► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
dimanche 24 novembre 2013

[Résultats] Gagnez 3 exemplaires de BELLE EPOQUE

belleconcours

Concours BELLE EPOQUE!!!

  • Présentation

J'ai l'immense plaisir de vous proposer un tout nouveau concours! En association avec la Collection R , tentez de remporter 3 exemplaires de BELLE EPOQUE d'Elizabeth Ross! Un livre poétique et écrit avec justesse qui vous emmènera dans le Vieux Paris. J'ai beaucoup aimé ce roman et j'espère que vous vous laisserez séduire par son ambiance unique! Pour en savoir plus sur BELLE EPOQUE, vous pouvez lire ma chronique sur le blog!

  • Comment jouer?

C'est très simple, veuillez suivre les instructions ci-dessous! Le concours est ouvert du 31 octobre au 14 novembre inclus à la Belgique, France et la Suisse!

  1. Veuillez envoyer un mail avec comme objet "Concours BELLE EPOQUE" à l'adresse ayuceres@gmail.com avec vos coordonnées complètes (pseudo, nom, prénom, adresse, pays!)
  2. Un minimum de politesse est requise (je ne suis pas un robot), merci!
  3. Vous avez une chance supplémentaire si vous êtes fans de la page facebook du blog (veuillez le préciser, sinon ça ne sera pas pris en compte!)
  4. Vous avez une autre chance si vous partagez le concours sur la platerforme de votre choix - facebook, twitter... - et que vous me montrez une preuve (capture d'écran, liens...)
  5. Dites moi pourquoi ce roman vous tente, ça m'intéresse (ben oui, si vous participez, il y a une raison :D )
  6. Une seule participation par foyer.
  7. Les lots sont envoyés à chaque gagnant par la Collection R. Nous ne sommes pas responsables des éventuelles pertes de la poste.
  8. Bon concours!!!!!

Voilà! J'espère que ce concours surprise vous fera plaisir! Je remercie énormément la Collection R pour me permettre d'organiser ce concours! Bonne chance à tous!!


 

RESULTATS

Tout d'abord, un énorme merci à tous pour avoir participé à ce concours, pour l'avoir partagé aussi... Il a rencontré un très beau succès, totalisant 140 participations. J'ai adoré lire vos mails, c'est dans ces moments là qu'on se rend compte que le blog est apprécié, alors pour ça aussi, merci ♥ Sans plus tarder, voici les résultats. Grâce à random.org, la liste complète avec vos noms (+ vos chances supplémentaires) en comptait 337! Seuls trois gagnants ont été désignés... Bravo à eux!

gagnants BELLE EPOQUE

Bravo donc à Anne-Laure, Ciana et Elo!

Voilà, vos livres vous seront envoyés par la Collection R d'ici quelques jours! Je vous dis à très très bientôt pour un tout nouveau concours sur Mirrorcle World!

 


dimanche 17 novembre 2013

In My Mailbox (76)

P1030027

Coucou! Cette semaine j'ai reçu deux beaux livres grâce à mes maisons d'édition partenaires! J'ai donc eu, tout d'abord, Chroniques Lunaires T2 - Scarlet de Marissa Meyer paru chez Pocket Jeunesse. Il s'agit de ma lecture actuelle! Et même si ça fait presque une semaine que je suis dedans, avançant comme un escargot, j'aime beaucoup cette suite! Je vous en reparle très vite dans une chronique!

P1030029

Ensuite, quelle fierté, mais quelle fierté (oui c'est la minute sous les projecteurs!)! J'avais déjà découvert BELLE EPOQUE  d'Elizabeth Ross en VO il y a quelques mois mais je désirais avoir mon exemplaire en VF... Se voir citer sur la 4ème de couverture, c'est juste un très grand honneur! En tout cas, je suis très heureuse de défendre ce livre dont vous pouvez déjà découvrir mon avis sur le blog! Un grand merci à la Collection R pour ce double cadeau! 

