► ► Livres
Bilan des lectures Calendrier des parutions Chroniques Livres Chroniques Mangas Cover reveal Infos livresques In my Mailbox Jeux livresques Lectures communes Lire en VO Mes Conseils livresques Rendez-vous littéraires Sommaire des chroniques
► ► Musique & Cinéma
Critiques cinéma Critiques musicales Sommaire général
► ► Hello World
Hello Japan Rencontres extraordinaires Salons & Dédicaces
► ► Graphisme
Coulisses de mes créations
► ► Mirrorcle World
Anciens designs Concours Les Binômes Les blogs à visiter Mes chroniqueuses Qui suis-je?
► ► Autres Rendez-vous
Autour du blog Booktube Challenges & Tags Dear Friends Lifestyle
vendredi 17 octobre 2014

21è Jour [Les 100 #2]

les 100 tome 2

  • Nom: 21e Jour [Les 100 #2] de Kass Morgan
  • Lu en: français
  • Pages: 366 pages
  • Sorti le: 23 octobre 2014
  • VO: paru sous le nom "Day 21" en septembre 2014
  • (note de 3,5/5 en réalité)

5e Jour.
Sous la menace d'un ennemi invisible, Wells s'efforce d'empêcher les 100 d'imploser, bien décidé à protéger les derniers humains sur Terre.
11e Jour.
À bord de la Colonie, Glass ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre : elle veut profiter de la moindre seconde avec Luke.
17e Jour.
Dans la forêt hostile, Bellamy ferait n'importe quoi pour secourir sa soeur Octavia, quitte à se sacrifier pour elle.
21e Jour.
Après une cruelle série de drames, Clarke se demande si les 100 sont enfin en sécurité ou s'ils ne sont que des morts en sursis...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Note: Petit risque de spoilers sur le 1er tome, à ne pas lire si vous ne connaissez pas du tout l'univers.

Souvenez-vous, ma lecture du tome 1 avait été une vraie déception, en tout début d'année 2014. Cependant, la fin m'avait également rendue assez curieuse et c'est donc intriguée que j'ai plongé dans ce tome 2 des sa réception. Autant vous dire, ce second opus se lit à vitesse grand V et à mon grand soulagement, il est bien meilleur que son prédécesseur.

21e Jour reprend là où Les 100 s'était arrêté. L'horreur vient de frapper le camp, et la petite vie tranquille du groupe se trouve secouée par une menace que personne n'attendait: d'autres gens sont bien présents sur Terre. La panique afflue mais Wells, notre chancelier Junior fera son maximum pour garder un groupe soudé. Il ne sera pas au bout de ses peines... Alors que le camp est en émoi, une mystérieuse maladie accable quelques personnes tandis qu'une née-Terre espionne le groupe...

Ce tome 2 se partage toujours entre nos 4 personnages principaux: Wells, Bellamy, Clarke et Glass. Les chapitres fluides passent de l'un à l'autre avec facilité, chacun apportant sa vision des choses. A contrario du premier tome où les personnages ne se préoccupaient que de leur petite personne, ici, nos héros pensent enfin au groupe. Ils sont davantage obnubilés par ce qui se passe autour d'eux, qu'eux-mêmes. Mieux encore, une cohésion se forme enfin. Ce n'est plus l'histoire des 4, comme je me plaisais à le dire dans ma chronique du premier tome, mais bien l'histoire d'un groupe.

En effet, celui-ci s'affirme un peu plus et certains personnages comme Graham, Eric, Kendall, etc se détachent un peu du reste. L'interaction est plus grande et on peut mieux s'imaginer au coeur de la vie de camp. Sans oublier notre menace qui vient enfin apporter une part de mystère, celle que je recherchais depuis le départ. On entre alors dans une intrigue intéressante où se mêlent questions, découvertes, action, violence. Nos personnages bougent, vont plus loin que leur base et leurs croyances sont mises à rude épreuve. Non seulement ils ne sont pas seuls sur Terre, mais en plus il semblerait que la Colonie leurs ait caché de nombreuses informations... 

