► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
jeudi 11 décembre 2014

[Cover Reveal] Le cercle des 17 #2: Dans les griffes de l'ennemi

dans les griffes de l'ennemi

Aujourd'hui je vous propose un tout nouveau Cover Reveal avec le second tome de la saga Le cercle des 17 de Richard Paul Evans. Le tome 2, Dans les griffes de l'ennemi, est une des première sorties de Pocket Jeunesse en 2015. En effet, le roman est prévu ce 2 janvier 2015. Notez bien la date... et surtout cette magnifique couverture qui est sans conteste dans la continuité de la première. C'est juste magnifique et ça donne envie de lire le second tome. Pour les intéressés, n'hésitez pas à lire mon avis sur le premier tome. En attendant, voici le résumé de cette suite (on copie, on crédite):

Michael est né avec pouvoirs électriques spéciaux et il n'est pas le seul. Son amie Taylor en possède aussi, ainsi que d'autres enfants à travers le monde. Avec l'ami de Michael, le génie Ostin, ils forment l'Electroclan, une alliance destinée à les protéger contre un groupe puissant, l'Ordre croissant de Elgen. Le chef de l'Elgen, le Dr Hatch, a enlevé la mère de Michael, et le temps est compté. Après avoir échappé de justesse à un piège, la découverte de Ostin mène le gang dans les jungles du Pérou, où le Electroclan fait face à de nouveaux ennemis. Dans le même temps, l'Organisation prend de plus en plus d'ampleur et a pour objectif de détruire le monde.

Icon news


dimanche 1 juin 2014

Le top et Le flop du mois (7 | mai 2014)

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Les Tops

Si en avril je n'avais lu que très peu, en mai je me suis largement rattrapée! Mieux encore, j'ai enchainé les coups de coeur!! J'ai lu 7 nouveaux livres et j'en ai chroniqués 9, vu qu'il y a 2 lectures secrètes que j'avais lues le mois précédents mais dont je ne pouvais parler avant mai (compliqué non?). Un mois exceptionnel donc! Ce que je retiendrai surtout sur ce mois d'écoulé, ce sont 4 lectures: White Hot Kiss de Jennifer L.Armentrout, Eleanor & Park de Rainbow Rowell, Maybe Someday de Colleen Hoover et City of Heavenly Fire de Cassandra Clare!

CoHF_cover mini maybe someday

eleanor_couv_mini whitehotkiss

Comme à son habitude, Jennifer Armentrout did it again avec White Hot Kiss! Une lecture hyper originale, fluide et addictive avec des personnages géniaux! J'ai définitivement craqué pour l'univers! Quant à Eleanor & Park, inutile de vous en parler, ce fut une lecture intense, pleine d'émotion et d'amour comme il y en a peu. Enfin, mentions spéciales à deux livres dont Maybe Someday qui m'a fait complètement vibrer et à City of Heavenly Fire qui a été exceptionnel, concluant la saga à la perfection. 

  • Le flop

Sur un mois aussi riche, je n'ai rencontré aucun flop, on peut dire que c'est génial :)

Autres livres lus et chroniqués: Le cercle des 17 (4*) | Uninvited (4*) | Décroche-moi la lune (3*) | Histoires Secrètes de la Sélection (4*) | L'Élue (4*)

mardi 6 mai 2014

Le cercle des 17 [Michael Vey #1]

cercle des 17 bis

  • Nom: Le cercle des 17 [Michael Vey #1] de Richard Paul Evans
  • Lu en: français (443 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le nom "The prisoner of cell 25" en aout 2011
  • Ma note

Michael Vey ressemble à n’importe quel lycéen de 14 ans. Sauf qu'il souffre du syndrome de la Tourette. Qu'il est régulièrement tourmenté par les caïds de son école. Que son meilleur ami est un geek. Que ses parents sont fauchés. Et surtout, il possède un super pouvoir : il irradie d'électricité. Il croit être unique en son genre, jusqu’à sa rencontre avec Taylor, une pom-pom girl qui lui révèle qu'elle possède les mêmes pouvoirs. C’est le début d’une quête pour découvrir si d’autres êtres électriques existent, aux côtés de son meilleur ami, Ostin, et de Taylor. Mais les adolescents attirent l'attention d'un groupe qui vise à contrôler les êtres électriques... Michael va devoir rassembler tous ses talents et pouvoirs pour leur faire face.

