► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations Mon site professionnel
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Mes chroniqueuses Partenaires Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
mercredi 2 septembre 2015

Top & Flop du mois (20| Été 2015)

le top flop du mois

Voilà un rendez-vous initié par Accrocdeslivres que je trouve vraiment génial et qui arrive sur le blog! Voici l'explication pour ce rendez-vous:  Voilà un petit bilan mensuel sur les TOP et FLOP de mes lectures qui  permet donc de mettre en avant les lectures qui m'ont beaucoup plues (excellente lecture /coup de coeur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j'ai détestés (si, ça arrive) : FLOP.

  • Les Tops

Cet été, mon rythme de lecture fut très très lent. J'ai ressenti un moment dit de "panne livresque" alors que paradoxalement, beaucoup de livres me faisaient envie. De fait, je vous propose un bilan des lectures plutôt particulier vu qu'il regroupe les mois de juin, juillet et aout. Durant ces 3 mois, j'ai lu 8 romans et 2 mangas, ce qui est assez peu comparé à mon rythme habituel. Parmi ces lectures, il y a eu du bon comme du moins bon.

Pour cet été je retiens principalement deux romans. Tout d'abord - sans aucune surprise - Sword Art Online T2: fairy dance de Reki Kawahara et ensuite The Winner's Curse de Marie Rutkoski.

winner curse 11403384_1657033117845198_458523559383762165_n

Le tome 2 de Sword Art Online: fairy dance m'a enchantée. Cet univers, cher à mon coeur, s'est révélé à la hauteur de mes attentes. Entre émotions et action, SAO est toujours aussi intense et passionnant. Les personnages sont toujours aussi attachants. 

The Winner's Curse fut la surprise de cet été. Très proche du coup de coeur, cette lecture m'a marquée par son originalité. Bien écrit, ce YA est pour moi très peu classique et sort des sentiers battus. Au programme: manipulation, secrets, rébellion, romance. Un cocktail savamment dosé! 

 

  • Le Flop

Le flop de cet été n'est autre que Digitale de Sarah Wagon, un livre dont j'attendais beaucoup mais qui n'a pas su capter mon attention.

digitale

Digitale est une dystopie que j'aurai probablement dévorée et adorée bien des années plus tôt. Or, après un bon nombre de lectures de ce genre, ce livre m'est apparu sans originalité ni fraîcheur. J'ai peiné à aller jusqu'au bout et aucune des révélation n'a pu me tenir en haleine. Un livre qui se fond dans la masse et qui manque de personnalité.

  • Autres livres lus et chroniqués
  1. Ps: I still love you de Jenny Han (4*) : Une très bonne suite au roman To all the boys I've loved before. Un petit bonbon à savourer, avec des personnages très attachants qui me manqueront! 
  2. Phobos de Victor Dixen (4*) : Une belle surprise, une atmosphère particulière, un récit très bien construit. Je n'ai pu qu'adhérer à ce roman unique! 
  3. The Girl at Midnight de Mélissa Grey (4*) : J'en attendais clairement plus mais cela reste un bon roman qui a su me surprendre sur la fin. Clairement l'univers a du potentiel! 
  4. Sword Art Online Progressive de Reki Kawahara (♥) : Le manga coup de coeur de cet été qui revisite depuis le début le tout premier arc de Sword Art Online. Un pur régal pour les fans de cet univers! 
  5. Fate/zero de Shinjirô (4*): Un très bon premier volume qui nous plonge directement au coeur de la guerre du St Graal. Tout est bien expliqué et le graphisme reste très beau. 
  6. Fin de Partie de CJ Daugherty (4*): La fin de la saga Night School que j'ai beaucoup aimé même si un peu prévisible. Mine de rien on s'attache beaucoup aux personnages et l'univers qui nous aura tenu en haleine pendant 5 tomes! 
  7. Echopraxie de Peter Watts (/) : Malgré la qualité du scénario, le style très scientifique du roman m'aura fait abandonné ce dernier, trop compliqué pour en apprécier sa lecture. 


mercredi 24 juin 2015

Fate/Zero Vol.1

FateZero-1-Jaq

 

