► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 20 mai 2016

La Couronne [La Sélection #5] de Kiera Cass

la couronne

  • Nom: La Couronne [La Sélection #5] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 336 pages
  • Sorti le: 12 mai 2016
  • Editeur: Collection R
  • VO: paru sous le nom The Crown en mai 2016

Il ne doit en rester qu'un.
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. 
Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le coeur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter...

 separator 

~ ENGLISH REVIEW~ 

This is the end! And I think it was about time. This last book was nice but really not so much. I never expected a lot from The Selection series and it was the same for The Crown. Kiera Cass offered a cute book, but not very developped. I can say it was even a little rushed. Easy. Maybe boring. There is no surprise, no action, no suspens in this book. This is a cute book where a cute girl find her cute lover. Eadlyn's selection was boring. I though it was just friends hanging out and not a competition. What a shame.... But, I must say I'm happy with the choice Eadlyn made in the end. She's the only character I loved who was developped enough. She grow up, she opened her heart, her evolution was interesting. As for the plot, it was superficial and inconsistant. Kiera Cass had good ideas but she never developped them. It's sad because I always though this series had so much potential for a good romance and a good political game. But The Selection is just a cute series with love and nothing more really. It was nice to read it.

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je n'ai jamais eu de grandes attentes concernant la saga La Sélection. Pour moi c'est une série assez superficielle et peu approfondie qui permet de passer un très bon moment détente, sans prise de tête, loin de son quotidien. La Couronne, dernier tome de la Sélection, ne déroge pas à la règle. Il se lit très vite et reste sympathique, sans plus.

J'avoue que j'avais eu un regain d'intérêt avec Eadlyn dans le 4ème tome. Cette jeune femme est contrainte de se soumettre à sa propre Sélection, en plus d'être l'héritière du trône. Cela faisait beaucoup et nous avions découvert un personnage assez difficile, voire exécrable par moment. Cela étant, Eadlyn avait commencé à bien évoluer et je dois dire que l'auteure a pris le soin de continuer sur cette voie. Malgré son caractère, j'ai toujours apprécié cette héroine au fort tempérament. Je l'ai d'autant plus aimée dans ce dernier tome car la jeune femme grandit, mûrit, sort de sa bulle et se rend compte de la réalité. Que les choses ne sont pas toujours comme on l'espère mais qu'on peut tout tenter pour faire les faire changer.

D'un point de vue de la Sélection, l'auteure ne s'est pas trop embêtée. J'ai eu l'impression de suivre une bande de potes et non une compétition. C'était mou, sans saveur et surtout, sans intérêt. Kiera Cass a choisi la solution de facilité pour se débarrasser de la plupart des prétendants en un tour de main. Une petite ligne et c'était réglé. Du coup, il n'y a eu aucun suspens. Personnellement, j'avais deviné le choix d'Eadlyn déjà dans le tome 4 même s'il m'a fallu un moment pour me resituer qui était qui.

Du gâchis qui ne s'arrête pas là car les nouveaux conflits politiques sont à peine effleurés. On en parle et puis c'est tout. L'auteure tenait pourtant un sujet tout à fait intéressant qui avait beaucoup de potentiel. Hélas, beaucoup de bruit pour rien, comme je le disais plus haut, l'intrigue est superficielle au possible. 

Ceci dit, comme je n'en attendais pas énormément, j'ai passé un bon moment. C'est toujours sympa de recroiser tout le petit monde qui a gravité lors de la Sélection d'América. On les sent enracinés à cette histoire et heureusement qu'ils sont là pour apporter un peu de profondeur aux personnages, aux sentiments et liens affectifs. Kiera a également voulu surfer sur une vague un peu plus dramatique, sans succès, le tout étant retombé comme un soufflé. 