C'est donc bien plus palpitant que le premier tome bien que l'ensemble reste tout de même superficiel. Je regrette que les choses ne soient pas plus creusées, notamment sur les sentiments des personnages. La romance, reléguée heureusement au second plan, est toujours aussi gnangnan. Les explications arrivent également trop vite. Le mystère et la tension ne se gardent pas assez longtemps. D'ailleurs la fin est assez facile et ne propose pas de cliffhanger. Par contre, elle reste intrigante et va permettre au prochain tome d'évoluer encore d'un cran.

Quant à nos personnages, je les ai bien mieux appréciés ici. Comme je disais, chacun s'affirme et ne pense plus nécessairement à son petit intérêt personnel. Wells devient leader malgré lui, Clarke et Bellamy forment un duo pas si inattendu que ça tandis que Glass nous tient au courant de ce qui se passe sur le Vaisseau. Alors que j'avais beaucoup aimé ses chapitres dans le précédent tome, ici Glass se révèle un peu ennuyeuse. L'auteure n'a qu'un but pour elle et on sent qu'elle tire un peu sur la corde pour y arriver. Pour une fois, c'est notre trio sur Terre qui m'a bien tenu en haleine avec leurs découvertes et aventures.  Petite mention aux flashbacks bien placés et peu nombreux mais qui se sont révélés intéressants, nous en dévoilant plus sur la personnalité de chacun.

En conclusion, je ne dirai pas que ce tome brille de mille feux, il reste un peu trop superficiel à mon goût mais force est de constater qu'il nous emmène enfin au coeur du sujet, à savoir cette survie sur Terre. L'intrigue est bien plus prenante, nos héros ont le caractère qui s'affirme, de nouvelles questions sont posées et le tout passe plutôt bien. 21e Jour propose une progression logique et agréable à la saga, permettant au lecteur de passer un bon moment lecture. Malgré quelques failles dans la traduction, le roman s'engloutit très vite et devrait vraiment ravir les fans de la première heure. J'espère en tout cas que l'auteure continuera sur ce chemin et que le prochain tome se révélera explosif!


lundi 13 octobre 2014

[RÉSULTATS Concours Anniversaire] Fêtez les 5 ans du blog!!

concours-5-ans

 

Ce 21 septembre (oui, je prends un jour d'avance!!), Mirrorcle World fête ses 5 ans d'existance ! A cette grande occasion, j'ai le plaisir de lancer le grand concours anniversaire! Pour fêter les 5 bougies, je remercie énormément Fleuve Editions et la Collection R pour s'associer à cet événement! Grâce à eux, j'ai l'honneur de vous offrir 3 exemplaires de Hopeless de Colleen Hoover - mon auteure chouchoute - et 3 exemplaires de La Mer Infinie de Rick Yancey - le tome 2 tant attendu de La 5è Vague! Bon Anniversaire Mirrorcle World!

  • Règles générales de participation

C'est très simple, vous devez tout simplement suivre les formulaires ci-dessous (vous pouvez choisir de jouer pour l'un ou l'autre livre ou les deux) ! Assurez-vous de bien lire chaque étape et donc de faire défiler le questionnaire jusqu'au bout !Attention tout de même à certaines choses:

  1. Votre adresse postale doit être complète.
  2. Une seule participation par foyer.
  3. Vous avez la possibilité de gagner 1 chance supplémentaire pour le tirage au sort en aimant la page facebook, profitez-en!
  4. N'hésitez pas à partager le concours autour de vous, cela vous donner une chance supplémentaire au tirage :)
  5. Le concours est exclusivement ouvert à la Belgique et à la France Métropolitaine seulement.
  6. Concours ouvert du 20 septembre au 10 octobre inclus

ATTENTION: Les doublons (voire dans certains cas des triplés) dans les participations entraîneront l'annulation complète du participant. Si vous avez un doute (ben oui ça arrive d'appuyer trop vite sur envoi), n'hésitez pas à me contacter pour que je vérifie, cela n'entrainera pas l'annulation de votre participation!

 RÉSULTATS: Ils seront annoncés dans les jours qui suivent la fin du concours.  Les gagnants seront désignés par random.org. Je me chargerai d'envoyer un mail aux gagnants grâce à leurs adresses mails. Vérifiez donc bien la validité de celle-ci! Les lots seront envoyés par les maisons d'édition, aussi elles ne seront pas responsables d'une éventuelle perte de la poste.

 


  • Les Résultats!

