► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 1 juin 2016

Witch Hunter [Witch Hunter #1] de Virginia Boecker

witch hunter

  • Nom: Witch Hunter [Witch Hunter #1] de Virginia Boecker
  • Lu en: français
  • Pages: 382 pages
  • Sorti le: 16 juin 2016
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le même nom en juin 2015

Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Elle et son meilleur ami Caleb sont membres de la garde d'élite du roi, destinés à éradiquer la sorcellerie et à livrer à la justice ceux qui la pratiquent. Et, à Anglia, la sentence pour sorcellerie est sévère : la mort sur le bûcher. Mais un jour, Elizabeth est elle-même accusée d'être une sorcière. Elle est arrêtée et jetée en prison. Quelques heures avant de périr sur le bûcher, Elizabeth reçoit un visiteur inattendu : Nicholas Perevil, le sorcier le plus recherché du pays... 

 separator 



~ ENGLISH REVIEW~ 

 

I do not read many books based on witches but I must say that I immediately liked the summary of Witch Hunter. Here is a book that surprised me! In the 16th century, the magic does exist and is strongly condemned by the current king. To fight against the Reformists, Lord Blackwell raised a hunting team, trained for many years to catch witches and wizards who refuse to give up any magic. Among them, Elizabeth, 16, and Caleb his childhood friend. The two teenagers are so far the best team members. But then Elizabeth accumulates errors, everything turns to disaster. I loved how the author has written her story.  At first, I really thought I was going to follow the duo Elizabeth / Caleb but I was wrong. It was a good thing because Virginia Boecker has captured my attention and surprised me. While Elizabeth is forced to collaborate with the enemy, we discover with her the unsuspected world of magic and a bunch of new characters. Just thinking about it, I think that the author has made an excellent choice to lead the story in that direction. We have a lot of answers and made many discoveries. Certainly some are predictable, others not. Virginia Boecker well emphasizes the relationships of the characters and we feel she does not want to rush things. All is well balanced and the small band is super engaging. As for the plot, as I said, some things are easily guessed but it's mostly awesome. It's violent and creepy at times, perfect for sticking to this special atmosphere. What would a book about witches without a good dose of magic, battles and even more? In conclusion, Witch Hunter has proven to be a very good book! There is always something to discover. The characters are endearing and our heroine has a very interesting development. To all magic lovers, I'm sure you will enjoy this book as much as I did!

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Je ne lis pas beaucoup de livres basés sur les sorcières mais je dois dire que le résumé de Witch Hunter m'a de suite plu. Voilà un livre qui m'a surprise et qui, par la même occasion, m'a permise de sortir de ma panne de lecture. Il faut savoir que Witch Hunter se dévore très vite tant on est pris dans l'histoire.

Au 16ème siècle, la magie existe bel et bien et a été fermement condamnée par le roi actuel. Pour lutter contre les Réformistes, lord Blackwell éleva une équipe de chasseurs, entraînés depuis de nombreuses années à capturer les sorciers et sorcières qui refusent d'abandonner toute magie. Parmi eux, Elizabeth, 16 ans et Caleb son ami d'enfance. Les deux adolescents sont à ce jour les meilleurs éléments de l'équipe. Mais alors qu'Elizabeth accumule les erreurs, tout tourne au désastre.

Virginia Boecker démarre son roman au quart de tour. D'emblée nous sommes plongés dans cette ambiance particulière liée à ce siècle et on s'attache très vite à notre héroine. La pauvre va vite voir son monde bousculé et ses croyances mises à rude épreuve. Elizabeth a toujours été dévouée à son rôle de Chasseuse qu'elle prend très au sérieux, en partie grâce à son ami Caleb. Ne remettant jamais en cause ce qu'on lui a enseigné, la jeune fille croit oeuvrer pour le meilleur... jusqu'à ce qu'elle soit elle-même accusée.

J'ai adoré comment l'auteure a fait évoluer son histoire. Elle distille ça et là les informations, qui arrivent toujours au bon moment. Cela permet de donner au récit une très bonne progression et de maintenir notre curiosité. Au départ, je pensais vraiment que j'allais suivre le duo Elizabeth/Caleb mais je me suis lourdement trompée. Ce fut une bonne chose car Virginia Boecker a su capter mon attention et me surprendre. Alors qu'Elizabeth est forcée de collaborer avec l'ennemi, on découvre avec elle le monde insoupçonné de la magie et une bande de nouveaux personnages.

Rien qu'en y repensant, je me dis que l'auteure a fait un excellent choix de mener son histoire dans cette direction. Grâce à cela, on a pas mal de réponses et on fait beaucoup de découvertes. Certes, certaines sont prévisibles, mais d'autres non. J'ai adoré découvrir les personnages qui constituent les nouveaux "amis" de Elizabeth. Virginia Boecker insiste bien sur les relations des personnages et on sent qu'elle ne veut pas précipiter les choses. Tout est bien dosé et la petite bande est hyper attachante. Au fur et à mesure, on s'aperçoit combien Elizabeth a été trompée et il est intéressant de voir la vision de notre héroine changer.

Quant à l'intrigue, comme je le disais, certaines choses sont très facilement devinées des qu'on a pris nos marques. Mais il n'empêche que l'histoire reste très prenante. Le 16ème siècle n'est pas une partie de plaisir et on le ressent durant notre lecture. C'est violent et glauque par moment, parfait pour coller à cette ambiance spéciale. Que serait un livre consacré aux sorcières sans une bonne dose de magie, de combats et plus encore? 