En conclusion, un dernier tome ma foi sympathique mais pas folichon pour un franc. La couronne est resté plat, sans action, ni suspens, ni adrénaline, le tout ayant été présenté de manière bien trop facile, prévisible et rapide. Heureusement, les personnages restent très attachants et malgré la superficialité de l'intrigue, on se prend au jeu de les suivre et de les apprécier. Il était temps que la Sélection se clôture, la saga ayant fait le tour de son sujet. Voilà donc une série qui se lit agréablement, pour passer un moment de pur détente.


jeudi 19 novembre 2015

La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass

histoires_secretes

 

  • Nom: La Reine & La Préférée [La Sélection, Histoires secrètes #2] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 180 pages
  • Sorti le: 21 octobre 2015
  • Editeur: Collection R 
  • VO: paru sous le nom The Queen & The Favorite en mars 2015

Ce hors-série exceptionnel vous invite à remonter le temps : des années avant America, une jeune femme de caste inférieure est déjà venue au Palais dans l'espoir de conquérir la main du Prince. Découvrez dans « La Reine » comment Amberly, une fille ordinaire, est devenue souveraine d'Illeá.
La nouvelle exclusive « La Préférée » vous révèle les coulisses de l'histoire de Marlee : si America a longtemps hésité entre Aspen et Maxon, sa meilleure amie, elle, a su immédiatement ce qu'elle voulait... ou plutôt qui elle voulait. Quitte à tomber en disgrâce.
En bonus, Kiera Cass revient sur ce qu'il est advenu des autres candidates de l'Élite, et sur bien d'autres choses encore...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

J'aime bien l'univers de La Sélection. C'est un peu une lecture doudou, qui reste mignonne, avec des personnages attachants. Ces deux nouvelles me rendaient curieuse, en particulier celle consacrée à Amberly, la reine. Dans cette nouvelle, on fait la connaissance de la jeune femme lors de sa participation à la Sélection.

C'est probablement le plus intéressant car on découvre un peu la vie à cette époque et surtout on se rend compte comment le roi Clarkson s'est peu à peu forgé ce caractère froid et distant. Clarkson est un jeune prince qui tente de garder la tête haute malgré le déchirement permanent de ses parents. Le jeune homme montre peu ses sentiments et n'inspire aucune sympathie. De même que la Sélection qui se révèle tendue et ennuyeuse, la faute à la Reine Abby, exécrable.  Dans ce méli-mélo, Amberly semble néanmoins sure d'une chose: elle aime Clarkson de tout son coeur. Son amour est aveuglant, c'est très beau. Heureusement que le Prince s'en rend compte assez rapidement. Cela étant dit, je n'ai pas compris ce qu'elle lui trouvait, tant ce personnage est distant. 

La Préférée met en vedette Marlee, au temps de la Sélection d'America. Rien de bien neuf sous le soleil, Kiera Cass ayant choisi le moment de haute trahison pour revenir sur ce personnage. On revit donc la punition sur la place publique du point de vue de la jeune femme ainsi que ses maigres souvenirs sur sa rencontre avec Carter. Pour le coup j'ai trouvé que c'était très superficiel même si ces deux là sont attachants et surtout....très amoureux! La suite n'est pas très surprenante, elle apporte juste quelques détails sur la vie du couple jusqu'au couronnement de Maxon et l'abolition des castes. 

Ce receuil de nouvelles est pour moi un plus pour les fans de la série, et permet de compléter ainsi sa collection. La nouvelle consacrée à la reine reste le point fort, car elle apporte une nouvelle perspective à cet univers. Pour le reste, cela reste très sympathique mais pas non plus indispensable.

mercredi 13 mai 2015

L'Héritière [La Sélection #4]

heritiere

  • Nom: L'Héritière [La Sélection #4] de Kiera Cass
  • Lu en: français
  • Pages: 410 pages
  • Sorti le: 7 mai 2015
  • VO: paru sous le nom "The Heir" le 4 mai 2015

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection pour apaiser les tensions. À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn ne s'attend pas à voir son quotidien bouleversé par l'arrivée des 35 prétendants et le cirque médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, elle va se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Après une trilogie ma foi agréable, j'avais peur que Kiera Cass ne tourne en rond en proposant une Sélection 20 ans plus tard. Les premiers avis me laissaient craindre l'héroine au sale caractère, et j'étais sur mes gardes. Mais après lecture, je dois dire que ce tome m'a surprise.

Kiera Cass a réussi le pari risqué en nous entraînant dans une nouvelle sélection. Le plus gros avantage ici, c'est qu'il est du point de vue de la Sélectionneuse et non d'un des Sélectionnés. La perspective est alors nouvelle et rafraîchissante. C'est aussi un excellent complément à la première trilogie puisqu'on se retrouve de l'autre côté de la barrière. 