Avant toutes choses, merci infiniment pour vos jolis messages d'anniversaire concernant le blog! Si j'avais eu du temps, croyez moi, je vous aurai répondu à chacun tellement vos messages m'ont fait plaisir ♥ Merci à tous pour votre participation! Sans plus tarder, voici donc les 6 grands gagnants du Grand Concours Anniversaire!

  1. Remportent Hopeless de Colleen Hoover: Aurélie P, Clara Combasteil, Marie Chantre
  2. Remportent La Mer Infinie de Rick Yancey: So Leen, Momoko F, Mallou14 

Un grand bravo à tous les gagnants qui ont été prévenus par mail!!!!

jeudi 4 septembre 2014

LE JOYAU [Cité Solitaire #1]

joyau

  • Nom: Le Joyau [Cité Solitaire #1] de Amy Ewing
  • Lu en: français
  • Pages: 452 pages
  • Sorti le: 18 septembre 2014
  • VO: paru sous le nom "The Jewel" en septembre 2014
  •  (note de 2.75/5 en réalité)

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté. Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

A force de lire beaucoup de dystopies depuis quelques années, je suppose que je deviens exigeante quant à ce registre. Je pensais, à la lecture du résumé, vivre une histoire plutôt dark et mystérieuse saupoudrée d'une romance interdite dangeureuse. J'étais loin de me douter que le Joyau ne serait qu'une simple déclinaison des dystopies à succès que l'on connait déjà.

Pourtant, le début me plaisait assez bien. Malgré les descriptions qui m'ont inévitablement rappelées Hunger Games ou encore Divergent, je prenais plaisir à la lecture. J'étais curieuse de voir dans quel univers l'héroine allait évoluer. Jusqu'à la moitié, tout s'est plutôt bien passé. A la seconde partie, j'ai très vite déchanté. Clairement, l'élément romantique est tombé comme un playmobile dans une baignoire: autant dire que la romance était complètement ridicule.

Mon intérêt s'est alors peu à peu effrité. La lecture est néanmoins restée sympathique, l'écriture étant plaisante et fluide. Mais j'avais l'impression de lire une ébauche de scénario où rien n'est approfondi. Les personnages m'ont paru clichés. Violet est tout de même censée être unique, hyper intelligente et super douée. Et que fait-elle? Elle subit. On a pourtant le privilège de lire ses pensées mais la jeune fille reste fade. Sa condition n'est pas simple, être mère porteuse pour une duchesse exécrable, qui la traite comme son objet, mais moi j'aurai eu envie d'hurler. Tout de moins intérieurement! Mais non, Violet ne pousse pas assez ses pensées. Quelques fois on a un soupçon de rébellion mais l'étincelle s'éteint très vite. 

Les autres personnages sont aussi clichés, entre les riches du Joyau (le cercle suprême parmi les 5 qui composent la Cité) qui complotent les uns contre les autres, la nièce de la duchesse moche et gourde, le fils délinquant... le tableau n'est pas surprenant. On assiste à une succession de dîners, de bals et on passe un temps fou à voir Violet choisir ses tenues, ses coiffures.... J'avais envie de lui balancer sa brosse à cheveux à un moment et de lui dire "remue-toi"! Je dois d'ailleurs dire que cette ambiance de strass et froufrous m'a étonnée, je m'attendais à ce que le traitement des mères porteuses soit plus dur. Et même si la cruauté des maitresses se fait sentir, les mères porteuses profitent d'un certain luxe inattendu. 

La seule chose qui me donne envie d'en savoir plus, c'est le fil conducteur de l'intrigue qui reste intéressant mais mal exploité ici. On assiste encore une fois à une succession d'événements ou de révélations mais ça ne va pas plus loin. On ne se sent pas concernés. Pire, notre héroine ne semble même pas remettre les choses en question. Pourtant, vu ce qui se trame, rien n'est à prendre à la légère.

Le plus gros point noir du livre reste cette romance, qui arrive au détour d'un couloir. Comme ça. Instantané. C'est la première fois que je vois des personnages se dire "je t'aime" au bout de 3 rencontres plus ou moins neutres. Ash a beau être canon (enfin d'après Violet), il s'est montré assez froid au départ. Et puis c'est l'explosion d'amour et tout le monde voit la vie en rose. Moi, j'ai su que c'était foutu. Les carottes étaient cuites. Tout le potentiel du Joyau venait d'en prendre un coup avec cette romance très mal amenée. Ce fut la goutte d'eau pour moi.

