► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques récentes Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Live Report
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mardi 23 mai 2017

Always and Forever, Lara Jean [To all the boys I've loved before #3] de Jenny Han

always and forever

  • Nom: Always and Forever, Lara Jean [To all the boys I've loved before #3] de Jenny Han
  • Lu en: anglais
  • Pages: 326 pages
  • Sorti le: 4 mai 2017
  • Editeur: Scholastic UK
  • Fiche: présentation officielle
  • VF: à paraitre sous le même nom le 20 septembre 2017

Lara Jean is having the best senior year a girl could ever hope for. She is head over heels in love with her boyfriend, Peter; her dad’s finally getting remarried to their next door neighbor, Ms. Rothschild; and Margot’s coming home for the summer just in time for the wedding. But change is looming on the horizon. And while Lara Jean is having fun and keeping busy helping plan her father’s wedding, she can’t ignore the big life decisions she has to make. Most pressingly, where she wants to go to college and what that means for her relationship with Peter. She watched her sister Margot go through these growing pains. Now Lara Jean’s the one who’ll be graduating high school and leaving for college and leaving her family—and possibly the boy she loves—behind. When your heart and your head are saying two different things, which one should you listen to?

separator

~ ENGLISH REVIEW~ 

 It really was a cute third book, I loved reading about Lara Jean and her love/family life. Truthfully this book bring nothing new to the story but I still enjoyed it a lot! Characters growed up, Lara Jean and Peter faced new problems but their love is real and sincere, they are adorable. Think I'm gonna miss them!! What I loved too what the family thing, it was always important in this series, and I'm glad for it. There a lot of respect, traditions and values. I just feel that something is missing to really say goodbye to Lara Jean, like an epilogue a few years later maybe. But overall, I loved this book, like the two others, it was enchanting and refreshing.


Lara Jean est une série que j'ai toujours aimé car elle apporte beaucoup de fraîcheur. Ca a toujours été comme un petit bonbon acidulé et ce troisième tome ne fait pas exception. Always and forever, Lara Jean est un dernier tome qui nous permet de voir plus loin dans la vie de notre héroine et quand bien même il n'apporte pas grand chose de neuf, j'ai fortement apprécié ma lecture.

Je ne peux pas nier que je me suis sincèrement attachée à tous ces personnages, en particulier Lara Jean et Peter. Ils sont tellement adorables ensemble!! Leur relation est toujours aussi belle, même si les choses se compliquent avec la fin de l'année et le choix de l'université. L'insécurité s'invite et les amoureux s'enferment dans des non dits. Malgré tout, leur amour est si réel que les deux ne peuvent pas concevoir leur avenir l'un sans l'autre. C'est vraiment très beau. Pour autant, j'ai trouvé que Jenny Han n'avait pas assez exploité leur histoire, ne la faisant pas évoluer. Elle reste stable et du coup, il manque un peu de fraîcheur ou d'adrénaline ou de moments plus romantiques. 

D'ailleurs, j'aurai franchement apprécié un épilogue se situant quelques mois plus tard ou au moins un an après pour voir où les jeunes gens en sont. Vu l'enjeu du livre, cela aurait été très intéressant et nous aurait permis de réellement dire au revoir au couple. Là, il me manque quelque chose, j'ai l'impression que l'histoire de Lara Jean n'est pas terminée et qu'on pourrait très bien avoir un quatrième tome. Un petit goût d'inachevé qui m'embête un peu sur mon appréciation globale. 

Par ailleurs, la famille est toujours bien mise à l'honneur et c'est un aspect que j'ai toujours adoré dans cette série. Il y a beaucoup d'amour, de respect, de traditions mais surtout de valeurs chez les Covey et j'ai toujours trouvé cela très important. Cela manque parfois dans d'autres livres contemporains où les jeunes se fichent bien de leurs parents et famille. Or ici, c'est tout le contraire, la famille c'est sacré. Il y a une réelle éducation, un partage. Franchement, je suis admirative. 