Eadlyn est l'héritière du trône d'Illéa. Ses parents, America et Maxon, se dévouent corps et âmes pour que le pays reste soudé. Mais alors que les castes ont été abolies, le peuple commence à se révolter, notamment les régions les plus pauvres. Pour faire diversion, le roi et la reine proposent à Eadlyn, la future souveraine, d'organiser une Sélection. Ainsi, les gens pourront se focaliser sur autre chose que leurs problèmes, ce qui laissera du temps au roi pour trouver une solution.

Sauf que cette idée n'enchante guère Eadlyn. Ce personnage m'a plu autant qu'il m'a horrifiée. Eadlyn est une tête à claque, une vraie princesse qui pense que tout le monde doit ramper devant elle. Première femme au pouvoir, la pression est énorme sur ses épaules et la jeune femme est convaincue que si elle laisse parler son coeur, elle deviendra quelqu'un de faible. Distante, autoritaire, égocentrique, voici quelques qualificatifs pour décrire l'héritière.

Si, en général, je déteste ce genre d'héroine, je dois avouer m'être éclatée à suivre Eadlyn. C'est une vraie garce et pour faire payer ses parents de l'obliger à faire une Sélection, elle fera tout pour l'etouffer dans l'oeuf. Sauf qu'on a beau se préparer mentalement, face aux imprévus on est bien vite désarmés..... Et Eadlyn va l'apprendre à ses dépends. Au début, elle se montre tellement exécrable qu'on en reste bouche bée, mais plus on avance plus sa personnalité va changer. C'est un personnage qui évolue, qui se remet en question, mais qui refuse de céder son coeur, sa liberté. Ce conflit intérieur est assez intéressant d'ailleurs: d'un côté la jeune femme a vraiment envie de faire plaisir à sa famille qu'elle aime énormément, de l'autre toute cette situation n'est qu'une mascarade. Eadlyn est une féministe, elle est persuadée qu'elle n'a besoin de personne pour régner.

L'héroine est donc sans aucun doute le point fort du roman. Elle apporte la touche de piquant à l'histoire. Heureusement, car l'auteure a un peu délaissé les Sélectionnés. Je les ai trouvés assez en retrait, voire complètement effacés pour certains. Kiera Cass n'en met que quelques uns en valeur, tandis que les autres restent dans l'ombre. Et encore, ceux qui bénéficient de plus de lumière ne sont pas assez développés. Si j'ai une petite préférence pour Kile, j'avoue que suis très intriguée par Erik. Ce personnage là est spécial et pourrait bien tirer son épingle du jeu. Si l'auteure suit ma petite logique personnelle, elle pourrait créer une véritable surprise et donner à sa nouvelle sélection un tournant très original. Mais pour ça, il faudra attendre le dernier tome.

Quant au reste, je n'ai pas grand chose à dire, les ingrédients restent les mêmes. Kiera Cass ne prend pas de risques et ne développe pas son background. Les menaces extérieures restent justement, bien en extérieur et elle se concentre exclusivement sur la Sélection. Niveau ambiance, rien de bien nouveau donc. Ce qui est par contre très agréable, c'est d'évoluer au sein même du palais et de croiser régulièrement America, Maxon, Aspen, Lucy, Marlee.... tous ces clins d'oeil sont les bienvenus, d'autant plus que nous, lecteurs, en savons davantage que Eadlyn. Un point pour nous!! 

Enfin, je dois tout de même dire que la fin m'a peu convaincue. Elle arrive assez précipitamment et se détache de la Sélection elle-même. Pour le coup, Kiera Cass a sûrement voulu maintenir l'intérêt de son public et a donc joué sur le pseudo drame. Il fallait bien ça pour qu'on s'accroche à la suite, car il faut bien l'avouer, plus on avance dans le roman, plus il se ramollit. Ce cliffhanger permet donc de rester alerte, sauf qu'il est tellement gros qu'il en devient surréaliste. Ou alors Kiera Cass est une vraie sadique. 

lecture-commune

L'héritière a fait l'objet d'une lecture commune avec ma partenaire Maelle du blog The Notebook 14! Sans tarder, découvrez son avis sur le roman!

jeudi 23 octobre 2014

[Cover Reveal] The Heir de Kiera Cass

the heir

Vous le savez, la saga La Sélection ne s'arrête pas aux 3 tomes que nous connaissons. Deux tomes ont en effet été ajoutés et le 4ème tome, The Heir, a aujourd'hui sa couverture. Que vous dire, elle est sublime, magnifique, grandiose!! The Heir sortira en VO en mai 2015 ainsi que simultanément en France, toujours chez la Collection R! Voici le résumé du roman (on copie, on crédite):

Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s'attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n'est peut être pas aussi difficile qu'elle le croyait.

