► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 21 janvier 2017

Ces auteurs que j'aime et qui débarquent en France!

the curse marie

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait ce genre d'articles, mais voilà qu'en ce début 2017, il y a d'excellentes surprises qui se profilent! La première n'est autre que  la traduction de la saga The Winner's Trilogy de Marie Rutkoski que j'ai déjà lue et adorée! Une saga qui se démarque clairement dans le paysage YA et que je vous conseille fortement. Le tome 1, rebaptisé plus simplement The Curse pour sa version française, arrive ce 16 février 2017 chez Lumen Editions. En attendant, voici mon avis sur le premier tome The Winner's Curse.

"Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise. Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage."

darker shade of magic

Toujours chez Lumen, qui gère grave cette année, il faut le dire, Victoria Schwab va également débarquer (date encore inconnue)! Une auteure que j'ai découverte l'année passée avec this savage song et dont la collection s'est vite agrandie dans ma bibliothèque avec l'arrivée de plusieurs titres. Pour sa traduction française, c'est la saga SHADES OF MAGIC qui a été choisie. Je ne l'ai pas encore lue, mais elle attend sagement dans ma PAL. 

There's Grey London, dirty and boring, without any magic, and with one mad King--George III. Red London, where life and magic are revered--and where Kell was raised alongside Rhy Maresh, the roguish heir to a flourishing empire. White London--a place where people fight to control magic and the magic fights back, draining the city to its very bones. And once upon a time, there was Black London. But no one speaks of that now. Officially, Kell is the Red traveler, ambassador of the Maresh empire, carrying the monthly correspondences between the royals of each London. Unofficially, Kell is a smuggler, servicing people willing to pay for even the smallest glimpses of a world they'll never see. It's a defiant hobby with dangerous consequences, which Kell is now seeing firsthand. Fleeing into Grey London, Kell runs into Delilah Bard, a cut-purse with lofty aspirations. She robs him, saves him from a deadly enemy, and finally forces Kell to spirit her to another world for a proper adventure. 

defy the stars

Enfin, quelle heureuse nouvelle de voir à nouveau Claudia Gray traduite en français! Seule la saga Evernight est disponible chez nous aux éditions PKJ. Depuis, c'était le vide, alors que l'auteur a sorti plusieurs séries: Spellcaster que j'ai adoré (édité aux éditions canadiennes si ça vous intéresse) ou Firebird dont j'ai lu le premier tome mais le reste de la série attend dans ma PAL. Jusqu'ici, je n'ai pas été déçue de l'auteur qui inove et maitrise bien ses sujets, aussi je suis ravie de vous annoncer la sortie quasi simultanée de son prochain roman: Defy The Stars. Du genre science-fiction, le roman débarque en VO en avril, tandis qu'il sera traduit chez Castelmore en mai sous le nom Genesis: Le défi des étoiles. 

"Noemi Vidal se bat pour l’indépendance de la planète Genesis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose depuis des années son peuple et les armées de robots terriens… Lors d’une attaque-surprise, Noemi se réfugie dans un vaisseau abandonné où elle rencontre Abel, le prototype le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait être son ennemi juré… mais la programmation de celui-ci l’oblige à obéir aux ordres de Noemi. Même si cela implique de combattre son propre camp, il devra l’aider à sauver Genesis. Tandis qu’ils traversent la galaxie, Noemi comprend qu’Abel est plus qu’un robot… et ce qu’Abel ressent dépasse toutes les limites de la programmation." 