De fait, j'ai eu du mal à apprécier cet univers pleinement. Tout m'a semblé bling bling, superficiel, clairement le Joyau surfe sur la vague de la Sélection, dans une autre atmosphère. Le recit manque cruellement d'originalité et d'identité. A mon sens, il s'agit là d'un tome d'introduction. Malgré le style de l'auteur plaisant, les sentiments qu'elle tente d'insérer ça et là, j'ai lu ce roman avec grand détachement. La lecture fut tout de même sympathique puisque légère et j'ai bon espoir que le prochain tome pousse son histoire bien plus loin, vu la fin intrigante du Joyau. 

mardi 2 septembre 2014

{En Bref} LUCIDES

lucides

  • Nom: Lucides de Adrienne Stoltz & Ron Bass
  • Sorti le: 24 avril 2014 
  • Pages: 377 pages 
  • VO: paru sous le nom "Lucid" en octobre 2012

Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis. Maggie, jeune fille indépendante, entame une prometteuse carrière d'actrice à New York. Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l'autre jusque dans ses secrets les plus intimes. Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés. Jusqu'au jour ou Sloane tombe amoureuse d'un garçon... Laquelle est réelle ? Laquelle n'est qu'un songe ?

Merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Malheureusement, voilà un roman que je n'ai pas pu terminer. Je n'ai pas pu aller au delà de 100 pages, pourtant j'ai essayé! Mais je n'ai absolument pas accroché... Le style d'écriture m'a de suite freinée, voire stoppée. C'était brouillon, brut et je dois avouer que des la première page j'ai déjà éprouvé des difficultés quant à la construction de certaines phrases. A force de vouloir en faire trop, le style était lourd, long et monotone.

Pour autant, l'idée de base de deux filles vivant la vie de l'autre en dormant était excellente et intrigante, mais plus j’avançais  plus mon intérêt était limité, de sorte que je n'avais même pas envie de connaitre la fin. Maggie et Sloane ne m'ont pas semblé sympathiques, à vrai dire, je me fichais bien de leur histoire. Maggie était la plus ennuyeuse et j'avais l'impression que ses chapitres étaient justement plus longs que ceux de Sloane.

En bref, un livre qui avait tout pour me plaire mais qui n'a pas su me séduire. Clairement il n'était pas fait pour moi! Comme toujours, je vous invite à vous faire votre propre avis. Lucides est un livre particulier qui fait que soit on aime, soit on aime pas! A tester...

***

Note: {En bref} présente en quelques petites lignes mes avis sur des lectures que je n'ai généralement pas pu terminer. Cela me permet de donner un court ressenti sur ces romans qui n'ont pas pu m'embarquer dans leur univers.

mercredi 23 juillet 2014

Résistance [Night School #4]

résistance

 

  • Nom: Résistance [Night School #4] de C.J Daugherty
  • Lu en: français (395 pages)
  • Sorti le: 12 juin 2014
  • VO: paru sous le même nom en juin 2014
  • Ma note

Cimmeria représentait bien plus qu'une simple école pour Allie. L'académie était en effet l'unique refuge où elle se sentait vraiment à l'abri. Mais les temps ont changé, l'illusion s'est brisée en mille morceaux... Allie pourra-t-elle résister aux attaques de plus en plus violentes portées tant par les ennemis de l'extérieur que de l'intérieur ? D'autant qu'une toute autre épreuve l'attend dans ce chaos : choisir enfin qui de Carter ou de Sylvain mérite son amour et sa confiance...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

La série Night School fait partie de mes favorites chez la Collection R. Le style de C.J Daugherty est tellement addictif qu’on ne peut que dévorer ses romans. Bien que ce 4ème tome soit un cran en-dessous des précédents, il n’a tout de même pas fait long feu.

D’emblée on est replongé au cœur de l’action. Nathaniel est plus que jamais prêt à en découdre et il n’hésitera pas sur les moyens. Après avoir fuit l’école pendant quelques mois - mais force est de constater que cette fuite n’a rien apporté - Allie est de retour à l’école. La tension est plus que jamais palpable et le peu d’élèves qui restent sont surveillés en permanence.