En conclusion, avec un style fluide, précis et clair, Witch Hunter s'est révélé être une bonne surprise! Le rythme faiblit peu, il y a toujours quelque chose à découvrir. Les personnages sont divinement attachants et notre héroine offre une évolution très intéressante. A tous les amateurs de magie, je suis certaine que vous ne ferez qu'une bouchée de ce livre tant il nous happe dans son univers une fois qu'on le commence!

***

Witch Hunter a fait l'objet d'une lecture commune avec Jessica du blog Alice Neverland. Sans tarder, découvrez aussi sa chronique du livre directement sur son blog!


mardi 19 avril 2016

L'ultime espoir [Angelfall #3] de Susan Ee

ultime espoir

  • Nom: L'ultime espoir [Angelfall #3] de Susan Ee
  • Lu en: français
  • Pages: 416 pages
  • Sorti le: 3 mars 2016
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom End of days en mai 2015

Belial vaincu, Penryn ne peut pas souffler pour autant. Même si cela lui brise le coeur, elle doit aider Raffe à regagner le paradis et reprendre sa place d'archange. Mais ce poste est convoité par le dangereux Uriel, prêt à tout pour devenir le nouveau Messager. S'il l'emporte, c'est la fin de l'Humanité, mais, si Raffe gagne, Penryn devra lui faire ses adieux...

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

I didn't expect to devour this book and yet, I read it very quickly, completely immersing myself in this creepy universe. Yes, creepy, that's the word that comes to describe this book - and the series in general. Susan Ee created a frightening apocalyptic world where you have to be brave and smart to survive. It's hard to talk about this last book. In terms of plot, besides being very creepy, it finally evolves with a more specific purpose. Events are coming at the speed of light and sometimes it's a bit disjointed. But we feel that the end is near and the tension rises. I enjoyed the course, the new characters introduced and the overall atmosphere. More than anything, the last 150 pages were really awesome, it was impossible to stop reading. Penryn and Raffe were fabulous. Penryn, what a wonderful heroine. Perhaps the bravest I have ever crossed in a book! Facing the world in which she lives, she showed a lot of strengh. But the survival instinct becomes more pressing, not to mention the love that invites anyway ... With Raffe, it was hot! The two young people felt a deep desire for one another, but in the current context, it is not easy to make sense of things. However, they are a great team. Raffe is an impressive charismatic angel and I loved his protective side towards Penryn, but he sees her as an equal. Their duet is just magical and their tender moments, beautiful! In the very end, even if it was a bit rushed and questions still unanswered, I really loved this book, this series, these characters so much!

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Après un second tome en demi teinte, j'avais une petite appréhension pour ce dernier tome. Je ne m'attendais pas à littéralement dévorer ma lecture! Ce troisième tome m'a ravit! Je n'en ai fait qu'une bouchée, me plongeant complètement dans cet univers toujours aussi sombre et glauque.

Glauque, oui c'est le mot qui me vient pour décrire L'espoir ultime - ainsi que la saga en général. Susan Ee continue de nous dépeindre un monde apocalyptique effrayant, dans lequel il faut faire preuve de courage pour survivre. Les horreurs qu'on croise sont tout simplement abominables! Je l'ai déjà dit lors de mes chroniques des précédents tomes, mais j'espère qu'Angelfall ne sera jamais transposé à l'écran....si ce n'est peut être juste pour Raffe! 

Il est difficile de parler de ce 3ème tome sans vous conter l'histoire. Au niveau de l'intrigue, en plus d'être bien glauque, elle évolue enfin, avec un but plus précis. Les événements s'enchainent à la vitesse de la lumière et parfois c'est un peu décousu de sens. Mais on sent que la fin approche et la tension monte. J'ai apprécié le déroulement, les nouveaux personnages introduits et l'ambiance générale. Plus que tout, les 150 dernières pages sont vraiment génialissimes, qu'il est impossible de s'arrêter. Proche du dénouement, Susan Ee fait le point sur la civilisation humaine, et donne à son récit un gout mélancolique. Pour autant, l'action redouble et on tremble avec tous nos personnages. Et quand vient la fin, on reste malgré tout bouche bée... 

Penryn et Raffe se sont montrés géniaux. Penryn, en voilà une héroine admirable. Peut être la plus courageuse que j'ai jamais croisé dans un livre! Face au monde dans lequel elle vit, elle s'acclimate plutôt bien et fait preuve d'énormément de force de caractère. Je n'oserai pas m'imaginer à sa place, je crois que mon état psychologique ne suivrait pas! Mais l'instinct de survie se fait plus pressant, sans oublier l'amour qui s'invite malgré tout... Avec Raffe, ça chauffe! On sent que les deux jeunes gens éprouvent une attirance et un désir profonds l'un pour l'autre, mais dans le contexte actuel, il n'est pas évident de faire la part des choses. Cela étant, ils forment une équipe remarquable. Raffe est d'un charisme impressionnant et j'ai adoré son côté protecteur envers Penryn, de même qu'il la considère comme une égale. Leur duo est juste magique et leurs tendres moments, magnifiques! 

Et le tout s'emboite relativement bien, j'ai trouvé la fin bien trop rapide et simple. Si le but du livre est plus précis, il manque cependant de profondeur. Le livre aurait soit mérité une centaine de pages en plus, ou carrément un 4ème tome. Il reste pas mal de choses en suspens, il faut l'avouer. Pour moi, même si je suis globalement assez statisfaite, le livre a un petit gout d'inachevé. Clairement, une suite ne me surprendrait pas, un jour! Dans tous les cas, j'ai beaucoup aimé ce dernier tome, en partie grâce au duo Raffe/Penryn mais aussi grâce à tous les autres personnages auxquels on a pu s'attacher. 

