► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
samedi 1 novembre 2014

Le Top et le Flop du mois (12 | Octobre 2014)

le top flop du mois

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Le Top

Octobre a été un bon mois de lecture, j'ai lu et chroniqué 7 livres et je suis entrain de terminer un 8ème livre! Parenthèse ouverte, cela m'a permis de terminer mon challenge goodreads de l'année, avec 60 livres lus, bien qu'au jour d'aujourd'hui j'ai dépassé ce chiffre! Pour octobre, je ne retiens cependant qu'une seule lecture top, celle de The Iron Trial de Cassandra Clare et Holly Black.

iron trial cover

Voilà un univers incroyable et original dans lequel on tombe avec notre trio et ses amis. Un univers passionnant qui prend le temps de se mettre en place mais qui offre une révélation bombesque qui fait de The Iron Trial un livre à lire absolument. Pour moi tous les éléments sont réunis pour en faire une saga inconournable.

  • Le Flop

Il n'y en a qu'un et heureusement mais ce fut une véritable grande déception, je parle bien sur du roman Les brumes d'Avallach de Marah Woolf. 

les brumes d'avallach

Les ingrédients étaient là pour faire du livre Les brumes d'Avallach un livre plein de mystères, de découvertes et de légendes. Mais l'auteure n'a pas osé aller trop loin se focalisant sur une romance d'ados plutôt banale et ennuyeuse. L'héroine est carrément imbuvable tandis que le héros voit son potentiel réduit. Ce livre, très basique en matière de YA, devrait néanmoins plaire à tous ceux qui cherchent une histoire à la Twilight.

Autres livres lus et chroniqués: La mer infinie (4*) | Si je reste (3*) | 21e Jour (3*) | La chute d'Elroniel (4*) | Aristotle and Dante discover the secrets of the universe (3*) 


jeudi 9 octobre 2014

La Chute d'Elroniel [Jeux de Pouvoir #1]

jeuxpouvoir

  • Nom: La chute d'Elroniel [Jeux de Pouvoir #1] de Westley Diguet
  • Lu en: français
  • Pages: 366 pages
  • Sorti le: 14 mai 2014

Tant que Gilmaril, Seigneur d’Elroniel veille, notre monde est en paix. Le jour où il disparaît… La paix règne depuis plusieurs milliers d’années sur la Terre Sacrée ; Gilmaril, Seigneur d’Elroniel, Marcus, Roi aimé du Vandil et Fondïr, Monarque redouté du Wayr gouvernent chacun leur territoire d’une poigne de fer. Au décès prématuré du roi Marcus, le prince héritier du Vandil monte sur le trône, remettant en cause toute l’organisation des Royaumes. Les anciennes alliances peuvent-elles résister à la nouvelle génération ? Lorsque la princesse Elronienne tombe amoureuse d’un prince alors qu’elle va devoir en épouser un autre afin de préserver l’harmonie, tout bascule. Le fragile équilibre pourrait bien être rompu et plusieurs têtes risquent de tomber dans une bataille hors norme, dépassant de beaucoup toutes les prédictions. Quand l’envahisseur arrive, pour certains, la seule échappatoire est la fuite. La Chute survient et personne n’est à l’abri du chaos.

Cela faisait longtemps que je voulais découvrir un des romans de Westley Diguet. L'occasion s'est présentée lorsque Jeux de Pouvoir est sorti. Ce qui m'a tout d'abord attirée, c'est la couverture, grandiose. Quel magnifique travail d'artiste. Ensuite, et il faut admettre que c'est le plus important, le résumé m'avait tapé dans l'oeil. Pour ceux qui me connaissent bien, lorsqu'un livre traite d'elfes, je ne peux que plonger dessus.

D'emblée, Westley Diguet nous embarque dans son univers. J'ai fortement apprécié la carte du monde imaginée par l'auteur en tout début de livre. Celle-ci nous permet déjà de prendre nos premières marques, de même que le lexique qui nous introduit aux différents personnages. Qu'à cela ne tienne, Westley maîtrise parfaitement son sujet. Ainsi, lorsqu'on plonge véritablement au coeur des ces 3 royaumes que sont le Vandil, Elroniel et le Wayr, nous ne sommes pas perdus. Chaque personnage a sa place, son rôle et tout est parfaitement défini.

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance d'une jolie brochette de personnages. J'ai aimé chacun d'eux, excepté bien sur les crapules du Wayr. J'avoue avoir eu une affection toute particulière pour les deux frères du Vandil, Isundel et Eowaril. Chacun a une personnalité si différente et si proche à la fois. Isundel, jeune roi du Vandil, m'a beaucoup touchée car il tente de faire de son mieux pour accomplir son devoir. Le jeune roi ne se doutait pas qu'il aurait à faire face à une terrible guerre. 

Une terrible guerre qui est ici la ligne conductrice du roman. Elle nous embarque dans des complots, dans une politique incroyable. Chapeau à l'auteur d'avoir pensé à tous les petits détails. Son roman présente une belle dynamique puisqu'il est partagé entre plusieurs personnages conducteurs. Ainsi, nous avons une vision plus large de ce qui se trame sur les Terres Sacrées des Elfes. Un beau tour de main qui tient en haleine le lecteur.

Et si Westley Diguet maîtrise à la perfection son univers, aisément exploité, il y a tout de même quelques faiblesses à souligner, notamment dans le style que j'ai trouvé parfois inégal. Je ne sais pas comment vous dire. Mais par certaines attitudes, le roman perdait de son naturel et de sa royauté. Autre point qui a grandement gâché ma lecture et qui doit être souligné pour être mieux corrigé, ce sont les trop nombreuses fautes d'orthographe. Je suis consciente qu'on en fait tous, c'est normal. Qu'on en retrouve, une ou deux ou trois dans un roman, ça arrive. Mais ici, j'ai fini par ne plus les compter. Les fautes sur les accords du participe passé m'ont particulièrement gênée. Des oublis de mots, de la distraction... De ce côté, j'avoue avoir été déçue. 

Heureusement, ce que je retiens ici c'est l'univers très complexe mais très bien amené par l'auteur. On rencontre des personnages forts et attachants, on est servi quant à l'action, on est intrigué par la tournure des choses. Ce qui est certain, c'est que je lirai la suite avec plaisir.