Cela gêne d’ailleurs Allie qui trouve cela exagéré. La jeune fille semble pourtant comprendre l’enjeu important mais se conduit comme une gamine. Dans Résistance, Allie est une girouette qui ne sait pas ce qu’elle veut. En particulier quand il s’agit de Sylvain et de Carter.

Il faut avouer que le roman est un peu longuet. Les ¾ de celui-ci n’apportent pas grand-chose à notre histoire. On attend juste que Nathaniel frappe. Là où ce sentiment de peur ou de stress fonctionnait bien dans les précédents tomes, ici, j’admets avoir été lassée. C’est beaucoup de préparation, de blabla aussi et on finit par un peu s’ennuyer. La grosse révélation de ce tome ne m’a même pas surprise d’ailleurs, j’avoue que je m’étais attendue à un peu plus d’éclats de la part de l’auteure mais non. Quant aux amours d’Allie, ils sont toujours assez exaspérants. Tantôt lui tantôt l’autre, il est très difficile de comprendre et de soutenir Allie. Surtout que ses choix ne paraissent pas fondés. Ils se font selon les diverses situations qui se présentent à elle, du coup, j’ai trouvé ses réactions pas toujours très crédibles.

Heureusement, comme je le disais, la plume de C.J est tellement agréable qu’elle nous fait malgré tout tourner les pages rapidement. La fin rattrape ce passage à vide du début, propulsant notre adrénaline. J’aurai aimé que cette ambiance soit présente des le début du roman. Mais Résistance, c’est avant tout un tome de transition qui nous prépare au tome ultime. La fin est frustrante au possible, je n’étais pas du tout contente. Quand les auteurs s’amusent avec des cliffhangers, ça vous met indéniablement dans tous vos états !

Malgré donc un avis un peu en demi-teinte sur ce 4ème tome de la saga, j’ai vraiment hâte d’avoir le 5ème et dernier livre. Je pense que l’auteure nous réserve alors toute l’action et toutes les réponses qu’il a manqué à Résistance. Vivement !


mercredi 4 juin 2014

Imposteur [Imposteur #1]

imposteur

  • Nom: Imposteur [Imposteur #1] de Susanne Winnacker
  • Lu en: français (348 pages)
  • Sorti le: 15 mai 2014
  • VO: paru sous le nom "Impostor" en mai 2013
  • Ma note

Rejetée par sa famille à cause de son don, Tessa est accueillie à bras ouverts par la Cellule des aptitudes extraordinaires, branche ultrasecrète du FBI qui recrute des jeunes doués de pouvoirs surnaturels. Après deux ans d'entraînement intense, elle maîtrise enfin le sien : la métamorphose.
Mais les choses sérieuses commencent vraiment pour Tessa lorsqu'un tueur en série sème la terreur dans une paisible ville de l'Oregon. Pour confondre le meurtrier, elle va devoir prendre les traits de Madison, l'une des victimes, laissée pour morte. Dans le rôle de la brebis sans défense, Tessa attend que le loup vienne parachever son oeuvre macabre...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Des que j'ai commencé à lire les premières lignes, j'ai su que je n'allais pas lâcher ce livre avant de l'avoir fini. Et cela s'est confirmé, je l'ai dévoré en une après midi!! Imposteur est un vrai page-turner qui nous embarque dans son univers immédiatement. Son ambiance est tellement prenante qu'on n'en fait qu'une bouchée. Et ça, j'ai adoré!

L'histoire, le résumé la raconte pour nous. Tessa est une Variante. Elle possède des capacités hors du commun, un peu à la X-Men. Son don à elle? Prendre l'apparance de n'importe qui. Oui, c'est un peu la Mystique du groupe! Recueillie par la CAE, Tessa met son don pour faire le bien. Son quotidien se résume à s'entrainer pour pouvoir affronter tous les scénarios possibles. Sauf qu'un tueur en série sévit dans une toute petite ville et la seule qui a le don de l'arrêter, c'est bien Tessa.

D'emblée on est embarqué dans cette aventure avec Tessa, qui devra prendre la place d'une des victimes. Gore me direz-vous, moi j'ai trouvé ça plutôt triste. D'autant plus que Tessa a du mal à gérer ses émotions quant à cette situation. Et c'est ce qui la rend encore plus attachante. D'un côté, elle s'efforce de faire son travail, de faire le bien, mais cette manière de faire est dure pour elle. S'intégrer dans une famille, prendre la place d'une autre, tout ça va bouleverser notre héroine. Elle est assez sensible du coup mais paradoxalement, reste très forte.