Voilà une série qui mérite le détour, pour son thème, son ambiance glauque, flippante, mais carrément addictive, une héroine badass, un ange aussi beau que charismatique que soucieux des autres. Je ne retiens que le meilleur de cette saga qui m'aura fait passer un excellent moment de lecture! 

dimanche 17 avril 2016

[Résultats] Remportez NIL de Lynne Matson & Zodiaque T1 et T2 de Romina Russell!

concours-1000-abonnés-youtube

  • Présentation

La chaine youtube du blog a tout récemment dépassé les 1000 abonnés et pour fêter ce chiffre exceptionnel, je suis heureuse de m'associer à deux grandes maisons d'édition pour vous ofrrir de très beaux livres. Tout d'abord, merci à Poket Jeunesse qui me permet de mettre en jeu 3 exemplaires de NIL de Lynne Matson, une lecture que j'ai adorée en début d'année. Ensuite, un énorme merci à Michel Lafon qui vous offre un lot comprenant Zodiaque T1 et Zodiaque T2 de Romina Russell, une saga que j'affectionne tout particulièrement et qui mérite d'être lue absolument! 

  • Comment participer?

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre les formulaires ci-dessous! Vous pouvez jouer pour tout ou pour le lot de votre choix!  Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout ! Attention tout de même à certaines choses:

  1. Vous devez être impérativement abonné à la chaine youtube du blog.
  2. Votre adresse postale doit être complète.
  3. Une seule participation par foyer.
  4. Répondez aux questions posées pour valider votre participation. (réponses dans la vidéo)
  5. Vous pouvez me suivre sur les réseaux en aimant la page facebook du blog, ou encore Twitter !
  6. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous sur les réseaux sociaux :)
  7. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique, la France Métropolitaine, la Suisse seulement.
  8. Concours ouvert du 17 au 24 avril inclus.

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Les gagnants seront désignés par random.org! Les lots seront envoyés par les maisons d'édition, aussi elles ne seront pas responsables d'une éventuelle perte de la poste.


 

  • Résultats

Merci à tous et toutes pour votre participation!! Comme toujours, vos petits mots font extrêmement plaisir! Merci aussi aux nouveaux d'avoir rejoints la chaine Youtube, en espérant que vous prendrez du plaisir à me suivre en vidéo! Sans plus tarder voici nos gagnants!!!! 

  1.  Tama Mizu remporte un exemplaire de NIL
  2.  Audrey Rien remporte un exemplaire de NIL
  3.  Alisson Worlds remporte un exemplaire de NIL 
  4.  Aurélie Sinoir remporte le lot de Zodiaque Tome 1 et Tome 2

Bravo à vous!! J'attends de vos nouvelles pour bien confirmer que vous avez vu les résultats! Les lots vous seront envoyés par les maisons d'édition, surveillez votre boite aux lettres!!

lundi 11 avril 2016

[TAG] Les choix impossibles - Seconde édition

choix-impossibles-2

Je vous proposais justement la première édition dans l'article précédent... Voici que PKJ remet le couvert avec une nouvelle série de questions encore plus impossibles ou totalement absurdes! C'est parti!

1) Ne lire qu'un chapitre par jour OU lire un seul livre par mois en 3 jours.

Facile! Ne lire qu'un chapitre par jour, parce que c'est parfois ce que je fais de toute manière! Je pourrai jamais ne lire qu'un seul livre par mois en 3 jours, non mais?

2) Ne jamais pouvoir relire aucun livre OU être obligé de relire un livre que vous avez détesté.

Bon étant donné que je fais très peu de relecture - faut bien que je l'avoue - je dirai la première. Ne me demandez pas de relire un livre détesté, quelle corvée! 

3) Devoir se séparer de 15 livres de sa bibliothèque OU devoir prêter ses livres.

Prêter ses livres? Non mais ça va pas!!! Pour qu'ils reviennent dans un sal état, surement pas lol. Je choisis donc la première, de toute façon, j'ai déjà dû me séparer de pas mal de livres ces derniers temps.

4) Le héros/l'héroïne est mal choisi dans une adaptation cinématographique OU son amoureux/se est mal choisi.

Dimitri-Belikov-new-still-the-vampire-academy-blood-sisters-35885819-597-271

Non mais là clairement, les deux quoi! C'est indissociable ça, cher PKJ! Par contre j'ai un exemple bien concret avec Vampire Academy, Si Rose était l'héroine parfaite, son amoureux, Dimitri n'était pas du tout celui qu'on avait imaginé....(encore que, s'il avait eu les cheveux courts, ça serait peut être mieux passé?!)

5) Lire uniquement de la romance pendant 1 mois OU lire uniquement de la fantasy pendant 1 mois.

WinnersKiss BlogTour

FANTASY, avec un grand oui!!!! Parce que c'est mon genre préféré et parce que la romance pendant 1 mois, ça va vite me saouler!

6) Ne pas voir la couverture d'un livre avant de le commencer OU ne pas lire la 4e de couverture avant de le commencer.

Ne pas lire le résumé de la 4è de couverture. Certains livres en racontent trop, d'autres spoilent carrément ou alors, sont à côté de la plaque... 

7) Votre meilleur ami déteste votre livre préféré OU votre meilleur ami refuse de lire votre livre préféré.

Ca me feraitvraiment trop trop du mal que mon meilleur ami déteste (tout de suite le grand mot!) mon livre préféré, du coup je préfère qu'il refuse de le lire!

8) Adorer un livre que tout le monde déteste OU détester un livre que tout le monde adore.

Hahaha, je suis souvent dans la seconde catégorie, détester un livre que tout le monde adore! D'ailleurs, ça me freine souvent, quand je vois sur la blogo un certain engouement pour un livre en particulier!

