que j'ai apprécié dans cette relation, ce sont les situations réelles. Certes, j'ai eu envie de secouer Reena, en lui disant qu'elle méritait mieux que Sawyer mais que voulez-vous... quand on aime, on peut en perdre la raison! Cela dit, ce qui est intéressant, c'est de se mettre nous même dans le contexte. Là on se rend compte que c'est très complexe et on est plus très sûr de la manière dont nous, nous réagirions dans pareille situation.

Par contre, en refermant le livre, j'ai été très déçue que la fille de Reena ne soit pas plus mise en avant. Pour moi, Hannah est le fil conducteur de l'histoire, celle qui sépare l'avant de l'après. Mais elle n'est pas assez présente. Pire encore, je m'attendais à vivre pleinement la grossesse de Reena et ce ne fut pas le cas. L'auteure s'est un peu perdue dans des détails secondaires, finissant par tourner un peu en rond dans la partie d'avant et de fait, il manque vraiment l'essentiel au roman: cette naissance qui a tellement tout changé. Pour moi, c'est le gros point faible du livre. Car certaines réactions de l'après auraient du être expliquées dans l'avant. Et l'auteure est passé à côté. C'est dommage car j'ai terminé le roman avec un sentiment d'inachevé.

En conclusion, j'ai passé un bon moment lecture. Je n'ai pas réussi à m'accrocher aux personnages car je n'étais pas d'accord avec leurs agissements mais les situations réelles du livre font qu'il est crédible. J'aurai aimé moins de longueurs pour un peu plus de profondeurs mais dans l'ensemble, How to love porte très bien son nom. Il tente de nous montrer qu'aimer, ce n'est jamais facile.

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche (lire) et Justine du blog Lire-une-passion (lire) . Sans tarder, découvrez leurs avis sur leur blog!


mercredi 21 mai 2014

Décroche moi la lune

décroche moi la lune mini

 

  • Nom: Décroche-moi la lune de Sarah Dessen
  • Lu en: français (479 pages)
  • Sorti le: 17 avril 2014
  • VO: paru sous le nom "The Moon and More" en juin 2013
  • Ma note(note de 3,5/5 en réalité)

Emaline a le petit ami idéal. Luke est beau, gentil et drôle, et ils se connaissent depuis toujours. Mais l'été qui précède l'entrée à l'université, Théo arrive en ville. Ambitieux, cool, New-Yorkais, sa présence chamboule le coeur d'Emaline... Surtout que Théo et le père de la jeune fille lui conseillent de partir étudier dans une université prestigieuse. Face à toutes ces promesses d'avenir, Emaline parviendra-t-elle à faire le bon choix ?

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Depuis bien longtemps, je vois sur la blogosphère un joli engouement pour les romans de Sarah Dessen. Avec la sortie de son dernier bébé, j'ai décidé qu'il était grand temps de découvrir sa plume. C'est avec Décroche-moi la lune que j'ai tenté l'aventure.

Le début de ma lecture m'a vraiment beaucoup plu. C'était léger, rafraichissant. J'ai découvert notre héroine, Emaline et sa vie. Son boulot à l'agence immobilière familiale, son avenir universitaire, ses deux meilleurs amis Daisy et Morris, son petit ami Luke depuis 3 ans, sa famille recomposée forte et soudée. Sans compter que nous sommes transportés au bord de mer, en pleine saison, et que les vacances se font sentir. J'avais l'impression d'y être et de sentir le soleil. Je m'étais bien intégrée au quotidien d'Emaline jusqu'à ce qu'elle croise Théo et Ivy, des New-Yorkais venus faire un documentaire sur un habitant de Colby.