L'intrigue ne perd pas de temps, de fait, le livre nous tient en haleine tout le long. J'ai beaucoup apprécié l'évolution de l'histoire - que ce soit l'enquête mais aussi la nouvelle vie de Tessa, ses problèmes et ses amours - même si la fin est pour moi un peu trop précipitée. C'est sans doute le bémol qui m'empêche de mettre la note supérieure. Tout le long, on se prend au jeu, on soupçonne tout l'entourage de Madison/Tessa et puis bam, on est mis face au tueur. Surprise ou pas, ce sera à vous de voir. Mais à son identité révélée, cela s'enchaine un peu trop vite. Cela dit, il faut reconnaitre que ce premier tome pose aussi les bases et que cette histoire est une sorte de prétexte à la suite qui s'annonce bien plus importante encore. 

En bref, j'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture. C'est fluide, les personnages sont intéressants et je me réjouis d'en voir plus. Leurs pouvoirs ne sont pas encore assez mis en avant pour moi donc j'ai de belles attentes pour le tome 2. Pour le reste, ce thriller YA mérite franchement qu'on s'y intéresse! Il a tout pour plaire et faire passer un bon moment de lecture! 

dimanche 25 mai 2014

In My Mailbox (95)

Hello tout le monde! Ce dimanche signe le retour du In My Mailbox ainsi que les vidéos!! Et oui, j'ai accumulé sur ces deux dernières semaines pas moins de 10 livres! Je pense que c'était l'occasion de vous en parler de vive-voix à travers une nouvelle vidéo, qui s'est fait longuement attendre! J'espère qu'elle vous plaira, il y a de quoi voir dans toutes ces belles réceptions livresques! Bon visionnage!

Icon in my mailbox ok

samedi 24 mai 2014

L'Élue [La Sélection #3]

elue mini

 

  • Nom: L'Élue [La Sélection #3] de Kiera Cass
  • Lu en: français (337 pages)
  • Sorti le: 15 mai 2014
  • VO: paru sous le nom "The One" en mai 2014
  • Ma note

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu'elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c'est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux. America n'aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du coeur du Prince Maxon. À quelques jours du terme de la compétition, tandis que l'insurrection fait rage aux portes du Palais, l'heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu'une...

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Et voilà, une nouvelle saga se termine... Et je dois dire que je suis très heureuse d'avoir donné sa chance à La Sélection. Pourtant ce n'était pas gagné, je me souviens que je n'avais pas trouvé le 1er tome exceptionnel. Mais le second avait réussi à me faire succomber à cet univers particulier. Quant à ce dernier tome, il conclut très bien la série, bien que je l'ai trouvé trop rapide.

Ce que j'ai apprécié avec L'Élue c'est que non seulement on ressent enfin les vrais sentiments d'America mais l'enjeu politique est fortement mis en avant. On découvre alors le vrai visage du roi, que j'ai réellement détesté. J'avais d'ailleurs envie de secouer Maxon de rester si passif devant les crapuleries que son père a pu lâcher. Les intentions des Renégats se dévoilent et l'atmosphère est plus pesante. Mais ce n'est pas tout, on comprend aussi l'utilité de La Sélection, cette émission de télé-réalité. Finalement, tout n'est que manipulation...enfin presque.

Si cet aspect là du roman est donc super intéressant, il est aussi très vite balayé, 337 pages c'est trop peu pour tout résoudre. Je reste sur ma faim quant aux renégats, après lecture, j'ai encore plein de questions en tête à leur sujet. Heureusement, les personnages compensent cela car ils s'affirment enfin. America, fidèle à elle-même m'aura une fois de plus convaincue, par ses actions, mais aussi ses sentiments. Même si cétait prévisible, j'ai été de nombreuses fois touchée. Quant à Maxon, il lui a manqué quelque chose, plus de charisme et d'affirmation, de fait, j'ai aimé ce personnage mais il n'a jamais vraiment suscité de l'admiration. Enfin, Aspen, qui m'avait beaucoup plu dans la novella "Le Garde", s'est révélé totalement transparent. Une déception en soi, vu sa détermination passée.