9) Eleanor & Park OU Aristote & Dante. 

eleanor park

Eleanor & Park, et loin devant!!! Parce que Ari & Dante... bizarrement ça fait écho à la question précédente! Tout le monde a adoré et moi j'ai trouvé ce livre très très moyen *ok je sors*

10) Un livre avec un roadtrip OU un livre avec du voyage dans le temps.

Arf, dur choix. Bien que j'apprécie les roadtrip, je préfère les voyages dans le temps quand c'est bien foutu, genre la saga A thousand pieces of you de Claudia Gray qui exploite ce thème en plus des dimensions parallèles. 

11) Voir l'adaptation d'un roman avant de lire le livre OU lire le roman mais ne jamais voir le film.

Le niveau grimpe. Je crois que je préfère lire le livre et ne jamais voir son adaptation, de toute façon, elles sont rarement proches du livre et elles sont souvent décevantes! 

12) Devoir sortir du Labyrinthe OU devoir s'échapper de Nil.

Trop de cruauté chez PKJ avec cette question... On a pas droit à un jocker? Non parce qu'entre les griffeurs du labyrinthe et les portes de NIL avec son compte à rebours, honnêtement, aucun des deux! 

13) Rencontrer un auteur que vous ne connaissez pas et pouvoir échanger OU voir votre auteur préféré 5 secondes et avoir juste votre livre signé.

Et bien, même si j'apprécie échanger avec les auteurs, j'apprécie le faire quand j'ai lu leurs livres et que je peux instaurer un dialogue... du coup, je pense que je préférerai voir mon auteur préféré 5 secondes et avoir mon livre signé!

14) Un livre qui finit bien OU un livre qui finit mal.

happy ending

HAPPY ENDING les gens. Je suis une fleur bleue sensible qui aime croire de temps en temps au monde des bisounours.

15) Conseiller un livre que vous n'aimez pas à quelqu'un en étant quasiment sûr qu'il va aimer OU conseiller un livre que vous adorez en étant quasiment sûr qu'il ne va pas aimer.

Je serai plutôt du genre à conseiller un livre que j'ai pas aimé mais qui sera apprécié par d'autres, car c'est déjà arrivé pas mal de fois! 

dimanche 10 avril 2016

[TAG] Les choix impossibles

choix-impossibles

En attendant de nouvelles chroniques, je vous partage aujourd'hui un nouveau TAG écrit, proposé par PKJ: Les choix impossibles. Je trouve le concept plutôt intéressant, du coup j'ai décidé de jouer le jeu! 

1) Votre livre préféré n'existe pas OU vous n'avez pas de coup de cœur pendant 3 ans.

Ouch, ça commence fort. Je pense que je préférerai ne pas avoir de coup de coeur pendant 3 ans, parce qu'imaginer que les Iron Fey n'existent pas....c'est non, inconcevable! 

2) Conseiller un livre OU se faire conseiller un livre.

Conseiller un livre. Ce n'est pas pour rien que je fais des conseils livresques et des sélections de livres à lire en VO. J'aime bien quand quelqu'un suit mes conseils et que, surtout, il a adoré sa lecture!

3) Hunger Games OU Le labyrinthe.

the-hunger-games-trilogy

Hunger Games sans hésiter. Cette saga m'a fait pleurer, à tel point que je n'ai pas pu lire pendant des jours après ça. Le labyrinthe commençait fort, mais plus on avançait plus ça devenait n'importe quoi!

4) Corner une page de son livre OU casser le dos.

Casser le dos lol. Je dois avouer que je n'y apporte pas d'importance, après tout, il faut bien ouvrir son livre si on veut profiter du contenu! Aussi j'ai plusieurs livres avec le dos abîmé, mais ça ne me dérange pas, au contraire d'une page pliée, quelle horreur!

5) Un cliffhanger à la fin d'un premier tome et ne pas pouvoir lire le T2 avant 1 an OU un livre avec une fin ouverte qui n'aura jamais de suite.

Alors je préfère nettement un cliffhanger, pour la simple et bonne raison que j'y suis habituée et que c'est monnaie courante pour maintenir l'attention du lecteur. Par contre, je n'aime pas du tout les fins ouvertes qui ne proposent pas de suite. Je me sens perdue, j'échaffaude des théories qui n'auront pas de réponses, c'est de la torture! 

6) Un roman adapté en film/série OU un roman non adapté.

Clairement une série non adaptée. Il est rare finalement quand une adaptation est bien faite par rapport aux livres. Dernièrement, on en fait de trop et certains films se sont carrément éloignés de leur support de base, quel dommage. Aussi, je préfère faire travailler mon imagination perso!

7) Un livre génial avec une couverture moche OU un livre passable avec une couverture géniale.

Je suis superficielle avec les livres, je l'avoue, alors c'est clair que je regarde d'abord la couverture, puis le résumé. Mais je préfère tout de même un livre génial avec une couverture moche que l'inverse! Après tout, c'est le contenu qui compte!

8) Se faire spoiler un livre OU ne jamais avoir la suite.

Se faire spoiler un livre. Il m'arrive de m'auto-spoiler pour certains livres car je ne tiens pas en place, il faut que je sache! Par contre, ne jamais avoir de suite, c'est juste abominable pour le lecteur!

9) Ne jamais pouvoir parler d'un super livre OU ne lire que des livres nuls pendant 2 mois.

Il m'est arrivé d'enchainer des livres passables donc je dirai que je pourrai tenir le coup pendant 2 mois. Parce que ne pas pouvoir parler d'un super livre, ce serait vachement du gâchis! 

