► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 30 octobre 2015

The Forever Song [Blood of Eden #3] de Julie Kagawa

forever song

 

  • Nom: The Forever Song [Blood of Eden  #3] de Julie Kagawa
  • Lu en: anglais
  • Pages: 393 pages
  • Sorti le: 15 avril 2014
  • Editeur: Harlequin TEEN
  • Niveau de compréhension VO: facile à moyen 
  • VF: paru sous le nom Forever Humaine en octobre 2014

Allie va devoir accepter une bonne fois pour toute son côté vampire pour traquer et mettre fin à Sarren, le vampire psychopathe qui sème la terreur. Mais la piste est sanglante et longue, et Sarren a laissé de nombreuses surprises pour Allie et ses compagnons -son créateur, Kanin, et son frère de sang, Jackal. La route mène directement vers la seule place qu'ils doivent protéger coûte que coûte et qui est la seule à ne pas être envahie par les vampires: l'Eden. Mais c'est sans compter sur Sarren qui a en stock une surprise brutale pour Allie.

Traduction personnelle du résumé.

J'ai The Forever Song dans ma pile à lire depuis sa sortie en VO. Mais à chaque fois que j'ai voulu le commencer, j'avoue que j'avais du mal à me plonger dans son ambiance très sombre. Parce qu'avec cette série, il faut avoir les nerfs solides et l'imagination pas trop fertile. C'est glauque, c'est gore, c'est trash, c'est sanglant, c'est violent, bref, Julie ne prend pas de gants en racontant cette histoire. Oubliez les gentils petits vampires qui brillent au soleil, dans Blood of Eden, si les vampires sont exposés, ils brûlent. Ils vivent la nuit et tuent pour se nourrir de sang humain, parce que le monstre n'est jamais loin.

Je n'ai absolument rien à redire sur le style de Julie Kagawa. Etant sa seconde saga avec The Iron Fey, j'ai retrouvé quelques similitudes dans l'attitude de ses personnages. Il n'y a pas à dire, on reconnaît la patte de l'auteure, mais ce n'est pas pour me déplaire. Les héros sont extrêmement attachants et dégagent un sacré charisme. Au fil des tomes je me suis attachée à toute cette petite bande: Allie, Kanin, Zeke, et même ce fou de Jackal! Ce dernier apporte la touche d'humour qui n'est pas sans rappeler un certain Puck. Il allège considérablement le récit et ça fait du bien de rire dans toute cette noirceur oppressante. 

Quant à Allie, elle ne fait enfin plus qu'un avec elle-même, acceptant sa vie de vampire. C'est un personnage admirable et très fort. Dans ce tome, elle vit des choses assez stressantes mais d'autres teintées d'un bel espoir. Avec The Forever Song, Julie Kagawa explore en profondeur les liens qui unissent cette drôle de famille vampire. J'ai vraiment beaucoup apprécié cet aspect, qui m'a d'ailleurs fortement émue à certains moments. 

L'intrigue est tout aussi bien, quoique parfois un peu longue. La route vers l'Eden est semée d'embuches, et si nous sommes surpris ou choqués au départ mais un gros revirement, très vite la routine reprend. Malgré la bonne dose d'action, Julie a peut être trop détaillé le voyage. Cela étant, on ne s'ennuie pas du tout! La fin est tout aussi particulière et comme je vous disais, émouvante. 

C'est une très belle conclusion pour cette saga qui se démarque vraiment dans son genre. Si vous voulez une vraie histoire de vampires sans être épargnés par l'horreur, alors lisez Blood of Eden. Avec un style d'écriture superbe, la lecture n'en est que prenante et agréable. Malgré ce sentiment "déprimant" - ce n'est pas une lecture joyeuse - qui m'a accompagné durant tout le roman, j'ai particulièrement aimé l'univers imaginé par Julie Kagawa. C'est une valeur sure et je suis contente, de l'avoir enfin lu.