Icon in my mailbox ok

 

mardi 5 novembre 2013

La couronne de Flammes [La fille de braises et de ronces #2]

fiche_couronne2

  • Nom: La couronne de flammes [La fille de braises et de ronces #2] de Rae Carson
  • Lu en: français (416 pages)
  • Sorti en: octobre 2013
  • VO: paru en septembre 2012 sous le nom "The Crown of Embers"
  • Ma note

Elisa est devenue une héroïne malgré elle. Secondée par le fidèle Hector et par ses compagnons du Malficio, elle a mené son peuple à la victoire grâce au pouvoir de sa Pierre Sacrée en terrassant une armée menée par des sorciers tout-puissants, les Animagi. Le trône de Brisadulce lui revient de droit, mais les membres de la cour complotent contre cette reine de dix-sept ans...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je suis impressionnée. Émerveillée par La couronne de flammes. Je vais être honnête, j'avais trouvé le 1er tome sympa, mais sans plus. Je ne m'attendais donc pas à me prendre cette claque. Car ce second tome est une merveille. D'emblée on sent que l'auteure a retravaillé son histoire, l'a faite évoluer. Les descriptions sont plus riches, les sentiments sont profonds. Et mieux encore, on prend le temps de savourer. De vivre chaque instant de cette histoire. On a des frissons, on subit du stress, on est heureux des amitiés, on est tiraillé par l'amour. Oui, cette saga mérite définitivement d'être lue! 

La couronne de flammes reprend peu après les événements du premier tome. Elisa est désormais Reine, le trône de Brisadulce lui revenant de droit. Pourtant la jeune fille ne se sent pas à l'aise. En effet, sa vie est constamment menacée. Entre Invierne et même ses propres membres de la Cour, notre jeune reine doit s'affirmer. Et Elisa est prête à tout pour cela. C'est ce que j'ai aimé en elle dans ce second tome. La fragile Elisa des débuts n'est plus. On a à faire à une jeune reine pleine d'ambition, qui croit en sa foi du Destin, en l'histoire de son peuple, en l'amitié et l'amour de ses amis. Malgré les nombreux obstacles, elle m'a fascinée, se comportant avec droiture et justesse, telle une magnifique et charismatique jeune reine. Ses décisions ont été les bonnes, réfléchies. Son personnage est celui qui a le plus grandit, pour notre plus grand bonheur.

Face à la menace qui pèse sur elle, Elisa est obligée de jouer sur la stratégie politique et faire des alliances, en les soldant notamment par un mariage. Un mariage qu'elle redoute car comme toutes jeunes filles, Elisa rêve d'un mariage d'amour, pas de pouvoir. Cela dit, à la Cour, tout n'est que stratégie et lorsque sa vie et celle de ses amis est mise réellement en danger face à de nombreuses tentatives d'assassinat, Elisa n'hésite plus et conclut de nombreux marchés. Dans ce chaos politique, on apprend qu'une source de pouvoir pourrait fortifier le statut d'Elue et de Reine de la jeune fille. Commence alors pour elle une quête à travers moult dangers....

Le lecteur quitte alors les murs de la Capitale pour une nouvelle aventure. Si j'ai beaucoup apprécié découvrir la vie d'une reine et tout ce que cela implique, j'ai été enchantée par ce nouveau voyage. Comme dit précédemment, Rae Carson prend ici plus son temps. Ses descriptions sont plus vivantes et enivrantes, je me suis imaginée faire partie du groupe d'Elisa, vivant ses aventures avec elle. L'univers devient très visuel et nous permet de nous immerger encore plus dans les profondeurs des pages. Un pur bonheur.

Mais là ne s'est pas arrêté mon enchantement. J'ai adoré les personnages. Elisa noue un lien particulier avec Hector, son garde que j'ai adoré. Il est brut de décoffrage, mais il m'a refilé maintes fois des frissons. J'ai aimé leur lien, on sentait vraiment une belle sincèrité. J'ai aussi apprécié l'amitié qui lie Elisa à sa dame d'atours Mara. La jeune fille m'a fait rire plusieurs fois notamment grâce à sa franchise. Enfin, Storm s'est révélé être un personnage intéressant quoique peu creusé (ça ne saurait tarder dans le 3è tome je pense). Quand à Ximena, elle a constitué ma plus grande déception même si au fond j'ai compris ses motivations. Rae Carson prend donc le temps de développer une myriade de sentiments autour de ses personnages, ce qui renforce encore plus la force de ce second tome.