10) Rencontrer un auteur que vous aimez pour qu'il vous parle de son prochaine livre OU pouvoir lire ce prochain livre un an avant tout le monde, sans rencontrer l'auteur.

Rencontrer l'auteur et parler de son prochain livre sans hésiter! Après tout, en tant que lecteur, il faut que nous soyons patients, alors autant profiter de rencontrer l'auteur puis de lire son nouveau roman quelques mois après! 

11) Faire un photo avec un auteur OU se faire dédicacer un livre par cet auteur.

Alors j'aime bien avoir la signature de l'auteur - bien que j'ai jamais compris l'intérêt de se faire dédicacer 25 livres par le même auteur - mais je préfère nettement la photo! C'est quelque chose que je vais regarder plus souvent et qui va me permettre de me remémorer le moment, l'échange de quelques mots, revoir comment j'étais souriante etc... Je choisis donc la photo!

12) Lire une série géniale d'une traite sans plus jamais y avoir accès après OU attendre 2 ans entre chaque tome de cette série.

The_covers_of_the_six_Vampire_Academy_books

J'aurai tendance à dire la première car ce fut le cas pour plusieurs de mes séries (Vampire Academy, Hunger Games, Percy Jackson), que j'ai enchainé d'un coup lol. Par contre ne plus y avoir accès... ça c'est rude. Quant à l'autre, deux ans c'est super trop long, je sais de quoi je parle!

13) Un livre triste OU un livre qui fait peur.

Un livre triste, parce qu'un livre qui fait peur, très peu pour moi! 

14) Un livre avec un prologue OU un livre avec un épilogue.

epilogue

Epilogue sans hésitation! Je trouve ce concept intéressant, ça permet de connaitre ce qui se passe pour les personnages quelques semaines, années plus tard et de donner vraiment un point final à l'histoire! 

15) Ne pas pouvoir acheter de livres pendant 6 mois OU avoir une panne de lecture de 6 mois.

La première, parce que je l'ai vécue (et c'était plus long que 6 mois!). Et bon, on survit, au final. Tandis que la panne de lecture, j'en ai eu une pendant 2 mois c'était déjà suffisamment le calvaire comme ça!


dimanche 21 février 2016

[Résultats] Tentez de gagner 3 exemplaires de Audrey Retrouvée de Sophie Kinsella!

concours-audrey-retrouvee

  • Présentation

Parce que j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman qui est une véritable bulle de fraicheur, je suis très heureuse de m'associer à Pocket Jeunesse pour vous offrir l'opportunité de gagner 3 exemplaires de Audrey Retrouvée, le nouveau bébé littéraire de Sophie Kinsella! 

  • Comment participer?

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre le formulaire ci-dessous! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Répondez à la question posée pour valider votre participation. (chronique pour indices)
  4. Vous pouvez me suivre sur les réseaux en aimant la page facebook du blog et la chaine youtube, ou encore Twitter, profitez-en!
  5. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous sur les réseaux sociaux :)
  6. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique, la France Métropolitaine, la Suisse et le Luxembourg seulement.
  7. Concours ouvert du 21 février au 2 mars inclus.

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Le gagnant sera désigné par random.org! Le lot sera envoyé par la maison d'édition, aussi elle ne sera pas responsable d'une éventuelle perte de la poste.

  • Les Résultats

Encore une fois, merci à tous pour votre participation et bien entendu, pour vos gentils petits mots! Voici, sans tarder, les 3 gagnants qui remportent chacun un exemplaire de Audrey Retrouvée de Sophie Kinsella! 

  1. Sana Kat
  2. Games of Books
  3. Virginie Dumortier

Bravo à vous! PKJ vous enverra votre lot le plus vite possible, attention, la maison d'édition n'est pas responsable des pertes de la poste. Aussi, je referai un tirage au sort si les gagnantes ne se sont pas manifestées d'ici mercredi 9 mars!

 

vendredi 19 février 2016

Audrey Retrouvée de Sophie Kinsella

audrey retrouvee

  • Nom: Audrey Retrouvée de Sophie Kinsella
  • Lu en: français
  • Pages: 304 pages
  • Sorti le: 3 mars 2016
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom Finding Audrey en juin 2015

Audrey, 14 ans, souffre d'anxiété, ne sort jamais de chez elle et garde en permanence ses lunettes noires. Son thérapeute lui demande de tourner une vidéo sur son univers familier. La jeune fille entame une série de chroniques sur son quotidien et filme sa mère perpétuellement au bord de la crise de nerfs ou son frère accroc aux jeux vidéo. Un jour, elle croise Linus, un ami de son frère...

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

I've never read a book from Sophie Kinsella before but this one... this one won my heart! I really loved Finding Audrey. This book is so refreshing thanks to the writing style. I liked how Kinsella  wrote about Audrey's anxiety disorder. It was funny but smart. Real. It was about life and family. It makes me laugh all the time. But even if it's funny, I totally understand the subject Kinsella talked about in this book. Anxiety isn't easy, it is hard work to overcome it. Audrey was brave and she never gave up, I liked this character so much, like her family. Such a great family, supportive and again, so funny. This book was definitely well written.

C'est la première fois que je lisais un roman de Sophie Kinsella. Comme beaucoup, je connais cette auteure grâce à sa série l'Accro du Shopping, que j'ai seulement vu en adaptation cinématographique. Mais je sais que l'auteure est appréciée et Audrey Retrouvée me tentait beaucoup, se situant déjà dans le genre young-adult et traitant d'un sujet que je connais très bien.