A la seconde partie du roman, j'ai trouvé que l'auteure installait progressivement une sorte de "drama sentimental". Bon le terme est un peu fort (à défaut d'en trouver un autre) mais il n'était pas nécessaire selon moi. Je veux dire, le personnage de Théo aurait pu apporter plus à Emaline si Sarah Dessen n'avait pas décidé d'en faire un couple aussi rapidement (si vous le lisez vous comprendrez). J'aurai largement préféré voir Emaline pleurer sur sa relation avec Luke que de se mettre avec un gars comme Théo. Certes, on comprend que son intérêt pour lui n'est limité qu'au présent, qu'aux vacances, mais justement, ça rendait la chose encore plus inutile. D'autant plus que le gars était carrément imbuvable. Oh misère, je ne pourrai jamais être attirée par un gars comme ça. Je vous épargne les détails mais Théo est un peu imbu de lui-même et voit les choses en grand. Trop grand si vous voulez mon avis! 

Heureusement, la romance n'est pas le point central de cette histoire, bien qu'elle en soit le fil conducteur. A côté, Emaline doit aussi faire face à sa situation familiale. Un père qu'elle n'a vu que trop peu, un demi frère hyper attachant, pour elle ce n'est pas évident. C'est un peu l'été où elle perd tous ses repères mais tente d'avancer. c'est cet aspect du roman que j'ai préféré car il enseigne quelques jolis messages. On s'attache malgré nous aux personnages (excepté Théo of course) et je dois avouer que la fin a fait remonter le niveau. 

Je crois que j'ai donc principalement bloqué sur la romance qui a un peu enlevé le cachet au livre, d'où ma note revue à la baisse. Hormis cela, j'ai passé un bon moment de lecture. Le style est simple, fluide, on ne s'attarde pas beaucoup sur les événements. Parfois ça laisse le sentiment qu'on survole trop l'histoire mais en refermant le livre, et avec un peu de recul, cela ne m'a finalement pas dérangée. J'ai mis de côté ce qui m'a déplu pour ne retenir que les bons côtés de Décroche-moi la lune: une histoire d'un été, d'un avenir, d'une famille et d'une fille qui tente de garder ses repères. Une lecture parfaite à lire nous mêmes en vacances, c'est la détente assurée!

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Laura du blog L0raah Books. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!

lundi 24 mars 2014

[Live Report] Salon du Livre de Paris - 2014

sdl1

Pour la 3ème année consécutive, je me suis rendue au Salon du Livre de Paris. Un événement incontournable pour moi et qui m'enchante à chaque fois. Cette année, je crois que c'était le meilleur salon. Non seulement j'ai pu en profiter deux jours (et je n'ai même pas réussi à faire le tour de tout xD) mais les rencontres ont été plus que magiques. D'emblée, je dis déjà merci aux auteurs, aux éditeurs et surtout à tous mes amis blogueurs qui m'ont fait passer un weekend de folie!

  • Rencontres des auteurs

sdl3

sdl3 P1030689

Cette année, j'avais noté quelques dédicaces mais au dernier moment j'ai allégé mon programme pour n'en retenir que 4. J'avais réparti ces 4 dédicaces sur les deux jours. Le samedi c'était exclusivité pour la Collection R! En arrivant au salon, c'est le premier stand auquel je suis allée. Et bingo! C.J Daugherty y était avec Glenn (le directeur de la Collection). Glenn en a d'ailleurs profité pour me présenter à C.J qui avait retenu mon blog (je la tweet quelques fois et je partage toujours mes chroniques avec elle). Alors là j'étais déjà clouée sur place tellement ça m'a fait plaisir. J'en ai même perdu mon anglais! Pas moyen de sortir une phrase cohérente!! Je tiens d'ailleurs à remercier Glenn qui a traduit un peu ce que je disais. Petit à petit j'ai réussi à aligner une phrase et c'était vraiment sympa. C.J n'a pas voulu donner le nom de la taupe par contre lol. Elle a dit (si j'ai bien compris) qu'il y avait des indices ici et là, pourtant! Raaaah! On en a profité également pour faire une photo! C'était génial! J'ai revu C.J pour la dédicace et là je crois que mon petit coeur a fondu! C.J m'a dit que je respirais la joie de vivre et qu'elle aimait beaucoup me voir autant sourire, elle m'a demandé si c'était parce que j'étais au salon --> of course!! Voir les auteurs, échanger avec eux, (re)voir les amis, ce n'est que du bonheur!!