J'ai donc adoré me plonger dans cet univers. La couronne de flammes m'a surprise. Le livre m'a entrainée dans une belle aventure et m'a donné des étoiles plein les yeux. L'évolution de l'histoire est extraordinaire, les personnages nous transmettent des émotions. Le tout est écrit d'une manière subtile, riche et légère à la fois. Un concentré d'enchantement.

dimanche 13 octobre 2013

Rupture [Night School #3]

NSrupture

  • Nom: Rupture [Night School #3] de C.J Daugherty
  • Lu en: français (396 pages)
  • Sorti en: octobre 2013
  • VO: paru en aout 2013 sous le nom "Fracture"
  • Ma note

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout s'effondre et se brise autour d'elle : amitiés, amours, certitudes... Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion. Chaque étudiant est désormais considéré comme coupable jusqu'à preuve du contraire et peut être détenu sans procès. Dorénavant, trahison et délation gèlent les coeurs trop tendres et attisent les passions les plus noires. Cette fois-ci, Nathaniel n'a même pas besoin d'attaquer les occupants de Cimmeria, ces derniers s'en chargent très bien tout seuls...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre

Attention, cette chronique peut contenir des spoilers sur le tome précédent. Wahou, wahou, wahou! C'est dingue quand même, il m'a fallu des mois pour lire le tome 2 et là j'engloutis le tome 3 en deux après midi!! Il n'y a pas photo, ce troisième tome remplit toutes ses promesses et renoue avec l'ambiance et l'oppression du 1er. Rupture reprend 8 semaines après les événements tragiques du second tome. Allie, notre héroine, n'est plus la même. Accablée par le chagrin, la jeune fille n'arrive plus à vivre normalement et décide de s'enfuir de l'école. J'avoue que le début commence fort, avec une petite poussée d'adrénaline. Mais Cimmeria reste Cimmeria. Et impossible de lui échapper. Allie s'y retrouvera bien vite malgré elle, soldant son escapade par un échec cuisant. Forcée à reprendre le dessus, Allie n'a pas le choix et capitule.

Le début du roman est assez intense émotionnellement. Chacun le vivra à sa manière, mais personnellement, j'ai ressenti beaucoup de choses pour Allie. Énormément de compréhension face à son comportement. La jeune fille ne surmonte pas la perte de son amie, violemment abattue dans le tome précédent et en veut au monde entier. Les devoirs, les conversations autour d'un jeu de société, autant de choses futiles quand, derrière les murs de pierres de l'école, rode un tueur. Allie se renferme donc sur elle-même et rejette tous ses amis. Elle se laisse aller, crie son désespoir et se sent désespérément seule. Oui c'est dur, dans ces moments, on a besoin de solitude et en même temps, on attend inconsciemment qu'on nous prenne la main et qu'on nous dise: allez, viens. Lorsqu'Allie en prend conscience, ses amis sont toujours là à l'attendre. Ca m'a fait chaud au coeur, parce qu'elle avait enfin le soutien qu'elle espérait.

Avec ses amis, Allie va réapprendre à vivre et à aiguiser sa vengeance. Il est désormais temps de se battre. Mais comment s'y prendre? Il faut dire qu'on a toujours pas découvert la taupe et que ça rend tout le monde fou, même le lecteur (surtout le lecteur!). Mais au lieu d'attendre sagement que Nathaniel réattaque, Allie et son groupe vont agir avec leurs propres moyens.

Rupture se concentre alors sur la recherche de la taupe au sein de l'école. On ne sait plus du tout vers qui se tourner. L'auteure est décidément très, très forte à ce petit jeu. Avec Carter, Sylvain, Rachel, Zoé, Nicole et Allie, on va fouiller l'école à la recherche de preuves. Tout semble indiquer que la taupe se cache parmi les professeurs.... Et franchement on doute grave parce que ces derniers ne font rien pour dissiper le doute, au contraire... Isabelle devient de plus en plus mystérieuse. Je dois dire que je la sens pas du tout, elle cache un truc. D'autant plus que Nathaniel clame que Allie a choisi le mauvais camps. Mais qui ment? Et si c'était quelqu'un proche de Allie? J'ai même pensé à Sylvain ou Carter!!!