Le roman se lit donc très vite (quelques petites heures à peine) et on est heureux du cheminement. C'est certes classique, Kiera Cass choisit sans conteste la voie de la facilité, survolant certains aspects, en oubliant d'autres. Mais elle arrive tout de même à nous transmettre de l'émotion et à nous choquer, surtout sur la fin. Certaines choses m'ont retourné le coeur. J'aurai aimé que ces moments forts sont plus aprofondis car cela se passe très vite et on a pas le temps d'enregistrer ce qu'on ressent vraiment. 

En bref, c'est un roman qui m'a fait passer un bon moment. J'ai réussi à m'attacher aux personnages au fil des tomes et je ne regrette pas la découverte de cette série. Je pense qu'elle aurait pu être davantage étoffée dans certains aspects mais globalement, elle mérite qu'on s'y attarde franchement!

vendredi 23 mai 2014

Histoires Secrètes: Le Prince & Le Garde [ La Sélection #0.5 | #2.5]

histoires secretes mini

 

  • Nom: La Sélection - Histoires Secrètes "Le Prince & Le Garde" de Kiera Cass
  • Lu en: français (252 pages)
  • Sorti le: 15 mai 2014
  • VO: paru sous le nom "The Selection Stories" en février 2014
  • Ma note

Avant qu'America n'arrive au palais pour participer à la Sélection, il y avait une autre fille dans la vie de Maxon. Le Prince s'ouvre la semaine précédant l'arrivée des trente-cinq candidates et nous permet de suivre Maxon au cours de la première journée de compétition. Élevé en tant que Six, Aspen Leger n'a jamais osé rêver de faire un jour partie de la très réputée Garde royale stationnée au palais. Dans Le Garde, vous découvrirez la vie quotidienne d'Aspen entre les murs du palais et la vérité à propos du monde des gardes auquel America n'aura jamais accès. Ces deux nouvelles, Le Prince et Le Garde, qui accompagnent la série best-seller de Kiera Cass, La Sélection, vous proposent une plongée fascinante dans le coeur et l'esprit des deux jeunes hommes qui se livrent bataille pour obtenir l'amour et la main d'America Singer. Ce petit recueil offre également des bonus exclusifs, des scènes coupées et des révélations sur cette trilogie passionnante !

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Je n'ai pas l'habitude de lire les novellas, encore moins de les chroniquer mais avec Histoires Secrètes de la Sélection, je fais une exception! J'ai lu ce livre en un temps record et il m'a bien plu. Je trouve qu'il est tombé à pic avant ma lecture du tome 3. Découvrir les personnalités de Maxon et Aspen à travers leurs propres pensées était intéressant.

Dans la première partie, nous suivons Maxon une semaine avant le début de la Sélection et durant la première journée de celle-ci. Ce fut plutôt sympa de voir que toute cette affaire ne l'enchantait pas beaucoup. Cela dit, je n'en ai pas appris spécialement plus sur Maxon sauf sur le fait qu'il se fasse assez manipuler par son père. C'est là le point captivant de son récit selon moi. On sent qu'il en a peur et pour cause! Comme je l'avais déjà bien remarqué au travers des yeux d'America, le roi est imbuvable. 

Avec Aspen, les choses vont plus loin, on découvre un autre aspect de la vie au palais. La fonction de garde royal n'est pas simple mais le jeune homme est motivé. On découvre aussi les machinations du roi qui confirment vraiment que ce personnage est exécrable. Je m'attends à de mauvaises choses de sa part dans le dernier tome de la trilogie. Plus intéressant encore, on plonge au coeur d'une attaque de renégats, on voit que la situation est assez sérieuse mais on ne connait pas encore bien les motivations. A voir...