sdl4

SDL2 P1030690

Dans le même temps, j'ai revu Carina Rozenfeld pour la dédicace de La Symphonie des Abysses. Je tweet assez régulièrement Carina, du coup elle m'avait aussi reconnue. La fille aux belles bannières, qui fait du violon, j'avoue qu'encore une fois je me suis sentie clouée sur place! Je sens que je vais me répéter mais ça fait très, très plaisir. J'en ai profité pour parler un peu de la Symphonie. C'est toujours agréable de parler avec Carina Rozenfeld!!! Après ces rencontres sur le stand R j'étais vraiment sur un nuage! J'ai aussi croisé très très rapidement Karolyn Daniel, auteure de La Marque, paru aux éditions Valentina! Je n'avais pas pu prendre mon livre, mais j'ai eu une jolie dédicace quand même :p

Le dimanche, j'avais prévu de voir Licia Troisi (Le Royaume de Nashira) mais sa dédicace a été annulée donc c'était loupé. Au détour d'une allée par contre, nous avons croisé Sophie Jomain. Super gentille, elle s'est prêtée au jeu des photos! Je n'ai pas encore lu ses livres (chut ne dites rien c'est la honte) mais ça ne saurait tarder! Du coup, dimanche je n'ai vu que Simone Elkeles! Et quelle énorme dédicace. Un truc de fou. Pour cette dédicace (prenez moi pour une folle si vous voulez xD), j'avais imprimé la photo de Simone et moi du SDL de 2012. Je l'avais glissée dans le livre, du coup elle est tombée dessus en l'ouvrant pour la dédicace. Et là, la réaction ne s'est pas fait attendre! Imaginez Simone en train de crier: "Oh my god, it was to years ago!!!!!!!!!" Et oui, photo souvenir! Elle m'a demandé si c'était pour elle donc j'ai dit que si elle voulait la garder, ce serait avec plaisir!! Elle l'a donc prise et m'a signé mon livre, du coup avec une dédicace super personnalisée! Et puis c'est elle qui m'a demandé si on refaisait une photo (ah ben oui, il faut une photo actuelle!) et hop c'était fait!! C'était juste énorme!!

sdl2 SDL1 sdl1

  • A la rencontre des éditeurs et des blogueurs

Alors là. Je crois que je n'ai pas de mots pour décrire toutes ces rencontres! Concernant les éditeurs, je suis principalement passée chez R et chez PKJ, mes partenaires du blog. Encore une fois, je remercie Glenn Tavennec pour son accueil chaleureux sur le stand R, on a appris pas mal de petites choses, notamment sur la 5è Vague de Rick Yancey. Moi je vous le dis, vivement le tome 2! Ensuite je remercie Marie de PKJ pour sa bonne humeur communicative! Comme toujours c'est un plaisir de discuter avec elle! Ces deux maisons sont des passages obligés pour moi et j'ai vraiment passé d'excellents moments!!! J'ai aussi eu l'occasion de rencontrer l'éditrice de Darkiss chez Harlequin et j'ai vraiment beaucoup apprécié cet échange concernant la collection, les prochaines parutions, le choix des livres etc. C'était vraiment extra!