Les deux garçons semblent bien s'entendre, en plus. C'est à n'y rien comprendre. En plus, le trio amoureux est toujours aussi paumé. C.J a eu la bonne idée de ne plus le mettre à l'avant plan et j'ai trouvé les choix d'Allie concernant ses sentiments vraiment parfaits. Vu la situation, il y a vachement plus urgent! Néanmoins, même si les garçons restent toujours énigmatiques, j'ai adoré le fait que l'auteure travaille les relations des personnages. Le groupe m'a paru soudé, même si on ne peut s'empêcher de se dire "et si?". C'est un tome qui manque certes d'action, mais qui joue beaucoup sur les sentiments et principalement sur nos nerfs.

J'ai cru devenir folle dans tout ce chaos, cette tension est tout de même insoutenable! On analyse les moindres indices, mais on trouve rien. C'est carrément frustrant, on se dit qu'on doit forcément passer à côté d'un truc majeur, là juste sous notre nez, mais pas moyen de mettre la main dessus....  Rupture est donc excellent dans ce domaine, renouant un peu avec les débuts de la saga et ça j'ai adoré (j'ai failli écrire, et ça j'achète xD)!!!

La fin du roman m'a filé un stress pas possible! Vu la fin des deux précédents, je m'étais préparée au pire, et là j'avoue que je suis plutôt surprise! J'ai carrément envie d'avoir le tome 4 sous la main car je sens qu'il va offrir un sacré tournant à l'histoire. Ce sera pas plus mal, mais alors je n'ai aucune idée de ce qu'il va se passer ni comment C.J va mener son histoire. Une chose est sure, cette saga vaut sacrément le détour. Comme déjà dit dans ma chronique du tome 2, l'auteure a une plume magique qui nous immerge dans son univers oppressant avec une facilité déconcertante. Rupture est pour moi le meilleur tome de la saga jusqu'à maintenant: il creuse plus ses personnages, installe encore plus le doute et maintient la pression comme il faut! Un véritable page-turner qu'il faut lire absolument!

In My Mailbox (71)

P1020978

Cette semaine a été très calme puisque je n'ai reçu qu'un livre, mais pas des moindres!!! Je remercie mon partenaire R pour l'envoi de Night School T3 - Rupture de C.J Daugherty!!! La couverture est trop classe et comme vous l'avez deviné, il s'agit aussi de ma lecture actuelle. Ce troisième tome démarre très bien, mon avis arrive sous peu! En attendant, je vous souhaite un bon dimanche et de bonnes lectures!

Icon in my mailbox ok


vendredi 11 octobre 2013

Héritage [Night School #2]

16038187

  • Nom: Héritage [Night School #2] de C.J Daugherty
  • Lu en: français (414 pages)
  • Sorti en: novembre 2012 chez R
  • VO: paru en janvier 2013 sous le nom "Legacy"
  • Ma note

Humiliée de devoir la vie sauve à d'autres qu'elle-même, et consciente que sa vie demeure inextricablement liée à de terribles enjeux encore très flous pour elle, Allie finit par rejoindre les rangs de la Night School. Commence alors le véritable travail. La Night School combine des cours de self-défense aux cadences infernales, ainsi qu'un entraînement à la survie faisant appel à beaucoup de stratégie. A Cimmeria, les pensionnaires apprennent à vivre comme les personnages de pouvoir qu'ils sont appelés à devenir, que ce soit politicien, cadre de haute volée ou capitaine d'industrie. Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à sa vie propre et se dévouer corps et âme à l'Organisation...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre

Je le reconnais, il m'a fallu une plombe pour lire ce second tome. A l'époque où je l'avais commencé, je n'arrivais pas à entrer dans l'histoire. Alors j'ai laissé passer du temps. Sachant la sortie du trois cette semaine, et ayant adoré le 1er tome, j'ai donné une seconde chance à Héritage: résultat? Je ne l'ai plus lâché!

J'ai retrouvé ce que j'aimais tant dans cette série: le style de l'auteure. C.J écrit vraiment d'une manière particulière qui donne une atmosphère unique à sa série. Héritage ne déroge pas à la règle: une fois qu'on commence, on est aspiré dans cet univers! J'avoue, j'ai trouvé le début long, c'est ce qui m'avait découragée au départ. Il faut dire que l'intrigue avançait pas trop et ça sentait le triangle amoureux à 25km. Avec le temps que j'ai laissé passer, j'ai pris pas mal de recul: après tout, ce n'est que le second tome et les choses ne doivent pas se précipiter. Quant au triangle, au final, comme je m'y attendais, il ne m'a pas dérangée comme je l'aurai cru.