Un grand merci à PKJ. pour l'envoi de ce livre.

Lire un jeunesse de temps en temps, c'est plutôt relaxant! Et dans cette catégorie, je dois dire que Le cercle des 17 remplit bien son contrat! J'ai passé un très bon moment en compagnie de Michael et de ses amis.

Notre héros, à peine agé de 15 ans, est le souffre douleur du bahut. Cette situation est très difficile à supporter d'autant plus que Michael a un super pouvoir et qu'il pourrait aisément se défendre. En effet, Michael est un enfant dit "électrique". Il peut générer une dose de volts et ainsi se battre contre les petits caïds. Mais jusqu'ici, le jeune garçon a tout fait pour garder son secret.... un secret. Mais lors d'une énième altercation avec les p'tits morveux du bahut, Michael utilise son pouvoir et se met alors à jour.

Il rencontre Taylor, une pom-pom girls qui lui apprend qu'elle est comme lui sauf que ses pouvoirs diffèrent. Aussi étrange qu'excitant, Michael et Taylor décident de monter un club pour ainsi mieux comprendre leurs origines. Aidés d'Ostin, le meilleur ami de Michael, complètement balèze en science, ils découvrent que leurs pouvoirs ne sont le fruit d'une machination abominable. Malheureusement, les jeunes gens se font traquer...

Le livre est divisé en 4 parties. Les deux premières mettent en lumière la vie de Michael, son passé, ses journées à l'école.... On apprend tout simplement à faire sa connaissance. Le roman est alors classique et on attend le moment où cette fameuse organisation va passer à l'action. En attendant, notre héros se lie d'amitié avec Taylor qui sera elle aussi un fil conducteur de l'intrigue. Quant aux autres parties du roman, elles nous mènent au coeur de ce groupe machaviélique, prêt à contrôler les êtres électriques. 

Si la première moitié du roman est donc relativement calme et classique, j'ai beaucoup apprécié la seconde moitié. L'action se met en place et le rythme s'accélère. On en apprend plus sur cette organisation et c'est franchement intéressant. Le tout est réellement bien amené, on ne s'ennuie pas une seconde. On tourne les pages encore et encore et nous aussi, on se sent faire partie du groupe de Michael. Même si c'est relativement facile pour nos héros, on ne peut que se prêter au jeu et stresser en espérant qu'ils sauront faire face aux dangers.

Les personnages sont d'ailleurs très attachants, j'ai beaucoup aimé le héros, il se prend pas la tête, est très attaché à sa famille et ses amis et n'hésite pas à foncer pour les protéger. Ostin est un peu le meilleur ami cliché - vous savez celui qui pense qu'à bouffer, qui est ultra transparent dans une foule mais qui est un véritable génie - tandis que Taylor se révèle plutôt sympathique (mais sans plus pour ma part). L'organisation est aussi très intéressante à suivre, Hatch est un véritable taré et ça se sent à chaque fois qu'il apparaît, à vous donner des frissons dans le dos. J'ai hâte d'en savoir plus dans le prochain tome!

Le roman se lit extrêmement vite avec tous ces bons ingrédients réunis. Le récit propose énormément de dialogues à contrario de descriptions, ce qui rend le style dynamique mais également très jeunesse. On peut avoir le sentiment de rester en surface mais l'histoire est tellement sympathique qu'on y fait plus attention. Quoique... j'avoue que j'aurai aimé avec plus de diversité face à certaines expressions, j'ai fait une grosse fixation sur "envoyer la sauce" qui revenait à chaque page! L'alernance des points de vue après une centaine de pages peut aussi être déroutante au départ (passant de la 1ère personne pour Michael à la 3ème personne pour Taylor) mais se révèle très utile par la suite. Hormis cela, le cercle des 17 promet un très bon moment de divertissement!

lecture-commune

Ce roman a fait l'objet d'une lecture commune avec Siham du blog Les faces cachées d'une flèche. Sans tarder, découvrez son avis sur le livre sur son blog!