► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 18 avril 2015

Love, in spanish [Lie #2]

LoveInSpanisheBook

  • Nom: Love in spanish [Love in english #2] de Karina Halle
  • Lu en: anglais
  • Pages: 260 pages
  • Sorti le: 11 novembre 2014
  • Niveau de compréhension: facile à moyen
  • VF: non prévue

Brillant, riche et plutôt canon, l'ex-joueur espagnol de football Mateo Casalles semblait avoir tout pour lui: une femme de la haute société, une adorable petite fille, et de beaux appartements à Madrid et à Barcelone. Mais sous ces apparences se cache une vie d'incertitude et de regrets colorant le monde de Mateo seulement en noir et blanc. C'était jusqu'à ce que Vera Miles entre dans sa vie comme une étoile filante. Tatouée, rebelle et jeune, Vera est l'opposée de Mateo au premier abord. Mais vous ne choisissez pas de qui vous tombez amoureux et les deux âmes perdues ont tout fait pour être ensemble, tout en subissant les conséquences graves. Maintenant, avec Mateo divorcé et vivant à Madrid avec Vera, il ya toute une série de nouveaux défis à relever qui peuvent mettre en péril leur relation. Malheureusement pour eux, plus l'étoile est lumineuse, plus vite elle brûle.

Traduction personnelle du résumé.

Le premier tome, love in english a été mon gros coup de coeur de l'année 2014. Un roman réaliste et sublime écrit avec justesse. Lorsque l'auteure a annoncé la suite, du point de vue de Mateo, j'ai sauté de joie. En général je dois bien vous dire que je craque pour des bad boys bien plus jeunes.... or Mateo approche de la quarantaine et pourtant..... il a encore réussi à me faire fondre! 

Avouons d'emblée qu'il ne se passe pas énormément de choses dans ce roman. L'auteure a en effet décidé de mettre l'accent sur les sentiments des personnages, les conséquences de leurs actes, ce qui en découle. On en avait déjà eu un aperçu dans love in english mais ici Karina Halle va plus loin. Quasiment un an après leur rencontre, Véra et Maeto affrontent encore bien des soucis. Si entre eux tout va bien, l'entourage n'est pas si clément.... loin de là. 

On assiste alors avec désarroi mais aussi avec fureur le traitement qu'infligent les autres au couple. Que ce soit l'ex-femme de Maeto ou les anciens amis, les amoureux n'en mènent pas large. Pire, avec le nouveau job d'entraineur de Maeto à l'Atlético Madrid, les paparazzis sont de retour et plus cruels que jamais. Le doute s'installe alors entre les amants, les crises de nerfs s'enchainent et les solutions se font rares. Karina Halle expose ici les choses avec réalisme et intelligence. Alors que Maeto est divorcé et s'efforce de bien faire les choses, en particulier pour sa fille, les répercutions sont difficiles. 

Mais Maeto et Véra s'aiment d'un amour sincère et il est beau de voir à quel point ils peuvent rester soudés. Cela prouve vraiment que leur histoire était belle et bien sérieuse. Que ce n'était pas juste une histoire de quelques mois.  Que dans la vie, on peut aimer plusieurs fois mais qu'on ne croise son âme soeur qu'une seule fois. Maeto et Véra sont faits pour être ensemble et le prouvent à tous. C'est une sacrée force. Autant vous dire qu'ils m'ont encore une fois éblouie! 

Le roman est au final assez court et se présente comme une excellente extention du premier tome. L'auteure exploite vraiment à fond les conséquences de l'adultère, les choix qu'on fait et le résultat. Elle démontre aussi que quand l'amour est vrai et sincère, qu'importe la différence d'âge, le passé, il est plus fort que tout. Avec love in spanish, la boucle est bouclée. On referme le livre avec un sourire niais au visage et on se dit que, même si l'histoire n'est pas simple, elle est réelle et magnifique.

lecture-commune

Love in spanish a fait l'objet d'une lecture commune avec ma partenaire Blandine du blog Lis-moi Lie-toi! Sans tarder, découvrez son avis sur le roman!


mercredi 17 septembre 2014

[Cover Reveal] Love, in spanish de Karina Halle

LoveInSpanisheBook

C'est LA sortie que j'attends avec impatience en cette fin d'année, le livre compagnon à Love, in english de Karina Halle: Love, in spanish. Celui-ci est raconté du point de vue de Matéo et nous raconte sa rencontre avec Véra mais pas seulement. Nous aurons aussi le loisir de découvrir leur histoire après la fin de love, in english. Ce roman compagnon, dont on découvre aujourd'hui la superbe couverture et le résumé, arrive ce 11 novembre 2014! J'ai hâte!! Voici le résumé (on copie, on crédite):

Elle était assise à côté de moi dans le bus - et elle a changé toute ma vie. 

Brillant, riche et plutôt canon, l'ex-joueur espagnol de football Mateo Casalles semblait avoir tout pour lui:  une femme de la haute société, une adorable petite fille, et de beaux appartements à Madrid et à Barcelone.  Mais sous ces apparences se cache une vie d'incertitude et de regrets colorant le monde de Matéo seulement en noir et blanc. C'était jusqu'à ce que Vera Miles entre dans sa vie comme une étoile filante. Tatouée, rebelle et jeune, Vera est l'opposée de Mateo au premier abord. Mais vous ne choisissez pas de qui vous tombez amoureux et les deux âmes perdues ont tout fait pour être ensemble, tout en subissant les conséquences graves. Maintenant, avec Mateo divorcé et vivant à Madrid avec Vera, il ya toute une série de nouveaux défis à relever qui peuvent mettre en péril leur relation. Malheureusement pour eux, plus l'étoile est lumineuse, plus vite elle brûle.