Voilà des sorties qui me réjouissent complètement! Trois auteurs que j'affectionne et que je vous recommande absolument! Par quelle série allez-vous vous laisser tenter? 


jeudi 31 mars 2016

The Winner's Kiss [The Winner's Trilogy #3] de Marie Rutkoski

winners kiss

  • Nom: The Winner's Kiss [Winner's Trilogy #3] de Marie Rutkoski
  • Lu en: anglais
  • Pages: 484 pages
  • Sorti le: 24 mars 2016
  • Editeur: Bloomsbury
  • Niveau de compréhension VO: facile à moyen
  • VF: paru sous le nom The Kiss le 15 mars 2018

War has begun. Arin is in the thick of it with untrustworthy new allies and the empire as his enemy. Though he has convinced himself that he no longer loves Kestrel, Arin hasn’t forgotten her, or how she became exactly the kind of person he has always despised. She cared more for the empire than she did for the lives of innocent people—and certainly more than she did for him.

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

I still remember my surprise when I discovered The Winner's Trilogy. I wasn't prepared to read such a wonderful story. It was brilliant, magical, awesome. At some point, it became an obsession. I read the second book and my love for this series was confirmed. And now, it is over and I don't want to. The Winner's Kiss, as the two others books, was a masterpiece. It is really difficult to write about the last book in a series, but I can say it was a perfect conclusion to the story. Marie Rutkoski has a magnificent writing style. She created a plot based on gambles, politics, strategy. For me, this series stand out in the YA world. The Winner's Trilogy is so original. What I loved the most besides politics's games was the characters. Everything is about them: Kestrel and Arin are two strong characters yet so vulnerable. Humans. I loved how they grow up, how they learned to trust each other, to love each other. Each of them bears scars, but they just want a better world. In this conclusion war has begun. Kestrel and Arin need to be careful. This isn't a game anymore. But the characters are smart and surprising and I loved how it was played. Well done. An excellent third book for a beautiful series.

C'est toujours difficile de parler d'un dernier tome d'une saga. Aussi, je ne pense pas m'attarder de trop sur l'intrigue de The Winner's Kiss. Les enjeux sont maintenant plus qu'importants. La guerre est déclarée. Plus que jamais, la stratégie est de mise. Cette fois, plus personne ne joue... sauf peut être pour gagner. 

J'ai adoré ce troisième tome. A l'image des deux précédents, ce n'est pas pour son action que j'ai aimé mais pour son ambiance. Ce qui fait l'originalité de cette saga, c'est tout ce côté politique et stratégique, où les paris sont monnaies courantes. C'est un petit jeu dangereux où personne ne peut faire confiance à personne. C'est terriblement efficace et prenant. Ajoutez à cela des personnages très charismatiques et vous obtenez un petit chef d'oeuvre. 

Si l'intrigue avance bien, mettant un point final à toutes nos interrogations, j'ai fortement apprécié Kestrel et Arin. Dans ce tome, ils se réunissent enfin, pour le meilleur et pour le pire. Voilà deux personnages que j'ai aimés suivre. Leur évolution est impressionnante, mais inévitable. Arin et Kestrel ont tous deux joué avec le feu, portent tous deux des cicatrices aussi visibles qu'invisibles mais leur force de caractère est plus forte que tout. Malgré les difficultés, ils font des choix, les assument. Ils avancent. Pour autant, ce sont des personnages vulnérables, humains, qui remettent leur action en doute, se posent des questions. Sincèrement, on ne peut que les aimer. Ils sont tellement charismatiques et touchants!! 

Pour moi, la relation de ces deux personnages est tellement importante qu'elle porte tout le livre. Krestel et Arin sont le centre de l'attention et tout le reste gravite autour d'eux. Marie Rutkoski a vraiment imaginé un monde incroyable, porté par des personnages éblouissants. Une intrigue prenante, qui fait de ce livre, de cette trilogie, un must dans le vaste monde du YA. Il n'y a pas à dire, si vous voulez quelque chose de différent, alors n'hésitez plus. Cette saga vaut sacrément le détour. Tout est tellement bien pensé et présenté qu'on ne peut qu'adhérer.