Dans Héritage, les choses se compliquent encore un peu plus pour Allie qui rejoint la Night School. Cette "organisation" nocture entraine les élèves à pouvoir se défendre, dans toutes les situations. Ce sont aussi les plus doués qui en font partie. Je m'attendais à ce que cette partie de l'intrigue soit un peu plus apronfondie mais finalement, mis à part les entraînements et les patrouilles, la Night School n'est pas spécialement mise en avant dans ce second tome. Ce qui l'est en revanche, ce sont les amours d'Allie.

Et oui, Carter, Sylvain? Sylvain, Carter? Aaaah entre les deux, le coeur d'Allie balance! Bon par certains moments c'était super frustrant car je trouvais que ce n'était pas le plus important dans le livre, mais comme je l'ai remarqué plus haut, au final, ça ne m'a pas plus dérangée que ça. Je m'y suis faite et une fois que Allie s'est mise d'accord avec elle-même, tout est beaucoup mieux passé. Et j'ai pu me concentrer sur le reste.

Ce second tome surfe donc sur la même vague que le précédent. Le danger est pesant, et tout le monde est sur ses gardes. Comme pour le 1er tome, je suis devenue malgré moi une étudiante de Cimmeria, suivant Allie comme son ombre. Et comme elle, j'ai cru péter les plombs plusieurs fois! L'auteure est très habile pour faire tourner ses personnages et ses lecteurs en bourrique! C'est complètement dingue! Encore une fois, je me suis prise au jeu de soupçonner tout le monde et là encore je me dis:"mais qui est cette foutue taupe????". Et toujours aucune idée.... Je crois que de ce côté, C.J nous réserve pas mal de choses (heureusement, j'ai le tome 3 sous la main!).

Dans tous les cas, si le début est donc un peu lent, je n'ai fait qu'une bouchée du livre: on ne s'ennuie pas, on se questionne, on tente de lire entre les lignes, on se dit qu'on a sûrement loupé un truc qui nous aurait mis sur la voie...Sans succès! Entre mensonges, révélations, secrets, on est servi! Niveau personnages, on apprend un peu plus à les connaitre mais je trouve que ça reste un peu trop en surface. Carter et Sylvain sont des énigmes à eux tous seuls.... Enfin, j'ai beaucoup aimé le personnage de Zoé qui apporte une touche de légèreté au roman!

Il m'a donc fallu du temps pour m'y mettre à ce second tome, mais franchement une fois lancée....Je vous le dis, il vaut clairement le coup. C.J Daugherty est très talentueuse, et son univers est très intéressant ainsi que sa plume que je trouve magique (ainsi que la traduction dans ce cas!). Voilà, je me réjouis de lire la suite qui prévoit encore beaucoup de choses intéressantes! 

mercredi 9 octobre 2013

Enders [Starters #2]

17907061

  • Nom: Enders [Starters #2] de Lissa Price
  • Lu en: français (414 pages)
  • Sorti en: mai 2013
  • VO: A paraitre en janvier 2014 sous le même nom
  • Ma note

Callie, âgée de seize ans, vit dans un monde ou une terrible catastrophe a tué tous ceux qui n'ont pu être vaccinés à temps. Seuls ont survécu les très jeunes, les Starters, ou les vieillards, les Enders. Tandis que ces derniers ne cessent d'accroître leur fortune, les plus jeunes sont la proie d'une pauvreté inextricable. La seule possibilité qu'ont les Starters pour gagner de l'argent est la Banque des Corps. Afin d'assurer leur survie, ils peuvent ainsi louer leur corps à des personnes âgées en quête d'une nouvelle jeunesse, grâce à un transfert d'esprit. Callie a réussi à stopper les agissements de cet institut sans scrupules. C'est alors qu'elle doit faire face à un plus grand danger : le Vieux, ce mystérieux PDG de la Banque des Corps, s'est enfui et en veut à sa vie. Au cours d'une traque sans pitié, elle réalise que le secret du Vieux est plus sombre encore que tout ce qu'elle imaginait. La clé de l'énigme est dissimulée dans son propre passé...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre

Je vais vous le dire d'emblée: oui ma note est sévère. Oui je suis très déçue! J'avais vraiment bien aimé Starters, ce livre dystopique qui tentait de prendre des allures de thriller. Je me souviens que j'avais été engloutie par l'univers et n'avait plus lâché le livre! J'en attendais pas moins de Enders et pourtant.... Enders aurait pu être un petit bijou s'il avait été exploité autrement. Alors que dans le premier tome, la succession d'événements semblait logique, ici elle étouffe le roman. Lissa Price est allée beaucoup, beaucoup, mais beaucoup (j'insiste!) trop vite. Et bam, on enchaîne tous les événements avec le plus grand détachement possible. J'ai l'impression qu'on a dit à l'auteure: "voilà, tu as 400 pages pour résoudre ton histoire." Et bien pour une fois, j'aurai aimé qu'il y ait un troisième tome!

Difficile de vous parler de l'histoire car comme dit, on est assommé de découvertes, révélations...Ca ne s'arrête jamais. Ha c'est un mal pour un bien. On en apprend des choses! Mais seulement en surface: c'est un des gros reproches que je fais au livre. Rien n'est creusé! Ni les révélations et surtout, surtout les personnages! Enfin bon, ils vivent quand même des trucs de dingue, des traumatismes et tout passe comme une lettre à la poste... On essaie de nous faire croire que les personnages se sentent touchés mais ça ne marche pas, non pas une seconde. Ce livre est donc très froid et c'est réellement dommage...

Oui et agaçant, parce que l'héroine est une idiote. Certes courageuse, et déterminée (je lui reconnais bien ça, c'est une battante) mais Callie a beaucoup changé depuis le 1er tome, et je ne sais pas comment d'ailleurs. Elle est très ennuyeuse dans le sens où on la décrit comme super intelligente mais elle n'attire que les ennuis. Elle fait confiance à tout le monde et n'importe qui, fonce tête baissée, ne réfléchit pas avant d'agir mais après: que c'est bête! Qui plus est, les situations dans lesquelles elle se fourre sont énormes et elle arrive toujours à s'en sortir: chapeau. Les autres personnages ne sont pas en reste: Michael est là pour faire joli (son personnage ne sert strictement à rien) et Tyler est inexistant (pourtant on nous en parle, comme pour nous toucher, nous sensibiliser). Les seuls qui se démarquent sont le méchant qui tire les ficelles et Hyden, un nouveau. Ils sont intéressants et apportent la touche de stress et de mystère: on veut savoir ce qu'ils cachent!!!!

Oui, vous le remarquez, je n'en rate pas une mais je suis frustrée car Enders avait tout pour être génial! Je dois au moins lui reconnaitre une chose: c'est un véritable page-turner et on a pas le temps de soufller. Même si l'histoire est mal exploitée, on est avide et on tourne les pages très vite. Mais hormis ça...tout se règle bien facilement et on a encore beaucoup de questions au final (le but de la banque des corps est survolé, la guerre des spores est toujours aussi inconnue au bataillon).  Bref, Lissa Price a gâché son livre en voulant aller trop vite: l'action c'est bien, cela tient en haleine le lecteur, mais aucune émotion, aucun partage, aucune profondeur. Et au bout du compte ça fait défaut au roman....

Tout de même, si vous avez apprécié Starters, ne vous laissez pas décourager par mon avis. Je suis exigeante et aime la profondeur des personnages. Cela dit, le côté action et rebondissements du livre devraient plaire à la majorité. Et puis comme je le dis toujours: se faire son propre avis c'est ce qu'il y a de mieux! Cette duologie avait un excellent potentiel, avec un premier tome haletant et une suite clairement en demi-teinte. L'univers n'en reste pas moins intriguant et assez unique dans son genre.

jeudi 5 septembre 2013

Le jeudi c'est Jeu Livresque (14/15)

jeudijeulivresque

Le jeudi c’est Jeu Livresque, c’est un rendez-vous sur 8 semaines pour jouer avec nos livres, nos bibliothèques et nos romans préférés. Rendez-vous proposé par Secret Forbidden World!