Audrey a 14 ans et a vécu l'enfer dans son ancienne école, ce qui l'a conduite à rester enfermée chez elle et à développer une anxiété aiguë envers les autres. La jeune fille, pour se protéger, porte en permanence des lunettes de soleil noires. Elle interagit peu avec son entourage mais reste néanmoins très curieuse de ce qui s'y passe. Audrey, comme la plupart des personnes très anxieuses, vit dans sa bulle et imagine sans cesse que les autres parlent d'elle. Son malaise est réellement profond, ce qui l'oblige à être médicamentée et suivie. 

Je vous avoue que je me suis pas mal identifiée à cette jeune fille. J'ai moi-même déjà souffert d'anxiété, certes, pas du tout à ce niveau là, mais je connais les angoisses. Je n'en ferai pas étalage mais je comprenais les sentiments d'Audrey. Le plus dur, c'est de passer au-dessus de cette petite voix qui nous paralyse et aller de l'avant. Sortir de cette zone de "confort" est redoutable et il faut souvent un élément déclencheur. Pour Audrey, il s'agira de Linus, un ami de son frère.

J'ai littéralement adoré comment l'auteure a traité ce sujet. Parce qu'au-delà du personnage d'Audrey, il y a tout un petit monde qui gravite: sa famille. Et croyez-moi, c'est une sacrée famille!! J'ai aimé le tableau qu'en faisait l'auteure, totalement moderne et actuel. Il y Anne et Chris, les parents; Franck et Felix, les frères. Chacun a son rôle à jouer dans cette histoire. Et surtout, chacun est hyper attachant. J'ai beaucoup apprécié Franck, le grand frère accro aux jeux vidéos, Felix, le gosse de 4 ans qui voit tout en rose, Chris, le papa complètement dépassé et plutôt accro à son blackberry, et enfin Anne, la maman qui nous apporte un humour complètement décapant. Cette maman, qui prend le Daily Mail comme une Bible, en fait voir de toutes les couleurs à son plus grand fils. Elle fait une obsession sur la passion des jeux vidéos de Franck et cela amène des situations hilarantes. 

Malgré le côté très réaliste des choses, l'humour est extrêmement présent dans ce livre. Un pari osé pour aborder ces sujets familiaux, médicaux mais ô combien efficace. Parce qu'on rit, et très souvent. C'est une vraie bouffée d'air frais. Le style d'écriture est tout simplement parfait, fluide et complètement addictif. 

Audrey Retrouvée est pour moi un excellent livre. Certes, il va peut être un peu vite sur la fin concernant l'évolution d'Audrey, mais ce n'est pas seulement son histoire, c'est celle d'une famille complète avec laquelle il n'est pas toujours facile de jongler. Sophie Kinsella nous délivre ici un roman passionnant, drôle mais qui pose aussi questions et qui est porteur d'espoir et de beaucoup de messages. 

lundi 18 janvier 2016

NIL [NIL #1] de Lynne Matson

PKJ nil

 

  • Nom: NIL [NIL #1] de Lynne Matson
  • Lu en: français
  • Pages: 456 pages
  • Sorti le: 16 février 2016
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le même nom le 4 mars 2014

Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le beau leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait: la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore: on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

J'ai toujours voulu lire NIL lors de sa sortie VO. Ce livre me tentait beaucoup, alors quand la chance s'est présentée de le lire plutôt en français et en avant première, je n'ai pas hésité. NIL s'est révélée être une lecture passionnante, aussi bien angoissante que déprimante. Ce livre ne fait qu'une seule bouchée de vous. Car quand vous l'avez commencé, impossible de le lâcher. 

Lynne Matson partage son récit entre deux personnages. Le roman débute avec Charley, jeune fille de 17 ans, coincée sur un parking de supermarché. C'est l'heure de midi, il fait chaud,  peut être même anormalement chaud. Alors que notre jeune héroine se plaint de futilités, elle est aspirée par un chatoiement sorti de nul part....et c'est le blackout assuré.  Lorsque Charley se réveille, nous découvrons avec stupeur, comme elle, que nous sommes sur une île. Une île curieuse, aussi belle que sauvage, paradisiaque que dangereuse. Pendant 13 jours, la jeune fille va survivre sans craquer mais en devenant peu à peu folle. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Thad et les autres.

Thad fait partie d'un groupe dont il est le leader. Ce groupe est principalement composés d'ados. Certains sont là depuis peu, d'autres attendent depuis presque 1 an. Très vite, on comprend que quelque chose cloche sur l'île de NIL et que sous ses beaux airs, se cache un véritable enfer... 

Ce roman est très bien construit. Si Charley est la petite nouvelle, Thad est déjà un ancien. Entre les deux, une connexion va s'établir rapidement. En jouant les guides, Thad apprendra la survie à Charley, ainsi que l'horrible vérité: si on attrape pas une Porte d'ici un an, on meurt. La prise de conscience de ce compte à rebours est effrayant, aussi bien pour les personnages que pour le lecteur. On en devient obsédé, ce qui apporte une grande tension à l'histoire.

C'est une course contre la montre qui commence. Charley, Thad, mais aussi tous les autres, chacun veut pouvoir rentrer chez lui. Mais les portes semblent arriver n'importe où et il est difficile de prévoir. Avec Charley, nous allons essayer de comprendre le fonctionnement de NIL, braver ses dangers et ses interdits, chercher des réponses, une solution, une logique. Parce que notre héroine refuse de croire que tout cela n'est qu'un hasard, elle déploiera toute son énergie aux recherches.