Icon news

dimanche 1 juin 2014

Le top et Le flop du mois (7 | mai 2014)

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Les Tops

Si en avril je n'avais lu que très peu, en mai je me suis largement rattrapée! Mieux encore, j'ai enchainé les coups de coeur!! J'ai lu 7 nouveaux livres et j'en ai chroniqués 9, vu qu'il y a 2 lectures secrètes que j'avais lues le mois précédents mais dont je ne pouvais parler avant mai (compliqué non?). Un mois exceptionnel donc! Ce que je retiendrai surtout sur ce mois d'écoulé, ce sont 4 lectures: White Hot Kiss de Jennifer L.Armentrout, Eleanor & Park de Rainbow Rowell, Maybe Someday de Colleen Hoover et City of Heavenly Fire de Cassandra Clare!

CoHF_cover mini maybe someday

eleanor_couv_mini whitehotkiss

Comme à son habitude, Jennifer Armentrout did it again avec White Hot Kiss! Une lecture hyper originale, fluide et addictive avec des personnages géniaux! J'ai définitivement craqué pour l'univers! Quant à Eleanor & Park, inutile de vous en parler, ce fut une lecture intense, pleine d'émotion et d'amour comme il y en a peu. Enfin, mentions spéciales à deux livres dont Maybe Someday qui m'a fait complètement vibrer et à City of Heavenly Fire qui a été exceptionnel, concluant la saga à la perfection. 

  • Le flop

Sur un mois aussi riche, je n'ai rencontré aucun flop, on peut dire que c'est génial :)

Autres livres lus et chroniqués: Le cercle des 17 (4*) | Uninvited (4*) | Décroche-moi la lune (3*) | Histoires Secrètes de la Sélection (4*) | L'Élue (4*)


samedi 24 mai 2014

L'Élue [La Sélection #3]

elue mini

 

  • Nom: L'Élue [La Sélection #3] de Kiera Cass
  • Lu en: français (337 pages)
  • Sorti le: 15 mai 2014
  • VO: paru sous le nom "The One" en mai 2014
  • Ma note

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu'elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c'est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux. America n'aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du coeur du Prince Maxon. À quelques jours du terme de la compétition, tandis que l'insurrection fait rage aux portes du Palais, l'heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu'une...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Et voilà, une nouvelle saga se termine... Et je dois dire que je suis très heureuse d'avoir donné sa chance à La Sélection. Pourtant ce n'était pas gagné, je me souviens que je n'avais pas trouvé le 1er tome exceptionnel. Mais le second avait réussi à me faire succomber à cet univers particulier. Quant à ce dernier tome, il conclut très bien la série, bien que je l'ai trouvé trop rapide.

Ce que j'ai apprécié avec L'Élue c'est que non seulement on ressent enfin les vrais sentiments d'America mais l'enjeu politique est fortement mis en avant. On découvre alors le vrai visage du roi, que j'ai réellement détesté. J'avais d'ailleurs envie de secouer Maxon de rester si passif devant les crapuleries que son père a pu lâcher. Les intentions des Renégats se dévoilent et l'atmosphère est plus pesante. Mais ce n'est pas tout, on comprend aussi l'utilité de La Sélection, cette émission de télé-réalité. Finalement, tout n'est que manipulation...enfin presque.

Si cet aspect là du roman est donc super intéressant, il est aussi très vite balayé, 337 pages c'est trop peu pour tout résoudre. Je reste sur ma faim quant aux renégats, après lecture, j'ai encore plein de questions en tête à leur sujet. Heureusement, les personnages compensent cela car ils s'affirment enfin. America, fidèle à elle-même m'aura une fois de plus convaincue, par ses actions, mais aussi ses sentiments. Même si cétait prévisible, j'ai été de nombreuses fois touchée. Quant à Maxon, il lui a manqué quelque chose, plus de charisme et d'affirmation, de fait, j'ai aimé ce personnage mais il n'a jamais vraiment suscité de l'admiration. Enfin, Aspen, qui m'avait beaucoup plu dans la novella "Le Garde", s'est révélé totalement transparent. Une déception en soi, vu sa détermination passée.