  • Semaine 14: Maisons d'édition la plus représentée 

Bon, ça, ça va être très difficile de donner un chiffre précis, parce que ma biblio est sans dessus-dessous, donc voilà... lol. Mais en gros je sais qui représente bien ma bibliothèque. Pas de chiffres mais voici les plus gros représentant:

Collection R 

robert-laffont

Harlequin TEEN

harlequin

Penguin 

penguin logo

Harper TEEN

HarperFictionBookPage

 

Vous pouvez constater que ma bibliothèque est très...anglaise/américaine! Seule la Collection R est une digne représentante de ma biblio française :)

jeudi 15 août 2013

Belle Epoque

13642661

  • Nom: Belle Epoque de Elizabeth Ross
  • Lu en: anglais (330 pages)
  • Sorti en: juin 2013
  • VF: paru en novembre 2013 chez la Collection R
  • Ma note

Lorsque Maude Pichon fuit sa Bretagne natale pour Paris, ses rêves romantiques disparaissent aussi rapidement que ses économies. Désespérée à trouver du travail, elle répond à une annonce inhabituelle. L'Agence Durandeau fournit à ses clients un service unique: Embaucher une fille ordinaire et devenir instantanément plus attrayant. Monsieur Durandeau a fait fortune auprès de riches aristocrates, et quand la comtesse Dubern a besoin d'un compagnon pour sa fille têtue, Isabelle, Maude est considéré comme la fille parfaite. Mais Isabelle n'a aucune idée que sa nouvelle amie a été engagée pour l'aider, et l'existence même de Maude parmi les charnières de l'aristocratie doit rester un secret. Pourtant, plus elle apprend à connaître Isabelle, plus sa loyauté est testée. Et plus sa déception continue, plus elle a à perdre.

Traduction personnelle du résumé.

Belle Epoque fait partie de ces livres magnifiques qui vous embarquent dans leur univers des la première page. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec cette lecture mais j'ai été très surprise, au point de tourner les pages encore et encore. Belle Epoque est un très beau livre, unique dans sa catégorie. Il nous plonge dans un ancien Paris où la Tour Eiffel émerge doucement des terres et où l'aristocracie bat son plein. Dans ce monde aisé, difficile pour les jeunes filles sans reconnaissance sociale de se faire une place, mais Maude est déterminée. Fuyant un passé qui la rend triste, la voici qui débarque dans la ville lumière avec plein de rêves en tête. Très vite cependant, elle se rend compte que rien n'est donné à Paris, que tout se vend et tout est à acheter.

Désespérée, Maud répond à une annonce inhabituelle par l'agence Durandeau: celle-ci recherche en effet des jeunes filles ordinaires (pour ne pas dire laides dans certains cas) et les employer à être l'accessoire de mode des jeunes aristocrates. Après un premier entretien plutôt bon, Maude se rend compte dans quel monde elle pénètre. Dégoûtée par cette méthode, elle s'interdira d'accepter le job...dans un premier temps, la réalité de vie à Paris la faisant vite changer d'avis.

Lorsque Maude commence ce nouveau job au sein de la famille Dubern, on découvre avec elle le monde aristocrate de cet ancien Paris: les bonnes manières, le langage, la posture, mais aussi l'élégance, l'apparence, les lieux... C'est à donner le tournis. Prise dans le tourbillon des paillettes, Maude, autant que le lecteur, se laisse séduire et en oublie ses propres valeurs. Nous perdons pieds et l'espace d'un instant, nous pensons appartenir à ce monde divisé entre cotillons, opéra et autres séances de shopping. La saison des débutantes donne des ailes à la jeune fille qui se croit plus rêveuse encore. Pourtant, dans cette société, tout n'est que manipulation, calculation, apparence et richesse. 

Plus j'en apprenais plus cela me dégoûtait. La Comtesse est un personnage exécrable. Je l'ai détestée d'emblée. Elle n'hésite pas à cracher son venin comme bon lui semble et à manipuler qui elle veut, y compris la pauvre Maude. Si au départ cette dernière n'appréciait pas trop Isabelle, une jolie amitié a fini par s'installer entre les deux jeunes filles, obligeant Maude à jouer double jeu pour la Comtesse. Et là, vous vous demandez clairement comment elle va s'en sortir. Car le mensonge et la trahison font partie intégrante des paillettes et des belles robes. Qu'importe votre intelligence, qu'importe la profondeur de vos sentiments ou l'honnêteté de votre coeur, tout n'est que machination et déception.

