► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique, Séries & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Critiques séries Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 29 avril 2016

The Heart of Betrayal [The Remnant Chronicles #2] de Mary E. Pearson

The-Remnant-Chronicles-2-The-Heart-of-Betrayal

  • Nom: The Heart of Betrayal [The Remnant Chronicles #2] de Mary E. Pearson
  • Lu en: anglais
  • Pages: 470 pages
  • Sorti le: 7 juillet 2015
  • Editeur: Henry Holt & Co
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: non prévue

Held captive in the barbarian kingdom of Venda, Lia and Rafe have little chance of escape. Desperate to save Lia's life, Kaden, has told the Vendan Komizar that she has the gift, and the Komizar's interest in Lia is greater than anyone could have foreseen. Now that she lives among them, however, she realizes that may be far from the truth. Wrestling with her upbringing, her gift, and her sense of self, Lia must make powerful choices that will affect her country... and her own destiny.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

Directly after reading The Kiss of Deception, I was not ready to leave our characters. So I read this second book to the speed of light. Do I have to say I loved it? It will be difficult to talk about The Heart of Betrayal without spoilers, so my review will be very short. It happened so much in this sequel that I'm still quite upset. It is very, very far from the nice first book. The Heart of Betrayal takes us this time in the heart of the kingdom of Venda, reputed to be barbaric. Without saying how Rafe, Lia and Kaden got there and why, all I can tell is that it is difficult to survive in this world if we aren't careful. Although we know who is the prince and the assassin between Rafe and Kaden, I want to keep the secret. Rafe has once again conquered my heart, even if he is somewhat less present for a very specific reason that I can not reveal without talking about the plot. I was looking forward to each of his appearances and his moments shared with Lia were as strong as stealth. As for Kaden, his love for Lia led him to behave differently. Kaden is in a complex situation and he does not always make the right choices, lacking judgment in certain situations. He was a sort of big disappointment. Basically, it's a friendly guy, but Rafe clearly overshadow him ... I have also been pleased and relieved that Lia sees him more as a friend than a potential lover. His heart is taken by Rafe and there is no one else. Lia was truly breathtaking. In this cruel world where all your actions are analyzed, monitored, Lia plays the game. She was brave and smart and I really liked her in this sequel. The novel progresses slowly enough to allow us to understand how Venda works. The politic of Venda is quite complex, but very well explained. Komizar, the supreme leader is a very enigmatic character that was extremely difficult to identify. Sometimes he surprises us as he terrorizes us. I must say I was a bit fascinated.  It was only towards the end that the pace intensifies to multiply our adrenaline, unable to let go of the book.  The Heart of Betrayal was for me a revelation. I loved the world imagined by the author, the characters, so much. I highly recommand this series and for now, I can't wait to put my hands on the third and final book to know the end of the story. I'm sure it will be full of surprises, suspens, mythology and love!

Directement après avoir terminé The Kiss of Deception, je n'étais pas prête à quitter nos personnages, surtout dans cette fâcheuse posture. J'ai donc englouti ce second tome à la vitesse de la lumière. Autant vous dire que j'ai adoré! 

Il sera difficile de parler de The Heart of Betrayal sans vous spoiler, aussi ma chronique sera très courte. Il s'est passé tellement de choses dans cette suite que j'en suis encore toute retournée. On est très, très loin du gentil premier tome. The Heart of Betrayal nous emmène cette fois au coeur du royaume de Venda, réputé pour être barbare. Sans vous dire comment Rafe, Lia et Kaden y sont arrivés et pourquoi, tout ce que je peux assurer c'est que ce second tome nous plonge au coeur d'un royaume particulier, dans lequel il est difficile de survivre si on ne s'impose pas très vite. 

Bien qu'on sache qui est le prince et l'assassin entre Rafe et Kaden, je tiens à maintenir le secret. Dans tous les cas, Rafe a encore une fois conquis mon coeur, même s'il est un peu moins présent pour une raison bien précise que je ne peux vous dévoiler sans parler de l'intrigue. J'attendais chacune de ses apparitions et les moments partagés avec Lia sont aussi forts que furtifs. Quant à Kaden, son amour pour Lia le pousse à se comporter différemment. Kaden est dans une situation complexe et il ne fait pas toujours les bons choix, manquant de jugement pour certaines situations. Il m'a beaucoup déçu je dois dire malgré ses quelques bonnes intentions. Au fond, c'est un gars sympathique, mais Rafe lui fait clairement de l'ombre... J'ai d'ailleurs été aussi heureuse que soulagée que Lia le considère plus comme un ami qu'un potentiel amoureux. Son coeur est pris par Rafe et il n'en est pas autrement. 