Le roman se lit donc très vite (quelques petites heures à peine) et on est heureux du cheminement. C'est certes classique, Kiera Cass choisit sans conteste la voie de la facilité, survolant certains aspects, en oubliant d'autres. Mais elle arrive tout de même à nous transmettre de l'émotion et à nous choquer, surtout sur la fin. Certaines choses m'ont retourné le coeur. J'aurai aimé que ces moments forts sont plus aprofondis car cela se passe très vite et on a pas le temps d'enregistrer ce qu'on ressent vraiment. 

En bref, c'est un roman qui m'a fait passer un bon moment. J'ai réussi à m'attacher aux personnages au fil des tomes et je ne regrette pas la découverte de cette série. Je pense qu'elle aurait pu être davantage étoffée dans certains aspects mais globalement, elle mérite qu'on s'y attarde franchement!

vendredi 23 mai 2014

Histoires Secrètes: Le Prince & Le Garde [ La Sélection #0.5 | #2.5]

histoires secretes mini

 

  • Nom: La Sélection - Histoires Secrètes "Le Prince & Le Garde" de Kiera Cass
  • Lu en: français (252 pages)
  • Sorti le: 15 mai 2014
  • VO: paru sous le nom "The Selection Stories" en février 2014
  • Ma note

Avant qu'America n'arrive au palais pour participer à la Sélection, il y avait une autre fille dans la vie de Maxon. Le Prince s'ouvre la semaine précédant l'arrivée des trente-cinq candidates et nous permet de suivre Maxon au cours de la première journée de compétition. Élevé en tant que Six, Aspen Leger n'a jamais osé rêver de faire un jour partie de la très réputée Garde royale stationnée au palais. Dans Le Garde, vous découvrirez la vie quotidienne d'Aspen entre les murs du palais et la vérité à propos du monde des gardes auquel America n'aura jamais accès. Ces deux nouvelles, Le Prince et Le Garde, qui accompagnent la série best-seller de Kiera Cass, La Sélection, vous proposent une plongée fascinante dans le coeur et l'esprit des deux jeunes hommes qui se livrent bataille pour obtenir l'amour et la main d'America Singer. Ce petit recueil offre également des bonus exclusifs, des scènes coupées et des révélations sur cette trilogie passionnante !

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je n'ai pas l'habitude de lire les novellas, encore moins de les chroniquer mais avec Histoires Secrètes de la Sélection, je fais une exception! J'ai lu ce livre en un temps record et il m'a bien plu. Je trouve qu'il est tombé à pic avant ma lecture du tome 3. Découvrir les personnalités de Maxon et Aspen à travers leurs propres pensées était intéressant.

Dans la première partie, nous suivons Maxon une semaine avant le début de la Sélection et durant la première journée de celle-ci. Ce fut plutôt sympa de voir que toute cette affaire ne l'enchantait pas beaucoup. Cela dit, je n'en ai pas appris spécialement plus sur Maxon sauf sur le fait qu'il se fasse assez manipuler par son père. C'est là le point captivant de son récit selon moi. On sent qu'il en a peur et pour cause! Comme je l'avais déjà bien remarqué au travers des yeux d'America, le roi est imbuvable. 

Avec Aspen, les choses vont plus loin, on découvre un autre aspect de la vie au palais. La fonction de garde royal n'est pas simple mais le jeune homme est motivé. On découvre aussi les machinations du roi qui confirment vraiment que ce personnage est exécrable. Je m'attends à de mauvaises choses de sa part dans le dernier tome de la trilogie. Plus intéressant encore, on plonge au coeur d'une attaque de renégats, on voit que la situation est assez sérieuse mais on ne connait pas encore bien les motivations. A voir...