sdl6 sdl7 sdl8

sdl11 sdl12

Mais le must du must du must ce sont les amis blogueurs! Je crois que je n'ai jamais vu autant de monde en deux jours, c'était mais CARREMENT DINGUE!!! Mais je vous avoue que j'étais fière, fière de faire partie de la blogo, de rencontrer d'autres blogueurs, des fans aussi, franchement je pouvais pas rêver mieux. Alors là je vais faire dans le sentimental mais il faut bien passer par là! Je voulais vraiment dire merci à Laeti tout d'abord, parce qu'elle m'accompagne toujours dans mes folies livresques! A Justine aussi (blog lire-une-passion) parce que j'ai passé un super weekend. On s'était jamais vues mais c'était tout comme! Merci pour ton amitié! Dédicace aussi spéciale à Siham (blog les faces cachées d'une flèche) avec qui j'ai passé un weekend exceptionnel! Je ne compte plus les fous rire!!! Après, j'ai été vraiment super contente de revoir mon coco, alias Jordan (blog Wandering World), deux ans après, ça faisait long!!! Tout comme Marvin (blog Forbidden Book) que je n'avais plus vu depuis deux ans. Ce fut l'occasion aussi de rencontrer enfin Anne-Charlotte (blog Gala de livres), Noeline (blog fadaOfBooks), Pascaline (blog Alittlematterwhatever) Amadis (blog L'antre de la Louve), Tom (blog La voix du livre), Charles (blog La chronibook), de revoir furtivement Maelle (blog The notebook 14), Aurélia (blog des livres et moi), Audie (blog Livresse des livres)  les copines de la Bulle (blog Dans notre petite bulle), Alicia (Accrocdeslivres), Fleur (Secret Forbidden Book), l'équipe du Boudoir Ecarlate et de rencontrer encore plein d'autres passionnés. A tous ceux qui m'ont croisée, sachez que ça m'a fait super plaisir!!!! Je pense que la liste serait bien trop longue si je devais citer tout le monde :p 

  • Les achats

Entre les diverses rencontres, lesblablas, et les conférences (pour la conférence "LA ROMANCE POUR LES ADOS", rendez-vous sur cet article pour un résumé complet!) j'ai fait le tour de quelques stands assez prioritaires. Alors j'ai acheté chez Darkiss Précieuse de Maria V. Snyder! Vu les avis sur la blogo, j'ai hâte! Ensuite je voulais absolument Reboot de Amy Tintera chez Msk! J'ai aussi craqué pour la clé USB Rebelle avec un livre numérique gratuit dessus qui n'est autre que La guilde de Nod de Cécilia Correia. Enfin, j'ai suivi les conseils avisés de Siham et j'ai acheté Les Yeux de Velours de Jude Derevaux comme romance historique! A côté, j'ai eu quelques goodies bien sympas (il manque les badges "Fangirl" de Rainbow Rowell que j'ai accroché à mon sac xD) aussi!

sdl2 sdl3

 

  • Conclusion

Je vais me répéter mais ce salon a juste été phénoménal. Je n'ai pas de mots pour décrire tout ça réellement! Toutes ces rencontres, tous ces échanges m'ont fait tellement plaisir! J'étais dans mon élément avec des amis, des passionnés et c'était juste magique! A tous ceux qui ont contribué à ce weekend, vraiment, merci!! C'est sur, le prochain salon, ce sera Montreuil! 

sdl5 sdl9 sdl10

lundi 10 mars 2014

La malédiction du Tigre [ Tiger's Curse #1]

la-malediction-du-tigre

  • Nom: La malédiction du Tigre [Tiger's Curse #1] de Colleen Houck
  • Lu en: français (412 pages)
  • Sorti le: 3 avril 2014
  • VO: paru en janvier 2011 sous le nom "Tiger's Curse"
  • Ma note: / Abandon

La dernière chose que Kelsey Hayes croyait faire cet été-là, c’était de tenter de conjurer une malédiction indienne vieille de 300 ans. En compagnie d’un mystérieux tigre blanc nommé Ren. À l’autre bout du monde. Mais c’est exactement ce qui s’est passé. Confrontée à des forces obscures, à une magie envoûtante et à des univers mystiques où les apparences sont trompeuses, Kelsey risque tout pour reconstituer une prophétie ancienne qui pourrait conjurer à jamais la malédiction.