En conclusion, je ne suis pas loin du coup de coeur pour cette superbe conclusion. Malgré la lenteur du récit, on ne s'ennuie jamais. Marie Rutkoski alterne la stratégie à la guerre, mêle amour, humour, doutes et confusion avec une main de maitre. Une fin parfaite pour une série qui l'est tout autant.

lundi 14 septembre 2015

The Winner's Crime [The Winner's Trilogy #2]

winnerscrime

 

  • Nom: The Winner's Crime [The Winner's Trilogy #2] de Marie Rutkoski
  • Lu en: anglais
  • Pages: 400 pages
  • Sorti le: 12 mars 2015
  • Editeur: Bloomsburry 
  • Niveau de compréhension VO: moyen
  • VF: paru sous le nom The crime le 21 septembre 2017

Suivre votre cœur peut être un crime.
Un mariage royal devrait être une célébration, avec feux d’artifices et danses jusqu’à l’aube. Mais pour Kestrel, promise au Prince, le mariage est un piège. Aussitôt tombés amoureux, Arin est devenu son ennemi. Kestrel brûle de lui dire la vérité : que ses fiançailles sont le prix à payer pour sauver sa vie. Mais dans un monde de mensonge et d’intrigue, comment peut-elle lui faire confiance lorsqu’elle ne se fait pas confiance elle-même ? La vérité éclatera au grand jour, et quand ce sera le cas, Kestrel et Arin apprendront le prix de leur crime.

Depuis ma lecture du premier tome, The Winner's Curse, j'avoue que cette série m'obsédait un peu. Lire la suite m'était indispensable et j'ai tôt fait de me plonger dans ce second tome, The Winner's Crime.

Ma lecture sera sans spoilers et portera donc sur mon ressenti. J'aimerai vous convaincre que cette saga vaut vraiment le coup qu'on s'y intéresse! Non traduite en français, je ne désespère pas qu'elle trouve un jour un éditeur tant ce young adult sort des sentiers battus! En attendant pour les lecteurs VO, n'hésitez pas, vous serez embarqués dans un monde extraordinaire!

Au tout début du roman, il y a une carte qui nous permet de visualiser le monde imaginé par Marie Rutkoski. On est catapulté de plein fouet dans cette conquête du pouvoir et on peut mieux comprendre les personnages quand ils font référence à une région ou l'autre. C'est très bien pensé et cela amène un véritable plus à l'histoire. 

Car ce second tome reprend là où The Winner's Curse se termine. Le monde tel que les Valorians et les Herranis le connaissaient a changé. Herran reprend son indépendance, tandis que Valoria semble tout mettre en oeuvre pour écraser les autres régions. Avec l'empereur aux commandes, la plus grande partie d'échec peut être lancée. Et au coeur de celle-ci? Kestrel et Arin bien sur. 

Promise à un avenir dont elle ne veut pas, Kestrel se retrouve piégée au coeur du Palace impérial. Son rôle va être déterminant pour le déroulement de l'histoire, mais que vous dire... Kestrel est une brillante stratège qui va établir ses règles. Malheureusement, son inexpérience va souvent se retourner contre elle et elle va devoir jouer un jeu très dangereux. On comprend grandement ses motivations - Arin bien entendu - mais Kestrel m'aura souvent énervée. Difficile de la soutenir quand les mensonges sortent à flot de sa bouche. A la fin, j'ai eu véritablement envie de la secouer. Elle a tout gâché. Mais le savait-elle? Pas sur....

Quant à Arin, on découvre une autre facette de sa personnalité. Dans The Winner's Curse, Arin était un vrai combattant, froid et calculateur pour le bien de son peuple. Aujourd'hui, forcé d'être gouverneur à la merci de l'empereur, Arin dévoile  un côté fragile de sa personne. Pris dans le filet des mensonges qui l'entourent, il aura du mal à y voir clair. Surtout en ce qui concerne Kestrel. Suivant son instinct, Arin prendra des risques inconsidérés pour son peuple, mais aussi envers la jeune fille. Mais sa clarté lui fera défaut et au final, la déception sera plus forte...