En bref, ces histoires courtes nous donnent un autre angle de vue sur la Sélection. Bizarrement, j'ai préféré le caractère d'Aspen ici, alors que dans la trilogie principale, il m'avait assez déçue. Connaître ses sentiments ont joué en sa faveur. Reste à voir s'il sera à la hauteur dans L'Élue et qui va choisir America! 

dimanche 28 avril 2013

In My Mailbox (58)

DSC_0017

Coucou!! Alors cette semaine, j'ai encore été gâtée! Commençons d'abord par mes petits achats! Deux suites que j'attends depuis longtemps! En premier, Losing Lila de Sarah Alderson, la suite du merveilleux, fantastique Hunting Lila dont j'avais fait des éloges dans ma chronique! Il s'agit d'une duologie donc j'ai hâte de savoir le fin mot de l'histoire! Ensuite, le tome 2 de Blood of Eden: The Eternity Cure de Julie Kagawa! Pour le premier tome j'avais opté pour la hardcover US mais comme ils ont changé les couvertures, j'ai décidé de poursuivre avec l'édition paperback UK qui a gardé le même esprit pour les couvertures! Je suis actuellement en train de le lire et franchement c'est top!!!

DSC_0018

Pour continuer cette semaine, j'ai reçu de la part de la Collection R deux suites dont La Sélection T2 - L'Élite de Kiera Cass. Une suite que j'ai déjà lue, en à peine quelques petites heures! Vous pouvez retrouver ma chronique sur le blog! Ensuite, LE livre que j'attendais: Phaenix T2 - Le brasier des souvenirs de Carina Rozenfeld. Je l'ai dévoré et ce fut un énorme coup de coeur! Ma chronique est déjà en ligne sur le blog!!

mp

Enfin, à l'occasion de la sortie du tome 3 des Revenants, Qu'importe l'éternité, Amy Plum m'a gentiment envoyé quelques marques-page dédicacés!! Je les trouve vraiment chouettes! Et si vous êtes sages, un petit concours pour les remporter sera organisé très bientôt sur le blog!!! 

Icon in my mailbox ok

 

mercredi 24 avril 2013

L'Élite [La Sélection #2]

17732766

  • Nom: L'Élite [La Sélection #2] de Kiera Cass
  • Lu en: français (308 pages)
  • Sorti en: avril 2013 chez Collection R
  • VO: paru en avril 2013 sous le nom "The Elite"
  • Ma notenotation 3

La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales... Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre!

Voilà un livre que j'attendais beaucoup cette année. Le premier tome m'avait plu, sans plus je l'avoue, mais il avait suscité ma curiosité et j'avais très envie de connaitre la suite des aventures d'America Singer. Alors qu'elles étaient 35, les Sélectionnées ne sont plus que 6, dont America, à sa grande surprise. Et oui, il faut dire que la jeune fille ne fait rien comme tout le monde....Mais c'est sans compter sur Maxon qui tient à elle plus qu'elle ne veut se l'avouer.

Dans l'Élite, America souffre du syndrome du 2ème tome. La jeune fille a finit par perdre tous ses repères, la Sélection la bouscule plus qu'elle ne l'aurait pensé et ses sentiments en pâtissent. Je dois avouer qu'elle m'a souvent agacée, pleurant pour un rien, se montrant souvent capricieuse envers Maxon. Du temps exige-t-elle. Mais en attendant, si le pauvre Prince tente de se rapprocher d'une autre, c'est la crise de jalousie assurée. Perdue, America? Oui, surtout depuis que Aspen est devenu un membre de la garde royale et qu'il la croise tous les jours...De quoi raviver les souvenirs...

Si America est donc prise au piège avec ses doutes et ses tourments, j'ai beaucoup aimé les deux protagonistes masculins. Pour une fois, le triangle amoureux ne m'a pas dérangée. J'ai été incapable d'avoir une préférence pour l'un comme pour l'autre. Maxon et Aspen sont tellement différents. Ils ont une vie différente, des désirs différents. Même leur amour pour America est unique. Maxon est un jeune Prince qui a de l'ambition mais qui cache de sombres vérités. Il est patient et dévoué. Aspen est fort, courageux et tente de réparer ses torts. Je les ai trouvés au coude à coude, impossible à départager. De ce point de vue là, je compatis pour America!

Si l'histoire est avant tout centrée sur ce brillant trio, les autres Sélectionnées ne sont pas laissées en coulisses. On apprend à les connaître davantage, on apprend qui apprécier et qui détester. Chacun dévoile son vrai visage...même le Roi et la Reine m'ont surprise. 

Enfin, l'intrigue prend de plus en plus de forme, avec les personnes qui se montrent sous leur vraie nature, les choses deviennent également plus sombres. La menace plane au-dessus du Palais, peut être même dans le pays tout entier. Du coup, notre lecture en devient quelques fois stressante car on ne sait ce qui peut arriver entre ces murs...