De fait, dans cette spirale infernale, on ne peut que s'attacher à Maude. C'est une fille douce, timide mais très forte et déterminée. Elle évolue très bien dans ce livre, affirmant ses propres pensées, quitte à tout perdre. Sa pureté est touchante tout autant que sa bonne volonté. Elle se pose également tout un tas de questions et cela fait réfléchir le lecteur. Faire ses choix, ce n'est pas chose aisée. Doit-on écouter son coeur ou se laisser bercer par la douce illusion que tout est beau et merveilleux? Doit-on se rebeller pour oser s'affirmer? Voilà autant de points qui sont soulevés ici.

Belle Epoque est donc un livre riche et superbe. Non seulement l'auteure a une plume fantastique, décrivant avec justesse ses personnages mais aussi le vieux Paris, nous immergeant dans son monde avec brillance, mais son livre fait réfléchir sur les valeurs de la société. J'ai passé un excellent moment à découvrir ce livre, que je recommande vivement à tous!

lundi 10 juin 2013

Cruelles

17876154

  • Nom: Cruelles de Cat Clarke
  • Lu en: français (416 pages)
  • Parution: juin 2013 chez la Collection R
  • VO: paru sous le nom Torn en septembre 2011
  • Ma note

Alice King ne s'attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu'elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n'est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements.
Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres.
Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête à oublier. Se met alors en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d'amitiés troubles...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre!

Je ne sais pas trop bien par où commencer cette chronique. J'ai encore un peu l'estomac retourné et la poitrine serrée. Je crois que Cat Clarke est très forte pour écrire des romans qui nous touchent et nous boulversent. Et je crois que Cruelles en fait partie. Pourtant, au début, j'avais l'impression de lire presque avec indifférence. Je trouvais la trame déjà vue et je n'arrivais pas à sympathiser avec les personnages. Au fond, je pense avoir pris mes distances directement pour ne pas me sentir culpabilisée moi aussi.

Car la plume de Cat Clarke est très douée pour ce petit jeu. Elle vous mène en bateau. Vous pensez que vous savez comment les choses vont se dérouler, vous pensez que l'auteure en fait des tonnes dans le genre "je vous rappelle à la culpabilité toutes les 5 minutes!", vous trouvez que l'histoire est décalée parce que Cat Clarke ose proposer une romance dans tout ce fouillis. Et même si vous vous dites que "sérieux, une romance? c'est une blague?" vous vous laissez embarquer parce qu'elle vous touche autant que le reste du livre.

Je crois que plus j'ai avancé dans le livre, plus j'ai pris du recul, plus j'ai compris les personnages. Peut être que finalement ils n'en faisaient pas autant des tonnes comme je le pensais au départ. Peut être qu'ils avaient juste envie de se sentir normaux. J'en sais rien. Je ne sais même pas comment Alice a tenu. Comment elle a fait pour faire comme si tout était normal, comment elle a fait pour tomber amoureuse. En fait, je crois que si. Elle a voulu oublier pour quelques instants. C'est ça la force de ce livre, il vous retourne complètement. Et plus vous avancez, plus ce noeud dans le ventre semble se resserrer. La fin m'a complètement frustrée, laissant le soin au lecteur de s'imaginer ce qu'il veut. Au début je me suis dit "non, tout ça pour ça?" et puis avec ce fameux recul, je ne crois pas qu'il y ait une autre fin possible. Celle-ci me semble tout simplement juste.

Cruelles est donc un livre fort en émotion, il donne matière à se poser des questions sur la nature humaine: que ferions nous pour sauver les apparences? Pour se faire remarquer? Pour se faire accepter? Et puis, il y a aussi toute cette capacité à encaisser, à vouloir mentir pour se rassurer et puis on se rend compte d'une chose: l'honnêteté, être soi-même, pour soi-même, c'est ce qui compte le plus.

lecture-commune

Cette lecture a été réalisée dans le cadre d'une lecture commune avec Hélène et Siham dont vous pouvez découvrir l'avis sur son blog! Merci les filles!