Un gand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Quelle déception!!! Moi qui attendais beaucoup de ce livre, j'ai fini par me rendre à l'évidence: au bout d'une centaine de pages, je n'en pouvais plus et j'ai choisi d'abandonner ce roman. Pourtant, l'idée de base a un énorme potentiel. On sait d'emblée que nous serons embarqué en Inde, en compagnie d'une jeune fille dite "spéciale" et d'un tigre pas comme les autres. Seulement voilà, la sauce n'a pas pris avec moi.

Je n'ai pas la prétention de m'y connaitre en écriture mais le style de l'auteure m'a complètement bloquée dans ma progression. Pour être tout à fait honnête, je l'ai trouvé mauvais. Je ne parle pas de la traduction, qui m'a semblée juste mais vraiment du style. Il n'y a aucune profondeur dans ce livre. J'ai eu l'impression de lire un manuel de savoir vivre au côté de Kelsey, l'héroine. Des phrases courtes, explicatives, narratives, inutiles. Des "J'ai ouvert ma penderie. J'ai regardé les vêtements. J'ai essayé un haut. J'ai trouvé le jean parfait. Je me suis coiffée. Je suis descendue prendre le petit déjeuner." Voilà le genre de phrase qu'on a. L'auteure ne s'attarde en aucun cas sur les sentiments de ses personnages. Tout de moins dans la partie que j'ai lu. Il n'y a pas de remise en question, il n'y a aucune magie, de poésie. Pourtant, à un moment, on se retrouve dans la jungle, en Inde. Ca devrait être mystérieux, envoûtant, effrayant aussi. Mais non rien. On décrit la jungle, les choses, comme ça, sans vraiment ressentir le contexte. 

Et si seulement cela s'arrêtait là! Mais non, les personnages sont aussi transparents qu'incohérents. Kelsey est censée être une fille "spéciale", je l'ai trouvée cruche et banale. Immature et irréfléchie. Vous iriez vous, en Inde avec un inconnu que vous rencontrez au hasard dans le cirque dans lequel vous bossez seulement pour deux semaines? Ce même inconnu vantant vos mérites et votre expérience avec le cirque, plus précisément avec le tigre? Non mais, allô quoi! j'ai envie de dire! En tout cas, Kelsey elle, ne réfléchira pas plus loin que le bout de son nez! Son cas se désespère lorsqu'on lit ses réactions face aux premières révélations, arrivées selon moi bien trop tôt. La jeune fille qui devrait être ébahie, perdue, désorientée, effrayée, accepte tout avec une certaine banalité. C'est vrai qu'une malédiction vieille de 300 ans c'est courant, ça se voit tous les jours....

Quant au tigre, son mystère est révélé bien trop tôt et sans magie. Cela m'a coupé net dans mon élan de connaitre la suite. Mon esprit s'est mis à vagabonder, je lisais sans lire, venant à bailler au bout de deux minutes. Un échec plutôt cuisant donc pour La malédiction du tigre. Et avec à la clé un abandon de ma part. J'aurai aimé persévérer mais tous ces points négatifs auront eu raison de moi. Quel gâchis, surtout quand on regarde le potentiel du livre, ses légendes, son aventure... Je n'ai donc pas préféré continuer cette histoire à mon grand désarroi.

Et si ma chronique est très incendiaire pour le roman, mais également très honnête, sachez que d'autres ont beaucoup apprécié le voyage (je vous invite par exemple à lire l'avis de Noémie). Comme je le dis toujours dans ces cas-là, le mieux est de se faire son propre avis. Vous allez peut être passer un très bon moment, à contrario de moi. Tout dépend de ce que vous en attendez!

samedi 8 mars 2014

Les p'tites poules | Collector

les ptites poules mini

  • Nom: Les p'tites poules [Album Collector de 1 à 4] de Christian Jolibois & Christian Heinrich
  • Lu en: français (192 pages)
  • Sorti le: 2 novembre 2007
  • Ma note

Connaissez-vous Carmen, la petite poulette qui en a sous le crête ? Son frère, Carmélito, le téméraire petit poulet rose ? Leurs copains Coquenpâte, Coqsix, Molédecoq, Hucocotte et les autres agités du poulailler ? 
Voyages, humour, émotion, frisson et fantaisie... Voilà ce que vous trouverez dans le collector des quatre premières aventures des P'tites Poules. 