En conclusion, j'ai passé un excellent moment. Ce deuxième tome est largement mieux que son prédécesseur, plus intense. Plus court aussi! Le style à ce je-ne-sais-quoi qui est très additif, de fait, on tourne les pages avidement et on lit ce livre en à peine quelques petites heures. Et dire qu'il faudra attendre l'année prochaine pour le dernier tome. Un tome qui s'annonce à mon avis sans pitié! Vivement!

jeudi 19 avril 2012

La Sélection

 

13563599

  • Nom: La Sélection de Kiera Cass
  • Lu en: français (344 pages) - Sorti chez la Collection R
  • VO: The Selection, à paraitre le 24 avril

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. Quand la dystopie rencontre le conte de fées!
Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

La première chose qui m'a donné envie de lire La Sélection est sa couverture magnifique! Tellement belle que je n'ai pas résisté à la retravailler pour le blog. Mais si le contenant est séduisant, le contenu m'a un peu laissée sur ma faim. Pour mettre à profit les points positifs, je vais m'empresser de dire ce qui m'a gênée. D'emblée, je n'ai pas pu nier une certaine ressemblance avec HUNGER GAMES. Entendons nous bien, Hunger Games est sombre, oppressant, stressant, bouleversant. La Sélection est léger, coloré, drôle, sentimental. L'ambiance des deux livres est totalement opposée mais le monde dans lequel évolue América n'est pas sans rappeler celui de Katniss. Illéa, tout comme Panem, est régie par un système de castes allant du plus riche au plus pauvre. Tous les vendredis, la famille royale oblige son peuple à regarder le bulletin diffusé par un certain Capitole, dont le présentateur Gravil m'a fait penser à Caesar. Si ces quelques similitudes (concentrées surtout au début du roman) m'ont fort gênée au départ, je me suis finalement prise au jeu de La Sélection qui prend une toute autre tournure. On en vient alors à oublier ces comparaisons - même si je prends le soin de les souligner - et on entre dans la compétition. J'ai beaucoup apprécié suivre América, une héroïne qui a ses propres valeurs et qui les défend coute que coute. Elle sait qui elle est et qui elle ne veut pas devenir. C'est un côté du personnage très intéressant car disons le, elle est assez brut de décoffrage, ce qui fait tout son charme. Alors que la demoiselle vient de se faire larguer par Aspen, elle ne pensait pas être retenue par la Sélection. Ses premiers pas en tant que Selectionnée sont timides, visiblement, la jeune fille ne sent pas à sa place. Sa seule motivation étant de rapporter de l'argent pour faire vivre sa famille, América n'avait pas prévu que le Prince serait aussi....attractif. Un Prince qui m'avait semblé ennuyeux au départ mais qui s'est révélé touchant. Un peu "effacé", Maxon n'a pas d'expérience en amour et ça se ressent, du coup, le personnage peut être qualifié de "mignon". Malgré ses lacunes sentimentales, c'est un Prince qui a le sens du devoir et qui s'intéresse à son peuple, prêt à changer les lois. plutôt admirable non? Sa relation avec América est vraiment intéressante, elle se construit à chaque page et évolue étonnamment bien. Leurs moments partagés étaient les points forts du livre! Mais c'est sans compter sur Aspen, engagé au Palais comme officier suite aux trop nombreuses invasions....Se profile alors l'inévitable et déjà-vu triangle amoureux qui sera surement au coeur du deuxième tome. Malgré que je n'apprécie pas spécialement les triangles, celui-ci m'a fait bien sourire. J'avoue que moi-même j'ai du mal à prendre parti pour l'un ou l'autre....Ca risque d'être amusant pour la suite!  Je m'attendais sincèrement à plus de compétition entre les filles, des coups bas par exemple mais cela reste suffisamment gentil tout comme l'aspect "télé-réalité" trop peu mis en avant. Les attaques renegats restent également en surface, et pourtant, ça m'aurait bien plu d'avoir un soupçon d'adrénaline. Vous l'aurez compris, l'histoire de La Sélection, c'est avant tout une recherche d'amour et j'ai passé un bon moment de lecture. Je me suis tout de suite attachée à America, à Maxon et Aspen qui constituent un trio original qui nous promet des rebondissements dans le deuxième tome de la trilogie!