En conclusion, Always and forever Lara Jean fut une très bonne lecture rafraîchissante et toute mignonne à l'image de ses prédécesseurs. Malgré un sentiment d'inachevé, j'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans cette histoire et je mentirai si je disais que les personnages ne me manqueront pas, que du contraire! 


lundi 31 août 2015

PS: I still love you [ To all the boys I've loved before #2]

ps i still love you

  • Nom: PS I still love you [To all the boys I've loved before #2] de Jenny Han
  • Lu en: anglais
  • Pages: 337 pages
  • Sorti le: 26 mai 2015
  • Editeur: Scholastic Press
  • Niveau de compréhension: facile
  • VF: à paraitre sous le nom Ps: Je t'aime toujours le 23 septembre 2015

Lara Jean ne s’attendait pas à tomber réellement amoureuse de Peter. Elle et Peter faisaient juste semblant. Sauf que soudainement, ce n’était plus le cas. Maintenant Lara Jean est plus confuse que jamais.Quand un autre garçon de son passé revient dans sa vie, les sentiments de Lara Jean pour lui reviennent aussi. Une fille peut-elle aimer deux garçons à la fois ?

NOTE: Risque de spoilers sur le 1er tome!!! 

Quel plaisir de retrouver Lara Jean et tout son petit univers. Souvenez-vous, j'avais adoré le premier tome qui avait été pour moi comme un petit bonbon qu'on déguste. La magie avait opéré et c'est avec impatience que j'attendais cette suite. Bien que j'ai passé un très agréable moment, je ne peux m'empêcher de le trouver en-deça de son prédécesseur.

Avec Ps: I still love you, Jenny Han met l'accent sur la difficulté d'une relation adolescente. Peter et Lara Jean ne s'imaginaient pas tomber réellement amoureux l'un de l'autre, pour autant, ils ont du mal à se l'avouer clairement. Les non dits s'installent et un fossé commence à séparer nos deux amoureux. L'auteure s'amuse à mettre pas mal d'obstacles sur le chemin du couple, pour tester leur amour. C'est aussi énervant que drôle que touchant. Ce second tome nous démontre que même si jeune, lorsque les sentiments sont sincères et qu'on les assume, on peut tout affronter!

Lara Jean est toujours aussi attachante. Dans cette suite, son amour pour Peter grandit autant qu'il l'effraie. En effet, convaincue qu'il tient toujours à Gen, elle ne cesse de se comparer à sa rivale et ancienne amie. Ses doutes sont légitimes mais souvent, Lara Jean manque de recul. Elle n'ose pas imaginer que Peter a tourné la page, ne se trouvant pas assez bien. Malgré tout elle s'accroche et nous offre une belle palette d'émotions. Quant à Peter, je l'ai toujours autant apprécié. Je pense qu'il avait ses raisons pour garder le silence sur certains points, pourtant cela aurait grandement facilité les choses s'il avait ouvert son coeur. Peter a sa fierté et est loyal, on ne peut que l'aimer, malgré son petit air de Mr-Beau-Gosse-et-Populaire. Cela étant, on le sent sincère avec Lara Jean et c'est ce qui compte!

Par ailleurs, l'auteure introduit légèrement un triangle amoureux avec le retour de John Ambrose McClaren. J'avoue que j'avais un peu peur mais j'ai beaucoup apprécié ce garçon. Son personnage est plutôt bien dosé et sa relation avec Lara Jean bien amenée. Jenny Han a réussi à trouver son juste milieu et démontre encore une fois combien Lara Jean et Peter partage un lien solide. Quant à la famille, c'est toujours un régal de la retrouver. J'ai toujours aimé cet aspect dans ce dyptique, c'est assez rare que le côté familial soit aussi développé dans les YA. Kitty apporte la grande touche d'humour, inévitablement! Pour une gamine de 10 ans, elle a de la suite dans les idées! Ce serait drôle d'avoir un spin-off la concernant, tant elle est imprévisible! 