LoveinSpanishcoverfull

Icon news

vendredi 1 août 2014

Le Top & Le Flop du mois (9 | Juillet 2014)

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Les Tops

Juillet a suivi les traces de son prédécesseur, ce fut un très beau mois lecture avec 8 livres de lus (6 VO pour 2 VF)! Dans ce beau panel je retiens néanmoins deux livres qui m'ont fait complètement vibrer: Love, in english de Karina Halle et The Covenant T3 - Deity de Jennifer L. Armentrout!

love in english deity

Reçu à mon anniversaire, j'ai attendu d'être en vacances pour découvrir Love, in english qui fut un véritable coup de foudre! La plume de l'auteure, les sentiments ressentis, les deux personnages... j'ai été engloutie par ce roman! Quant à Deity, il a tout explosé sur son passage, montant d'un cran toute l'histoire mise en place! Je n'en ai fait qu'une seule bouchée tellement il a été phénoménal!

  • Les Flops

Pas de flops pour ce superbe mois de juillet :) Espérons que ça continue!!!

Autres livres lus et chroniqués: Spellcaster (5*) | Pure (4*) | Résistance (3*) | Le Sortilège perdu (4*) | Unhinged (5*) | Elixir (5*)

mardi 22 juillet 2014

Love, in english [Lie #1]

love in english

  • Nom: Love, in english [Lie #1] de Karina Halle
  • Lu en: anglais (456pages)
  • Sorti le: 20 avril 2014
  • Niveau de compréhension: facile (idéal pour commencer la VO)
  • VF: non prévue pour le moment

Il a trente huit ans. J'en ai vingt-trois. Il parle espagnol. Je parle anglais. Il habite en Espagne. Je vis au Canada. Il ne porte que des costumes chers. Je suis couverte de tatouages. Il est marié et a une petite fille de cinq ans. Je suis célibataire et ne me lie jamais avec qui ou quoi que ce soit. Jusqu'à aujourd'hui. Car dire qu'on ne choisit pas de qui on tombe amoureux, c'est une p....n de vérité. 

Traduction du résumé par Les Chroniques d'Evenusia.

Des que j’avais lu le résumé, j’ai su que je devais lire ce roman. Et que vous dire ? Des les premières pages il m’a complètement emportée avec lui. J’éprouve d’ailleurs quelques difficultés à mettre des mots sur ce que j’ai ressenti durant ma lecture. Karina Halle m’a bluffée, son style poétique m’a conquise. L’histoire de Vera et Mateo m’ a touché à un point inimaginable.

Ce n’est pourtant pas une histoire facile, des le départ on sait que l’attraction entre Vera, cette jeune canadienne de 23 ans et Mateo, ce business man espagnol de 38 ans, aussi évidente soit elle, n’est pas la bienvenue. Et pour cause, Mateo est un homme marié et père d’une petite fille de 5 ans. Mais cet échange linguistique au fin fond de la campagne espagnole, avec le même groupe 24h/24 7j/7, ça vous change. Des liens forts se créent et personne en dehors de ce groupe ne peut comprendre ça. Et quand bien même Vera et Mateo luttent contre cet amour naissant durant tout l’échange, ils ne parviennent pas à étouffer leurs sentiments.

Commence alors une histoire d’amour hors du commun, hors du temps, un choc de deux cultures mais un amour passionné, aussi brillant que les étoiles. J’ai adoré la plume poétique de l’auteure qui ne cesse de comparer cet amour aux étoiles, c’était tellement magnifique. Et terriblement difficile aussi car on ressent tout un tas de choses : la découverte de l’amour, la séparation, les retrouvailles, la construction d’une nouvelle vie mais les responsabilités et les conséquences qui vous écrasent le cœur et qui font tout valser.

C’est un roman où il ne se passe rien et tout à la fois. Tout est une question d’émotions, de sentiments, de vérités, d’acceptation, de sacrifices, d’amour. Mateo est un homme qui m’a complètement charmée, non seulement parce que, forcément, il est beau mais il est aussi réfléchi, mature, intelligent et altruiste. Quant à Vera, je me suis de suite identifiée à certains aspects de sa personnalité, c’est une jeune femme qui pense qu’elle ne mérite pas le bonheur ou d’être aimée, alors à sa manière, elle se rebelle. Et puis quand l’amour est là, elle y croit sans y croire comme si ça ne lui était pas permis.Véra et Mateo s’aiment profondément mais ont cette conscience, ce besoin de ne faire du mal à personne autour d’eux et ça m’a profondément touché. Je n’ai pu qu’aimer ces personnages, comprenant tout ce qu’ils pouvaient ressentir.

Ce roman, bien qu’il traite de l’adultère, est écrit brillamment, avec intelligence. Karina Halle ne néglige aucun aspect de son histoire, nous offre tout aussi bien des moments d’amour intense mais aussi de grandes remises en questions, le bien fondé des choix qu’on fait, les conséquences qui en découlent.  Son style, sublime, les cultures, mélangées, font de Love in english un roman unique et captivant qui vous embarque dans son univers éblouissant. 

dimanche 15 juin 2014

In My Mailbox (97)

Et la voici, la voilà, la fameuse vidéo In My Mailbox Spéciale Anniversaire!! Vous allez voir qu'après mon anniversaire (dimanche dernier) j'ai encore reçu pas mal de choses! J'en suis extrêmement heureuse, donc encore merci à tous mes amis pour ces fabuleux livres! Je me réjouis de les lire tous! En plus des livres reçus en cadeaux, découvrez aussi ce que j'ai reçu cette semaine par mon partenaire Pocket Jeunesse! Bon visionnage! 

Icon in my mailbox ok