En bref, ces histoires courtes nous donnent un autre angle de vue sur la Sélection. Bizarrement, j'ai préféré le caractère d'Aspen ici, alors que dans la trilogie principale, il m'avait assez déçue. Connaître ses sentiments ont joué en sa faveur. Reste à voir s'il sera à la hauteur dans L'Élue et qui va choisir America! 

lundi 21 avril 2014

Le Royaume des Larmes [La fille de braises et de ronces #3]

royaume_larmes

 

  • Nom: Le Royaume des Larmes [La fille de braises et de ronces #3] de Rae Carson
  • Lu en: français (510 pages)
  • Sorti le: 10 avril 2014
  • VO: paru sous le nom "The Bitter Kingdom" en aout 2013
  • Ma note

La reine Lucero-Elisa, porteuse de la Pierre Sacrée du Destin, est en fuite. À la Porte des Ténèbres, ses ennemis ont enlevé Hector, l'homme qu'elle aime et le commandant de sa garde. Son royaume est au bord de la guerre civile, ses propres soldats ont même ordre de l'abattre...
Pour reconquérir son trône et sauver Hector, Elisa doit mener ses trois fidèles compagnons au coeur d'un pays de neige, de glace et de magie destructrice. Les terribles secrets qu'elle découvrira durant ce périple pourraient bien changer le cours de l'Histoire..

Un grand merci à la Collection R pour l'envoi de ce livre.

Soupirs. Voilà une belle aventure qui se termine. Une aventure qui m'aura réellement surprise. Dire que je n'avais pas vraiment été convaincue par le premier tome. Dire que j'ai adoré le second. Dire que les personnages vont sacrément me manquer. Je referme ce toisième tome avec un sourire sur le visage. J'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Elisa et de ses amis à qui je me suis fortement attachée.

Après les événements du tome 2, notre jeune reine n'a d'autres choix que de s'enfuir. Recherchée, sa vie est en danger. Malgré cette menace pesante, Elisa fait preuve d'une force inébranlable: pas question d'abandonner son peuple à ces traitres. Commence alors pour elle un terrible périple vers l'ennemi de toujours: Invierne. Dans cette cité se cache les réponses que cherche Elisa ainsi qu'un traité de paix qu'elle espère bien gagner. Et c'est sans compter sur l'amour de sa vie qu'elle compter bien sauver.

Le roman nous entraine alors dans un voyage semé d'embuches, de difficultés. Nous retrouvons alors la petite bande du second tome: Elisa, Mara, Belen et Storm. Je m'étais déjà attachée à eux, mais le voyage n'a fait que renforcer ce sentiment. Tout le long, ils se dévoilent et on ne peut que les aimer. J'ai tout particulièrement apprécier Storm, l'Invierno. Comme je m'en étais doutée, l'auteure a profité de ce troisième tome pour creuser ce personnage. J'ai beaucoup aimé son rôle et sa présence. Alors que le groupe est à la recherche d'Hector, on suit également ce dernier de son côté. La double narration intervient donc à quelques moments, ce qui fut assez intéressant. Même si je n'aime pas spécialement ce procédé, il apparait ici à des moments stratégiques du récit, il n'est donc au final pas dérangeant. Puis j'ai un faible pour Hector alors le suivre, lui et ses pensées, ne m'ont pas déplu, bien du contraire.

Les personnages sont vraiment la force de cette histoire. Chacun a un rôle à jouer. Chacun a sa place. Et même si le roman souffre de longueurs à force de nous emmener aux quatre coins du monde, l'aventure est superbement bien amenée. Rae Carson prend le temps de conclure son histoire en plusieurs parties. Elle répond à nos questions et même si le mystère du Destin demeure, nous pouvons enfin mieux comprendre ce monde si spécial dans lequel évolue notre héroine. La mythologie mise en place est toujours aussi intéressante, ainsi que le lien religieux également présent. Et même si on a un sentiment que tout est bien vite réglé, les épreuves subies par nos personnages attestent de la profondeur de cette histoire.

Encore une fois l'auteure a su faire évoluer son style. Très visuel, je me suis délectée des paysages, comme si j'y étais. Comme je le disais, les personnages développent leurs personnalités pour le plus grand bonheur du lecteur. Je suis devenue une grande fan d'Elisa, qui transmet une bravoure étonnante. Quant à son lien avec Hector, j'ai tout simplement fondu. Rae Carson disperse ici et là quelques moments tendres et touchants sans qu'ils prennent le pas sur le reste, d'où le fait qu'ils soient encore plus intenses. 

Le Royaume des Larmes conclut avec brillance une saga étonnante. Là où d'autres sagas commencent fort pour se tarir sur la fin pour certaines, La trilogie de La fille de braises et de ronces fait des prouesses à chaque tome. C'est tout juste un émerveillement, une belle découverte. Et comme j'aime me répéter, les personnages vont vraiment me manquer.