► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 25 juin 2014

Diabolique [Gods & Monsters #3]

diabolique

  • Nom: Diabolique [Gods & Monsters #3] de Kelly Keaton
  • Lu en: français (304 pages)
  • Sorti le: 5 juin 2014
  • VO: paru sous le nom "The wicked within" en septembre 2013
  • Ma note

Ari a réussi à repousser les sorts de la démoniaque déesse Athéna. Mais pour combien de temps ? Elle doit très vite trouver une solution pour se défaire de la malédiction de Méduse qui poursuit les femmes de sa famille depuis des siècles. Le remède se trouve peut-être dans une relique, la Main de Zeus, détenue par l'élite de la ville. C'est aussi ce que cherche depuis toujours Athéna... Ari doit mettre la main sur cet objet magique avant la déesse pour son bien et celui de toute la ville, de ses amis et de celui qu'elle aime, Sebastian...

Un grand merci à Fleuve Éditions pour l'envoi de ce livre.

 Voilà une saga que j'apprécie beaucoup! Et je dois bien admettre que ce dernier tome confirme ce sentiment! Car aussitôt reçu, aussitôt lu. Comme ses prédécesseurs, Diabolique se lit d'une traite. Efficace, addictif, on ne peut pas le lâcher des qu'on l'a commencé.

A ce moment de l'histoire, les choses deviennent relativement très sérieuses. Notre héroïne, Ari, est au centre d'un très grand conflit entre la déesse Athéna et les chefs du Novem. Elle-même a une grande part à jouer dans cette histoire et ce n'est pas chose aisée, d'autant plus que sa malédiction de gorgone lui pèse de plus en plus. Mais un remède semble exister et pour ça, il faudra prendre des risques et se mettre en danger. Chose qu'Ari devra faire, qu'elle le veuille ou non.

Le roman nous offre alors une intrigue tournant autour de cette quête particulière. Athena attend de Ari qu'elle retrouve les Mains, et en échange, elle la libérera de sa malédiction. Mais la Déesse est maligne, et plonge tout New 2 dans la confusion et la guerre. Cela laisse peu de temps à Ari d'agir. Ainsi le livre maintient un rythme effréné, qui tient le lecteur en haleine. Les personnages - bons ou mauvais - ne perdent plus de temps et nous sommes pris au coeur d'une guerre intense. L'action, le stress et l'adrénaline sont au rendez-vous, faisant de nous esclave du roman.

L'intrigue globale est donc toujours intéressante. Dans ce milieu où se côtoient Dieux grecs, égyptiens, créatures surnaturelles, le panel est coloré. Mais l'auteure se focalise trop sur la quête des Mains et au final, laisse certains pans de son histoire dans l'ombre. Les quelques surprises et révélations (certes je ne l'avais pas vu venir) n'eclipsent pas tout à fait les dernières questions restées en suspens. J'ai la sensation que l'auteure aurait pu prendre 100 pages de plus pour bien résoudre son histoire.

De même, les relations entre les personnages souffrent de lacunes. Si on sent que les liens entre Ari et les enfants se sont nettement renforcés, de même qu'on assiste à la construction d'une famille pas comme les autres, j'ai été déçue de sa "connexion" avec Sebastian. Celle-ci aurait du s'etoffer, l'auteure aurait du présenter un duo plus complice et plus soudé que jamais et on passe totalement à côté. Évidemment, certains événements de l'histoire justifie un peu la distance prise par les personnages, mais c'était tout de même là un point important et l'auteure n'en a pas profité. Dommage, j'en attendais clairement plus...

Quant au style, il reste très agréable, très fluide, très clair. Comme je le disais, ça se lit très vite. Mention spéciale à la double narration, avec une  majeure partie consacrée à Ari (qu'on suit à la première personne) et à Sebastian (qu'on suit à la 3ème personne). Cela donne une vue plus globale sur l'histoire.