Parlons en d'ailleurs de Lia qui a été sincèrement époustouflante. Dans ce monde de brutes où tous vos faist et gestes sont analysés, surveillés, Lia se la joue audacieuse. Très vite, la jeune fille s'impose face au clan du Komizar et je vous avoue que par moments, j'avais très peur pour elle. Mais c'est une guérrière dans l'âme, qui a des convictions et qui ne se laisse pas démonter. Avec elle, on découvre peu à peu le peuple de Venda et on se rend compte qu'il est loin d'être comme on l'imaginait... Tout comme Lia, on se prend d'affection pour quelques personnages secondaires et on apprécie découvrir les coutumes de ce royaume, même s'il est préférable d'être toujours alerte et sur ses gardes. 

Le roman progresse assez lentement pour nous permettre de comprendre le fonctionnement de Venda. La politique est assez complexe, mais très bien expliquée. Le Komizar, chef suprême, est un personnage très énigmatique qu'on a extrêmement du mal à cerner. Tantôt il nous surprend comme il nous terrorise. Je dois dire qu'il m'a un peu fascinée. Entre lui et Lia s'installe un jeu dangereux et on tremble pour savoir qui va gagner...

Ce n'est que vers la fin que le rythme s'intensifie pour décupler notre adrénaline. Impossible de lâcher le livre. Rien que d'y penser j'en ai des frissons! On apprend tellement de choses sur la mythologie développée par l'auteure, le rôle de Lia, son don, sa destinée, et puis tout s'accélère et on est face à un affreux cliffhanger qui vous fait buguer pendant quelques minutes. Et là, vous vous rendez compte que vous n'avez pas la suite et que c'est une véritable torture.

The Heart of Betrayal a été pour moi une vraie révélation. J'ai adoré le monde imaginé par l'auteure, toute l'implication qu'il demande de la part des personnages. Ceux-ci ont extrêmement bien évolué et j'en suis venue à beaucoup m'y attacher. C'est une série tout à fait surprenante qui aura retenu toute mon attention. Vivement cet été pour que je puisse dévorer le tome 3 qui devrait apporter pas mal de réponses aux questions encore en suspens.


jeudi 28 avril 2016

The Kiss of Deception [The Remnant Chronicles #1] de Mary E. Pearson

kiss of deception

  • Nom: The Kiss of Deception [The Remnant Chronicles #1] de Mary E. Pearson
  • Lu en: anglais
  • Pages: 489 pages
  • Sorti le: 8 juillet 2014
  • Editeur: Henry Holt & Co
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: non prévue

She flees on her wedding day. She steals ancient documents from the Chancellor's secret collection. She is pursued by bounty hunters sent by her own father.
She is Princess Lia, seventeen, First Daughter of the House of Morrighan. The Kingdom of Morrighan is steeped in tradition and the stories of a bygone world, but some traditions Lia can't abide. Like having to marry someone she's never met to secure a political alliance.
Fed up and ready for a new life, Lia flees to a distant village on the morning of her wedding. She settles in among the common folk, intrigued when two mysterious and handsome strangers arrive—and unaware that one is the jilted prince and the other an assassin sent to kill her. Deceptions swirl and Lia finds herself on the brink of unlocking perilous secrets—secrets that may unravel her world—even as she feels herself falling in love.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

 I started this book out of curiosity because, you know, fantasy's books are my favourites. At the beginning of The Kiss of Deception, I though it was not very original. The scenario at the beginning is pretty basic: Lia, First Daughter of  Morrighan must marry the Prince of Dalbreck to seal an alliance between the two kingdoms. But on her wedding day, Arabella, so we nicknamed Lia, flees from her city to begin her new life. Out of the question for her to marry a prince she has never seen just because a piece of paper orders it. The novel starts with the escape of Lia, her journey as she arrived in the south, in a town called Terravin. With her friend Pauline, Lia will soon find her place as a waitress in a tavern. This simple lifestyle is perfect for the girl who discovers what real life is. But as we always say, we can not deny who we really are and our true nature catches up sooner or later ... What Lia does not know is that the Prince is stalking her, as well as an Assassin of Venda, a very barbarian kingdom just waiting to conquer his enemies. What better than to get rid of  the Princess of Morrighan? The author then introduces these two characters with a extremely original way because we do not know who the prince is and who is the killer. Kaden and Rafe hide well their identity. Is Kaden the Prince? Is it Rafe? Who is the murderer between them? Everything is done to keep us confused. After a few chapters, I was quickly drawn to Rafe who made a strong impression. His presence, his charisma, his dark side, I immediately liked him, as well as our heroine. And when his identity is revealed - I had guessed - I was thrilled. You'll see why! From that moment, the novel made a 180 ° turn. No more fun! And this is where we realize the full extent of this series. Mary E. Pearson took her time at first, but the plot is well beyond what we expected. It's very complex and interesting, the beliefs of the peoples of Morrighan and Venda are set a little more on the front of the stage. The political challenge is also very clearly expressed. The evolution of this first book is totally awesome. In conclusion, a great discovery, which starts a little slowly but surprises us as we move forward in the story. To be honest, I liked the second part so much that I read directly the next book, The Heart of Betrayal!