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Chez Pocket Jeunesse, les p'tites poules sont de vraies vedettes. Après avoir lu les éloges de Marie, j'ai craqué moi aussi pour cet univers. Et que dire, je comprends l'engouement! Les p'tites poules, c'est tout simplement extra! Les aventures de ces gallinacés sont très agréables à suivre et sont très bien décrites.

Visuellement, les deux auteurs nous offrent des illustrations d'une belle qualité, rendant les p'tites poules plus vivantes que jamais. Quant aux différentes histoires, elles sont très bien abordées. J'ai beaucoup apprécié les nombreux clins d'oeils à certains jeux d'enfants, ainsi que la manière de dépeindre quelques sujets. C'est subtil, tout en humour et tendresse. On ne peut que s'attacher à ces petits animaux tellement ils sont mignons!

Ces aventures devraient régaler aussi biens les petits enfants que les grands. Moment en famille agréable et amusant garanti! Je comprends maintenant pourquoi toutes ces éloges et je peux dire que je suis une p'tite poule addict! 

vendredi 23 août 2013

Body Finder

17935280

  • Nom: Body Finder [Body Finder #1] de Kimberly Derting
  • Lu en: français
  • Sorti en: aout 2013 chez PKJ
  • VO: paru sous le même nom en mars 2010
  • Ma note: /

Violet Ambrose, 16 ans, a deux secrets : son attirance pour son meilleur ami, Jay, qu’elle ne veut surtout pas dévoiler et… sa faculté à repérer les cadavres d’oiseaux gracieusement laissés par sa chatte après la chasse. Mais lorsqu’un tueur en série sème la terreur dans sa petite ville, sa vie prend une tournure inattendue. Chaque jour, les esprits des jeunes filles qu’il a enlevées viennent hanter Violet et elle ressent les échos que les mortes laissent derrière elles. De plus en plus troublée, la jeune détective se rapproche du tueur, jusqu’à en devenir sa proie…

Un grand merci à Pocket Jeunesse pour l'envoi de ce livre

Je crois que les romans de Kimberly Derting ne sont pas pour moi! Bon, le cas de Body Finder est différent de celui de The Pledge que je n'avais pas aimé. Ici, si je n'ai pas réussi à lire plus de 115 pages, c'est tout simplement parce que cet univers ne me correspond pas du tout. Ce livre est pourtant bon. Oui je suis objective: l'écriture est fluide, le roman assez court pour être vite englouti, les personnages sont attachants et la trame est plutôt originale.

Seulement voilà, le don de Violet m'a vraiment mise mal à l'aise. Le côté thriller du roman ne m'a pas forcément plu ici, surtout le don de Violet, assez malsain. En général, un roman qui tire sur ce genre ne me dérange pas plus que ça mais ici ça n'est pas passé. Sans oublier les pensées du psychopathe qui en rajoutent une couche au malaise. Cela dit, je dois reconnaître que c'est bien trouvé. Je crois que les amateurs vont se régaler, d'ailleurs les avis sont excellents. Mais parfois, on ne ressent pas de feeling avec un livre alors ça ne sert à rien de se forcer à le lire...

Et pour vous dire que ce n'est juste qu'une question de goût, Violet et Jay sont deux personnages très attachants. Ils sont super mignons et ils détendent l'atmosphère. L'écriture est aussi fluide, simple, elle facilite la lecture. Donc tous les éléments y sont pour faire passer un bon moment. Maintenant, tout n'est qu'une question de sentiments, moi j'aime rêver quand je lis et ce roman m'a plus procuré un sentiment de malaise que de rêverie d'où mon arrêt de la lecture. A vous de juger :)