Très vite, elle prendra confiance et sera entourée de proches amis. Avec Thad, elle formera un magnifique duo. J'ai adoré voir l'évolution de leur relation. Ce n'est pas une simple histoire d'amour d'ados coincés sur une île, c'est bien plus profond que ça. Parce que NIL, elle vous change, quoique vous en pensiez. Elle vous offre l'illusion d'une île parfaite et chaleureuse alors que l'horreur se tapit dans l'ombre.

En effet, il faut noter que Lynne Matson n'est absolument pas tendre avec ses personnages. Ce n'est pas seulement l'histoire de Charley ou Thad, mais celle de tout un groupe. Malgré nous, on s'y attache. Et malgré nous, on a le coeur serré pour chacun d'eux. Car aucun n'est à l'abri du danger, quel qu'il soit. Cela rend notre lecture plus stressante encore, avec une envie de découvrir enfin le fonctionnement des portes. Avec une envie de fuir. De vivre.

J'ai vraiment adoré cette lecture. Les personnages sont tellement attachants qu'on a l'impression d'être avec eux, sur NIL. L'écriture de l'auteure est très simple, mais fluide et diablement efficace. A la fin de l'histoire, j'avais l'impression d'être une survivante, tant les émotions et les épreuves que j'avais traversées étaient intenses. En bref, une histoire passionnante qui a déjà une suite mais qui peut se lire sans problème comme un stand-alone. A lire absolument! 

mardi 8 décembre 2015

Did I mention I love You ? [Dimily #1] de Estelle Maskame

PKJ 2

 

  • Nom: Did I mention I love you? [Dimily #1] de Estelle Maskame
  • Lu en: français
  • Pages: 412 pages
  • Sorti le: 7 janvier 2016
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le même nom en juillet 2015

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu’Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d'un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Après quelques mois sans lire de romance, je dois dire que mon retour dans ce registre est raté. Je m'attendais à une histoire vraiment prenante, passionnante et pourtant... je n'ai rien retenu de ce roman. La seule chose positive que j'en retire, c'est le fait que cette histoire se lit très vite grâce à son style simple et que c'est sans prise de tête, idéal pour se détendre.

Pour le reste, je ne sais pas par où commencer. Eden, 16 ans, débarque à LA auprès de son père, 3 ans après l'avoir perdu de vue. Un gout amer en bouche, Eden n'a accepté de passer l'été avec son père que pour visiter la ville mytique. Très vite, le ton est donné: cet été, ce serait chaud, ce sera sexe, alcool, drogue et rock'n'roll. Si comme moi, vous pensiez à un scénario un peu plus creusé, notamment en ce qui concerne le lien familial, c'est franchement loupé.

Au début, ça passait, je trouvais encore le roman "mignon" dans le sens sympa. Après une centaine de pages, j'avais cette affreuse impression d'être au coeur d'une histoire à la Gossip Girl ou pire, à la Mean Girls. Si vous avez vu ce dernier, vous pouvez sans peine imaginer l'ambiance: Un trio de filles, Meghan, Rachael et Tiffani, et la petite nouvelle qui débarque, Eden. Tiffani, c'est la meneuse, l'équivalent de cette garce de Régina dans le film Mean Girls. Même sarcasme, même égoisme. Une vraie cinglée qui contrôle tout. Quant à ses acolytes, Rachael et Meghan, on ne peut pas dire qu'elles soient très perspicaces. Meghan est plutôt transparente et Rachael une vraie ivrogne.

Dans le lot nous suivons donc notre héroine. Eden, qui se vante plus d'une fois d'avoir un peu plus de neurones que ces filles mais qui les suit comme un petit chien dans le seul but de se faire accepter dans le groupe. Au début elle est assez pénible d'ailleurs, répétant qu'elle a horreur des fêtes, horreur de l'alcool, qu'elle tiendra jamais etc.... Au final, elle est la première à mentir, à découcher et à se saouler. Eden, malheureusement, n'est pas une héroine à laquelle j'ai pu m'identifier. En général, l'âge m'importe peu, il y a de ces héroines jeunes qui ont un caractère tellement charismatique qu'on en oublie leur jeune âge. Mais Eden n'est qu'une gamine, qui veut à tout prix faire comme les autres pour être acceptée. Elle en oublie souvent les conséquences, d'ailleurs.

Car ce livre ne met pas grand chose en valeur. De point de vue de l'auteure, à 16 ans, s'il faut s'amuser, autant se bourrer la gueule, pourquoi pas tester la coke et coucher à chaque soirée. Avec le même gars ou pas, qu'importe. Alcool, sexe, drogue, voilà le joli message de ce roman. Au bout de 400 pages, j'avoue avoir été lassée de ce schéma très répétitif et très peu glorieux.

Pire, les valeurs familiales sont tout bonnement bafouées, écrasées. Les parents se font avoir par leurs enfants qui mentent, qui se saoulent, qui découchent. Ils capitulent et jamais aucun d'entre eux n'utilise l'autorité nécessaire. Celle qui englobe le dialogue, la communication. Je pense que l'auteure a voulu cette ambiance uniquement pour rendre les escapades de Eden plus scandaleuses, avec un goût du risque. Pour que ce soit plus excitant.

Et pour aller plus loin, Eden s'enflamme pour son demi-frère, Tyler, qu'elle ne peut pourtant pas encadrer pendant presque la moitié du roman. Un revirement aussi inattendu, que prévisible, que moyennement intéressant. En général, je suis toujours attirée par les bad boys mais Tyler ne m'a fait ni chaud ni froid. Tel un gamin, il a le comportement d'un rebelle qui fait juste sa crise d'ado. Son pseudo passé nous est balancé en deux lignes, sans aucun état d'âme. Je n'ai rien ressenti. Ni de la compassion, ni de la tristesse. Je n'ai pas non plus ressenti d'amour ni de passion lorsqu'il succombe à Eden. La nature scandaleuse n'y a rien fait parce que pour moi, ça ne l'était même pas. 