J'ai commencé ce livre par curiosité car j'avais très envie de lire en VO. Ce livre revenant sans cesse dans mes recommandations amazon, j'ai finalement craqué. Il faut dire que l'ambiance fantasy m'attirait beaucoup. Ce que je ne savais pas, c'est que j'allais complètement adhérer à cette histoire.

En apparence, The Kiss of Deception n'a pas l'air très original. Le scénario au début est assez basique: Lia, Première Fille du Royaume de Morrighan et Élue, doit se marier avec le prince de Dalbreck pour sceller une alliance entre les deux royaumes dont l'entente n'est pas au beau fixe. Le jour de son mariage, Arabella, qu'on surnomme donc Lia, s'enfuira loin de sa ville pour commencer sa nouvelle vie. Hors de question pour elle d'épouser un prince rabougri qu'elle n'a jamais vu juste parce qu'un bout de papier le commande.

Le roman démarre alors au quart de tour avec la fuite de Lia, son parcours pour s'échapper et couvrir ses traces ainsi que son arrivée dans le sud, dans une ville nommée Terravin. Avec son amie Pauline, Lia y trouvera vite sa place en tant que serveuse dans une taverne. Ce mode de vie simple convient parfaitement à la jeune fille qui découvre ce qu'est la vraie vie. Mais comme on dit toujours, on ne peut pas renier qui on est vraiment et notre vraie nature nous ratrappe tôt ou tard...

Si l'histoire s'approprie un rythme de croisière, le lecteur reste tout de même alerte et pour cause. Ce que Lia ne sait pas, c'est que le Prince la traque, de même qu'un Assassin de Venda, un Royaume barbare très reculé qui ne demande qu'à conquérir ses ennemis. Quoi de mieux que de se débarasser alors de la Princesse de Morrighan? L'auteure introduit alors ces deux personnages de manière extrêmement originale car nous ne savons pas qui est le prince et qui est l'assassin.

Très vite, les deux jeunes hommes s'accomoderont au mode de vie de Lia. Kaden et Rafe cachent très bien leur identité. Est ce Kaden le prince? Est ce Rafe? Qui est l'assassin entre les deux? Tout est fait pour que nous restions confus, aucun indice n'est donné jusqu'à un certain point. Au bout de quelques chapitres, j'ai très vite été attirée par Rafe qui m'a fait une forte impression. Sa présence, son charisme, son côté ténébreux, j'ai tout de suite craquer, de même que notre héroine. Et quand son identité est révélée - que j'avais deviné - j'ai été ravie. Vous verrez pourquoi! 

A partir de ce moment, le roman fait un virage à 180°. Fini la rigolade, les choses sérieuses reprennent! Et c'est là qu'on se rend compte de toute l'étendue de cette série. Mary E. Pearson a pris son temps au début, mais son intrigue va bien au delà de ce qu'on pensait. C'est très complexe et intéressant, les croyances des peuples de Morrighan et de Venda étant mises un peu plus sur le devant de la scène. L'enjeu politique est aussi très clairement exprimé et on sent que les choses vont bien se gâter. L'évolution de ce premier tome est totalement impressionnante.

Et si l'histoire a su me conquérir au fur et à mesure, je n'ai eu aucun mal à apprécier les personnages, tous très attachants. Lia a un sacré caractère et elle ne lâche rien. Quant à la romance, j'avais un peu peur que ça tourne au triangle amoureux dramatique et insupportable, mais il n'en est rien. Pour le coup, c'est vraiment très bien construit et les moments romantiques sont très beaux!

En bref, une excellente découverte, qui démarre un peu lentement mais qui nous surprend à mesure que nous avançons dans le récit. Pour tout vous dire, la seconde partie m'a tellement plu que j'ai enchainé directement avec le tome 2, The Heart of Betrayal!