En conclusion, j'ai trouvé cette suite vraiment bien. Le style de l'auteure est toujours aussi agréable et réaliste, rendant la lecture fluide. On ne peut que s'attacher à ses personnages qu'on a finalement pas envie de quitter. On a cette impression de faire partie de leur quotidien et c'est avec le coeur gonflé d'amour et un joli sourire qu'on referme le livre. 

mardi 10 février 2015

To all the boys I've loved before [#1]

to all the boys

  • Nom: To All the boys I've loved before [#1] de Jenny Han
  • Lu en: anglais
  • Pages: 422 pages
  • Sorti le: 7 aout 2014 pour cette édition
  • VF: paru sous le nom "A tous les garçons que j'ai aimés" le 11 février 2015

Lara Jean Song conserve ses lettres d’amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu’elle a reçues, ce sont celles qu’elle a écrites. Une pour chaque garçon qu’elle a aimé. Lorsqu’elle écrit, elle ose ouvrir son coeur et dire toutes les choses que jamais elle n’exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que pour elle. Jusqu’au jour où Lara découvre que ses lettres secrètes ont toutes été postées… Elle doit soudain faire face à son passé amoureux, la situation devient vite hors de contrôle mais qui sait ? Quelque chose de positif pourrait ressortir de ces lettres, après tout.

Ce roman, c'est un vrai petit bonbon. Je le voulais depuis longtemps aussi je remercie chaleureusement Laetitia pour me l'avoir offert. J'ai passé un excellent moment lecture. To all the boys I've loved before est un livre léger, drôle, fun qui m'a complètement enchantée. 

Avec ce livre je me suis retrouvée quasi 12 ans en arrière, quand j'avais moi aussi 16 ans. Heureusement je n'ai pas vécu la même expérience que Lara Jean, mais cette héroine là, on peut facilement s'y identifier. C'est une fille dont la famille prend beaucoup de place, à laquelle elle donne énormément de valeurs. Je crois que c'est le premier trait de caractère que j'ai aimé chez elle car elle m'a fait pensé à moi. Elle préfère passer ses vendredis ou samedis soirs à la maison plutôt qu'à sortir. Et avec les garçons, n'en parlons pas, elle préfère les voir de loin et en rêver.

Mais lorsque ses lettres d'amour sont mystérieusement envoyées (bien que j'avais compris qui était l'expéditeur!), la vie amoureuse de Lara Jean prend un sacré tournant. Et là voilà qui prétend sortir avec le beau et populaire Peter Kavinsky. Commence alors l'histoire d'amour la plus tordante et la plus attachante qu'on puisse lire.

Oui, moi, j'ai tout de suite adhéré bien que je n'aurai jamais osé prétendre sortir avec un gars pour une quelconque raison. Mais dans le fond, Lara Jean a toujours eu un crush sur Peter donc ce n'était pas si innocent que ça. Le livre tourne alors autour de leur pseudo relation et c'est génial. On rit, on est frustré et on tourne les pages avidemment. Ce livre est tellement addictif! Parce que Lara Jean et Peter font peut être semblant mais on sent qu'il y a plus. Du coup on reste curieux tout le long.

Et autour de cette histoire d'amour, il y a tout le reste, la vie de famille, les liens forts que partage Lara Jean avec ses soeurs, les souvenirs... on ne peut que s'attacher à tout ce petit monde ou presque. Si Kitty, la petite soeur, a déjà un caractère bien affirmé, Margot, l'ainée est juste insupportable. La Reine Margot est du genre vénérée aussi quand elle part étudier en Ecosse, on est soulagé et Lara Jean peut enfin sortir de l'ombre. Et c'est trop mignon à voir car la jeune fille n'a aucune expérience en amour. On ne comprend pas toujours ses choix sur le moment mais avec du recul on se dit que n'importe quel ado a pensé comme ça au moins une fois! 

En bref, To all the boys I've loved before est une bulle de fraicheur qui nous relaxe et nous fait passer un excellent moment. Les chapitres courts, la plume simple et fluide rende ce roman complètement addictif. J'ai tellement aimé que si j'avais la suite sous la main, je plongerai dessus sans hésiter! Vivement juin parce que Lara Jean n'a pas fini de nous surprendre!