En bref, j'ai souvent levé les yeux au ciel. Cette romance ne m'est clairement pas destinée. A presque 30 ans, je pense que j'attends autre chose des romances. Mais au fond, ce livre m'interpelle quant aux messages qu'il fait passer aux ados. Pour moi, il a toujours été facile de discuter avec mes parents et surtout, de m'amuser sans boire. De même, pour intégrer un groupe, pourquoi ne pas rester soi-même? Il y avait du potentiel quant à certains sujets à développer mais au final, il y a très peu de valeurs dans cette histoire, pour beaucoup de superficialité. 

La fin rattrape heureusement un peu le reste et pique notre curiosité quant au second tome. A voir si l'auteure prendra plus de risques et creusera plus son récit pour lui donner plus de consistance et surtout, pour qu'il puisse transmettre un peu plus de valeurs et de respect.

mercredi 25 novembre 2015

Ma raison de vivre [Breathing #1] de Rebecca Donovan

ma-raison-de-vivre-9782266246101

 

  • Nom: Ma raison de vivre [Breathing #1] de Rebecca Donovan
  • Lu en: français
  • Pages: 534 pages
  • Sorti le: 5 mars 2015
  • Editeur: Pocket Jeunesse
  • VO: paru sous le nom Reason to breathe en juin 2012 

Lycéenne parfaite, athlète accomplie aux notes maximales, Emma n’a pourtant qu’une amie, Sara, et ne sort jamais. Personne ne la connaît vraiment.
C’est ce mystère qui attire immédiatement Evan, tout juste arrivé de San Francisco. En quelques jours, il va bouleverser le quotidien bien huilé de la jeune fille, et devenir sa raison de vivre. Mais il ignore qu’en tentant coûte que coûte d’entrer dans sa vie, il la menace directement. En effet, Emma vit chez son oncle et sa tante qui la maltraitent quotidiennement, parfois jusqu’au sang. Et si elle fait profil bas, c’est avant tout pour que personne ne remarque ses nombreux bleus…

Un grand merci à PKJ pour l'envoi de ce livre.

Je suis heureuse d'avoir donné une seconde chance à ce roman. Je l'ai, en effet, depuis 3 ans dans ma PAL, en VO. A l'époque, je pense que ce n'était pas le bon moment pour moi de le lire. J'ai commencé mais je peinais, jusqu'à le mettre en pause. Toutes ces années sont passées et quand le roman est sorti en VF, mon intérêt s'est réveillé. Après lecture, je peux vous dire que j'ai adoré.

Ma raison de vivre se lit très vite malgré ses 534 pages. Je m'attendais à ce que cette lecture m'accompagne quelques jours et pourtant, je l'ai lu en 2 après midi. Impossible de le lâcher! Cette redécouverte en français m'a vraiment mieux convenue. Je me suis plongée tout entière dans ce récit poignant, touchant mais aussi extrêmement révoltant.

Ce n'est pas un secret, Emma se fait battre par sa tante. Rien que de l'écrire, j'éprouve un profond dégoût. Ce sentiment m'a d'ailleurs souvent habitée. Comment peut on faire une chose pareille? Heureusement, ces passages abominables n'étaient aussi nombreux que je m'y attendais. Cela dit, quand ils arrivent, on fait comme Emma, on retient sa respiration, on serre les poings, on souffre. Je n'ai jamais hai un personnage à ce point. Mais dans l'horreur, j'en ai aussi voulu à Emma. J'avais de plus en plus de mal à comprendre ses motivations. Certes, elle fait preuve d'altruisme mais il y a des limites. De là à mentir, à nier, à même à la protéger, elle, c'était au dessus de mes forces. Sara et Evan ont d'ailleurs gagné mon admiration car à leur place, je n'aurai pas été aussi patiente si une de mes amies vivait ce calvaire.

Parlons-en de Sara et Evan. Je les ai adorés. Ils apportent tellement de choses à l'histoire! D'abord Sara qui est une amie fantastique. On sent qu'elle est prête à craquer et agir pour protéger son amie, pour autant, elle respecte les décisions d'Emma. Sara est d'un soutien sans failles, qui permet à Emma d'expérimenter une vie d'adolescente plus ou moins normale. Et si Sara incarne la figure de l'amitié à la perfection, Evan apporte de l'amour. Ce personnage est tout aussi incroyable! Petit à petit, il entre dans la vie et le coeur d'Emma. Leur connexion est vraiment belle et ce gars là, il mérite tout le respect du monde. Protecteur, amoureux, il est aussi en colère contre ce que vit Emma. L'impuissance nous fait parfois commettre des erreurs. Mais l'honnêteté nous fait gagner l'amour. C'est beau.

Aussi, ce roman est partagé. Entre l'horreur derrière les murs de la maison et l'amitié en dehors, on passe par une myriade d'émotions. J'ai été soulagée que la souffrance ne prenne pas le pas sur le reste. Les moments au lycée apportent la légèreté dont on a besoin. Ça en devient presque banal jusqu'à ce qu'elle nous rappelle, ainsi qu'à Emma, que ce n'est pas comme ça que les choses se déroulent. 

Rebecca Donovan a une plume divine qui fait que la lecture devient vite addictive. Beaucoup d'émotions découlent de cette histoire et quand on arrive aux toutes dernières pages, c'est avec le coeur brisé. Une fin insoutenable qui nous donne juste envie de lire la suite, pour se rassurer. Et espérer.