J'ai adoré ce duo qui gravite vraiment dans un monde sans merci. Arin et Kestrel s'aiment, pour autant, ce second tome ne présente absolument pas de romance. Les deux jeunes gens ne font que penser l'un à l'autre tout le temps, mettant leurs actions en place dans l'espoir de sauver l'autre. A mon sens, c'est encore plus fort, cette connexion qui lie Arin et Kestrel! J'ai vraiment hâte de voir comment cette relation va évoluer dans le dernier tome qui s'annonce explosif.

Au coeur d'une machination, d'une sratégie politique, des mensonges et des complots, The Winner's Crime est un second tome brillant. Il est certes lent, car il n'y a absolument pas d'action, mais son ambiance particulière vous donnera des palpitations et la boule au ventre. C'est sur, Marie Rutkoski sait comment s'y prendre pour embarquer son lecteur dans un monde fantasy plein de surprises où chaque pas que l'on fait peut être le dernier. Qui gagnera la partie?

dimanche 30 août 2015

The Winner's Curse [The Winner's Trilogy #1]

winner curse

 

  • Nom: The Winner's Curse [The Winner'sTrilogy #1] de Marie Rutkoski
  • Lu en: anglais
  • Pages: 355 pages
  • Sorti le: 4 mars 2014
  • Editeurs: Farrar, Straus & Giroux | Bloomsbury
  • Niveau de compréhension: moyen
  • VF: paru sous le nom The Curse en février 2017

"Gagner ce que vous voulez pourrait vous coûter tout ce que vous aimez"
En tant que fille de général d'un vaste empire, Kestrel a deux choix : elle peut rejoindre les rangs militaires ou se marier. Mais Kestrel a d'autres idées en tête. Un jour, elle est surprise de se trouver des affinités avec Arin, jeune esclave aux enchères. Suivant son instinct, Kestrel l'achète, pour une somme sensationnelle qui fera naître de nombreuses rumeurs. Il ne faudra pas longtemps avant qu'elle doive cacher ses sentiments grandissants pour Arin. Mais lui aussi a un secret et Kestrel apprendra rapidement que le prix qu'elle a payé est bien plus élevé que tout ce qu'elle aurait pu imaginer.

Résumé traduit par Lili's Wonderland.

Quelle surprise, mais quelle surprise! Ce roman, je le voyais depuis quelques temps sur divers blogs et il m'intriguait. Outre sa sublime couverture, je trouvais le résumé très intéressant, ce qui m'a convaincu. Pour tout vous dire, je l'ai lu en numérique. Or je ne lis que très peu dans ce format mais ce roman m'a tellement plu que je n'ai pas pu lâcher mon téléphone (à défaut d'avoir une liseuse). Les pages défilaient sans que je m'en rende compte, prouvant à quel point j'ai été emportée dans cette histoire.

Marie Rutkoski imagine ici son propre univers avec d'un côté les Herrani et de l'autre les Valorians. Pendant longtemps, les Herrani ont vécu dans la prospérité et le luxe. Mais un jour, les Valorians les ont attaqués, leurs volant leurs richesses, leurs maisons. C'était il y a 10 ans. Depuis, les Herrani sont devenus esclaves au sein de la société valorian, travaillant dans leurs maisons qui ne sont que les fantômes de leur passé.  Kestrel, une jeune aristocrate valorian, fille du général de l'armée, aime la musique par dessus tout. Mais son père, respecté de tous, attend d'elle qu'elle le rejoigne dans les rangs militaires ou, si ce destin ne lui convient pas, qu'elle se marie. La jeune fille, forte et indépendante, ne rêve ni de l'un, ni de l'autre. Un jour qu'elle se promène avec son amie Jess, elle assiste à une vente aux enchères d'esclaves... et acquiert malgré elle l'enigmatique Arin pour une somme dépassant l'imagination.