Pour terminer, Diabolique conclut donc plutôt bien la saga Gods & Monsters. Son ambiance particulière m'aura une nouvelle fois séduit ainsi que sa mythologie. Je regrette cependant le manque de profondeur de ce tome qui aurait pu être largement mieux mais bon, il reste tout de même très agréable. La saga, originale, mérite qu'on s'y intéresse de près!


vendredi 24 mai 2013

Belle & Mortelle [Gods & Monsters #2]

17618526

  • Nom: Belle & Mortelle [Gods & Monsters #2] de Kelly Keaton
  • Lu en: français (312 pages)
  • Sorti en: mai 2013 chez Territoires
  • VO: paru sous le nom "a Beautiful Evil" en février 2012
  • Ma notenotation 3

En arrivant à New 2, Ari cherchait seulement à connaître ses origines. Ce qu’elle a découvert dépasse ses pires cauchemars : elle est la descendante de Méduse ! Et a hérité d’un pouvoir démoniaque que la déesse Athéna rêve de lui arracher. Ari est bien décidée à rester la jeune femme « normale » qu’elle a toujours voulu être mais doit se protéger, ainsi que ceux qu’elle aime. À commencer par la petite vampire Violet qu’Athéna a kidnappée… Ari sait qu’elle pourra compter sur l’aide du sexy Sebastian pour lequel elle a déjà plus qu’un faible…

Un grand merci à Territoires pour l'envoi de ce livre

C'est avec grand plaisir que je me suis replongée dans l'univers de Gods & Monsters de Kelly Keaton. Le premier tome m'avait laissé un excellent souvenir, je me réjouissais donc de retrouver Ari et toute la bande. Ce second tome reprend là où Le Noir lui va si bien termine. Ari a gagné la protection du Novem qui lui offre même des cours à Presby. Le début du roman nous y entraine d'ailleurs quelques fois, montrant Ari en séance d'entrainement. Ben oui c'est bien beau les cours, mais dans son cas, il faudrait plutôt qu'elle apprenne à maitriser son pouvoir et sa force. C'est avec Bran qu'elle découvrira quelques techniques qui la feront suer.

Mais très vite, la menace Athena plane à nouveau sur le groupe. Ari doit se dépêcher de trouver un moyen d'entrer en contact avec la déesse si elle veut libérer ceux qui sont prisonniers et qui sont chers à son coeur. Heureusement, grâce au Novem, Ari accède à des informations précieuses et trouve comment retrouver la déesse de la guerre. Ari ne tarde pas à se lancer dans l'inconnu...

A partir de ce moment, le livre est riche en action. On ne s'ennuie pas du tout avec Ari, Athena et tous les autres. Cela dit, j'ai trouvé que les éléments étaient trop prévisibles. Malgré un rythme soutenu, il manque à ce second tome le "truc" qui aurait fait de lui une bombe. Bien que Ari fait face à de nombreuses difficultés, elles se résolvent un peu trop facilement, ce qui nous laisse un peu sur notre faim. 

Si l'intrigue stagne un peu au niveau des révélations, les personnages eux sont vraiment agréables à suivre!! Ari est déterminée, mais présente quelques failles, ce qui renforce la crédibilité de son personnage. Sébastian se révèle un peu mais reste assez mystérieux. Bien que je trouve qu'il lui manque un peu de charisme, j'ai bien aimé le savoir si présent dans ce tome. Son duo avec Ari est très convaincant. Enfin, quel plaisir de revoir Crank, Dub, Henri. Dommage qu'ils se soient montrés trop effacés mais néanmoins, on sent que la petite bande est soudée.

Ce qui m'a surtout beaucoup plu également, c'est l'ambiance du livre. Outre la mythologie grecque mise en place, le décor planté à New 2 est toujours aussi plaisant. Il offre une réelle atmosphère au livre et sitôt qu'on le commence, on s'y croirait. Ce deuxième tome tient donc toutes ses promesses. On passe un très bon moment et les pages se tournent très rapidement. C'est un livre que je recommande vivement!