  • Nom: Fate/Zero de Shinjirô, Gen Urobuchi (Type-Moon)
  • Lu en: français 
  • Pages: 200 pages
  • Sorti le: 27 février 2014 
  • Editeur: Ototo Manga
  • Genre: Seinen (action, fantastique)
  • VO: paru sous le nom Fate/Zero フェイト/ゼロ en septembre 2011

Il y a de cela deux cents ans, trois familles ont décidé d'unir leurs pouvoirs pour atteindre l' « autre côté du monde ». Les Einzbern, Les Makiri et les Tôsaka. Ils unissent leurs forces et leurs connaissances secrètes pour recréer le Saint Graal et fabriquer le « Récipient ultime ».
Cependant ce calice ne peut réaliser le vœu que d'un seul être humain. La collaboration entre les magiciens se transforme alors en conflit violent et sanglant. Après trois défaites consécutives dans sa conquête du Saint Graal, la famille Einzbern est bien décidée à vaincre cette ultime bataille. Elle engage le redoutable Emiya Kiritsugu, plus connu sous le nom de Tueur de Mages, et lui confie une relique qui lui permettra  d'invoquer le plus puissant des Servants parmi les Esprits héroïques : Saber.

Depuis ma découverte de Fate/Stay Night Unlimited Blade Works, j'avais très hâte de découvrir Fate/Zero, le préquel. En effet, l'histoire prend place 10 ans auparavant et dévoile tous les secrets de la 4ème Guerre du Saint Graal. Avec Fate/Stay Night, quelques flashbacks étaient proposés mais le mystère restait toujours entier. Aussi, quel ne fut pas mon plaisir de me plonger dans ce premier tome et de retrouver cet univers particulier.

D'emblée, je peux dire que j'ai pris mes marques assez rapidement. Pour les novices, ce premier volume prend le temps d'expliquer ce qu'est la guerre  du Saint Graal, son rôle et comment on l'obtient. On rencontre alors quelques uns des personnages principaux ainsi que leur servant respectif. Quel régal  de retrouver ces servants que je connaissais déjà! Je pense notamment à Saber, Lancer, Rider, Gilgamesh. Ces esprits héroïques sont néanmoins différents de Fate/stay Night, tout du moins pour Rider et Lancer. 

Parmi les personnages, Kiritsugu Emiya - le père adoptif de Shirou - est le héros principal. Animé par un idéal particulier (repris par Shirou 10 ans plus tard), Emiya est prêt à tout pour obtenir le Graal. Il invoque alors la grande Saber. Un personnage que j'aimais déjà dans Fate/Stay Night mais qui restait énigmatique. Avec ce premier tome, l'identité de Saber est totalement dévoilée et j'avoue que je me suis régalée. Comme je l'ai toujours pensé, Saber est une guerrière, une vraie et une jeune femme très attachante. Par ailleurs, Kotomine est une figure que je connaissais également. Son personnage se révèle mystérieux mais intéressant ici car on sent qu'il est influencé par l'esprit de L'Eglise, qui se veut médiatrice. Cela promet de futures révélations j'en suis sure. Enfin, il faut que je mentionne le père de Rin Tohsaka qui risque lui aussi de me surprendre, vu le servant qui l'accompagne! 

Le manga se met très vite en place et la guerre du Graal débute quasi directement. Entre quelques moments de présentation, on sent le danger augmenter et on se délecte de découvrir les participants. Quant à moi, j'ai encore pris plus de plaisir, sachant que fate/zero va m'apporter toutes les réponses à mes questions. C'est un véritable complément à fate/stay night, à un autre niveau. Ici, la guerre sera sanglante et sombre, ça ne rigole pas. Les protagonistes ont un parcours différent, ils sont vraiment impliqués. Je pense que la suite va être aussi prenante qu'intéressante!

Niveau graphisme, je n'ai pas grand chose à dire, le design est très beau, c'est clair, bien présenté. Le manga est un bel objet d'ailleurs avec sa superbe couverture. Ce premier tome est donc une réussite, une belle mise en bouche. Tout est bien dosé. On se prend au jeu de cette guerre et on attend qu'une chose.... connaitre la suite!