Commence alors une histoire hors du commun qui nous plongera d'abord dans les coutumes et habitudes de nos personnages. Kestrel et Arin sont des protagonistes fouillés et réfléchis, à la personnalité très forte. J'ai beaucoup apprécié les suivre, chacun de leur côté grâce à une narration à la troisième personne qui nous permet d'avoir une vision plus large de ce qu'il se trame. Dans ce roman, oubliez les clichés ou la romance facile. Kestrel fait partie de ces héroïnes à forte tête, intelligente, et surtout brillante stratège. Elle est têtue mais aussi douce quand elle le veut. Son rôle est déterminant et elle fera beaucoup de sacrifices. Elle est totalement surprenante. 

Quant à Arin, on découvre assez tôt tout l'enjeu de son rôle en tant qu'esclave au sein de la villa de Kestrel. Ses intentions sont assez claires mais cela ne gâche pas notre plaisir. Que du contraire, j'ai trouvé son implication passionnante. Ce personnage mystérieux se dévoile au fur et à mesure de la lecture et on se rend compte que Arin est extrêmement charismatique. Sa présence nous coupe le souffle, sa détermination, ses croyances, tout nous surprend. Et si Arin est aussi fort, il est aussi par moment vulnérable. Il a une vision des choses particulière, et des sentiments parfois difficiles à cerner. Mais on s'y attache, car si les mots lui manquent, ses actes parlent pour lui. 

Arin et Kestrel forment un duo comme je les aime. Oubliez les romances clichés, ici le contexte ne nous permet pas de nous y attarder. Mais entre les deux, un lien unique se tisse, intense. L'auteure prend vraiment son temps de ce côté et c'est un vrai régal. Marie Rutkoski ne précipite rien, rendant encore plus crédible son histoire. Une histoire, justement, qui n'est en rien banale vu qu'elle met en lumière plusieurs thèmes intéressants: l'esclavage, la politique, la rébellion. The Winner's Curse c'est une immense stratégie, une partie de carte, un jeu d'échec. Tout est calculé, pensé, avec brillance, intelligence. C'est palpitant, renversant. Et très réaliste. L'auteure nous dépeint un monde difficile, où rien n'est jamais acquis. Oui il y a de beaux moments de tendresse, mais la violence est aussi très présente. Chacun doit avancer ses pions avec prudence sous peine de perdre la partie. Mais Arin et Kestrel, eux, sont bien déterminés à gagner.

En conclusion, ce roman sort vraiment des sentiers battus. Malgré une certaine lenteur dans le récit, on ne s'ennuie jamais. Marie Rutkoski a vraiment creusé son histoire et tient toujours le lecteur en haleine, à chaque moment. C'est divinement bien écrit et quand arrive le dernier chapitre, on se dit juste qu'on envie de savoir la suite. Car l'auteure est surprenante et le second tome risque de faire évoluer le jeu avec encore plus d'intensité.

 

In my mailbox (130)

winner curse winner crime

Hello! Cette semaine, je vous présente un IMM plutôt spécial, vu qu'il est numérique! Je lis peu en ebook/kindle mais là j'avais très envie de tester une certaine saga que l'on voit partout en ce moment: The Winner Trilogy. De fait, j'ai donc pris les deux premiers tomes: The Winner's Curse et The Winner's Crime. J'ai presque terminé The Winner's Curse, aussi vous devriez avoir la chronique très vite. J'aime tellement que je vais surement craquer pour la version paperback! I need this trilogy!!! 

gilded earth and sky

Je remercie grandement netgalley pour me permettre de lire ces romans! Tout d'abord Gilded T1 de Christina Farley et ensuite Earth and Sky de Megan Crewe! Deux romans qui me faisaient de l'oeil depuis très longtemps! En tout cas, les couvertures sont magnifiques!! Voilà pour cette semaine spéciale "numérique" et surtout spéciale VO ;-)